Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Libération Betancourt

Aller en bas 
AuteurMessage
mandonnaud
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 168
Age : 75
Localisation : LIMOGES FRANCE
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Libération Betancourt   Jeu 3 Juil 2008 - 21:42

Ingrid Betancourt remercie d’abord Dieu pour sa libération
A genoux sur le tarmac de la base militaire de Catam

ROME, Jeudi 3 juillet (ZENIT.org).- A son arrivée sur le tarmac de la base militaire colombienne de Catam, mercredi 2 juillet, vers 18 h, heure locale, Ingrid Betancourt a eu un geste significatif et silencieux, avant même d'avoir un micro pour parler : le signe de la croix.

Autre geste significatif : elle a d'abord voulu s'agenouiller pour prier, sa mère, Yolanda Pulecio, agenouillée à sa droite, et quelques autres personnes, dont des compagnons de captivité. L'aumônier militaire a guidé la prière : trois « Je vous salue Marie », le « Gloire au Père, au Fils, au Saint-Esprit ».

La caméra colombienne a fait un gros plan sur le visage recueilli d'Ingrid Betancourt, les yeux fermés. Des images diffusées en direct dans le monde entier, d ont, en France, « France 2 ».

Elle montrait à sa mère un rosaire enroulé autour de son poignet gauche. Et lorsque la conférence de presse allait commencer, elle a dit au micro qu'elle voulait d'abord remercier Dieu de sa libération en disant : « Il faut surtout que vous vous joignez à moi pour remercier Dieu d'être libre, parce que j'ai beaucoup prié (...) ».

Et puis, elle remercie l'armée colombienne, pour cette opération « impeccable », « parfaite ». Et puis elle insiste, après le récit de leur libération : « Dieu nous a fait ce miracle, ceci est un miracle ».

Je recommande mes enfants à Dieu

Dans la plaquette « Lettres à maman par-delà l'enfer » (Seuil janvier 2008) qui publie sa lettre de captivité du 24 octobre 2007, rédigée entre 8 h 34 et 15 h 34, elle écrit notamment : « Je recommande mes enfants à Dieu afin que la foi les accompagne toujours et qu'ils ne s'écartent jamais de lui ».

A sa mère, qui lui adresse des messages quotidiens grâc e à la radio, elle écrit : « Tous les jours, je me lève en remerciant Dieu de t'avoir. Tous les jours, j'ouvre les yeux à 4 heures et je me prépare, afin d'être bien réveillée lorsque j'écouterai les messages de l'émission « La Carrilera de las 5 ».

Entendre ta voix, sentir ton amour, ta confiance, ton engagement à ne pas me laisser seule, c'est mon espoir quotidien . Tous les jours, je demande à Dieu de te bénir, de te protéger, et de me permettre de pouvoir un jour tout te rendre, te traiter commune reine à mes côtés, parce que je ne supporte pas l'idée d'être à nouveau séparée de toi ».

Elle dit aussi son espérance : « Je me nourris chaque jour de l'espoir d'être ensemble, et nous verrons comment Dieu nous montrera la voie, mais la première chose que je veux te dire, c'est que, sans toi, je n'aurais pas tenu jusque là ».

La prière pour Pinchao

lle dit aussi sa prière pour « Pinchao », Jhon Frank Pionchao, un policier colombien, ancien otage des FAR C pendant presque 9 ans, qui a réussi à s'évader en mai 2007 : il marchera 17 jours dans la jungle sans se faire reprendre. Il a passé trois de ses années de captivité avec Ingrid Betancourt.
« Dis-lui, écrit-elle à sa mère, combien je l'aime et que j'ai prié Dieu pour qu'il survive à son exploit ».
Aux stations de radio qu'elle réussit à capter, elle adresse ce message : « Que Dieu nous donne un jour la possibilité de nous embrasser et de leur rendre une partie de l'énergie que leur voix a inoculée dans nos cœurs, chaque jour de chaque mois de chaque année de cette terrible captivité ».

Et lorsque, sur la tarmac de Catam, un journaliste se présente comme de l'un de ces radios, « Caracol Radio », elle laisse le micro, s'avance vers lui, le serre longuement dans ses bras en guise de remerciement.

Dans cette même lettre, elle tient à envoyer « un salut fraternel à monseigneur Castro et au Père Echeverry ».

Elle souligne : « Ils se sont toujours battus pour nous. Ils ont toujours pris la parole quand le silence et l'oubli nous recouvraient plus que la jungle même ».

Une issue fatale était cependant envisagée comme une possibilité par Ingrid Betancourt, sans pour autant entamer sa foi dans la bonté de Dieu. Elle écrit, toujours à propos de ces deux prêtres : « Que Dieu les guide afin que très vite nous puissions parler de tout cela au passé. Et sinon, si Dieu en décide autrement, nous nous retrouverons au ciel et nous le remercierons pour son infinie miséricorde ».

Dans sa captivité, Ingrid Betancourt avait une Bible. Et, récemment, elle avait reçu ce dictionnaire qu'elle demandait pour ne pas se rouiller intellectuellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://mandonnaud.net/
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Ven 4 Juil 2008 - 8:37

Les manipulations de l'opinion publique faites à l'occasion de cette affaire sont écœurantes. J'en vois deux exemples: le discours d'Ingrid a été censuré des hommages appuyés qu'elle faisait à Jacques Chirac et Dominique de Villepin, pour ne laisser que ceux faits au chanoine de Latran : http://www.lepost.fr/article/2008/07/03/1218369_ingrid-betancourt-libre-chirac-et-villepin-coupes-au-montage-par-le-figaro.html

L'expression de la foi d'Ingrid qui l'a aidée à vivre pendant ces longues années de détention a été exagérée elle aussi. Dans quel but?

"Dieu a fait un miracle", dit Ingrid. Moi je veux bien et je pense qu'elle méritait bien une aide divine, autant d'ailleurs que tous ses compagnons de détention, dont certains restent encore prisonniers des FARC. Espérons que Dieu n'est pas trop fatigué après ce miracle et qu'il continuera...
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9770
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Ven 4 Juil 2008 - 9:06

Il me semble qu'un sujet avait déjà été ouvert?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Ven 4 Juil 2008 - 9:49

Jean, j'ai l'impression que l'initiateur de ce sujet a voulu prendre ses distances vis-à-vis de celui qui était déjà ouvert, et qu'il jugeait sans doute politiquement incorrect. Il désirait probablement mettre l'accent sur la noblesse d'âme d'Ingrid et son fervent catholicime.

Bon, moi je veux bien.

Qui est Ingrid Betancourt?

Elle est la fille de Gabriel Betancourt, ancien ministre colombien de l'Éducation (sous la dictature du général Gustavo Rojas Pinilla) et de Yolanda Pulecio, ancienne reine de beauté du département de Cundinamarca devenue sénatrice. Elle passe une partie de son enfance en France, lorsque son père obtient un poste à l'UNESCO. Elle fait ses études primaires à Paris (Lubeck) puis ses études secondaires au Lycée Français Louis Pasteur de Bogota.

Après son baccalauréat, elle retourne à Paris pour suivre les cours de l'Institut d'Études Politiques. Son père est alors ambassadeur de Colombie à l'UNESCO, et de nombreuses personnalités fréquentent la famille. C'est ainsi qu'Íngrid Betancourt fait la connaissance du poète Pablo Neruda, avec lequel sa famille garde un fort lien d'amitié jusqu'à sa mort en 1973.

Sa sœur, Astrid Betancourt, se marie avec Daniel Parfait, ancien ambassadeur de France en Colombie de 2000 à 2004, et depuis 2004 directeur des Amériques, s’occupant notamment du dossier colombien au Quai d’Orsay.

Après être rentrée en Colombie et avoir vécu la séparation de ses parents, Íngrid repart pour Paris et entre à l'Institut d'études politiques où elle a pour professeur Dominique de Villepin. C'est là qu'elle fait la connaissance d'un Français, Fabrice Delloye, qu'elle épouse en 1981. De cette union naissent deux enfants, Mélanie et Lorenzo Delloye.

En 1990, Íngrid Betancourt divorce, revient seule à Bogotá et entre au ministère colombien des Finances. Elle est élue députée en 1994 et crée son parti, Oxígeno Verde, en 1998. Elle est élue sénatrice la même année.

Elle s'apprête à se présenter à l’élection présidentielle lorsqu'elle est enlevée par les Forces armées révolutionnaires de Colombie le 23 février 2002 près de Florencia, en compagnie de sa directrice de campagne, Clara Rojas. Malgré une forte mobilisation internationale pour obtenir sa libération, elle est restée prisonnière du groupe révolutionnaire jusqu'au 2 juillet 2008.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9770
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Ven 4 Juil 2008 - 10:59

Citation :
Lucael a écrit:
Jean, j'ai l'impression que l'initiateur de ce sujet a voulu prendre ses distances vis-à-vis de celui qui était déjà ouvert
Ta remarque est judicieuse!
Faut pas mêler l'action de Dieu et celle de la Politique.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
mandonnaud
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 168
Age : 75
Localisation : LIMOGES FRANCE
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Jeu 10 Juil 2008 - 21:27

Lourdes : Pèlerinage de Mme Ingrid Betancourt confirmé
Elle s’est rendue au Sacré Cœur de Montmartre

ROME, Jeudi 10 juillet 2008 (ZENIT.org) - Le pèlerinage à Lourdes de Mme Ingrid Betancourt est confirmé et prévu ce vendredi 11 juillet et samedi 12. Elle s'est rendue, dimanche dernier, au Sacré Cœur de Montmartre.

Un communiqué des sanctuaires rappelle qu'Ingrid Betancourt avait été enlevée par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) le 23 février 2002, et qu'elle a été libérée le 2 juillet 2008.

Durant sa captivité, sa mère, Mme Yolanda Pulecio Vélez, avait exprimé le souhait de se rendre en compagnie de sa fille aux Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes : « Lorsque Ingrid sera libérée, notre premier voyage sera à Lourdes, toutes les deux. Je l'ai promis à la Vierge ».

À l'initiative de François Vayne, directeur de Lourdes Magazine, le vendredi saint dernier - 21 mars 2008 -, après l'angélus, une prière silencieuse avait été organisée à l'intention des personnes retenues comme otages à travers le monde, y compris la plus connue d'entre elles, Ingrid Betancourt.

Mme Betancourt pourrait participer, vendredi soir, à la procession aux flambeaux, et samedi, elle pourrait faire certaines ou toutes les étapes du « ;Chemin du Jubilé, pour rejoindre la grotte pour l'angélus de midi, retransmis en direct en Colombie.

Dimanche dernier, Mme Betancourt s'est rendue au sacré-Cœur de Montmartre, pour remercier le Christ du don de sa libération.

Elle a en effet confié au « Pèlerin magazine » de ce 10 juillet : « Le 1er juin, j'écoutais Radio Catolica Mundial et j'apprends que le mois de juin est celui où l'on célèbre le Sacré-Cœur. Or, la dernière fois que j'ai vu mon père, à la veille de mon enlèvement, nous étions assis dans sa chambre, sous une image du Sacré-Cœur. Papa m'a alors pris la main, a regardé l'image et a demandé : ‘Sacré-Cœur, prends soin de mon cœur, prends soin de mon enfant'. Aussi, quand j'ai entendu parler du Sacré-Cœur à la radio, j'ai aussitôt tendu l'oreille ».

Ingrid Betancourt précise : « Sur l'instant, je n'ai pas bien saisi l'histoire de sainte Marguerite-Marie - en fait, je viens juste d'apprendre son nom. Mais j'ai compris que si, comme elle, on se dévouait au Sacré-Cœur, on recevait des bénédictions. Je me souviens d'une bénédiction, en particulier, celle de Jésus promettant de toucher les cœurs durs qui nous font souffrir. Alors, j'ai fait cette prière : ‘Mon Jésus, je ne t'ai jamais rien demandé parce que tu es tellement grand que j'ai honte de te solliciter. Mais là, je vais te demander quelque chose de très concret. Je ne sais pas ce que cela signifie exactement ‘se consacrer au Sacré-Cœur', mais si tu m'annonces, au cours du mois de juin qui est ton mois, la date à laquelle je vais être libérée, je serai toute à toi'. Et le 27 juin, un commandant de la guérilla rentre au campement et nous ordonne de préparer nos affaires, car peut-être l'un d'entre nous va être libéré. Quand il a parlé, j'ai pensé : « Voilà ! Il est au rendez-vous. » Ma libération s'est déroulée de manière très différente, mais le fait est que Jésus a tenu parole : je vis un miracle ».

Anita S. Bourdin

Pour moi qui depuis 40 ans prie le sacrés coeur et dit des morceaux chaque jours du rosaire, cela m'a émue aux larmes, il faut lire cette articles du pelerin complétement comme je les fait a midi a ma mére(91 ans),dans les larmes, se qui ma fait rire et attendrit c'est que comme elle ne connaissait pas le chapellet elle a fait des dizaine de 15 boutons au lieu de dix(qui peut plus peut le moins),en cela j'ai aimé se pére, son pére ,comme je le fais pour mes enfants et petits enfants qui remet au sacrés coeur et marie son enfants, son Pére m'est un frere et un appuie,merci Ingrid de se temoingage mondial si utile en se temps...
amitiés paul de LIMOGES

paul de limoges
Revenir en haut Aller en bas
http://mandonnaud.net/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10735
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Jeu 10 Juil 2008 - 21:33

jean a écrit:
Citation :
Lucael a écrit:
Jean, j'ai l'impression que l'initiateur de ce sujet a voulu prendre ses distances vis-à-vis de celui qui était déjà ouvert
Ta remarque est judicieuse!
Faut pas mêler l'action de Dieu et celle de la Politique.

Mais c'est justement ce qui est en train de se faire. On apprend aujourd'hui qu'Ingrid Bétancourt trônera aux côtés de Sarkozy à la tribune sur les Champs Elysées pour le défilé militaire du 14 juillet. Si ce n'est pas de la récupération politique !
Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Ven 11 Juil 2008 - 5:51

Elle n'est physiquement et moralement pas capable de comprendre ou de réagir face à cette manipulation, c'est dommage mais ça nuira beaucoup à son crédit.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Ven 11 Juil 2008 - 8:28

Grand spectacle en sarkovision. On a eu les hélicos et les mitraillettes, le chapelet et la bible, des politiciens et des religieux, le sabre et le goupillon, le chanoine de Latran et bientôt le pape en personne. Manque plus que Jean-Marie Bigard, il est aussi sur la tribune? Consternant... Je ne peux en vouloir à Ingrid Betancourt et je me réjouis de sa libération en espérant que ses compagnons d'infortune restés là-bas auront sa chance, mais j'en doute parce qu'ils sont moins médiatisés.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10735
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Ven 11 Juil 2008 - 12:28

le serpent a écrit:
Elle n'est physiquement et moralement pas capable de comprendre ou de réagir face à cette manipulation, c'est dommage mais ça nuira beaucoup à son crédit.

Certainement. Mais comment une femme intelligente comme je crois qu'elle est peut-elle se prêter à ce cinéma ?
Revenir en haut Aller en bas
bruno59
Chercheur
Chercheur
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 49
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Ven 11 Juil 2008 - 14:34

Il ne faut pas non plus être dupe. Ingrid Bétancourt, indépendamment de ce que l'on peut dire sur le courage de cette femme, n'est, je crois, pas très éloignée du bord politique de Sarko.
La visite au Sacré Coeur, édifié pour expier les soit-disants crimes des Communards, rappelle aussi vers où penche sa foi...
Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Ven 11 Juil 2008 - 18:27

J-P Mouvaux a écrit:
le serpent a écrit:
Elle n'est physiquement et moralement pas capable de comprendre ou de réagir face à cette manipulation, c'est dommage mais ça nuira beaucoup à son crédit.

Certainement. Mais comment une femme intelligente comme je crois qu'elle est peut-elle se prêter à ce cinéma ?

Par fatigue et par désintérêt, c'est l'hypothèse optimiste.

Citation :
La visite au Sacré Coeur, édifié pour expier les soit-disants crimes des Communards, rappelle aussi vers où penche sa foi...

Aie aie... ça me rappelle une publicité ou les fosses sceptiques d'une maison passent près du jardin ou les nains de jardins se bouchent le nez en s'exclamant d'une voix nazillarde: "ça sent mauvais mauvais"
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10735
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Ven 11 Juil 2008 - 21:03

Code:
[quote="le serpent"][quote="J-P Mouvaux"][quote="le serpent"]Elle n'est physiquement et moralement pas capable de comprendre ou de réagir face à cette manipulation, c'est dommage mais ça nuira beaucoup à son crédit.[/quote]

Certainement. Mais comment une femme intelligente comme je crois qu'elle est peut-elle se prêter à ce cinéma ?[/quote]

Par fatigue et par désintérêt, c'est l'hypothèse optimiste.

Et l'hypothèse pessimiste ?
Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Sam 12 Juil 2008 - 5:41

j'ai même pas envie de l'envisager.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10735
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Sam 12 Juil 2008 - 11:59

L'hypothèse "pessimiste", soit franc, serpent, c'est qu'elle est complice de Sarkozy.
Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Sam 12 Juil 2008 - 23:09

Revenir en haut Aller en bas
Anastasia
Sagittaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 602
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Mar 15 Juil 2008 - 18:39

C’était dimanche 6 juillet, au soir, à l’issue de la messe de 22 heures célébrée en la basilique du Sacré-Coeur qui domine Paris du haut de la butte Montmartre. Ingrid avait tenu à faire ce pèlerinage avec ses proches : ses enfants Mélanie et Lorenzo, sa mère Yolanda, sa sœur Astrid, et quelques autres. Parce qu’elle voulait tenir une promesse faite durant sa captivité : remercier d’abord et avant tout Jésus et la Vierge Marie de lui avoir rendu sa liberté.

C’est dans la chapelle située derrière le chœur de la basilique qu’elle et sa famille ont prié. Malgré l’heure tardive et la fatigue, Ingrid a accepté de se confier aux lecteurs de Pèlerin, pendant plus d’une demi-heure. Elle a dit la foi qui l’a soutenue dans l’épreuve, son amour pour Jésus et Marie, ses lectures de la Bible et de l’Evangile qui lui ont donné la force de ne pas céder à la haine contre ses geôliers.

Votre premier geste de femme libre a été un signe de croix, votre premier mot a été pour remercier Dieu et la Vierge Marie. Pourquoi avez-vous éprouvé ce besoin ?

Alors que j’étais en captivité, j’avais pris la résolution, lorsque le moment viendrait d’être libre, de remercier en premier le Seigneur. Pourquoi ? Parce que si je n’avais pas eu le Seigneur à mes côtés, je ne pense pas que j’aurais réussi à grandir dans la douleur. Etre otage vous place dans une situation de constante humiliation. Vous êtes victime de l’arbitraire complet, vous connaissez le plus vil de l’âme humaine.

Face à cela, il y a deux chemins. Soit on se laisse enlaidir, on devient aigre, hargneux, vindicatif, on laisse son cœur se remplir de rancune. Soit on choisit l’autre chemin, celui que Jésus nous a montré. Il nous demande : «Béni ton ennemi». A chaque fois que je lisais la Bible, je sentais que ces mots s’adressaient à moi, comme s’Il était en face de moi, qu’Il savait ce qu’il fallait me dire. Et cela m’arrivait droit au cœur.

Bien sûr, je reconnais que lorsque l’ennemi est atroce, c’est difficile d’être fidèle à cette parole. Pourtant, dès que je faisais l’exercice de prononcer «Béni ton ennemi» –alors que j’avais envie de dire tout le contraire– c’était magique, il y avait comme une espèce de… de soulagement. Et l’horreur disparaissait, tout simplement. Des choses comme celle-là, je pourrais vous en raconter des jours durant. Je sais, je sens, qu’il y a eu une transformation en moi et cette transformation, je la dois à ce contact, à cette capacité d’écoute de ce que Dieu voulait pour moi. Ce fut un dialogue constant avec Dieu à travers l’Evangile !

Cette foi qui vous a porté durant toutes ces années était-elle là dès le premier jour ? Y a-t-il eu un
événement spécial ? Une pensée particulière qui vous a tournée vers Dieu ?

Je vais vous raconter une histoire en deux temps, qui me ferait presque rire tant je me souviens parfaitement de ces épisodes. Au début de ma captivité, je me suis dit : «Bon, tu vas passer des mois et des mois ici, alors autant lire la Bible», que je ne connaissais pas. En l’ouvrant, je tombe sur les épîtres de saint Paul. Je le cite de mémoire, c’est à peu près cela : «Tu peux solliciter ce que tu veux, de toute façon le Saint-Esprit sollicitera mieux car il sait mieux que toi ce dont tu as besoin.» Quand j’ai lu ça, je me suis écriée : «Mon Dieu, c’est bien, mais ce que je veux, moi je le sais, c’est être libre !» Six ans après, en relisant la même épître, j’ai enfin compris : «Heureusement que le Saint-Esprit est là pour prier pour moi, car je suis incapable de demander ce qu’il faut.» Voilà…

Et cette foi ne vous a pas quittée ? N’avez-vous jamais ressenti des moments d’abandon, de solitude ?

La première année, c’est vrai, j’étais en lutte contre Dieu. Je lui en voulais terriblement de la mort de mon père. Je lui disais : «Pourquoi m’as-tu fait ça alors que tu sais que je t’adore ? Pourquoi me punis-tu ?» Et puis j’ai compris qu’il fallait Le remercier de l’avoir pris, car jamais papa n’aurait pu supporter ces six années d’horreur. Alors oui, je peux dire que ma foi a continuellement grandi.

C’est curieux, mais c’était comme si des choses se passaient pour que j’en comprenne d’autres. Il faut que je vous raconte ma découverte de Marie. Papa avait une grande dévotion pour la Vierge alors que moi, je dois dire qu’à l’époque, je trouvais Marie un petit peu… bébête. Disons que ce n’était pas vraiment l’image d’une femme qui me faisait rêver.

Et puis, en captivité, j'ai relu les Evangiles et je suis tombée en admiration devant elle. Sans doute parce que pour comprendre la Vierge, il faut avoir vécu, acquis une certaine maturité. Et je commence à trouver vraiment sensationnelle cette jeune fille qui accepte d’avoir un enfant alors qu’elle avait un plan de vie totalement différent. Elle court tous les risques. Pour beaucoup de chrétiens, ce sont des choses bien connues, mais pour moi, c’était une découverte. Je découvre une Marie forte, une Marie intelligente, une Marie qui a de l’humour…

Je vais vous dire : je suis tombée, comme disent les Canadiens, en amour devant Marie en lisant l’évangile de saint Jean, lorsqu’il raconte les noces de Cana. Je trouve ce dialogue entre Marie et Jésus extraordinaire. Cette complicité entre eux, c’est génial. Malgré toutes les raisons que Jésus oppose à sa mère, elle sait déjà qu’il va faire ce qu’elle veut, qu’il transformera l’eau en vin des noces par amour pour elle. En lisant ce passage, je ne pouvais pas m’empêcher de penser à ma relation avec mon fils, Lorenzo.

Vous avez tenu à venir, ce soir, à la basilique du Sacré-Cœur. Quel sens donnez-vous à ce pèlerinage ?

Pendant près de sept ans, j’ai fait beaucoup de promesses à la Vierge et je vais vous raconter une chose d’une importance particulière pour moi. Le 1er juin, j’écoutais Radio Catolica Mundial et j’apprends que le mois de juin est celui où l’on célèbre le Sacré-Cœur. Or, la dernière fois que j’ai vu mon père, à la veille de mon enlèvement, nous étions assis dans sa chambre, sous une image du Sacré-Cœur. Papa m’a alors pris la main, a regardé l’image et a demandé : « Sacré-Cœur, prends soin de mon cœur, prends soin de mon enfant. » Aussi, quand j’ai entendu parler du Sacré-Cœur à la radio, j’ai aussitôt tendu l’oreille.

Sur l’instant, je n’ai pas bien saisi l’histoire de sainte Marguerite-Marie –en fait, je viens juste d’apprendre son nom. Mais j’ai compris que si, comme elle, on se dévouait au Sacré-Cœur, on recevait des bénédictions. Je me souviens d’une bénédiction, en particulier, celle de Jésus promettant de toucher les cœurs durs qui nous font souffrir. Alors, j’ai fait cette prière : « Mon Jésus, je ne t’ai jamais rien demandé parce que tu es tellement grand que j’ai honte de te solliciter. Mais là, je vais te demander quelque chose de très concret. Je ne sais pas ce que cela signifie exactement “se consacrer au Sacré-Cœur”, mais si tu m’annonces, au cours du mois de juin qui est ton mois, la date à laquelle je vais être libérée, je serai toute à toi. » Et le 27 juin, un commandant de la guérilla rentre au campement et nous ordonne de préparer nos affaires, car peut-être l’un d’entre nous va être libéré. Quand il a parlé, j’ai pensé : « Voilà ! Il est au rendez-vous. » Ma libération s’est déroulée de manière très différente, mais le fait est que Jésus a tenu parole : je vis un miracle.

Lire l'interview intégrale d'Ingrid Betancourt dans Pèlerin n°6554, en kiosque dès le 10 juillet. Elle en dit plus sur les retrouvailles avec ses proches, sur Marie et sur la Bible qui lui ont permis de supporter les souffrances de sa détention, sur son témoignage de foi auprès des autres prisonniers.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10735
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Libération Betancourt   Jeu 17 Juil 2008 - 12:05

Les arrière-plans de cette libération :

I
Code:
SRAEL VALLEY Site Officiel de la Chambre de Commerce France Israël
BETANCOURT - BREAKING NEWS - La TV en Israël le confirme : plusieurs
dizaines d'anciens de TSAHAL ont participé à la libération
Par Dan Assayah
Rubrique: Actualité
Publié le 3 juillet 2008 à 08:24
http://www.israelvalley.com/news/2008/07/03/18231

BREAKING NEWS - Ce soir la télévision israélienne (Chaîne 10) vient de
le confirmer : des anciens de Tsahal ont bien contribué au sauvetage de Ingrid Betencourt. LM télévision israélienne parle de dizaine de soldats.

REVELATIONS - INGRID BETANCOURT DOIT-ELLE REMERCIER ISRAEL ? Ce n’est pas par hasard si Nicolas Sarkozy a déclaré hier soir après la
libération de l’otage franco-colombienne Ingrid Betancourt, que “la
France n’oubliait pas le soldat franco-israélien Gilad Shalit, détenu
comme otage par le mouvement palestinien Hamas à Gaza depuis deux ans”.

“Je voudrais que mes derniers mots soient pour le soldat (Gilad) Shalit
et pour ses parents. Nous ne l’oublions pas. La France est toujours
prête à se mobiliser quand quelqu’un est injustement retenu”, a affirmé
M. Sarkozy.

Les israéliens ont aidé la France et la Colombie. Un juste retour
devrait apparaître dans un proche avenir selon nos sources à Jérusalem.

Les israéliens ont depuis plus de dix ans construit une spécialité
reconnue par tous dans le monde : la vente d’un savoir-faire
opérationnel dans le domaine de la sécurité (protection de stades et
jeux olympiques, services de sécurité dans les aéroports, lutte
anti-guérillas…).

Dans ce contexte de nombreux anciens du Mossad vendent leur savoir-faire
après être sortis de l’ombre. Des ex-généraux de Tsahal se
reconstruisent une carrière dans le civil comme consultants spécialisés.
La Colombie et l’Amérique Latine en général est un continent très
lucratif pour les israéliens. La demande est réelle.


La signature des ex-du MOSSAD et/ou des ex-SERVICES d’intelligence de
TSAHAL existe bien et semble tout a fait “lisible”. Dans les prochains
jours les journalistes du Yedioth et MAARIV vont certainement livrer des
pages d’informations confidentielles.

Voilà un article du Monde qui parle du rôle des Israéliens dans la
libération d’Ingrid Betancourt : “En annonçant la libération des otages,
le ministre de la Défense de Colombie a fait le récit d’une opération de
renseignement et d’infiltration de très haut niveau.

Selon le ministre, cette opération a été réalisée avec l’appui
logistique d’une “organisation fictive” disposant d’un hélicoptère qui
était en réalité un appareil de l’armée colombienne. Les forces armées
colombiennes avaient également infiltré, toujours selon le ministre, le
front numéro 1 des Farc, dirigé par Gerardo Antonio Aguilar, dit
“Cesar”, qui détenait une partie des otages. Ce responsable a été arrêté
alors qu’il acheminait, à l’aide de l’hélicoptère de l’armée, des otages
vers le point choisi pour rassembler les trois groupes et les remettre à
Alfonso Cano.

A la demande du président Uribe, un travail de renseignement d’une
ampleur jusque là inconnue, incluant le paiement d’informations et la
protection des témoins, a été développé au cours de la dernière année
par les forces armées et la DAS (département administratif de sécurité)
avec l’aide de consultants israéliens, pour la plupart officiers en
retraite de l’armée d’Israël.

Le ministre s’est adressé aux Farc lors de sa conférence de presse :
“Nous continuerons à travailler à la libération des autres otages. Nous
lançons un appel aux leaders actuels des Farc pour qu’ils ne se fassent
pas tuer, qu’ils libèrent les otages et qu’ils ne sacrifient pas leurs
hommes”.

Lire aussi: http://www.rfi.fr/actufr/articles/103/article_68199.asp
L'intervention israélienne dans le drame d'Ingrid Betancourt date d'un an et demi, lorsque les autorités colombiennes ont demandé l'aide de l'État hébreu dans leur lutte contre les Farc. Cette démarche a été facilitée par les relations très étroites entretenues par les deux pays sur le plan militaire. Israël a ainsi vendu à Bogota des avions, des drones, avions de reconnaissance sans pilotes utilisés pour des missions de surveillance, ainsi que du matériel de renseignement. À la demande du ministère de la Défense, Global CST a répondu à la demande de la Colombie.
Lire la suite: http://www.israelforum.com/blog_article.php?aid=1549889
Et pour toujours garder le sourire:
http://blabladezinc.20minutes-blogs.fr/tag/ingrid%20b%C3%A9tancourt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libération Betancourt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libération Betancourt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapelet de la libération ! Apporte de nombreuses guérisons et libérations.
» Le précieux ornement de la libération
» Livres conseillés : Le soûtra de la libération individuelle (Shabkar)
» Amérique Latine et théologie de la libération
» Amour Divin et libération spirituelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum chrétien catholique apostolique romain-
Sauter vers: