Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ali Burton et les quarante voleurs

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Ali Burton et les quarante voleurs   Mar 24 Juil 2007 - 9:39

Il était une fois, il y a bien longtemps, en un royaume lointain, un sultan nommé Tim Burton. Ses deux enfants, Ali et Richard le désespéraient parce qu'ils n'étaient pas capables d'augmenter leurs richesses comme le veut la tradition familiale. Ali, en particulier se montrait plus intéressé par les filles et l'extrait alcoolisé de palmier que par l'accroissement de son patrimoine. Il avait fait plusieurs fois faillite, en investissant dans des compagnies de chameliers et même dans des équipes de lanceurs de noix de coco. Son père, le sage sulltan, se disait qu'il n'y avait rien de bon à tirer d'un tel incapable, jusqu'au jour où après que son rejeton eût vidé une amphore d'alcool de palme, Dieu lui apparut et lui ordonna de bouter le roitelet d'un royaume voisin en bas de son trône et d'accroitre les dividendes des actionnaires de certaines sociétés extrayant une sorte de boue noirâtre, malodorante et inflammable du sol.

Ali rassembla les guerriers du pays, et leur tint le discours suivant:

"Le roi de ce pays soutient des nomades berbères qui veulent anéantir notre civilisation par la terreur, et de plus il a mauvaise haleine. Allah en personne me demande de diriger une armée de chameliers pour libérer son pays."

Les guerriers, qui ne savaient pas trop ce que signifiait la liberté obtempérèrent, et se ruèrent à l'assaut des forteresses ennemies. Comme ils avaient de meilleurs chameaux et étaient mieux entraînés, ils eurent vite envahi le pays et débusqué le roi félon, non sans avoir collatéralement détruit moult palmiers, minarets et casbahs. Ali Burton arriva alors en grand uniforme de chamelier et déclara devant tous les scribes assemblés : "Mission accomplie!"

"Pour ce qui est des dommages collatéraux, édicta Ali Burton, nous reconstruirons tout ce que nous avons détruit avec le trésor du roi déchu, et si ce dernier ne suffit pas, nous vendrons encore un peu de cette huile si nous trouvons quelqu'amateur. Ca ne doit pas être compliqué, peut-être pourrait-on faire croire à d'éventuels acheteurs que mêlée à la nourriture des chameaux, elle permet d'accroitre leur vitesse sur les chameau-routes?"

Pendant les mois qui suivirent l'invasion les troupes d'Ali Burton consacrèrent toute leur énergie à violer les belles ennemies et à massacrer tous ceux qui tentaient de s'opposer à eux. Ali s'empara de quelques chefs rebelles et tant qu'il y était de quelques passants qui ne comprenaient rien à ce qui leur arrivait, et les mit dans une prison. Selon certains chroniqueurs de cette époque farouche mais heureusement révolue, dans ces prisons eurent lieu des malversations et même des tortures, mais doit-on croire tout ce que racontent les gens?

Ali Burton fit condamner à mort le roitelet déchu, ce qui entraîna un regain de violence dans ce pays.

Au cours des années qui suivirent, les armées d'Ali Burton continuèrent une guerre incessante, bien qu'elle fût officiellement terminée. Nombreux furent les tués de part et d'autre, mais au fil des décennies, de nouvelles générations de combattants renouvelèrent les rangs des vétérans décimés. Plusieurs siècles plus tard, les descendants d'Ali Burton continuèrent successivement à détruire et à reconstruire ce pays en finançant les travaux avec le trésor royal et la boue malodorante. Même la découverte que cette boue mélangée à la nourriture des chameaux provoquait d'ignobles flatulences chez ces sympathiques mammifères et rendaient l'air irrespirable ne fit pas stopper les combats et les cycles de destruction-reconstruction.

Tout ceci se passait il y a bien longtemps, et on ne sait exactement quelle est la part de légende de cette histoire, qui remonte bien au-delà du grand cataclysme. Certains prétendent même que le déluge qui détrusit cette civilisation hypothétique fut en partie dû aux émanations de cette boue répugnante extraite du pays envahi par Ali Burton. En ce qui me concerne, je trouve cette histoire trop improbable pour être vraie, les hommes sont trop sages et responsables pour se laisser aller à de telles aberrations.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ali Burton et les quarante voleurs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ali Burton et les quarante voleurs
» élèves voleurs
» LE QUARANTE ET UN ième JOUR
» Vinaigre des quatre voleurs
» Sûtra en Quarante Deux Sections

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum chrétien catholique apostolique romain-
Sauter vers: