Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vingt ans carmélite.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Personne
Admin
Admin


Nombre de messages : 9806
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 1 Mar 2008 - 3:55

Citation :
Concernant les voyants de Fatima, je pense qu'ils étaient fameusement déséquilibrés. Bernadette a eu ses apparitions au moment de l'adolescence, un moment où la personnalité est en pleine mutation et, de plus, elle était de santé fragile.
Je ne crois pas à l'origine surnaturelle de leurs visions.
Je suppose qu'il y a d'autres religieuses qui ont ces idées, je soupçonne même certains prêtres, ou dignitaires de l'église de simuler.
Il est évident que s'ils abandonnaient leurs fonctions, la vie serait moins facile.
Très peu ont le courage de le faire. Çà ne doit pas être évident de vivre avec ce malaise.

Les religions sont utiles à l'économie de certaines communes. Les religieux sont une main d'oeuvre peu exigeante, puisque ils doivent obéissance.
Et surtout pas de familles qui grèveraient le budget du Vatican.

Peut-on réellement avoir de bons contact avec les enfants lorsque l'on n'a pas eu la fibre maternelle...
Je suppose que l'isolement, l'obligation de se soumettre à une autorité pendant tant d'années, doit forger un caractère peu enclin aux caprices des bambins du XXIe siècle?
Ce qui doit demander des efforts?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7808
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 1 Mar 2008 - 8:48

jean a écrit:

Je suppose qu'il y a d'autres religieuses qui ont ces idées, je soupçonne même certains prêtres, ou dignitaires de l'église de simuler.
Il est évident que s'ils abandonnaient leurs fonctions, la vie serait moins facile.
Très peu ont le courage de le faire. Çà ne doit pas être évident de vivre avec ce malaise.
Tout d'abord, il faut rappeler que les apparitions, même reconnues par l'ECR ne sont pas articles de foi. Aucun catholique n'est tenu d'y croire.
Je pense aussi que pas mal de religieux/ses et de prêtres prennent leurs distances vis à vis de choses encore plus significtives mais ne s'expriment qu'en cercle très fermés. Pas tellement par crainte de représailles (tant qu'il n'y a rien d'écrit, il n'y a pas de problèmes) mais pour ne pas choquer les "âmes faibles".
Pour ma part, j'ai eu des doutes quand j'ai lu le contenu des révélations et la façon de se comporter des voyants. Avec un tout petit bagage en psychologie, ça posait question. Une fois que j'ai été attirée par le protestantisme, tout le côté "mariolâtre" m'a donné de l'urticaire. Je ne pouvais plus croire à tout ça.

jean a écrit:
Les religions sont utiles à l'économie de certaines communes. Les religieux sont une main d'oeuvre peu exigeante, puisque ils doivent obéissance.
Et surtout pas de familles qui grèveraient le budget du Vatican.
Une de mes ex-consoeurs a été religieuse hospitalière pendant 20 ans avant de rentrer au Carmel (les années 40-60) quand elle racontait le régime auquel elle avait été soumise, c'était à crier à l'esclavage! Plus personne ne voudrait travailler dans des conditions pareilles. Mais les religieuses ne coûtaient rien à la commune de l'époque qui les employait dans leur hôpital!
Le fait que les prêtres soient tenus au célibat a aussi une origine économique: pas d'héritier, pas d'héritage! Le but était, au moyen-âge que les biens ecclésiastiques restent à l'Eglise.

jean a écrit:
Peut-on réellement avoir de bons contact avec les enfants lorsque l'on n'a pas eu la fibre maternelle...
Je suppose que l'isolement, l'obligation de se soumettre à une autorité pendant tant d'années, doit forger un caractère peu enclin aux caprices des bambins du XXIe siècle?
Ce qui doit demander des efforts?
.
Oulala! Que de jolis poncifs! On trouve beaucoup d'anciennes institutrices dans les Carmels. Si on choisit ce métier, ce n'est pas par hasard. Je ne suis pas née carmélite, si j'ai choisi ce type d'études et si j'ai exercé d'abord un an le métier, ce n'était pas pour passer le temps.
Renoncer à avoir des enfants est une réelle souffrance pour la plupart des religieuses, alors comment supposer qu'elles n'ont pas la fibre maternelle? C'est vrai que dans les congrégations enseignantes, on a tous rencontrer des Soeurs Marie-pisse-viaaigre, mais il ne faut tout de même pas exagérer et généraliser.
Tu sais, j'ai 44 ans, et plus beaucoup de temps devant moi pour être encore mère, ça n'est pas facile à vivre tous les jours!
Je n'ai jamais vécu dans l'isolement, ni dans un cachot, ni dans une chambre matelassée pour forcené Very Happy Comment parler d'isolement quand on vit à 15 ou 20 sous le même toit 24h sur 24, et qu'on passe pas mal de temps ensemble?
Le confinement, ça oui. Mais les petites nouvelles parviennent quand même jusqu'aux oreilles des soeurs: ce qui se passe dans les familles, les nouvelles des neveux et petits neveux, etc. On voit ainsi comment les jeunes éduquent leurs enfants.
Question être soumise à une autorité, on n'est plus au style à genoux devant la prieure depuis longtemps. Les décisions sont prises en concertation dans le dialogue. Et quand une soeur n'a vraiment pas envie de faire quelque chose, la prieure aurait bien des difficulté à le lui imposer!
Ceci dit, je pense que les enfants, quelque soit leur époque, ont besoin d'être encadrés, et je ne suis pas la seule à le penser. On voit un retour à cette valeur 'd'autorité' chez des jeunes parents. Ah, bien sûr, ce n'est plus le style que j'ai connu, moi, il y a 30 ans, quand j'étais écolière! Mais il faut un minimum de discipline pour travailler dans une classe, sinon, on n'apprend rien et les enfants sont angoissés ...oui, oui: angoissés!
Je viens d'avoir le cas dans ma famille: mon neveu a eu un jeune instit qui ne savait pas tenir une classe, il y a eu des cas d'auto-mutilations chez les jeunes élèves (11 à 12 ans)!
La seule chose que je pourrais mettre en relation avec mes 20 ans de cloître c'est que je ne supporte pas un certain niveau de bruit! Dès que j'entends du brouhaha, je fais des remarques (mais mes collègues en font autant!).
Cela ne m'empêche pas de faire des travaux de groupes où il est permis de parler à voix basse.
Je sais aussi faire le clown pour amuser les gosses, leur raconter des histoires, leur réciter des petits poèmes, leur chanter des comptines,...
Il ne faut pas croire: on trouve aussi des bout en train dans les Carmels!
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9806
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 1 Mar 2008 - 10:49

Citation :
Il ne faut pas croire: on trouve aussi des bout en train dans les Carmels!
Dans les années soixante, une carmélite venait enseigner le catéchisme dans ma cité, j'en ai effectivement gardé un bon souvenir.
Par contre j'ai un mauvais souvenir du curé...
C'était un gros bonhomme, grincheux... Lorsque nous jouions sur le parvis de l'église, il nous demandait si on s'était confessé, si nous répondions négativement, on ne pouvait y échapper... Comme je ne savais jamais que dire, je racontais n'importe quoi... Ces confessions, c'était une angoisse....
J'étais un petit saint mine de rien.... lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7808
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 1 Mar 2008 - 11:39

Si c'est une carmélite qui t'a donné catéchisme, il s'agit d'une carmélite apostolique.
Comme le Carmel déchaussé est un ordre cloîtré, ses membres ne font pas d'apostolat et ne s'adonnent pas à des oeuvres directement caritatives. Au XIXe siècle sont apparus plusieurs instituts qui s'inspiraient de la spiritualité du Carmel mais ne menaient pas de vie strictement contemplative: les carmélites de St Joseph, etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 1 Mar 2008 - 11:55

J'espère ne pas te choquer Lhirondelle en faisant remarquer ici, gentiment et respectueusement, que la vie des religieuses dans les couvents ressemble par beaucoup de points à celles des adeptes de sectes liberticides. Travail, méditation, prière, mortifications, pénitences... On trouvait tout ça dans l'ordre du temple solaire.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7808
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 1 Mar 2008 - 13:25

Tu ne me choques pas parce que le premier couvent que j'ai connu fonctionnait comme une secte! C'est une dérive possible.
Mais pas le second couvent: pénitence et mortifications: direction poubelle. Ça n'existe plus dans nos contrées (ou alors très rarement).
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6258
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Ven 23 Mai 2008 - 19:42

Qu'est ce que toutes ces années de silence méditatif et d'introspection t'ont révélé sur ta nature intérieure et tes aspirations profondes?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31178
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Ven 23 Mai 2008 - 22:29

Chère lhirondelle, j'envie les personnes qui comme toi vont au bout de leur quête, vivent leur choix et n'hésitent pas à prendre des décisions, moi, j'ai 47 et je me cherche toujours, je n'ai pas encore pris le chemin de la spiritualité, j'hésite encore, je ne sais même pas quel chemin prendre, Athée pendant de nombreuses années, déistes pendant quelques autres, voila qu'un ombre se dessine sur mon chemin qui ressemble à Marie.

Je suis sure que si quelqu'un peut me conseiller, c'est bien toi.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7808
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Ven 23 Mai 2008 - 23:06

chat-man a écrit:
Qu'est ce que toutes ces années de silence méditatif et d'introspection t'ont révélé sur ta nature intérieure et tes aspirations profondes?

Introspection? Non, certainement pas! Ce n'est pas le silence qui te révèle à toi-même mais la vie en communauté.

Au point de départ, je n'ai pas eu de bonne "méthode" de méditation parce que le couvent où j'étais rentrée ne fonctionnait plus normalement! Et puis l'oraison tourne vers Dieu et non vers soi. Mais après un moment , il se crée une sorte d'habitus, cette orientation que l'on prend deux fois deux heures par jour dans l'oraison imprègne les moments de silence et de solitude ... et les autres aussi Wink spontanément, la prière jaillit du cœur.

Concernant mes aspirations profondes, j'ai appris à m'accepter telle que j'étais avec mes limites, mes défauts, mes contingences, à me réconcilier avec moi-même. Un peu moins d'idéalisme irréel flottant au-dessus des nuages davantage les pieds sur terre, avec de la patience et de la compréhension pour les défauts des autres, puisqu'on sait qu'on en a soi-même. Être soi-même et s'assumer tel qu'on est, je crois que c'est ce qui a été de plus fort et de plus vrai, et c'est ce qui m'a justement poussé, dans ce souci de vérité, à quitter cette voie qui ne correspondait plus à mes aspirations profondes.

Citation :
Chère lhirondelle, j'envie les personnes qui comme toi vont au bout de leur quête, vivent leur choix et n'hésitent pas à prendre des décisions, moi, j'ai 47 et je me cherche toujours, je n'ai pas encore pris le chemin de la spiritualité, j'hésite encore, je ne sais même pas quel chemin prendre, Athée pendant de nombreuses années, déistes pendant quelques autres, voila qu'un ombre se dessine sur mon chemin qui ressemble à Marie.


Je suis sure que si quelqu'un peut me conseiller, c'est bien toi.

Difficile de conseiller quelqu'un via un forum! Le premier conseil va être l'écho de ce que j'ai dit plus haut: sois toi-même! Sois vraie! Ne prends pas une voie pour trouver des compensations ou pour céder à la pression du groupe!

Mais si tu veux, tu peux me donner ton n° de téléphone en mp, je peux téléphoner gratuitement en France à certaines heures Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6258
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 24 Mai 2008 - 0:38

Merci pour ta réponse sincère hirondelle.
Sans doute n'est il pas necessaire de s'enfermer pour trouver sa propre vibration mais à l'extérieur on vous détourne aussi de votre monde intérieur en vous proposant des modes d'emploi tout fait sur le bonheur et le prêt à penser.

:mdr95: :symbol:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7808
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 24 Mai 2008 - 8:33

Rien n'empêche dans "le monde extérieur" de créer des zones de silence temporaire qui permettent de prendre recul un moment: éteindre l'ordinateur, la télé ou la radio, une ballade dans la campagne, un petit weekend dans un endroit tranquille, etc. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
toniov
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 64
Localisation : haute garonne
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 24 Mai 2008 - 10:27

lhirondelle a écrit:
Rien n'empêche dans "le monde extérieur" de créer des zones de silence temporaire qui permettent de prendre recul un moment: éteindre l'ordinateur, la télé ou la radio, une ballade dans la campagne, un petit weekend dans un endroit tranquille, etc. Wink

C'est meme essentiel, ces zones de silence.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31178
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 24 Mai 2008 - 13:34

Personnellement, je passe beaucoup de temps seule, alors, quand j'ai de la compagnie, j'en profite, je parle trop et je soule tout le monde.

Du coup, tout le monde (et même ma mère qui ne supporte pas le bruit) me fuit
Revenir en haut Aller en bas
toniov
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 64
Localisation : haute garonne
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 24 Mai 2008 - 22:19

Oui: parler trop ou ne rien dire ( c'est un peu mon cas ) ça fait fuir les gens.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31178
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 24 Mai 2008 - 23:02

Quand je suis en présence d'autre personnes je ressens le besoin de meubler le silence.
Revenir en haut Aller en bas
toniov
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 64
Localisation : haute garonne
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Dim 25 Mai 2008 - 10:17

florence_yvonne a écrit:
Quand je suis en présence d'autre personnes je ressens le besoin de meubler le silence.

Pas moi justement.
Et j'ai remarqué, en effet, que " ne pas meubler le silence " générait presque toujours un petit malaise.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31178
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Dim 25 Mai 2008 - 11:44

Comment l'expliquer ?
Revenir en haut Aller en bas
toniov
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 64
Localisation : haute garonne
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Dim 25 Mai 2008 - 13:10

Je me demande si ce n'est pas tout simplement par peur du silence, que l'on associe au vide.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31178
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Dim 25 Mai 2008 - 16:50

Je crois qu'il y a un aspect morbide au silence, quand il y a du monde, cela à un coté veillée funèbre.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6258
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Dim 25 Mai 2008 - 17:28

Le silence est le seul truc en or que la femme déteste! (vieille blague machiste! )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
toniov
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 64
Localisation : haute garonne
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Dim 25 Mai 2008 - 18:35

florence_yvonne a écrit:
Je crois qu'il y a un aspect morbide au silence, quand il y a du monde, cela à un coté veillée funèbre.

C'est ce que je dis:
veillée funèbre= morbidité= vide= mort.
Ce sont des associations que l'on fait.

Dans d'autres pays, les silences ne posent aucun problème.

Par rapport à ces pays, nous sommes ici des surexités. Il faut que rien ne se perde, pas de latence. Il ne faut pas perdre de temps: le silence, dans les discussions de groupe est vu comme une perte de temps.
La aussi on associe:
Silence= inactivité= perte de temps.

Le comble ( la caricature ) ce sont les débats télévisés!
La peur suprème: qu'il y ait un instant ( trop long ) de silence.
La, ce sont les producteurs qui font des associations:

Silences= perte de l'interet du public pour l'emission= parts de marché qui s'envolent.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7808
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Dim 25 Mai 2008 - 18:42

Silence = repos pour les oreilles et le cerveau!
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Dim 25 Mai 2008 - 22:20

chat-man a écrit:
Le silence est le seul truc en or que la femme déteste! (vieille blague machiste! )

Ah, je l'adore... et c'est tellement vrai en plus.
Revenir en haut Aller en bas
toniov
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 64
Localisation : haute garonne
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Lun 26 Mai 2008 - 0:00

lhirondelle a écrit:
Silence = repos pour les oreilles et le cerveau!

Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Lun 26 Mai 2008 - 3:39

lhirondelle a écrit:
Silence = repos pour les oreilles et le cerveau!

ça fait quelques mois que mon acouphène ne me laisse pas un instant de répit, je ne peux que confirmer.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7808
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Mer 25 Fév 2009 - 13:22

Citation :
03
juin
2005



De fausses carmélites à Montgardin. Des accusations portées par
l’évêque de Gap qui affirme que les sœurs ne sont pas de vraies
religieuses et qu’elle trompent les filles qu’elles accueillent dans le
Carmel Notre Dame de la Rencontre. « Je prendrai les décisions qui
s’imposent » a déclaré Monseigneur Di Falco. Leur statut est donc remis
en cause mais aussi le comportement : En effet avant de s’installer
dans le Gapençais au milieu des années 90, les sœurs avaient été
épinglées par l’Eglise Belge qui les avaient relevé de leur vœux.///
http://alpesdusud.alpes1.com/infos/infos-locales?view=info&start=10000&id_news=534

Citation :

Communauté de Montgardin : communiqué de l'évêque


Depuis
plusieurs années déjà, l’Institut carmélitain du Saint Rosaire à
Montgardin fait l’objet d’articles de presse. Les rumeurs les plus
diverses circulent sans que celles-ci soient toujours justes et
fondées. C’est pourquoi je rends public ce communiqué.

Lors de mon
arrivée dans le diocèse, j’ai eu connaissance de ce délicat dossier,
d’autant plus délicat qu’il concerne des personnes. Cette communauté se
présentait comme un Carmel, ce qui ne correspondait pas à la réalité et
induisait en erreur les jeunes filles désireuses d’être accueillies
dans un authentique Carmel.

Interpellé publiquement, j’ai dû à maintes reprises rétablir la
vérité : il n’y a pas de Carmel dans le diocèse de Gap. Contrairement à
ce qui s’est dit ici ou là, je n’ai pas cherché à nuire à cet Institut,
mais j’ai voulu faire la vérité. C’est pourquoi j’ai demandé une
enquête canonique à l’Officialité de Marseille (Tribunal
ecclésiastique) afin de prendre les décisions qui s’imposaient en toute
objectivité.

J’ai transmis le
résultat de cette enquête à la Congrégation pour les Instituts de Vie
consacrée à Rome. La réponse de Rome m’est parvenue courant décembre.
Cette Congrégation dit clairement qu’après avoir étudié attentivement
toute la documentation en sa possession, « l’érection comme Carmel
n’est ni possible, ni opportune dans les circonstances actuelles ».
Bien entendu, cette décision a été communiquée directement à la
communauté concernée.

Cette communauté demeure donc une Association publique de fidèles,
telle qu’elle a été érigée par mon prédécesseur, Mgr Georges Lagrange.
Pour l’heure, il s’agit de mettre les statuts en conformité avec cette
réalité, pour éviter tout risque de confusion avec un Carmel.

Je reste ouvert à la possibilité d’ériger à l’avenir cette communauté
comme un Institut monastique de droit diocésain, dans la mesure où elle
acceptera de son côté d’établir des liens de confiance avec le diocèse,
et où elle se développera harmonieusement, dans un esprit d’Eglise.


+
Jean-Michel di FALCO
LEANDRI
Evêque de Gap

http://www.diocesedegap.com/article-5481832.html


L'info date un peu mais elle reste d'actualité. Je connais ses femmes: elles sont dangereuses. Je suis à votre disposition pour de plus amples informations.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vingt ans carmélite.
Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vingt ans carmélite.
» Bienheureuse Marie des Anges-Carmélite
» Prophétie de soeur Marie de st Pierre(carmélite)
» Carmélite du Coeur Immaculé de Marie (Delmis)
» Prophétie de la carmélite Marie de Saint Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Parlez-nous de vous :: Témoignages-
Sauter vers: