Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le N majuscule sur l'auréole de Jésus

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 31860
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 11:23

Je l'ai améliorée

Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 20:14

Quelqu'un peut il me dire ce que represente le N majuscule sur l'auréole de la photo ci-dessus?
(ainsi que les autres lettres en rouge tant qu'à faire!)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Anastasia
Sagittaire
Anastasia

Féminin Nombre de messages : 602
Age : 68
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 20:21

Les grandes lettres en rouges c'est Alpha et Omega.

Comme c'est la création de Florence certes elle va savoir répondre
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 20:34

Elise a écrit:
Les grandes lettres en rouges c'est Alpha et Omega.

Comme c'est la création de Florence certes elle va savoir répondre

Et le N?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Anastasia
Sagittaire
Anastasia

Féminin Nombre de messages : 602
Age : 68
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 20:36

chat-man a écrit:
Elise a écrit:
Les grandes lettres en rouges c'est Alpha et Omega.

Comme c'est la création de Florence certes elle va savoir répondre

Et le N?

Eh bien là chat-man, j'avoue mon incompétence à te répondre.

Désolée
Revenir en haut Aller en bas
belle au bois
Expert
Expert
belle au bois

Féminin Nombre de messages : 2018
Age : 69
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 20:47

Chat-man. J'avais même pas vu. Comme Elise, je donne ma langue au chat !
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 20:49

J'ai bien une hypothèse mais avant de dire une annerie euh pardon une chatterie ....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Anastasia
Sagittaire
Anastasia

Féminin Nombre de messages : 602
Age : 68
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 20:53

chat-man a écrit:
J'ai bien une hypothèse mais avant de dire une annerie euh pardon une chatterie ....

Et bien dis nous chat-man même si ce n'est pas juste, tu as le mérite de chercher et de réfléchir :bunny:
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 21:00

Le N est la treizieme lettre de l'alphabet grec.


Dernière édition par chat-man le Lun 19 Mai 2008 - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Personne
Admin
Admin
Personne

Masculin Nombre de messages : 9833
Age : 68
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 21:00

:hihi: Envoie Chat-man, j'ai la réponse et je posterai si c'est différent de la tienne
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Personne
Admin
Admin
Personne

Masculin Nombre de messages : 9833
Age : 68
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 21:06

On a posté ensembles.............


les lettres grecques ω (oméga) o (omicron), n ou N (nu), qui signifie Je suis celui qui est (Exode 3, 14 ; cf. Jean 8, 24 & 57).
Ceci figure toujours sur les icônes qui représentent le Christ.
Source:
http://www.pagesorthodoxes.net/trinite/trinite4.htm

(LES TROIS PERSONNAGES- vers la fin - début de ligne : -Plusieurs interprétations de l’icône placent .....)


Dernière édition par jean le Lun 19 Mai 2008 - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 21:12

A la droite de la tête on a aussi un chrisme XP par contre à gauche je n'arrive pas à savoir ce que c'est? Jean! tu sais?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Personne
Admin
Admin
Personne

Masculin Nombre de messages : 9833
Age : 68
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 21:16

Elise a écrit:
Merci Chat-man et Jean

:hihi: Merci Google
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Anastasia
Sagittaire
Anastasia

Féminin Nombre de messages : 602
Age : 68
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 21:22

chat-man a écrit:
A la droite de la tête on a aussi un chrisme XP par contre à gauche je n'arrive pas à savoir ce que c'est? Jean! tu sais?

XP je crois que cela veut dire Paix !

Même si c'est Google merci Jean
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
Personne

Masculin Nombre de messages : 9833
Age : 68
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 21:24

chat-man a écrit:
A la droite de la tête on a aussi un chrisme XP par contre à gauche je n'arrive pas à savoir ce que c'est? Jean! tu sais?
Il y a des lettres grecques, mais ce n'est pas net.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Personne
Admin
Admin
Personne

Masculin Nombre de messages : 9833
Age : 68
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 21:26

Citation :
XP je crois que cela veut dire Paix !

C'est pas un programme Windows?

Very Happy Soyons sérieux....

il s'agit des premières lettres du mot Christ en grec, qui s'écrivent X et P en majuscule. L'alliance XP correspond aux trois premières lettres de Christ en français.
Cette façon de symboliser le Christ a pris le nom de chrisme.

http://paroisse.dominicains.com/cpd_choeur.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Chribou
Exégète
Exégète
Chribou

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 21:32

Je ne croirais pas Jésus ne prêchait pas en faveur des systèmes d'exploitation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
Personne

Masculin Nombre de messages : 9833
Age : 68
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 21:36

Chribou a écrit:
Je ne croirais pas Jésus ne prêchait pas en faveur des systèmes d'exploitation Very Happy

Razz Il ne prêchait pas en grec non-plus

Mais..... en regardant bien, avec le XP il y a une troisième lettre?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Lun 19 Mai 2008 - 22:49

jean a écrit:
chat-man a écrit:
A la droite de la tête on a aussi un chrisme XP par contre à gauche je n'arrive pas à savoir ce que c'est? Jean! tu sais?
Il y a des lettres grecques, mais ce n'est pas net.

Oui c'est pas net et même en zoomant je distingue mal.
Peut etre est ce le monogramme JHS (ou IHS)


http://fr.wikipedia.org/wiki/IHS_(religion)

Toi qui es calé en egyptologie tu crois que c'est plausible l'equivalence I(sis) H(orus) S(eth).
Interessante cette trinité là Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Personne
Admin
Admin
Personne

Masculin Nombre de messages : 9833
Age : 68
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Mar 20 Mai 2008 - 9:35

Citation :
c'est plausible l'equivalence I(sis) H(orus) S(eth).
Interessante cette trinité là

Pas chez les Egyptiens en tout cas.

Seth est jaloux et assassine Osiris, puis veut tuer Horus. (donc trinité impossible)

P.S. - Dans le peu de textes traduits que j'ai lu de l'Egypte antique, je n'ai jamais vu l'évocation d'un concept de trinité ou de vierge.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Mar 20 Mai 2008 - 18:58

Tu as du zapper certains textes alors... parce que toutes la mythologie égyptienne repose sur la triade divine Osiris-Isis-Horus (le père, la mère, l'enfant). En tant que "frère jaloux" et "assassin d'Osiris", Seth est exclu de ce cercle divin, mais il conserve un rôle primordial dans la religion puisque c'est le premier défenseur de la barque d'Osiris contre les forces du chaos primordial (le serpent Apophis).




A défaut d'être considérée comme vierge, cette "Isis à l'enfant" a un petit air de déjà vu, non ?

http://artbiblique.hautetfort.com/archive/2007/05/21/marie-allaite.html
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Mar 20 Mai 2008 - 21:11

Tu as raison. Le père s'occupe du monde des morts. Et le fils est un guide (christ solaire) du vivant aidé par l'esprit saint qu'incarne l'oudjat.


Dernière édition par chat-man le Mar 20 Mai 2008 - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
nuage
Professeur
Professeur
nuage

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 52
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Mar 20 Mai 2008 - 21:12

Le serpent, chaque femme allaitant son enfant est une image qui nous plait! Nous trouvons cela joli, beau, naturel ( je ne parle pas à la troisième personne lol, j'englobe tout le monde!)
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
Personne

Masculin Nombre de messages : 9833
Age : 68
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Mer 21 Mai 2008 - 0:07

Citation :
Le serpent a écrit:
Tu as du zapper certains textes alors... parce que toutes la mythologie égyptienne repose sur la triade divine Osiris-Isis-Horus

Lorsque je mentionne l'idée de trinité, c'est dans le sens chrétien, il n'y a pas trois dieux en un dans les mythes égyptiens.
Je ne suis pas con au point d'ignorer la triade osirienne....

Et bien que souvent on parle de triade comme synonyme de trinité, personnellement je fais la différence entre les deux mots.
Trinité: trois en un de même nature
Triade: groupe de trois, distincts les uns des autres.

J'ai fait l'erreur de répondre à Chat-man en gardant l'idée de trinité.

J'aurais du me contenter de lui dire qu'il était absurde de chercher une origine égyptienne dans ce monogramme grec. "IHS"
Seul le mot "christ" est d'origine égyptienne.

Citation :
A défaut d'être considérée comme vierge, cette "Isis à l'enfant" a un petit air de déjà vu, non
Isis est une déesse, pas une vierge...Et je maintiens que l'idée de virginité est inexistante des textes égyptiens.
Quand à l'imitation chrétienne des statues antiques, c'est connu et reconnu...

Par contre je ne suis pas daccord sur ce qui est dit dans le lien donné par Le-serpent, ce n'est pas horus (d'après la légende ) qui fut piqué par un scorpion, puisque les scorpions (7) étaient chargés d'escorter la fuite d'isis et de la protéger ainsi qu'Horus. (mais il est possible qu'il y ait plusieurs versions)

Very Happy PS Le serpent, , tu es Kémite?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Mer 21 Mai 2008 - 1:09

ouais mais vierge marie, jesus christ et esprit saint c'est une triade ou trinité mon cher jean? p'tet ben une triade à rapprocher d'Isis qui a été fécondée de façon magique aussi!
Maintenant si l'on veut rester dans le rail théologique. O.K
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Mer 21 Mai 2008 - 7:48

jean a écrit:
J'aurais du me contenter de lui dire qu'il était absurde de chercher une origine égyptienne dans ce monogramme grec. "IHS"
Seul le mot "christ" est d'origine égyptienne.

Ah effectivement, ç'aurait éé plus clair.

jean a écrit:
Citation :
A défaut d'être considérée comme vierge, cette "Isis à l'enfant" a un petit air de déjà vu, non
Isis est une déesse, pas une vierge...Et je maintiens que l'idée de virginité est inexistante des textes égyptiens.
Quand à l'imitation chrétienne des statues antiques, c'est connu et reconnu...

Connu par certains, mais pas mauvais de le rappeler.
Pour ce qui est de la "viriginité", je ne sais que dire vu que les chrétiens eux même ne sont pas tous d'accord sur celle de Marie... je me souviens d'une anecdote croustillante ou deux anachorètes chrétiens qui s'étaient retirés du monde sur des colonnes voisines passaient leur temps à se disputer sur la nature divine ou non du christ ou sur la virginité de la vierge.

jean a écrit:
Par contre je ne suis pas daccord sur ce qui est dit dans le lien donné par Le-serpent, ce n'est pas horus (d'après la légende ) qui fut piqué par un scorpion, puisque les scorpions (7) étaient chargés d'escorter la fuite d'isis et de la protéger ainsi qu'Horus. (mais il est possible qu'il y ait plusieurs versions)

Very Happy PS Le serpent, , tu es Kémite?

Je n'ai pas lu le lien en détail, mais dans la version que je connais, c'est effectivement par un serpent qu'Horus est mordu.

Ma vision du polythéisme inclut les croyances Khémites, mais je ne suis pas aussi dévot vis-à-vis du pharaon que certains le sont vis-à-vis du pape.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
Lephenix

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 73
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Le "N" majuscule sur l'auréole de Jésus.   Mar 7 Juil 2009 - 4:48

Il s'agit en fait de la lettre "Nûn".

La lettre "nûn", dans l'alphabet arabe comme dans l'alphabet hébraïque, a pour rang 14 et pour valeur numérique 50.

Mais en outre, dans l'alphabet arabe, elle occupe une place plus particulièrement remarquable, car elle termine la première moitié de cet alphabet, le nombre total des lettres de celui-ci étant de 28, au lieu de 22 dans l'alphabet hébraïque.

Quant à ses correspondances symboliques, cette lettre est considérée surtout, dans la tradition islamique, comme représentant "El-Hût", la baleine, ce qui est d'ailleurs en accord avec le sens originel du mot "nûn" lui-même qui la désigne, et qui signifie aussi "poisson" ; et c'est en raison de cette signification que "Seyidnâ Yûnus" (le prophète Jonas) est appelé "Dhûn-Nûn".

Ceci est naturellement en rapport avec le symbolisme général du poisson, et plus spécialement avec certains des aspects, comme celui du "poisson-sauveur", que ce soit le "Matsya-avatâra" de la tradition hindoue ou l' "Ichthus" des premiers chrétiens.

La baleine, à cet égard, joue aussi le même rôle qui est joué ailleurs par le dauphin, et, comme celui-ci, elle correspond au signe zodiacal du Capricorne, en tant que porte solsticiale donnant accès à la "voie ascendante" ; mais c'est peut-être avec le "Matsya-avatâra" que la similitude est la plus frappante, comme le montrent les considérations tirées de la forme de la lettre "nûn", surtout si on les rapproche de l'histoire biblique du prophète Jonas.

Pour bien comprendre ce dont il s'agit, il faut tout d'abord se souvenir que "Vishnu", se manifestant sous la forme du poisson (Matsya), ordonne à "Satyavrata", le futur "Manu Vaivaswata", de construire l'arche dans laquelle devront être enfermés les germes du monde futur, et que, sous cette même forme, il guide ensuite l'arche sur les eaux pendant le cataclysme qui marque la séparation des deux "Manvantaras" successifs.

Le rôle de "Satyavrata" est ici semblable à celui de "Seyidnâ Nûh" (Noé), dont l'arche contient également tous les éléments qui serviront à la restauration du monde après le déluge ; peu importe d'ailleurs que l'application qui en est faite soit différente, en ce sens que le déluge biblique, dans sa signification la plus immédiate, paraît marquer le début d'un cycle plus restreint que le "Manvantara" ; si ce n'est le même événement, ce sont du moins deux événements analogues, où l'état antérieur du monde est détruit pour faire place à un état nouveau.

Si maintenant nous comparons l'histoire de Jonas à ce que je viens de rappeler, nous voyons que la baleine, au lieu d jouer seulement le rôle du poison conducteur de l'arche, s'identifie en réalité à l'arche elle-même.

En effet, Jonas demeure enfermé dans le corps de la baleine, comme "Satyavrata" et Noé dans l'arche, pendant une période qui est aussi pour lui, sinon pour le monde extérieur, une période d' "obscuration", correspondant à l'intervalle entre deux états ou deux modalités d'existence.

Ici encore, la différence n'est que secondaire, les mêmes figures symboliques étant toujours, en fait, susceptibles d'une double application macrocosmique et microcosmique.

On sait d'ailleurs, que la sortie de Jonas du sein de la baleine a toujours été regardée comme un symbole de résurrection, donc de passage à une nouvel état ; et ceci doit être rapproché, d'autre part, du sens de "naissance" qui, dans la Kabbale hébraïque surtout, s'attache à la lettre "nûn", et qu'il faut entendre spirituellement comme une "nouvelle naissance", c'est-à-dire une régénération de l'être individuel ou cosmique.

C'est ce qu'indique très nettement la forme de la lettre arabe "nûn".
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
Lephenix

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 73
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Le "N" majuscule sur l'auréole de Jésus.   Mar 7 Juil 2009 - 5:58


La lettre arabe "nûn" est constituée pour la moitié inférieure d'une circonférence, et par un point qui est le centre de cette même circonférence.

Or, la demi-circonférence inférieure est aussi la figure de l'arche flottant sur les eaux, et le point qui se trouve à son intérieur représente le germe qui y est contenu ou enveloppé ; la position centrale de ce point montre d'ailleurs qu'il s'agit en réalité du "germe d'immortalité", du "noyau" indestructible qui échappe à toutes les dissolutions extérieures.

On peut remarquer aussi que la demi-circonférence, avec sa convexité tournée vers le bas, est un des équivalents schématiques de la coupe ; comme celle-ci, elle a donc, en quelque sorte, le sens d'une "matrice" dans laquelle est enfermé ce germe non encore développé, et qui, s'identifie à la moitié inférieure ou "terrestre" de l' "Oeuf du Monde".

Par un curieux rapprochement, ce sens de "matrice" (la "yoni" sanscrite) se trouve aussi impliqué dans le mot grec "delphus", qui est en même temps le nom du dauphin.

Sous cet aspect d'élément "passif" de la transmutation spirituelle, "El-Hût" est aussi, d'une certaine façon, la figure de toute individualité, en tant que celle-ci porte le "germe d'immortalité" en son centre, qui est représenté symboliquement comme le coeur (voir la représentation du Christ ci-dessus).

Le développement du germe spirituel implique que l'être sort de son état individuel, et du milieu cosmique qui en est le domaine propre, de même que c'est en sortant du corps de la baleine que Jonas est "ressuscité" ; et, on comprendra sans peine que cette sortie est encore la même chose que celle de la caverne initiatique, dont la concavité même est aussi représentée par celle de la demi-circonférence du "nûn.

La "nouvelle naissance" suppose nécessairement la mort à l'ancien état, qu'il s'agisse d'un individu ou d'un monde ; mort et naissance ou résurrection, ce sont là deux aspects inséparables l'un de l'autre, car ce ne sont en réalité que les deux faces opposées d'un même changement d'état.

Le "nûn", dans l'alphabet, suit immédiatement le "mîm", qui a parmi ses principales significations celle de la mort ("el-mawt"), et dont la forme représente l'être complètement replié sur lui-même, réduit en quelque sorte à une pure virtualité, à quoi correspond rituellement l'attitude de la prosternation ; mais cette virtualité, qui peut sembler un anéantissement transitoire, devient aussitôt, par la concentration de toutes les possibilité essentielles de l'être en un point unique et indestructible, le germe même d'où sortiront tous ses développements dans les états supérieurs.

Le symbolisme de la baleine n'a pas seulement un aspect "bénéfique", mais aussi un aspect "maléfique", ce qui, outre les considérations d'ordre général sur le double sens des symboles, se justifie encore plus spécialement par sa connexion avec les deux formes de la mort et de la résurrection sous lesquelles apparaît tout changement d'état, suivant qu'on l'envisage d'un côté ou de l'autre, c'est-à-dire par rapport à l'état antécédent ou à l'état conséquent.

La caverne est à la fois un lieu de sépulture et un lieu de "renaissance", et, dans l'histoire de Jonas, la baleine joue précisément ce double rôle ; du reste, ne pourrait-on pas dire que le "Matsya-avatâra" lui-même se présente d'abord sous l'apparence néfaste d'annonciateur d'un cataclysme, avant de devenir le "sauveur" dans ce cataclysme même ?

D'autre part, l'aspect "maléfique" de la baleine s'apparente au "Léviathan" hébraïque, de même que le "Makara" hindou, qui est aussi un monstre marin, bien qu'ayant avant tout la signification "bénéfique" attachée au signe du Capricorne dont il occupe la place dans le Zodiaque, n'en a pas moins, dans beaucoup de ses figurations, quelques traits qui rappellent le symbolisme "typhonien" du crocodile ; mais il est surtout représenté, dans la tradition arabe, par les "filles de la baleine" ("benât el-Hût"), qui, au point de vue astrologique, équivalent à "Râhn" et "Kêtu" dans la tradition hindoue, notamment en ce qui concerne les éclipses, et qui, dit-on, "boiront la mer" au dernier jour du cycle, en ce jour où "les astres se lèveront à l'Occident et se coucheront à l'Orient".

Je ne peux insister davantage sur ce point sans sortir entièrement de notre sujet ; mais je dois tout au moins appeler l'attention sur le fait qu'on retrouve encore ici un rapport immédiat avec la fin du cycle et le changement d'état qui s'ensuit, car cela est très significatif et apporte une nouvelle confirmation aux considérations précédentes.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
Lephenix

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 73
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Le "N" majuscule sur l'auréole de Jésus.   Mar 7 Juil 2009 - 7:02


Revenons maintenant à la forme de la lettre "nûn", qui donne lieu à une remarque importante au point de vue des relations qui existantes entre les alphabets des différentes langues traditionnelles.

Dans l'alphabet sanscrit, la lettre correspondante "na", ramenée à ses éléments géométriques fondamentaux, se compose également d'une demi-circonférence et d'un point ; mais ici, la convexité étant tournée vers le haut, c'est la moitié supérieure de la circonférence, et non plus sa moitié inférieure comme dans le "nûn" arabe.

C'est donc la même figure placée en sens inverse, ou, pour parler plus exactement, ce sont deux figures rigoureusement complémentaires l'une de l'autre ; en effet, si on les réunit, les deux points centraux se confondant naturellement, on a le cercle avec le point au centre, figure du cycle complet, qui est en même temps le symbole du Soleil dans l'ordre astrologique et celui de l'or dans l'ordre alchimique.

On pourra se rappeler ici le symbolisme du "Soleil spirituel" et de l' "Embryon d'or" ("Hiranyagarbha") dans la tradition hindoue ; de plus, suivant certaines correspondances, le "nûn" est la lettre planétaire du Soleil.

De même que la demi-circonférence inférieure est la figure dec l'arche, la demi-circonférence supérieure est celle de l'arc-en-ciel, qui en est l'analogue dans l'acception la plus stricte du mot, c'est-à-dire avec l'application du "sens inverse".

Ce sont aussi les deux moitiés de l' "Oeuf du Monde", l'une "terrestre", dans les "eaux inférieures", et l'autre "céleste", dans les "eaux supérieures" ; et la figure circulaire, qui était complète au début du cycle, avant la séparation de ces deux moitiés, doit se reconstituer à la fin du même cycle.

On pourrait donc dire que la réunion des deux figures dont il s'agit représente l'accomplissement du cycle, par la jonction de son commencement et de sa fin, d'autant plus que, si on les rapporte plus particulièrement au symbolisme "solaire", la figure du "na" sanscrit correspond au Soleil levant et celle du "nûn" arabe au Soleil couchant.

D'autre part, la figure circulaire complète est encore habituellement le symbole du nombre 10, le centre étant 1 et la circonférence 9.

Mais ici, étant obtenue par l'union des deux "nûn", elle vaut 2 x 50 = 100 = 10², ce qui indique que c'est dans le "monde intermédiaire" que doit s'opérer la jonction ; celle-ci est en effet, impossible dans le monde inférieur qui est le domaine de la division et de la "séparativité", et, par contre, elle est toujours existante dans le monde supérieur, où elle est réalisée principiellement en mode permanent et immuable dans l' "éternel présent".

A ces remarques déjà longues, je n'ajouterai plus qu'un mot pour conclure par une réflexion qui va peut-être surprendre : ce qui vient d'être dit sur les mystères de la lettre "nûn" (on comprend mieux ici le rapprochement avec "alpha" et "omega" sur la représentation imagée du Christ sur ce fil), ne permet-il pas d'entrevoir que l'accomplissement du cycle doit avoir une certaine corrélation, dans l'ordre historique, avec la rencontre des deux formes traditionnelles qui correspondent à son commencement et à sa fin, et qui ont respectivement pour langues sacrées le sanscrit et l'arabe ?

La tradition hindoue, en tant qu'elle représente l'héritage le plus direct de la Tradition primordiale, et la tradition islamique, en tant que "sceau de la Prophétie" et, par conséquent, forme ultime de l'orthodoxie traditionnelle pour le cycle actuel ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Mar 7 Juil 2009 - 16:42

J'apprécie ton exposé pour son érudition et la mystique qui y est exposé. J'apprécie aussi le rappel à ma mémoire du temps ou je parcourais aussi ce chemin.

Par contre, dire que la tradition hindoue représente l'héritage le plus direct de la tradition primordiale par ce quel permet d'ajouter a l'auréole de Jésus?

Il y a eu bien des civilisations sur notre terre et il y a toujours des représentants de ces anciennes cultures qui se sont passé le flambeau de génération en génération qui malgré leurs simplicités sont tout aussi efficace a l'éveille de l'Être et selon mon expérience personnelle meilleure pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
Lephenix

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 73
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Mar 7 Juil 2009 - 23:13

Nitrof a écrit:
J'apprécie ton exposé pour son érudition et la mystique qui y est exposé. J'apprécie aussi le rappel à ma mémoire du temps ou je parcourais aussi ce chemin.

Mon point de vue n'a en fait absolument rien de "mystique"


Par contre, dire que la tradition hindoue représente l'héritage le plus direct de la tradition primordiale...

Ce qui me permet d'affirmer cela, c'est tout simplement la réalité historique traditionnelle


... par ce quel permet d'ajouter a l'auréole de Jésus?

Désolé, je ne comprend pas le sens de cette partie de phrase qui n'est pas de moi ?

Il y a eu bien des civilisations sur notre terre et il y a toujours des représentants de ces anciennes cultures qui se sont passé le flambeau de génération en génération qui malgré leurs simplicités sont tout aussi efficace a l'éveille de l'Être et selon mon expérience personnelle meilleure pour moi.

Pourrais-tu développer ta pensée ?


Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Mer 8 Juil 2009 - 0:04

J'ai réalisé cette sculpture il y a quelques cycles



"rapport au N"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Mer 8 Juil 2009 - 0:16

Le christianisme est un ragoût composé de plusieurs autres traditions pour essayer de le rendre intéressant et convertir les gens. Ma vision du christianisme est peut-être erronée, mais c'est la façon que je le perçois.

Lephenix a écrit:
N*par ce quel permet d'ajouter a l'auréole de Jésus?

Je me demandais vu tes propos d'une grande partisanerie catholique que tu as eue dans d'autres fil si ton exposé n'était pas d'essayer d'intéresser les gens as l'histoire Jésus ou simplement instructive et éducative. Simple curiosité sans importance.

Lephenix a écrit:
N*qui malgré leurs simplicités sont tout aussi efficace
Mes souliers ont beaucoup voyagé et les plus belles vérités m’ont été enseignées par des peuples des premières nations comme des aborigènes australiens et d'Amérique, le chamanisme et le culte de la Mère existaient bien avant l'hindouisme et les religions patriarcales.

Malgré le magnifique travail des missionnaires et des conquistadores espagnols ou autres. Certaines choses on survécu de ces anciennes traditions et quand les gens seront fatigués de tous détruire peut être que quelque chose de nouveau naîtra et enfin l'homme et la nature chemineront ensemble.

Very Happy J'apprécie quand même tes exposés!

*nitrof
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Mer 8 Juil 2009 - 0:18

chat-man a écrit:
J'ai réalisé cette sculpture il y a quelques cycles



"rapport au N"

Le N c'est peut être pour Nitrof Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
chat-man

Masculin Nombre de messages : 6343
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   Mer 8 Juil 2009 - 1:17

Ou pour Nitrof qui cherche son Naos dans la Nature ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le N majuscule sur l'auréole de Jésus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le N majuscule sur l'auréole de Jésus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bilan Aurélia
» Majuscule !
» Aurélien, Swan, Mathieu et Marc
» Help! Faut-il mettre une majuscule à Etat dans la phrase "Plusieurs Etats américains comme la Californie ont voté contre" ?
» Aurélien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Autres religions :: Animisme-Chamanisme - Nouvelles croyances-
Sauter vers: