Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Végétarisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin


Nombre de messages : 27164
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 2:47

Denis a écrit:
Chribou a écrit:
Denis il faut que je te dise,je suis tout simplement scandalisé de la froideur avec laquelle tu affirmes que la souffrance des animaux est secondaire!
Bonjour Chribou,

Désolé de te scandaliser, mais je persiste à dire que lutter contre la faim des humains est plus important que lutter contre les souffrances des animaux. C'est par rapport aux souffrances humaines que je trouve les souffrances animales secondaires, rien de plus.
florence_yvonne a écrit:
Il a été prouvé que lorsque l'on met de la musique dans des serres, les plantes réagissent au type de musique proposé, certaines les font pousser plus vite, d'autre font le contraire
florence_yvonne, s'il te plait, arrête de propager de telles inepties jamais prouvées par aucune étude scientifique. Ces histoires de conscience végétale (désolé Tibouc) n'ont aucune réalité.

S'il vous plaît, avant de lancer de telles affirmations sans fondement, renseignez-vous. Le net est formidable pour cela, on y trouve ce genre d'opinions farfelues c'est vrai mais on trouve aussi des chercheurs sérieux, il suffit de faire l'effort de les lire et la cause est entendue.

http://www.futurinc.lautre.net/article.php3?id_article=36
Revenir en haut Aller en bas
Ashoka
Curieux
Curieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 34
Age : 34
Localisation : Près de Calais (62)
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 4:10

Mon végétarisme a commencé il y a 7 ans, j'avais 18 ans Very Happy Personne dans ma famille ne comprenait et aujourd'hui ils se contente de tolérer, mais ne partagent toujours pas mes convictions.

Mon intérêt pour ce mode de vie a été initié par une mention de seulement 3 lignes, dans un livre d'histoire que je possède, sur l'histoire de l'Inde et l'arrivée du Bouddha Siddhartha Gautama. Je découvris l'idée totalement inhabituelle pour moi, mais très intéressante, que les animaux étaient doués d'esprit comme les hommes. Ayant appris que les humains étaient des animaux appartenant au mécanisme de l'évolution des espèces, je me suis immédiatement posé la question de ce qui justifiait que les hommes aient un droit à la vie et à la dignité aussi défendu alors que les autres animaux mêmes les plus proches de nous passaient sur un plan très secondaire.

Dans mon esprit les fondements du végétarisme avaient réussi à s'installer, alors même que je ne connaissais pas le mot "végétarisme". Je pensais que j'avais inventé une nouvelle idée Razz et donc me croyais seul à songer une chose impensable pour mon entourage. J'ai donc gardé ça pour moi un moment, en attendant d'en savoir plus. J'ai cherché sur l'Internet des sujets portant des phrases clés comme "il ne faut pas manger les animaux" et j'ai trouvé un forum. C'était un forum pour enfant, et certains d'entre eux exprimaient leur tristesse à l'idée de devoir manger des animaux. Puis, le terme "végétarisme" est apparu et m'a permis de me rendre où il fallait pour tout savoir.

Je n'ai plus attendu et ait annoncé à ma famille qu'à partir de ce jour, plus aucun animal ne devra être sacrifié pour moi. Que je me passerais de viande, poisson, crustacés, et dérivés comme la gélatine... Et que mes vêtements seront sans cuir, sans soie... Mon père cru d'abord que c'était une lubie, puis voyant que le temps ne me faisait pas faillir et entendant mes discours de plus en plus engagés, il me cru embrigadé dans une secte.

J'ai donc été convaincu par la simple référence à cette idée nouvelle pour moi, mais qui m'a paru évidente pourtant. C'est ensuite que j'ai chercher si j'avais eu raison ou tort. Ces dernières années, la médecine reconnaît de plus en plus les bienfaits du végétarisme, et ma bonne santé, mon absence de carences me confirme tout les jours que rien ne justifie de revenir en arrière. Je doute que je puisse un jour remanger une seule fois de la viande, même si elle provenait d'un animal mort de vieillesse, tellement le végétarisme est complètement intégré dans ma personnalité.

En ce qui concerne la faim dans le monde par exemple, pour dire que les animaux passent au second plan, je demande ceci :
Est-ce que la fin justifie les moyens ? Je parle surtout de moyens choisit parmi d'autres tout aussi efficace.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 4:13

Code:
Denis a écrit:
je persiste à dire que lutter contre la faim des humains est plus important que lutter contre les souffrances des animaux. C'est par rapport aux souffrances humaines que je trouve les souffrances animales secondaires, rien de plus.


Code:
Je repose ma question : au nom de quoi ?

Je propose ma réponse : au nom du simple fait que nous sommes de l'espèce humaine. Il y a une solidarité à l'intérieur d'une même espèce.

Quant à la question de savoir si les végétaux éprouvent des émotions, ont une "conscience", ce qu'on peut dire c'est qu'il peut y avoir une certaine communication entre les végétaux et nous ; c'est l'histoire de "la main verte", phénomène très constatable ; de là à parler de "conscience" et "d'émotions", il y a un pas.
Revenir en haut Aller en bas
Camio
Chercheur
Chercheur


Nombre de messages : 91
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 4:32

J-P Mouvaux a écrit:

Il y a une solidarité à l'intérieur d'une même espèce.

C'est cette solidarité jugée "évidente" par beaucoup de monde que les anti-spécistes remettent en cause. Pourquoi utiliser un point de repère biologique (la barrière de reproduction) pour définir ceux dont il faudrait s'occuper en priorité ? D'aucuns ont proposé d'autres points de repère biologiques (la couleur de peau, le sexe...), et ces derniers sont jugés scandaleux de nos jours par de nombreuses sociétés.

J-P Mouvaux a écrit:

Quant à la question de savoir si les végétaux éprouvent des émotions, ont une "conscience", ce qu'on peut dire c'est qu'il peut y avoir une certaine communication entre les végétaux et nous ; c'est l'histoire de "la main verte", phénomène très constatable ; de là à parler de "conscience" et "d'émotions", il y a un pas.

Les "phénomènes bien constatables", "on sait bien que", "il est évident que", je les fuis comme la peste. Je ne fais une relative confiance que dans une approche méthodologique stricte, il existe tant de biais possibles. Wink

J'ai bien pris note des liens founis par Tibouc et florence. Si j'ai le temps, j'approfondirai cette affaire. Une rapide recherche m'a déjà néanmoins indiqué que ces résultats étaient loin de faire l'unanimité. Remonter aux publications scientifiques originales ne semble déjà pas une mince affaire (démarche de vérification minimale, car comme chacun sait on trouve tout et n'importe quoi sur Internet).
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6763
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 4:56

Je ne suis pas végétarienne (je l'ai été, mais pas par choix lol!) je mange relativement peu de viande, une moitié de la portion me suffit, je coupe mes côtelettes, mes saucisses en deux, ...
Le régime végétarien est considéré comme le plus sain par certains diététiciens, de toute façon, pas plus de viande deux fois par semaine et du poisson deux fois par semaine est une recommandation assez courante chez les nutritionnistes. La viande rouge contient des graisses cachées , il est recommandé à tous d'en consommer avec modération.

Il faut à la vache 5kg en céréales à la vache pour produire 1kg de viande. Il y a donc un argument de solidarité alimentaire. On peut nourrir d'avantage de gens en se nourrissant directement de ce que consommerait les animaux.
Question apport en fer, le même apport est assuré par le régime végétarien mais ce fer est moins bien assimilé par l'organisme. Ma voisine qui est végétarienne prend des compléments alimentaires.
On conseille aux végétariens les comprimés de levure de bière (viatmine B12).
Le régime végétalien qui exclut le poisson, les oeufs et le lait est considéré comme déséquilibré, à moins qu'on ne consomme du (vrai) soja et ses dérivés (soja drink, tofu, etc.).
Le soja est le seul aliment végétal qui présente un équilibre dans les proportions des protéines, facteur qui joue dans l'assimilation de celles-ci.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 6:20

Pour vivre il faut se nourrir de quelque chose, la chose que l’on mange aidera au maintien de notre corps en devenant un peut notre corps , même nous un jour nous serons mangé par quelque chose et participerons a la continuité de quelque chose d,autre!

Les bouddhistes et les chamanes ne sont pas obligatoirement végétarien mais généralement ils essaient de modifier le moins possible tout ce qui existe autour d’eux.

Tout ce qui existe a une conscience qui fait que cette chose a une forme particulière et une existence particulière. Comme certain l’on écrit ici il y a différent niveau de conscience la conscience humaine est plus élaboré que celle d’un minérale mais cette fameuse conscience particulière vient probablement de la même source la différence c’est le véhicule qu’elle utilise.
On pourrait donc donner comme exemple : que le corps humain est une motocyclette, que l’animale est une mobylette, une plante est une trottinette et une pierre un chariot trainé par un escargot. Le quel de ces véhicules a le plus de valeur pour se déplacer dans la vie?

Il serait préférable de mangé du minérale mais malheureusement notre corps a de la difficulté a assimiler le minérale faut qu’il est été modifié par une plante pour qu’il soi assimiler par notre corps, certain corps humain on de la difficulté a assimiler tout se qu’ils ont besoin dans le végétale il faut qu’il mange de la protéine animale ce n’est pas vraiment un chois volontaire la vie les a créé comme ça!
Je suis un de ceux là, mais je suis très conscient de se que je dois sacrifier pour vivre je mange donc le moins de viande possible et choisi les animaux les moins évolué cérébralement quand c’est aussi possible. Le règne animale est se qui se nourrie généralement de végétale et d’autres animales.

Je ne sais si vous êtes comme moi mais quand je mange du cerf ou du bœuf je ressens plus de souffrance que de manger de la volaille ou de l’émeu et moins de souffrance si je mange du végétale…
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 6:31

Personnellement, je ne suis pas végétarien ... par habitude. J'aime manger de la viande (modérément), mais il me serait impossible de tuer moi-même les animaux pour consommer leur chair et si je devais le faire, je deviendrai végétarien par la force des choses.

Celà dit, cela ne me choque pas du tout que les humains mangent de la viande, car cela fait partie du mode de fonctionnement de la nature. Si nous trouvons normal qu'un chat mange une souris, nous devons trouver tout aussi normal qu'un humain (qui, sous certains aspects, est un mammifère comme les autres) mange un poulet ou un autre animal. C'est exactement le même phénomène. D'ailleurs la nature est ainsi faite et obéit à une loi selon selon laquelle les êtres vivants se nourrissent les uns des autres.

Par contre, là où nous devons absolument être attentifs, c'est de ne pas faire souffrir les animaux dont nous consommons la chair, aussi bien durant leur élevage qu'au moment de leur mise à mort.


P.S. En constatant que les êtres vivants se nourrissaient les uns des autres, je me suis souvent demandé : est-ce que nous autres humains ne sommes pas "élevés" comme du bétail (sur cette planète) par des êtres plus évolués que nous, dans le seul but d'être "consommés" (d'une manière ou d'une autre) par eux ? Je sais que cette idée peut paraître farfelue, mais des fois je me pose la question.


Dernière édition par Brahim le Lun 28 Juil 2008 - 6:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 6:41

Citation :
Brahim :Par contre, là où nous devons absolument être attentifs, c'est de ne pas faire souffrir les animaux dont nous consommons la chair, aussi bien durant leur élevage qu'au moment de leur mise à mort.
:0a6:
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 6:43

Bien d'accord avec toi Brahim.

Ashoka, j'ai bien lu ton commentaire. Si je comprend bien tu ne manges pas d'animaux car ils ont une conscience. Donc je suppose que tu considères les végétaux comme des etres dépourvu de conscience ?
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9232
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 7:41

L'argument de continuer à manger de la viande parce que les plantes auraient une conscience et ressentiraient donc de la souffrance (ce que je crois en effet) ne tient pas la route à première vue du moins puisque comme l'a dit l'Hirondelle plus haut la production de viande nécessite près d'une dizaine de fois (selon mes données) plus de végétaux "sacrifiés" que le fait de manger ces végétaux directement.Un contre-argument pourrait justifier la consommation de viande en faisant valoir qu'en laissant manger les végétaux par l'animal avant de le manger à son tour on permet à celui-ci d'avoir eu la chance de vivre la vie qu'il sétait sensé avoir et qui correspondait à son degré d'évolution.Je ne m'aventurerais pas dans cette voie...
Revenir en haut Aller en bas
Gaétan
Etudiant
Etudiant
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 61
Localisation : Québec
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 7:43

Tibouc a écrit:
Camio, je crois que ce que voulais dire Denis, et je suis d'accord avec lui, c'est qu'il ne faut justement pas établir de hierarchie entre la souffrance animale et la souffrance végétale.

D'après les philosophes et les scientifiques, les êtres plus intelligents ont plus de valeur que les autres. Donc les humains, les singes, les dauphins et ainsi de suite. Donc si nous suivons ce principe, le cheval a plus de valeur que l'herbe qu'il broute, l'écureuil a plus de valeur que la noisette ect.. Le Christ a dit aux apôtres qu'ils avaient plus de valeur que les oiseaux. Cela ne veut pas dire que les humains sont spirituellement supérieurs aux animaux, selon moi, les animaux végétariens, pour la plupart, sont spirituellement supérieurs aux humains.

Gaétan
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 9:21

Réponse à Camio :

Code:
Pourquoi utiliser un point de repère biologique (la barrière de reproduction) pour définir ceux dont il faudrait s'occuper en priorité ?

Il ne s’agit pas de définir ceux dont il « faudrait » s’occuper en priorité ; il s’agit ici d’un simple constat : les solidarités s’exercent spontanément avec les plus proches.

Code:
Les "phénomènes bien constatables", "on sait bien que", "il est évident que", je les fuis comme la peste. Je ne fais une relative confiance que dans une approche méthodologique stricte, il existe tant de biais possibles.

Ici non plus, il ne s’agit pas de conclusions « scientifiques » tirées à l’issue d’une « approche méthodologique stricte » mais de constats empiriques qui ont leur valeur, même s’ils ne sont pas appuyés sur une vérification « scientifique »
Revenir en haut Aller en bas
Ashoka
Curieux
Curieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 34
Age : 34
Localisation : Près de Calais (62)
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 9:42

Non, pas du tout Tibouc Very Happy
Au départ il s'agissait de ça en effet, mais les questionnements qui ont suivit durant mon végétarisme m'ont permis de développer des raisons plus précises que la conscience. Néanmoins, j'ai beaucoup de mal à m'expliquer sur ces raisons qui sont très variés.

Concernant les végétaux, un an après mon éveil au végétarisme, j'ai ressentis un besoin de respecter les fleurs qui jonchaient les pelouses. Je ne voulais plus marchait dessus, de crainte de les abîmer. Ce qui pouvait paraître n'être qu'un désir de respecter ce que je trouvais beau à regarder, à finalement pris une dimension réellement spirituelle. Et encore plus après avoir lu l'intervention de Nitrof qui m'a rappelé la pensée amérindienne riche en vérité Very Happy

En réalité, je ressentais d'après-moi la conscience des végétaux et une nécessité de respecter cela comme je l'avais fait avec les autres animaux. Je ne suis pas certain qu'il faille que j'évite de marcher sur des fleurs dans une pelouse Very Happy Mais, à ce moment ce que j'ai ressentis et qui s'est répété à cette époque, m'a servit de petit maître. Dans le bouddhisme, le petit maître est un événement, une personne, une chose qui nous apporte un enseignement volontairement ou non Very Happy

Dans ma chambre, j'ai une plante, je dis toujours "ma plante" dans un sens affectueux Very Happy Je parle devant elle, et quand elle a commencé à aller un peu mal, j'ai tout de suite prévenu ma mère pour qu'on s'occupe d'elle. Et s'est remise, et au passage on lui a refait une beauté Very Happy

Il y a une habitude que j'ai pris quand je cueille des framboises. Je prend délicatement le fruit et si le fruit se décroche alors je le mets dans le panier mais sinon, je ne force pas et le laisse dessus jusqu'à la prochaine fois. Mais je ne coupe pas, je ne sais pas si c'est ce qu'il faut faire ou pas, mais je tâtonne encore quand à mon rapport aux végétaux.

Mais, je ne crois pas en arriver à ne plus en manger ou m'habiller avec. Néanmoins, j'ai remis en question ma vision végétarienne et considère maintenant que lorsqu'on ne peut se passer de produits animaux, on peut toujours préférer des moules, par exemple, comme disait Nitrof, en raison de l'évolution cérébrale.

Je continue de mon côté le régime végétarien sans faire d'exception car j'y ai trouvé mon équilibre physique mais aussi et avant tout mental Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4558
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 10:03

Je ne mange plus de viande de boeuf ou de veau depuis plus de 10 ans et j'en ai perdu le gout.
C'est mon petit coté indien, et j'evite autant que possible les produits lactés de vache qui ont un certain effet indigeste et favorisent les phenomènes inflammatoires.
Je ne sais pas si je suis pret à arreter de consommer les autres viandes par contre pour me reporter sur du soja OGM! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Ashoka
Curieux
Curieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 34
Age : 34
Localisation : Près de Calais (62)
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 10:14

Ah les OGM, je n'en prends pas, en tout cas sauf si une contamination accidentelle à eu lieu, mais je ne suis pas au courant. Il y a de nombreuses marques spécialisé dans le soja certifiés sans OGM et biologique sur le marché, mais je ne ferais pas de publicité ici Very Happy

Je prends une marque qui est de très bonne qualité et dont le soja viens uniquement de France. Cela me certifie que les forêts amazonienne... ne sont pas menacés par mon soja et que de plus les transports sont moins importants (moins de CO2) Very Happy Cette marque est assez connu.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9232
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 10:24

Mais si les autres viandes proviennent d'animaux ayant été nourris de céréales ogm et "rounduppées" ces substances se retrouveront dans le bedon de Chatman dans des concentrations encore plus élevées que s'il était allé grignoter ces denrées lui-même!

Mais ne lui dites pas ça va juste l'inquiéter pour rien et le pauvre il risque de faire une crise d'urticaire

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9232
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 10:29

Tant qu'à moi Ashoka la marque de ce produit mériterait bien qu'on lui fasse cette petite publicité! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Denis
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 412
Age : 55
Localisation : Isère
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 20:53

florence_yvonne a écrit:
http://www.futurinc.lautre.net/article.php3?id_article=36
Bonjour florence_yvonne,

Que dit cet article ? Qu'un chercheur suite à un protocole d'expérimentation qu'il reconnait lui-même "réduit" donc fortement sujet à caution, a montré que de la musique influencerait la synthèse de protéines chez une plante. Que ce chercheur à ce sujet a déposé un brevet. Il ne parle pas de conscience des plantes et ne détaille pas les mécanismes biochimiques, moléculaires et génétiques qui permettraient d'expliquer cette sensibilité. Au contraire, il avance une théorie fumeuse fondée sur son "intuition" et parlant de correspondance entre la musique et la structure moléculaire des protéines. Comment, pourquoi, par quels calculs (puisqu'il prétend que cette correspondance se calcule !) on n'en saura rien.

Cet article rend compte des recherches d'un chercheur isolé qui ne publie pas dans les revues scientifiques reconnues et sérieuses (à comité de lecture), se fonde sur des théories fumeuse de correspondances entre la structure des protéines et la musique et disqualifie les critiques au nom d'un préjugé holistique :
Citation :
la science actuelle a tendance à ne pas respecter ce qu'elle étudie et à ne pas examiner le monde dans sa globalité. Pour étudier la matière, on la casse, on sépare ses éléments. Pour le vivant, même chose : on dissèque, on isole des cellules, des molécules, on les observe séparément, hors de leur contexte. Par cette approche, on détruit les liens à peine perceptibles, les connexions invisibles qui régiraient la matière au cæur du vivant.
Le "raisonnement" de Joël Sternheimer est d'affirmer qu'il y a des connexions invisibles qui régissent la matière au coeur du vivant et il concoit ses expériences pour vérifier ce préjugé. C'est l'inverse de la méthode scientifique et c'est le retour à la théorie "vitaliste" abandonnée depuis longtemps en biologie.

Désolé florence_yvonne, il faut un peu plus qu'un chercheur farfelu pour démontrer que les plantes sont conscientes.
Revenir en haut Aller en bas
Denis
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 412
Age : 55
Localisation : Isère
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 21:18

Camio a écrit:
Denis a écrit:
je persiste à dire que lutter contre la faim des humains est plus important que lutter contre les souffrances des animaux. C'est par rapport aux souffrances humaines que je trouve les souffrances animales secondaires, rien de plus.

Je repose ma question : au nom de quoi ?
Salut Camio,

Simplement au nom du fait que je suis, comme nous tous, humain. Il y a une part d'arbitraire là dedans si c'est bien ça que tu veux dire en posant ta question. Toutefois, en y réfléchissant il y a une différence fondamentale entre l'humain et l'animal, c'est que l'humain seul est capable de fonder une éthique, de donner de la valeur à la vie humaine et de définir pour lui ce qui est bien et ce qui est mal.
Revenir en haut Aller en bas
Camio
Chercheur
Chercheur


Nombre de messages : 91
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 23:15

Denis a écrit:
il y a une différence fondamentale entre l'humain et l'animal, c'est que l'humain seul est capable de fonder une éthique, de donner de la valeur à la vie humaine et de définir pour lui ce qui est bien et ce qui est mal.

Je viens de parcourir ton blog, et je constate que tu suis avec attention les questions environnementales. Les anti-spécistes que j'ai lus sont d'accord avec cela. Mais à partir de cette constatation, ils s'interrogent : est-ce simplement parce qu'il est seul capable de construire un système éthique que l'Homme doit s'y attribuer la meilleure place ? Une telle considération, un tel favoritisme d'entrée de jeu est-il bien éthique justement ? Si oui, qu'est-ce qui peut théoriquement le justifier ? Il y a bien des tentatives de justification, mais elles sont assez tordues, elles ne coulent pas naturellement d'un raisonnement clair et logique. Au final, il s'agit, comme tu l'indiques, d'une décision arbitraire. Décision qu'un cochon ou une fourmi ne viendra pas remettre en cause devant un tribunal, ce qui explique notre relative bonne conscience vis-à-vis de cette question rarement soulevée.
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Végétarisme   Lun 28 Juil 2008 - 23:56

Denis, as-tu regarder le site dont j'ai mis le lien ? Sinon je te le redonnes http://membres.multimania.fr/eracless/plantes.html
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 27164
Age : 57
Localisation : Sur ma chaise
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Végétarisme   Mar 29 Juil 2008 - 0:49

Denis a écrit:
Bonjour à toutes et tous,

Pour moi, le meilleur argument en faveur du végétarisme est qu'élever des animaux pour les manger est un gaspillage insensé de ressources. Si je ne me trompe, il faut 10 kg de protéines végétales pour produire 1 kg de protéines animales. Si on veut espérer nourrir 9 milliard d'humains sur cette terre à l'horizon 2050, il faut aller vers le végétarisme.

Les autres considérations sur la souffrance animale même si elles sont respectables, sont pour moi secondaires.

La vache mange du foin, je ne me vois pas adopter cette alimentation sous prétexte de ne plus gaspiller les ressources alimentaires de la planète :jadore:
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 27164
Age : 57
Localisation : Sur ma chaise
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Végétarisme   Mar 29 Juil 2008 - 0:51

Denis a écrit:
florence_yvonne a écrit:
http://www.futurinc.lautre.net/article.php3?id_article=36
Bonjour florence_yvonne,

Que dit cet article ? Qu'un chercheur suite à un protocole d'expérimentation qu'il reconnait lui-même "réduit" donc fortement sujet à caution, a montré que de la musique influencerait la synthèse de protéines chez une plante. Que ce chercheur à ce sujet a déposé un brevet. Il ne parle pas de conscience des plantes et ne détaille pas les mécanismes biochimiques, moléculaires et génétiques qui permettraient d'expliquer cette sensibilité. Au contraire, il avance une théorie fumeuse fondée sur son "intuition" et parlant de correspondance entre la musique et la structure moléculaire des protéines. Comment, pourquoi, par quels calculs (puisqu'il prétend que cette correspondance se calcule !) on n'en saura rien.

Cet article rend compte des recherches d'un chercheur isolé qui ne publie pas dans les revues scientifiques reconnues et sérieuses (à comité de lecture), se fonde sur des théories fumeuse de correspondances entre la structure des protéines et la musique et disqualifie les critiques au nom d'un préjugé holistique :
Citation :
la science actuelle a tendance à ne pas respecter ce qu'elle étudie et à ne pas examiner le monde dans sa globalité. Pour étudier la matière, on la casse, on sépare ses éléments. Pour le vivant, même chose : on dissèque, on isole des cellules, des molécules, on les observe séparément, hors de leur contexte. Par cette approche, on détruit les liens à peine perceptibles, les connexions invisibles qui régiraient la matière au cæur du vivant.
Le "raisonnement" de Joël Sternheimer est d'affirmer qu'il y a des connexions invisibles qui régissent la matière au coeur du vivant et il concoit ses expériences pour vérifier ce préjugé. C'est l'inverse de la méthode scientifique et c'est le retour à la théorie "vitaliste" abandonnée depuis longtemps en biologie.

Désolé florence_yvonne, il faut un peu plus qu'un chercheur farfelu pour démontrer que les plantes sont conscientes.

Je n'ai fait qu'une recherche rapide je l'avoue, mais j'ai lu des articles plus sérieux, malheureusement, je ne garde pas tous les articles que je lis
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 27164
Age : 57
Localisation : Sur ma chaise
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Végétarisme   Mar 29 Juil 2008 - 0:56

Ashoka a écrit:
Ah les OGM, je n'en prends pas, en tout cas sauf si une contamination accidentelle à eu lieu, mais je ne suis pas au courant. Il y a de nombreuses marques spécialisé dans le soja certifiés sans OGM et biologique sur le marché, mais je ne ferais pas de publicité ici Very Happy

Je prends une marque qui est de très bonne qualité et dont le soja viens uniquement de France. Cela me certifie que les forêts amazonienne... ne sont pas menacés par mon soja et que de plus les transports sont moins importants (moins de CO2) Very Happy Cette marque est assez connu.

Des études sont en cours sur le soja, il serait peut-être cancérigène, on a noté une augmentation significative du cancer du sein chez les femmes qui en prennent pour lutter contre les effets de la ménopauses pas rapport à celle qui n'en prennent pas
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9232
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Végétarisme   Mar 29 Juil 2008 - 1:06

C'est peut-être justement le soja transgénique qui est cancérigène alors Monsanto sera prêt à tout pour faire invalider ces recherches ou en extirper ce qui pointerait du doigt leur soja!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 27164
Age : 57
Localisation : Sur ma chaise
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Végétarisme   Mar 29 Juil 2008 - 1:13

Je ne sais pas, trouve t-on toujours des produits à base de soja pour lutter contre les effets de la ménopause ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Végétarisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Végétarisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» sondage sur le végétarisme
» le pollo-végétarisme
» Top Santé: article sur le Végétarisme
» Enquête (1996) sur l'opinion des non-végés sur végétarisme
» Le Végétarisme chez le nourisson et le jeune enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Ouvrons le débat :: La culture-
Sauter vers: