Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
J-P Mouvaux
Admin
Admin


Nombre de messages : 10734
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Sexualité   Jeu 2 Juil 2009 - 21:18

Nitrof a écrit:
L'écologie libidinale est inspirée directement des travaux du dissident psychanalyste Wilhelm Reich.

Elle se propose de libérer l'humain de la répression de son énergie vitale, c-est-à dire de l'énergie sexuelle .

Elle considère que les multiples formes que prennent la répression sexuelle sont des sources de violence et donc terreau du fascisme.

Elle opère une critique du capitalisme accusé d'utiliser la répression sexuelle afin d'ensuite détourner les frustrations ainsi engendrées vers des objets de désirs réifiés sous formes de marchandises.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cologie_libidinale

J'ai bien apprécié ton topo, nitrof, ainsi que le précédent ; ayant été moi-même "séminariste", jusqu'à l'âge de 29 ans, j'ai bien compris ce qui y est décrit.

Une fois sorti de là, marié à une femme qui avait été élevée "chez les soeurs", nous avons spontanément résolu d'élever nos trois filles autrement que dans le climat que nousa vions connu ; et puis, celles-ci arrivées à l'âge de "sortir du nid", nous nous sommes rendu compte avec une certaine inquiétude qu'elles risquaient de se laisser prendre au boniment du premier baratineur qui leur aurait "parlé d'amour".

Et maintenant, je dis : liberté sexuelle, oui, mais je me rend compte aussi que cette "liberté sexuelle" risque de "banaliser" l'acte sexuel au point de le vider de toute consonance "amoureuse". Alors "liberté sexuelle", oui, mais aussi ouverture à l'amour ; et sachant que le désir réprimé, dans une certaine mesure, est sans doute une démarche d'approche du véritable amour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sexualité   Jeu 2 Juil 2009 - 21:49

J-P Mouvaux a écrit:
Alors "liberté sexuelle", oui, mais aussi ouverture à l'amour ; et sachant que le désir réprimé, dans une certaine mesure, est sans doute une démarche d'approche du véritable amour.

La liberté est fille de l'amour, pour être libre il faut de la par des gens et de nous même suffisamment d'amour pour vouloir nous l'accordé cette liberté!

Dans un couple bien assorti il y tout le matériel pour approcher et même trouver le véritable amour.
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Sexualité   Jeu 2 Juil 2009 - 21:52

de toute manière le mot " liberté " dans l'esprit humain c'est toujours mal compris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sexualité   Jeu 2 Juil 2009 - 21:56

C'est peut-être mal compris par ce que nous ne voyons pas où commence la liberté des autres et où finit la nôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Sexualité   Jeu 2 Juil 2009 - 22:27

Citation :
La liberté est fille de l'amour

J'aurais dit l'inverse moi. Pour aimer il faut être libre. Un amour non-libre n'est pas un vrai amour.
Et pourtant trop de gens abandonne leur liberté pour une prison d'amour (de soi-disant amour)
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sexualité   Jeu 2 Juil 2009 - 22:38

Citation :
Pour aimer il faut être libre. Un amour non-libre n'est pas un vrai amour.

Ta mère a existé sans toi, mais sans elle tu ne serais.

On peut aimer sans la liberté, mais on ne peut être libre sans l'amour!
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Sexualité   Jeu 2 Juil 2009 - 22:39

Citation :
Ta mère a existé sans toi, mais sans elle tu ne serais.

Je vois pas le rapport Nitrof.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sexualité   Jeu 2 Juil 2009 - 22:41

L'Amour c'est la force qui fait que tout existe
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Sexualité   Jeu 2 Juil 2009 - 22:44

Ca reste à prouver, mais je vois toujours pas le rapport
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sexualité   Jeu 2 Juil 2009 - 22:47

Une mère aime son enfant pourtant il lui enlève sa liberté.
Elle aime mais n'est pas libre.
L'enfant lui n'est pas libre il dépend de la mère qui est amour et lui n'aime sa mère que parce qu'elle lui permet de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Sexualité   Jeu 2 Juil 2009 - 22:53

Ouais. Ca explique pourquoi je veux pas d'enfants. Very Happy J'aime trop la liberté.
Mais bon, au risque de détruire tes illusions, parfois (devrais-je dire souvent ?) les parents haïssent leurs enfants.
C'est normal vu comment c'est chiant un môme
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sexualité   Jeu 2 Juil 2009 - 22:59

Oui, mais ils ne sont pas plus libres et c'est beaucoup plus chiant d’entretenir quelqu'un qu’on n'aime pas.
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Sexualité   Jeu 2 Juil 2009 - 23:22

C'est vrai Mais si certains parents ne supportent plus leurs enfants c'est parce que ceux-ci les rendent moins libres. Quelqu'un qui te rend libre tu l'aimes. Quelqu'un qui nuit à ta liberté tu lui en veux. Amour est fils de liberté.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Sexualité   Ven 3 Juil 2009 - 17:07

le but spirituel de l'amour filiale c'est d'élevé l'enfant et l'entourer de tous les soins afin d'en faire un adulte responsable capable de faire sa vie au sein de la grande famille humaine et d'en respecter ses lois . mais bon c'est pas facile je l'admet...
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4556
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Sexualité   Ven 3 Juil 2009 - 17:36

L'amour est un terme galvaudé parce qu'il mélange le spirituel avec le charnel.
Je pense comme Tibouc qu'il est plus responsable de donner une autonomie importante à ses gamins plutot que les enfermer dans ses propres projections ou ressentiments. On aime comme on a été aimé et une education liberale ouvre le champ à une certaine tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 27141
Age : 57
Localisation : Sur ma chaise
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Sexualité   Sam 4 Juil 2009 - 12:03

Il n'y a rien de pire que la sexualité sans amour.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9225
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Sexualité   Sam 4 Juil 2009 - 15:22

Je comparerais la sexualité à un cours d'eau:Si l'on tente de le bloquer par un barrage l'eau tôt ou tard finira par le contourner et inonder des zones que l'on ne souhaite pas nécessairement voir irriguées mais en plus éventuellement ce barrage finira par céder sous la force de l'eau et ça fera beaucoup de remous!

Il se pourrait que la pornographie,l'obsession sexuelle,l'inassouvable désir de séduire,les déviations sexuelles etc. ne soient en réalité que l'expression d'une sexualité refoulée par longtemps et depuis des vies antérieures.

Que de chemins tortueux et de souffrances endurées par l'humanité mais s'il fallait passer par là pour en arriver à comprendre qu'il est préférable de laisser libre-cours à nos pulsions lorsqu'elles vont dans le cours naturel des choses il ne reste plus qu'à l'accepter et repartir sur de nouvelles bases.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sexualité   Sam 4 Juil 2009 - 16:45

Les mots libido et amour sont souvent abusivement utilisés pour désigner la même chose. La libido nomme une attraction et un besoin pulsionnel conduisant à vouloir utiliser l'autre, alors que l'amour indique une ouverture à lui, tel qu'il est, avec pour seul projet de le rencontrer et non de l'utiliser. Celui qui ne fait pas la différence entre libido et amour n'a sans doute pas non plus fait la différence entre besoin d'autrui et ouverture à autrui.

La façon pour un être humain de vivre dans le monde et d'expérimenter le quotidien, avec autrui ainsi qu'avec lui-même, passe par la manifestation (expression), ou la rétention (refoulement) de différents flux. J'évoquerai ici cinq types de flux, sans que cela ne prétende être exhaustif:

Les flux d'énergie: flux dynamique, flux de libido - Moyens énergétiques, besoins (Psychanalyse et thérapie psychodynamique)

Les flux existentiels: vie, amour, considération, reconnaissance - Accès à la Vie (psychologie existentielle, maïeusthésie)

Les flux de pensées: mécanismes de la pensée - Moyens psychiques, Intellect (thérapies cognitives)

Les flux d'actions: gestes et paroles - Moyens physiques (thérapies comportementales)

Les flux émotionnels: émotions - Moyens de "re-animation" (thérapies psychocorporelles). Les émotions sont ce qui anime (é-mouvoir : mettre en mouvement). Elles sont un moyen de sortir de l'insensibilité (incapacité à percevoir) et d'accéder à soi ou aux autres (thérapies psychocorporelles) Même si, en excès, elles peuvent conduire à des blocages, elles permettent néanmoins de garder une trace du vécu.

Source et nature de l'énergie libidinale

Sa source est essentiellement physiologique et influence les échanges relationnels (liens : attachements, répulsion) entre les êtres humains, ainsi que leur psychologie (échanges relationnels internes entre les différentes parties du Soi).

L’énergie a pour étymologie ergos qui signifie travail (donc avant tout action). Pour comprendre la libido, il est essentiel de concevoir qu’il s’agit d’une énergie qui s’exprime de différentes façons et pas seulement sexuellement. Même s'il y a analogie dans les différents modes d’expression il importe de comprendre qu’ils sont très différents. Par exemple, quand un enfant veut « pénétrer » le monde de sa mère en essayant d’être intéressant à ses yeux et de lire dans son regard « l’attrait qu’elle a pour lui », il s’agit bien d’une expression libidinale sur le plan de l’énergie… mais il serait déplacé d’y parler sexualité au sens strict. C’est sans doute cette confusion qui a créé des distorsions de sens (et parfois, hélas, des ricanements) concernant la psychanalyse aux yeux du public.

Cette énergie est source d’actions et aboutit à de l’avoir. C’est certainement pour cela que Freud nous parla si souvent d’objet quand il désigne l’autre. Avec la libido, la pulsion n’invite pas à s’ouvrir à l’autre, mais à profiter de lui et à le posséder. Même quand il est possédé de façon délicate, il n’en n’est pas pour autant rencontré. La libido, à elle seule, ne constitue pas l’amour, mais peut contribuer à la rencontre.

L'amour n'y est que potentiel
Quand l'individuation n'est pas suffisamment mature pour permettre aux individus de se rencontrer vraiment tels qu'ils sont, l'amour n'est, au mieux, que potentiel. L'individuation le permettant sera une étape ultérieure vers laquelle la libido aura permis d'aller, mais qu'en aucun cas elle ne constitue. Le besoin libidinal initial, aura juste servi d'élément attractif et de "ciment provisoire" en attendant que la maturité permette la réalisation d'une réelle rencontre des individus.

Libido, amour et autres flux

regard sur quatre types de thérapies

mars 2005 - © copyright Thierry TOURNEBISE

http://www.maieusthesie.com/nouveautes/article/libido
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Sexualité   Sam 4 Juil 2009 - 17:06

Nitrof a écrit:
Les mots libido et amour sont souvent abusivement utilisés pour désigner la même chose. La libido nomme une attraction et un besoin pulsionnel conduisant à vouloir utiliser l'autre, alors que l'amour indique une ouverture à lui, tel qu'il est, avec pour seul projet de le rencontrer et non de l'utiliser. Celui qui ne fait pas la différence entre libido et amour n'a sans doute pas non plus fait la différence entre besoin d'autrui et ouverture à autrui.

La façon pour un être humain de vivre dans le monde et d'expérimenter le quotidien, avec autrui ainsi qu'avec lui-même, passe par la manifestation (expression), ou la rétention (refoulement) de différents flux. J'évoquerai ici cinq types de flux, sans que cela ne prétende être exhaustif:

Les flux d'énergie: flux dynamique, flux de libido - Moyens énergétiques, besoins (Psychanalyse et thérapie psychodynamique)

Les flux existentiels: vie, amour, considération, reconnaissance - Accès à la Vie (psychologie existentielle, maïeusthésie)

Les flux de pensées: mécanismes de la pensée - Moyens psychiques, Intellect (thérapies cognitives)

Les flux d'actions: gestes et paroles - Moyens physiques (thérapies comportementales)

Les flux émotionnels: émotions - Moyens de "re-animation" (thérapies psychocorporelles). Les émotions sont ce qui anime (é-mouvoir : mettre en mouvement). Elles sont un moyen de sortir de l'insensibilité (incapacité à percevoir) et d'accéder à soi ou aux autres (thérapies psychocorporelles) Même si, en excès, elles peuvent conduire à des blocages, elles permettent néanmoins de garder une trace du vécu.

Source et nature de l'énergie libidinale

Sa source est essentiellement physiologique et influence les échanges relationnels (liens : attachements, répulsion) entre les êtres humains, ainsi que leur psychologie (échanges relationnels internes entre les différentes parties du Soi).

L’énergie a pour étymologie ergos qui signifie travail (donc avant tout action). Pour comprendre la libido, il est essentiel de concevoir qu’il s’agit d’une énergie qui s’exprime de différentes façons et pas seulement sexuellement. Même s'il y a analogie dans les différents modes d’expression il importe de comprendre qu’ils sont très différents. Par exemple, quand un enfant veut « pénétrer » le monde de sa mère en essayant d’être intéressant à ses yeux et de lire dans son regard « l’attrait qu’elle a pour lui », il s’agit bien d’une expression libidinale sur le plan de l’énergie… mais il serait déplacé d’y parler sexualité au sens strict. C’est sans doute cette confusion qui a créé des distorsions de sens (et parfois, hélas, des ricanements) concernant la psychanalyse aux yeux du public.

Cette énergie est source d’actions et aboutit à de l’avoir. C’est certainement pour cela que Freud nous parla si souvent d’objet quand il désigne l’autre. Avec la libido, la pulsion n’invite pas à s’ouvrir à l’autre, mais à profiter de lui et à le posséder. Même quand il est possédé de façon délicate, il n’en n’est pas pour autant rencontré. La libido, à elle seule, ne constitue pas l’amour, mais peut contribuer à la rencontre.

L'amour n'y est que potentiel
Quand l'individuation n'est pas suffisamment mature pour permettre aux individus de se rencontrer vraiment tels qu'ils sont, l'amour n'est, au mieux, que potentiel. L'individuation le permettant sera une étape ultérieure vers laquelle la libido aura permis d'aller, mais qu'en aucun cas elle ne constitue. Le besoin libidinal initial, aura juste servi d'élément attractif et de "ciment provisoire" en attendant que la maturité permette la réalisation d'une réelle rencontre des individus.

Libido, amour et autres flux

regard sur quatre types de thérapies

mars 2005 - © copyright Thierry TOURNEBISE

http://www.maieusthesie.com/nouveautes/article/libido

mais toi que penses tu de l'amour ?
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9225
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Sexualité   Sam 4 Juil 2009 - 17:12

florence_yvonne a écrit:
Il n'y a rien de pire que la sexualité sans amour.

A moins qu'elle ne soit la compensation pour tant d'amour qui n'a pu s'exprimer à travers la sexualité?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sexualité   Dim 5 Juil 2009 - 16:23

obie 1 a écrit:
mais toi que penses tu de l'amour ?

Le texte que j'ai placé c'est la différence entre libido et Amour très bien expliqué...

L'Amour c'est ce que beaucoup d'humains n'appliquent pas, mais qui malgré tout leur permet d'exister.

L'amour est plus évident à la femme qu'aux hommes, car elle donne naissance et souvent assume plus que l'homme la responsabilité de cette naissance.

Dans le bouddhisme on nous enseigne qu'on doit aimer tous les êtres comme s'ils étaient notre mère, c'est le sentiment le plus facile a visualiser pour savoir exprimer l'Amour.

Quel est la différence entre l'amour et la compassion selon toi?
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9225
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Sexualité   Dim 5 Juil 2009 - 18:57

Nitrof a écrit:


Dans le bouddhisme on nous enseigne qu'on doit aimer tous les êtres comme s'ils étaient notre mère, c'est le sentiment le plus facile a visualiser pour savoir exprimer l'Amour.

Je trouve ça très joli mais d'un autre côté je ne crois pas que ce soit suffisant pour provoquer un amour qui soit plus authentique que factice...

L'amour c'est aussi une chimie au niveau du cerveau et si la personne est déficiente à ce niveau on aura beau lui déclamer les plus beaux poèmes d'amour que ça ne lui fera pas beaucoup d'effet même qu'au bout d'un certain temps ça risque de l'irriter plus qu'autre chose!

S'il est certainement vrai que le jour où nous nous aimerons tous les uns les autres le bonheur absolu ne sera plus très loin il est aussi vrai que de le dire ne suffit pas,ça prend d'autres ingrédients que nous n'avons manifestement pas encore découvert!

Je demeure cependant persuadé que la Création a été conçue afin que nous les découvrions un jour!
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4556
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Sexualité   Dim 5 Juil 2009 - 20:09

Nitrof a écrit:

Quel est la différence entre l'amour et la compassion selon toi?


La douleur n'est pas vue de la même façon.
Faut il avoir de la compassion pour cette mère qui dépasse les douleurs de son accouchement pour vivre un bonheur intense?
J'ai l'impression que le bouddhisme nous apprend à mourir mais pas trop à vivre avec nos actes tant il rejette toute forme de passion mais j'ai peut etre une vue restrictive. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sexualité   Dim 5 Juil 2009 - 22:52

Citation :
la compassion pour cette mère qui dépasse les douleurs de son accouchement pour vivre un bonheur intense?


Le bonheur intense c'est peut-être le résulta du vrai amour et effectivement si nous sommes conscients comment ne pas être compatif pour une personne qui nous a tous donné comme une mère?

Alors, il n'est pas difficile d'être bon avec les autres.

Le Lama nous disait souvent que pour avoir un bon comportement avec les autres, faut les voir comme si dans le temps ils ou elles auraient été notre mère et vu le grand nombre d'éons écoulés depuis que tout existe il y a de très bonne chance pour que se soi vrai qu'ils ou elles aient déjà été notre mère.

Citation :
il rejette toute forme de passion mais j'ai peut etre une vue restrictive

La passion pour un bouddhiste du mahayana ou du vajrayana, n'est pas rejeté puisque c'est un outil pour apprendre, pour savoir qu'est-ce que la passion faut l'avoir vécu et si on est mieux dans la vie avec on la conserve et si cela nous créé des ennuis Very Happy dépendamment de notre coté masochiste on conserve ou on largue!
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sexualité   Lun 6 Juil 2009 - 15:22

Y a-t-il plusieurs formes ou des degrés de passion?
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Sexualité   Lun 5 Oct 2009 - 13:58

Nitrof a écrit:
Se faire agresser par des religieux sa marque plus profondément que des films pornos!

Si les enfants doivent apprendre par les films pornos c'est que les adultes on peut-être trop tardé a leur enseigner les règles de la vie...

Pas faux !

_mon fils, nous devons maintenant parler de sexualité
_oui papa, qu'est ce que tu voudrais savoir ?



dans un blog qui brillait par les commentaire (ce qui est rare) j'avais vu un sujet ou en angleterre un sondage parlait d'éducation sexuelle
90 % des parents disent parler de sexualité à leur enfats, alors que 40 pour cent des enfants disent que leur parents leur ont parlé de sexualité.
Pourquoi cette différence incroyable ?

premier intervenant parce que 50 % pour cent des enfants appartiennent au 10 % des parent qui ne parlent pas de sexualité !

2eme parce que les parents parlent de sexualité et les enfants pensent qu'il est question de botanique !

3 eme parce que les parents parlent en effet de sexualité et que pendant cela les enfants ... écoutent leur walkman, jouent a la Nitendo ....

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sexualité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sexualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Sociologie-
Sauter vers: