Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Conte de Noël

Aller en bas 
AuteurMessage
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9806
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Conte de Noël   Dim 23 Déc 2007 - 2:22

LE TRÉSOR DES PAUVRES


CONTE DE NOËL

Ceci est un petit conte de Noël pour les petits enfants.
Toutefois, les grandes personnes peuvent le lire, et peut être y trouveront-elle charme et profit.
J’ai narré la chose pour les petits enfants, et j’ai pris soin de tirer la moelle de l’os pour les grandes personnes.
Heureux si j’ai amusé les uns et fait réfléchir les autres !
-*-*-*-

Il y avait une fois, par là, je ne sais plus dans quel pays, deux pauvres gens très pauvres, autrement dit qui ne possédaient rien, mais rien de rien.
Ils n’avaient pas de pain pour mettre dans la huche, ni de huche pour y mettre du pain.
Ils n’avaient pas non plus de maison pour y mettre une huche, ni de champ pour y bâtir une maison.
S’ils avaient eu un champ, seulement grand comme une coiffe éployée, ils auraient pu gagner de quoi y bâtir une maison.
S’ils avaient eut une maison ils auraient pu y caser la huche.
Et s’ils avaient eu la huche, sans doute que par-ci par-là, en un coin d’elle, ils auraient pu trouver du pain.
Mais n’ayant ni champ, ni maison, ni huche, ni pain, c’était en vérité de très pauvres gens.
-*-*-*-
Ce qui leur manquait le plus, ce n’était pas tant le pain, mais bien surtout la maison.
Car du pain, ils en recevaient assez par aumône, et même quelquefois un peu de lard avec, sans compter un coup de cidre.
Mais ils auraient mieux aimé jeûner toujours et se savoir chez eux, dans une maison où ils auraient pu allumer du bois mort et deviser devant les braises.
Car ce qu’il y a de meilleur au monde, de meilleur même que manger, c’est de posséder quatre murs, sans lesquels on n’est qu’une bête errante.
Et les deux pauvres gens se sentirent plus pauvres que jamais, par un triste soir de la veille de Noël, triste pour eux seulement, tandis qu’ils étaient gais pour tous les autres qui ont ce soir-là du feu dans l’âtre et leurs sabots cachés dans la cendre.
-*-*-*-


Comme ils se plaignaient entre eux sur la grand route, dans la nuit noire, ils rencontrèrent un pauvre chat qui miaulait.
C’était en vérité un très, aussi pauvre qu’eux-mêmes, car il n’avait que la peau sur les os et quasiment plus de poils sur la peau.
S’il avait eu des poils sur la peau, sans doute que sa peau eût été en meilleur état.
Si sa peau avait été en meilleur état, sans doute qu’elle n’eut pas collé ainsi sur ses os.
Et s’il n’avait pas eu la peau sur les os, sans doute qu’il eût été assez fort pour attraper des souris et ne point rester si maigre.
Mais n’ayant pas de poils, et avec sa pauvre peau sur les os, c’était en vérité un pauvre chat
-*-*-*-

Les pauvres gens sont bonnes gens, et s’aident les uns les autres.
Ceux-ci prirent donc avec eux le pauvre chat, et ne songèrent même pas à le manger, mais, au contraire, lui donnèrent un peu de lard qu’on leur avait donné, à eux, par charité.
Le chat ayant mangé, se mit à marcher devant eux, et les conduisit à une vieille cahute abandonnée.
Il y avait là deux escabeaux et un âtre, comme ils le virent par un rayon de lune qui disparut aussitôt après.
Et le chat aussi disparut avec le rayon de lune.
Si bien qu’ils se trouvèrent assis dans les ténèbres, devant l’âtre noir que l’absence du feu rendait plus noir encore.
-Ah ! dirent-ils, si nous avions seulement quelques tisons. Il fait si froid ! Et cela serait si bon de se réchauffer un brin en contant des histoires !
Mais voilà ! il n’y avait pas de feu dans l’âtre parce que c’était des pauvres gens, en vérité de très pauvres gens.
-*-*-*-

Tout à coup deux braises s’allumèrent au fond de la cheminée, deux belles braises jaunes comme de l’or.
Et le vieux se frotta joyeusement les mains en disant à sa femme :
─ Sens-tu la bonne chaleur ?
─ Je la sens, répondit la vieille.
Et elle allongea ses paumes ouvertes devant le feu.
─ Souffle donc dessus, fit-elle ; les braises flamberont.
─ Non, dit l’homme, elles s’useraient trop vite.
Et ils se mirent à deviser du temps passé, sans tristesse, parce qu’ils étaient tout regaillardis par la vue des deux tisons si luisants.
Les pauvres gens sont content de peu, heureux de plus, et ceux-ci s’égayèrent largement à savourer le beau cadeau de feu que leur faisait le petit Noël, et ils le remercièrent de leur mieux.
-*-*-*-

Toute la nuit ils continuèrent à conter en se chauffant, sûrs maintenant que le petit Noêl leur voulait du bien, car les deux braises brillaient toujours comme des louis, et ne s’usaient pas à brûler toujours.
Et quand arriva le matin, les deux pauvres gens, qui avaient eu bien chaud et bien aise toute la nuit, virent au fond de la cheminée le pauvre chat, qui les regardait de ses larges yeux d’or.
Et c’était au reflet de ses yeux qu’ils s’étaient si bien chauffés.
Et le chat leur dit :
Le trésor des pauvres, c’est l’illusion.

Jean RICHEPIN

(La revue illustrée N° 25 – 15 Décembre 1886)
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11386
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Lun 7 Jan 2008 - 17:57

Mais si l'illusion a un tel pouvoir vive l'illusion !
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11386
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Mer 9 Jan 2008 - 18:42

jean a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:
Mais si l'illusion a un tel pouvoir vive l'illusion !

Peut-être que tu comprendras mieux en lisant le post de vistapa du Mer 9 Jan. 3:02 sur le forum suivant:
L''arbre à Palabre:Le lien est rompu

Intéressant cet arbre à palabres ; et on y retrouve des visages connus.

Quelques commentaires

Citation :
Le Père Noël existe car il suscite ce comportement qu'on appelle l'esprit de Noël et que sans lui, beaucoup d'entre-nous seraient encore plus solitaires et indifférents qu'ils ne le sont en réalité.

Très juste, Guilhem !

Citation :
C'est la coutume, la tradition que l'on suit par conformisme et nous suivons ce mouvement culturel chacun à notre manière, il n'y a pas un modèle précis.
Nous savons que Père Noël n'est que la transformation de Saint Nicolas, mais que l'origine même de cette fête, qui n'était pas forcément le 25 décembre était liée aux célébrations antiques des éléments naturels.

Historique pas inutile à rappeler.


Citation :
Charles a écrit:
En somme pas plus de preuve pour Dieu que pour le père Noël que pour la Licorne rose invisible

Serais-tu un septique?

J'ai l'impression de le connaitre aussi, ce bruxellois.

Citation :
Je pense qu'on peut raconter l'histoire sur le ton de 'il était un fois' sans vouloir à tout prix faire croire que c'est vrai!

Oui, mais, à un certain âge, on peut vivre la magie des contes de fées.
Et puis, est-il bien sûr que les fées n'existent pas ?

Citation :
Le Père Noël ne passait pas chez les pauvres en 1957 ou 58 ?
Je me demandais ce que j'avais fait de mal, je redoutais la curiosité des enfants, et lorsque la question fatidique m'était imposée, je mentais et je m'inventais des cadeaux, car je ne voulais pas que l'on pense que je n'avais rien eu parce que j'avais été méchant...

Je n'avais pas la chance d'être enfant de paysan... Même pauvre...

Voilà une confidence qui explique bien des choses : l'influence déterminante des situations sociales. Mais chacun assume sa propre situation sociale d'origine.
Revenir en haut Aller en bas
nuage
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 52
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Jeu 10 Jan 2008 - 22:06

J-P Mouvaux a écrit:
Mais si l'illusion a un tel pouvoir vive l'illusion !

Je vous met ce que j'ai mis là-bàs...votre discussion à fait remonter ce moment à ma mémoire...merci Wink

"Il y a de ça quelques années, je me suis amusée à me déguiser en Père-Noël!
Célibataire, repas de famille ennuyeux, bref, me voilà partie pour une association! Le soir du 24, je suis donc dans la buanderie d'un hôpital avec tout l'attirail et la liste des enfants et des cadeaux destinés à chacun.
Je passe de chambre en chambre et je me prend au jeu!
Les enfants voyaient le père-noël plus grand et plus gros, mais bon, cela à fonctionné quand même!
Et puis j'arrive dans une chambre, un petit garçon est là, phase terminal dirons nous. Je m'approche et fait comme aux autres, bla bla et voilà ton cadeau:
Le garçon: "ce n'est pas vraiment ce que j'avais commandé"
Moi : " Mes lutins se sont trompés? Je suis désolé" ( bas oui, c'est jamais la faute du père-noël!)
Le garçon: " c'est un peu spéciale ce que j'avais demandé"
Moi: "Dis moi, je t'écoute"
Le garçon: " J'avais demandé un truc pour ma maman"
moi: " Qu'avais tu demandé?"....j'étais prête à exhausser tout ce qu'il voulait!!
Le garçon: "Un autre petit garçon...pas malade, pour ne pas qu'elle soit toute seule et triste"
Je ne me souviens plus très bien après, je sais que nous avons passé une bonne partie de la nuit à parler tous les deux, et l'émotion aidant, j'ai finie par avoir des larmes, mais pas vraiment de tristesse, mais d'amour pour cet enfant hyper courageux!
Le garçon: "pourquoi tu pleure? Tu est triste aussi?"
Moi: " Ho non, pas du tout! Je pleur de bonheur au contraire!"
Le garçon : "Tu pleure de joie?" et il se mit à sourire...quel soleil dans cette chambre!
Et tout à coup le gamin s'assoie d'un coup, me file une peur bleu et d'un bras tendu me montre la fenêtre.
Le garçon: " hey!! Regarde il neige!!! Alors c'est vrai! Tu est le vrai père-noël et lorsque tu pleure de joie, il neige!!"
Il était ravi, aux anges, ses yeux s'étaient illuminés et son visage respirait la joie! C'était difficile pour moi, je ne savais plus comment me comporter!
La maman apparût à ce moment et fût enchantée de voir la joie sur le visage de son fils! Il lui raconta tout ce que nous avions dit, sans rien omettre. La maman me fît un énorme bisous dont je me souviens encore
Ce petit bonhomme c'est éteint 12 heures plus tard, il avait sa maman et le père-noël de l'autre côté.
Il avait un beau sourire aux lèvres et c'est endormi la main accroché à la barbe du père-noël et l'autre serré sur celle de sa maman.
Mentir? Ho oui!!! Avec plaisirs!!
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9806
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Ven 11 Jan 2008 - 7:22

On peut avoir des opinions différentes de la même chose, et on constate qu'elles sont toutes valables suivant la manière dont on les regarde... et surtout selon le vécu de chacun.
Ton histoire est comme un conte...
Merci Nuage!
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6277
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Sam 12 Jan 2008 - 19:19

Les enfants cancéreux ou très malades sont tristes par rapport à leur entourage et moins vis à vis de leur état comme si la vie n'était pas une chose sérieuse.
Ce genre d'expérience vous marque pour la vie. Merci de nous la faire partager.
Le père noel existe c'est evident, maintenant jesus christ c'est moins sur!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11386
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Sam 12 Jan 2008 - 19:38

Code:
Le père noel existe c'est evident, maintenant jesus christ c'est moins sur!

Il y a eu un Jésus qui a été crucifié du temps de Ponce Pilate. C'est tout ce qu'on a raconté à son propos qui est sujet à caution.
Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Sam 12 Jan 2008 - 21:49

Y'a-t-il eu un Jésus crucifié sous Ponce Pilate ?

Si oui, combien y en a-t-il eu ?
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Sam 12 Jan 2008 - 22:14

Bar Abbas n'a pas été crucifié, semble-t-il, ami Serpent.
Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Dim 13 Jan 2008 - 6:02

A part celui ou ceux des évangiles, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11386
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Dim 13 Jan 2008 - 12:17

le serpent a écrit:
Y'a-t-il eu un Jésus crucifié sous Ponce Pilate ?

Si oui, combien y en a-t-il eu ?

Des "Jésus", il y en avait sans doute autant qu'il y a chez nous des Martin et des Dupont.

Et il n'est pas invraisemblable que l'un ou l'autre de ces "Jésus" se soit fait repérer par les romains comme agitateur potentiel et ait été crucifié.

Et c'est ainsi que "le crucifié" est devenu le héros des chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Lun 14 Jan 2008 - 0:46

C'est bien comme ça que je conçois le personnage.
Revenir en haut Aller en bas
JONAS
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : Dans l'ombre de Rimbaud
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Lun 14 Jan 2008 - 1:31

Toute cette guéguerre pour un père noel qui n'a jamais existé.
Merci dieu(?) , chez ces gens qui m'ont kidnappé ,messieurs dames,on croit pas à ses conneries de père noel , on égorge un mouton : ça au moins c'est du shakspeare .

Ce qui m'a étonné dans votre conversation c'est que vous parliez du père noel puis vous glisez vers Dieu et puis vous aterrissez sur la gueule du pauvre Jésus ou des jésus.

Je veux comprendre sinon c'est qu'il n 'y a rien à comprendre dans ces tergiversations.

Chapeau à Jean d'avoir proposé ce merveilleux conte qu'on n'avait pas étudié à l'école .Je t'assure que je n'en ai jamais entendu.

Et si tu te mettais à écrire des contes Jean ?
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9806
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Mar 15 Jan 2008 - 13:50

Citation :
Jonas a écrit:
Et si tu te mettais à écrire des contes Jean ?
:hihi: Ouaî, imagine le genre en lisant ce qui suit....

La lettre au Père Noël d’un marseillais*
/par Médéric Gasquet-Cyrus/

« Adieu, Papa Noël (adieu, chez nous, ça veut dire bonjour »).
Adieu, Papa Noël, qué mé dis? Bien ou bien ? Pasque ma foi, ici, c'est un peu le oaï. Bien sûr y'a pire ailleurs, y'a un moulon de pays où le sang coule à flots, où les gens sont dans une misère inimaginable, peuchère.

Mais bon, entre l'OM, les travaux du tramway, les bouchons monstres où dégun ne peut plus bouger dans les rues de Marseille, les emboucanades politiques et les rues couvertes de bordilles, Marseille, c'est pas vraiment le pays merveilleux des lutins.
Non, je vais pas rouméguer, je vais pas marronner auprès de toi, pasqu'en plus j'imagine que tu dois être en train de t'escagasser à préparer tout ce qu'il faut, à gansailler ces mouligas de lutins pour qu'ils se bougent le tafanàri, et même à préparer ton costume, parce que tu vas descendre habillé comme un chapacan.

Je sais que tous les 24 décembre tu donnes un coup de pied dans l'armoire à glace et tu
t'habilles trop méchamment.
Bon, alors je vais pas te mettre la tête grosse comme une coucourde, ni faire la viole avec toutes mes paroles, il faut quand même que je t'explique.:
J'ai pas été très sage. Pas méchant, non. Mais j'ai fait des cagades, je me suis manqué en pagaille, je me suis souvent engatsé pour rien, j'ai été parfois une vraie feignasse, j'ai remis au lendemain des trucs que je pouvais faire d'entrée, je msuis mis dans des engàmbis pas possibles, je me suis parfois encagné alors que dégun ne voulait m'emboucaner, j'ai cassé les amandons à des gens qui me voulaient du bien, et en plus, au lieu de rester modeste, j'ai eu tendance à faire le càcou et à vouloir toujours avoir raison. Bref, j'ai fait le pagalènti toute l'année.

Du coup, je vais pas marquer-mal en te demandant plein de cadeaux, mais juste une chose, Papa Noël. Depuis que je suis minot, je sais que tu mets de la magie de longue dans le cœur des gens.
Alors cette année encore, même si sur Terre tout part en biberine et si moi, de mon côté, je me comporte comme un vrai tchapacan, fais-moi encore un petit cadeau, mets un peu de magie sur nos jours et dans nos cœur surtout pour les pitchouns, tu serais brave.
Allez vaï, mets bien ton capèou que tu risquerais de prendre froid, et ça me ferait de peine
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
JONAS
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : Dans l'ombre de Rimbaud
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Mar 15 Jan 2008 - 17:24

Médéric Gasquet-Cyrus

J'ai la nette impression que j'ai déjà entendu ce nom qq part .Mais où ?
Peut-étre à la fac ou à la télé ?

Tu es sùr que c'est Médéric ? Peut-étre Cederic .

Toujours est-il que ça n'a pas de rapport avec le tennis .

Eclaire ma lanterne Jinn
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9806
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Conte de Noël   Jeu 7 Fév 2008 - 15:18

Citation :
Eclaire ma lanterne Jinn

Je n'ai pas de feu pour t'éclairer....
Je viens juste de remarquer que tu avais changé les lettres de mon pseudo
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conte de Noël   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conte de Noël
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un conte merveilleux avec un âne qui parle?
» Travail rapide sur le conte
» Conte zen : "La tortue et les deux hérons"
» exo conte
» conte écologique gratuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Forum culturel :: Littérature-
Sauter vers: