Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les noces de Cana

Aller en bas 
AuteurMessage
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Les noces de Cana   Lun 25 Juin 2007 - 22:19

Comme tous les épisodes évangéliques, les noces de Cana sont une illustration d’une prophétie de l’AT.

    Le troisième jour, il y eut une noce à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi fut invité à la noce ainsi que ses disciples. Le vin venant à manquer, la mère de Jésus lui dit « Ils n’ont pas de vin ». Jésus lui dit « Que me veux-tu, femme ? Mon heure n’est pas encore venue ». Sa mère dit aux serviteurs : « Faites ce qu’il vous dira ».
    Or il y avait là six jarres de pierre, pour les purifications des Juifs, contenant chacune deux ou trois mesures. Jésus dit aux serviteurs : « Remplissez d’eau ces jarres ». Ils les remplirent jusqu’au bord. Il leur dit : « Puisez maintenant et portez-en au maître d’hôtel ». Ils lui en portèrent. Quand le maître d’hôtel eut goûté l’eau devenue du vin - il en ignorait la provenance, mais les serveurs la savaient, eux qui avait puisé l’eau - il appelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert d’abord le bon vin et, quand les gens sont ivres, alors le moins bon ; toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à présent ».
    Tel fut le commencement des signes de Jésus ; c’était à Cana de Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui

La mention du troisième jour signifie que ceci a lieu après la résurrection de Jésus.

La présence de Marie, incarnation de la Sagesse de l’AT, est due au fait que ce miracle est l’illustration de ce passage du Livre de la Sagesse :
    Elle a abattu ses bêtes, préparé son vin, et dressé sa table.
    Elle a dépêché ses servantes et proclamé sur les hauteurs de la cité :
    Qui est simple ? Qu'il passe par ici! A l'homme insensé elle dit :
    Venez manger de mon pain et boire du vin que j'ai préparé!
    (Sg 9.2-5)

Pourquoi y a-t-il six jarres de pierre ? Parce que Jésus a recruté quatre disciples (André (1.40), Simon (1.42), Philippe (1.43), et Nathanaël (1.50)) ce qui fait six personnes avec Jésus et Marie.

Ces jarres sont dans le matériau des Tables de la Loi et servent aux purifications des Juifs.
Et le narrateur explique que les invités trouvent bien meilleur ce qu’en tire Jésus que le liquide insipide qu’elles contenaient avant.

Donc la doctrine de Jésus est meilleure que celle de Moïse.

Pourquoi ce bled s’appelle-t-il Cana ?

Parce que « la cité » est Jérusalem et ses hauteurs le mont Sion où doit se dérouler un festin lors des temps messianiques :
    Yahvé Sabaot préparera sur ce mont pour tous les peuples un festin d'huiles et de vins vieux. (Isaïe 25.6)

D'après Isaïe, ce festin aura lieu après la destruction d'une ville que rien n'empêche d'identifier à Jérusalem. Mais si ces noces ont lieu à Cana et non à Jérusalem, c'est que, Jérusalem détruite, le culte anéanti, et la Judée occupée par les Romains, le pays reprend symboliquement le nom qu'il portait au temps des Gentils, Canaan, pays de la Nouvelle Alliance :
    J'instituerai mon alliance entre moi et toi, et ta race après toi, de génération en génération, une alliance perpétuelle, pour être ton dieu et celui de ta race après toi.
    À toi et à ta race après toi, je donnerai le pays où tu séjournes,
    tout le pays de Canaan en possession à perpétuité et je serai votre dieu. (Gn 17. 7-8)
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9806
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Mar 26 Juin 2007 - 0:07

Citation :
D'après Isaïe, ce festin aura lieu après la destruction d'une ville que rien n'empêche d'identifier à Jérusalem. Mais si ces noces ont lieu à Cana et non à Jérusalem, c'est que, Jérusalem détruite, le culte anéanti, et la Judée occupée par les Romains, le pays reprend symboliquement le nom qu'il portait au temps des Gentils, Canaan, pays de la Nouvelle Alliance :

Malgré que Jérusalem soit détruite, les évangélistes situent des actions de Jésus à Jérusalem, je ne comprends pas ton raisonnement.
Je ne vois pas dans le festin d'IsaIe de rapport avec les noces de Cana, et pourtant je ne pratique pas la critique systématique, j'y réfléchis.......

Dans toute la bible il est question de bâtir la ville de la paix (symboliquement Jérusalem), il est impossible de dire que c'est Canaan
Celui qui écrit l'évangile n'a certainement pas ces idées.

Mais, Cana...... Canaan, intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30985
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Mar 26 Juin 2007 - 10:25

Citation :
« Que me veux-tu, femme ? Mon heure n’est pas encore venue ».

l'heure de quoi ? pourquoi jésus dit-il cela à sa mère ? et pourquoi l'appelle t-il femme ? on sent une certaine condescendance dans ces propos.
Revenir en haut Aller en bas
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Mar 26 Juin 2007 - 21:48

Ce doit être un ajout ultérieur puisque Jésus agit tout en ayant dit que son heure n'était pas venue.
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Mar 26 Juin 2007 - 22:07

jean a écrit:
Malgré que Jérusalem soit détruite, les évangélistes situent des actions de Jésus à Jérusalem, je ne comprends pas ton raisonnement.
Jésus descend des Cieux supérieurs pour débarasser le monde du règne du démiurge qui siège dans les cieux inférieurs.
Celui-ci veut le faire mettre à mort mais Jésus triomphe de la mort.
Pour parachever le tableau, la capitale de ce dieu est anéantie.

Alors Jésus inaugure son règne par un grand banquet sur les ruines de cette capitale.

Citation :
Je ne vois pas dans le festin d'IsaIe de rapport avec les noces de Cana, et pourtant je ne pratique pas la critique systématique, j'y réfléchis.......
Ca se passe bien à la fin des temps dans Isaïe, non ?

Citation :
Dans toute la bible il est question de bâtir la ville de la paix (symboliquement Jérusalem), il est impossible de dire que c'est Canaan
Jérusalem est conçue comme la capitale d'un royaume bâti après la conquête de Canaan. Or le dieu qui a présidé à cette conquête pour y établir les territoires des fils de Jacob a été vaincu à son tour. Quel nom donner au pays débarassé du règne de ce dieu sinon celui qu'il portait avant cette conquête ? Le nom de Palestine donné par les Romains vient des Philistins. Mais ce nom n'est pas dans la liste des peuples donnée par Jéhovah et dont il dit qu'il les chassera devant l'arrivée des Hébreux.

Citation :
Celui qui écrit l'évangile n'a certainement pas ces idées.
Mais, Cana...... Canaan, intéressant...
J'essaye pourtant de me mettre à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11239
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Mar 26 Juin 2007 - 23:23

Code:
les noces de Cana sont une illustration d’une prophétie de l’AT.

Bon. Partons donc que l’auteur de l’évangile de Jean prend ses références dans « l’Ancien Testament ». Mais parler de « prophéties », c’est supposer que les auteurs des livres de « l’Ancien Testament » étaient des devins. Parler de « prophéties » annonçant le Christ, c’est une interprétation « chrétienne » que les juifs récuseraient, je suppose.
En tous cas, là, on n’est plus dans l’analyse de textes, mais dans l’interprétation dans le cadre de la théologie chrétienne.

Code:
La mention du troisième jour signifie que ceci a lieu après la résurrection de Jésus.

L’auteur voudrait donc dire que l’action que l’épisode entend signifier s’accomplit après la résurrection. Question alors : quelle est cette action ? La suite du récit devrait nous le dire.

Code:
La présence de Marie, incarnation de la Sagesse de l’AT, est due au fait que ce miracle est l’illustration de ce passage du Livre de la Sagesse :
Elle a abattu ses bêtes, préparé son vin, et dressé sa table.
Elle a dépêché ses servantes et proclamé sur les hauteurs de la cité :
Qui est simple ? Qu'il passe par ici! A l'homme insensé elle dit :
Venez manger de mon pain et boire du vin que j'ai préparé!
(Sg 9.2-5)

Quel rapport ? Le symbolisme du vin se trouve en de multiples endroits de « l’Ancien Testament » ; et même dans d’autres cultures que la culture hébraïque.

Si « la mère de Jésus » (il n’est pas mentionné de « Marie » dans ce récit) est la « Sagesse » pourquoi son fils la rabroue-t-il comme il le fait ?

Code:
Pourquoi y a-t-il six jarres de pierre ? Parce que Jésus a recruté quatre disciples (André (1.40), Simon (1.42), Philippe (1.43), et Nathanaël (1.50)) ce qui fait six personnes avec Jésus et Marie.

Pourquoi pas ? Mais le nombre 6 est aussi le nombre de « l’inaccompli ».

Code:
Ces jarres sont dans le matériau des Tables de la Loi et servent aux purifications des Juifs.
Et le narrateur explique que les invités trouvent bien meilleur ce qu’en tire Jésus que le liquide insipide qu’elles contenaient avant.

Donc la doctrine de Jésus est meilleure que celle de Moïse.

Là, d’accord.

Code:
D'après Isaïe, ce festin aura lieu après la destruction d'une ville que rien n'empêche d'identifier à Jérusalem. Mais si ces noces ont lieu à Cana et non à Jérusalem, c'est que, Jérusalem détruite, le culte anéanti, et la Judée occupée par les Romains, le pays reprend symboliquement le nom qu'il portait au temps des Gentils, Canaan, pays de la Nouvelle Alliance :

C’est pas un peu tiré par les cheveux, ça, comme interprétation ?

Cet échange aurait bien eu sa place sur "la Bible au peigne fin" où plusieurs autres auraient pu en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30985
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Mar 26 Juin 2007 - 23:29

rien ne vous empêche d'ouvrir les sujets la-bas et d'y reposter vos messages
Revenir en haut Aller en bas
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Mar 26 Juin 2007 - 23:52

J-P Mouvaux a écrit:
Code:
les noces de Cana sont une illustration d’une prophétie de l’AT.

Bon. Partons donc que l’auteur de l’évangile de Jean prend ses références dans « l’Ancien Testament ». Mais parler de « prophéties », c’est supposer que les auteurs des livres de « l’Ancien Testament » étaient des devins. Parler de « prophéties » annonçant le Christ, c’est une interprétation « chrétienne » que les juifs récuseraient, je suppose.
En tous cas, là, on n’est plus dans l’analyse de textes, mais dans l’interprétation dans le cadre de la théologie chrétienne.
L'Evangile est un ouvrage chrétien fabriqué à partir des prophéties de l'AT.
Il est donc normal de l'analyser dans cette perspective.

Citation :
Code:
La mention du troisième jour signifie que ceci a lieu après la résurrection de Jésus.
L’auteur voudrait donc dire que l’action que l’épisode entend signifier s’accomplit après la résurrection. Question alors : quelle est cette action ? La suite du récit devrait nous le dire.
C'est la nouvelle alliance offerte aux Nations comme je l'ai écrit plus haut.

Citation :
Code:
La présence de Marie, incarnation de la Sagesse de l’AT, est due au fait que ce miracle est l’illustration de ce passage du Livre de la Sagesse :
Elle a abattu ses bêtes, préparé son vin, et dressé sa table.
Elle a dépêché ses servantes et proclamé sur les hauteurs de la cité :
Qui est simple ? Qu'il passe par ici! A l'homme insensé elle dit :
Venez manger de mon pain et boire du vin que j'ai préparé!
(Sg 9.2-5)
Quel rapport ? Le symbolisme du vin se trouve en de multiples endroits de « l’Ancien Testament » ; et même dans d’autres cultures que la culture hébraïque.
Et alors ? Il se trouve que ce passage-ci s'accorde. Si tu as d'autres passages et une autre exégèse, je te lis.

Citation :
Si « la mère de Jésus » (il n’est pas mentionné de « Marie » dans ce récit) est la « Sagesse » pourquoi son fils la rabroue-t-il comme il le fait ?
Je l'ignore. J'ai supposé une interpolation puisque Marie ne tient pas compte de ce que lui a dit Jésus et que celui-ci n'en tient pas compte non plus.

Citation :
Code:
Pourquoi y a-t-il six jarres de pierre ? Parce que Jésus a recruté quatre disciples (André (1.40), Simon (1.42), Philippe (1.43), et Nathanaël (1.50)) ce qui fait six personnes avec Jésus et Marie.
Pourquoi pas ? Mais le nombre 6 est aussi le nombre de « l’inaccompli ».
D'où cela sort-il ? Dans le christianisme Jésus est associé au nombre 8, étant ressuscité le premier jour de la semaine, c'est à dire le 8ème jour. Plus la somme 888 de son nom en grec.

Citation :
Code:
Ces jarres sont dans le matériau des Tables de la Loi et servent aux purifications des Juifs.
Et le narrateur explique que les invités trouvent bien meilleur ce qu’en tire Jésus que le liquide insipide qu’elles contenaient avant.

Donc la doctrine de Jésus est meilleure que celle de Moïse.
Là, d’accord.
Bien.

Citation :
Code:
D'après Isaïe, ce festin aura lieu après la destruction d'une ville que rien n'empêche d'identifier à Jérusalem. Mais si ces noces ont lieu à Cana et non à Jérusalem, c'est que, Jérusalem détruite, le culte anéanti, et la Judée occupée par les Romains, le pays reprend symboliquement le nom qu'il portait au temps des Gentils, Canaan, pays de la Nouvelle Alliance :
C’est pas un peu tiré par les cheveux, ça, comme interprétation ?

Cet échange aurait bien eu sa place sur "la Bible au peigne fin" où plusieurs autres auraient pu en profiter.
Ce nouveau forum va servir à avoir deux forums vides au lieu d'un forum plein.
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9806
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Mer 27 Juin 2007 - 8:53

Citation :
Yeva:
- les noces de Cana sont une illustration d’une prophétie de l’AT.


Pourquoi y a-t-il six jarres de pierre ? Parce que Jésus a recruté quatre disciples (André (1.40), Simon (1.42), Philippe (1.43), et Nathanaël (1.50)) ce qui fait six personnes avec Jésus et Marie.


J-P M.
- Pourquoi pas ? Mais le nombre 6 est aussi le nombre de « l’inaccompli ».


Yeva
- D'où cela sort-il ?
De l'AT.
L'évangile de Jean débute comme la genèse:
Gen. 1, 1- Au commencement...
Gen. 2, 2- Dieu acheva au septième jour son oeuvre...

Citation :
Yeva a écrit:
Ces jarres sont dans le matériau des Tables de la Loi et servent aux purifications des Juifs.
Et le narrateur explique que les invités trouvent bien meilleur ce qu’en tire Jésus que le liquide insipide qu’elles contenaient avant.

Donc la doctrine de Jésus est meilleure que celle de Moïse.
Pas forcément de Moïse, il est juste question des juifs il me semble?

Les rites de purifications des juifs se font dans l'eau vive. Et l'eau stockée, n'est pas de l'eau vive.
Citation :
Yeva Agetuya a écrit:
D'après Isaïe, ce festin aura lieu après la destruction d'une ville que rien n'empêche d'identifier à Jérusalem. Mais si ces noces ont lieu à Cana et non à Jérusalem, c'est que, Jérusalem détruite, le culte anéanti, et la Judée occupée par les Romains, le pays reprend symboliquement le nom qu'il portait au temps des Gentils, Canaan, pays de la Nouvelle Alliance :
Il n'y a pas de destruction ni de festin à cana, mais une noce.
Jésus dit à la samaritaine:
- "Nos ancêtres samaritains ont adoré Dieu sur cette montagne, mais vous, les Juifs, vous dites que l’endroit où l’on doit adorer Dieu est à Jérusalem. Jésus lui répondit : Crois–moi, le moment vient où vous n’adorerez le Père ni sur cette montagne, ni à Jérusalem".
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Mer 27 Juin 2007 - 22:08

jean a écrit:
Citation :
Yeva:
- les noces de Cana sont une illustration d’une prophétie de l’AT.


Pourquoi y a-t-il six jarres de pierre ? Parce que Jésus a recruté quatre disciples (André (1.40), Simon (1.42), Philippe (1.43), et Nathanaël (1.50)) ce qui fait six personnes avec Jésus et Marie.


J-P M.
- Pourquoi pas ? Mais le nombre 6 est aussi le nombre de « l’inaccompli ».


Yeva
- D'où cela sort-il ?
De l'AT.
L'évangile de Jean débute comme la genèse:
Gen. 1, 1- Au commencement...
Gen. 2, 2- Dieu acheva au septième jour son oeuvre...
1.31 Dieu vit tout ce qu'il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le sixième jour.
2.1 Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée.
2.2 Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu'il avait faite.

Il y a un bug, même dans la version de Chouraqui : Dieu ne peut avoir achevé son oeuvre le sixième jour puis le septième jour.

Toujours est-il que 6 est le nombre de l'homme d'où le 666 de la Bête.

Citation :
Citation :
Yeva a écrit:
Ces jarres sont dans le matériau des Tables de la Loi et servent aux purifications des Juifs.
Et le narrateur explique que les invités trouvent bien meilleur ce qu’en tire Jésus que le liquide insipide qu’elles contenaient avant.

Donc la doctrine de Jésus est meilleure que celle de Moïse.
Pas forcément de Moïse, il est juste question des juifs il me semble?

Les rites de purifications des juifs se font dans l'eau vive. Et l'eau stockée, n'est pas de l'eau vive.
Ex 30.18 Tu feras aussi une cuve d'airain et son piédestal d'airain pour les ablutions
Ceci est le bassin du Temple. En un lieu aussi important, il n'est pas question d'eau vive. Alors ailleurs...

Citation :
Citation :
Yeva Agetuya a écrit:
D'après Isaïe, ce festin aura lieu après la destruction d'une ville que rien n'empêche d'identifier à Jérusalem. Mais si ces noces ont lieu à Cana et non à Jérusalem, c'est que, Jérusalem détruite, le culte anéanti, et la Judée occupée par les Romains, le pays reprend symboliquement le nom qu'il portait au temps des Gentils, Canaan, pays de la Nouvelle Alliance :
Il n'y a pas de destruction ni de festin à cana, mais une noce.
La destruction a déjà eu lieu puisque le pays s'appelle Cana.
L'époux est Jésus et l'épouse l'ensemble des fidèles (ecclesia est féminin)
Jésus est également qualifié d'époux dans les Synoptiques.

Citation :
Jésus dit à la samaritaine:
- "Nos ancêtres samaritains ont adoré Dieu sur cette montagne, mais vous, les Juifs, vous dites que l’endroit où l’on doit adorer Dieu est à Jérusalem. Jésus lui répondit : Crois–moi, le moment vient où vous n’adorerez le Père ni sur cette montagne, ni à Jérusalem".
Il s'agit du tromphe du Fils : ça colle.
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11239
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Mer 27 Juin 2007 - 22:45

Code:
2.1 Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée.
2.2 Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu'il avait faite.

Il y a un bug, même dans la version de Chouraqui : Dieu ne peut avoir achevé son oeuvre le sixième jour puis le septième jour.

Toujours est-il que 6 est le nombre de l'homme d'où le 666 de la Bête.

Dans Segond, j’ai :

2.2 Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu'il avait faite.
2.3 Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son oeuvre qu'il avait créée en la faisant.


Et la version Bible de Jérusalem est à peu près identique.

Et là, pas de « bug » : Dieu a bien achevé son travail le sixième jour, et le septième, il se reposa ; il « chôma » traduit la Bible de Jérusalem. C’est la première « avancée sociale » de l’Histoire : l’invention du « repos dominical », avant que vienne la « semaine anglaise ».

Mais que devient là notre interprétation du nombre 6, nombre de l’inaccompli ?

Il manque bien quelque chose à la semaine de 6 jours puisqu’il faut y ajouter un septième, qui accomplit véritablement cette semaine.

Ce qui accomplit la semaine, c’est la « bénédiction » : s’arrêter pour regarder son travail et dire « : « c’est bien » . L’homme est ainsi autre chose qu’un simple « producteur-consommateur » ; il est un être qui s'accomplit dans la contemplation de la beauté de la nature et de la beauté d'un travail bien fait.

Pour ce qui est du nombre de l’homme, ne serait-ce pas plutôt le 5 ? Voir l’homme de Léonard de Vinci, (et de « Manpower »), inscrit dans un pentagone : deux bras, deux jambes et une tête.
Revenir en haut Aller en bas
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Mer 27 Juin 2007 - 23:35

J-P Mouvaux a écrit:
Code:
2.1 Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée.
2.2 Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu'il avait faite.

Il y a un bug, même dans la version de Chouraqui : Dieu ne peut avoir achevé son oeuvre le sixième jour puis le septième jour.

Toujours est-il que 6 est le nombre de l'homme d'où le 666 de la Bête.

Dans Segond, j’ai :

2.2 Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu'il avait faite.
2.3 Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son oeuvre qu'il avait créée en la faisant.


Et la version Bible de Jérusalem est à peu près identique.

Et là, pas de « bug » : Dieu a bien achevé son travail le sixième jour, et le septième, il se reposa ; il « chôma » traduit la Bible de Jérusalem. C’est la première « avancée sociale » de l’Histoire : l’invention du « repos dominical », avant que vienne la « semaine anglaise ».
Mais pas du tout : tu viens de citer 2.2 où il l'achève le septième jour.

Citation :
Mais que devient là notre interprétation du nombre 6, nombre de l’inaccompli ?

Il manque bien quelque chose à la semaine de 6 jours puisqu’il faut y ajouter un septième, qui accomplit véritablement cette semaine.

Ce qui accomplit la semaine, c’est la « bénédiction » : s’arrêter pour regarder son travail et dire « : « c’est bien » . L’homme est ainsi autre chose qu’un simple « producteur-consommateur » ; il est un être qui s'accomplit dans la contemplation de la beauté de la nature et de la beauté d'un travail bien fait.
Tu mélange tout à coup de notions du XXème siècle : le sabbat est un jour TABOU. Le tabou existe dans toutes les sociétés y compris aux USA où il n'y a pas de chambre 13 dans les hôtels.

Citation :
Pour ce qui est du nombre de l’homme, ne serait-ce pas plutôt le 5 ? Voir l’homme de Léonard de Vinci, (et de « Manpower »), inscrit dans un pentagone : deux bras, deux jambes et une tête.
Et encore un mélange! Nous parlons de la Bible et non des 4 éléments occidentaux, des 5 éléments chinois, des 5 anneaux olympiques, du 8 chez les Celtes, ou que sais-je encore.
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11239
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Jeu 28 Juin 2007 - 0:00

Code:
Et là, pas de « bug » : Dieu a bien achevé son travail le sixième jour, et le septième, il se reposa ; il « chôma » traduit la Bible de Jérusalem. C’est la première « avancée sociale » de l’Histoire : l’invention du « repos dominical », avant que vienne la « semaine anglaise ».

Mais pas du tout : tu viens de citer 2.2 où il l'achève le septième jour.

D’accord. Alors, on reprend :

Le septième jour, donc, Dieu achève son ouvrage « en se reposant ».

On a ainsi le paradoxe d’un travail « fini » (Dieu ne « fait » plus rien le septième jour), mais pas « achevé ».

L’œuvre des six jours est bien finie : le potier a bien fignolé son vase, il n’y a plus aucune retouche à y faire, mais cette œuvre n’est pas « achevée » ; elle ne le sera que dans la contemplation de l’ouvrage : « il vit que cela était bien. »

Et c’est consciemment que je « mélange tout ». Tout simplement parce que je crois que ces vieux textes ont encore un sens aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30985
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Jeu 28 Juin 2007 - 0:17

l'idée d'un Dieu fatigué par une semaine de travail, me laisse assez perplexe, il a fait quoi, il est allé au lit avec un bon grog ?
Revenir en haut Aller en bas
nuage
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 52
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Jeu 28 Juin 2007 - 8:16

Non, Il a contempler ce qu'Il avait créé...moi c'est ce que je fais: je jardine toute la semaine et le dimanche j'admire!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30985
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Jeu 28 Juin 2007 - 9:19

alors, il fait de l'auto-satisfaction ?
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11239
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Jeu 28 Juin 2007 - 11:20

florence_yvonne a écrit:
alors, il fait de l'auto-satisfaction ?

Et alors ?

Tu n'es pas "auto-satisfaite" quand tu a réussi un bel ouvrage ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30985
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Jeu 28 Juin 2007 - 11:59

si, mais moi, je suis humaine
Revenir en haut Aller en bas
nuage
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 52
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Jeu 28 Juin 2007 - 15:34

Hem!! je dirai plutôt que je suis fière du travail accompli! Tu aurai préféré qu'Il ne fasse rien ou tout de travers? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30985
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Jeu 28 Juin 2007 - 17:12

non, je pense qu'il oeuvre depuis la nuit des temps et ne s'arrêtera jamais
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9806
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Jeu 28 Juin 2007 - 18:52

Yeva,
Si les noces de Cana sont symboliques et doivent être interprétées comme un message gnostique ou autre, l'auteur ne s'embarrasse pas d'histoire profanes comme la guerre des juifs.

Dans les livres comme la Pistis Sophia, il est seulement question du rapport entre Dieu et l'homme, de la connaissance. Et ce n'est pas du New Age, je te mets au défi de trouver une seule allusion historique dans ce livre de même dans l'Apocryphon de Jean.

Le royaume est en chaque homme et les évènements historiques n'ont aucune valeur dans ce royaume.

Il me semble qu'il est seulement question de ligne de conduite, d'approche, de connaissance par rapport à une croyance.

Concrètement, toutes les doctrines religieuses sont engluées dans la gnose.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Les noces de Cana   Ven 29 Juin 2007 - 0:55

jean a écrit:
Yeva,
Si les noces de Cana sont symboliques et doivent être interprétées comme un message gnostique ou autre, l'auteur ne s'embarrasse pas d'histoire profanes comme la guerre des juifs.
Pour lui, la chute du Temple n'a pas une cause profane mais divine. C'est un dieu supérieur à Jéhovah qui met fin au règne de celui-ci et non Titus qui n'est que son instrument.

Citation :
Dans les livres comme la Pistis Sophia, il est seulement question du rapport entre Dieu et l'homme, de la connaissance. Et ce n'est pas du New Age, je te mets au défi de trouver une seule allusion historique dans ce livre de même dans l'Apocryphon de Jean.
Pour cela, donne moi l'adresse d'une Pistis en ligne en français.

Quant à l'Apocryphon, il trouve la preuve dans l'AT qu'il y a un dieu supérieur à Jéhovah. Pourquoi chercherait-il cette preuve si la puissance de Jéhovah était telle qu'on ne pourrait douter de sa maîtrise des cieux ? Donc ice dernier a déjà été abattu à travers son temple.

Citation :
Le royaume est en chaque homme et les évènements historiques n'ont aucune valeur dans ce royaume.
Justement : pour rechercher un dieu individuel, il faut qu'un dieu collectif ne soit plus.

Citation :
Il me semble qu'il est seulement question de ligne de conduite, d'approche, de connaissance par rapport à une croyance.
Où cela ?

Citation :
Concrètement, toutes les doctrines religieuses sont engluées dans la gnose.
Ta formulation est obscure.
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les noces de Cana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les noces de Cana
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les noces de Cana
» Les noces de Cana
» Les noces de Cana
» Les noces de Cana
» Les noces de Cana./ Père Doucette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum chrétien catholique apostolique romain-
Sauter vers: