Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jérusalem chez Ezéchiel

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Ven 23 Fév 2007 - 14:27

Citation :
"Eprouver de la compassion pour cet homme ? Ou bien « réhabiliter le peuple juif » injustement accablé par les chrétiens ?"
Ce récit est un mythe fondateur... Il ne faut pas oublier que la Bible est un livre imagé.
Voici sur la carte les noms des frères de Joseph; noms de tribus.
Au fait, Yeva,
Dan est la source du Jourdain d'après la Bible.
Et la vision d'Ezéchiel parle des enfants d'Israël et du mont Hermon qui se trouve au Nord de la Samarie ( Nephtali). Donc le temple d'Ezéchiel n'est pas en Judée.
Capharnaüm n'est pas symbolique de Jérusalem.
Mais si Capharnaüm est une Jérusalem cette Jérusalem est dans le Nord
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11019
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Ven 23 Fév 2007 - 21:39

jean a écrit:
[quote la vision d'Ezéchiel parle des enfants d'Israël et du mont Hermon qui se trouve au Nord de la Samarie ( Nephtali). Donc le temple d'Ezéchiel n'est pas en Judée.


722-721 avant J-C : prise de Samarie par les ninivites ; fin du royaume du Nord, royaume d’Israël.

587-586 avant J-C : prise de Jérusalem par les babyloniens ; déportation des élites juives à Babylone.

538 avant J-C : Edit de Cyrus autorisant le retour des juifs à Jérusalem.

La prédication d’Ezékiel se situe dans les années 593-571 avant J-C.

A cette époque, le royaume du Nord, royaume d’Israël est disparu depuis un siècle et demi et les judéens (royaume du Sud) se sont approprié son héritage culturel et son nom.
Quand Ezékiel, qui est un prêtre du Temple de Jérusalem, parle des « enfants d’Israël », il englobe sous ce nom tout le territoire de la Palestine, de la Mer Morte au sud au mont Hermon au nord.
Revenir en haut Aller en bas
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Ven 23 Fév 2007 - 23:27

jean a écrit:
Au fait, Yeva,
Dan est la source du Jourdain d'après la Bible.
Et la vision d'Ezéchiel parle des enfants d'Israël et du mont Hermon qui se trouve au Nord de la Samarie ( Nephtali). Donc le temple d'Ezéchiel n'est pas en Judée.
Capharnaüm n'est pas symbolique de Jérusalem.
Mais si Capharnaüm est une Jérusalem cette Jérusalem est dans le Nord
Références ?
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Lun 26 Fév 2007 - 0:27

Citation :
Références ?
:hin1: faut que je retrouve...............

Tortionnaire..!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Yeva Agetuya
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Lun 26 Fév 2007 - 0:42

Google est ton ami.
Revenir en haut Aller en bas
http://koboxora.free.fr/index.htm
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Lun 26 Fév 2007 - 0:44

Je préfère les livres!
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Lun 26 Fév 2007 - 0:49

Citation :
JP Mouvaux a écrit:
-722-721 avant J-C : prise de Samarie par les ninivites ; fin du royaume du Nord, royaume disraeli.
-587-586 avant J-C : prise de Jérusalem par les babyloniens ; déportation des élites juives à Babylone.
-538 avant J-C : Edit de Cyrus autorisant le retour des juifs à Jérusalem.
En dehors de la Bible, quels textes attribuent précisément ces événements à Jérusalem et au peuple (royaume) d'Israël ?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11019
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Lun 26 Fév 2007 - 21:42

jean a écrit:
Citation :
JP Mouvaux a écrit:
-722-721 avant J-C : prise de Samarie par les ninivites ; fin du royaume du Nord, royaume disraeli.
-587-586 avant J-C : prise de Jérusalem par les babyloniens ; déportation des élites juives à Babylone.
-538 avant J-C : Edit de Cyrus autorisant le retour des juifs à Jérusalem.
En dehors de la Bible, quels textes attribuent précisément ces événements à Jérusalem et au peuple (royaume) d'Israël ?

Je ne sais pas. Je me fie aux auteurs de la Bible de Jérusalem qui se sont tout de même penché sérieusement sur la question des dates concernant l'histoire du peuple d'Israël. Je connais aussi une universitaire protestante, très au courant des recherches "historico-critiques" ; je ne l'ai jamais vue remettre fondamentalement en question - à part peut-être quelques points de détails - les dates fournies par cette Bible de Jérusalem.
Et lesquelles des trois dates que tu cites, Jean, mets-tu en doute ?
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Lun 26 Fév 2007 - 23:33

Citation :
Je me fie aux auteurs de la Bible de Jérusalem
Je ne me fie pas aux écrits. Quels qu'ils soient.

Je pense simplement que ce peuple d'Israël s'est inventé un passé historique.

Ces régions étaient parsemées de tribus disparates, la Jérusalem décrite dans certains livres de la Bible, n'est pas vraiment située géographiquement. (pas de royaumes Nord ou Sud)

Je ne crois pas qu'il existe de stèles ou d'écrits historiques autres que la Bible qui mentionne ces évènements.
Je t'avoue que ces hypothèses sont nouvelles pour moi, car c'est à la suite de la lecture d'Ezéchiel que j'ai eu ces idées.
:hihi: (Un athée qui fait lire la bible à un athée..., trop fort Yeva)
A cause de son obsession symbolique de Capharnaüm.

Chez Ezéchiel, il est question d'enfants d'Israël qui adorent le soleil, d'un temple qui a des dessins sur le mur et certains indices ne situent pas Jérusalem en Judée.
Jérusalem est d'abord un idéal à construire.
Disons qu'un ensemble de lectures diverses surgissent et collent entre elles.
Puis dernièrement, j'ai regardé les vidéos de la Bible dévoilée (dont j'ai mis les liens dans le sujet "Archéologie")
Et je crois que c'est dans la 4ème, que j'ai constaté que mon analyse n'étais pas totalement fausse.
Ce ne sont que des hypothèses.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11019
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Mar 27 Fév 2007 - 21:03

jean a écrit:
Citation :
Je me fie aux auteurs de la Bible de Jérusalem
Je ne me fie pas aux écrits. Quels qu'ils soient.

Je pense simplement que ce peuple d'Israël s'est inventé un passé historique.

Comme tous les peuples, il raconte son histoire, une histoire réelle, qu'il arrange un peu à sa façon.

Ces régions étaient parsemées de tribus disparates, la Jérusalem décrite dans certains livres de la Bible, n'est pas vraiment située géographiquement. (pas de royaumes Nord ou Sud)

Si tu lis les eux livres des rois tu verras qu'il est question d'une lignée de "rois de Juda" et une lignée de "rois d'Israël".

Je ne crois pas qu'il existe de stèles ou d'écrits historiques autres que la Bible qui mentionne ces évènements.

Si tu as lu "la Bible dévoilée" ou la vidéo correspondante, tu verras qu'il est fait mention d'Israël, dans les écrits de royaumes voisins. Et l'édit de Cyrus qui met fin à l'exil à Babylone n'est pas mentionné que dans la Bible.

Chez Ezéchiel, il est question d'enfants d'Israël qui adorent le soleil, d'un temple qui a des dessins sur le mur et certains indices ne situent pas Jérusalem en Judée.

Cite les passages.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Dim 26 Aoû 2007 - 1:56

Excuses-moi je vois que ton message est ancien et je ne me souviens pas l'avoir lu.

La lecture biblique, ce n'est pas mon dada. Déjà pour répondre à yéva, je m'étais tapé Ezéchiel, il va falloir que je prenne l'habitude de noter..........

Citation :
Jean a écrit:
Chez Ezéchiel, il est question d'enfants d'Israël qui adorent le soleil, d'un temple qui a des dessins sur le mur
Citation :
JPM a écrit:
Cite les passages.
Ez. 6, 4 -Vos hôtels seront dévastés, vos statues du soleil seront brisées...
-6, 6- (...) vos statues du soleil seront abattues
L'Eternel s'adresse au fils de l'homme (fils d'Adam)
Ez. 8? 10 ...il y avait toute sortes de figures de reptiles et de bêtes abominables, et toutes les idoles de la maison d'Israël, peintes sur la muraille tout autour......chambre pleine de figures
8, 14 ... des femmes pleuraient Thammuz
8, 16 .....ils se prosternaient à l'orient devant le soleil

"toutes les idoles de la maison d'Israël" ?
La maison d'Israël étaient des Egyptiens ?

Citation :
et certains indices ne situent pas Jérusalem en Judée.
C'est une déduction personnelle, pas forcément vraie.
Mais je vais essayer de retrouver et de noter ces déductions.......
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Dim 26 Aoû 2007 - 20:31

Citation :
JPM a écrit:
-538 avant J-C : Edit de Cyrus autorisant le retour des juifs à Jérusalem.
Je prétends qu'il s'agit d'un canular.
Sur quel support, en quelle écriture, et où se trouve cet édit célèbre?
Very Happy J'accepte les remarques du Pharisien si il sait quelque chose à ce sujet.
En dehors de la source biblique évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11019
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Dim 26 Aoû 2007 - 22:11

jean a écrit:
Citation :
JPM a écrit:
-538 avant J-C : Edit de Cyrus autorisant le retour des juifs à Jérusalem.
Je prétends qu'il s'agit d'un canular.
Sur quel support, en quelle écriture, et où se trouve cet édit célèbre?
Very Happy J'accepte les remarques du Pharisien si il sait quelque chose à ce sujet.
En dehors de la source biblique évidemment.

Va tout de même voir sur Google

Code:
wikipedia Edit de Cyrus 538 avant J-C

Code:
la Bible dévoilée wikipedia

et dis-moi ce que tu en penses.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Lun 27 Aoû 2007 - 0:48

Je ne vois aucun renseignement sur cet édit........
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11019
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Lun 27 Aoû 2007 - 14:57

jean a écrit:
Je ne vois aucun renseignement sur cet édit........

J’ai trouvé ça sur Google en faisant « Histoire Cyrus le grand »

Code:
Cyrus II le Grand
v. 530 av. J.-C.
© Hachette Livre et/ou Hachette Multimédia
 Sommaire
  Roi de Perse (v. 558-v. 530)
  La défaite de Crésus
  L'occupation de Babylone


 
Bas-Relief de Cyrus le Grand
Roi de Perse (v. 558-v. 530)
En unissant en un seul les royaumes Mède et Perse, Cyrus II fut le fondateur de l'Iran unifié et de l'Empire perse. Ses qualités personnelles d'homme politique et de stratège assurèrent à sa dynastie, les Achéménides, la domination sur tout le Proche-Orient. 

Par sa mère, Mandane, et sa femme, Amytis, Cyrus se rattachait aux rois mèdes d'Ecbatane, et par son père, Cambyse I er , aux Achéménides. Celui qui devait être le fondateur de la puissance perse succéda v.ers 558 à son père comme roi d'Anzan, territoire vassal du roi Astyage de Médie. Exploitant l'unité de ses tribus nomades ou sédentaires, Cyrus triompha de son suzerain, en 555, et se proclama roi des Mèdes et des Perses. En Médie, Ecbatane continua néanmoins à jouer son rôle de capitale et les fonctionnaires mèdes furent maintenus. 
On peut en effet déceler déjà chez le souverain la volonté de constituer l'unité d'un empire sur la base d'une intégration et d'une coexistence avec les pays conquis. L'originalité de l'Empire perse et sa durée reposeront, pour une large part, sur la sauvegarde des particularismes administratifs, juridiques ou religieux des pays soumis. Maître de l' Assyrie, de l'Ourartou (actuelle Arménie) et du plateau anatolien, Cyrus isola la Lydie, la coupant de ses alliés éventuels, Babyloniens et Egyptiens. Il obtint pacifiquement la vassalité de la Cilicie mais se heurta au refus du roi lydien Crésus d'accepter tout compromis. 
 
La défaite de Crésus
Après plusieurs échecs militaires, Cyrus s'empara de Harran et affronta la cavalerie lydienne, désemparée par les chameaux de l'armée perse. Crésus, réfugié à Sardes, sa capitale, se donnera la mort durant le siège, en 546. La Lydie devint une satrapie gouvernée par un Perse. Ce fut ensuite au tour des villes grecques du littoral, jugées trop neutres dans le conflit, d'être assiégées puis vaincues, à l'exception de Milet, qui accepta la reddition sans combattre. Ces villes, enrichies par le négoce, réservoirs d'hommes pour la guerre, assuraient aussi la possession de la côte égéenne dont les ports, au débouché des grandes routes qui traversent l'Iran, permettaient une liaison avec le monde grec. 
En politique plus qu'en militaire, Cyrus avait su exploiter l'incapacité des villes grecques à mener une politique commune, tout en s'y assurant l'appui des riches marchands. 
 
L'occupation de Babylone
Devenu maître de l'Asie Mineure, Cyrus marcha contre la dynastie chaldéenne de Babylone au moment même où les conflits suscités par la politique religieuse de Nabonide mettaient en difficulté ce dernier. C'est en libérateur que Cyrus se présenta, en 539, devant Babylone, laissée sans défense. Il y fut acclamé tant par les Juifs, auxquels il permit (édit de 537) de regagner la Palestine et de reconstruire le temple de Jérusalem, que par les Babyloniens, qui abandonnèrent les divinités étrangères introduites par Nabonide et rétablirent officiellement les cultes traditionnels de Baal, Mardouk et Nabo. Bien que le monothéisme iranien ne s'exprima vraiment que sous Darius, une telle tolérance religieuse est à relever car elle s'inscrit dans la problématique politique de Cyrus.
La volonté de Cyrus fut de fonder un empire cohérent que seuls la diplomatie, la tolérance en matière religieuse et politique, l'intégration des particularismes et un esprit magnanime permettaient de constituer. L'institution de l'araméen comme langue administrative officielle et sa diffusion dans tout l'Empire relèvaient de cette volonté. Mais avant même d'avoir pu doter son royaume de structures véritables, Cyrus mourut dans des circonstances mal connues, vers 530, sur les marches orientales de l'Empire où il avait repris les opérations militaires contre les nomades. C'est dans une certaine mesure leur irréductibilité qui mit en échec la ruse et la diplomatie du conquérant et assigna un terme symbolique au règne du «Grand Roi» et «Roi juste», enterré à Pasargades.

 
 Pour en savoir plus

 
L'Empire achéménide

 
L'intermède hellénistique

 
Préhistoire et Antiquité

 
Iran

 
Le royaume des Mèdes

Pour avoir les références scientifiques qui servent de base à des ouvrages comme celui dont on a ici le sommaire, il faudrait consulter la bibliographie qui doit figurer en annexe dans l’ouvrage en question.

En tant que non spécialiste, je ne peux que me fier à ce qui en est dit généralement ; je n’ai pas les moyens de vérifier les données de base de cette « doxa » courante. Et pour émettre des doutes à ce sujet, il faudrait des arguments, que tu ne donnes pas.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Lun 27 Aoû 2007 - 17:31

Mais, j'émet un doute car je ne sais d'où sort cet édit de cyrus en dehors de la bible.
Crois-moi, je le cherche.
L'histoire des perses je l'ai dans ma bibliothèque

Bibliothhèque de synthèse historique -L'évolution de l'humanité
Centre international de synthèses
L'IRAN ANTIQUE ELAM ET PERSE-et LA CIVILISATION IRANNIENNE

520 pages + planches de gravures.

Ecrit par le gratin des hautes études universitaires et patati et patata.......................................
On y retrouve ce que tu as cité plus haut, extrait en partie de l'historien Hérodote et pour ce qui concerne le fameux édit de Cyrus il n'y a rien .
Seulement concernant les juif, une notation: Esdras I, 9-11 et V, 14-16.
Les perses ne détruisent pas les villes conquises, et se contentent de les réduire à l'état de cité sujettes. Sauf en cas de rebellion.
Tous ces peuples soumis payaient un lourd tribu de toute sorte et les rebellions étaient constantes dans ces contrées.
Le fameux décret écrit dans "Esdras VI", n'est pas mentionné.
On ne sait pas grand chose sur la fin de Cyrus, trois versions sont écrites dans mon livre.
Citation :

"L'idée que l'on s'est forgée de Cyrus, d'après les auteurs classiques, en fait un type légendaire à la façon de Charlemagne..."
Par contre la partie cité concernant Nabonide, je n'en suis pas certain, il faudrait que je revois cela, car il existe un cylindre mentionnant la construction d'un temple dédié à SIN, le dieu lune (Le Sinaî était peut-être consacré à ce Dieu ?)
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11019
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Lun 27 Aoû 2007 - 22:47

Bon, je prends note de cette absence de mention d'un "édit de Cyrus" autorisant les juifs exilés à Babylone à rentrer dans leur pays et à rebâtir leur temple à Jérusalem.

Je retiens aussi le rapprochement entre Cyrus et Charlemagne.

Que faut-il conclure de tout ça ?

La Palestine est une petite province de l'empire perse et ce qui s'y passe ne doit pas occuper une grande place dans les annales de l'empire. Je suppose que si les juifs de cette époque font un tel éloge de Cyrus (voir Isaïe 41, 44:25, 45) je suppose que c'est que les judéens ont connu un sort meileur durant la "période perse" que sous la domination des babyloniens.

Ce petit peuple n'ayant guère laissé de traces dans la grande histoire, nous n'avons que ses propres annales pour nous renseigner sur les détails de son histoire. Que cette histoire ait été plus ou moins "arrangée" n'empêche pas qu'on puisse en retracer les grandes lignes. Admettons donc que cet "édit de Cyrus" mentionné dans Esdras I, 9-11 ; V, 14-16 et VI soit une invention (de même que le fameux "Livre de la Loi" découvert par Josias dans le Temple) ; ce n'est pas une raison pour rejeter en bloc tout ce qui est mentionné dans les Livres de Samuel, des Rois et d'Esdras.

Ce qui m'intéresse, c'est le cadre général de cette histoire, et les leçons qu'en ont tirées les auteurs des livres qui l'ont racontée.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Mar 28 Aoû 2007 - 11:57

Qoi que je trouve, je cherche toujours................

Édit de Cyrus le Grand (wikipedia)

"Je suis Cyrus, roi du Monde, grand roi, puissant souverain, roi de Babylone, roi de la terre d'Akkad et de Sumer, roi des quatre points cardinaux, fils de Cambyse, grand roi d'Anshan, petit-fils de Cyrus, grand roi, roi d'Anshan, fondateur d'une lignée royale, celui dont Bel et Nabou chérissent le règne, celui dont le règne réjouit leur cœur. Lorsque j'entrai dans Babylone avec l'esprit le mieux disposé, j'installai mon pouvoir dans le palais royal au milieu de la plus complète satisfaction et d'un regain de joie.

Marduk, dieu suprême, fut à l'origine de l'attachement des Babyloniens à ma personne. Chaque jour je n'oubliais pas de lui rendre grâce. Mon armée s'installa sans difficulté au milieu même de Babylone. Je ne laissai aucun de mes soldats semer la terreur sur la terre d'Akkad et de Sumer. Je gardai à l'esprit les besoins de Babylone et de ses nombreux lieux de culte pour leur assurer une vie paisible. Je supprimai le joug malséant qui pesait sur les Babyloniens. Je redonnai vie à leurs habitations laissées à l'abandon. Je mis un terme à leur malheur.

Considérant mes actes, Marduk, suprême souverain, se réjouit, accordant sa bénédiction à ma personne ainsi qu'à celle de mon fils Cambyse, chair de ma chair, ainsi qu'à mon armée; et pour notre part, nous rendîmes grâce à sa glorieuse divinité. Tous les rois sédentaires assis sur leur trône partout à travers le monde, de la mer supérieure à la mer inférieure, et tous les rois nomades de la terre occidentale, tous me payaient un impôt important et baisaient mon pied dans ma ville de Babylone.
Je restaurai et confortai partout les divinités dont les cultes avaient été abandonnés sous la domination des Tigris, dans les villes d'Ashur et Suse, à Agade, Eshnuna, Zamban, Meurnu, Der, et jusque sur la terre de Gutium. Je rassemblai tous les habitants et relevai leurs maisons. Conformément au souhait de Marduk, le Dieu Puissant, je laissai sans les inquiéter demeurer dans leurs temples les divinités de Sumer et d'Akkad que Nabonide, causant alors la fureur du dieu des dieux, avait fait entrer dans Babylone. Puisse chacun des dieux dont j'ai conforté le culte intercéder quotidiennement en ma faveur auprès de Bel et de Nabou, pour prolonger mes jours; et puissent-ils parler de moi en ces termes: « Fasse que Cyrus, le roi pieux et son fils Cambyse... "

JPM, je te remercie d'alimenter des discutions qui attisent ma curiosité, il en est de même avec Yeva.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11019
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Mar 28 Aoû 2007 - 14:12

Est-il indiqué, dans wikipedia, où cet « édit de Cyrus » a été trouvé ?

Quelques questions :

Code:
Marduk est bien le dieu des babyloniens ? mais qui sont « Bel et Nabou » ?

Code:
Qui est « Nabonide » ?

Code:
Où sont les villes « d'Ashur et Suse » (en Mésopotamie, bien sûr), 
mais « Agade, Eshnuna, Zamban, Meurnu, Der », et « la terre de Gutium » ?

Pas de trace des judéens, je suppose.

Code:
« Fasse que Cyrus, le roi pieux et son fils Cambyse… »

Et la suite ?

Au boulot, mon vieux !

:docteur:
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Mer 29 Aoû 2007 - 11:47

Edit de Cyrus,



Maintenant, il y a la traduction biblique et la traduction historique...........


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû 2007 - 8:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11019
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Mer 29 Aoû 2007 - 18:33

jean a écrit:
Edit de Cyrus,



Maintenant, il y a la traduction biblique et la traduction historique...........

Tu as ça dans ta bibliothèque ? C'est écrit en petites lettres que je n'arrive pas à lire, mais ça ne fait rien.

La "traduction biblique" n'est évidemment pas la "traduction historique".

J'imagine les choses de la façon suivante : Cyrus, qui a vaincu les babyloniens, inaugure une politique de grande tolérance envers les dieux des divers peuples qui étaient sous l'emprise de Babylone. Les judéens, petit peuple obscur, en profitent, comme d'autres, et ils s'inventent un "édit de Cyrus" tel qu'on peut le lire dans le livre de Néhémie. Ce qu'on peut retenir de cette histoire, c'est qu'à partir de là, va s'épanouir la grande époque de la littérature "biblique" dans ce que les historiens du peuple juif appellent : la "période perse".

Mais tu n'as pas répondu à mes demandes de renseignements détaillés dans mon dernier message. je suppose que tu as tout de même quelques éléments de réponse sur les différentes questions posées.

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Jeu 30 Aoû 2007 - 8:44

Je suppose que tu parles de la lecture du Cylindre; mais même grossi, c'est illisible.
Voici le lien de la retranscription sur papier.

http://www.livius.org/a/1/mesopotamia/cyrus_cylinder_scan.pdf

En plein écran c'est lisible, mais tu peux le grossir.
C'est en écriture cunéiforme.
On constate qu'il y a malheureusement des lacunes.

Je n'ai pas la photo du cylindre dans ma bibliothèque, je l'ai trouvé sur le net.
Sur mon forum, j'ai mis une traduction plus complète.

Il existe une traduction du cylindre qui est véhiculée depuis 1971, mais totalement fausse d'après les historiens sérieux.

Traduction faite pour confirmer le texte biblique.
Il n'y a plus qu'à dénigrer les archéologues, puisqu'il n'est pas possible que des septiques puissent vérifier ce qui est vraiment écrit, comme pour d'autres stèles.
Ce n'est pas que je veuille dénigrer des religions, mais on se trouve devant des gens, qui sciemment mentent pour que l'on accepte leur croyance et ça, je ne l'admets pas.

Compte tenu qu'il n'y a pas de débat sur mon forum, je me contente d'en faire une sorte de bibliothèque, c'est plus facile que de compiler des classeurs.
Petit à petit je mets ce qui m'intéresse, quitte à compléter par la suite.
Et il y a beaucoup de chose à compléter ou a reprendre.

Citation :
La "traduction biblique" n'est évidemment pas la "traduction historique".
Ça pourrait l'être...................Les rois perses sont mentionnés dans la bible et dans l'histoire. Par contre en trouvant le nom "Pharaon" dans la bible, on sait qu'il y a matière à réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11019
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Jeu 30 Aoû 2007 - 18:22

J'apprécie tes précisions.

Mais tu n'as pas répondu à mes demandes de renseignements détaillés dans mon dernier message. je suppose que tu as tout de même quelques éléments de réponse sur les différentes questions posées.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Ven 31 Aoû 2007 - 4:07

Dieux et démons du Proche-Orient ancien
http://arethuse1.free.fr/dico-divinite.php

En vérité, je ne sais que te répondre, car cela engendrerait d'autres questions et c'est sans fin tant il y a des ramifications.
Bel comme Baal signifient Seigneur, ils peuvent aussi désigner le Dieu...Bel-Mardouk (Seigneur Mardouk) ou simplement Dieu.
Citation :
BEL:Mot signifiant "seigneur", devenu le nom d'une divinité. - En Mésopotamie : Bêl désigne le Seigneur (dieu tutélaire) de la cité, mais fait également partie intégrante du panthéon Assyrien et Babylonien. - En Syrie : Son nom se lit souvent dans les inscriptions aussi bien en grec qu'en palmyrénien. Dieu babylonien adopté par les palmyréniens, il est essentiellement un dieu solaire. Un temple lui était consacré à Palmyre.

Nabou ou Nabu
Citation :
il fut regardé comme le fils de Marduk et de Sarpanit. L'Ézida (= "Maison stable"), nom de son temple à Borsippa,

Dans la bible il y a :
"Nabopolassar" - (Nabou-apa-ousour en babylonien)
"Nabuchodonor" - (Nabou-Koudourri-oussour) son fils "Nabonide" (Nabou-na'id)

La traduction grecque que nous connaissons des noms via la bible, n'est pas toujours exacte.
Par exemple Balthazar: Belsharousour (bel-shar-ousour)

Il est évident d'après le cylindre qu'il y a eu des conflits religieux entre les prêtres des différents cultes. Je n'ai pas approfondi ce sujet.

Quand aux villes citées, il faudrait que je cherche.
Pour la terre de Gutium voici un lien:
http://209.85.135.104/search?q=cache:3ZI-EEZWszAJ:arethuse1.free.fr/peuples/gutis.htm+la+terre+de+Gutium+m%C3%A8des&hl=fr&ct=clnk&cd=1&gl=fr&lr=lang_fr

Very Happy Mais je ne pense pas que ce genre de débat soit intéressant pour ce forum. Je cherche toujours la Jérusalem Biblique et dans ce décret elle n'y est pas.

Citation :
« Fasse que Cyrus, le roi pieux et son fils Cambyse… »
Et la suite ?
Tu cliques sur le forum d'Herodote et dans Mesopotamie, tu liras la suite.
Il est intéressant de constater que le dieu de Cyrus vient à son aide pour le peuple, comme Yahvé avec les prophètes.

Comparer Esdras 5, 13 à 16. Il est bien question d'une construction inachevée dans l'édit.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   Ven 31 Aoû 2007 - 21:37

On dit que les hébreux ont adaptés des textes des civilisations qu'ils ont rencontré et le cylindre de Cyrus en est un exemple.
Je me suis alors posé la question:
-Comment les hébreux pouvaient avoir en mémoire des textes aussi ancien que le mythe du déluge et les textes des différentes stèles séparées par quelques siècles et dont on trouve des traces dans la bible ? Comment ont-ils mémorisés tous ces noms de rois que leurs ancêtres, bergers nomades ne connaissaient pas plus que nous ne connaîtrions l'entourage de de n'importe quel roi?
Croire en l'inspiration divine? Je ne le peux.

Puis j'ai soudain eu une idée...

Que penses-tu de cette question?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jérusalem chez Ezéchiel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jérusalem chez Ezéchiel
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Précisions sur Jérusalem
» Crise chez mes beaux parents :-(
» Ma visite chez l'endocrinologue Echographie, Scintigraphie,
» 1er rendez vous chez l'orthophoniste
» Constipation chez bébé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum judaïque-
Sauter vers: