Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 lhirondelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6760
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: lhirondelle   Dim 17 Fév 2008 - 19:34

Bonjour tout le monde!

Je me suis fait racolée par florence-yvonne, il y a, .. hum, hum, ... trois ans environ? au temps où je ne connaissais que le forum interreligieux d'Eliaqim
Mais à cette époque, j'étais religieuse et je me limitais, question internet.
Depuis, l'eau a coulé sous les ponts: j'ai quitté le couvent, je suis devenue protestante,j'ai trouvé du travail, un studio, un petit chat et je m'apprête à passer mon permis de conduire à 44 ans bien sonné! :-)
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 105
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: lhirondelle   Dim 17 Fév 2008 - 19:39

Bonjour Hirondelle, heureux de faire ta connaissance. Tu n'es pas la seule à chercher sa voie spirituelle en dehors de l'ECAR.

Voici un texte qui t'intéressera peut-être:

[b]Du cloître monastique au temple maçonnique[/b]


Anne-Marie est une ancienne ancienne contemplative, engagée désormais dans des recherches universitaires et fortement marquée par la spiritualité franciscaine. Elle est franc-maçonne depuis une dizaine d'années.


Comment vous faire partager cette expérience humaine qui m’a conduite au travers d’un si long chemin vers « mon devenir » fait d’une longue et intense recherche intérieure ? Si celle-ci est passée du cloître monastique durant douze ans, au temple maçonnique depuis treize ans, c’est pour vivre un mystère fait d’ombres et lumières, de souffrance parfois, mais surtout de joie, en un mot pour devenir un « être éveillé».

J’appelle cette marche, « mon chemin initiatique ». L’initiation est une aventure difficile à vivre tout au long de « soi-même ». C’est un pas qui fait passer du monde profane au monde des « initiés », de ceux qui, un jour, ont décidé de devenir des êtres en « Éveil »… Être soi-même et le rester en étant avec les autres dans la paix, la fraternité et l’amour. N’est-ce pas le chemin que nousa montré un certain Jésus de Nazareth il y a plus de 2000 ans ?

C’est pour moi, chercher le vrai sens de ma vie qui s’est effectuée jusqu’à aujourd’hui au travers d’une suite de passages, de portes qui vont peut-être choquer certains, surtout certains de mes frères chrétiens, et certains membres de l’Église catholique (religieux, religieuses, hiérarchie ecclésiale).

Paul PISTRE. Comment expliquer le choix de vivre dans un Ordre religieux, contemplatif, soucieux de pauvreté, où , durant de longues années de votre vie d’adulte, vous avez trouvé joie et équilibre ?

A.M.D. Qu’est-ce qui m’a amenée à vivre dans un Ordre religieux contemplatif soucieux de pauvreté à la suite de St François d’Assise et de Ste Claire d’Assise (Ordre franciscain) et dans une des communautés de Clarisses, pour vivre derrière des grilles, coupée du monde profane (comme au Carmel) ?

Ce choix de vie consacrée à Dieu, je le situe dans ma petite enfance. Ayant perdu la vue à l’âge de 9 ans, à la suite d’un accident traumatique, j’ai été condamnée par des médecins universitaires ophtalmologistes, à rester aveugle toute ma vie.
Et puis, un 11 septembre, en la fête de la Nativité de la Vierge Marie (fête catholique), lors d’un pèlerinage, j’ai retrouvé la vue en quelques heures (pèlerinage local près de mon village). Ce fut pour moi comme une nouvelle « naissance ». J’ai senti le souffle de Dieu passer sur moi. Ce fut la première révélation d’une «présence » qui, pour moi, était divine. J’ai eu le sentiment d’avoir reçu des « yeux nouveaux », une « lumière nouvelle ». C’est cette expérience qui m’a poussée, à 21 ans (après mes études d’infirmière) à utiliser ces yeux nouveaux pour la louange divine, qui pour moi ne pouvait que se vivre dans un Ordre contemplatif où l’office choral (chant Grégorien) était chanté à différents moments du jour et de la nuit et adressé à Dieu.

J’ai vécu cette expérience avec beaucoup de joie durant les premières années de cette vie qui me faisait suivre un appel à une intériorité profonde avec cette présence de « l’Être » divin en moi.

P.P. Ensuite, est survenu un autre choix, probablement après une crise, qui vous a décidée à quitter l’habit religieux.

A.M.D. Au bout de douze ans de cette vie, mes yeux se sont ouverts sur un malaise que je sentais monter en moi et qui me plongeait dans une obscurité profonde. Je voyais qu’il y avait, à cette époque post-conciliaire (d’après Vatican II - 1962) beaucoup de perte de sens évangélique dans notre vie monastique, je vivais mal l’assujettissement à un « dogme » qui nous dictait ce qu’il fallait croire : penser comme ! ! - vivre comme ! !, ceci dicté par une Église hiérarchique où je ne retrouvais plus la profondeur de l’amour que le Christ (Jésus) était venu nous apporter dans son message évangélique.

J’ai osé le dire et mes supérieures (l’autorité) l’ont très mal reçu et leur attitude est devenue hostile à mon égard… Poussée par elles que je gênais, j’ai dû décider de quitter la vie religieuse, ainsi que je l’ai dit plus haut. Ce fut pour moi une descente dans le noir d’un labyrinthe. J’ai gardé ma Foi en Dieu, ma dimension spirituelle, mais perdu ma foi en l’Église institutionnelle. Je suis passée d’une recherche intellectuelle à une recherche basée sur le cœur, au travers des écrits évangéliques. Je suis sortie sans amertume ni ressentiment vis-à-vis de ma famille religieuse mais avec au cœur une blessure profonde due à ce « rejet ».


P.P. Ce changement brutal de vie a dû être difficile, sur les plans professionnel, financier, familial, religieux.

A.M.D. J’ai demandé au Pape Paul VI de quitter la vie monastique et je me suis retrouvée seule, dans une chambre, dans ce monde de 1968 qui avait brutalement changé et j’ai fait l’expérience de « l’exclusion ». Sortie sans argent de ma communauté, sans situation, sans appui fraternel et spirituel, surtout de la part de prêtre et religieuses. J’ai connu une grande détresse matérielle, mais surtout morale et spirituelle - sans secours de l’Église institutionnelle qui rejetait à l’époque ceux et celles qui quittaient le « giron » de l’Église, les considérant comme infidèles à leur vocation.

C’est alors que j’ai reçu l’aide, l’amitié fraternelle, le soutien d’hommes et de femmes qui n’étaient dans aucune religion institutionnelle mais qui vivaient dans leur être profond une « spiritualité » que maintenant j’appelle « laïque ».Ce sont eux qui m’ont soutenue dans ces durs moments de ma « réinsertion ». J’aurais pu perdre ma foi en Dieu. Je suis restée fidèle à ma confession chrétienne mais j’ai perdu confiance en l’institution ecclésiale, religieuse et vis-à-vis de certains chrétiens (catholiques » . Presque tous les monastères de Clarisses (sauf deux vers qui va toute ma reconnaissance et mon amour) où j’aurais aimé trouver un réconfort, m’ont fermé leur porte. Il en est de même des communautés de religieuses actives où je suis allée quêter un peu de travail. Celles-ci m’ont très mal reçue et considérée comme infidèle à ma vocation.

Après un an d’attente à chercher des « petits boulots » pour vivre, je suis entrée comme infirmière dans un hôpital universitaire. La surveillante générale apprenant que j’avais vécu douze ans de vie religieuse m’a accueillie avec ces mots : « Si vous n’avez pas été une bonne religieuse, vous ne serez pas une bonne infirmière. » . Elle m’a alors placée dans un poste redouté, le service anticancéreux dans lequel j’ai côtoyé la mort et assisté nombre de mourants. Elle voulait me décourager de poursuivre ma carrière d’infirmière. A partir de là, j’ai commencé au contraire à remonter de la nuit, en ne pensant pas à ma souffrance mais à aider celle des autres… Je me suis accrochée à la vie. J’ai exercé 25 ans mon métier. Durant les dernières années, j’ai été poussée à 47 ans par une collègue à entamer des études universitaires en sociologie (maîtrise) et ethnologie. J’ai soutenu ma thèse de doctorat en Ethnologie en 1997 dans laquelle j’ai étudié les rites et épreuves qui accompagnent chaque étape de la vie d’une Clarisse et j’ai retrouvé des structures analogues à celles des rituels initiatiques des peuples dits primitifs, des sociétés antiques et même modernes (je veux parler des rituels vécus en particulier en maçonnerie).

P.P. Depuis plusieurs années, vous êtes initiée en maçonnerie. Comment l’approche s’est-elle effectuée ? Surtout, comment avez-vous retrouvé un nouvel équilibre, sur le plan humain et dans le domaine religieux ?

A.M.D. J’ai commencé à me sentir attirée par cette vie maçonnique mais je ne savais pas comment m’en approcher. C’est un ambulancier de l’hôpital avec qui j’avais discuté de symbolisme qui m’a mise en contact avec le vénérable d’une loge mixte, celle à laquelle j’appartiens encore aujourd’hui..
Par la suite j’ai côtoyé, sur mon lieu de travail, des Francs-maçons qui m’ont aidée
fraternellement sur plusieurs plans. A leur contact, j’ai découvert une autre façon de vivre, du moins auprès de ceux qui vivaient leur idéal maçonnique dans une grande tolérance et fraternité. J’ai alors décidé de les rejoindre et j’ai reçu l’« Initiation » maçonnique, il y a maintenant treize ans. L’Initiation est un chemin de «connaissance » de soi et des autres dans le bon sens du terme. C’est une « lumière » qui me fait descendre au fond de mon « ÊTRE » pour découvrir qui je suis, qui m’aide à faire un travail sur moi-même pour découvrir pas à pas le sens profond de ma vie. Comme l’écrit un auteur maçonnique Alain Pozarnic :

« Au commencement était le chaos. Tout était plongé dans l’obscurité inconsciente des mécanismes de la Vie mais la lumière était dans les ténèbres et l’Homme ne le savait pas. Par l’initiation et le travail en « loge », le Franc-maçon a éveillé sa conscience qui voit les forces négatives à l’œuvre sur la scène de la Vie et sait qu’il faut aller encore plus loin, les éradiquer de son cœur, de ses paroles, de ses comportements pour que son être rayonne ».

Il s’agit pour moi de vivre la vie évangélique avec le Christ et d’aller vers les autres en devenant un trait d’union entre le monde manifesté et l’ « ÊTRE » caché en moi. En continuant mon chemin initiatique maçonnique dans ma vie familiale, professionnelle, sociale, je permets à mon « être » éveillé d’unir le monde profane et le monde divin ; le monde des croyants et celui des incroyants. J’apprends à vivre la fraternité qui est la meilleure ascèse pour me conduire à l’Amour universel.
C’est dans cet esprit que j’ai accueilli il y a maintenant six ans une sœur clarisse comme moi mais appartenant à un autre monastère et qui désirait sortir après trente-trois ans de vie cloîtrée. J’ai pu l’aider dans sa réinsertion, entre autres lui suggérer de reprendre des études universitaires (elle prépare sa thèse de doctorat en ethnologie). A 55 ans, elle a eu beaucoup de difficultés à trouver un travail correspondant à sa situation. Nous vivons de ma petite retraite et partageons cet idéal de spiritualité qui nous fait rendre grâces de rencontrer des personnes très diverses dans leur cheminement et de pouvoir les aider grâce à ces expériences si denses, faites de souffrances et de joie…

Pour celui qui vit en profondeur l’idéal maçonnique dans toute sa dimension, c’est un
chemin qui conduit à la « connaissance » par la pratique concrète et réelle de la Fraternité. La Fraternité réunit des hommes et des femmes qui vont puiser la « lumière » dans la solitude de leur être profond pour la répandre autour d’eux. Pour moi, cette lumière c’est celle de ma Foi en ce Dieu que je cherche de tout mon être, avec qui j’essaie de vivre afin d’être un canal par où « l’Amour » se déversera sur les personnes que je rencontre.

Un autre auteur maçonnique, Henri Rochais, écrit :
« C’est un devoir de tout maçon de vivre dans la liberté, l’honnêteté, la compassion et la tolérance » et j’ajouterai : indépendamment de toute confession religieuse quelle qu’elle soit.

La maçonnerie est pour moi une haute école d’Humanité, qui me rend de plus en plus
capable d’apporter aux hommes la sérénité, la paix, l’amour. Du moins c’est ce que je m’efforce de vivre . j’essaie de faire des pas vers des gens de tous milieux, croyants ou incroyants. J’apprends à ouvrir les yeux et les oreilles à cette dimension humaine et spirituelle, qui me fait découvrir la richesse profonde de nombreux êtres. C’est une ouverture d’esprit et de pensée qu’en retour ils m’apprennent à développer en moi. Sans renier ma dimension spirituelle chrétienne, je m’enrichis au contact de ces êtres qui vivent une « spiritualité laïque ». Je reste attentive dans ma vie à cette présence de l’ÊTRE qui est en tout homme, quelles que soient ses croyances. J’ai compris que ce n’était pas dans des discours très élaborés intellectuellement que j’aiderais ceux que je côtoie, mais en étant ce canal par où passe cette lumière (qui, pour moi, est divine) et qui me pousse à aller veux ceux qui ont soif.

« Être », s’émerveiller de cette présence lumineuse, vivante et aimante de l’ÊTRE (avec un grand E) et lui rendre grâce de nous faire exister, comme l’a si bien dit Sainte Claire au soir de sa mort : « Merci, mon Dieu, de m’avoir créée ! ». C’est, à chaque instant, entrer dans ce travail spirituel vécu par beaucoup et qui, seul, peut changer notre monde difficile et souffrant.

Je terminerai en disant que, dans mon chemin actuel maçonnique et dans le monde, j’ai retrouvé une joie profonde, lumineuse, un nouvel équilibre sur le plan humain et, sur le plan religieux, ma Foi.

Anne-Marie DIMON, ex-moniale cloîtrée.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 27141
Age : 57
Localisation : Sur ma chaise
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: lhirondelle   Dim 17 Fév 2008 - 19:43

Chère lhirondelle, je n'ai pas de mots pour exprimer ma joie de te voir arriver parmi nous.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lhirondelle   Dim 17 Fév 2008 - 21:20

Bonjour HIRONDELLE.
Content de te voir parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: lhirondelle   Dim 17 Fév 2008 - 22:11


Une hirondelle en avance sur le Printemps,
On est content.....
Le poète a disparu,
Il saurait mieux que moi
Te souhaiter la bienvenue

Jonas où es-tu.....
Tant il s'est perdu en allant à la pêche dans le Sahara lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6760
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: lhirondelle   Dim 17 Fév 2008 - 22:14

Merci pour ces chaleureux mots d'accueil.

Pour répondre au témoignage posté, j'ai été carmélite pendant 20 ans. Je me reconnais dans le malaise exprimé par cette ancienne clarisse: on vous dit comment il faut vivre et ce qu'il faut penser ... mais j'ai vécu ça à une autre époque, quand même plus ouverte. J'ai un autre vécu, même en ce qui concerne ma sortie.
Je garde de bons contacts avec mes anciennes consoeurs qui ne s'attendaient pas à ce que je prenne cette décision.
Pour ma part, je n'ai jamais regretté ce changement de cap , à aucun moment!
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: lhirondelle   Lun 18 Fév 2008 - 19:35

Bonjour hirondelle. Le parcours que tu as suivi, j'ai connu pas mal de prêtres qui l'ont également suivi ; certains avec beaucoup de sérénité, d'autres, plus douloureusement. Je crois qu'un tel passage est une bonne école pour qu'un homme, ou une femme atteigne sa taille humaine.

Contrairement au dicton, une hirondelle peut faire le printemps, comme dit Jean ; je pense que nous pourrons poursuivre ensemble un bon parcours.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4556
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: lhirondelle   Lun 18 Fév 2008 - 20:21

Bienvenue à lhirondelle et au vent de liberté qui l'a poussé jusqu'ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
toniov
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 64
Localisation : haute garonne
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: lhirondelle   Lun 18 Fév 2008 - 22:51

Bienvenue,
Ce sera interessant de t'entendre parler de ton expérience en tant que soeur.
Si tu as envie d'en parler, bien sur.
Sinon, nous parlerons d'autre chose...je ne sais pas, moi...de Dieu, par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6760
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: lhirondelle   Mer 20 Fév 2008 - 13:31

Raconter mon expérience? sur quel forum est-ce que ça conviendrait le mieux? Ici ou ailleurs?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 27141
Age : 57
Localisation : Sur ma chaise
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: lhirondelle   Mer 20 Fév 2008 - 14:01

Si tu veux, tu as une section témoignage ici

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
nuage
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 51
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: lhirondelle   Mar 26 Fév 2008 - 8:10

Bonjour et bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4556
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: lhirondelle   Sam 8 Nov 2008 - 13:16

Est ce que tu es l'auteur de ce site? ☎

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Euh.. après navigation, l'hirondelle serait plutôt canadienne
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6760
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: lhirondelle   Sam 8 Nov 2008 - 15:53

Non, je n'ai ni site, ni blog. Mais ce quie est amusant c'est que ma compagne de noviciat qui a fait profession en même temps que moi mais qui a aussi quitté les ordres a suivi une formation pour être esthéticienne et a ouvert un centre de soins de beauté qui s'appelle: l'hirondelle!
Une coïncidence!
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4556
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: lhirondelle   Sam 8 Nov 2008 - 19:08

lhirondelle a écrit:
Non, je n'ai ni site, ni blog. Mais ce quie est amusant c'est que ma compagne de noviciat qui a fait profession en même temps que moi mais qui a aussi quitté les ordres a suivi une formation pour être esthéticienne et a ouvert un centre de soins de beauté qui s'appelle: l'hirondelle!
Une coïncidence!

Ah! les coincidences! Nous nous construisons à pas de cygnes (signes) comme dirait une certaine artiste. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Crois tu à la sagacité de certains signes ou messages codés, toi qui observais jadis le ballet des hirondelles?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6760
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: lhirondelle   Sam 8 Nov 2008 - 22:10

Les signes ne prennent leur sens que lorsque les événement ont eu lieu Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lhirondelle   Sam 8 Nov 2008 - 22:59

Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4556
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: lhirondelle   Sam 8 Nov 2008 - 23:19

lhirondelle a écrit:
Les signes ne prennent leur sens que lorsque les événement ont eu lieu Wink

Est ce que des signes recurrents du passé te parlent?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6760
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: lhirondelle   Sam 8 Nov 2008 - 23:56

Pas pour l'instant! Je me méfie un peu des signes, parce qu'autrefois j'ai cru en voir, là où il n'y en avait pas.
Mais en y réfléchissant ... hum! c'est trop intime pour être mis sur le net Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4556
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: lhirondelle   Dim 9 Nov 2008 - 0:31

Comme tu voudras, bel oiseau.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6760
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: lhirondelle   Mar 18 Nov 2008 - 12:14

Comme Nitrof m'a titillé là dessus, je me suis décidée à taper et à envoyer ma lettre:


Citation :
Monsieur le Curé,


Ne voyez dans ma démarche aucune manifestation d’hostilité ou de rancœur. Je garde de très bons contacts avec les membres de l’Église où je fus baptisée mais par souci d’honnêteté et afin d’éviter confusion ou embarras futurs, je voudrais porter à votre connaissance le fait suivant :

Je soussigné N, UNTEL, fille de X UNTEL et de Y TELAUTRE, née le 6 juin 1963 et inscrite au registre de baptême de la paroisse de Z le 12 juin 1963 à Namur, déclare être passée au protestantisme réformé dans le courant dans l’année 2006 et être membre depuis Pâques 2007 de l’Eglise Protestante Unie de Belgique à XYZ.

Pourriez-vous faire le nécessaire pour que ceci soit consigné dans vos registres et que je ne sois plus recensée comme catholique ? Merci pour l’accueil réservé à ma démarche.

Bien amicalement
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lhirondelle   Mar 18 Nov 2008 - 15:20

Je suis curieux de la suite de ta démarche,tien moi au courent ça pourrait m'intéresser ce genre de démarche pas eu le courage de le faire encore.

On peut quand même se dire que quand on nous a baptisés on a pas demandé notre consentement et pour les autres sacrements a t'ont eu vraiment le choix le milieu catholique a su très bien s'organiser pour qu'il nous soi s’imposé...
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: lhirondelle   Mar 18 Nov 2008 - 17:08

Code:
quand on nous a baptisés on a pas demandé notre consentement et pour les autres sacrements a t'ont eu vraiment le choix le milieu catholique a su très bien s'organiser pour qu'il nous soi s’imposé...

On n'a pas choisi le pays ni la famille dans lesquels on est né. Ce passé "culturel" est en nous et fait partie de notre héritage ; on en fait ensuite ce qu'on veut. Ces "sacrements" que nous avons reçus sans qu'on nous ait demandé notre avis ne nous lient aucunement, et, c'est simplement mon opinion, on peut très bien quitter une religion, en changer, sans qu'il soit besoin de quelque formalité que ce soit ; mais, bien entendu, chacun voit la chose comme il le sent.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6760
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: lhirondelle   Mar 18 Nov 2008 - 18:44

Nitrof a écrit:
Je suis curieux de la suite de ta démarche,tien moi au courent ça pourrait m'intéresser ce genre de démarche pas eu le courage de le faire encore.

On peut quand même se dire que quand on nous a baptisés on a pas demandé notre consentement et pour les autres sacrements a t'ont eu vraiment le choix le milieu catholique a su très bien s'organiser pour qu'il nous soi s’imposé...

Une lettre comme celle-ci doit être consignée dans le registre de baptême et normalement, on y note dans la marge: a quitté l'ECR le ...

Si tu veux renier ton baptême, tu écris au curé de la paroisse où tu as été baptisé ou , à la rigueur, à l'évêché une lettre dans ce genre

Citation :
Monsieur le curé (l'évêque),



Ayant été baptisé(e) en l'église de , le , sous le nom de , je vous serais reconnaissant(e) de bien vouloir porter sur le registre des baptêmes et en regard de mon nom la mention suivante: "a renié son baptême par lettre datée du / / ".

En effet, mes convictions philosophiques ne correspondent pas à celles des personnes, qui de bonne foi, ont estimé devoir me faire baptiser. Ce sera ainsi contribuer à l'expression de la vérité que, vous et moi, nous respectons, en évitant de faire croire, au vu de mon nom sur vos registres, que je suis membre de la communauté catholique. .

En conséquence, j'ai l'honneur de vous demander de bien vouloir me rayer des listes des baptisés qui sont tenues dans votre diocèse et de m'adresser une attestation de cette radiation.

Veuillez noter que légalement l'Eglise ne peut refuser une requête en débaptisation, et qu'elle doit, au titre de la réglementation de la Commission Nationale Informatique et Liberté sur les fichiers même manuscrits, fournir à titre gracieux un double de l'acte modifié.

Dans l'attente de votre confirmation écrite, je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.


Fait à , le .

Débaptisation est un terme ridicule à mon sens. Tu peux renier ce que tu veux, l'acte a eu lieu, on ne peut pas retourner dans le temps pour "effacer" cet acte!

Dans mon cas, il ne s'agit pas de renier le baptême, puisqu'il reste valable dans le protestantisme, mais de faire attester mon départ!-


Dernière édition par lhirondelle le Mar 18 Nov 2008 - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lhirondelle   Mar 18 Nov 2008 - 18:50

Merci pour ses infos!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lhirondelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
lhirondelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» lhirondelle
» Bonjour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: GENERALITÉS :: PRESENTATION-
Sauter vers: