Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vingt ans carmélite.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
lhirondelle
Admin
Admin


Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 18:01

obie 1 a écrit:
j'ai toujours pensé que les bonnes soeurs et autres moinillons , votre place était à coté des desherités de la vie , les misereux et autres ecorchés de la vie , si t'as pas compris ce que je voulais dire , effectivement t'as eu raison de partir dans la vie civile

Ben moi, je ne dis pas aux autres où est leur place et ce qu'ils doivent faire de leur vie.
Et j'espère que le "votre" ne s'adresse pas à moi. J'ai défroqué et apostasié le catholicisme officiellement (papelard à l'évêché)

chat-man a écrit:
Comment va le copain chat?

Chat alors!
Bonjour de la part de ma minette (celle qui a quatre pattes )
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 18:17

lhirondelle a écrit:
obie 1 a écrit:
j'ai toujours pensé que les bonnes soeurs et autres moinillons , votre place était à coté des desherités de la vie , les misereux et autres ecorchés de la vie , si t'as pas compris ce que je voulais dire , effectivement t'as eu raison de partir dans la vie civile

Ben moi, je ne dis pas aux autres où est leur place et ce qu'ils doivent faire de leur vie.
Et j'espère que le "votre" ne s'adresse pas à moi. J'ai défroqué et apostasié le catholicisme officiellement (papelard à l'évêché)



ça ne s'adresse pas à vous mais à ceux qui par leur vocation s'autoproclament " epouse de JC " ou " vicaire du Christ " alors moi je n'hesite pas à dire que si c'est pour etre cloitré , autant se defroquer , sinon on prend un costume de bagnard ........

Un pretre au mileu d'une favelas , celui la peut se dire du Christ , un humble cure proche de ses paroissiens , celui la je le reconnait mais les " cloitrés " ils ne servent qu'eux mêmes

d'ailleurs nous avons eu , des communications très interessantes de curés , moines et soeurs qui étaient dans l'au-dela c'est très eloquent, bon je dit pas qu'il faut y croire ......
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 5847
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 18:58

Je suis moins choqué par des moines qui travaillent en milieu fermé que par des moines qui font travailler les autres comme ça a été le cas dans l'histoire avec les convers.


Dernière édition par chat-man le Jeu 30 Aoû 2012 - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7691
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 19:13

Les convers, ça n'existe plus depuis les années 60, et les convers étaient des moines. Ceci dit, le fait de faire une différence entre les riches et les pauvres à l'intérieur d'un monastère, c'était tout à fait scandaleux.

Je connais une abbaye cistercienne qui fait vivre toute une région en lui procurant du travail. Les moines ne sont plus en état de faire fonctionner par eux-mêmes toutes les entreprises qu'ils ont mises sur pied. Donc brasserie, fromagerie, etc. emploient des laïcs.
Et avec les sous qui rentrent et qu'ils ont de trop, ils ont créés des instituts caritatifs entretenus que font tourner des laïcs.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 19:29

parlons en : faire de l'Alcool , c'est chrétien ça ! 45 000 morts du à l'Alcool en France

il faut etre critique autant dans le fond que dans la forme .
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7691
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 19:47

Donc pour éviter tous ces morts, il faut interdire la production et la vente des boissons alcoolisés et établir un régime de prohibition. Je suppose que tu es membre d'une ligue de tempérance et tout à fait abstinent.

Personnellement, si je devais me bourrer la tronche quotidiennement, je ne le ferais pas la trappiste: ça revient trop cher.
La route tue aussi. Je suppose que tu n'as pas de voiture.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 20:17

obie 1 a écrit:
parlons en : faire de l'Alcool , c'est chrétien ça ! 45 000 morts du à l'Alcool en France

il faut etre critique autant dans le fond que dans la forme .

Oui c'est chrétien.
C'est la faute à Jésus qui a incité les chrétiens à boire du vin non ? 'buvez, buvez ceci est mon sang"

Finalement c'était un bon vivant, il fréquentait les putes, aimait les festins et le bon vin, certainement moins tristes
que ceux qui se réclament de lui aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 20:24

lhirondelle a écrit:
Donc pour éviter tous ces morts, il faut interdire la production et la vente des boissons alcoolisés et établir un régime de prohibition. Je suppose que tu es membre d'une ligue de tempérance et tout à fait abstinent.

Personnellement, si je devais me bourrer la tronche quotidiennement, je ne le ferais pas la trappiste: ça revient trop cher.
La route tue aussi. Je suppose que tu n'as pas de voiture.

je ne bois pas ni ne fume ..... c'est un choix de vie , les spirites considèrent les deux comme une forme latente de suicide .

pour la voiture , ta reflexion est symptomatique ...

ce n'est pas moi qui recite des pans entiers de la bible , qui me reclame d'une quelconque eglise ou qui prend le Christ en étendard. Si on veut suivre une religion ou se considerer comme religieux , il faut avoir une certaine ethique de vie , c'est un minimum sans verser dans l'extreme , ce que je ne fais pas d'ailleur .

60 000 morts/tabac 45 0000/alcool seulement 3959 / accidents de la route

il n'y a pas photo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 20:27

obie 1 a écrit:
lhirondelle a écrit:
obie 1 a écrit:
j'ai toujours pensé que les bonnes soeurs et autres moinillons , votre place était à coté des desherités de la vie , les misereux et autres ecorchés de la vie , si t'as pas compris ce que je voulais dire , effectivement t'as eu raison de partir dans la vie civile

Ben moi, je ne dis pas aux autres où est leur place et ce qu'ils doivent faire de leur vie.
Et j'espère que le "votre" ne s'adresse pas à moi. J'ai défroqué et apostasié le catholicisme officiellement (papelard à l'évêché)



ça ne s'adresse pas à vous mais à ceux qui par leur vocation s'autoproclament " epouse de JC " ou " vicaire du Christ " alors moi je n'hesite pas à dire que si c'est pour etre cloitré , autant se defroquer , sinon on prend un costume de bagnard ........

Un pretre au mileu d'une favelas , celui la peut se dire du Christ , un humble cure proche de ses paroissiens , celui la je le reconnait mais les " cloitrés " ils ne servent qu'eux mêmes

d'ailleurs nous avons eu , des communications très interessantes de curés , moines et soeurs qui étaient dans l'au-dela c'est très eloquent, bon je dit pas qu'il faut y croire ......


Faudrait peut-être plutôt éradiquer les casernes militaires , avant , que les soldats se réincarnent en moines pour purger aussi non ?
Après , ce serait moins dur de se purifier ou
plutôt comme disent les curés se repentir ...
Pas de guerre , pas de peine , pas de prison .
Si tu vois ça comme ça la spiritualité change d'air .
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 20:30

va dire ça à ceux que se font tyraniser par un salopard de dictateur si on ne va pas à leur secour ....

il y a des necessiter d'avoir des soldats , par contre l'alcool et le tabac.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 20:33

Et les camps militaires qui déclarent la guerre pour faire une épuration ethnique ?

sont des saints qui auront des houris ?
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7691
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 20:35

Et si vous ouvriez un fil sur ce sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 20:36

c'est pour ça qu'on a besoin de militaires , toi y en avoir compris quoi moi dire à toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 20:37

Pas pour moi merci L' Hirondelle ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7691
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 20:37

Je suppose que le fil sur les militaires est ouvert.
Au cas où vous poursuivriez ce hors-sujet ici, je supprimerais les messages purement et simplement.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 21:12

Teoma a écrit:
Pas pour moi merci L' Hirondelle ... Very Happy

courage , c'était bien parti
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 21:25

Alors ouvrons ; "Que sont les monastères et les couvents" ok
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 48
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 21:35

vas y ouvre le ça va etre palpitant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 21:49

J'ai un chic pour tomber sur les bonnes infos. J'ai juste taper couvent et je tombe sur cela! Maintenant, on sait à quoi sers un couvent...

Michelle Martin, l'ex-femme et complice du meurtrier pédophile belge Marc Dutroux, est arrivée mardi soir dans le couvent de Namur qui a accepté de l'accueillir après sa libération conditionnelle. Une libération qui a déclenché la colère des familles de victimes et d’une partie de la population.

https://www.dailymotion.com/video/xt4qfr_michelle-martin-l-ex-femme-de-dutroux-au-couvent-apres-sa-sortie-de-prison_news

Michèle Martin est arrivée au couvent
https://www.dailymotion.com/video/xt4wuw_michele-martin-est-arrivee-au-couvent_news

Italie: les chaudes soirées du couvent. fermé!
Benoît XVI a décidé la fermeture du couvent historique de la Sainte Croix de Jérusalem, en raison d'irrégularités financières et de concerts pas très... catholiques !
http://www.wat.tv/video/italie-chaudes-soirees-couvent-3q4hf_2exyh_.html
Il faut dire que les activités des religieux y étaient relativement spéciales. En plus de proposer un service de limousines et un hôtel ouvert 24h sur 24, ils organisaient des concerts mettant en scène Anna Nobili, une ancienne strip-teaseuse repentie en sœur catholique, façon Marie-Madeleine, réputée pour ses prestations de pole dance autour de croix en bois et devant une salle pleine à craquer d’évêques et de cardinaux. La presse italienne parle même de relations homosexuelles entre les moines...
Avec location de Limousine

Le Vatican obligé de fermer un couvent à cause de soeurs chamailleuses:
Le couvent Sainte-Claire, qui ne comptait plus que 3 membres, était devenu le théâtre d'une guerre de tranchées.
L'archevêque de Bisciglie, près de Bari, dans les Pouilles (sud-est), a demandé à regret au Vatican de fermer le couvent Saint-Claire car les trois dernières soeurs de la communauté se chamaillaient au point d'en venir aux mains, raconte dimanche la presse italienne.
La supérieure, soeur Liliane, a été griffée au visage et jetée à terre le 19 juillet par soeur Anne-Marie et soeur Jean-Baptiste qui lui reprochaient son autoritarisme et ses remarques, écrivent les journaux.
http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2007/09/30/1028516_le-vatican-oblige-de-fermer-un-couvent-a-cause-de-soeurs-chamailleuses.html

Je crois ce soir je serai mieux devant ma télé et mon pc que dans un couvent!
lol!
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7691
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 21:59

Teoma a écrit:
Alors ouvrons ; "Que sont les monastères et les couvents" ok

Un monastère est le lieu où vivent les moines, ou les moniales. Il a souvent la forme d'un quadrilatère et il renferme le plus souvent, mais pas toujours, une galerie couverte autour d'une cour intérieure qu'on appelle cloître.

Un couvent est le lieu où vivent des religieux qui ne sont pas forcément des moines.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 22:01

Purgatorium ? ou nouvelle prison ? ou lieux de silence ? dans un monde de plus
en plus insensé Gab aux marrons ?
Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 22:10

Spoiler:
 
Hors sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 22:29

Deleted


Dernière édition par Teoma le Jeu 30 Aoû 2012 - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7691
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 22:29

Michèle Martin, c'est un sujet à part. Et elle ne s'appelle pas Dutroux. Si vous voulez en parler, ouvrez un fil là-dessus.

Des couvents qui ferment suite à des scandales, oui ça arrive.
Il y a l'histoire d'un couvent de clarisses qui tenait un restaurant. Des soeurs âgées avaient accepté une novice bien plus jeune. La novice a fait ses voeux, puis elle a été élue abbesse, vu qu'elle était la plus valide.
Elle s'est bien occupée des vieilles soeurs, mais à côté, elle a profité que le couvent était dans un site touristique pour ouvrir un restau!
Ben ... il a fallu fermer.

Une autre communauté, aussi de soeurs âgées, s'est complètement laissée bernée par leur "homme de confiance" qui a fait main basse sur les ressources des nonnes et est parti avec la caisse.

Un autre couvent avait pour prieure une femme qui exerçait un grand ascendant sur ses consœurs. Elle a poussé sa communauté à se couper des autres couvents de son ordre.
La communauté prenait de l'âge et les bâtiments devenaient difficiles à entretenir, elle l'a donc vendu pour faire construire ailleurs. Mais elle était elle-même fort âgée et s'est retrouvée seule pour toutes les formalités. Elle n'avait plus le soutien de l'association dont elle s'était coupée, par ses conceptions d'un autre âge.
L'entrepreneur en a profité. Il a fait bâtir un nouveau bâtiment beaucoup trop grand, pas adapté à la vie et au nombre des soeurs et il est venu avec des factures de frais supplémentaires... que les soeurs ne pouvaient payer.
L'évêché a pris sur lui le dossier pour éponger les dettes et la communauté a été dissoute.
http://www.rtl.be/info/belgique/faitsdivers/294185/les-soeurs-carmelites-devant-la-justice


Dernière édition par lhirondelle le Jeu 30 Aoû 2012 - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7691
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 23:44

L'affaire des colettines de Bruges, grugées par leur homme de confiance ... qui n'hésitait pas à cogner pour persuader de faire certains "investissements"


Citation :


PROBABLE REDDITION DES PAUVRES CLAIRES :QUE SERA LA 13e STATION DES COLETTINES : RESUME DE L'AFFAIRE EN 12 STATIONS

SURMONT,EDDY

Page 019

Mardi 13 novembre 1990

La probable reddition des «Pauvres» Claires

Que sera la treizième station

des Colettines?

Reviendront, reviendront pas?. La question à cinquante millions taraudait «Bruges la morte». Après un silence de cinq mois, les Colettines,- ou «Pauvres Claires», font à nouveau parler d'elles. Ainsi que nous l'avons relaté, des bruits de plus en plus insistants courent en effet aux environs du lac d'Amour quant au retour imminent des sept «Pauvres Claires», pas si pauvres que cela, de leur château d'exil à Pessan (Pyrénées).

Un retour avant la fin de l'année toujours pronostiqué par leur ex-régisseur Ronny Crab, aujourd'hui tombé en disgrâce.

UN CHEMIN DE CROIX

AUX MULTIPLES HALTES

Etrange chemin de croix, avec des haltes pas désagréables, pour ces religieuses peu conformistes...

Station 1: fin janvier 1990, la congrégation des soeurs Colettines vend son couvent des Récollets, Katelijnevest 17 à Bruges, pour la coquette somme de cinquante millions. Une transaction qu'avaient vivement essayé d'arrêter Rome et l'évêque de Bruges, Mgr Roger Van Gheluwe.

Station 2: le 27 février 1990, suite à une plainte émanant de l'ex-religieuse Soeur Clara, le régisseur des colettines, Ronny Crab est arrêté pour escroquerie, abus de confiance et extorsion de fonds.

Station 3: le mardi 8 mars, vers 23 h Mgr Van Gheluwe rend une vistite nocturne au couvent des Colettines. Il tente une dernière fois de convaincre la mère supérieure Anne Baks d'annuler la vente du couvent. Après le refus de la religieuse, les huit soeurs prennent le chemin de Pessan (France) où les attendait leur château (sic) acheté en début d'année.

MANOEUVRES, MACHINATION,

MENACES, INTRIGUES,...

Station 4: «l'affaire des Colettines»- passsionne même des journaux étrangers quand le 8 avril 1990 Ronny Crab est libéré et qu'il parle de manoeuvres, de machination, de menaces et d'intrigues à gogo émanant du palais épiscopal pour accaparer le couvent. J'attends de nouveaux rebondissements. La page n'est pas encore tournée nous déclare-il, sans préciser sa pensée.

Station 5: fin avril, Ronny Crab se sent une vocation artistique. Privé de tout revenu, il pose habillé en...saint François d'Assise pour un hebdomadaire, question de se faire de l'argent de poche. De plus, il prépare la sortie d'un disque et il écrit un scénario pour un film sur l'«affaire des Colettines»...

Station 6: le 1er mai, Mgr Van Gheluwe, évêque de Bruges, donne sa version des faits. Il en veut aux actions de mendicité «trop poussées» des soeurs et à leur vie qui, pour lui, ne correspond plus vraiment à la vocation comtemplative.

LA FIN DU SÉJOUR

SERAIT IMMINENTE

Vouloir m'approprier les biens des soeurs? C'est faux! proteste-t-il avec véhémence. Puis, les soeurs sont toujours les bienvenues dans un couvent chez nous. Pour autant qu'elles acceptent de vivre selon les règles de leur ordre.

Station 7: le 4 juin 1990, Ronny Crab annonce que la fin du séjour des soeurs à Pessan serait imminente. Les sept soeurs (une soeur est morte entretemps) ne savent plus où donner de la tête. Les méthodes raffinées de persuasion de l'évêque Van Gheluwe auront raison de la volonté des soeurs de vivre en paix au pied des Pyrénées.

L'ex-abbesse Anna a déjà fait plusieurs allers et retours, Pessan-Bruges... Le curateur, le notaire D'Hoore, ne leur accorderait que six mille francs par mois. Une méthode de persuasion financière qui fait mal aux soeurs habituées à un certain confort!

UN PARC AUTOMOBILE

DE PLUS DE 3,5 MILLIONS

Station 8: Crab l'avait également annoncé. Les Mercedes, Cadillac et autres voitures des soeurs sont vendues en public fin juin. Entretemps, les soeurs affirment ne pas se soucier de leur manque de confort à Pessan, malgré la moisissure qui recouvre les murs, le manque d'eau courante et de chauffage central.

Station 9: le parc automobile des Colettines est vendu le 28 juin. Le tout ne rapporte pas plus de 3,5 millions. Une bagatelle.

Station 10: c'est l'été, tout le monde prend des vacances. On n'entend plus parler de l'affaire des Colettines. Mais ont-elles trouvé la paix pour autant ?

LES SOEURS REVIENDRONT

AVANT LA FIN DE L'ANNÉE

Tantôt accompagné par des journalistes de la presse écrite, tantôt de la télévision, Ronny Crab visite les soeurs à Pessan. Il n'y est plus accueilli à bras ouverts. A son retour fin septembre il l'annonce pour la deuxième fois: Les soeurs reviendront avant la fin de l'année. «On» les saigne à mort. Il leur sera impossible de continuer à vivre dans de telles conditions au château. De toute façon, le curateur D'Hoore cherche déjà à revendre «La Rochette» pour vingt millions. C'est une sale affaire.

Station 11: première semaine de novembre, le froid s'installe à Pessan. Les rumeurs se font de plus en plus insistantes. Les sept soeurs colettines reviendront au pays avant le 17 novembre. Leurs conditions de vie seraient devenues insupportables. Finies les «vacances» de huit mois en France?

ACCUEILLIES À BRAS OUVERTS

EN BELGIQUE

Station 12: au palais épiscopal le porte-parole de Mgr Van Gheluwe, Peter Rossel, fait l'innocent, comme d'habitude: Nous ne sommes au courant de rien. S'il est vrai que les soeurs ont l'intention de revenir en Belgique elles seront accueilies à bras ouverts. Monseigneur l'a toujours dit. De son côté le curateur D'Hoore avoue que les conditions de vie à Pessan ne sont pas des plus confortables...

Où vivront les soeurs sous la houlette de Anne, demeurant abbesse ? Allez savoir ce que sera la...treizzième station. Ronny Crab «pétrole» toujours et qu'il sait.

Elles seront dispersées dans différents couvents de Belgique. Leurs biens? Je pense que l'évêché se fera un plaisir de s'en saisir. Même si c'est par le truchement d'une quelconque fondation...

EDDY SURMONT

http://archives.lesoir.be/le-jardinier-des-clarisses-de-bruges-est-inculpe-_t-19900323-Z02HCD.html
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7691
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 30 Aoû 2012 - 23:47

Je me suis trompée, ce n'était pas un restaurant mais un hôtel:



Citation :
L'ABBESSE DE NIEUPORT A FAIT DE SON COUVENT UN HOTEL DE LUXE

SURMONT,EDDY

Page 6

Mardi 20 mars 1990

L'abbesse de Nieuport fait

de son couvent un hôtel de luxe

Décidément, les soeurs Coletines de Flandre occidentale flirtent avec les médias: une commission rogatoire du Parquet de Bruges est partie à Tarbes pour y interroger les religieuses brugeoises qui, la semaine passée, troquèrent leur couvent dans la «Venise du Nord» contre un château au pied des Pyrénées, et ce après l'arrestation de leur homme de confiance et leur différend avec l'évêque qui avait tenté de s'opposer à la vente du bâtiment.

Voici que les soeurs Coletines de Nieuport attirent aussi l'attention: leur abbesse met actuellement la main aux derniers préparatifs de l'ouverture d'un hôtel de luxe dans une aile abandonnée du couvent qu'elles ne sont plus que quatre à occuper.

Hier, une commission rogatoire du Parquet de Bruges, sous la conduite du juge d'instruction Henri Heimans, est partie pour Tarbes. Elle y interrogera les huit soeurs Coletines brugeoises qui, la semaine passée, ont quitté, «en douce», un cloître qu'elles ont revendu pour 50 millions de francs à un groupe immobilier. Cette commission s'intéresse particulièrement à l'achat d'une Mercedes «grand luxe», d'une ferme, de chevaux de concours, d'un château en France... Sans compter la vente d'objets d'art, afin de financer l'ensemble.

Toutes choses qui concernent le sort du régisseur de ces soeurs dites des Pauvres Claires, Ronny Crab, dont le maintien en détention préventive a été récemment confirmé.

Des soeurs remuantes

A peine ces événements brugeois étaient-ils terminés, qu'à son tour une collègue, l'abbesse Maria Logghe, des soeurs Coletines de Nieuport, provoquait un ouragan dans le palais épiscopal de Bruges.

Une aile désaffectée, dans un état lamentable, du couvent nieuportois des soeurs Coletines avait été vendue (à un prix dérisoire?) à l'abbesse Maria. Usant de sa fortune personnelle, elle veut transformer le bâtiment en un hôtel de luxe. L'ouverture est prévue pour Pâques. Une nouvelle qui ne plaît pas à Mgr Roger Van Gheluwe, évêque de Bruges, qui «en voit de toutes les couleurs» avec ces dames...

Selon l'épiscopat, Maria Logghe ne serait plus abbesse, ni même religieuse, depuis le 9 avril 1988, date à laquelle elle reçut des mains de l'évêque le décret du retrait de son état ecclésiastique, et ce sur ordre de Rome. Le 30 juin 1988, la Congrégation romaine des religieuses fit savoir à l'évêque de Bruges qu'aucun recours n'avait été formulé contre cette décision devant les juridictions vaticanes et que, donc, Maria Logghe était considérée comme retournée à la vie profane. Une version contestée par la supérieure...

Une usine d'hosties!

L'histoire du couvent de Nieuport est mouvementée. Il était initialement habité par les pères Recollets, jusqu'à la Révolution française. Vendu à un brasseur, l'ancien couvent fut ensuite racheté par la comtesse de Patin de Langemarck, puis reconverti en école et en couvent.

A cette époque (1875), le couvent des soeurs Coletines de Bruges connut une telle affluence qu'il fallut fonder une «succursale». Le couvent de Nieuport était le lieu rêvé.

En 1961 arriva soeur Maria Logghe: élue abbesse en 1967, elle employa son talent commercial évident à spécialiser sa maison dans la fourniture d'un article religieux très particulier: une «usine d'hosties». Cette initiative renfloua la communauté qui, aujourd'hui, ne compte plus que trois soeurs âgées respectivement de 76, 77 et 78 ans, outre l'«abbesse» (49 ans).

Prieuré tout confort

A l'évêché même, on admet que Maria Logghe «prend très bien soin des trois soeurs âgées». Mais de là à avaliser son hôtel de luxe...

Cette aile, Maria Logghe l'a acquise avec sa fortune personnelle, sans créer une quelconque personne morale. Je veux préserver le patrimoine dans son intégralité.

Elle prétend ainsi avoir contribué à préserver le bâtiment d'un délabrement total. Ce qui eût été dommage pour «sa» communauté. Car, selon Maria Logghe, elle est toujours religieuse, et «abbesse», même si Bruges et Rome prétendent le contraire.

Les planchers craquant sous chaque pas, les dalles noires lustrées, les cellules immaculées du couvent de Coletines, ont désormais fait place à une moquette voluptueuse et à 18 chambres «tout confort», décorées avec goût (le travail de Maria Logghe) dans un style «cosy».

Je rends ainsi hommage à mon «oncle à la mode de Bretagne». Il voulait qu'avec sa fortune j'ouvre ici un hôtel. Ce sera fait, mais pas dans un but lucratif personnel. Le couvent des Coletines en profitera. Un couvent a toujours été un hôtel, non?

L'ouverture est prévue pour Pâques. Prix de la chambre et petit déjeuner: environ 3.000 F. Un restaurant de qualité et un salon de thé devraient également être ouverts à cette date. Ultérieurement, des salles de séminaires, une piscine couverte et un centre de «fitness» devraient s'ajouter à l'ensemble, qui a reçu un nom s'inspirant de ses origines: Hotel Clarenhof.

EDDY SURMONT.

http://archives.lesoir.be/l-abbesse-de-nieuport-a-fait-de-son-couvent-un-hotel-de_t-19900320-Z02GXC.html
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vingt ans carmélite.
Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vingt ans carmélite.
» Bienheureuse Marie des Anges-Carmélite
» Prophétie de soeur Marie de st Pierre(carmélite)
» Carmélite du Coeur Immaculé de Marie (Delmis)
» Prophétie de la carmélite Marie de Saint Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Parlez-nous de vous :: Témoignages-
Sauter vers: