Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le coma

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 33937
Age : 59
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Le coma Empty
MessageSujet: Le coma   Le coma EmptySam 13 Sep 2008 - 16:37

Dans le cas d'une personne comateuse dont l'électroencéphalogramme est plat, peut-on dire qu'elle est vivante ou décédée ? et son âme, où est-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
Tibouc

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 30
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

Le coma Empty
MessageSujet: Re: Le coma   Le coma EmptySam 13 Sep 2008 - 17:55

La théorie la plus probable est que cette personne est entre la vie et la mort. Elle est à mi-chemin entre l'au-delà et le monde (c'est d'ailleurs ce que plusieurs anciens comateux ont raconté).
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Invité
Invité



Le coma Empty
MessageSujet: Re: Le coma   Le coma EmptySam 13 Sep 2008 - 21:49

Les cellules du cerveau ne meurent pas tout de suite quand les signes vitaux arrêtent. Quand on a une expérience poste mortem on ne peut jamais avoir la certitude que se que l’on a vu est la vérité pour cette raison. Par contre il y a beaucoup d’histoires ou des moines bouddhistes ont entré dans la mort de façon volontaire en méditant et en entrant dans la lumière quand leur corps était usé. Quand j’ai passé quelque temps au soin palliatif l’aumônier catholique donnait l’extrême- onction mais disait aussi a la fin(quand vous verrez la lumière entré dedans !) Je comprenais très bien ce qu’il voulait dire j’avais déjà eu un accident et j’avais entré dans cette lumière avant de retombé a nouveau dans mon corps et de reprendre vie, mais cette lumière, est elle le dernier feu d’artifice que notre cerveau nous envois?
Ce qui est certain c’est que dans cette lumière notre individualité s’y dissous et quand on si dissous les personnages ou les choses qui peuvent nous avoir accueilli a l’entré de cette Lumière disparaissent aussi!

Pour moi la religion qui m’a aidé le plus après ces expériences c’est le Bouddhisme.


Citation :
Avalokita, le Saint Seigneur et Bodhisattva, se mouvait dans le cours profond de la Sagesse qui est allée au-delà. De là-haut, il regarda en bas ; il ne vit que cinq amas, et il vit que dans leur être-propre ils étaient vides.
Ici, Ô Sariputra, la forme est vacuité et la vacuité elle-même est forme ; la vacuité ne diffère pas de la forme, la forme ne diffère pas de la vacuité ; tout ce qui est forme est vacuité, tout ce qui est vacuité est forme ; il en est de même des sensations, des perceptions, des volitions et de la conscience.

Ici, Ô Sariputra, tous les dharmas sont marqués par la vacuité ; ils ne sont pas produits ou arrêtés, pas souillés ou immaculés, pas déficients ou complets.
Donc, Ô Sariputra, dans la vacuité il n’y a pas de forme, pas de sensation, pas de perception, pas de volition, pas de consience ; pas d’œil, d’oreille, de nez, de langue, de corps, d’esprit ; pas de formes, de sons, d’odeurs, de saveurs, de touchers et d’objets de l’esprit ; pas d’élément de l’organe de la vue, et ainsi de suite jusqu’à ce que l’on arrive à : pas d’élément de la conscience de l’esprit.
Il n’y a pas d’ignorance, pas d’extinction de l’ignorance, et ainsi de suite jusqu’à ce que l’on arrive à : il n’y a pas de vieillissement et de mort, pas d’extinction du vieillissement et de la mort. Il n’y a pas de souffrance, pas d’origine, pas de cessation, pas de chemin. Il n’y a pas de connaissance, pas d’accomplissement, pas de non-accomplissement.
Donc, Ô Sariputra, c’est à cause de son indifférence à toute sorte d’accomplissement personnel, et en prenant appui sur la Perfection de la Sagesse, qu’un Bodhisattva demeure sans couvertures de la pensée. En l’absence de couvertures de la pensée il ne tremble pas, il a dépassé ce qui peut toubler, et il finit par atteindre le Nirvana.

« Si en chemin je rencontre le Bouddha, que dois-je faire ? « le tuer » disait-il à son élève.Si vous êtes réellement en chemin vers l’Éveil, ne laissez pas le concept de Bouddha se mettre en travers de votre chemin. Il n’y a rien qui vous retienne autant dans votre recherche de la réalité que ce qui est là pour vous aider, à savoir la religion. Ce qui devrait être un moyen pour atteindre un but est trop facilement pris comme un but en soi.

Le bouddhisme est probablement unique dans cet vision. Il va jusqu’à écarter du chemin de l’Éveil le bouddhisme lui-même.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le coma Empty
MessageSujet: Re: Le coma   Le coma Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coma
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire-
Sauter vers: