Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Zazen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Zazen   Mar 3 Fév 2009 - 10:38

Citation:
Cela veut dire que la conscience qui est en quelque sorte séparée du cerveau-et qui n'est pas le cerveau!-suit l'esprit dans son voyage nocturne.


Quelle différence fais-tu entre la conscience et l'esprit ?



Je pense d'abord que ces deux termes sont presque synonymes mais différents;la conscience:le sentiment de soi-meme, et l'esprit:subtance incorporelle et intellectuelle,principe pensant.

Dans l'hindouisme on parle de "conscience distinct" pour qualifier l'esprit inférieur, subordonné à l'espit supérieur qui est "la conscience cosmique".
Autrement dit,nous sommes nés conscience distinct,issue de la conscience cosmique:l'énergie ou principe créateur,ou le père,....comme on veut.
Le Bouddha Gautama définissait le grand tout ainsi:
L'oeuil
les cinq sens
la conscience
les phénomènes de la conscience
les consciences
les objets .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Mar 3 Fév 2009 - 11:44

Lorsque les maitres Zen disent que l'intuition se développe,que la sagesse apparait de façon (inconsciente),lorsqu'ils affirment qu'il faut "penser sans penser" la notion de l'inconscient à laquelle ils ont recours provient des plus anciennes traditions indiennes et bouddhiques.

Pendant le Zazen l'inconscient s'élève vers le conscient, Zazen "plonge à la source de la création et s'abreuve à toute la vie qui est en elle".

Le vide est omniprésent,en fluctuation perpétuelle.Le vide contient tout à l'état virtuel.

Zazen n'est lié à aucune race,à aucune forme particulière de culture.Aujourd'hui ce peut etre un pivot du développement humain.

Les pensées sont d'abord celles de notre vie quotidienne,puis si nous continuons la pratique,nous atteignons les niveaux les plus profonds de notre subconscient.

Il est écrit dans le sodoka: On ne doit pas rechercher la vérité(le vide Ku),ni couper les illusions(les phénomènes Shiki).
On laisse passer les pensées,on ne les entretient pas,elles perdent ainsi leur acuité.

De cette façon en nous éduquant au plan non conscient,Zazen nous fait découvrir l'intuition.Il devient la source de notre existence et le comportement juste(pensée,parole,action) provient de la sagesse,il ne surgit pas de la conscience mais des profondeurs de l'esprit.
"La nature de Bouddha est en chacun de nous".

Qu'est-ce que la voie?: tous les phénomènes que nous rencontrons.La vie ici et maintenant.
La voie par les phénomènes,meme en marchant au loin,nous n'arriverons jamais sur le chemin,et cette compréhension ne passe pas par l'intelligence du cerveau frontal.

La sagesse,cette intuition supérieure est créée par la condition normale,originelle,de la conscience en Zazen.
Toutes choses ,alors devient la voie.

Dans le Zen se connaitre soi-meme,s'étudier, n'a rien à voir avec l'introspection.Nous sommes au monde.Il n'y a rien à craindre,il n'y a aucun sujet d'angoisse.
La vraie vie est ici et maintenant.
Le mental y trouve sa juste place,vous ne devez rien chercher,il n'y a rien qui doive etre cherché.La vraie lumière est partout.

L'homme occidental se conçoit souvent comme un sujet séparé d'objets,comme un corps détaché du cosmos: Zazen fait éclater cette illusion de la raison,le corps et l'esprit sont un.
Ce sont des fréquences différentes d'une meme vibration,des formes de la meme énergie.

Le Zen est la lumière de l'origine,penser avec le corps,c'est la voie pour etre en harmonie avec soi-meme.Un corps saint dans un esprit saint.

En occident on considère que le but de l'existence est l'accomplissement de la personnalité.
Lorsque le Sutra parle de "réaliser la voie",il s'agit d'une expérience qui va bien au delà des frontières de l'égo.
Devançant en cela les découvertes les plus récentes de la science,la pensée orientale et en particulier Boudddhique,formule une conception du monde qui est une expérience.
Nous vivons dans un univers de relativité où tout est interdépendance,relation de cause à effet,et où tout est énergie.
Une telle expérience fait éclater le petit égo,elle n'est donc en aucun cas vécue consciemment,et pourtant elle est reconnaissasble!c'est;"ici et maintenant".
L'harmonie avec soi-meme,avec les autres , avec le cosmos...

Extrait de :Le Zen en trois degré. Pascal Dumoulin. Non édité...
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4549
Age : 52
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le Zazen   Mar 3 Fév 2009 - 12:46

L'expérience du zazen me tente: penser sans penser voilà un défi qui m'enthousiasme.

En fait notre champ de conscience est tellement étroit et volatile qu'il doit etre interessant d'explorer son moi profond comme la partie immergée de l'iceberg.

Les activités artistiques sont aussi de fameux catalyseurs de révélation personnelle et peuvent se rapprocher de certaines disciplines meditatives quand la tête est vide et les mains façonnent, quand l'acteur déroule son texte dans un état second ou que le musicien se transporte dans un univers extatique bercé par les mesures sonores.
Le corps est oublié ou en mode automatique et l'esprit s'echappe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Mar 3 Fév 2009 - 17:03

Chatman a écrit:
Citation :
L'expérience du zazen me tente: penser sans penser voilà un défi qui m'enthousiasme.

En fait notre champ de conscience est tellement étroit et volatile qu'il doit etre interessant d'explorer son moi profond comme la partie immergée de l'iceberg.

L'idéal serait que chacun puisse librement se rendre dans un dojo pour pratiquer le zazen.
La seule chose dont nous avons besoin c'est d'etre souple.
Nous pouvons également pratiquer seul ou ensemble,chez soi,il y a plusieurs manières d'aborder cette discipline et c'est d'ailleurs pour cette raison que je l'ai divisée en trois degrés d'évolution,trois façon de l'aborder. Quelque soit le temps libre dont nous disposons quotidiennement il est toujours possible de pratiquer le Zen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Mar 3 Fév 2009 - 18:55

Zen c'est zazen.
Zazen permet de saisir son moi , par zazen on découvre son vrai moi, en soi­-même et par soi-même. Si notre moi ne retrouve pas son essence véritable, nous continuerons a joué a cache-cache. Autrement dit, faire zazen c'est enlever le bandeau qui couvre les yeux, on découvre qu'il n'y a aucune différence entre soi et Bouddha. «Le satori, c'est la révélation du vrai moi» disait Kodo Sawaki . Dôgen dit : « Tous nous sommes pourvus d'une riche et opulente nature. Tel que nous sommes, nous sommes bouddha. Cependant, en ne pratiquant pas nous n'en prenons pas conscience et ne pouvons nous éveiller ».

Certains suivent l'enseignement de maîtres comprennent la doctrine toutefois leur savoir reste intellectuel. Lorsque l'on entend les mots nous devons retracer leur source. Nous ne devons pas nous attacher aux mots, seul leur esprit est important. En procédant, nous devons réaliser que c'est tous ce dont nous avons besoin de savoir.

On ne doit pas désirer le satori, dans zazen, on ne veut rien : ni les honneurs, ni l'argent, ni même la vie. ((Rien)). C'est en faisant simplement zazen qu'apparaît l'état de conscience, la pensée sans pensée, au-delà de toute pensée rationnelle. Nous sommes toujours sur le sentier; satori n’est ni près ni loin, c'est ici maintenant.

Quand zazen et la vie quotidienne deviennent indissociables, la sagesse se manifeste et l'on comprend que dans le monde du zen, il n'y a pas de désirs. Il est très difficile de pratiquer zazen quand on appartient soi-même a ce monde de désirs.

Il est écrit : « Le sage n'a pas d'ego ; pour lui, tout est ego. » N'ayant pas d'ego, il est le ciel et la terre, l'univers entier. Il n'y a pas lui et les autres : il est les autres et les autres sont lui.

Dans les dojos c'est plus motivant pour débuter, il y a aussi des directives et quelqu'un qui surveille notre posture. Au Québec il peut y avoir des différences entre les règles et la façon de pratiquer dans les dojos dépendamment si c'est un dojo soto ou rinzai . Il n'est pas obligatoire de s'assoir par terre sur un zafu (coussin) en position du lotus ou en demi-lotus ou en birman, on peut prendre un petit banc pour s'assoir avec les genoux au sol et pour les personnes qui ont des handicaps une chaise peut être tolérée à certains endroits.Ce qui est important le dos doit avoir une bonne posture pour que l'énergie circule bien dans la colonne vertébrale et permettre une respiration sans entrave.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Mar 3 Fév 2009 - 23:20

Nitrof a écrit:
Citation :
Quand zazen et la vie quotidienne deviennent indissociables, la sagesse se manifeste et l'on comprend que dans le monde du zen, il n'y a pas de désirs. Il est très difficile de pratiquer zazen quand on appartient soi-même a ce monde de désirs.

Evidemment,pour l'occidental cette discipline n'est pas très attrayante vu la difficulté de certains exercices,de meme que cette première image qui nous vient à l'esprit et qui est le Bouddha assis,cela nous fait un peu penser que de s'asseoir ainsi en lotus est impossible.
La position du diamant, est plus adaptée à l'occidental,puisque finalement la première chose à faire dans le zen,c'est de s'asseoir,c'est merveilleux qu'y a t-il de dfficile dans le fait de s'asseoir!.... En diamant;sur un tapis genoux contre le sol on s'asseoit sur ses talons
et les mains sont posées sur les cuisses paumes ouvertes vers le ciel,romantique,puis on laisse se poser le regard dans le vide à quelques mètres devant...Je ne vois pas ce qu'il y a de repoussant dans cette façon de méditer.

Il n'y a pas de désirs dis-tu dans le monde du zen?

En fait les désirs de la chair sont rélégués a l'arrière plan,mais il ne disparaissent pas ,loin de là,ils ne sont que modifiés on pourrait dire raréfiés, ainsi les mauvaises habitudes sont remplacées par des bonnes lorsque l'on s'aperçoit que la forme la plus haute du plaisir se découvre dans le zazen...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Jeu 5 Fév 2009 - 16:54

za signifie 's'asseoir '
zen signifie 'concentration ', 'comprendre '

La pratique de zazen consiste tout simplement à s'asseoir et à 'méditer '.


On n’est pas obligé de s'assoir comme Bouddha, mais il faut avoir une bonne posture pour la colonne.

On peut s'assoir sur un petit banc don le siège a un angle afin d'avoir une bonne posture pour la colonne et qu'il n'y ait pas trop de poids sur les pieds et les genoux. Il y a aussi des personnes qui prennent une chaise sans dossier. Quelque soit la posture on a toujours la main gauche dans la droite les pouces se touchant (ni montagne et vallée). Cette position est en rapport avec la circulation de l'énergie et permet au dirigent de voir l'état d'esprit du pratiquant si les pouces descendent il s'endort, s’ils lèvent il pense trop. Il y a le kinhin(marche zen) qui sépare la séance de méditation en deux.

Citation :
Pascale : Il n'y a pas de désirs dis-tu dans le monde du zen?


« Lorsque l'esprit ne demeure sur rien, le véritable esprit apparaît. » Sûtra du Diamant

Le désir est une tension issue d'un sentiment de manque et en ce sens on ne désire que ce dont on manque. ''wiki"

S'il n'y a plus de manque ou est le désir?

Le zen peut combler le manque!
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le Zazen   Jeu 5 Fév 2009 - 22:10

Citation :
S'il n'y a plus de manque ou est le désir?

Un désir cesse quand il se réalise car il n'y a plus de manque.
Le manque peut parfois ne jamais cesser. Le désir ne connait pas de limites. Souvent les etres humains désirent toujours plus.

Comment le zen comble-t-il le manque ?
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le Zazen   Jeu 5 Fév 2009 - 22:13

Citation :
Quelle différence fais-tu entre la conscience et l'esprit ?



Je pense d'abord que ces deux termes sont presque synonymes mais différents;la conscience:le sentiment de soi-meme, et l'esprit:subtance incorporelle et intellectuelle,principe pensant.

Je vais etre hors-sujet par rapport à la conversation sur le zen, mais je crois que la conscience c'est les pensées dont on a conscience, et l'esprit la réunion de la conscience et de l'inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 6 Fév 2009 - 10:47

Tibouc a écrit:
Citation :
S'il n'y a plus de manque ou est le désir?

Un désir cesse quand il se réalise car il n'y a plus de manque.
Le manque peut parfois ne jamais cesser. Le désir ne connait pas de limites. Souvent les etres humains désirent toujours plus.

Comment le zen comble-t-il le manque ?

Lorsque l'on pratique le Zen,la sagesse apparait peu à peu,c'est une lente évolution, meme pour un occidental qui n'a pas eu la posssibilité de commencer la pratique durant son enfance tel que nous pouvons l'observer chez les asiatiques,cette discipline lui reste toujours abordable.
La sagesse se développpe par le simple fait que nous opérons en nous ce que l'on appèle dans le zen"le retrait des sens",lorsque nous sommes assis et immobile plongé dans la méditation,on apprend à maitriser son corps nos pulsions et nos désirs,puis peu à peu,c'est le retrait des sens,le cheval fou est dressé le corps s'apaise,l'esprit reprend les rennes de la volonté agissante.Le désir est rélégué à l'arrière plan,ce qui ne veut pas dire qu'il disparait,si l'adepte a le désir de boire ou de manger,c'est un désir légitime,désormais la maitrise de nos cinq sens appartient pleinement à l'esprit et finalement celui-ci s'arrete où il veut.
Se consacrer à la pratique du zen n'implique pas forcément une totale dépendance de l'adepte dans l'art de méditer,si l'esprit s'arrete où il veut c'est qu'il lui est possible de travailler comme il veut à son rythme,ainsi chaque adepte découvrira sa propre limite à ne pas dépasser sur le chemin de la contemplation.
En d'autre termes,l'esprit s'arrete où il veut,cela veut dire que nous ne sommes pas obligé de pratiquer le zen dans le seul but de parvenir au nirvana final à la bouddhéité,l'esprit nous permet d'ajuster nos propres fréquences vibratoires à notre véritable degré d'évolution spirituelle sis en nous memes et inné.
Couper la racine des désirs envahissants,c'est le retrait des sens,l'apaisement de l'ame et la délivrance du monde des ténèbres...

Tous les efforts visant à la maitrise de soi restent stériles aussi longtemps que demeurera la convoitise.Selon l'injonction du Bouddha citée dans le Dhammapada:
"Ni par la discipline et les voeux,ni par l'intellection,ni par la méditation,ni par la solitude,je gagnerai la félicité qu'aucun homme ordinaire ne pourra jamais connaitre.
O moines! n'ayez de cesse avant d'avoir détruit en vous les racines du désir."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 6 Fév 2009 - 11:03

Il est toutefois impossible de comprendre les implications de la méditation Za-Zen en dehors de la routine quotidienne.La devise de l'ordre monastique,qui s'énonce:
"Sans travail,pas de nourriture", dénote l'importance accordée par les maitres Zen au travail manuel qui,avec la routine journalière,est sencé équilibrer les activités de l'esprit et du corps,prévenir la paresse et l'introspection stérile et maintenir en vie l'idéal consistant à appliquer dans la vie courrante les principes de vérité perçus dans l'exercice de méditation.
(Christmas HUMPHREYS ;Concentration et méditation)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 6 Fév 2009 - 22:03

Tibouc a écrit:
Citation :
S'il n'y a plus de manque ou est le désir?

Un désir cesse quand il se réalise car il n'y a plus de manque.
Le manque peut parfois ne jamais cesser. Le désir ne connait pas de limites. Souvent les etres humains désirent toujours plus.

Comment le zen comble-t-il le manque ?

Personnellement le zazen m'a entrainé a regardé passer les pensés sans vouloir en développer aucune ,(tout passe, tout voir, mais ne rien prendre ni choisir). Toutefois, ont est conscient de tout ce qui passe et il est toujours possible de développer une pensée si ce là peut être utile.Si une pensée désagréable nous vient, avec cet entrainement il est facile de ne pas s'y arrêter et si par nécessité on s'y arrête,en étant un simple observateur on ne se sent pas impliqué dans le problème et généralement la solution vient intuitivement.

Il est aussi prouvé scientifiquement que la méditation change le fonctionnement du cerveau ce qui a un effet sur notre état d'être et notre façon de percevoir la vie.

Chose importante on ne se concentre pas dans le zen on est attentif.

Il y eu une expérience faite avec un yogi en méditation un maitre zen et une personne ordinaire les trois étaient branché sur un appareil de détection d'onde émotionnelle. On a fait sauter un pétard pendant leur méditation, le yogi rien n'a bougé, le maitre zen ça bougé lors du bruit puis tout est revenu comme avant, stable, la personne ordinaire n'a jamais été tout a fait stable et sont état a empiré après le bruit.

Dans le zen on ne fuit pas les choses on les regarde et on peut s'en servir si besoin est,mais on apprend aussi comment ne pas s'y attacher et a s'en passer si nécessaire.

On peut désirer des choses, mais si se n'est pas vital elle passe,ainsi avec le temps peut de choses cré un manque et s'il y a manque non utile il est rapidement passé.

Donc si une chose manque, la pratique du zen fait qu'on a la faculté de s'en détacher rapidement, plus on avance dans la pratique moin il y a de désir, car le manque passe trop rapidement pour pouvoir se transformé en désir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 6 Fév 2009 - 22:47

Tibouc a écrit:
Citation :
Quelle différence fais-tu entre la conscience et l'esprit ?



Je pense d'abord que ces deux termes sont presque synonymes mais différents;la conscience:le sentiment de soi-meme, et l'esprit:subtance incorporelle et intellectuelle,principe pensant.

Je vais etre hors-sujet par rapport à la conversation sur le zen, mais je crois que la conscience c'est les pensées dont on a conscience, et l'esprit la réunion de la conscience et de l'inconscient.

Very Happy Les mots sont comme les couleurs : se que je nomme bleu est bleu pour moi, pour un autre c'est bleu aussi, mais si je voyais avec ses yeux se serait peut-être une nuance de gris pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 6 Fév 2009 - 22:55

Citation :
Les mots sont comme les couleurs : se que je nomme bleu est bleu pour moi, pour un autre c'est bleu aussi, mais si je voyais avec ses yeux se serait peut-être une nuance de gris pour moi.

Si tu es daltonien certainement!^^
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 6 Fév 2009 - 23:31

Un même mot peut avoir bien des nuances...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Mar 24 Fév 2009 - 20:10

'La vérité ne se pense pas, n'a pas d'esprit zazen est juste une chose : avoir un esprit intrépide.'
Suzuki Shosan

'On ne trouve la vie qu'à travers la conquête de la peur et de la mort dans sa propre intimité, son propre esprit. Vider l'esprit de toutes les formes d'attachement'.
Togo Shigekata

'L' esprit paisible est comme l'eau calme réfléchissant l'éclat de la lune. Vider l'esprit et vous réaliserez un esprit paisible. '
Yagyu Jubei

'L'esprit insensible aux conditions extérieures produit une mobilité corporelle.'
Yagyu Renyasai

'Quand une vache boit de l'eau, cette eau devient du lait. Quand un serpent boit de l'eau, cette eau devient du poison.'
Omori utilisait souvent cette sentence traditionnelle quand il voulait illustrer que la pensée sur le sens des causes et des effets est une quête du vide. La conscience des conditions est bien plus utile.
Omori Sogen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Mer 25 Fév 2009 - 10:46

Parole de Sri Krischna:
"Abandonnant,sans rien exepter ni rien laisser,tous les désirs nés de la volonté de désir,et maintenant les sens par le mental afin qu'ils n'aillent pas courir de tous cotés,on doit lentement faire cesser toute action mentale par une intuition maintenue dans l'étreinte de la stabilité et,ayant attaché le mental au Moi supérieur,on doit ne plus penser à rien.Chaque fois que le mental inquiet et agité s'échappe,il faut le dominer et le ramener à la soumission dans le Moi.Quand le mental est entierement calmé,alors descend sur le yogin,suprème,sans tache,sans passion,la béatitude de l'ame qui est devene le Brahman."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Mer 25 Fév 2009 - 15:59

Pourquoi se préoccuper du passé et du future tout se passe en ce moment!

Si notre attention ne s’attache à rien, on voit l'ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Le Zazen   Jeu 26 Fév 2009 - 15:21

Mon chien vit dans l'instant présent, moi, j'ai besoin de me projeter.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Jeu 26 Fév 2009 - 15:27

Il est donc un excellent maître zen pour toi ton chien. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Le Zazen   Jeu 26 Fév 2009 - 15:31

peut-être
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Le Zazen   Jeu 26 Fév 2009 - 20:02

Citation :
'Quand une vache boit de l'eau, cette eau devient du lait. Quand un serpent boit de l'eau, cette eau devient du poison.'

Ben moi quand je bois de l'eau ce que ça devient change de couleur

Citation :
Pourquoi se préoccuper du passé et du future tout se passe en ce moment!

Je vais essayer d'oublier de payer mes impôts pour voir si je suis plus serein...


Dernière édition par jean le Jeu 26 Fév 2009 - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le Zazen   Jeu 26 Fév 2009 - 22:30

A propos des désirs :

Du jour où on n'a plus de désirs, on n'a plus de plaisirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Jeu 26 Fév 2009 - 23:24

J-P Mouvaux a écrit:
A propos des désirs :

Du jour où on n'a plus de désirs, on n'a plus de plaisirs.

Je pense que le désir légitime reste la chose la plus pure de nous meme,lorsque nous avons vaincu ces obstacles que sont les mauvais penchants et désirs,ainsi nous atteignons la forme la plus haute du plaisir quand le désir légitime devient la voie d'une noble satisfaction,telle que faire de l'art ou de l'enseignement.Le désir ne peut mourrir en réalité,il est rélégué à l'arrière plan tels que les désirs de la chair par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 27 Fév 2009 - 4:42

Le désir n'est pas un gage de plaisir, mais le plaisir est gage de désir.

Le bonheur que l'on ressent quand on est libéré des chaînes du désir surpasse tout plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Zazen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Zazen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'immobilité du Zazen
» Les jambes en zazen
» De l’utilisation du mot zazen par les moines zen
» Comment pratiquer Zazen?
» Zazen en groupe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions orientales :: Bouddhisme-
Sauter vers: