Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réincarnation

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Ze Guru
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Lun 8 Mai 2006 - 16:21

Citation :
j'aimerais croire qu'un jour je me réincarnerais en oiseau, mais il y a les chasseurs ...
c'est un regression à moins d'avoir atteint un niveau spirituelle important tu n'auras pas accés à ce genre de réincarnation.

Citation :
quand je vois les oiseaux planer, se laissant porter au gré de vent, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'ils éprouvent un bonheur intense et je voudrais me joindre à eux.
ça c'es tun sovenir d'un voyage astral persistent... comem la plus part des gens tu l'as déjà fait et c'est le refaire qui t'interesse, mais même la vérité à la lumière de la banalité perds de son éclats, donc à moins d'être mis en condition tu ne retrouveras pas cette sensation première, donc ton sentiment et ce qu'on appelle de la nostalgie...


Citation :
Pour cela, nul besoin de drogue , et je déconseille formellement de prendre la drogue pour acquérir toute sorte de pouvoir spirituel ou pour accéder à un niveau spirituel quelconque.

ça dépends toujours de la personalité, si on prends l'histoire la pithie, le tabernacle, et les anémistes utilisait tous des drogues et encore aujourd'hui certain mange du peyotl des champignons, la liene verte ou l'imbogaie. Quand aux drogues de notre civilisation elle ne permettent pas d'atteindre le voyage astral, un bon coup sur la tête est plus efficace...

Citation :
La différence réside en fait : entre ceux qui pratiquent consciemment le voyage astral et ceux qui le pratiquent de manière inconsciente.
Presque, le fait de savoir que l'on est dans un rêve ne permets pas forcement de le contrôle. Par contre contrôler, sa chute dans un rêve oui, ce qui tant à prouvé que c'est un contrôle de ses émotions qui est la clé.

Citation :
Le voyage astral est en fait le déplacement d'un double qui n'est qu'en fait un véhicule, une enveloppe corporel adapté à la dimension astral et porteur du principe conscient, ce que nous désignons généralement par le terme impropre (quoi que le plus proche ) d'Ame ou esprit.
C'est ni l'ame ni l'esprit c'est le Ka ou le double astrale.

Citation :
Cependant, c'est, à mon avis, à éviter tout seul quand on ne sait pas le faire (j'ai failli ne pas revenir la première fois que j'en ai fait, mais ce n'était pas une décorporation voulue, ceci dit).
la première fois que c'est arrivé à un ami, il paniquait pour savoir comment rentrée c'est sont chat qui lui à montrée en sautant sur son corps. Normalement tout intrusion dans la sphére privé "l'aura" provoque un retour brusque dans le corps, mais apparement pas les chat...

Moi ce que j'aime le plus apparement c'est d'être dans la matrice et me laisse porter au grée des événements, parce que dans le fonds la reussite d'un voyage dépends de la qualité du dépaysement.
Revenir en haut Aller en bas
Ange
Etudiant
Etudiant
avatar

Nombre de messages : 126
Localisation : Ariège
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Lun 8 Mai 2006 - 16:43

Ze Guru a écrit:

la première fois que c'est arrivé à un ami, il paniquait pour savoir comment rentrée c'est sont chat qui lui à montrée en sautant sur son corps. Normalement tout intrusion dans la sphére privé "l'aura" provoque un retour brusque dans le corps, mais apparement pas les chat...

Moi ce que j'aime le plus apparement c'est d'être dans la matrice et me laisse porter au grée des événements, parce que dans le fonds la reussite d'un voyage dépends de la qualité du dépaysement.
C'est rigolo, c'est également le bruit d'un chat qui m'a aidée à revenir dans mon corps!!! Mais les chats sont vraiment étranges, en fait, ils ont l'air pas très fins, des fois, mais en fait ils connaissent bien l'astral et pas mal d'autres choses. Par exemple, en soins énergétiques, notre chatte a tendance à venir se mettre sur le patient (ce que ce dernier trouve généralement agréable), et donne vraiment l'impression de nous aider à soigner...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Lun 8 Mai 2006 - 17:53

un jour, alors que je rêvais, je me suis rendue compte que je rêvais et je me suis dis que je pouvais faire ce que je voulais,

j'ai fait des choses extraordinaire,

j'ai pensé à un arbre et il est apparu, j'ai pensé à une échelle, idem, je suis monté en haut de l'arbre et je me suis jetée dans le vide (l'arbre était très grand), c'était super, une fois en bas, je me suis relevé et j'ai recommencé,

j'ai pensé à une piscine et j'ai nagé, faisant des tas de longueurs en respirant sous l'eau,

je me suis mise à courir et j'ai couru comme le vent sans m'essouffler,

je me suis jeté d'une falaise et j'ai volé comme un oiseau

et encore plein d'autre choses merveilleuses

j'aimerais tellement refaire ce rêve :pfee:
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Lun 8 Mai 2006 - 17:55

c'est mon chat qui m'a appris la méditation, depuis qu'il n'est plus là, je n'y arrive plus :kring:
Revenir en haut Aller en bas
Ze Guru
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mar 9 Mai 2006 - 10:51

Ange a écrit:
Mais les chats sont vraiment étranges, en fait, ils ont l'air pas très fins, des fois, mais en fait ils connaissent bien l'astral et pas mal d'autres choses. Par exemple, en soins énergétiques, notre chatte a tendance à venir se mettre sur le patient (ce que ce dernier trouve généralement agréable), et donne vraiment l'impression de nous aider à soigner...

J'ai constater la même chose chez un type qui pratique l'art de maikari
le chat avait beau être à l'autre bout du 5 pièces, dès qu'on commencait
les passes d'energies avec nos mains, il rappliquait comme un bombe pour venir se blottir gentiment le plus prêt possible du flux.
Revenir en haut Aller en bas
Ze Guru
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mar 9 Mai 2006 - 10:58

florence_yvonne a écrit:
c'est mon chat qui m'a appris la méditation, depuis qu'il n'est plus là, je n'y arrive plus :kring:

Tu crois pas que tu te refuse d'être de revivre ses moments là sans lui parce qu'il te procure de la peine...
mais quels chats refuserais de voire sa maitresse heureuse.
Focalise toi sur un souvenir de meditation et élargie le et enfin sort
en...

J'ai un potes qui chaque fois qu'il passe devant un château sur la route qui même à notre ville dit à sa fille c'est le châteu de valangin.
Depuis le temps elle le sait, et à son âge elle se considérent plus comme une gamine et prends son père pour un vieux croulant sénile qui commence à répéter tout ce qu'il dit sans cesse.

Un fois je lui ai fait la remarque et il m'as dit, je le sais trés bien, je fait juste ça pour qu'en je serrais mort, quand elle passeras devant le chateau elle penseras à moi et à tout nos moments heureux.
Et il a raison se vieux snock car on sait tous que seul les bons moments reste, les mauvais on les oublie...

Alors si tu veux pas t'en fait pas ça viendras avec le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 72
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: La réincarnation : une absurdité née du néo-spiritualisme.   Lun 22 Oct 2007 - 1:18

La réincarnation .

Nous ne pouvons songer à entreprendre ici une étude absolument complète de la question de la réincarnation, car il faudrait un volume entier pour l'examiner sous tous ses aspects.

Peut-être y reviendrons-nous quelque jour ; la chose en vaut la peine, non pas en elle-même, car ce n'est qu'une absurdité pure et simple, mais en raison de l'étrange diffusion de cette idée de réincarnation, qui est, à notre époque, une de celles qui contribuent le plus au détraquement mental d'un grand nombre.

Ne pouvant cependant nous dispenser présentement de traiter ce sujet, nous en dirons du moins tout ce qu'il y a de plus essentiel à en dire ; et notre argumentation vaudra, non seulement contre le spiritisme kardéciste, mais aussi contre toutes les autres écoles "néo-spiritualistes" qui, à sa suite, ont adopté cette idée, sauf à la modifier dans des détails plus ou moins importants.

Aujourd'hui, on peut dire que le spiritisme français tout entier a fait de la réincarnation un véritable "dogme", Allan Kardec lui-même, d'ailleurs, n'avait pas hésité à l'appeler de ce nom (Le Livre des Esprits, pp. 75-76).

C'est au spiritisme français, que cette théorie fut empruntée par le théosophisme d'abord, puis par l'occultisme papusien et divers autres écoles, qui en ont fait également un de leurs articles de foi ; ces écoles ont beau reprocher aux spirites de concevoir la réincarnation d'une façon peu "philosophique", les modifications et les complications diverses qu'elles y ont apportées ne sauraient masquer cet emprunt initial.

Nous avons déjà noté quelques-unes des divergences qui existent, à propos de la réincarnation, soit parmi les spirites, soit entre eux et les autres écoles ; là-dessus comme sur tout le reste, les enseignements des "esprits" sont passablement flottants et contradictoires, et les prétendues constatations des "clairvoyants" ne le sont pas moins.

Ainsi, pour les uns, un être humain se réincarne constamment dans le même sexe ; pour d'autres, il se réincarne indifféremment dans un sexe ou dans l'autre, sans qu'on puisse fixer aucune loi à cet égard ; pour d'autres encore, il y a une alternance plus ou moins régulière entre les incarnations masculines et féminines.

De même, les uns disent que l'homme se réincarne toujours sur la terre ; les autres prétendent qu'il peut aussi bien se réincarner, soit dans une autre planète du système solaire, soit même sur un astre quelconque ; certains admettent qu'il y a généralement plusieurs incarnations terrestres consécutives avant de passer à un autre séjour, et c'est là l'opinion d'Allan Kardec lui-même ; pour les théosophistes, il n'y a que des incarnations terrestres pendant toute la durée d'un cycle extrêmement long, après quoi une race humaine tout entière commence une nouvelle série d'incarnations dans une autre sphère, et ainsi de suite.

Tout cela n'est guère fait pour inspirer confiance à ceux qui examinent les choses avec impartialité, et, si la réincarnation n'a pas été "révélée" par les "esprits" pour la bonne raison que ceux-ci n'ont jamais parlé réellement par l'intermédiaire des tables ou des médiums, les quelques remarques que nous venons de faire suffisent déjà pour montrer qu'elle ne peut pas davantage être une vraie connaissance ésotérique, enseignée par des initiés qui, par définitions, sauraient à quoi s'en tenir.

Il n'y a donc même pas besoin d'aller au fond de la question pour écarter les prétentions des occultistes et des théosophistes ; il reste que la réincarnation soit l'équivalent d'une simple conception philosophique ; effectivement, elle n'est que cela, et elle est même au niveau des pires conceptions philosophiques, puisqu'elle est absurde au sens propre de ce mot.

Il y a bien des absurdités aussi chez les philosophes, mais du moins ne les présentent-ils généralement que comme des hypothèses ; les "néo-spiritualistes" s'illusionnent plus complètement (nous admettons ici leur bonne foi, qui est incontestable pour la masse, mais qui ne l'est pas toujours pour les dirigeants), et l'assurance même avec laquelle ils formulent leurs affirmations est une des raisons qui les rendent plus dangereuses que celles des philosophes.

Nous venons de prononcer le mot de "conception philosophique" ; celui de "conception sociale" serait peut-être encore plus juste en la circonstance, si l'on considère ce que fut l'origine réelle de l'idée de réincarnation.

En effet, pour les socialistes français de la première moitié du XIXème siècle, qui l'inculquèrent à Alan Kardec, cette idée était essentiellement destinée à fournir une explication de l'inégalité des conditions sociales, qui revêtait à leurs yeux un caractère particulièrement choquant.

Les spirites ont conservé ce même motif parmi ceux qu'ils invoquent le plus volontiers pour justifier leur croyance à la réincarnation, et ils ont même voulu étendre l'explication à toutes les inégalités, tant intellectuelles que physiques ; voici ce qu'en dit Allan Kardec : "Ou les âmes à leur naissance sont égales, ou elles sont inégales, cela n'est pas douteux. Si elles sont égales, pourquoi ces aptitudes si diverses ? ... Si elles sont inégales, c'est que Dieu les a créées ainsi, mais alors pourquoi cette supériorité innée accordée à quelques-unes ? Cette partialité est-elle conforme à sa justice et à l'égal amour qu'il porte à toutes ses créatures ? Admettons, au contraire, une succession d'existences antérieures progressives, et tout est expliqué. Les hommes apportent en naissant l'intuition de ce qu'ils ont acquis ; ils sont plus ou moins avancés, selon le nombre d'existences qu'ils ont parcourues, selon qu'ils sont plus ou moins éloignés du point de départ, absolument comme dans une réunion d'individus de tous âges chacun aura un développement proportionné au nombre d'année qu'il aura vécu ; les existences successives seront, pour la vie de l'âme, ce que les années sont pour la vie du corps... Dieu, dans sa justice, n'a pu créer des âmes plus ou moins parfaites ; mais, avec la pluralités des existences, l'inégalité que nous voyons n'a plus rien de contraire à l'équité la plus rigoureuse" (Le Livre des Esprits, pp. 102-103).

M. Léon Denis dit pareillement : "La pluralité des existences peut seule expliquer la diversité des caractères, la variété des aptitudes, la disproportion des qualités morales, en un mot toutes les inégalités qui frappent nos regards. /..."

En somme, se demander pourquoi un être n'est pas égal d'un autre, c'est se demander pourquoi il est différent de cet autre ; mais, s'il n'en était aucunement différent, il serait cet autre au lieu d'être lui-même.

Dès lors qu'il y a une multiplicité d'êtres, il faut nécessairement qu'il y ait des différences entre eux ; deux choses identiques sont inconcevables, parce que, si elles sont vraiment identiques, ce ne sont pas deux choses, mais bien une seule et même chose ; Leibnitz a entièrement raison sur ce point.

Chaque être se distingue des autres, dès le principe, en ce qu'il porte en lui-même certaines possibilités qui sont essentiellement inhérente à sa nature, et qui ne sont les possibilités d'aucun autre être ; la question à laquelle les réincarnations prétendent apporter une réponse revient donc tout simplement à se demander pourquoi un être est lui-même et non pas un autre.

Si l'on veut voir là une injustice, peu importe, mais, en tout cas, c'est une nécessité ; et d'ailleurs, au fond, ce serait plutôt le contraire d'une injustice ; en effet, la notion de justice, dépouillée de son caractère sentimental et spécifiquement humain, se réduit à celle d'équilibre ou d'harmonie ; or, pour qu'il y ait harmonie, totale dans l'Univers, il faut et il suffit que chaque être soit à la place qu'il doit occuper, comme élément de cet Univers, en conformité avec sa propre nature.

Comme nous l'avons dit plus haut, un ouvrage complet serait nécessaire pour examiner tous les aspects de la question de la réincarnation.

Nous conclurons pour l'instant sur quelques points : Le terme de "réincarnation" doit être distingué de deux autres termes au moins, qui ont une signification totalement différente, et qui sont ceux de "métempsychose" et de "transmigration" ; il s'agit là de choses qui étaient fort bien connues des anciens, comme elles le sont encore des Orientaux, mais que les Occidentaux modernes, inventeurs de la réincarnation, ignorent totalement.

Il y aurait lieu de mentionner aussi les conceptions de certains kabbalistes , que l'on désignent sous les noms de "révolution des âmes" et d' "embryonnat" ; mais nous n'en parlerons pas ici, parce que cela nous entraînerait bien loin ; d'ailleurs, ces conceptions n'ont qu'une portée assez restreinte, car elles font intervenir des conditions qui, si étrange que cela puisse sembler, sont tout à fait spéciales au peuple d'Israël.

A propos de la doctrine catholique, nous devons mentionner aussi une assertion des spirites qui est véritablement extraordinaire : Allan Kardec affirme que "le dogme de la résurrection de la chair est la consécration de celui de la réincarnation enseignée par les esprits", et qu' "ainsi l'Eglise, par le dogme de la résurrection de la chair, enseigne elle-même la doctrine de la réincarnation".

Nous donnerons un exemple de ces absurdités, qui est un texte cité par Allan Kardec et qui n'est autre que l'entretien de Jésus avec Nicodème ; pour réfuter les prétentions des réincarnationnistes à cet égard, on peut se contenter d'en reproduire le passage essentiel : "Si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu... En vérité, je vous le dis, si un homme ne renaît de l'eau et de l'esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'esprit est esprit. Ne vous étonnez pas de ce que je vous ai dit, qu'il faut que vous naissiez de nouveau" (St Jean, III, 3-7).

Il faut une ignorance aussi prodigieuse que celle des spirites pour croire qu'il peut s'agir de la réincarnation alors qu'il s'agit de la "seconde naissance", entendue dans un sens purement spirituel, et qui est même nettement opposée ici à la naissance corporelle ; cette conception de la "seconde naissance" sur laquelle nous n'avons pas à insister présentement, est d'ailleurs de celles qui sont communes à toutes les doctrines traditionnelles, parmi lesquelles il n'en est pas une, en dépit des assertions des "néo-spiritualistes", qui ait jamais enseigné quelque chose qui ressemble de près ou de loin à la réincarnation.

Sur la question de la nuisance du spiritisme, voir : "L'Erreur Spirite" de René Guénon.

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Réincarnation   Lun 22 Oct 2007 - 8:15

Lephenix a écrit:
Ne pouvant cependant nous dispenser présentement de traiter ce sujet, nous en dirons du moins tout ce qu'il y a de plus essentiel à en dire ; et notre argumentation vaudra, non seulement contre le spiritisme kardéciste, mais aussi contre toutes les autres écoles "néo-spiritualistes" qui, à sa suite, ont adopté cette idée, sauf à la modifier dans des détails plus ou moins importants.

Les cathares considéraient eux meme la réincarnation comme le moyen qu'avait le démon de maintenir sur terre les âmes des humains ("son royaume", puisque matériel et corruptible, contrairement au royaume de Dieu, incorruptible), ils recommandaient donc à leurs fidèles d'éviter de procréer afin que les âmes ne trouvent plus de corp terrestre à habiter et se tournent enfin vers le royaume divin.

Considérez vous les cathares comme des spirites ou des sectateurs néo-spiritualistes ?
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 72
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Réincarnation !   Mar 23 Oct 2007 - 15:30

le serpent a écrit:
Lephenix a écrit:
Ne pouvant cependant nous dispenser présentement de traiter ce sujet, nous en dirons du moins tout ce qu'il y a de plus essentiel à en dire ; et notre argumentation vaudra, non seulement contre le spiritisme kardéciste, mais aussi contre toutes les autres écoles "néo-spiritualistes" qui, à sa suite, ont adopté cette idée, sauf à la modifier dans des détails plus ou moins importants.

Les cathares considéraient eux meme la réincarnation comme le moyen qu'avait le démon de maintenir sur terre les âmes des humains ("son royaume", puisque matériel et corruptible, contrairement au royaume de Dieu, incorruptible), ils recommandaient donc à leurs fidèles d'éviter de procréer afin que les âmes ne trouvent plus de corp terrestre à habiter et se tournent enfin vers le royaume divin.

Considérez vous les cathares comme des spirites ou des sectateurs néo-spiritualistes ?

Cette "idée" de réincarnation, est d'invention toute moderne, et dûe à cette conception philosophico-sociale des spirites et des théosophistes (voir précédemment).

Et les écrits qui traitent d'un soi-disant "réincarnationisme" cathare, voir même essénien, sont l'oeuvre récente de certaines individualités illuminées, entachées de spiritisme.

Ces illuminés spirites, utilisent des passages de la Bible ou de l'Evangile, dont par ailleurs ils critiquent l'interprétation par l'Eglise catholique, pour imposer que cette idée de réincarnation était dans l'esprit des Cathares.

Nous nous en sommes déjà expliqués précédemment, mais nous rappellerons néanmoins ceci : Le terme de "réincarnation" doit être distingué de deux autres termes au moins, qui ont une signification totalement différente, et qui sont ceux de "métempsychose" et de "transmigration" ; il s'agit là de choses qui étaient fort bien connues des anciens, comme elles le sont encore des Orientaux, mais que les Occidentaux modernes, inventeurs de la réincarnation, ignorent totalement.

Quant à recommander à leurs fidèles d'éviter de procréer, ..."afin que les âmes ne trouvent plus de corps terrestres à habiter ... ???"... Cela supposerait-il que la soit-disant réincarnation des Cathares ne pouvait se faire qu'entre-eux ?

Le fils pouvait donc engendrer son père ... ou sa mère ???

Excusez-nous, nous allons nous servir un bon vieux whisky ! .:mdr95:

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mar 23 Oct 2007 - 16:10

Étant donné, que, si nous nous réincarnons, il est évident que nous ne gardons pas le souvenir de nos vies passées, je ne vois pas l'intérêt de ces recommencements successifs.

Un proverbe dit, que celui qui ne tire pas leçon de ses erreurs est condamné à les réitérer, mais, comment pourrait-on tirer leçon d'erreurs dont on ne se souviendrait pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 72
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Réincarnation   Mar 23 Oct 2007 - 17:16

florence_yvonne a écrit:
Étant donné, que, si nous nous réincarnons, il est évident que nous ne gardons pas le souvenir de nos vies passées, je ne vois pas l'intérêt de ces recommencements successifs.

Un proverbe dit, que celui qui ne tire pas leçon de ses erreurs est condamné à les réitérer, mais, comment pourrait-on tirer leçon d'erreurs dont on ne se souviendrait pas
?

Chère Florence-Yvonne, vous avez eu là, un trait de génie ! .

En quelques mots simple, vous venez de démolir toutes les théories fumeuses du XIXème siècle à nos jours, des illuminés spirites, des théosophistes, des "Darwinistes" des néo-sipirualistes et autres fondateurs de la "religion du progrès", en fait tout ce qui a donné : le socialisme, le communiste, le capitalisme et toutes les horreurs inhumanistes qui en déclinent .

Vous venez de balayer et de renvoyer au rang de grand guignol, tous nos scientistes modernes, les pseudo-religions et autre sectes modernes, les pseudo-philosophes institutionnels et qrands inquisiteurs de la "pensée unique".

Que vous, votre famille et mille générations après vous, soit bénie !...

Lephenix .

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mar 23 Oct 2007 - 17:29

C'est juste de la logique mon cher Lephenix, n'étant pas érudite, c'est mon seul outil et ma seule référence lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réincarnation   Mar 23 Oct 2007 - 18:57

Que diriez vous, monsieur le phenix (oiseau qui RENAIT de ses cendres) si apres avoir vecu une autre vie vous vous souveniez d'avoir ete cocu et que votre femme soit votre mere dans votre presente vie ou bien que tue par une personne vous ayez a vivre avec votre assassin dans votre entourage, ou encore que votre pere soit presentement votre mere en cette vie ou que votre soeur ait ete votre maitresse dans la precedente? croyez vous vraiment que cela soit une necessite de se souvenir, puisque a chaque fois que vous renaissez vous avez la chance de repartir a neuf tout en choisissant , avant de naitre, les parametres, les outils, de votre future vie. j'ai pratique le spiritisme et ca n'a rien de fumeux ou de mensonger.
vous avez cependant le droit frivole de le croire en n'ayant qu' a ouvrir votre bec sans avoir la moindre experience de ces choses.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mar 23 Oct 2007 - 19:12

Ce raisonnement ne tient pas debout, quand tu atteindrais l'âge de réaliser que ta mère est ta veuve, ce serait une vieille femme, pour qui tu ne tu ne pourrais éprouver que pitié, idem pour l'assassin, etc ..

De plus, pour ce trouver dans cette situation, il faudrait
1) que tu te réincarnes dans ton quartier, dans ta famille
2) que ta réincarnation se produise très peu de temps après ta mort
3) que tu sois ton fils, ou celui de l'amant de ta femme

Ce qui ne présenterait aucun intérêt et ne pourrait être que le fait d'un Dieu borné et stupide
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réincarnation   Mar 23 Oct 2007 - 20:51

il sagissait la d'exemples probables puisque d'apres les experiences relatees pendant des sceances de spiritismes, ces choses la nous ont ete decrites; bien sur il ne sagit dans ce que j'ai ecrit que de generalites.
nous a egalement ete dit que souvent plusieurs membres d'une meme famille avaient deja vecus ensembles avec des liens de parente differents de leurs precedentes reincarnations. par exemple une pere fut la mere d'un des membres ou la soeur fut l'epouse d'un autre parent ,etc,etc. voila pq certaines familles vivent en harmonie et partagent beaucoup d'amour..
quant a dieu, il n'intervient pas dans nos choix, ceux ci restent
le fait de notre liberte.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mar 23 Oct 2007 - 21:02

Cher Lephénix,

Ce n'est pas à un érudit comme toi que je vais apprendre qu'il y a une mémoire dans le subconscient. Les techniques de rebirth, d'hypnose permettent de retrouver des souvenirs oubliés, remontant jusqu'à la vie intra-utérine ou même au-delà. Voir à ce sujet les travaux d'Helen Wambach, assez impressionnants à mon avis.

Comme tu le sais, notre "conscient" ne représente que la surface des eaux, il y a aussi tout ce qui est en profondeur. Certianes expériences que j'ai vécues me donnent à penser que la réincarnation n'est pas à balayer aussi pretement du revers de la main. On retrouve cette idée de réincarnation un peu partout dnas l'histoire de la spiritualité: les philosophes platoniciens et néo-platoniciens, Origène, sans oublier les Orientaux. Ca fait tout de même un peu plus de monde que les spirites français.

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mar 23 Oct 2007 - 21:27

Lephenix a écrit:
le serpent a écrit:
Lephenix a écrit:
Ne pouvant cependant nous dispenser présentement de traiter ce sujet, nous en dirons du moins tout ce qu'il y a de plus essentiel à en dire ; et notre argumentation vaudra, non seulement contre le spiritisme kardéciste, mais aussi contre toutes les autres écoles "néo-spiritualistes" qui, à sa suite, ont adopté cette idée, sauf à la modifier dans des détails plus ou moins importants.

Les cathares considéraient eux meme la réincarnation comme le moyen qu'avait le démon de maintenir sur terre les âmes des humains ("son royaume", puisque matériel et corruptible, contrairement au royaume de Dieu, incorruptible), ils recommandaient donc à leurs fidèles d'éviter de procréer afin que les âmes ne trouvent plus de corp terrestre à habiter et se tournent enfin vers le royaume divin.

Considérez vous les cathares comme des spirites ou des sectateurs néo-spiritualistes ?

Et les écrits qui traitent d'un soi-disant "réincarnationisme" cathare, voir même essénien, sont l'oeuvre récente de certaines individualités illuminées, entachées de spiritisme.

Je ne fréquente pas les illuminés et je parlais d'historiens des plus sérieux.
A part la documentation de votre congrégation maçonniques, quelles sources avez vous pour faire de telles affirmations ?
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11501
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mar 23 Oct 2007 - 22:11

Lucael a écrit:
Cher Lephénix,

Ce n'est pas à un érudit comme toi que je vais apprendre qu'il y a une mémoire dans le subconscient. Les techniques de rebirth, d'hypnose permettent de retrouver des souvenirs oubliés, remontant jusqu'à la vie intra-utérine ou même au-delà. Voir à ce sujet les travaux d'Helen Wambach, assez impressionnants à mon avis.

Comme tu le sais, notre "conscient" ne représente que la surface des eaux, il y a aussi tout ce qui est en profondeur. Certianes expériences que j'ai vécues me donnent à penser que la réincarnation n'est pas à balayer aussi pretement du revers de la main. On retrouve cette idée de réincarnation un peu partout dnas l'histoire de la spiritualité: les philosophes platoniciens et néo-platoniciens, Origène, sans oublier les Orientaux. Ca fait tout de même un peu plus de monde que les spirites français.

Cordialement,

Et cette "idée de réincarnation" ne serait-elle pas tout simplement une interprétation "ésotérique" de ce fait que notre mémoire inconsciencte "remonte jusqu'à la vie intra-utérine ou même au-delà" ?
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mar 23 Oct 2007 - 22:45

Une hypothèse intéressante, JP... J'ai un jour tenté une expérience de régression dans une vie antérieure, et c'était surprenant. Ca se passait au Moyen-Age. Je ne sais qu'en penser.
Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 6:09

Hypothèse intéressante, mais qui pose pas mal de questions...

Si notre mémoire remonte jusqu'à la vie intra utérine et au dela, je présume qu'il s'agit de la vie de nos ancêtres, mais uniquement par les femmes... car je ne vois pas commun le père pourrait transmettre ses souvenirs à partir d'une contribution aussi légère...

Les expériences de régression dans les vies antérieures concernent-elle uniquement des personnages féminins ?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 9:59

septour a écrit:
il sagissait la d'exemples probables puisque d'apres les experiences relatees pendant des sceances de spiritismes, ces choses la nous ont ete decrites; bien sur il ne sagit dans ce que j'ai ecrit que de generalites.
nous a egalement ete dit que souvent plusieurs membres d'une meme famille avaient deja vecus ensembles avec des liens de parente differents de leurs precedentes reincarnations. par exemple une pere fut la mere d'un des membres ou la soeur fut l'epouse d'un autre parent ,etc,etc. voila pq certaines familles vivent en harmonie et partagent beaucoup d'amour..
quant a dieu, il n'intervient pas dans nos choix, ceux ci restent
le fait de notre liberte.

Où serait l'intêret de se réincarner au sein de sa propre famille ? Je ne pense pas que l'on ai besoin d'avoir connu sa mère dans une vie antérieure pour l'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 10:01

Lucael a écrit:
Cher Lephénix,

Ce n'est pas à un érudit comme toi que je vais apprendre qu'il y a une mémoire dans le subconscient. Les techniques de rebirth, d'hypnose permettent de retrouver des souvenirs oubliés, remontant jusqu'à la vie intra-utérine ou même au-delà. Voir à ce sujet les travaux d'Helen Wambach, assez impressionnants à mon avis.

Comme tu le sais, notre "conscient" ne représente que la surface des eaux, il y a aussi tout ce qui est en profondeur. Certianes expériences que j'ai vécues me donnent à penser que la réincarnation n'est pas à balayer aussi pretement du revers de la main. On retrouve cette idée de réincarnation un peu partout dnas l'histoire de la spiritualité: les philosophes platoniciens et néo-platoniciens, Origène, sans oublier les Orientaux. Ca fait tout de même un peu plus de monde que les spirites français.

Cordialement,

Personnellement, je crois à la mémoire génétique, sans elle, une abeille ne saurait construire une ruche, ni une araignée une toile, ni les oiseaux leurs nids, parce qu'a mon avis, il n'y a pas d'école pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 10:09

Chacun peut croire ce qu'il veut en matière de réincarnation. En réalité PERSONNE n'a des preuves absolues concernant son existence ou sa non existence. Ce qui veut dire que, pour l'instant, les deux thèses (existence et non existence de la réincarnation) se valent et aucune des deux ne devrait être rejetée d'un revers de main.


Dernière édition par le Mer 24 Oct 2007 - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 10:19

C'est plus compliqué, Florence. Prends une abeille et lâche-la dans la nature, elle mourra. Prends-en deux, trois, jusqu'à un nmbre N, elles crèvent. A N+1, elles s'organisent, une sorte de "cerveau collectif" leur permet de construire une ruche et de survivre. Comment passe l'information entre elles? Il y aurait aussi beaucoup à dire sur les chromosomes... et sur le cerveau, mais je n'ia pas le temps pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 10:28

Lâche une araignée dans la nature, un serpent, ils s'en sortiront très bien
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 10:45

En fait, Florence, ce que je voulais te dire, c'est qu'il n'y a pas que la génétique. Nous avons 99% de notre génôme commun avec les chimpanzés bonobs et pourtant nous ne sommes pas des bonobos. Ils sont beaucoup plus fûtés que moi pour monter dans un arbre, par exemple. Very Happy

Ce qui rend l'homme profondément humain, c'est la part de divin qu'il a en lui, et ça n'a rien à voir avec l'ADN.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 10:49

c'est surtout, son icapacité à transmettre génétiquement, le savoir qu'il s'est artificiellement forgé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 11:39

a flo
l'interet a se reincarner au sein d'une meme famille DEPEND de ta seule volonte, de ton interet pour faire, etre , avoir ce que tu as decide qui serait dans ta prochaine vie.
en effet AIMER est independant du fait d'avoir connu, mais connaitre tisse des liens que l'on veut peut etre revivre plusieurs fois. c'est une decision personnelle, c'est ta liberte.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 11:58

Si je devais décider de ma prochaine vie, je voudrais faire l'expérience de toute autre chose, je choisirais une civilisation aux antipodes de celle dans laquelle je viens de vivre et je demanderais à conserver mes souvenirs.

Imagines que l'on t'offre, afin de vivre une meilleure vie, de la recommencer, on va dire, à l'âge de dix ans, si tu la recommences sans les souvenirs de cette vie, tu referas les même erreurs, car lorsque tu te retrouveras confronté aux mêmes alternatives, tu auras oubliés quels sont les choix qui mènent à des impasses. Par contre, si tu te rappelles où sont les pièges, tu sauras les éviter.

Un exemple, personnellement, maintenant que j'ai fait l'expérience de se que donne une vie, sans véritable qualification professionnelle et que je sais ce que j'attends de la vie, à ma prochaine réincarnation, je ne repasserais pas mon enfance à me rebeller contre les adultes, je travaillerais à l'école, je m'instruirais et je me trouverais un métier plus en adéquation avec mes affinités.
Sachant que mes proches ne seront pas là indéfiniment, j'en profiterais d'avantage, je serais plus tolérante, bref, je profiterais de l'expérience de cette vie et de toutes mes vies précédentes, je m'améliorerais de vie en vie, là, cela serait une belle chose.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 12:23

Si tu devais te rappeler que tu as été nazie dans ton existence précédente, par exemple, ça te paralyserait et empêcherait ton évolution. Il y a au fond de notre subconscient un endroit sage, qui sait et qui nous guide.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11501
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 12:49

Lucael a écrit:
Si tu devais te rappeler que tu as été nazie dans ton existence précédente, par exemple, ça te paralyserait et empêcherait ton évolution. Il y a au fond de notre subconscient un endroit sage, qui sait et qui nous guide.

Le jour où j'apprendrai qu'un de mes ancêtres a été pire que les nazis, j'assumerai.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 12:54

J-P Mouvaux a écrit:
Le jour où j'apprendrai qu'un de mes ancêtres a été pire que les nazis, j'assumerai.

C'est sûrement le cas: 2 parents, 4 grands-parents, 8 arrière-grands-parents... Si tu remontes au Moyen-Age ça fait beaucoup de monde, sûrment des saints et des truands. Moi aussi j'assume.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 13:14

flo
necessairement tu vas "t'ameliorer"(en fait te rappeler) car vivre c'est changer(rien n'est statique). mais tu dois comprendre que le temps ne compte pas, meme si tu revis les memes erreurs plusieurs fois en plusieurs vies, obligatoirement tu avanceras car ta nature vraie t'incitera au changement.
ce que tu choisiras pour ta prochaine reincarnation ne sera probablement pas entierement celle que tu souhaites, mais tu choisiras le milieu(lieu, parent,etudes, milieu, etc,etc) qui te conviendra pour y parvenir,l'accomplissement dependra de tes choix dans ta nouvelle vie; celle ci comportera de nombreux aleas, comme tu le sais deja.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 15:44

Lucael a écrit:
Si tu devais te rappeler que tu as été nazie dans ton existence précédente, par exemple, ça te paralyserait et empêcherait ton évolution. Il y a au fond de notre subconscient un endroit sage, qui sait et qui nous guide.

Je ne le pense pas, au contraire, j'aurais l'impression d'avoir une dette à amender et je n'en serais que meilleure.

Regarde Paul, le souvenir d'avoir massacré les chrétiens ne l'a pas empêché de les rejoindre
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 15:45

septour a écrit:
flo
necessairement tu vas "t'ameliorer"(en fait te rappeler) car vivre c'est changer(rien n'est statique). mais tu dois comprendre que le temps ne compte pas, meme si tu revis les memes erreurs plusieurs fois en plusieurs vies, obligatoirement tu avanceras car ta nature vraie t'incitera au changement.
ce que tu choisiras pour ta prochaine reincarnation ne sera probablement pas entierement celle que tu souhaites, mais tu choisiras le milieu(lieu, parent,etudes, milieu, etc,etc) qui te conviendra pour y parvenir,l'accomplissement dependra de tes choix dans ta nouvelle vie; celle ci comportera de nombreux aleas, comme tu le sais deja.

Non, moi, j'appelle cela reculer de deux pas pour avancer d'un.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 16:18

florence_yvonne a écrit:
Je ne le pense pas, au contraire, j'aurais l'impression d'avoir une dette à amender et je n'en serais que meilleure.

Ca, c'est un signe que tu as compris beaucoup de choses. Mais avant de les comprendre, mmmm?

Citation :
Regarde Paul, le souvenir d'avoir massacré les chrétiens ne l'a pas empêché de les rejoindre

Ouais. je me pose beaucoup de questions là-dessus. Les Actes des apôtres disent que pendant qu'on lapidait Etienne il gardait les vêtements des bourreaux. Ca veut dire que les bourreaux et non la victime étaient déshabillés? Ce n'est qu'un exemple d'incohérence parmi beaucoup d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 16:36

Cela donne chaud de lapider, cela fait transpirer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 16:46

flo
malheureusement, pour avancer il faut apprendre... de ses erreurs et tant que tu n'auras pas bien saisis, tu pietineras dans le meme genre de vie; le temps ne compte pas, tu as l'eternite pour revenir a ton point de depart: dieu, entre les deux ,tu as une foule de vies.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 16:50

Justement, si l'on oublie la leçon, a quoi cela sert d'apprendre ?

prenont le cas, d'un élève, qui tous les matins oublierait ce qu'il a apprit la veille, tu imagines le jour de l'examen ?
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 17:39

Ton âme elle n'oublie pas. Quand tu es à l'écoute de ta conscience tu as tous les renseignements nécessaires.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 18:38

Non, je ne le pense pas, je pense que le compteur est à zéro à la naissance, sinon, jésus ne pourrais pas parler de l'innocence des enfants, car leurs âmes seraient chargées de toutes les erreurs et fautes de leurs vies précédentes.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 72
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: De la réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 18:45

septour a écrit:
Que diriez vous, monsieur le phenix (oiseau qui RENAIT de ses cendres) si apres avoir vecu une autre vie vous vous souveniez d'avoir ete cocu et que votre femme soit votre mere dans votre presente vie ou bien que tue par une personne vous ayez a vivre avec votre assassin dans votre entourage, ou encore que votre pere soit presentement votre mere en cette vie ou que votre soeur ait ete votre maitresse dans la precedente? croyez vous vraiment que cela soit une necessite de se souvenir, puisque a chaque fois que vous renaissez vous avez la chance de repartir a neuf tout en choisissant , avant de naitre, les parametres, les outils, de votre future vie. j'ai pratique le spiritisme et ca n'a rien de fumeux ou de mensonger.
vous avez cependant le droit frivole de le croire en n'ayant qu' a ouvrir votre bec sans avoir la moindre experience de ces choses.

Tout d'abord, soyez gentil, cher septour, de rester sur le fond de la discution, et de ne pas vous occuper du "bec du phenix" !

Manifestement, nous touchons là où ça fait mal. Qui a parlé de mensonger ?
Vos théories peuvent très bien être fumeuses, bien que vous soyez de bonne foi !
Ce que nous doutons, c'est de la sincérité des "dirigeants" des sectes spiritites !
Nous en connaissons même le but final !

Question :
Comment faites-vous pour choisir les bons outils de votre future vie ? Comment faites-vous pour savoir que c'est une "future vie" ?
Comment pouvez-vous avoir de telles affirmations, ... si vous ne savez pas qu'elle était votre vie précédente ???

L'intuition de Florence_Yvonne est excellente pour vous répondre ! .:lan:gue:

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 72
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: De la réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 20:30

septour a écrit:
il sagissait la d'exemples probables puisque d'apres les experiences relatees pendant des sceances de spiritismes, ces choses la nous ont ete decrites; bien sur il ne sagit dans ce que j'ai ecrit que de generalites.
nous a egalement ete dit que souvent plusieurs membres d'une meme famille avaient deja vecus ensembles avec des liens de parente differents de leurs precedentes reincarnations. par exemple une pere fut la mere d'un des membres ou la soeur fut l'epouse d'un autre parent ,etc,etc. voila pq certaines familles vivent en harmonie et partagent beaucoup d'amour..
quant a dieu, il n'intervient pas dans nos choix, ceux ci restent le fait de notre liberte.

Une telle explication est parfaitement illusoire, et voici pourquoi : d'abord, si le point de départ n'est pas le même pour tous, s'il est des hommes qui en sont plus ou moins éloignés et qui n'ont pas parcouru le même nombre d'existences (c'est ce que disent les spirites), il y a là une inégalité dont ils ne sauraient être responsables, et que, par suite, les réincarnationnistes doivent regarder comme un "injustice" dont leur théorie est incapable de rendre compte.

Ensuite, même en admettant qu'il n'y ait pas de ces différences entre les hommes, il faut bien qu'il y ait eu, dans leur évolution (nous parlons suivant la manière de voir des spirites), un moment où les inégalités ont commencé, et il faut aussi qu'elles aient une cause ; si l'on dit que cette cause, ce sont les actes que les hommes avaient déjà accomplis antérieurement, il faudra expliquer comment ces hommes ont pu se comporter différemment avant que les inégalités se soient introduites parmi eux.

Cela est inexplicable, tout simplement parce qu'il y a là une contradiction : si les hommes avaient été parfaitement égaux, ils auraient été semblables sous tous les rapports, et, en admettant que cela fût possible, ils n'auraient jamais pu cesser de l'être, à moins que l'on conteste la validité du principe de la raison suffisante (et, dans ce cas, il n'y aurait plus lieu de chercher ni loi ni explication quelconque) ; s'ils ont pu devenir inégaux, c'est évidemment que la possibilité de l'inégalité état en eux, et cette possibilité préalable suffisait à les constituer inégaux dès l'origine, au moins potentiellement.

Ainsi, on n'a fait que reculer la difficulté en croyant la résoudre, et, finalement, elle subsiste tout entière ; mais, à vrai dire, il n'y a pas de difficulté, et le problème lui-même n'est pas moins illusoire que sa solution prétendue.

On peut dire de cette question la même chose que de beaucoup de questions philosophiques, qu'elles n'existe que parce qu'elle est mal posée ; et, si on la pose mal, c'est surtout, au fond, parce qu'on fait intervenir des considérations morales et sentimentales là où elles n'ont que faire : cette attitude est aussi inintelligente que le serait celle d'un homme qui se demanderait, par exemple, pourquoi telle espèce animale n'est pas l'égale de telle autre, ce qui est manifestement dépourvu de sens.

Qu'il y ait dans la nature des différences qui nous apparaissent comme des inégalités, tandis qu'il y en a d'autres qui ne prennent pas cet aspect, ce n'est là qu'un point de vue purement humain ; et, si on laisse de côté ce point de vue éminemment relatif, il n'y a plus à parler de justice ou d'injustice dans cet ordre des choses.

En somme, et il nous semble nous être déjà exprimé là-dessus, se demander pourquoi un être n'est pas l'égal d'un autre, c'est se demander pourquoi il est différent de cet autre ; mais, s'il n'en était aucunement différent, il serait cet autre au lieu d'être lui-même.

Dès lors qu'il y a une multitude d'êtres, il faut nécessairement qu'il y ait des différences entre eux ; deux choses identiques sont inconcevables, parce que, si elles sont vraiment identiques, ce ne sont pas deux choses, mais bien une seule et même chose, et nous donnons raison à Leibnitz sur ce point.

Nous l'avons déjà dit précédemment, chaque être se distingue des autres, dès le principe, en ce qu'il porte en lui-même certaines possibilités qui sont essentiellement inhérentes à sa nature, et qui ne sont les possibilités d'aucun autre être ; la question à laquelle les réincarnationnistes prétendent apporter une réponse revient donc tout simplement à se demander pourquoi un être est lui-même et non pas un autre.

Si l'on veut voir là une injustice, peu importe, mais, en tous cas, c'est une nécessité ; et d'ailleurs, au fond, ce serait plutôt le contraire d'une injustice : en effet, la notion de justice, dépouillée de son caractère sentimental et spécifiquement humain, se réduit à celle d'équilibre et d'harmonie ; or, pour qu'il y ait harmonie totale dans l'Univers, il faut et il suffit que chaque être soit à la place qu'il doit occuper, comme élément de cet Univers, en conformité avec sa propre nature.

Cela revient précisément à dire que les différences et les inégalités, que l'on se plaît à dénoncer comme des injustices réelles ou apparentes, concourent effectivement et nécessairement, au contraire, à cette harmonie totale ; et celle-ci ne peut pas ne pas être, car ce serait supposer que les choses ne sont pas ce qu'elles sont, puisqu'il y aurait absurdité à supposer qu'il peut arriver à un être quelque chose qui n'est point une conséquence de sa nature ; ainsi les partisans de la justice peuvent se trouver satisfait par surcroît, sans être obligés d'aller à l'encontre de la vérité.

* ****
Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 72
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: De la réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 20:44

florence_yvonne a écrit:
Non, je ne le pense pas, je pense que le compteur est à zéro à la naissance, sinon, jésus ne pourrais pas parler de l'innocence des enfants, car leurs âmes seraient chargées de toutes les erreurs et fautes de leurs vies précédentes.

Vous avez totalement raison, et il suffit de comprendre que chaque être est différent dès le début, tout au moins potentiellement, et qu'en développant sa propre nature, il aura une vie différente d'un autre être : voir notre dernier écrit ci-dessus.

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 72
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: De la réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 20:55

Brahim a écrit:
Chacun peut croire ce qu'il veut en matière de réincarnation. En réalité PERSONNE n'a des preuves absolues concernant son existence ou sa non existence. Ce qui veut dire que, pour l'instant, les deux thèses (existence et non existence de la réincarnation) se valent et aucune des deux ne doit rejetée d'un revers de main.

Libre à chacun de croire ou de ne pas croire, nous sommes d'accord là-dessus.

Mais dire que "les deux thèses se valent" ? ... Nous ne pouvons pas vous suivre sur ce terrain.

Il suffit de retirer tout apriori, de croyance ou de morale, et poser correctement la question, pour que toutes les théories réincarnationnistes dévoilent leurs incohérences et s'écroulent d'elles mêmes.

Voir ce que nous avons écrit à ce sujet.

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 21:21

Marc 10:15 Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n'y entrera point.

L'enfant est inocent, parce que son âme est neuve, parce qu'il n'a jamais pêché

1Corinthiens 13:11 Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant ; lorsque je suis devenu homme, j'ai fait disparaître ce qui était de l'enfant.

Cela veut dire, lorsque j'étais enfant, je n'avais aucune expérience, car je n'avais pas vécu

Hébreux 5:13 Or, quiconque en est au lait n'a pas l'expérience de la parole de justice ; car il est un enfant.

L'enfant au lait n'a pas d'expérience, parce qu'il n'a jamais vécu de vie antérieure
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 72
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: De la réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 21:35

Lucael a écrit:
Cher Lephénix,

Ce n'est pas à un érudit comme toi que je vais apprendre qu'il y a une mémoire dans le subconscient. Les techniques de rebirth, d'hypnose permettent de retrouver des souvenirs oubliés, remontant jusqu'à la vie intra-utérine ou même au-delà. Voir à ce sujet les travaux d'Helen Wambach, assez impressionnants à mon avis.

Comme tu le sais, notre "conscient" ne représente que la surface des eaux, il y a aussi tout ce qui est en profondeur. Certianes expériences que j'ai vécues me donnent à penser que la réincarnation n'est pas à balayer aussi pretement du revers de la main. On retrouve cette idée de réincarnation un peu partout dnas l'histoire de la spiritualité: les philosophes platoniciens et néo-platoniciens, Origène, sans oublier les Orientaux. Ca fait tout de même un peu plus de monde que les spirites français.

Cordialement,

Nous allons reprendre en partie ce que nous avons déjà dit, pour essayez de nous mieux faire comprendre.

Le terme de "réincarnation" doit être distingué de deux autres termes au moins, qui ont une signification totalement différente, et qui sont ceux de "métempsychose" et de "transmigration".

Nous nous sommes déjà exprimés là-dessus, et nous avions également mentionné les conceptions de certains kabbalistes, que l'on désigne sous les noms de "révolution des âmes" et d' "embryonnat" ; mais, ces conceptions n'ont qu'une portée assez restreinte, car elles font intervenir, avions nous dit, des conditions qui, si étrange que cela puisse sembler, sont tout à fait spéciales au peuple d'Israël.

Il s'agit là de choses qui étaient fort bien connus des anciens, comme elles le sont des Orientaux, mais que les Occidentaux modernes, inventeurs de la réincarnation, ignorent absolument.

Il est bien entendu que, lorsqu'on parle de réincarnation, cela veut dire que l'être qui a déjà été incorporé reprend un nouveau corps, c'est-à-dire qu'il revient à l'état par lequel il est déjà passé.

D'autre part, on admet que cela concerne l'être réel et complet, et non pas simplement des éléments plus ou moins importants qui ont pu entrer dans sa constitution à un titre quelconque.

En dehors de ces deux conditions, il ne peut aucunement être question de réincarnations, or, la première la distingue essentiellement de la transmigration, telle qu'elle est envisagée dans les doctrines orientales, et la seconde ne la différencie pas moins profondément de la métempsychose, au sens où l'entendaient notamment les Orphiques et les Pythagoriciens.

Les spirites, tout en affirmant faussement l'antiquité de la théorie réincarnationniste, disent bien qu'elle n'est pas identique à la métempsychose ; mais suivant eux, elle s'en distingue seulement en ce que les existences successives sont toujours "progressives", et en ce qu'on doit considérer exclusivement les êtres humains.

"Il y a, dit Allen Kardec, entre la métempsychose des anciens et la doctrine moderne de la réincarnation, cette grande différence que les esprits rejettent de la manière la plus absolue la transmigration de l'homme dans les animaux, et réciproquement"(Le Livre des Esprits, p.96 ; cf. ibid., pp. 262-264)

Les anciens, en réalité, n'ont jamais envisagé une telle transmigration, pas plus que celle de l'homme dans d'autres hommes, comme on pourrait définir la réincarnation.

Sans doute, il y a des expressions plus ou moins symboliques qui peuvent donner lieu à des malentendus, mais seulement quand on ne sait pas ce qu'elles veulent dire véritablement, et qui est ceci : il y a dans l'homme des éléments psychiques qui se dissocient après la mort, et qui peuvent alors passer dans d'autres êtres vivants, hommes ou animaux, sans que cela ait beaucoup plus d'importance, au fond, que le fait que, après la dissolution du corps de ce même homme, les éléments qui le composaient peuvent servir à former d'autres corps.

Dans les deux cas, il s'agit des éléments mortels de l'homme, et non point de la partie impérissable qui est son être réel, et qui n'est nullement affectée par ces mutations posthumes.

* ****
Lephenix


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 21:36

LE PHENIX
au depart nous sommes tous des parties de dieu, tous egaux, seul la naissance nous departage a cause de nos choix dans l'etre. il n'y a pas de vieilles ames et de ttes neuves, il n'y a que des reincarnations differentes( homme ,femmes, petit, grands, tres intelligents ou peu, noirs ou blancs, etc, etc) en dehors du corps nous retrouvons notre pleine identite:parties de dieu.
l'inegalite ne vient que des choix de vies et des aleas inherants au fait de vivre... qui n'est jamais la repetition d'un scenario deja ecrit.


Dernière édition par le Jeu 25 Oct 2007 - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 21:47

flo
te souviens tu de ce que j'ai ecrit au sujet de nos 2 natures? je disais que nous en avions 2; l'une ,la seule vraie est notre nature divine TJRS EN ARRIERE PLAN, c'est elle que l'enfant presente a la naissance, puis vient celle qui se rajoute sur cette derniere et qui est APPRISE entre la naissance et la mort, c'est celle que nous montrons chaque jour, mais elle est influencee par la premiere qui nous pousse doucement vers la spiritualite, la recherche de dieu, etc, etc. l'enfant est bien ce que tu en dis et il est bien ce que j'en ecris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 21:57

le phenix
je reitere ce que j'ait dit, vous ne parlez pas en connaissance de cause, avez jamais assiste a des sceances de spiritisme? non, semblerait il, vous n'avez donc qu'une connaissance livresque orientee vers la negation de ces phenomenes.
si vous avez des questions precises , je vous repondrai a la mesure de mes connaissances.....recues sur le tas.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 72
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: De la réincarnation   Mer 24 Oct 2007 - 22:08

septour a écrit:
LE PHENIX
au depart nous sommes tous des parties de dieu, tous egaux, seul la naissance nous departage a cause de nos choix dans l'etre. il n'y a pas de vieilles ames et de ttes neuves, il n'y a que des reincarnations differentes( homme ,femmes, petit, grands, tres intelligents ou peu, noirs ou blancs, etc, etc) en dehors du corps nous retrouvons notre pleine identite:parties de dieu.
l'inegalite ne vient que des choix de vies et des aleas inerants au fait de vivre... qui n'est jamais la repetition d'un scenario deja ecrit
.

Cette expression : ... "tous des parties de Dieu", nous paraît contestable. En effet, d'après vous, Dieu peut donc se diviser ?

Toujours d'après vous, nous serions donc des "demi-dieu" ou des "bouts-de-dieu" d'un Dieu amputé ?

D'autre part, et nous nous sommes déjà expliqués là-dessus, dire que nous sommes "tous égaux" est une absurdité en soi ! Car cela revient à dire que nous sommes "identiques", et qu'il n'y a aucune différence entre nous.

Si nous ne pouvons nous différencier, cela signifie que nous ne sommes plus qu'un !

Pour être "plusieurs" il faut être différents, il faut nécessairement des distinctions, qui permettent d'être soi-même !

L'un sera + ou- grand, l'autre + ou - beau, l'autre encore + ou - intelligent, etc... toutes ces choses qui permettent de se distinguer comme être unique, mais qui d'un point de vue relatif, c'est-à-dire moral ou sentimental, peut être pris pour inégalitaire.

Nous nous sommes déjà exprimé concernant la "réincarnation", mais que vous affirmez une fois de plus, de manière péremptoire comme une réalité, sans en apporter aucune démonstration d'un soupçon de preuve.

Vous dites : "En dehors du corps nous retrouvons notre pleine identité : partie de Dieu".

Est-ce à dire que "notre pleine identité" est une "partie" de Dieu ?
Et que, lorsque nous sommes "dans notre corps", nous avons perdu notre identité, et que donc, nous ne sommes plus une "partie de Dieu" ?

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réincarnation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réincarnation
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: Esotérisme-
Sauter vers: