Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vingt ans carmélite.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
lucretia
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 656
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Dim 6 Déc 2009 - 16:30

Le problême des prêtres pédophiles,ce sont les autres prètres qui se taisent,et ca depuis fort lontemps!
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7809
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Dim 6 Déc 2009 - 17:34

La loi du silence est appliquée un peu partout pas seulement pour cette problématique.
Dans l'histoire que je vous ai racontée, beaucoup savait ce qui se passait, mais personne ne remuait. Il a fallu dix-huit ans avant que les choses ne bougent.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Lun 7 Déc 2009 - 2:17

Citation :
mais on ne devient pas pédophile parce qu'on est astreint au célibat! Beaucoup de pédophiles sont mariés et ont des gosses ... qui peuvent être aussi leurs victimes. Le pédophile actif choisit un métier où il est en contact avec des gosses, c'est tout!

lhirondelle, bah non on ne devient pas pédophile comme cela mais certain emploie peuvent etre plus propices, sélectif , je ne pensais pas a cela particulièrement mais on ne peut rejetter cela , il y a toute sorte de degré de pedophilie ce qui fait que parler de pédophile mariés c'est aussi simpliste que de dire que les homosexuel peuvent se marier sans tenir compte des degrés divers de bisexualité


Citation :
Les conséquences que j'ai pu observées étaient d'un tout autre ordre: aigreur, jalousie, petit esprit .
..
je pensais plus a cela car ayant fréquenté le milieux catholique j'ai en effet mesuré a quel point cela a tendance a les tenailler au point que aussi bien bonnes soeurs que curés j'ai eut des allusions au monde de la sexualité a une époque ou mes hormones n'étaient même encore en éveil

je raconte souvent une histoire symptomatique
confessionnal : j'avais un trou énorme car vraiment je n'avais pas l'impression de commettre des péchés, alors j'inventais, gourmandise envie, et puis un jour le curé attend ... puis moi j'ai le trou ...il attend et me demande au bout d'un moment si j'i rien d'autre.
Je susurre "non"
là il me demande si je me touche
les neurones s'agitent, tout se bouscule dans ma téte, "pas le droit de se toucher ?" pfff et le flash, sans arrêt ma maman disait de prendre un gant quand je me lavait ! Bon sang ma maman qui me semblait assez nule en religion, elle en conaissait un rayon, elle était une initiées qui savait qu'il ne falait pas se toucher, et même au cathéchisme on ne e l'avait pas dit pfffffffffffff
alors je dis oui !

oulla la la quantité de notre ^ére et d je vous salue marie que j'ai dut récité
bah en plus c'était vraiment grave de se toucher
je ne comprenait pas tout en religion décidément et j'avais des progrés a faire Very Happy

bien sur plus tard j'ai appris ce que "se toucher" voulait dire et mes hormones m'ont titiller et comme tout mes petits copains sans exception bah ... je me suis touché Very Happy

et plustard je me suis dit vraiment des pervers ces mecs ! puis plustard encore j'ai compris que c'était un instrument de soumission(manipulation) d'interdire les choses les plus naturelle qui soient pour que les gens soient compexé de leur péchés et viennet faire pénitence ....
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7809
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Lun 7 Déc 2009 - 15:58

Tu sais, cette époque est dépassée, je n'ai plus connu ça et je ne suis que 7 ans plus jeune que toi. Je n'ai jamais eu de curé qui évoquait ce genre de truc au confessionnal.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Mar 8 Déc 2009 - 1:22

mais si il n'y avait qu'un curé et qu'il n'y avait pas aussi de indice comme quoi les pauvre bonne soeurs étaient plus perturbée pas le sexe que nous

je pense que le veux de chasteté les blocages sexuels cela entraine des parano et des aigreur comme tu dis, mais j'ai aussi observé que le culte de la pudeur et de la virginité créaient de graves problèmes dans d'autres religion, de la simple frustration au crime
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7809
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Mar 8 Déc 2009 - 19:09

Je viens de recevoir en pdf l'article du Dauphiné Libéré en date du 25 novembre 2001 qui relate les problèmes qu'ont occasionnés les "fausses carmélites" de Montgardin.

Je vais essayer de le convertir en texte pour vous faire part du contenu.


Dernière édition par lhirondelle le Mer 9 Déc 2009 - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31184
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Mer 9 Déc 2009 - 12:35

Si tu m'envoies le lien je pourrais le faire
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7809
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Mer 9 Déc 2009 - 13:32

L'article n'est plus en ligne, il a été plublié en novembre 2001. Je l'ai demandé aux services de documentation du journal et je les ai rétribué pour l'avoir^^
J'ai converti le pdf en word. Voici le texte et mes commentaires.

Dauphiné Libéré 25/11/2001
article de Émily IMBERT n

Citation :
Être ou ne pas
être carmélites…
HAUTES-ALPES : QUAND UN GROUPE RELIGIEUX
MARGINAL SUSCITE DES INTERROGATIONS…


Elles sont arrivées dans le village de Montgardin au milieu des années 90 et se sont installées avec un statut d’association privée de fidèles. Ces sœurs ne sont officiellement des religieuses que depuis quelques mois mais ont affirmé pourtant à qui voulait bien l’entendre,qu’elles étaient de véritables carmélites.


De beaux bâtiments, chaleureux, à l’intérieur presque cossu et flanqués sur une montagne, le long d’une petite route arborée. Le lieu est paisible, se prête idéalement à la retraite spirituelle. Au cœur des Hautes-Alpes, sur les hauteurs du village de Montgardin, le carmel Notre-Dame-de-la-Rencontre, toujours en fondation, suscite pourtant bien des inquiétudes. Les soupçons se sont accentués en 1998, lorsque des parents s’angoissent de ne plus pouvoir contacter leur fille, “religieuse” dans cette institution. La jeune femme quittera les lieux trois ans plus tard. Moins de 24 heures après sa sortie, elle devra être internée en hôpital psychiatrique (lire ci-dessous). Aujourd’hui, d’autres parents sont très anxieux. Ils n’ont plus de nouvelles de leur fille qui vient de rentrer au “carmel” de Montgardin. Alerté par tous ces parents, le “service national pastoral nouvelles croyances et sectes” porte un regard très attentif sur la communauté en particulier et sur les Hautes-Alpes. Cette émanation de l’Église de France, chargée d’enquêter discrètement sur les mouvances sectaires, qu’elles soient liées ou non à l’Église, est très préoccupée par la présence de plusieurs groupes religieux marginaux dans le département.


“Ce carmel ne jouit que d’une seule reconnaissance, celle de l’évêque local”, confie un membre de ce service qui a souhaité garder l’anonymat. Il s’agissait, en fait, jusqu’à l’été dernier d’une association privée de fidèles qui ne possède aucun pouvoir. Elles en ont peu si ce n’est celui de vivre dans l’inspiration de la tradition carmélitaine. Pourtant, la jeune fille a connu une prise d’habit comme dans n’importe quelle communauté religieuse et s’est vue répéter à longueur de journée qu’elle était bien carmélite. Jusque dans l’annuaire téléphonique, cette association de fidèles se présente très clairement comme le Carmel Notre-Dame-de-la-Rencontre. “Elles avaient tellement la foi que c’était difficile pour elles de dire le contraire”, suppose Monseigneur Georges Lagrange, l’évêque de Gap. Ces trois sœurs en habit sauront inspirer la confiance aux Hautes-Alpes.

C'était pourtant son devoir d'évêque. Le trio venait de demander et d'obtenir sa sécularisation. Ces femmes, même si elles restaient en habit de carmélites n'en étaient pas au point de vue du droit de l'ECR. Mgr Lagrange a pris leur parti et maintenu cette ambiguïté. C'est son successeur qui a remis les pendules à l'heure, quelques années plus tard.


Citation :
Le sénateur Marcel Lesbros confie même “avoir favorisé leur implantation à Montgardin”. “Je leur avais même fait un petit don. Après, je les ai perdues de vue”, explique le parlementaire haut-alpin. A Montgardin, les sœurs se fondront dans la population. Aujourd’hui encore, Roger Mamo, le maire de Montgardin assure des bonnes relations qui unissent sa commune et le “carmel Notre-Dame-de-la-Rencontre”. L’évêque de Gap accordera aux sœurs, en 1997, le statut d’association privée de fidèles. Lorsqu’elles sont arrivées dans les Hautes-Alpes, les trois anciennes religieuses venaient de quitter la Belgique. Là-bas, elles exerçaient dans un monastère de Matagne dans le diocèse de Namur. C’est une inspection du vicaire judiciaire de ce diocèse qui soulèvera des dysfonctionnement dans l’institution. “Alors que je discutais avec une jeune religieuse et qu’elle commençait à se confier un peu, Johanna a fait irruption et a interrompu la conversation. C’est là que j’ai commencé à me poser des questions”, explique le père Jean-Marie Huet.

Cet épisode c'est passé sous mes yeux! L'abbé Huet a écouté toutes les capitulantes (membre définitif du chapitre, qui a droit de vote pour certaines question) par ordre de profession: de la plus âgée à la plus jeune. L'avant-dernière, que je vais appeler Vinciane pour la forme, avait connu pas mal de problèmes pendant son noviciat. Elle n'avait pas de vocation, c'est un peu son milieu familial qui l'avait poussé à devenir religieuse, ça se voyait, mais Joanna/Eliane a tout fait pour qu'elle ne parte pas. C'était pourtant l'une des seules à s'opposer à la prieure, à contester ses lubies et surtout son favoritisme envers l'une de soeurs.
J'attendais gentiment mon tour devant la porte du parloir, dans une cour en plein air et l'entretien se prolongeait . Joanna passait et repassait continuellement en faisant des réflexions parce que Vinciane restait aussi longtemps au parloir, arguant que les novices devaient être aussi entendues et que le M.L'abbé n'en aurait pas le temps puisqu'il devait s'en aller à 17h00.
Pour finir Joanna a frappé à la porte et a demandé à Vincianne si elle en avait encore pour longtemps parce que d'autres attendaient leur tour.
Et elle a rendue la vie amère à Vincianne pendant plus de quinze jours en représailles.


Citation :
Le vicaire judiciaire de Namur a donc décidé de faire son enquête. Les conclusions sont accablantes.“La prieure avait beaucoup de pouvoir, beaucoup d’influence”, explique-t-il en soulignant notamment la surcharge de travail que se voyaient attribuer certaines sœurs. “Leurs horaires étaient surdimensionnés”. Et le religieux d’insister sur les conséquences parfois dramatiques qu’avait ce mode de fonctionnement sur des personnalités plus faibles que les autres. Des informations et des comportements largement confirmés par nombre de religieux et religieuses belges, qui n’hésitent pas à parler de “danger”. Le problème c’est qu’aucune plainte en justice ne sera effectuée. L’affaire ne sort pas du monde ecclésiastique. La hiérarchie finit donc par entrer en conflit avec Johanna et quelques autres sœurs.

L'affaire couvait depuis le début des années 80. Des novices étaient parties et s'étaient plaintes: on les faisait travailler tard dans la nuit, Joanna prenait toujours le parti d'une soeur caractérielle, sa favorite, et on leur avait piqué leurs sous. Il y a eu une première visite canonique qui n'a abouti à rien parce que quelqu'un soit à l'évêché, soit chez les Carmes a étouffé l'affaire.

Citation :
“Le carmel est alors fermé pour des raisons de non obéissance à l’autorité”. Les religieuses sont toutes réparties dans d’autres carmels, sauf Johanna et deux autres sœurs qui refusent.

Là le raccourci déforme les faits en mélangeant tout.
L'abbé Huet au bout de son enquête en 1993 obtient que Joanna ne puisse plus être réélue prieure

Seulement, entre temps le prélat domestique a pris sa retraite et le nouvel abbé chargé des questions canoniques (=juridiques dans l'ECR) a pris le temps d'écouter les soeurs une par une avant les élections et il a la puce à l'oreille. Il fait une enquête, sort les cadavres du placard et envoie son rapport au Saint Siège. Eliane D. ne peut plus être prieure, les soeurs ne sont pas libres. C'est donc M.J., une religieuse vertueuse mais influençable qui est nommée prieure malgré les votes en faveur d'Eliane D.

MJ. ne veut pas accepter, elle ressent ça comme une trahison par rapport par Eliane D. Mais l'ex-prieure l'y pousse, pour ne pas qu'on nomme une prieure prise dans une autre communauté. Pourtant elle ne peut accepter cette défaite. Elle fait des scènes à M.J. la persuade qu'elle fait tout de travers et la pousse à démissionner. Elle accuse Mgr Léonard, qu'elle adulait peu avant, d'être "contre elle" et range son portrait qui trônait sur son bureau tout au fond d'un tiroir. L'évêque de Namur qui est aussi un grand naïf, ouvre les yeux sur cette femme qu'il tenait pour une très bonne religieuse quand celle-ci fait une crise d'hystérie dans son bureau et pousse des cris suraigus. (à tel point que les chanoines de l'évêché sont sortis dans le couloir pour voir ce qui se passait)

Eliane D. réclame auprès du Père Général des Carmes une visite canonique "pour la protéger contre l'évêque". Mgr Léonard, de son côté en réclame une aussi, échaudé par le comportement de ses soeurs qui, il y a peu, le portait aux nues avant de révéler un visage machiavélique.

Le Père E. qui est connu pour une certaine rigueur fait la visite canonique et constate la démesure, la façon dont M.J. s'applatit devant Eliane D. Quant à El, ses fugues sont à présent dévoilées, elle a d'ailleurs pris un an d'ex-claustration (elle reste sœur mais ne vit pas dans la communauté). Mais au terme de cet indult (permission) elle réintègre la communauté.

C'est le Père J.Sleiman, aujourd'hui archevêque de Bagdad qui apporte la conclusion de la visite trois mois plus tard: Eliane D. doit quitter Matagne-la-petite et se choisir une autre communauté.

http://arbre.wontolla.com/viewtopic.php?f=11&t=542

Ce fut une journée épique que Vinciane appelle encore "le coup d'état". Je ne pense pas que vous pouvez vous imaginez un tel évènement dans un couvent. La journée se passe comme d'habitude jusqu'à la fin de la matinée et là, trois soeurs ne se rendent pas au réfectoire. Je continue mon occupation: je lave les robes. Pendant que je mets sècher , M.J. passe dans la cour et m'annonce qu'elle n'est plus prieure et qu'on a nommé Mère M. du Carmel de J. à sa place, dont que Joanna ne dit que du mal!

L'après-midi, nous sommes convoquées pour les conclusions de la visite canonique. Joanna se tait, El. (la chouchoute) ronge son frein, M.J. est survoltée et le P.Sleiman doit lui rabattre le caquet.
A un certain moment, l'abbé Huet se lève et quitte la pièce, il revient 10 minutes plus tard avec Mère M. comme un magicien qui sort un lapin de son chapeau! La pauvre débarque dans un univers inconnu et a l'air complètement perdue.

Le lendemain Joanna met Mère M. au courant de toute l'intendance puis au soir, elle se barre avec M.J. et El. Un benêt de père bénédictin vient la chercher en voiture pour les emmener dans son abbaye où elles ne resteront que quelques jours.

Personne ne lui demandait de partir séance tenante, elle pouvait très bien rester deux jours de plus. En plus M.J. et El. en s'en allant se mettait complètement en faute, on ne leur demandait pas de partir mais de rester!


Que deviennent Eliane D. M.J et El après leur départ? Elles se rendent en France et loge dans un Carmel avec lequel la communauté de Matagne-la-petite entretient de bonnes relations. Mais elles n'acceptent pas les conditions de logement que leur propose la supérieure de ce couvent. Elles se procurent une voiture par l'intermédiaire de la famille de M.J. qui est française.

Elles se présentent dans différents Carmels comme des soeurs chassées de leur couvent par leur méchant évêque. Les prieures qui les reçoivent au parloir se renseignent auprès de leurs consoeurs belges et la présidente de la fédération des carmélites de Belgique Sud. Elles entendent alors un tout autre son de cloche! Le Père Général des Carmes leur intime de cesser leurs excursions: elles doivent rester dans un couvent et pas voyager un peu partout. Ces soeurs décident alors de se séculariser: elles renoncent à leurs voeux et redeviennent Madame Toulemonde.

Ensuite, nous perdons la trace du trio pendant plusieurs mois. Durant ce temps, il devient évident que le Carmel de Matagne-la-petite ne peut plus continuer sa mission: il y a bien trois novices mais elles n'ont de toute évidence aucune vocation et certaines sont mêmes déséquilibrées. La communauté prend donc la décision de fermer. Les soeurs vont se répartir dans les autres Carmels des environs.

http://arbre.wontolla.com/viewtopic.php?f=11&t=542



Citation :
Commence alors leur aventure française et leur intermède séculier. “Elles n’ont plus aucun pouvoir. Elles ne peuvent même pas se dire carmélites. Elles peuvent seulement vivre en inspiration de la tradition carmélitaine”, assure le père Huet, qui ne sait pas encore que Johanna vient de prononcer de nouveaux vœux. Il affirme également avoir mis en garde l’évêque de Gap dès qu’il a su que les trois sœurs en question étaient dans le diocèse de Gap. “Il n’a pas donné suite”. C’est la très officielle congrégation romaine des instituts de vie consacrée qui avait relevé les religieuses de leurs vœux. Pourtant, pour l’évêque de Gap, il s’agit d’un “faux problème”, puisque mère Johanna a récemment prononcé de nouveaux vœux dans un carmel d’Oudenaarde (Belgique flamande) (1). Là-bas, on lui a donné pour mission de fonder un carmel dans le diocèse de Gap. “Il ne manque plus que la clôture papale, tout sera en ordre juridiquement. Nous sommes soutenues et dirigées par des canonistes, ex plique la mère prieure d’Oudenaarde qui défend avec ferveur mère Johanna dont elle a vu les premiers pas de novice. Elle a eu des problèmes, mais aujourd’hui, il n’y a que l’amour qui compte. Elle a toujours été très fidèle et généreuse”.

Faux, archi-faux! Elle n'est pas redevenue carmélite, les papiers étaient en ordre pour une Association de fidèles, pas pour un Carmel, pas même selon les constitutions de 1990. D'ailleurs le successeur de Mgr Lagrange, Mgr Di Falco ne manquera pas de le rappeler dans ses communiqués de 2005 et de 2007 cités plus haut.
Et il faut croire que M.Marguerite est devenue sénile et a de fameux trous de mémoire pour avoir soutenu ce projet. Elle a eu des problèmes et des fameux! M. Goretti du Carmel de Leopoldsburg, qui faisait son noviciat à Oudenaarde, m'a raconté les scènes que Joanna faisait à Marguerite, sa prieure, et la façon dont elle la dénigrait auprès des novices.

Citation :
La boucle est donc bouclée. Mère Johanna espère désormais vivre en paix dans son carmel en fondation, basé dans un monastère pourvu de plusieurs bâtiments flambant neufs qui ont de quoi surprendre le visiteur par leur caractère imposant. Leur construction, pas totalement achevée, aurait été possible grâce à “des dons de personnes qui nous soutiennent, de travaux de reliure et des ventes de la petite boutique”, selon la mère prieure.

Pour soutirer du fric, c'est une championne! Aucun sans-gêne, elle a donné les dots des soeurs auxquelles elle n'avait pas le droit de toucher, de son propre chef, sans rien demander aux conseillères pour éteindre les dettes qu'elle avait contractées en se lançant dans une politique onéreuse de rénovation et de construction à Matagne.

Elle faisait pression sur les conseillères puis mettaient le chapitre devant le fait accompli quand il s'agissait d'entreprendre des constructions. Elle engageait des sommes dont elle ne pouvait pas disposer sans l'aval du chapitre en se passant du vote des soeurs. Ce qui est un abus de pouvoir aux yeux du droit de l'ECR.

Citation :
Aujourd’hui, pour la religieuse, l’affaire de la jeune haut-alpine qui a dû être internée “est bien triste” et elle “prie chaque jour pour elle”. Quant aux accusations et soupçons qu’on porte à sa communauté, c’est “une épreuve de Dieu”.
Émily IMBERT n

Pour les parole lénifiantes, on s'y connait aussi.

Passons à l'effroi total avec le deuxièmes article attenant, le cas de la novice qui dût être internée.

Citation :
Comme un sentiment de manipulation
Nathalie(1) est une jeune femme très fragile. D’une piété sans limite, elle décide, très jeune, de consacrer sa vie à la religion. Après plusieurs expériences dans diverses institutions - parfois malheureuses compte tenu de son extrême fragilité psychologique -, sa vie croise le chemin des sœurs du Carmel Notre-Dame-de-la-Rencontre.
Le séjour de la jeune femme dans cette “institution” durera un peu plus de trois années. Pendant de longs mois, elle vit au sein de la communauté et n’a que très peu de contacts avec sa famille. Ses parents, des gens pieux, s’inquiètent. Ils n’ont la possibilité que d’échanger de rares courriers avec leur enfant ou de la rencontrer très brièvement à des dates fixées par “la mère prieure” du lieu. Depuis Pâques, Nathalie n’appartient plus au “carmel”. Après de multiples interventions, toutes vaines, auprès des autorités religieuses, sa mère a réussi à la convaincre de quitter cette communauté dans des conditions épiques et dramatiques pour la jeune femme. Le jour qui suit son départ de Montgardin, Nathalie sera internée en hôpital psychiatrique. Elle y est restée jusqu’au mois d’août dernier. Depuis, la jeune femme âgée de 29 ans a été reconnue adulte handicapée à 80 %. Aujourd’hui, elle a renoncé à faire sa vie dans un ordre religieux. Installée dans le sud des Hautes-Alpes avec ses parents, elle considère désormais son expérience au carmel Notre-Dame-de-la Ren contre comme un “traumatisme”. “J’ai vraiment le sentiment d’avoir été manipulée”, confie celle a qui on a martelé jour et nuit qu’elle était carmélite. “On ne peut pas dire que j’étais maltraitée, mais on m’a menti constamment”. Et la jeune femme de décrire les étranges us du carmel. “On me disait que je n’étais pas malade, mais on me donnait des médicaments pour dormir et d’autres pour être en forme la journée. Cela, sans avoir jamais vu un médecin. Une fois, je suis tombée. Je me suis blessée à la nuque et on m’a emmené voir un guérisseur”. Nathalie raconte également qu’elle voulait quitter le carmel, mais qu’on a tout fait pour la persuader du contraire. “Après plusieurs courriers à l’évêque de Gap, il a fini par me répondre qu’il avait rencontré ma fille et que si elle ne voulait pas partir de Montgardin c’est parce que c’était son souhait”, raconte la mère de la jeune femme. “C’est vrai, c’est ce que j’ai dit à l’évêque, confirme Nathalie. Mais, juste avant que je ne le voie, il s’était entretenu avec mère Johanna. En sortant, elle m’a dit que si Monseigneur me demandait si je voulais sortir, il fallait que je réponde que c’était contraire à mes vœux. Je ne avais pas quoi faire, alors j’ai suivi ses conseils. Je ne me rendais pas compte”. Aujourd’hui, Nathalie travaille avec des psychologues de l’ADFI, une association luttant contre les mouvances sectaires et étudie, avec sa famille, l’opportunité de porter plainte. “Ce qui est sûr et certain, c’est qu’elle n’était pas faite pour la vie religieuse”, explique M. Heliot, le président de l’Association vie religieuse et famille (AVREF). Cette structure à a été créée en 1998 pour soutenir et conseiller les proches de religieux qui avaient des problèmes avec leur ordre. Aujourd’hui, elle regroupe une cinquantaine de fa milles et de religieux qui s’intéressent de près au comportement de communautés supposées “douteuses”. Pour eux, “des cas comme celui de Montgardin et de Nathalie restent, fort heureusement, encore rares en France”.
E.I. n
(1) Afin de préserver la vie privée de cette jeune femme, nous avons changé son prénom.


Manipuler la soeur avant qu'elle n'aille au parloir où elle risquerait de dire des choses qui ne plaisent pas à madame D., je connais aussi! Mais ce qu'a vécu cette fille dont parle l'article c'est pire que ce que j'ai vécu à Matagne.

Cette bonne femme dont on vient de vous faire le portrait a réussi avec l'aide de Mgr Aillet à devenir à nouveau carmélite et prieure d'un carmel tout ce qui a de plus officiel. La photo de la fondation est même parue dans Osservatore Romano.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7809
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Jeu 10 Déc 2009 - 18:44

J'ai contacté prévensecte qui a transmis les documents à la Miviludes
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Ven 11 Déc 2009 - 0:24

je me demandais de quoi ça vit tout ça (locaux, bouffe ...)
Citation :
Le sénateur Marcel Lesbros confie même “avoir favorisé leur implantation à Montgardin”. “Je leur avais même fait un petit don.
personnellement ou par autorité plus deniers publiques ?

le probléme majeur dans toutes ses affaire et d'autres est certes une trop grande "pudeur"
Citation :
L’affaire ne sort pas du monde ecclésiastique.
L’affaire ne sort pas du monde ecclésiastique.[quote]

J'ai contacté prévensecte qui a transmis les documents à la Miviludes
lhirondelle oui car cela relève effectivement de certaines particularités que nos élu ont dédié au rang de sectes

il est en effet particulier au secte d'essayer le secret et la coupure des liens familliaux, selon unafi :
Citation :
- Il préconise des ruptures de tous ordres : références antérieures, orientations personnelles, relations, convictions, libre critique, choix affectifs, les relations au monde extérieur devenant marquées par le rejet, la suspicion, voire la diabolisation.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7809
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Ven 11 Déc 2009 - 7:35

L'Unafi a été aussi avertie dans la foulée.
je ne sais pas ce que parlementaire a fait alors, je suppose qu'il a donné de sa poche.
D'où viennent les sous? Tu ne connais pas l'apôtre! Quand il s'agit de séduire et convaincre un généreux bienfaiteur, il n'y a pas mieux. Elle est très capable de manœuvrer et d'embobiner, on peut lui trouver une place dans un call center, elle fera du chiffre!

Maintenant qu'elle est sous "clûtre papale" avec toutes les vieilleries de règlements propres à cette branche conservatrice des carmélites, tu peux être sûr que la coupure avec le monde extérieur est consommée. Les prêtres qui fréquenteront la communauté seront triés sur le volet et dès qu'elle soupçonnera l'un ou l'autre d'avoir fait la moindre petite observation sur elle, elle jettera la suspicion sur celui-ci et convaincra "gentiment" les soeurs de ne pas trop se confier au confessionnal: Confessez vos péchés, pas ceux des autres! L'autre jour, le père Untel a dit que ..." ... sous entendu, ce que vous lui racontez me reviens aux oreilles. Mais ce sont des choses qu'elle invente!


Dernière édition par lhirondelle le Ven 11 Déc 2009 - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Ven 11 Déc 2009 - 16:20

Vu l'incompétence notoire de la Miviludes pour tout ce qui concerne les sectes, j'ai peur pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7809
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Ven 11 Déc 2009 - 16:44

Honnêtement, j'ai fait tout ce que j'ai pu. Je ne peux pas forcer les journaux à faire une enquête là-dessus s'il ne veulent pas bouger.

Le commentaire que j'avais envoyé sur le blog de Golias a été publié. http://www.golias-editions.fr/spip.php?article2394 Mais qui le lira?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31184
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 12 Déc 2009 - 12:28

As-tu pensé à faire un blog où tu posterais tes informations ? il y en a qui sont beaucoup lus.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7809
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 12 Déc 2009 - 12:40

Encore faut-il qu'il soit lu par les bonnes personnes. Je viens de découvrir le forum du Journal La Croix. Je peux toujours essayé d'ouvrir un fil sur les dérives sectaires au sein de l'ECR. Et de commencer par ce témoignage.
L'avantage avec le commentaire sur Golias, c'est qu'il est recensé par Google. Quiconque veut faire une recherche sur les termes "Carmélites Simacourbe" va tomber dessus.

Je viens de créer mon blog et j'ai mis des liens pour les moteurs de recherche.
http://lhirondelle-du-printemps.skynetblogs.be/
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31184
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 12 Déc 2009 - 16:57

Je te conseille de mettre le lien vers ton blog dans ta signature pour le rendre plus visible.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7809
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Sam 19 Déc 2009 - 19:17

Mon témoignage en ligne m'a valu d'entrer en contact avec deux personnes qui s'inquiètent de la tournure que prennent les choses en ce qui concerne la communauté carmélitaine transférée de Montgardin à Simacourbe. Je dois constater que l'histoire se répète: constructions cossues, des sœurs qui prétendent que leur prieure est le Christ, pressions psychologiques. "Ce n'est que mon avis, mais il me semble que ..." manœuvres pour amener son entourage à faire ce qu'elle veut. Repli de la communauté sur elle-même, méfiance vis à vis de l'extérieur ...

Que puis-je faire si ce n'est prévenir et dénoncer? J'ai voulu avertir la presse locale, mais pour le moment, je n'ai pas de retour. Les gens n'ont pas envie de se bouger. On pourrait prévenir les abus, mais il est plus "facile" d'attendre que les scandales éclatent sur la place publique pour réagir.

Si je poste un commentaire sur les blogs ou sites parlant de cette fondation, même en termes choisis et mesurés, celui-ci est vite censuré.

Comme il est facile, comme il est confortable de se bercer d'illusions.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7809
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Mar 22 Déc 2009 - 15:02

Extrait de mon blog

Mes avertissements à propos de la prieure de Simacourbe ne sont pas appréciés par les milieux catholiques français frileux. Je me suis inscrite exprès sur le "forum catholique" qui suit des règles alambiquées, soit dit en passant. Au vu des messages postés, je pensais avoir une chance de me faire entendre. J'ai respecté leur protocole guindé, j'ai employé des termes choisis, pesé mes mots. Mes messages ont tout de même disparu et mon compte a été tout simplement supprimé.

Peut-on supprimer la vérité, je vous le demande? Pendant ce temps-là des gens s'inquiètent pour les jeunes filles qui sont rentrées dans cette communauté qui se fait passer pour un Carmel mais qui n'est jamais qu'une secte. Parce que tout tourne autour de la personnalité paranoïaque de cette femme. Elle est le Christ! Sa parole est parole de Dieu puisqu'il est écrit dans la règle: qui vous écoute m'écoute ... Quelle prieure censée tient ce genre de discours dans les Carmels normaux? Aucune!

Il y a vingt-cinq ans de cela, elle envoyait une postulante espionner dans un recoin ce que les soeurs de sa communauté racontait à leur accompagnateur spirituel au parloir. Eh bien, aux dires d'un témoin, des faits similaires ont lieu là-bas.

Il y a quatorze ans que Matagne a été fermé et certains prélats ne veulent pas tirer les leçons du passé.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Mar 22 Déc 2009 - 17:18

Code:
Il y a quatorze ans que Matagne a été fermé et certains prélats ne veulent pas tirer les leçons du passé.

Pas grave, le future ils en ont pas et ils sont rayé de la liste pour le paradis! Very Happy le diable les voudra pas ils iront dans le néant.

Ah les sépulcres blanchis!
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7809
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Quia tepidus es, et nec frigidus, nec calidus, incipiam te evomere ex ore meo   Mar 22 Déc 2009 - 19:56

Et en attendant la bouillie humaine que ça va faire, tu y as pensé?

La réponse du Forum Catholique qui a supprimé mes messages et m'a exclu sans me prévenir:

Citation :
Chère Mademoiselle,

Je n'ai pas apprécié que vous ne m'ayez pas tenu informé du sens de
votre démarche au préalable.
Si vous supposez grande ma responsabilité, vous comprendrez alors
qu'il est aussi de ma responsabilité de ne pas laisser diffuser des
messages pouvant être considérés comme diffamatoires.
Si vous m'aviez informé au préalable, j'aurais pu moi-même me
renseigner et juger du bien fondé d'une telle publication.


Citation :
Ma réponse:

Affirmer que mes propos sont diffamatoires, c'est traiter de menteur Mgr Léonard, évêque de Namur, le Chanoine Jean-Marie Huet, Mgr Jean Benjamin Sleiman, archevêque de Bagdad des Latins, le Cardinal Danneels, primat de Belgique, Mère Goretti, prieure de Leopoldsburg, Zuster Kristin, prieure de Weelde, présidente de la Fédération des Carmélites de Flandres, Soeur Heilen, présidente fédérale des carmélites de Belgique Sud, Mère Maria, prieure de Jambes-Salzinnes, Feu le Père Emmanuel Renaud, feu Mgr Vernette, Mgr Di Falco évêque de Gap.

Le monde est dangereux à vivre!-Non pas tant à cause de ceux qui font le mal,-mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
Tout ce qui vous intéresse, c'est de rester bien en sécurité dans votre petit nid. Eh bien, restez-y courageusement. Le jour où le scandale éclatera, vous irez vous laver les mains en compagnie de Ponce Pilate.

Je n'ai plus rien à vous dire.
Et inutile de me répondre.

J'aurais dû ajouter: sed quia tepidus es, et nec frigidus, nec calidus, incipiam te evomere ex ore meo Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.
Ap 3, 16

Edit: "On" a osé me contacter après ça pour me demander des "copies des avis" de ceux que j'avais cités. Je lui ai dit de prendre le téléphone et d'envoyer des lettres et des courriels. Et zut après tout, il ne faut pas que je lui mette un bavoir pour lui donner la becquée tant qu'on y est?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Mar 22 Déc 2009 - 22:35

Forum Catholique moi j'irais pas la, avec eu on est libre de dire ce qu'ils souhaitent entendre et pas plus...
Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Mer 23 Déc 2009 - 4:06

lhirondelle, si tu permets, je peux te conseiller d'ajouter des mots clés permettant de retrouver les points importants, essaie d'imaginer le calvaire d'un honnête athée qui voudrait retrouver toutes les infos sur l'affaire des carmélites... ben il serait un peu perdu avec les sujets plus "spirituels".

Pour les forums, tu as plus de chance de passer dans des forums ésotériques ou le sujet des secte est souvent abordé... c'est un peu moins visible sur google, mais tu ne risques pas d'être censurée.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7809
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Mer 23 Déc 2009 - 10:09

Toutes les adresses de tels forums sont les bienvenues!

Que se passe-t-il si tu tapes sur Google: carmel montgardin simacourbe?
Est-ce que tu retrouves ce site? mon blog? En première ou deuxième page?

Quand j'ai ouvert mon blog j'ai mis des mots pour les moteurs de recherche et ça a l'air de fonctionner. Je mets systématiquement des tags dès que je poste là-bas sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7809
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Mer 23 Déc 2009 - 10:11

Nitrof a écrit:
Forum Catholique moi j'irais pas la, avec eu on est libre de dire ce qu'ils souhaitent entendre et pas plus...

Bien sûr mais c'est pourtant ce genre de personnes qu'il faut avertir, même s'il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.
Je poste aussi sur le forum du journal La Croix, qui n'est pas bien pratique!
Edit: ... et qui vient de supprimer tous mes messages déjà parus alors qu'avant de publier, ils lisent les messages pour les modérer! Faut le faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   Mer 23 Déc 2009 - 15:36

Code:
Bien sûr mais c'est pourtant ce genre de personnes qu'il faut avertir, même s'il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Pas besoin des avertirent, ils sont dans un processus d'auto-destruction les nouvelles générations ne sont plus du tout intéressées par leurs balivernes. Leurs dogmes sont très loin de la réalité d'aujourd'hui.Bientôt on ne parlera de cette religion que dans nos livres d'histoire comme une période d'obscurantisme que notre humanité a dû traverser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vingt ans carmélite.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vingt ans carmélite.
Revenir en haut 
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vingt ans carmélite.
» Bienheureuse Marie des Anges-Carmélite
» Prophétie de soeur Marie de st Pierre(carmélite)
» Carmélite du Coeur Immaculé de Marie (Delmis)
» Prophétie de la carmélite Marie de Saint Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Parlez-nous de vous :: Témoignages-
Sauter vers: