Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Chribou
Exégète
Exégète


Nombre de messages : 10004
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mar 18 Nov 2008 - 16:05

Voici l'avis de Warum sur le forum zézétique:

Re: Jésus et ses apôtres : de sacrés blagueurs ? Répondre à ce message
Répondre avec le message en citation

Papyroussa a dit:
j'ai trouvé tant de textes d'historiens patentés jusque dans des revues aussi sérieuses qu'Archéologia, qui,sans l'affirmer clairement (auraient-ils peur ???) laissent non moins clairement entendre que l'existence historique de Jésus est une réalité !!!!!



Les versions historiques de l'exégèse officielles sur Jésus
ne sont que des plaisanteries et des niaiseries des plus stupides et biaisées.

Elles présument toutes que le sauveur chrétien était un homme récent et réel,
alors que tous les autres cultes de l'époque et de la région,
n'adoraient que des divinités salvatrices et rédemptrices imaginaires.

Elles présument toutes de la naissance du mouvement
par la vie, les paroles et les actes d'un prophète sage hors du commun,
alors qu'il est impossible de retrouver cette idée
dans tout ce que prêchait les premiers apotres.

Elles présument toutes de l'existence d'un héros fondateur du Christianisme,
alors que sa biographie correspond étroitement
à celle de tous les autres héros greco-romains du folklore.

Elles présument toutes de la réalité historique des Evangiles,
alors qu'on peut démontrer que tous les évènements qui y sont racontés
n'ont pas la moindre crédibilité historique.

Elles présument toutes de la force d'un homme
qui aurait eu un tel éclat sur sa génération
alors que pas un seul auteur de l'époque ne l'a remarqué.

**************************************
A part ces présemptions communes que seul les tarés peuvent remettre en question (voir Archeboc dans kata sarka),
ces centaines, voir milliers de livres 'historiques' sur Jésus ne font que se contredire inlassablement.

En 200 ans d'exégèse moderne et vu la quantité de moyen, les progrès sont très lents,
pour une énigme qui ne devrait pas être aussi difficile que cela,
et il y a presque autant de Jésus historique qu'il y a de théologiens (presque toujours chrétien) ayant écrit sur le sujet.
[18 nov. 2008 00:02:54]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mar 18 Nov 2008 - 17:03

Je n'ais rein trouvé de probant sur l'existence réelle Jésus et pour les autres ça semble être comme pour moi. J'attends toujours cette preuve...

Comme je l'ai déjà écrit on fait dire a Jésus bien des choses mêmes si ses choses sont bonnes dans l'ensemble je préfère les retrouver dans leurs versions originales païennes... (quand elles n'ont pas été détruites) que dans la divine parodie biblique organiser pour faciliter l'endoctrinement des brebis.

Heureusement, que les païens ne peuvent faire valoir leur droit d'auteur, en plus que des chrétiens se sont fait l'honneur d'essayer de les faire disparaitre par des génocides bien organisés et des enseignements superticieux depuis 2000 ans.

Il y a des chrétiens s’insère qui finisse par trouver leur vérité avec la bible, mais je me suis toujours posé cette question aurait-ils trouvé mieux ailleurs s’ils avaient vraiment regardé ailleurs?

Personnellement c'est ce que j'ai fait et oui j'ai trouvé mieux et plus simple, mais ça c'est personnel a chacun.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11493
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mar 18 Nov 2008 - 17:18

Chribou a écrit:
Jean-Pierre a dit:
"Jésus, lui, est mort comme un réprouvé ; et il n’a pas eu les honneurs de la « médiatisation » de son temps.

Qui, aujourd’hui, sont ceux qui sont tués, dans l’obscurité et l’indifférence générale parce que leur action dérange les pouvoirs établis politiques et religieux ?

Je pense que ce sont ceux-là qui sont les vraies figures de Jésus, le Christ, aujourd’hui ; ceci dit sans pour autant rien retirer à l’estime qu’on peut avoir pour tous ceux et celles qui « exercent la charité » auprès des pauvres.
"


Ca dépend si Jésus était un homme et non pas Fils unique de Dieu et qu'il avait une dette Karmique ceci expliquerait qu'il ne pouvait pas réaliser ce qu'il a fait sans devoir passer par la souffrance et par la suite tous ceux qui se reconnaissent en lui chercheront inconsciemment à terminer leurs actions dans la souffrance et ne chercheront pas vraiment une façon d'être aussi utiles à leurs contemporains et la postérité sans devoir subir la souffrance.Peut-être commettent-ils tous un blasphème envers L'Esprit en envisageant pas qu'Il avait amplement toute la Bonté nécessaire pour permettre que l'on puisse devenir des êtres lumineux et bienveillants sans devoir implacablement le payer chèrement par la suite.

Evidemment si mes hypothèses sont fausses c'est moi qui risquerai de passer un mauvais quart d'heure![/quote]

Il y a un fait historique : c'est le fait que des juifs ont été crucifiés par les romains au Ier siècle de notre ère ; que l'un de ces juifs crucifiés, nommé Jésus, a été ensuite proclamé par les théologiens du IVe siècle "Fils unique de Dieu". Que l'on adopte cette hypothèse ou qu'on croit au "karma", c'est l'opinion de chacun. Ce que je voulais simplement signaler c'est la similitude entre l'assassinat de Jésus et les nombreux assassinats pour des raisons politico-religieuses qui se sont poursuivis au cours des siècles. Et ces assassinés n'ont pas "cherché" au sens propre la souffrance ; tout au plus peut-on dire qu'ils "l'ont bien cherché" en menant le genre d'action qu'ils ont menée mettant en cause les institutions politico-religieuses oppressives.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mar 18 Nov 2008 - 17:40

Un chrétien doit-il vraiment chercher la souffrance ou sa croix pour se libérer ou être sauvé?
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mar 18 Nov 2008 - 17:55

Nitrof on pourrait se dire aussi que si l'inquisition et l'expansion chrétienne ont fait tant de ravages malgré des formulations dogmatiques aussi imposantes que "tu ne tueras point et aime ton prochain comme toi-même" c'est qu'il devait y avoir au départ quelque chose de très inaccompli dans le niveau d'évolution des personnes concernées et cela je ne crois pas que ce soit de la faute de Jésus!

Mais s'il devait être en faute aussi c'est qu'il devait être une simple âme comme tout le monde et comme tout le monde il était le résultat de tout ce qu'il n'était pas alors la Faute devrait être partagée avec le reste de l'humanité en entier et peut-être avec l'univers en entier jusqu'à ce que l'on découvre que toute cette Histoire n'était qu'un passage obligé d'un mal-être vers un mieux-être dès le moment où l'on sera reconnaissant envers la Providence pour nous avoir permis de vivre tout cela qui pourrait être d'une richesse extraordinaire si nous avons la sagesse de tirer les leçons des erreurs du passé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mar 18 Nov 2008 - 18:34

Jésus n'a probablement pas grand responsabilités dans cette histoire c'est probablement un et même des pauvres types ayant pour nom Jesus qui ont fait des actions considérées révolutionnaires contre les autorités de l'époque et qui ont été exécuté pour leurs fautes. En plus, il y a eu ceux qui sont morts lapidés à cause de querelle interne entre les différentes sectes de l'époque. Il y a donc plusieurs Jesus morts à cette époque, mais ils ne sont pas morts pour nous sauver.

On ne peut savoir avec certitude ce qu'aurait été notre histoire sans la chrétienté, mais si on fait des recherches de la préhistoire à nos jours, je ne crois pas que ça aurait été pire... Quand les catholiques on prit le contrôle, l'humanité culturelle et scientifique a reculé dans l'histoire des civilisations.
On entre par les portes avant de l'église une fois qu'on a franchi les portes on se retrouve en arrière.

S'il y a un Dieu, je ne crois pas qu'il punisse tous ses enfants pour les fautes de quelques un.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11493
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mer 19 Nov 2008 - 21:35

Code:
S'il y a un Dieu, je ne crois pas qu'il punisse tous ses enfants pour les fautes de quelques un.

Ce serait alors quelqu’un de bien sadique, digne d’être abominé plutôt qu’adoré ; un « Moloch » devant lequel on se prosterne et à qui on offre des sacrifices sanglants, espérant, en vain, d’ailleurs, d’apaiser sa soif de sang. A tout prendre, mieux vaut penser qu’il n’y a « rien » ni « personne » plutôt que ce monstre cruel.

Code:
dans cette histoire c'est probablement un et même des pauvres types ayant pour nom Jésus qui ont fait des actions considérées révolutionnaires contre les autorités de l'époque et qui ont été exécuté pour leurs fautes. En plus, il y a eu ceux qui sont morts lapidés à cause de querelle interne entre les différentes sectes de l'époque. Il y a donc plusieurs Jésus morts à cette époque, mais ils ne sont pas morts pour nous sauver.

Et s’il y a quelque chose à retenir de cette histoire c’est d’honorer la mémoire et de suivre l’exemple de tous ces héros morts dans le combat contre les oppresseurs ; et si c’était ça le « salut » : nous sauver, nous libérer de nos propres lâchetés qui nous poussent à nous incliner devant nos oppresseurs.

Code:
Un chrétien doit-il vraiment chercher la souffrance ou sa croix pour se libérer ou être sauvé?

La souffrance, pas besoin de la chercher ; elle vient toujours assez vite d’elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mer 19 Nov 2008 - 23:10

J-P Mouvaux: Et s’il y a quelque chose à retenir de cette histoire c’est d’honorer la mémoire et de suivre l’exemple de tous ces héros morts dans le combat contre les oppresseurs ; et si c’était ça le « salut » : nous sauver, nous libérer de nos propres lâchetés qui nous poussent à nous incliner devant nos oppresseurs.

Rebellion et le paradis se referme définitivement, non violence et le monde religieux exploite l'enfer de l'opprimé. Quelle solution pour un croyant comme toi JP?
Les heros que tu décris acceptent de verser du sang et sont aussi méprisables que ceux qu'ils combattent. Il faut que les religions laissent place maintenant après ces siècles d'éducation forcée et interessée à l'individualisme spirituel et que tous ces nationalismes qui ont poussé des pères à tuer leur fils disparaissent au profit d'une citoyenneté mondiale. Internet? peut etre une chance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 12:40

Le Christ n'enlève t-il pas le peché du monde par sa propre souffrance?...

Jésus de nazareth a tout de meme été le seul parmi tous les saints martyrs de l'époque à émerger de ce capharnaum politico-religieux!
Personnellement je ne doute aucun instant de son authenticité.
La simple et bonne raison pour laquelle il était véritablement le Christ,c'est que lui seul a été pris en exemple par les saints et les scribes de l'époque!
De plus son histoire a été suivie attentivement par les apotres, cette dernière n'a t-elle pas été enregistrée par quatres évangélistes notoires?
Et pour les érudits dont nous faisons parti,n'est-il pas à l'unanimité considéré comme le principe créateur,élément de la trinité Christique "Krishna,Brahma,siva"les trois premières entités nées de notre fratrie spirituelle et extension principale de l'ame supreme?

Dieu l'a reconnu en tant que tel et il lui a permis de propager le fruit de son message,
c'est ainsi que je le considère,nul besoin pour moi de douter de cette intervention de l'ame supreme et de ses trois extensions Christiques.
Jésus était la réminiscence de Brahma,Paul de Krishna et Pierre de Siva.Ces trois entités gigantesques apparaissent toujours en meme temps,travaillent ensemble et son indisciosiables...
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 13:35

Jésus n'a jamais été le Christ. Christ signifie Oint, càd ayant reçu l'onction royale et sacerdotale. Si cela avait été le cas, les évangiles n'auraient pas manqué d'en parler, puisqu'ils sont écrits par des partisans de Jésus.

Le christianisme s'est imposé dans l'empire romain à partir de l'époque de Constantin, tout simplement parce que les prêtres de Mithra ont refusé l'initiation de leur empereur en raison du caractère inexpiable de ses crimes. Les chrétiens ont été moins regardants et plus pragmatiques, et lui ont signalé qu'il suffisait de se confesser pour être pardonné. Si les prêtres de Mithra avaient eu moins de sens moral, nous serions mithraïques au lieu d'être chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8028
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 14:27

Jean l'évangéliste n'a pas l'air d'être de ton avis
Citation :
12 Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie, où était Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. 2 Là, on lui fit un souper; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui. 3 Marie, ayant pris une livre d’un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum.

Citation :
19 Alors Pilate prit Jésus, et le fit battre de verges.
2 Les soldats tressèrent une couronne d’épines qu’ils posèrent sur sa tête, et ils le revêtirent d’un manteau de pourpre; puis, s’approchant de lui, 3 ils disaient: Salut, roi des Juifs! Et ils lui donnaient des soufflets.
4 Pilate sortit de nouveau, et dit aux Juifs: Voici, je vous l’amène dehors, afin que vous sachiez que je ne trouve en lui aucun crime. 5 Jésus sortit donc, portant la couronne d’épines et le manteau de pourpre. Et Pilate leur dit: Voici l’homme.
6 Lorsque les principaux sacrificateurs et les huissiers le virent, ils s’écrièrent: Crucifie! crucifie! Pilate leur dit: Prenez-le vous-mêmes, et crucifiez-le; car moi, je ne trouve point de crime en lui. 7 Les Juifs lui répondirent: Nous avons une loi; et, selon notre loi, il doit mourir, parce qu’il s’est fait Fils de Dieu.
8 Quand Pilate entendit cette parole, sa frayeur augmenta. 9 Il rentra dans le prétoire, et il dit à Jésus: D’où es-tu? Mais Jésus ne lui donna point de réponse. 10 Pilate lui dit: Est-ce à moi que tu ne parles pas? Ne sais-tu pas que j’ai le pouvoir de te crucifier, et que j’ai le pouvoir de te relâcher? 11 Jésus répondit: Tu n’aurais sur moi aucun pouvoir, s’il ne t’avait été donné d’en haut. C’est pourquoi celui qui me livre à toi commet un plus grand péché.
12 Dès ce moment, Pilate cherchait à le relâcher. Mais les Juifs criaient: Si tu le relâches, tu n’es pas ami de César. Quiconque se fait roi se déclare contre César. 13 Pilate, ayant entendu ces paroles, amena Jésus dehors; et il siégea au tribunal, au lieu appelé le Pavé, et en hébreu Gabbatha. 14 C’était la préparation de la Pâque, et environ la sixième heure. Pilate dit aux Juifs: Voici votre roi. 15 Mais ils s’écrièrent: Ote, ôte, crucifie-le! Pilate leur dit: Crucifierai-je votre roi? Les principaux sacrificateurs répondirent: Nous n’avons de roi que César. 16 Alors il le leur livra pour être crucifié. Ils prirent donc Jésus

Il s'agit bel et bien d'une onction et d'une intronisation royale. D'un genre très particulier je le concède, mais toute cette mise en scène est là pour appuyer l'opinion de l'hagiographe: Jésus est roi, mais son royaume n'est pas de ce monde Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 15:01

Actes 4:27 En effet, contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate se sont ligués dans cette ville avec les nations et avec les peuples d'Israël...
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 15:23

Et après ça on viendra me dire que ce ne sont pas les juifs qui ont crucifié Jésus comme si pour ce faire il aurait fallu que ce soit nécessairement l'un des leurs qui aurait dû enfoncer chaque clou...
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 16:17

Ah, Lhirondelle !!! Je m'attendais à cette objection. Et quelle était la qualité de MM pour pratiquer cette onction?
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 16:59

Je t'avouerai Lucael avoir été un peu surpris de ton commentaire posté un peu plus haut car si on peut discuter longuement voire des milliers d'années sur le fait que l'humanité ait été sauvée ou sera sauvée par Jésus là par contre il me semble qu'il n'y a jamais eu d'ambiguïté quant à se demander si pour tous les auteurs du NT d'un bout à l'autre Jésus est bel et bien le Sauveur tant attendu depuis la nuit des temps allant jusqu'à faire de Lui un Partenaire de la Trinité à moins que je me sois laissé prendre au jeu de l'Eglise catholique qui aurait mal interprété les Ecritures!

Enfin il me semble que le NT ne fait que ça essayer de convaincre que Jésus est le Sauveur et que les allusions à cet égard fourmillent à travers les Ecritures!
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 17:52

Absolument, Chribou, elle sont même sélectionnées, copiées et traduites pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8028
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 18:52

Chribou a écrit:
Et après ça on viendra me dire que ce ne sont pas les juifs qui ont crucifié Jésus comme si pour ce faire il aurait fallu que ce soit nécessairement l'un des leurs qui aurait dû enfoncer chaque clou...
Les juifs ou des juifs?

Luc 23
Citation :
48 Et tous ceux qui assistaient en foule à ce spectacle, après avoir vu ce qui était arrivé, s’en retournèrent, se frappant la poitrine. 49 Tous ceux de la connaissance de Jésus, et les femmes qui l’avaient accompagné depuis la Galilée, se tenaient dans l’éloignement et regardaient ce qui se passait.
Les disicples n'étaient pas juifs?

Citation :
Ah, Lhirondelle !!! Je m'attendais à cette objection. Et quelle était la qualité de MM pour pratiquer cette onction?
Pourquoi? il faut une qualité? La foi, ça suffira?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 18:57

Non, la foi ne suffit pas dans ce contexte historique. Christ signifie "oint", ce que Chouraqui traduit parfois par "Huilé". L'onction était réservée aux prêtres-rois comme Salomon et ne pouvait être donnée que par un haut personnage représentant et symbolisant Dieu, et certes pas par une femme, qui plus est, décrite par certains évangélistes comme une prostituée (ce que je ne crois pas qu'elle était).

De plus, comme tu le sais l'évangile selon Jean a été écrit à la fin du 1er siècle. Comment se fait-il que les textes plus anciens et plus proches de son époque n'en parlent pas?
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 19:58

Chacun sa façon de voir les choses L'Hirondelle.La tienne est certes plus respectueuse mais la mienne a ceci de défendable que ce n'est pas parce que quelques "juifs" proches de Jésus ont regretté sa mort que je vais m'empêcher de dire "les juifs" s'ils étaient toute une foule à réclâmer sa mort!

Après tout c'est moi ou toi qui l'ai subi cette crucifixion? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 20:43

La crucifixion était un supplice romain et non juif. Les juifs lapidaient, et Jésus fut mis à mort par les Romains et non par les Juifs. Jean a trafiqué l'histoire pour faire retomber la faute sur le dos des Juifs et non des Romains parce que le christianisme naissant voulait s'intégrer à l'empire et qu'il était important de flatter l'ego des Romains.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8028
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 21:43

Chribou a écrit:
Chacun sa façon de voir les choses L'Hirondelle.La tienne est certes plus respectueuse mais la mienne a ceci de défendable que ce n'est pas parce que quelques "juifs" proches de Jésus ont regretté sa mort que je vais m'empêcher de dire "les juifs" s'ils étaient toute une foule à réclâmer sa mort!

Après tout c'est moi ou toi qui l'ai subi cette crucifixion? Very Happy
Ni toi ni moi et toi et moi.
Une foule à réclamer sa mort et une foule à la regretter ... Ta vision des choses a le tort d'offrir un argument aux antisémites. J'y retrouve des relents d'accusation de déicide. Je suis née et je vis sur un continent sur lequel les progroms et la shoah ont eu lieu, ne l'oublie pas. Pour le reste l'argumentation de Lucaël est pertinente. La crucifixion est un supplice romain.

Cette distinction entre "les" et "des", je l'applique à tout le monde. Je suis belge et protestante, ce n'est pas pour autant que je suis responsable de la colonisation du Congo ou de l'exécution de Michel Servais.
Citation :

Non, la foi ne suffit pas dans ce contexte historique. Christ signifie "oint", ce que Chouraqui traduit parfois par "Huilé". L'onction était réservée aux prêtres-rois comme Salomon et ne pouvait être donnée que par un haut personnage représentant et symbolisant Dieu, et certes pas par une femme, qui plus est, décrite par certains évangélistes comme une prostituée (ce que je ne crois pas qu'elle était).
Prostituée? Où ça? Une certaine tradition a voulu identifier la pécheresse dont parle Luc à Marie de Magdala et à Marie de Béthanie mais rien ne dit qu'il s'agisse de la même personne.
Quand on parle de oint ou d'onction en parlant de Jésus, le Christ, il ne s'agit pas de fait historique, mais d'une vision de la foi. Historiquement Jésus n'a pas été oint, ce sont ses disciples qui ont reconnus en lui l'Oint, et là, il s'agit d'une autre dimension que celui de l'application d'un baume huileux.


Dernière édition par lhirondelle le Jeu 20 Nov 2008 - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11493
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 21:45

chat-man Hier à 23:10

Code:
le monde religieux exploite l'enfer de l'opprimé. Quelle solution pour un croyant comme toi JP?

Le « monde religieux » est formé d’êtres humains, capables du pire et du meilleur ; le « croyant » que je suis assume les contradictions de ce « monde religieux » particulier qu’est le christianisme qui a reçu en dépôt le message évangélique et qui le transmet au monde tout en le trahissant continuellement ; dans ce christianisme se côtoient ceux qui le trahissent et ceux et celles, plus obscurs, qui le vivent réellement. De plus, les valeurs essentielles du message évangélique animent des « militants » qui ne se réfèrent plus à cette source ; ces valeurs essentielles c’est le refus des injustices et des oppressions.

Code:
Les heros que tu décris acceptent de verser du sang et sont aussi méprisables que ceux qu'ils combattent.

Les « héros que je décris » n’acceptent pas de « verser du sang » ; ils savent qu’ils risquent leur propre vie ; mais tous ceux qui « acceptent de verser du sang », qu’ils se réfèrent ou non au message évangélique, le trahissent en fait : le Messie des évangiles n’a pas versé le sang ; il a pris le risque que le sien soit répandu.

Code:
Il faut que les religions laissent place maintenant après ces siècles d'éducation forcée et interessée à l'individualisme spirituel et que tous ces nationalismes qui ont poussé des pères à tuer leur fils disparaissent au profit d'une citoyenneté mondiale. Internet? peut etre une chance.

Là-dessus je suis entièrement d’accord avec toi : les valeurs évangéliques, en voie de « laïcisation » n’auront plus besoin des religions pour irriguer l’humanité.
Une « citoyenneté mondiale » oui.
Internet ? Un outil, qui peut servir autant à l’oppression qu’à la libération des individus.


Lucael Aujourd'hui à 13:35

Code:
Jésus n'a jamais été le Christ. Christ signifie Oint, càd ayant reçu l'onction royale et sacerdotale. Si cela avait été le cas, les évangiles n'auraient pas manqué d'en parler, puisqu'ils sont écrits par des partisans de Jésus.

Les auteurs des évangiles, et, plus encore peut-être Paul, ont revendiqué pour Jésus la « messianité », l’héritage de « l’Oint de Yahvé » qu’était David. Jésus es dit « fils de David ».

Comme le note lhirondelle l’auteur de l’évangile de Jean – fin du Ier siècle – met en scène la royauté de Jésus. Mais quelle royauté dérisoire : une loque humaine présentée au peuple qui va le huer et l’envoyer au supplice.

Chribou Aujourd'hui à 15:23

Code:
Et après ça on viendra me dire que ce ne sont pas les juifs qui ont crucifié Jésus comme si pour ce faire il aurait fallu que ce soit nécessairement l'un des leurs qui aurait dû enfoncer chaque clou...

Non : ce sont les romains qui ont crucifié Jésus ; et ce sont les évangélistes qui se sont appliqués à faire porter le chapeau aux juifs ; voulant rompre avec « la synagogue » il était de bonne guerre de s’en prendre aux juifs ! qui veut noyer son chien l’accuse de la rage selon le dicton.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 20 Nov 2008 - 21:59

D'un autre côté les romains étaient assez ouverts en matière de divinités cosmopolites et il aura fallu tout le fanatisme intransigeant de la communauté religieuse juive pour envenimer les choses.
Mais encore une fois pourquoi faudrait il croire ce scénario de la crucifixion bourré d'invraisemblances avec ce personnage dont le nom est certainement une composition.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Ven 21 Nov 2008 - 1:47

chat-man a écrit:
Mais encore une fois pourquoi faudrait il croire ce scénario de la crucifixion bourré d'invraisemblances avec ce personnage dont le nom est certainement une composition.

cheers Je me le demande aussi...

Au meilleur ce conte sur J-C. peut motiver les gens ( une minorité) dans cette voie spirituelle qu'est la chrétienté, il ne semble ne pas y avoir beaucoup de chrétiens qui en comprennent le symbolisme, ils s'attachent a la lettre et oublie l'esprit comme le faisais les pharisiens dans ce conte.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Ven 21 Nov 2008 - 7:46

Une royauté dérisoire, une loque humaine, dit Jean-Pierre, et c'est tout à fait juste. C'est le coup de génie (du marketing?) du christianisme naissant, faire prendre par un tour de passe-passe un crucifié humilié pour le messie puis pour e fils de Dieu et Dieu lui-même, c'est très très fort. Si on ne croit pas en la résurrection dit St Paul, la foi est vaine. Autrement dit, il faut prendre tout le paquet en bloc et l'accepter sinon on n'est pas membre du club. Eh bien je suis logique avec moi-même, je ne le suis pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Ven 21 Nov 2008 - 8:30

Jean le Baptiste n'avait-il pas la qualité pour oindre Jésus à sa manière?...

Résumé / Abstract
Il faut passer du sens vétérotestamentaire de l'onction - sacerdotal, royal, prophétique - à son sens néotestamentaire - christique et pneumatique - pour comprendre la valeur de ce geste sacramentel. L'onction baptismale du Christ par l'Esprit est à la fois trinitaire et sotériologique, elle s'accomplit en plénitude dans l'onction pentécostale de l'Eglise.

Désolé j'ai pas la traduction
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Ven 21 Nov 2008 - 9:08

Citation :
J-P Mouvaux a écrit:
Le « monde religieux » est formé d’êtres humains, capables du pire et du meilleur ; le « croyant » que je suis assume les contradictions de ce « monde religieux » particulier qu’est le christianisme qui a reçu en dépôt le message évangélique et qui le transmet au monde tout en le trahissant ; continuellement dans ce christianisme se côtoient ceux qui le trahissent et ceux et celles, plus obscurs, qui le vivent réellement. De plus, les valeurs essentielles du message évangélique animent des « militants » qui ne se réfèrent plus à cette source ; ces valeurs essentielles c’est le refus des injustices et des oppressions.

J'en conclus qu'en jouant sur les deux tableaux, tout est merveilleux, il n'y a pas d'arguments contradictoires possibles... Un vrai langage de Jésuite, de fourbes! (Précision: Je parle du "langage", pas de la personne que j'apprécie)

L'histoire du Jésus Juif affublé du déterminatif "Christ" n'a rien apporté de nouveau à l'humanité en dehors d'un comportement guidé par la peur, l'ignorance, l'espoir... entretenus jusqu'à nos jours dans les populations les moins évoluées dont on exploite la crédulité en leur vendant de l'eau bénite.

On flatte ce que l'on estime, prétenduement issus d'un enseignement religieux.
Comme si l'homme sans dieu était incapable d'un élan d'amour envers son semblable sans espérer une récompense.

Le message évangélique traduit par J.P. est son interprétation, comme il voudrait qu'il en soit...
Chacun dit la sienne... Mais le vrai message du Jésus des évangiles, malgré toutes les contradictions que l'on peut en déduire, il faut le reconnaître, n'est pas clair.
Ce qui est normal puisque l'on y retrouve les déductions dogmatiques issues des conflits littéraires primitifs.

Prendre dans un livre ce qu'il y a de meilleur en fermant les yeux sur ce qui est déplaisant, est malhonnête; que ce soit dans n'importe quel livre issus de l' A.T.... (évangiles, coran).
Citation :

J-P Mouvaux a crit:
des « militants » qui ne se réfèrent plus à cette source
Amen!

Very Happy Ils se réfèrent à quoi maintenant?

Histoire
Le Jésus des évangiles étant un personnage fictif, il n'a pas été crucifié par les romains ou les juifs.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11493
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Ven 21 Nov 2008 - 19:37

chat-man Hier à 21:59

Code:
pourquoi faudrait il croire ce scénario de la crucifixion bourré d'invraisemblances avec ce personnage dont le nom est certainement une composition.

Le scénario lui-même de la crucifixion dans les évangiles est évidemment une « composition » ; on le sait et ce n’est pas cela qui importe ; le crucifié Jésus symbolise tous les crucifiés juifs de cette époque et tous les crucifiés de tous les temps.

jean Aujourd'hui à 9:08

Code:
Le message évangélique traduit par J.P. est son interprétation, comme il voudrait qu'il en soit...
Chacun dit la sienne... Mais le vrai message du Jésus des évangiles, malgré toutes les contradictions que l'on peut en déduire, il faut le reconnaître, n'est pas clair.
Ce qui est normal puisque l'on y retrouve les déductions dogmatiques issues des conflits littéraires primitifs.

Prendre dans un livre ce qu'il y a de meilleur en fermant les yeux sur ce qui est déplaisant, est malhonnête; que ce soit dans n'importe quel livre issus de l' A.T.... (évangiles, coran).

C‘est vrai que l’interprétation que je fais de ce qui me semble le point central du message évangélique, à savoir « le parti-pris pour la victime » comme dirait Girard, m’est personnel, et je ne prétends pas le présenter comme « le vrai message du Jésus des évangiles ».
Qu’il y ait là dedans des « déductions dogmatiques issues des conflits littéraires primitifs », c’est évident, et on n’est pas tenu d’épouser ces déductions dogmatiques, peut-être valables en leur temps mais aujourd’hui périmées.
Par ailleurs je ne ferme pas les yeux sur « ce qui est déplaisant » dans les évangiles ; et, pour prendre un des éléments les plus flagrants, je pointe le fait que les évangélistes s’appliquent à rejeter sur « les juifs » la responsabilité d’un crime, qui va même être, par la suite, qualifié de « déicide », si bien que je considère les auteurs des évangiles comme les initiateurs de « l’antisémitisme » qui a sévi par la suite dans le mon « chrétien » occidental.

Code:
en jouant sur les deux tableaux, tout est merveilleux, il n'y a pas d'arguments contradictoires possibles... Un vrai langage de Jésuite, de fourbes! (Précision: Je parle du "langage", pas de la personne que j'apprécie)

Tu sais, Jean, combien j’apprécie ton franc-parler, mais je me défends de « jouer sur deux tableaux » ; je reconnais simplement que l’institution chrétienne, comme toutes les institutions humaines a produit du bon et du détestable. On a tout de même le droit de faire le tri dans cet héritage.

Code:
L'histoire du Jésus Juif affublé du déterminatif "Christ" n'a rien apporté de nouveau à l'humanité en dehors d'un comportement guidé par la peur, l'ignorance, l'espoir... entretenus jusqu'à nos jours dans les populations les moins évoluées dont on exploite la crédulité en leur vendant de l'eau bénite.

On flatte ce que l'on estime, prétenduement issus d'un enseignement religieux.
Comme si l'homme sans dieu était incapable d'un élan d'amour envers son semblable sans espérer une récompense.

Je crois avoir suffisamment affirmé que je considère que « l’homme sans dieu » est tout aussi capable qu’un autre « d'un élan d'amour envers son semblable sans espérer une récompense ».

Code:
Citation:

J-P Mouvaux a crit:
des « militants » qui ne se réfèrent plus à cette source

Amen!

 Ils se réfèrent à quoi maintenant?

A l’humanisme tout simplement ; j’en rencontre à tous moments de tels dans mon entourage.

Code:
Histoire
Le Jésus des évangiles étant un personnage fictif, il n'a pas été crucifié par les romains ou les juifs.

Les évangélistes, qui redoutaient de passer aux yeux des romains pour des zélotes, se sont appliqués à se démarquer des révoltés des deux « guerres juives » de 70 et 135 ; et ça, c’est de l’Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11493
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Ven 21 Nov 2008 - 19:54

Lucael a écrit:
Une royauté dérisoire, une loque humaine, dit Jean-Pierre, et c'est tout à fait juste. C'est le coup de génie (du marketing?) du christianisme naissant, faire prendre par un tour de passe-passe un crucifié humilié pour le messie puis pour e fils de Dieu et Dieu lui-même, c'est très très fort. Si on ne croit pas en la résurrection dit St Paul, la foi est vaine. Autrement dit, il faut prendre tout le paquet en bloc et l'accepter sinon on n'est pas membre du club. Eh bien je suis logique avec moi-même, je ne le suis pas.

Oui, c'est bien, pour moi, le "coup de génie" du christianisme naissant. Mais pourquoi faudrait-il "prendre tout le paquet en bloc" ? Quant à savoir ce que signifiait, pour les gens de l'époque, la "résurrection", le sais-tu Lucael ? Ce mot a-t-il la connotation que nous lui donnons aujourd'hui ? Sa signification est-elle aussi simpliste que celle que nous donnons couramment ? Simple question ! Ne faudrait-il pas, là aussi, le réinterpréter ?
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Ven 21 Nov 2008 - 20:23

Bien sûr, JP. On en avait déjà parlé au sujet de Lazare, d'ailleurs. Le terme est symbolique, à mon humble avis. D'ailleurs, ce n'est pas à un érudit comme toi que je dois dire que le contraire de symbolique est diabolique. :)
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Dim 23 Nov 2008 - 8:51

Citation :
J-P Mouvaux a écrit:
Quant à savoir ce que signifiait, pour les gens de l'époque, la "résurrection", le sais-tu Lucael ?

Lucael répond que "c’est symbolique", mais le croyant primaire était persuadé que les chairs se reconstituaient, d'ailleurs de nombreux exemples de récits montrent bien que la croyance en ce miracle du retour à la vie après un décés était fortement imprégné, et l'est toujours dans les esprits.
On brulait les sorcières, les hérétiques, ainsi, ils ne pouvaient revenir à la vie.

Citation :
Ce mot a-t-il la connotation que nous lui donnons aujourd'hui ?
Cela dépend pour qui

Citation :
Sa signification est-elle aussi simpliste que celle que nous donnons couramment ?
Cela dépend du courant de pensée

Citation :
Simple question ! Ne faudrait-il pas, là aussi, le réinterpréter
Plutot connaître les différentes interprétations
Citation :
Lucael a écrit:
Bien sûr, JP. On en avait déjà parlé au sujet de Lazare, d'ailleurs.
Le terme est symbolique, à mon humble avis.

D'ailleurs, ce n'est pas à un érudit comme toi que je dois dire que le contraire de symbolique est diabolique. :)
Un contraire ?
Je ne suis pas assez érudit pour comprendre.

Citation :
J-P Mouvaux a écrit:
Les évangélistes, qui redoutaient de passer aux yeux des romains pour des zélotes, se sont appliqués à se démarquer des révoltés des deux « guerres juives » de 70 et 135 ; et ça, c’est de l’Histoire.

Source?


Dernière édition par jean le Lun 24 Nov 2008 - 10:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Dim 23 Nov 2008 - 14:12

Sur un autre forum Apolline a écrit que le chiffre de la bête 666 de l'apocalypse désignerait le nombre de soldats que comptait une légion sous le règne de Néron considéré par plusieurs chrétiens de cette époque comme étant le fameux antéchrist tant redouté!Les quelques recherches que j'ai faites en ce sens ne m'ont pas permis de retrouver cette information qui me semble de plus en plus farfelue et je serais très surpris que nos historiens locaux la valident mais s'il devait y avoir du vrai là-dedans on ne pourrait certainement pas dire que le récit de l'apocalypse offrirait de quoi flatter la vanité des romains!

P.S. Oui bien sûr nous connaissons tous d'autres hypothèses plus plausibles concernant le "666"!
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Dim 23 Nov 2008 - 15:00

La cohorte romaine devait s'approcher de ce nombre mais elle était supposée pouvoir s'organiser en carré parfait or 666 n'a pas une racine entière.
Par contre il existe un carré magique de l'apocalypse d'ordre 6 qui utilise des nombres premiers et dont la constante est biensur 666.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11493
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Lun 24 Nov 2008 - 23:43

Citation :
le croyant primaire était persuadé que les chairs se reconstituaient, d'ailleurs de nombreux exemples de récits montrent bien que la croyance en ce miracle du retour à la vie après un décés était fortement imprégné, et l'est toujours dans les esprits.
On brulait les sorcières, les hérétiques, ainsi, ils ne pouvaient revenir à la vie.

C’est tout à fait vrai ce que tu dis là, jean ; mais tu remarqueras que nous ne sommes pas ici entre « croyants primaires ». Tu sais bien que je suis de ceux qui pensent que ces récits évangéliques peuvent avoir un sens à condition de ne pas les prendre, matériellement, à la lettre ; « mythiques », « symboliques », je ne sais pas bien par quel mot exprimer ça.

A propos de ce terme de « symbolique », moi non plus je n’ai pas très bien compris ce que voulais dire Lucaël quand il disait que « le contraire de symbolique est diabolique »

Code:
Citation:
Ce mot a-t-il la connotation que nous lui donnons aujourd'hui ?

Cela dépend pour qui
Citation:
Sa signification est-elle aussi simpliste que celle que nous donnons couramment ?

Cela dépend du courant de pensée

Je visais là implicitement le « courant de pensée » que tu désignes par « croyants primaires », repris plus ou moins par la théologie officielle catholique, qui tend à prendre, à la lettre, matériellement, ces récits de « résurrections ».

Code:
Citation:
Simple question ! Ne faudrait-il pas, là aussi, le réinterpréter

Plutot connaître les différentes interprétations.

Grosso modo, il y a l’interprétation « littérale » et l’interprétation « symbolique ». En rappelant cette maxime : « la lettre tue, c’est l’esprit qui vivifie ».

Code:
Citation:
J-P Mouvaux a écrit:
Les évangélistes, qui redoutaient de passer aux yeux des romains pour des zélotes, se sont appliqués à se démarquer des révoltés des deux « guerres juives » de 70 et 135 ; et ça, c’est de l’Histoire.

Source?

Comme je ne suis pas moi-même un « érudit », je me réfère à ceux qui le sont ou les ont fréquentés ; précisément, pour le nommer : le « pharisien libéré ».
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 27 Nov 2008 - 20:40

J-P Mouvaux a écrit:
A propos de ce terme de « symbolique », moi non plus je n’ai pas très bien compris ce que voulais dire Lucaël quand il disait que « le contraire de symbolique est diabolique »

C'était à la fois une vanne et une vérité profonde. Comme tu es plutôt du genre sérieux, je vais te donner mon explication: les textes dits sacrés doivent être interprétés sous l'angle symbolique, et certainement pas pris au pied de la lettre. Jésus n'a pas marché sur l'eau, il n'a pas dit qu'il fallait manger son corps et boire son sang, ou s'il l'a dit, ça signifiait bien autre chose, qu'il est important d'essayer de comprendre. Quand on s'écarte de cette compréhension symbolique, on est bien dnas le diabolique, et ce ne sont pas les victimes de l'inquisition ou de la St Barthélémy qui me contrediront.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 27 Nov 2008 - 22:09

Par ailleurs même jusqu'à la fin de sa vie Jésus se sera difficilement fait comprendre comme en fait foi l'anecdote voulant qu'un disciple de Jésus trancha l'oreille d'un soldat romain après qu'Il eut exhorté ses brebis à sortir leurs glaives du fourreau!

Recollé ou pas ce n'est certainement pas ce soldat qui me contredira! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Ven 28 Nov 2008 - 7:53

Chribou a écrit:

Recollé ou pas ce n'est certainement pas ce soldat qui me contredira! Razz

Mais moi oui ! lol!

Citation :
Un de ceux qui étaient là tira l’épée, frappa "l’esclave" du grand prêtre et lui emporta l’oreille.

Ailleurs il est écrit 'serviteur'

C'est un juif qui a été "désoreillé"... Wink

symbole de l’impossibilité des autorités, ici religieuses, à entendre la vérité selon les explications admises.

Jésus intervient, de même il guérit les sourds, les aveugles, ceux qui n'entendent pas et ne voient pas la vérité...
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Dim 30 Nov 2008 - 22:21

JESUS ETAIT-IL VRAIMENT JUIF?


Il n'y a que 2 preuves que Jésus était JUIF :

1. Il a repris l'entreprise de son père.
2. Il vécut chez ses parents jusqu'à l'âge de 33 ans, croyant que sa mère était vierge alors qu'elle croyait que lui était Dieu.

Mais il y a 3 preuves que Jésus était MEXICAIN :
1. Son prénom était Jésus.
2. Il était bilingue.
3. Il était continuellement persécuté par les autorités.

Il y a 3 preuves que Jésus était NOIR :
1. Il appelait tout le monde ' mon frère '.
2. Il aimait le gospel.
3. Il n'a jamais pu obtenir un procès juste et équitable.

Il y a 3 preuves que Jésus était ITALIEN :
1. Il parlait avec ses mains.
2. Il buvait du vin à chaque repas.
3. Il travaillait dans la construction.

Il y a 3 preuves que Jésus était CALIFORNIEN :
1. Il ne se coupait jamais les cheveux.
2. Il se promenait pieds nus.
3. Il s'est parti une nouvelle religion.

Il y a 3 preuves que Jésus était QUÉBÉCOIS :
1. Il ne s'est jamais marié.
2. Il racontait sans cesse des histoires incroyables.
3. Saint-Jean-Baptiste était un de ses meilleurs amis.

Mais il y a surtout les preuves les plus indiscutables que Jésus était une FEMME :

1. À quelques minutes d'avis et sans provisions, il arrivait à nourrir une foule.
2. Il a toujours essayé d'expliquer son message aux hommes qui, même s'ils étaient pleins de bonne volonté, n'ont jamais rien compris.
3. Même une fois mort, il a dû se lever parce qu'il lui restait encore du travail à faire.

cheers
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Lun 1 Déc 2008 - 0:17



Il y a 3 preuves que jesus fut jamaicain
1..........
2.........
3...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mer 10 Déc 2008 - 11:03

Résumé / Abstract
Il faut passer du sens vétérotestamentaire de l'onction - sacerdotal, royal, prophétique - à son sens néotestamentaire - christique et pneumatique - pour comprendre la valeur de ce geste sacramentel. L'onction baptismale du Christ par l'Esprit est à la fois trinitaire et sotériologique, elle s'accomplit en plénitude dans l'onction pentécostale de l'Eglise.

Désolé j'ai pas la traduction
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mer 10 Déc 2008 - 14:34

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mer 10 Déc 2008 - 17:35

Salut Chribou,

Sur ce fil,il a été écrit au sujet de Jésus qu'il n'était pas le Christ,car il n'a pas été OINT
d'une manière traditionnelle...
J'y est réfléchi,et j'ai pensé;comment a t-il pu etre oint,puisque les apotres le qualifiait
après sa resurection; de "oint de Dieu".
Donc en réfléchissant,j'ai cru comprendre que Jésus avait été effectivement oint le jour
de son baptème avec Jean Baptiste,quand la colombe,le saint esprit descend sur lui.
Peu après,en cherchant des indices sur le net,je découvre ce texte (cité ci dessus)et
effectivement il confirma ma pensée. Car en effet ce texte dit bien que le Christ a bien
été OINT d'une manière "non traditionnel"... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mer 10 Déc 2008 - 18:33

Bonjour Pascal et merci pour ton explication qui est maintenant plus éclairante car je dois te dire que ce matin en lisant ton commentaire je me suis senti découragé après avoir consulté à plusieurs reprises mon dictionnaire du fait qu'il m'était impossible d'avoir une quelconque idée de ce dont tu voulais parler si ce n'est de Jésus! Very Happy

Mais tout-de-même je crois qu'il est important de s'arranger pour se faire comprendre même si des fois c'est au prix de belles trouvailles de figure de style ou de splendides métaphores ou...de géniales paraboles!

Chouette,j'adore faire la morale aux autres! cheers

Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11493
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mer 10 Déc 2008 - 20:47

Quand je relis tes textes, Pascal, je suis bien obligé de dire que c’est là du charabia théologique.

Quand on dit que Jésus a été proclamé « Christ », c’est-à-dire « Oint », par ses disciples, c’est simplement en vue de revendiquer pour lui le titre royal de la dynastie de David ; c’est-à-dire affirmer qu’il est le « Messie », l’envoyé qui doit libérer le peuple juif de l’occupation étrangère et le rétablir dans son indépendance et sa gloire passée. L’onction, c’est ce qui fait le roi, comme il en sera par la suite, par exemple, pour les rois de France à Reims. Ce n’est pas une affaire théologique, c’est une affaire politique, dans un contexte culturel où politique et religion sont indissolublement mêlées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mer 10 Déc 2008 - 22:20

Citation :
Quand on dit que Jésus a été proclamé « Christ », c’est-à-dire « Oint », par ses disciples, c’est simplement en vue de revendiquer pour lui le titre royal de la dynastie de David ; c’est-à-dire affirmer qu’il est le « Messie »

D'accord Jean Pierre,
Toutefois il subsiste dans ma pensée une certitude quand à la véritable signification du terme "oint".
D'abord je pense que Jésus fut oint le jour où il était avec Jean Batiste lors de son baptème.
Je pense également aux 144000milles oints,cités dans l'apocalypse de Jean.

Le terme oint veut dire: Illumination de l'esprit distinct d'une entité,par le Saint soleil absolu
ou si tu préfères; Dieu,ou le principe créateur de l'univers...

Néanmoins il est vrai que ce terme fut employé pour qualifier les rois de l'époque j'avais bien compris.Mais c'est pour moi un mécanisme bien plus complexe que l'on ne le pense; c'est une illumination...
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Mer 10 Déc 2008 - 23:08

Etre oint par une colombe ou un autre volatile ça doit pas etre trop plaisant non?
Quant au 144000 à avoir été marqués et corrompus par la bête apostolique romaine j'ai peur pour eux. J'ai pas reçu ma confirmation c'est O.K?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 11 Déc 2008 - 5:46

La colombe n'est qu'une image pour définir l'esprit saint qui illumine Jésus.

"Nous avons toute raison de croire que le nombre défini,fixé des élus est celui qui est
mentionné plusieurs fois dans l'apocalypse(7:4 ; 14:1),soit 144000 rachetés d'entre les hommes. (Charles Russell)

"Les 144000 membres qui constituent le corps de Christ forment donc un groupe d'élection,
consacrés et marqués du sceau"

Les témoins de Jéhovah ont invariablement soutenu que les chrétiens OINTS formant l'israel spirituel sont bel et bien au nombre de 144000.

Propos recueuillis dans le livre de la révélation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 11 Déc 2008 - 5:50

Citation :
Quand je relis tes textes, Pascal, je suis bien obligé de dire que c’est là du charabia théologique.

Si mes textes sont du charabia,il y en a beaucoup ici meme...
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8028
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 11 Déc 2008 - 9:22

chat-man a écrit:
Etre oint par une colombe ou un autre volatile ça doit pas etre trop plaisant non?
Quant au 144000 à avoir été marqués et corrompus par la bête apostolique romaine j'ai peur pour eux.
lol!
Il y en a encore qui prennent les chiffres au pied de la lettre (façon de parler) alors que ceux qui ont écrit ce livre ne le faisaient pas?
12, c'est plus que 10, et 10 est ce qui est suffisant, le nombre requis.
12 est l'abondance. 12x12x100 c'est l'abondance à la 3e puissance, il ne faut pas chercher plus loin ou alors au verset suivant: je vis une foule immense que nul ne pouvait dénombrer.
Poil au nez :lan:gue:
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Jeu 11 Déc 2008 - 16:01

Citation :
« Le fait que nous puissions reproduire cet état en laboratoire nous indique qu’il y a quelque chose dans le cerveau qui le provoque, et cela ne me surprend pas. Or, la question est de savoir quel stimulus peut en être responsable ? »


« En laboratoire, j’utilise des champs magnétiques. Mais quel stimulus pourrait avoir cet effet dans la nature ? Est-ce l’activité géomagnétique terrestre par exemple ? Nous savons que, lorsqu’il y a une augmentation de l’activité géomagnétique, les gens ont plus de chances de vivre des apparitions. Durant la nuit, entre deux heures et quatre heures, ces expériences ont été associées à un proche parent décédé, à un extraterrestre ou à Dieu. Je crois que l’expérience de Dieu est le résultat d’une structure intrinsèque au cerveau, un processus probablement essentiel pour la survie et l’évolution de la race humaine. »

« L’histoire des sciences nous a montré que les illusions que nous chérissons le plus sont souvent démolies. À leur place, nous avons la découverte, le progrès personnel comme celui de l'espèce. Je ne serai pas surpris si nous découvrons que Dieu est un trait du cerveau humain et qu’il y a quelque chose d’encore plus puissant, un phénomène encore plus important que le concept de Dieu lui-même. La science sera la clé de sa découverte. »

- Dr Michael Persinger

http://www.radio-canada.ca/tv/decouverte/64_mystique/6a.html
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11493
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   Ven 12 Déc 2008 - 18:45

Code:
Je ne serai pas surpris si nous découvrons que Dieu est un trait du cerveau humain et qu’il y a quelque chose d’encore plus puissant, un phénomène encore plus important que le concept de Dieu lui-même. La science sera la clé de sa découverte. »

C'est une banalité que de dire que l'idée que des hommes se font de cette entité qu'ils nomment "Dieu" est née dans leur cerveau. Toute la question étant de savoir si cette entité existe elle-même, indépendamment du fait que des hommes l'imaginent. Et la réponse à cett question et qu'on ne "sait" pas ; on ycroit ou on n'y croit pas

Quant au phénomènes "d'illumination" qu'ont pu connaître les fondateurs des grandes religions, ou d'autres personnes appartenant à ces grandes religions, c'est là un phénomène psychologique qui reste très mystérieux. La "science" parviendra-t-elle à éclairer ce mystère ?

???????
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus,victime des coïncidences ou résultat de plagiats?
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bonjour moi aussi j'ai été victime de Dermitt la grenouille
» Une nouvelle victime...
» tcf ce samedi... Quel résultat?
» Des ouvrages en cycle 2 avec un loup victime ...
» résultat exam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Mythes et légendes :: Révélations/Interprétations/Théories-
Sauter vers: