Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA PANADE

Aller en bas 
AuteurMessage
JONAS
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : Dans l'ombre de Rimbaud
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: LA PANADE   Ven 30 Nov 2007 - 20:21

LA PANADE


la misère insolente comme une lierre
S'accroche aux méandres de son apathie
Il avale sa soupe hivernale
Trompe la vigilance de dame indigence.

Existence incolore,il galère
Emmuré dans le mutisme des siens
Sur un fond de grimaces bourgeoises
La misère n'est pas là par hasard.

Le vice lui titille les neurones
Encaqué dans sa limite patience
Vocifère, tombe et se noie au bar
Criblé de doutes empanachées de frimas.

Sa colère incoercible vrombit
Dévale l'avalanche de l'exclusion
Toujours rétif,il accroche son chapeau
Aux lendemains constellés d'espoir.

Agadir
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9806
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: LA PANADE   Sam 1 Déc 2007 - 14:19

J'ai trouvé la vrai recette de LA PANADE,

•Préparation : 5 mn – •Cuisson : 1h. 15
•250 g. pain environ •20 g. sel •2 l. eau environ •1 dl. Lait ou crème

-Mettre dans de l’eau froide des morceaux de pain rassis. Les laisser cuire une heure à petit feu. Ecraser complètement le pain pour donner au potage une consistance très lisse. Ajouter du lait, de la crème à volonté.

Il est impossible de déterminer exactement le poids du pain et la quantité de liquide, celle-ci variant avec l’espèce du pain et son degré de sécheresse. Si vous voulez obtenir une soupe épaisse n’hésitez pas à mettre du pain : plus il y en aura et plus ce sera épais. Si vous voulez une soupe légère, vous allongerez avec de l’eau. Si vous voulez une soupe pas trop épaisse mais pas trop liquide non plus, vous n’avez qu’à mettre un petit peu plus d’eau et un petit peu moins de pain, et si vous tenez vraiment à garder tout le monde à dormir, vous servirez votre panade avec des croûtons d’aïoli, sans oublier le Rosé.
Citation :

Le vice lui titille les neurones
Non! Les papilles...
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
JONAS
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : Dans l'ombre de Rimbaud
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: LA PANADE   Lun 10 Déc 2007 - 23:51

Tu sais Jean parfois ce qui fait la beauté de la poèsie c'est qu'on trouve un mot comme on trouve un diamant à l'état pur.Alors on prend ce mot on le travaille dans notre imaginaire jusqu'à ce qu'il brille au milieu d'autres mots .
Le mot "panade" m'a "rencontré" au détour d'une lecture de J.Borges que j'aime lire .
C'est ça le travail poètique : donner vie aux mots.
D'autant plus que j'aime la langue française.
Vous ne pouvez imaginer ma joie quand j'ai terminé ce poème avec un mot aussi rarissime et peu utilisé par les Français eux-memes .

Merci Jean pour tes reflexions (tu dois spécifier pour les papilles .Est-ce celles que tu caresses chaque soir ou celles que tu as sur la langue ?°
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA PANADE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA PANADE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA PANADE
» Soupe panade (Panade soubise)
» Muté en lycée, je suis dans la panade...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUMS DIVERS :: La page Blanche :: L'atelier d'écriture-
Sauter vers: