Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Zazen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Jeu 26 Fév 2009 - 16:42

Le désir n'est pas un gage de plaisir, mais le plaisir est gage de désir.

Le bonheur que l'on ressent quand on est libéré des chaînes du désir surpasse tout plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Le Zazen   Jeu 26 Fév 2009 - 22:39

Pas de désir
donc pas de plaisir
donc pas d'enfants

C'est pour les curés, les moines ou les eunuques.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 27 Fév 2009 - 0:44

Et comme je ne suis ni curé, ni moine, ni eunuque, je préfère garder mes désirs, même les plus charnels, quitte à rester un peu frustré quand j'ai des désirs qui restent inassouvis. Jouir, souffrir, c'est les deux faces de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 27 Fév 2009 - 1:17

J-P Mouvaux a écrit:
Et comme je ne suis ni curé, ni moine, ni eunuque, je préfère garder mes désirs, même les plus charnels, quitte à rester un peu frustré quand j'ai des désirs qui restent inassouvis. Jouir, souffrir, c'est les deux faces de la vie.

Tu veux dire que la où y a du Zen y a pas de plaisirs?... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 27 Fév 2009 - 6:17

Tout désir n'amene pas du plaisir mais tout plaisir vient du désir. Donc tous les désirs ne sont pas bons, mais il ne faut pas tous les supprimer. Le désir est une force vitale, quand on a plus de désir on n'agit plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 27 Fév 2009 - 8:58

Les besoins du corps doivent être rassasié avant de s'en libérer, quand notre corps a besoin de se nourrir on le nourri cela comble sont désir de manger et lui apporte le plaisir d'avoir mangé et par ce fait on goûte un peut de bonheur, si on a mal mangé on aura des malaises qui diminueront notre bien-être. Être raisonnable en toute chose aide à conserver et stabiliser notre état de bonheur. Mes maîtres bouddhistes mon enseigné la voie du milieu, la corde ne doit pas être trop tendu ni trop relâche pour que la note soi juste.

Personne n'a le même appétit ni les mêmes besoins, a chacun de trouver sa juste voie et de la suivre si il désir trouver la paix et un bonheur durable en lui et par ce fait être libéré intérieurement.

Certaines religions aiment voir des pêcheurs un peu partout et ajoute des pénalités aux pénalités que l'on s'impose en enfreignant la règle du juste milieu. Pourquoi ajouter de la souffrance a ces personnes quand on sait qu'ils vont inévitablement souffrir de leur propre action tôt ou tard, on n’a pas à les juger ou les punir, on doit avoir de la compassion pour leur souffrance en respectant leur façon d'être.

C'est difficile pour nous occidental de bien comprendre cette façon d'aborder la spiritualité on nous a habitués a suivre des dogmes, a se culpabilisé, a se pénaliser pour nos fautes et a vivre une spiritualité motivée par des choses et des êtres extérieur a nous.

J'ai connu des moines zen qui de temps a autres se tapais une soirée avec dames et bien arrosée, le lendemain quelque peux éméché ils étaient, mais sans culpabilité c'était un autre jour, une autre vie...
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 27 Fév 2009 - 11:38

Code:
Tu veux dire que la où y a du Zen y a pas de plaisirs?...

Hi Hi Hi !


:0a6:
Revenir en haut Aller en bas
L'Ecossais
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 109
Age : 62
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: Le Zazen   Dim 31 Mai 2009 - 22:19

L'homme de désir cherche parfois autre chose, que le plaisir charnel...
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le Zazen   Lun 1 Juin 2009 - 0:39

Loup Ecossais a écrit:
L'homme de désir cherche parfois autre chose, que le plaisir charnel...

Et le sage sait équilibrer ses désirs et plaisirs "charnels" et "spirituels".
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9253
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Le Zazen   Lun 1 Juin 2009 - 3:18

Juste une petite remarque sur la spiritualité:Je pense qu'une personne, très intellectuelle par exemple,pourrait écrire toute une encyclopédie traitant de la spiritualité et n'avoir aucun véritable don spirituel.


Psst Je ne fais évidemment pas allusion à Jean-Pierre en qui je devine de telles aptitudes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Lun 1 Juin 2009 - 7:08

L'homme de désir apprend a ne plus chercher quoi que se soi, mais a vivre avec sa nature d'homme et le livre de la nature...

Voici un texte qu'un ami moine (Shinki) m’a donné a méditer sur le Zen:

Fukan-Zazengi

Guide universel de la pratique du Zazen de Maître Dôgen

Maintenant lorsque nous la recherchons, la vérité est originalement partout : pourquoi s’en remettre a la pratique et l’expérience? Le véritable véhicule existe naturellement : pourquoi devrions fournir de grands efforts? D’autant plus, le corps entier transcende la poussière : qui pourrait croire qu’il existe un moyen d’épousseter et polir? En général, nous ne dérogeons de l’état idéal : a quoi bon aller ça et la pour pratiquer?

Cependant, qu’il y ait un centième ou un millième d’espace, l’écart de séparation est aussi grand que celui entre le ciel et la terre, et si la moindre trace de désaccord se manifeste, l’esprit se perd dans la confusion. Fiers de notre compréhension, ce faisant des illusions sur sa propre réalisation, entrevoyant l’état de sagesses nous clarifions l’esprit : nous obtenons le zèle qui perce le firmament; nous tiraillons à travers les sphères intellectuelles, qui trottent dans la tête : et nous sommes complètement hors du sentier qui sort le corps.

De plus, nous voyons encore les traces des six années passées assis dans une immobilité totale à Jetavana. (4) On entend encore la rumeur des neuf ans passée face au mur par celui qui transmit le sceau au temple Shaolin. Les anciens saints étaient ainsi : comment pouvons-nous nous dispenser de faire l’effort?

Alors, nous devons cesser la pratique fondée sur la compréhension intellectuelle, étudier les dires, courant après les mots. Nous devons apprendre a faire le pas en arrière qui et diriger le reflet lumineux vers l’intérieur, pour éveiller notre vraie nature. Corps et esprit s’effaceront et les traits originaux se manifesteront. Si nous voulons atteindre l’ineffable matière, nous devons pratiquer la matière de l’ineffable maintenant.

Pour zazen, une pièce silencieuse convient, manger et boire avec modération. Abandonner toute implication. Laisser les tracas de côté. Ne pas penser bien ou mal. Ne prendre parti ni pour ni contre. Arrêter l’agitation de l’esprit, les rêveries, la cogitation. Ne cherchons pas à devenir bouddha. Comment ceci peut être lié avec être assis ou coucher. (7)

En général on étant un futon la ou l’on s’assoie avec un coussin rond dessus. Assis en posture de lotus ou en demi-lotus. Pour la posture du lotus, mettre le pied droit sur la cuisse gauche, ensuite placer le pied gauche sur la cuisse droite. Pour l’assise en demi-lotus, placer seulement le pied gauche sur la cuisse droite. (8)

Bien étendre votre linge de façon que ce soit propre. (9) Placer la main droite au dessus du pied gauche, et placer la main gauche dans la palme de la main droite. Les pouces se rencontrent et se supportent. Juste s’asseoir droit. Ne pas pencher vers la gauche, s’incliner à la droite, ni vers le devant, ou canter vers l’arrière. Les oreilles enlignées avec les épaules, le nez avec le nombril. Tenir la langue au palais, garder les lèvres et les dents fermées. Respirez lentement par le nez.

Lorsque la posture est bien prise, faire une grande respiration complète et balancer le corps de gauche à droite. « Pensé a cet état concret au-delà de la penser, » comment est-ce que l’état au-delà de la pensée peut-être pensée? » « Cela est différent de penser, » (10) Ceci est le pivot de Zazen.

Cette assise en Zazen n’est pas l’apprentissage de la concentration Zen. (11) Il est simplement la porte du Dharma de paix et de joie. C’est la pratique expérience qui réalise parfaitement l’état d’éveil. L’univers de la réalisation ultime et restrictions et obstructions (12) ne l’atteindra jamais. De saisir ce sens est être comme le dragon qui a trouvé l’eau, ou comme le tigre dans la forteresse de sa montagne. Rappelez-vous, le vrai Dharma se manifeste naturellement a nous, et la noirceur, la distraction (13) sont écartées déjà.

Si on se lève de l’assise, on bouge lentement, on se lève calmement. Sans être pressé sans brusquer. On voit le passé de ceux qui ont transcendé le commun et le sacré, et ceux qui sont morts en zazen ou debout (14) se fiaient entièrement sur ce pouvoir. De plus, le changement du moment, par la réponse fournit par un doigt, (15) un mat, (16) une aiguille, ou un maillet;(17) et l’expérience de l’état (18) via la manifestation du chasse-mouche, (19) un poing, un bâton, ou un cri, (20) tout cela ne peut être saisi par la pensée dualiste. Comment peuvent-elles être connues par la pratique et expérience de pouvoirs mystiques? Peut-être sont-ils au-delà du son et de la forme. Comment peuvent-ils être autres que des critères qui précèdent connaissances et perceptions?

Alors, nous ne débattons point d’intelligence supérieure ou de stupidité étant inférieure. Ne choisissez pas entre les sots et les avisés. Si nous concentrons nos efforts ( en Zazen ) d’un seul esprit, cela est vraiment la poursuite de la vérité. La pratique – et – la réalisation ne sont pas teintées. Les actes sont mieux balancés et plus constants.

En général, ( les patriarches ) de ce monde et d’autres directions, des Cieux de l’Ouest et des Terres de l’Est, ont tous de manière similaire maintenue la posture de Bouddha, et ce sont uniquement livrer a la coutume de notre religion. Ils se sont simplement dévoués au zazen, et pris par l’état silencieux immobile. Même si il y a maintes distinctions et des milliers de différences, nous devons juste pratiquer zazen et poursuivre la vérité. Pourquoi abandonner notre siège sur le sol, pour aller et venir ça et la au-delà des douanes poussiéreuses et terres étrangères? (25) Si l’on fait un faux pas, on s’écarte du moment présent. Nous avons déjà reçu le nécessaire en tant qu’être humain : ne perdons pas notre temps en vain. Nous maintenons cette contribution a l’essence de la Roue (28) œuvre du Bouddha : qui pourrait souhaiter jouir de la flamme et des étincelles qui jaillissent du silex? La forme est comme la goûte de rosée sur un brin d’herbe. La vie défile à la vitesse de l’éclair. Soudainement elle n’y est plus. Dans un instant elle est perdue.

Je vous implore, nobles amis qui apprenez par l’expérience, ne devenez pas si accoutumés aux images au point d’être consterné par le vrai dragon. (29) Dévouez les efforts à la vérité qui est accessible et droit devant. Vénérez les gens qui sont au-delà l’étude et sans intention. Accord avec la bodhi et les bouddhas. Devenez un successeur au samadhi des patriarches. Si vous pratiquez l’état de cette façon longtemps, vous deviendrez sûrement l’état comme ça. La maison de trésor s’ouvrira naturellement, et vous serez libre de recevoir et utiliser ( son contenu) a votre guise.

Fukan-zazaengi fin.

4. Jetavana lit. Parc Prince Jeta. 7. Assis et coucher représentent les 4 états : assis, debout, marche, et coucher. 8. Maître Dogen donne comme exemple pied gauche sur la cuisse droite. Le pied droit placé sur la cuisse gauche est aussi correct. 9. Spécifiquement ceci réfère ala coutume de ne pas étirer le kasâya sur les genoux. 10. Ces lignes sont tirées d’une conversation entre Maître Yakusan et un moine. 11. « Sekimon-rinkanromku » fait allusion a la manière que les historiens listaient Maître Bodhidharma au côté des gens qui apprenaient la concentration Zen (SHUZEN). 12. Restrictions et obstructions est (RARO), cages fait de nets de soie et bambou utilisé en Chine pour prendre les oiseaux et les poissons. 13. (KONSAN), noirceur et distraction, sont des exemples représentatifs de conditions non naturelles, non balancées du corps et de l’esprit. 14. Maître Mahâkâsyapa, par exemple, serait décédé assis et Maître Kankei Shikan, serait mort debout. 15. Maître Gutei montrait un doigt pour répondre a certaines questions ne pouvant êtres fait en paroles. 16. Maître Ânada réalisa la réalité lorsque le mat du temple tomba au sol. 17. (TSUI), petit maillet utilisé pour frapper un pilier octogonal de bois. Le bodhisattva Manjusri, aurait prêché en utilisant le Tsui. 18. (SHOKAI) Lit. « Expérience – accord, » signifie expérimenter le même état que Gautama Buddha. 19. (HOSSU), sceptre cérémonial fait d’un manche de bois courbé et de cheveux d’animaux. 20. Maître Baso par exemple était reconnu pour avoir un cri très puissant. 25. Fait allusion à la parabole tirée du Sutra du Lotus le fils qui erre dans la pauvreté a l’extérieur du pays sans savoir qu’il est le fils héritier d’un père fortuné. 28. (YOKI) et (KIYO), Ki signifie mécanisme ou parfois l’état au moment présent. Yo signifie le point primordial, parti important, pivot. 29. Réfère a l’histoire de Shoko qui aimait les images de dragons, mais `tait terrifié de rencontrer le vrai dragon. Le vrai dragon c’est Zazen.

Traduction libre de Shinki Montpetit sans prétention, tirée du Shobogenzo, traduit du japonais a l’anglais par Gudo Nishijima et Chodo Cross.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le Zazen   Mar 2 Juin 2009 - 5:55

Nitrof, je crois beaucoup à l'intérêt de la méditation, zen ou yogi, pour acquérir une sagesse.

Mais je ne peux pas m'empêcher de réagir devant une affirmation comme celle-ci :

Code:
L'homme de désir apprend a ne plus chercher quoi que se soi, mais a vivre avec sa nature d'homme et le livre de la nature...

Je pense, au contraire, que nous devons rester constamment en recherche ; pourquoi ne pourrait-on pas poursuivre cette recherche de "la vérité", sans pour autant se stresser, et en restant bien conscients de notre condition limitée d'hommes, enfants de la nature ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Mar 2 Juin 2009 - 15:06

Ta vérité Jean-Pierre n'est pas la mienne et la mienne ne peut-être la tienne nos vies non pas vues le même décor, nos expériences sont différent, notre génétique est différent, etc.
J'ai cherché presque toute ma vie la paix intérieure à l'extérieur argent, religion, philosophie, etc. pour me rendre compte qu'elle était en moi et l'avait toujours été. Il n'y a rien a chercher quand on réussi a retrouver notre coeur d'enfant chaque instant est nouveau et enrichissant (tout voir, mais ne rien prendre ni choisir, mais actif en toute direction).
Un enfant ne désire pas la nourriture il sent la faim par son corps, il sent un tas de choses l'enfant et le manifeste spontanément.

En réalité, je crois que l'on cherche quelque chose parcequ'il y a un grand vide en nous!
Si on n’a plus ce vide que peut-on chercher?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Mar 2 Juin 2009 - 15:14

Ne pas s'accrocher au familier, on ne peux tout prévoir, les choses se passe très rarement comme prévu, la réalité nous surprendra sans cesse.

Chaque situation est unique, on ne doit pas essayer de prévoir, mais rester simplement à l'affût et réagir naturellement à ce qui se présente.

La compréhension passe toujours par l'action! Il faut expérimenter pour que se soit bien assimiler.

Détends-toi, respire bien et fais confiance à la sagesse de ton corps, ne nourris pas d'idées préconçues, mais reste prêt à tout.

En un instant la vie peut changer de cap, il est possible qu'un coeur s'ouvre en un moment de grâce, mais il faut parfois toute une vie pour se préparer à ce moment.

Dan Millman
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Mer 3 Juin 2009 - 6:15

Code:
La compréhension passe toujours par l'action! Il faut expérimenter pour que se soit bien assimiler.

La compréhension juste c'est bien la pensée juste.
"Lorsque je compris en moi,mon action s'éveilla au moment où des évènements s'enchainaient déja".
Mais il ne faut pas confondre:La compréhension passe par l'action
Et l'action passe par la compréhension

JP n'a pas tord en disant qu'il faut sans cesse chercher. "Celui qui cherche ne doit jamais cesser de chercher"pour citer Jésus,mais celui qui pas besoin de chercher pour trouver,car il comprend les choses dans l'action celui là peut etre un "MANUEL"ou meme aussi un disciple de la voie octuple parvenu à un stade proche de la Bouddhéité et qui n'a plus besoin de chercher vraiment,"détaché il vit dans la "contemplation"(8ème stance)
MAis il n'en va pas de meme pour un etre "INTELLECTUEL" mais encore un etre "ADORATEUR" car tous trois ont une approche différente des évènements.
On ne peut pas etre les trois à la fois, manuel,intellectuel et en meme temps adorateur,il y a toujours une prédominance de l'uneou de l'autre qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 71
Localisation : Austrasie
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: Le Zazen   Mer 3 Juin 2009 - 9:38


Pourquoi cette manie exotique de toujours vouloir chercher ailleurs ce que l'on a d'évidence sous la main et de bien plus approprié.

Je propose de nous installer en posture de "zazen" au centre d'un dojo avec une Bible et d'étudier l'Evangile de Jean.

C'est, assurément, le plus sûr moyen pour nous occidentaux, non pas d'être "zen" ce qui n'est qu'une "manière d'être" dans le bouddhisme Mahāyāna, une espèce de code civil et moral en quelque sorte, mais d'atteindre la contemplation de "Tai-i" qui est l' "Unité principielle" qui est la manifestation de la "Grande Unité" (Tao).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Mer 3 Juin 2009 - 10:02

La compréhension passe toujours par l'action! Il faut expérimenter dans un respect de la vie pour que se soit bien assimiler.

Qui d'entre nous prendrait un avion avec un pilote qui a eu 100% dans un examen théorique (intellectuel) mais n'a jamais piloté, ou un autre qui veux imiter les plus grands pilotes (adorateur) mais qui n'a aucune expérience pratique ni théorie de vol, ils n'ont jamais piloté d'avion ils leur manquent de la pratique (manuel)?

Personnellement un pilote qui aurait beaucoup d'heures de vol sans accident, même si se n'est pas un adorateur et que je ne sais s'il a eu une bonne note théorique, j'aurais confiance et monterait dans sont avion.

On doit retrouver notre véritable corps causal pas par seulement l'intellect qui est seulement un outil, ni par adoration c'est extérieur a nous, plus on ajoute de choses a adoré plus on risque de s'éloigner de notre nature causale et on risque de tomber dans l'illusion en s'imaginent être autre chose que se que l'on est réellement et ainsi perdre le sens de toute réalité. Quand on a trouvé notre propre réalité il n'y a rien a cherché d'autre, mais la vie prend une tout autre tournure, on déguste chaque chose et chaque instant dans l'ici maintenant . Comme un jeune enfant qui apprend par l'expérimentation
et l’attention.

-----------------------------------------------------------------------------------
Zen n'est qu'un mot effectivement

Personnellement tous les endroits sont un bon endroit pour être ici maintenant et vivre pleinement avec l'univers.

Par contre, la Bible boff c'est un lointain passé, il y a mieux a lire pour moi poésie , parfois de bon roman , ou ici, sur le web.


Dernière édition par Nitrof le Mer 3 Juin 2009 - 10:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le Zazen   Mer 3 Juin 2009 - 10:03

Nitrof a écrit:
Ta vérité Jean-Pierre n'est pas la mienne et la mienne ne peut-être la tienne nos vies non pas vues le même décor, nos expériences sont différent, notre génétique est différent, etc.
J'ai cherché presque toute ma vie la paix intérieure à l'extérieur argent, religion, philosophie, etc. pour me rendre compte qu'elle était en moi et l'avait toujours été. Il n'y a rien a chercher quand on réussi a retrouver notre coeur d'enfant chaque instant est nouveau et enrichissant (tout voir, mais ne rien prendre ni choisir, mais actif en toute direction).
Un enfant ne désire pas la nourriture il sent la faim par son corps, il sent un tas de choses l'enfant et le manifeste spontanément.

En réalité, je crois que l'on cherche quelque chose parcequ'il y a un grand vide en nous!
Si on n’a plus ce vide que peut-on chercher?

Bien sûr, si c'est l'argent, la religion, la philosophie que tu cherchais, tu ne pouvais qu'être déçu.

Ce n'est pas à ces choses-là que je pensais quand j'évoquais le désir, la passion de la recherche, la recherche d'une amitié, d'un amour, la recherche de la justice, la recherche du sens de la vie, toutes ces choses sur lesquelles certains mettent le mot "Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Mer 3 Juin 2009 - 11:07

J-P Mouvaux a écrit:

Bien sûr, si c'est l'argent, la religion, la philosophie que tu cherchais, tu ne pouvais qu'être déçu.

Ce n'est pas à ces choses-là que je pensais quand j'évoquais le désir, la passion de la recherche, la recherche d'une amitié, d'un amour, la recherche de la justice, la recherche du sens de la vie, toutes ces choses sur lesquelles certains mettent le mot "Dieu"

La vie me passionne sans rechercher elle a toujours a nous faire découvrir.
Le problème avec la recherche de quelque chose c'est que l'on ne trouve pas toujours et que là c'est décevant.
L'amitié, l'amour, la justice, si on est ouvert à la vie on a de très bonnes chances de les rencontrer tous les jours sans même les chercher.
Le sens de la vie, pour moi c'est tout simplement vivre chaque instant avec autant d'intensité qu'il m'est possible, comme si j'allais mourir dans quelques minutes en plus je suis rentier donc passablement libre.
Dieu est en moi et au tour de moi pourquoi le cherché?

Mon petit fils l'autre jour était déprimé parce qu'il n'avait pas trouvé se qu'il cherchait, pour le consolé je lui est dit que je l'emmènerais voir une chose extraordinaire.
On a monté une montagne et en haut il ma dit ou est la chose extraordinaire? Je lui est montré une grosse pierre, il fut déçu, je lui est dit quand on montait tu avais des ailles presque étais-tu triste et déçu là? Non j'avais hâte de voir la surprise, je lui est dit donc ce n'est pas la surprise qui rend heureux, mais le chemin pour ci rendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Jeu 4 Juin 2009 - 9:27

Dans le bouddisme le désir et la passion c'est pas vraiment encouragé. Par-contre on insiste beaucoup sur la compassion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 5 Juin 2009 - 1:38

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 15 Jan 2010 - 5:39

J'ai trouvé ce texte en faisant du ménage dans mon ordi :

Seul le silence est l'enseignement ultime,

Seule cette lumière est la réponse universelle,

La réponse sans effort, l'enseignement inaudible.

Satori signifie aussi compréhension. Les sortes de compréhensions sont infinies. Comprendre ce qu'on enseigne a l'école par exemple, ce que la rue nous enseigne, ce que les hommes ou les femmes nous enseignent, comprendre par nos sens, la musique par l'oreillr, lesgoûts par la lanque, les odeurs par le nez, le savoir par l'esprit, le plaisir par la peau, par exemple.

Zazen est synonime de moku sho, de cette lumière silencieuse. Il ne dépend pas d'un objet. Ne dépendre d'un objet, c'est désirer, vouloir entendre l'inaudible, entendre ce qui ne peut pas être entendu, entendre le dharma authentique ( enseignement de la vie ). Aussi seul le silence est l'enseignement ultime.

Sho, c'est briller, briller par soi-même comme un diamant, un joyau. C'est la brillance de zazen, la brillance de notre esprit, inconsciemment, naturellement. La lumière, la source de la clareté dans toutes les religions, c'est toujours un symbole important. La vérité qui éclaire le monde, le christianisme, l'islam, le bouddhisme. " S'il vous plaît, croyez dans ma religion, c'est la meilleure. C'est Dieu qui existe, pas Mahomet. C'est Bouddha..."mais pour cette lumière nous ne devons pas utiliser la force de l'esprit. Si on utilise la force de l'esprit, les "ismes apparaissent: intégrisme, intolérence, Inquisition.

L'enseignement inaudible est d'être sans but, ne pas suivre, ne pas écouter ses pensées. Ne pas suivre ses illusions, ne pas ruminer. La conscience d'avant le satori, c'est l'illusion. La conscience d'après, notre esprit ne peut la saisir. Sensei disait: " Revenir a la condition normale, s'établir inébranlable en soi-même." Cela signifie se comprendre soi-même. "Connais-toi toi-même, et tu connaîtras l'univers et les dieux"( Socrate).
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 15 Jan 2010 - 7:51

Est ce que vous avez un effet boost après des séances de zazen? Il m'arrive d'etre un peu survolté avec une energie difficile à canaliser et d'avoir une nuit plus agitée que les autres après ma séance hebdomadaire au dojo! Vous avez une explication? J'ai commencé il y a 2 semaines faut dire!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 15 Jan 2010 - 9:47

Oui, mais avec le temps, on est moin touché par ça. J'ai noté que l'effet varie dans mon cas selon le nombre et l'ancienneté des personnes dans le dojo, peut-être un effet électro magnétique dégagé par les personnes qui recharge énergétiquement et l'effet émotionnel super calme des adeptes avancé et ou l'effet de stress dégagé par les débutants. Fais une recherche sur contagion émotionnelle!

Après les zazens je fais des étirements, quelques exercices pour la circulation et une marche à l'extérieur si c'est possible après ça je dors bien.

Personnellement je préfère les zazens du matin j'ai beaucoup plus d'énergie dans la journée, suis plus calme et dans mes activités beaucoup plus d'attention a se que je fais.

Tu dois trouver difficile de tenir la posture au début se n'est pas évidents pour le corps et le mental?

Pratiques-tu le zen soto ou le rinzai ?
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 15 Jan 2010 - 12:08

Nitrof a écrit:

Tu dois trouver difficile de tenir la posture au début se n'est pas évidents pour le corps et le mental?

Pratiques-tu le zen soto ou le rinzai ?

Oui la posture n'est pas simple. Avoir l'impression de ne plus sentir ses jambes c'est les avoir completement ankylosées Very Happy
c'est quoi la difference entre le soto et le rinzai?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Zazen   Ven 15 Jan 2010 - 12:37

J'ai passé près de me fouler une cheville déjà, je ne sentais plus mon pied complètement engourdi je me suis levé pour faire kinin (la marche) je suis entré droit dans le mur lol! maintenant je me masse derrière les cuisses et les pieds avant de me lever.

Il y a un truc pour les différentes douleurs, on porte attention ou est la douleur, mais sans la jugé juste observer avec le regard intérieur et elle disparaît.

Soto on regarde le mur en face de nous et les pensées passe Dogen 1200-1253probablement le plus grand philosophe japonais est le fondateur du soto, le Rinzai on est dos au mur et on a un koan a médité ça occupe le mental plus facile pour un intellectuel, mais a mon sens moin efficace que le soto.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Zazen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Zazen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'immobilité du Zazen
» Les jambes en zazen
» De l’utilisation du mot zazen par les moines zen
» Comment pratiquer Zazen?
» Zazen en groupe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions orientales :: Bouddhisme-
Sauter vers: