Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le féminisme n'est pas allé assez loin.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 16:57

J'en ai marre d'entendre partout "les hommes ceci, les femmes cela..." car ce discours est pour moi sexiste. L'idée sous-jacente de ce genre de paroles est que les hommes et les femmes sont différents par nature.
Le féminisme a voulu les memes droits pour les femmes que pour les hommes, c'est bien mais c'est insuffisant. A mon sens, toute distinction entre hommes et femmes est sexiste. Pour qu'on soit vraiment égaux, il ne faut plus faire de différences.
On devrait déja ne plus préciser le sexe sur la carte d'identité, ce serait une étape.


Sylvain Maréchal a dit
Code:
Qu'il ne soit plus d'autre différence parmi les hommes que celles de l'âge et du sexe.
Je pense qu'on devrait également supprimer ces deux différences là.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 17:23

Je suis désolée, je suis une femme et pas un homme., je revendique cette différence. Il y a deux mots différents, parce qu'il y a deux réalités différentes. L'homme et la femme ne sont pas égaux tout court. Ils sont égaux en droit et en valeur. Je tiens à cette nuance, à mes hormones et à mes rondeurs!
Par contre, une chose qui m'agace au plus haut point, c'est qu'on s'enquiert de savoir si c'est 'madame' ou 'mademoiselle'. On ne fait pas de différence entre les messieurs qui sont mariés et ceux qui ne le sont pas, qu'on en fasse pas pour les femmes.
La même chose pour 'votre nom de jeune fille'? Je n'en ai pas d'autre! Une femme garde son nom quand elle se marie, chez nous. Donner le nom du mari est une convention sociale et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 17:38

Citation :
Par contre, une chose qui m'agace au plus haut point, c'est qu'on s'enquiert de savoir si c'est 'madame' ou 'mademoiselle'. On ne fait pas de différence entre les messieurs qui sont mariés et ceux qui ne le sont pas, qu'on en fasse pas pour les femmes.
La même chose pour 'votre nom de jeune fille'? Je n'en ai pas d'autre! Une femme garde son nom quand elle se marie, chez nous. Donner le nom du mari est une convention sociale et rien d'autre.

Ca c'est vrai. Mais comme les féministes je trouve que tu ne va pas assez loin.
Mais bon je m'attendais à ce que tout le monde ne partage pas mon idée.

Citation :
Je tiens à cette nuance, à mes hormones et à mes rondeurs!

Est-ce notre corps qui fait ce que nous sommes ou notre esprit ?
Pour moi c'est l'esprit. Et l'esprit d'un homme n'est pas, par nature, différent de celui d'une femme.
Il y a aussi des gens qui ont les yeux bleus et d'autres qui ont les yeux marrons. Fait-on une différence sociale entre les individus aux yeux bleus et ceux aux yeux marrons ? Non. C'est pareil pour le sexe, c'est une différence physique parmis des milliers d'autres ! On a choisit d'en faire une différence fondamentale. Je trouve cela totalement arbitraire.

Pendant longtemps, on a penser que la couleur de peau était une différence fondamentale. Aujourd'hui tout le monde (ou presque) s'accorde à dire que c'est une différence parmis les millions d'autres différences qu'on peut établir entre les etres humains. Pour que tout le monde reconnaisse que c'est la meme chose pour le sexe, cela semble plus difficile.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 17:58

Tu peux danser sur la tête en chantant la walkyrie en breton, tu ne pourras pas empêcher que l'équilibre hormonal influence et le corps et certains schèmes mentaux. On sait comment différencier le squelette d'un homme de celui d'une femme en regardant le bassin. Si tu fais une moyenne sur une grande échelle, il y a plus de filles capables de toucher les orteils sans plier les genoux que de garçons: les ligaments sont plus souples, ça a un désavantage: plus d'entorses chez les filles que chez les garçons. Les garçons ont une masse musculaire plus importante que les filles à cause du taux de testostérone. Qui se souvient des nageuses d'Allemagne de l'Est et de leur calvaire?
En fait Tibouc, je me sens un tantinet supérieure à cette autre sorte d'humanité à qui il manque un bout de chromosome et qui est plus largement représentée dans les prisons que la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 18:11

Citation :
En fait Tibouc, je me sens un tantinet supérieure à cette autre sorte d'humanité à qui il manque un bout de chromosome et qui est plus largement représentée dans les prisons que la mienne.

Ca ne t'ennuiras pas si je dis que tu es sexiste ?^^

Citation :
Tu peux danser sur la tête en chantant la walkyrie en breton, tu ne pourras pas empêcher que l'équilibre hormonal influence et le corps et certains schèmes mentaux

Ah ? Si vous n'avez aucun controle sur votre corps aussi.
Je connais des hommes très doux et sentimentaux, et des femmes "viriles". Cela me conforte dans l'idée que la difference homme/femme est essentiellement culturelle.


Citation :
On sait comment différencier le squelette d'un homme de celui d'une femme en regardant le bassin. Si tu fais une moyenne sur une grande échelle, il y a plus de filles capables de toucher les orteils sans plier les genoux que de garçons: les ligaments sont plus souples, ça a un désavantage: plus d'entorses chez les filles que chez les garçons. Les garçons ont une masse musculaire plus importante que les filles à cause du taux de testostérone.

Encore une fois tu ne parle que de différences physiques, qui pour moi sont sans grandes importances.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 18:49

Citation :
Encore une fois tu ne parle que de différences physiques, qui pour moi sont sans grandes importances.
On en reparlera quand tu auras tes époques
Citation :

Je connais des hommes très doux et sentimentaux, et des femmes "viriles".
Oui et alors? Est-ce que j'ai prétendu que les femmes sont sentimentales et les hommes des armoires à glace? J'ai parlé de proportion d'hormones et non d'hormones tout court. C'est sur que la proportion de testostérone n'est pas le même d'une femme à l'autre ni celle d'oestrogène d'un homme à l'autre.
Oui, tu as bien lu: les femmes aussi ont de la testostérone et les hommes aussi ont des oestrogènes.
Et si tu crois que les hormones n'influencent pas le caractère c'est que tu n'as pas encore eu tes règles.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 18:54

Citation :
On en reparlera quand tu auras tes époques

Tu parles d'"époque" lhirondelle.
Et bien, cela va sans doute te paraitre prétencieux de ma part, mais je pense que d'ici 50 ans, la majorité des gens seront d'accord avec moi. Comme je l'ai dit plus haut, on est à peu pret sorti du racisme (on ne fait plus de la couleur de peau une différence fondamentale entre etres humains) ; il n'y a pas de raison qu'on ne sorte pas du sexisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 18:56

Citation :
Oui, tu as bien lu: les femmes aussi ont de la testostérone et les hommes aussi ont des oestrogènes.

Je sais et cela va dans mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 18:57

Tibouc a écrit:
Citation :
On en reparlera quand tu auras tes époques

Tu parles d'"époque" lhirondelle.
Et bien, cela va sans doute te paraitre prétencieux de ma part, mais je pense que d'ici 50 ans, la majorité des gens seront d'accord avec moi. Comme je l'ai dit plus haut, on est à peu pret sorti du racisme (on ne fait plus de la couleur de peau une différence fondamentale entre etres humains) ; il n'y a pas de raison qu'on ne sorte pas du sexisme.
Avoir ses époques = avoir ses règles!
Faudra réviser ton vocabulaire, mon grand!

Sortir du racisme ne signifie pas que tout le monde à la même couleur de peau, la même forme de nez, la même texture de cheveu.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 19:00

Citation :
Avoir ses époques = avoir ses règles!

J'ai joué sur le sens du mot "époque"^^

Bien sur que les hormones influencent notre comportement, c'est elles qui font qu'on a envie de faire l'amour.
Par contre, je pense que notre esprit doit controler notre corps, et non l'inverse !


Dernière édition par Tibouc le Mer 18 Fév 2009 - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 19:01

Citation :
Sortir du racisme ne signifie pas que tout le monde à la même couleur de peau, la même forme de nez, la même texture de cheveu.

Non ça signifie qu'on a reconnu (grace à la science) que la différence de couleur de peau n'est pas fondamentale. C'est juste un gène parmis tout les autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 19:06

Ben oui, et la science a reconnu que les hommes un bout de chromosome en moins que les femmes : XY.
Je ne suis pas un homme (vir), je suis une femme. Et je n'ai pas envie qu'on nie ma féminité même si je revendique les mêmes droits pour les femmes que pour les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 19:14

Citation :
Ben oui, et la science a reconnu que les hommes un bout de chromosome en moins que les femmes : XY.

Ce n'est pas une raison pour établir une différence sociale entre hommes et femmes.

Citation :
Je ne suis pas un homme (vir), je suis une femme. Et je n'ai pas envie qu'on nie ma féminité même si je revendique les mêmes droits pour les femmes que pour les hommes.

Et bien moi, personne ne m'a demander si je voulais etre un homme, une femme ou un hermaphrodite. La société m'a imposer d'avoir un comportement "masculin" sous pretexte que j'ai un chromosome Y et des testicules au lieu des ovaires. Ca m'enerve.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 19:36

Il y a un test qui permet de voir si la femme a été durant son developpement embryonnaire plus impregnée par les androsterones c'est la longueur de l'annulaire.
Si l'annulaire dépasse l'index chez la femme c'est que la femme a un schéma plus viril.

L'hirondelle! envoie nous une photo de ta main!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 19:47

J'ai des doigts très courts mais l'annulaire dépasse l'index.
Tibouc, je ne te force pas à jouer les gros bras. J'ai juste un prof de math qui ne supportait pas qu'on utilise le signe = à tire larigot. Egal veut dire exactement pareil. Une pomme de 105g n'est pas une autre pomme de 105g de même variété.
Egaux en droit et en valeur, d'accord mais pas égaux tout court.
On n'est pas des objets produits en série par la même usine.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Mer 18 Fév 2009 - 19:55

Citation :
Si l'annulaire dépasse l'index chez la femme c'est que la femme a un schéma plus viril.

L'inverse est-il vrai ? Si l'index dépasse l'annulaire, l'homme a-t-il un shéma plus féminin ? (parce que je viens de me rendre compte que c'est mon cas^^)

Citation :
Tibouc, je ne te force pas à jouer les gros bras. J'ai juste un prof de math qui ne supportait pas qu'on utilise le signe = à tire larigot. Egal veut dire exactement pareil. Une pomme de 105g n'est pas une autre pomme de 105g de même variété.
Egaux en droit et en valeur, d'accord mais pas égaux tout court.
On n'est pas des objets produits en série par la même usine.

Bien sur on est tous différents. Le sexe est une différence, mais pas une différence fondamentale : c'est une différence parmis toute les autres. Il n'y a donc pas lieu d'en faire un statut social.
Il n'y a pas les hommes d'un coté et les femmes de l'autre, il y a seulement des personnes toutes uniques et toutes différentes.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 0:17

Tibouc a écrit:
Citation :
Si l'annulaire dépasse l'index chez la femme c'est que la femme a un schéma plus viril.

L'inverse est-il vrai ? Si l'index dépasse l'annulaire, l'homme a-t-il un shéma plus féminin ? (parce que je viens de me rendre compte que c'est mon cas^^)

.

C'est assez rare chez le mec alors que chez la femme on a les 2 cas de figures.
Je ne dis pas que ça rentre en ligne de compte pour l'orientation sexuelle, on est d'accord tibouc! mais tu n'as peut etre pas non plus une morphologie masculine trop typée.

J'avais vu un reportage qui mettait en competition plusieurs mecs sur une course avec des longueurs d'annulaire différentes. Celui qui avait l'annulaire dont la différence positive avec l'index était la plus marquée avait le plus de chance de remporter l'epreuve et c'est ce qui s'est passé.
Le taux d'impregnation plus fort de testosterone favorise d'avantage le developpement de certains organes notamment des poumons si je me souviens bien et donc dans ce cas precis une capacité pulmonaire plus étendue mais cette teneur intrautérine a aussi une incidence sur le cerveau de l'enfant.

http://largeur.com/expArt.asp?artID=1698

L'hirondelle devrait avoir certaines capacités sportives plus developpées que ses congénères à l'index plus long et des qualités plus affirmées dans son rapport à l'espace et l'orientation (normal pour une hirondelle Very Happy ).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 0:38

T'es sur qu'il est sérieux ton article chat-man ? J'ai des doutes persos. Il disent presque qu'on peut tout savoir sur une personne en regardant ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 0:48

Citation :
Je ne dis pas que ça rentre en ligne de compte pour l'orientation sexuelle, on est d'accord tibouc! mais tu n'as peut etre pas non plus une morphologie masculine trop typée.

T'inquiète pas pour mon orientation sexuel va !
Il est vrai que je n'ai pas une morphologie masculine très "typée", et je revendique le droit de ne pas me définir en tant qu'homme ni en tant que femme, le droit d'etre moi-meme et c'est tout, le droit de choisir moi-même mon indentité et mon comportement. C'est pourquoi je dis que le féminisme n'est pas allé assez loin !
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 8:44

Citation :
L'hirondelle devrait avoir certaines capacités sportives plus developpées que ses congénères à l'index plus long et des qualités plus affirmées dans son rapport à l'espace et l'orientation (normal pour une hirondelle Very Happy ).
Je ne suis pas très sportive et plutôt en surpoids pour le moment. J'aime beaucoup nager mais faute de piscine digne de ce nom dans les environs, ça fait un petit temps que je n'ai plus fait mes 50 longueurs d'affilée. Par contre je suis un cours de Tai Chi depuis deux ans et je compte aller jusqu'au bout.
J'ai effectivement le sens de l'orientation ... sauf en voiture!
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 8:57

Moi, j'ai pas beaucoup de sens de l'orientation. Ca et mon index plus long ! Je dois vraiment avoir un fort taux d'oestrogène^^
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 10:03

Tibouc a écrit:
[/quote]Est-ce notre corps qui fait ce que nous sommes ou notre esprit ?
Pour moi c'est l'esprit. Et l'esprit d'un homme n'est pas, par nature, différent de celui d'une femme.[quote]


Vous l'avez remarqué,moi je suis plutot passionné par le coté technique et mystique de certaines questions,notamment celle de Tibouc ci-dessus:
L'esprit est-il sexué?

Si l'on tient compte de certaines vérités ancestrales qui nous ont été transmises telle que la réincarnation,la vie au delà de la mort et le séjour au paradis,on peut se poser cette question; Y a t-il des hommes et des femmes la haut?

Personnellement je pense que oui les deux sexes y sont représentés car si nous n'avions qu'une seule apparence d'androgyne assexué en tant qu'esprit vivant dans les champs celestes la vie n'aurait pas de sens,tous les esprits ressembleraient à une sphère assexuée et la vie qui s'y déroulerait n'aurait aucun charme.
Il n'y aurait donc pas de passif ni d'actif dans les champs celestes ou d'homme et de femme? Pas de fleur male et femellle,pas de principe binaire?...
Bien sur que si! puisque l'esprit est le pendant exact du corps physique,donc male ou femelle.Les apparitions de Saints dans l'espace sont également une preuve que les anges ne sont pas assexués,la vierge Marie ou d'autres anges comme Gabriel se manifestent réellement sous l'apparence d'un homme ou d'une femme... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 10:07

Et bien je ne suis pas d'accord avec toi Pascal. L'esprit est assexué (ou peut-etre plutot androgyne) et a fortiori celui d'un "saint" cad d'une personne parfaite.
Et l'esprit n'est pas "le pendant exact du corps physique", l'existence des transsexuels le prouve.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 10:17

C'est marrant sur ma carte d'indentité, il n'y a rien qui concerne réellement mon indentité. Il y a mon nom (que je n'ai pas choisit), et des caractéristiques physiques banales qui ne définissent en aucun cas mon identité : ma taille, mon age et mon sexe.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 17:23

Citation :
Et bien je ne suis pas d'accord avec toi Pascal. L'esprit est assexué (ou peut-etre plutot androgyne) et a fortiori celui d'un "saint" cad d'une personne parfaite.
Et l'esprit n'est pas "le pendant exact du corps physique", l'existence des transsexuels le prouve.
Je ne comprends pas qu'on puisse, à notre époque, dissocier le corps de l'activité cérébrale. Il faudrait aussi se mettre d'accord sur ce qu'on appelle 'esprit'. Àl'origine le mot veut dire "souffle". Comment respirer sans poumons? Mon corps c'est moi c'est mon rapport au monde et on ne fait pas de lois avec des exceptions (les transsexuels qui n'acceptent pas leur sexe physique d'origine). Le corps sécrète des hormones dont les proportions sont différentes selon qu'on est homme ou femme, cela influence aussi le cerveau qui fait partie du corps et qui est le siège de la pensée. C'est une réalité physiologique, ce n'est pas un cours de philo qui va y changer quelque chose, même quand il y aura dans toutes les professions une part égale d'hommes et de femmes et qu'il y aura dans tous les foyers une répartition équitable des charges ménagères.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 17:34

Et bien je suis désolé lhirondelle mais je dissocie le corps de l'esprit. L'esprit c'est l'ensemble de nos pensées. Il est pour moi indépendant du corps.
Comment peux-tu te dire chrétienne et croire que c'est le cerveau qui produit la pensée ? (c'est une position athée et matérialiste). Meme certains scientifiques sont d'accord avec moi et disent que l'esprit et le cerveau sont 2 choses différentes.

Les hormones nous influencent bien sur, car c'est leur role. Mais on peut aussi controler les pulsions engendrer par nos hormones (heureusement sinon il y aurait des milliers de viols chaque jour). Donc pour moi c'est l'esprit qui doit controler le corps, non l'inverse.

Pour moi, "etre un homme" ne veut strictement rien dire à part le fait d'avoir des c*******. C'est une caractéristique physique parmis des millions d'autre, donc c'est banal et ne définit pas mon identité.
On aurait aussi put classer les gens selon leur couleur de cheveux, d'yeux, leur groupe sanguin etc. Mais on a décider arbitrairement de les classer selon leur sexe.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 17:43

Dissocier le corps et l'esprit n'est pas contrairement à ce qu'on croit une façon de voir chrétienne mais héritée de la philosophie grecque.
C'est la médecine qui m'apprend que la pensée vient de la connexion des neurones dans le cerveau. Qu'est-ce que la foi peut y changer? Comment pourrait-on penser sans cerveau? Mystère et boule de gomme!
L'anthropologie biblique voit l'homme comme un tout et fait ... des reins, le siège de la pensée (à cet époque là, on n'y connaissait pas grand chose en anatomie Wink ) la réalité humaine est 'animée' par la vie, le souffle vital, l'âme, qui vient de Dieu. Mais l'âme n'est pas la pensée. Et l'esprit n'est pas l'âme non plus. L'esprit, dans la perspective chrétienne, est la partie de l'âme en contact avec Dieu.

La plus ancienne confession de foi chrétienne qu'on appelle le symbole des apôtres contient cette phrase:

"Je crois en la résurrection de la chair."
Ce qui ne veut pas dire: je crois en la résurrection de ma viande, de ma carcasse, mais de ma réalité humaine dans toute sa complexité, âme et corps.

Quant à l'influence des hormones sur le mental, pour la troisième fois, on en reparlera une fois que tu auras tes règles.
Tu as déjà entendu parlé de la dépression de post-partum? Elle est causée par un bouleversement hormonal!
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 17:54

Lhirondelle je pige pas là.
Qu'est-ce qu'il y a après la mort si l'esprit ne survie pas (puisqu'il est juste un produit du cerveau) ?

PS: faut que je retrouve un article d'un scientifique qui disait "la conscience n'a rien à voir avec le cerveau".
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 17:56

Citation :
Tu as déjà entendu parlé de la dépression de post-partum? Elle est causée par un bouleversement hormonal!

La tu parle d'une maladie. Un etre sain est normalement constitué est (plus ou moins) capable de controler son corps.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 18:01

Voila, j'ai retrouvé l'article :

Code:
John Eccles
"La conscience n'a rien à voir avec le cerveau"

Pour John Eccles, neurologue, ancien prix Nobel, ce qui, dans la nature, différencie l'être humain, c'est la part de divin qu'il a en lui.

Psychologies : Dans votre livre Evolution du cerveau et création de la conscience (Fayard), qui propose une synthèse extrêmement complète et détaillée de l'évolution du cerveau, vous apportez une hypothèse révolutionnaire et qui va à l'encontre de ce que disent généralement les neurologues : la conscience est indépendante du cerveau !

John Eccles : Je peux pratiquement dire que j'ai travaillé toute ma vie pour écrire ce livre. En ce qui concerne l'évolution du cerveau, je ne m'oppose pas du tout aux théories matérialistes. Je peux également dire que je me considère moi-même comme un matérialiste puisque, comme tous mes collègues, j'ai travaillé activement sur de la matière bien réelle, et j'ai fait de nombreuses découvertes reconnues. Les processus chimiques responsables de la propagation de l'influx nerveux m'ont d'ailleurs valu le prix Nobel de médecine en 1963 ! Donc, je crois toujours que le cerveau humain doit être étudié afin que
nous puissions vraiment un jour comprendre le fonctionnement. Et il y a encore bien du travail ! Mais cela n'est valable que pour la partie mécanique. Au-delà, la science n'explique plus rien...

Voulez-vous dire que la pensée et l'esprit ne sont pas des « sécrétions » du cerveau ?

Oui. Lorsque j'étais à l'université, j'étudiais l'anatomie du cerveau, avec la certitude que je n'étais pas seulement un animal « évolué » : quelque chose de différent faisait de moi une personne. J'avais la conscience d'être. Alors, j'ai beaucoup lu et étudié la philosophie, en essayant de comprendre la nature de cette « conscience de soi », qui est pour moi la caractéristique la plus fondamentale de l'espèce humaine.

Est-ce l'âme ?

On peut l'appeler ainsi. Pendant toute ma vie, je n'ai jamais eu aucun doute sur son existence indépendante du corps. Ce qui n'est pas le cas de la majorité des scientifiques.

Et pourquoi n'y croient-ils pas ?

Parce qu'ils ont été formés à l'école du matérialisme. C'est un moule extrêmement rigide composé d'un ensemble de dogmes qui ne sont pas forcément expliqués scientifiquement ! Par exemple, affirmer que notre existence n'est qu'un assemblage biologique sans essayer de comprendre tout ce qui n'entre pas dans ce cadre - sous prétexte que ce n'est pas «scientifique» - est un dogme, pis, une superstition ! La science est pleine de superstitions, de croyances de toutes
sortes... Le plus navrant, c'est que le public est persuadé que la science a réponse à tout.

Pourtant, votre démonstration de l'évolution du cerveau est admise par tous...

Bien sûr ! Nos connaissances sont aujourd'hui suffisantes pour adopter un consensus général.

Comment peut-on résumer l'évolution de notre cerveau ?

Tout a commencé avec les hominidés, nos grands-parents, qui étaient déjà dotés d'organes très complexes, avec un système de vision très élaboré. Au fur et à mesure, le cerveau n'a cessé de devenir de plus en plus performant. Marcher sur deux jambes a entraîné une réorganisation du système nerveux. L'utilisation des mains et l'apparition du langage ont été déterminants, et ont permis le développement du néocortex. C'était, à l'origine, une fine couche cérébrale qui s'est considérablement développée et qui permet de multiplier les interconnexions entre les neurones. C'est ce qui différencie l'homme du singe.

Le langage n'est-il pas la plus grande différence qui existe entre l'homme et l'animal ?

Entre autres choses. Disons que, dans le cerveau, l'aire du langage, «l'aire de Broca», est vraiment différente un bébé humain naît avec une aire bien développée, dont la structure est adaptée à la grammaire de toutes les langues. Et on voit les petits enfants babiller, s'entraîner, alors qu'un jeune singe est quasi muet.

Alors, qu'est-ce que la pensée ?

Elle peut être considérée comme un «champ de conscience» dépourvu de masse et d'énergie, qui exerce pourtant une influence sur la transmission de l'influx nerveux en activant certaines particules biologiques élémentaires dans les synapses. Il est difficile en science de concevoir l'influence d'un élément immatériel, la pensée, sur des organes matériels, les neurones.

«Chaque âme est une création divine implantée dans le foetus entre la conception et la naissance.»
C'est l'un des aspects du rapport entre l'esprit et la matière gui est au centre de nombreux débats chez les physiciens contemporains.

Oui, et la physique des quantas m'intéresse beaucoup. Je suis entrain d'étudier la question de très près, en sachant pertinemment que je ne suis pas physicien ! Ce que l'on appelle un «champ de probabilités» en physique pourrait éventuellement être mis en rapport avec l'activité du cerveau.

Pour en revenir à la «conscience de soi », vous parliez de la « personne humaine »...

En effet, chacun d'entre nous fait en permanence l'expérience d'être une personne douée de la conscience de soi. Et pas seulement consciente, mais sachant qu'elle est consciente. Or on a l'habitude de considérer une personne comme une identification à l'ensemble de ses parties : visage, corps, membres... C'est une erreur. Si on est amputé d'une main, d'un pied, ou que l'on devient aveugle, même si cette expérience est traumatisante et peut modifier notre comportement, notre identité restera intacte. Si le corps n'est pas le siège de la personnalité consciente, c'est le cerveau, me direz-vous... Mais on sait aujourd'hui que l'ablation de nombreuses parties du cerveau n'affecte pas la personne. Bien sûr, des dommages causés à certaines zones peuvent perturber sérieusement la conscience, mais pas la conscience de soi. Y compris dans des cas considérés comme extrêmes par la médecine.

Les cas sont rares, mais certaines personnes plongées dans le coma ont effectivement raconté, à leur réveil, tout ce qui s'était passé autour d'elles...

Oui, cela arrive, et on ne peut proposer aucune explication pour ce genre de phénomène. Donc, si vous le voulez, tous les problèmes liés à cette expérience de l'unité ressentie par le moi ne peuvent être ni expliqués par la science, ni par la génétique avec sa loterie fantastiquement impossible, ni par l'environnement, qui ne détermine pas l'unicité du moi, mais ne fait que la modifier.

Ne pourrait-on dire que notre moi est constitué de l'ensemble des expériences accumulées au cours de notre vie ?

Il est vrai que notre vie intérieure dépend des expériences de notre existence. Pourtant, même si les changements dus à certaines circonstances sont extrêmes, on sera toujours le même moi, capable de retrouver dans sa mémoire sa propre continuité en remontant jusqu'aux souvenirs les plus reculés de sa petite enfance. Quelles que soient les circonstances de la vie, il ne peut jamais y avoir élimination du moi et son remplacement par un autre !

Lorsque l'on parle de «transformation», dans le développement personnel, il ne s'agit pas d'un remplacement de personnalité, mais de la réalisation de cette personnalité. C'est ce que Jung appelait le « soi ».

Tout à fait ! Voilà l'expérience de l'unicité. Et puisqu'on ne peut pas l'expliquer d'une manière scientifique et matérielle, je suis obligé de l'attribuer à une création spirituelle d'ordre surnaturel. Je peux aller plus loin en disant que chaque âme est une création divine implantée dans le foetus à un moment compris entre la conception et la naissance. Et je n'hésite pas à affirmer qu'aucune autre explication ne tient.

Vous êtes donc croyant...

Oui ! Et je l'ai toujours été. Mon travail «matérialiste», au lieu de la dissiper, a renforcé ma foi en l'âme humaine et son origine miraculeuse par création divine. Pour moi, il existe non seulement un Dieu créateur de l'Univers, mais aussi un Dieu aimant à qui nous devons notre être. J'ai aujourd'hui 89 ans, et, au terme de tant d'années de recherche, je peux conclure que, sur notre planète, l'évolution biologique s'est transcendée elle-même en fournissant la base matérielle - le cerveau humain - à des êtres conscients d'eux-mêmes. Notre vraie nature est alors de chercher espoir et sens dans la quête de l'amour, de la vérité et de la beauté.

ENTRETIEN RÉALISÉ PAR ERIK PIGANI
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 18:55

Tibouc a écrit:
Lhirondelle je pige pas là.
Qu'est-ce qu'il y a après la mort si l'esprit ne survie pas (puisqu'il est juste un produit du cerveau) ?

PS: faut que je retrouve un article d'un scientifique qui disait "la conscience n'a rien à voir avec le cerveau".

Il faudra apprendre à lire : je n'ai pas dit que l'esprit est un produit du cerveau. J'ai dit que la pensée provient de l'activité cérébrale et que l'esprit est la partie de l'âme (âme= vie accordée par Dieu) qui est en contact avec Dieu.

La conscience est encore autre chose que la pensée. Si tu dis chou-fleur à la place de brocoli, on risque de ne jamais se comprendre. Wink

Mais je m'attendais un peu à ta réaction: que devient cette vie personnelle une fois que le corps cesse de fonctionner? Je ne puis concevoir l'humanité, le fait d'être humain sans l'une de ces composantes: un cadavre n'est pas un être humain, un fantôme (mot choisi comme pis allé ) non plus. Donc une âme sans corps à animer me paraît inconcevable. Je pense que nous nous trouvons au moment même de notre mort projeté au moment de la résurrection.
Nous accédons alors à une vie dans une autre dimension, tu peux appeler ça: univers parallèle, si tu veux. Mais le corps participe à cette résurrection.

Ton scientifique mêle science et foi: très peu pour moi! Ce sont deux domaines séparés et les mélanger conduit à des dérives tel que le créationnisme. Il émet une hypothèse mais ne prouve rien et il dit lui-même que ses théories ne font pas l'unanimité!
Citation :


Citation :
Tu as déjà entendu parlé de la dépression de post-partum? Elle est causée par un bouleversement hormonal!


La tu parle d'une maladie. Un etre sain est normalement constitué est (plus ou moins) capable de controler son corps.
Bonjour, monsieur de Lapalisse, qui pourrait éviter à son corps des maladies s'il n'est sain, c'est à dire en bonne santé? lol!

Je te signale au passage que les règles n'ont rien de pathologique, même si le syndrôme pré-menstruel n'a rien d'agréable. Tu n'as jamais eu une petite copine dans ta vie? Tu n'as jamais remarqué qu'elle devenait grincheuse ou pleurnicheuse avant ses règles? Essaye de contrôler avec tes théories, tu vas t'en ramasser une sur l'oreille

Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 19:17

Citation :
faudra apprendre à lire : je n'ai pas dit que l'esprit est un produit du cerveau. J'ai dit que la pensée provient de l'activité cérébrale et que l'esprit est la partie de l'âme (âme= vie accordée par Dieu) qui est en contact avec Dieu.

La conscience est encore autre chose que la pensée. Si tu dis chou-fleur à la place de brocoli, on risque de ne jamais se comprendre.

Mais je m'attendais un peu à ta réaction: que devient cette vie personnelle une fois que le corps cesse de fonctionner? Je ne puis concevoir l'humanité, le fait d'être humain sans l'une de ces composantes: un cadavre n'est pas un être humain, un fantôme (mot choisi comme pis allé ) non plus. Donc une âme sans corps à animer me paraît inconcevable.

La conscience est synonyme d'esprit, et c'est l'ensemble des pensées.
Le corps est pour moi simplement un machine que l'esprit utilise pour vivre des expériences. Je conçois donc très bien un esprit sans corps. "Nous sommes des esprits en train de vivre une expérience matérielle" pour paraphraser jesépluki.

Citation :
Ton scientifique mêle science et foi: très peu pour moi! Ce sont deux domaines séparés et les mélanger conduit à des dérives tel que le créationnisme. Il émet une hypothèse mais ne prouve rien et il dit lui-même que ses théories ne font pas l'unanimité!

Perso, je pense que quand la science essaye de répondre à des questions qui ne sont pas de son domaine, elle dit bien souvent des conneries. Certains scientifiques disent que "'l'amour dure un an" (pfff !!! non mais san blagues !).
Et savoir si l'esprit est dépendant du corps ou non est du domaine philosophique, non du domaine scientifique.

Citation :
Tu n'as jamais eu une petite copine dans ta vie?
Ca me regarde.
Citation :
Tu n'as jamais remarqué qu'elle devenait grincheuse ou pleurnicheuse avant ses règles?
Dis moi, tu deviens grincheuse au moment de tes règles. Est-ce pour autant que tu insultes tout le monde ?
Non ? Et bien c'est la preuve que tu controles tes pulsions.

Ps: Je m'aperçois qu'on dérive un peu du sujet initial, mais ce n'est pas grave car on pose des questions qui sont au fondement de mon idéologie antisexiste.
L'esprit est-il dépendant du corps ? Et aussi (et surtout) : Mon corps est-ce moi ?
Je réponds par la négative à ses deux questions.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 19:38

Salut, ô pur esprit Tibouc, te voici tel un spectre, sans attache corporelle et dont l'humeur égale ne peut être modifiée par la douleur physique et la fatigue.
Es-tu un être humain? ... j'en doute ! (à prendre avec humour!)

Citation :
Dis moi, tu deviens grincheuse au moment de tes règles. Est-ce pour autant que tu insultes tout le monde ?
Non ? Et bien c'est la preuve que tu controles tes pulsions.
Tu n'en sais rien, mais à ta place, j'éviterais ma compagnie ces jours-là. Je n'insulte pas tout le monde mais je n'ai pas le plein contrôle de mes réactions et tu ne seras pas à l'abri d'une réponse acerbe ou d'une diatribe un peu poussée.

J'ai du mal à comprendre qu'un 'jeune d'aujourd'hui' tienne dur comme fer à des théories digne d'un jésuite du siècle dernier.
Citation :

La conscience est synonyme d'esprit, et c'est l'ensemble des pensées.
Dictionnaire Tibouc? Ce n'est pas la définition des dictionnaires les plus courants.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 19:45

D'un point de vue spirituel, le but de la vie est pour moi justement de se détacher de cette prison de matière...
J'essaye de m'améliorer, de controler mes émotions et mes pulsions (qui peuvent etre perturber par la fatigue et la douleur). Meme si je t'accorde que ce n'est pas toujours facile.

Je suis donc un être humain qui aspire à devenir "surhumain" ^^



et encore une fois, mon corps n'est pas moi :lan:gue:
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 19:52

Et quand tu as mal aux dents, quand tu te coinces les doigts dans une porte, quand tu te prends une beigne, ce n'est pas toi qui a mal

Je ne veux pas te faire peur, mais considérer son corps comme étranger à soi est une pathologie!
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 19:55

Citation :
J'ai du mal à comprendre qu'un 'jeune d'aujourd'hui' tienne dur comme fer à des théories digne d'un jésuite du siècle dernier.

Justement lhirondelle, je ne sais pas non plus ce que veux dire "etre jeune". C'est aussi une caractéristique physique sans grande importance.
J'ai fait un test une fois (qui vaut ce qu'il faut bien sur^^) sur internet : "quel age as-tu réellement ?" Resultat : je n'ai aucun age mental !

Citation :
Citation:

La conscience est synonyme d'esprit, et c'est l'ensemble des pensées.
Dictionnaire Tibouc? Ce n'est pas la définition des dictionnaires les plus courants.

C'est comme ça que ça se définit en philo en tout cas. On utilise souvent les deux termes comme des synonymes.
Je viens de regarder dans un dico : "Conscience : perception que chacun peut avoir d monde extérieur et de soi-meme".
"Esprit : 1)Principe immatériel vitale, ame.
2)Principe de pensée, activité intellectuel."

Donc le tout est de savoir si c'est le "principe de pensée" qui perçoit le monde et soi-meme. Ou si c'est la perception qui crée la pensée.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 19:58

Citation :
Je ne veux pas te faire peur, mais considérer son corps comme étranger à soi est une pathologie!

C'est quoi exactement considérer son corps comme étranger à soi ?
Mon corps est a moi (et à personne d'autre), il me permet de ressentir, de vivre une expérience sensible, d'entrer en communication avec les autres...
Mais il n'est pas moi. Ce n'est pas mon identité.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 20:06

Ton corps est à toi, mais il n'est pas toi. J'appelle ça de la spiritualité des pièces détachées. Alors qu'on préfère ce qui englobe, unir, réunit, ça fait un peu réac.

Et tu as évité ma question: qui a mal quand tu as une rage de dents ou autre bobo ? Toi ou ton corps?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 20:40

Citation :
qui a mal quand tu as une rage de dents ou autre bobo ? Toi ou ton corps?

D'abord mon corps puis mon esprit.
C'est une fonction vitale, quand j'ai mal je sais que mon corps ne va pas bien. Je fais donc en sorte que ça aille mieux. Cela sert à survivre.

Réac moi ? Ah m***e.^^
Ma position s'appelle simplement du dualisme.


Dernière édition par Tibouc le Jeu 19 Fév 2009 - 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 20:43

Pour en revenir au sujet. Admettons meme que mon corps soit moi.
Il y a plein de caractéristiques à mon corps. Pourquoi en prendre spécialement une pour me définir (en locurance le sexe), et pas une autre (comme la couleur des cheveux, le groupe sanguin, la taille des oreilles...)
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Jeu 19 Fév 2009 - 23:05

En cherchant sur google je viens de me rendre compte qu'il y a des gens qui pensent comme moi.
Ouf, je suis rassuré.

http://www.mutations-radicales.org/Je-suis-lesbienne-gay-hetero-trans.html
J'aurais put écrire quasiment le meme article.


Au fait lhirondelle, je ne t'empeche pas d'etre "féminine", je veux juste qu'on ne me catégorise pas d'après mon sexe. Car je ne me "sens" pas homme (ni femme d'ailleurs mais un mélange des deux).
Je prone l'abolition des genres car chacun est unique, chacun à ses cotés "féminins" et ses cotés "masculins" (chacun est à la fois Yin et Yang diraient les taoistes) ; donc je veux que chacun puisse affirmer sa véritable identité, ce qui n'est pas possible avec la catégorisation que la société nous impose actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Ven 20 Fév 2009 - 16:20

Si tu es androgyne et que tu te sens bien comme ça, c'est ton affaire. Mais croire que tes idées sont la norme pour la majorité ... j'ai des doutes.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Ven 20 Fév 2009 - 16:41

Tout les hommes sont un peu femmes et inversement C'est prouvé par la psychanalyse.
Deuxièmement, évite de confondre norme et majorité. Rien n'est normal, ni le fait d'être masculin ni celui d'etre féminin, ni le fait d'etre hétérosexuel ni celui d'etre homosexuel. Ca aussi c'est de la psychanalise.
Je crois que la majorité des hommes sont masculins et la majorité des femmes sont féminines parce qu'ils ont été formés à l'etre depuis leur enfance. Mais ça n'est pas forcément leur vraie personnalité.

Enfin bref, je répete que je n'empeche pas un homme d'etre masculin ni une femme d'etre féminine. Je veux justement que chacun puisse exprimer sa véritable identité. Et pour cela, il faut considérer que chaque personne est unique, ce qui suppose de ne pas l'enfermé dans une "boite".
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Ven 20 Fév 2009 - 18:17

Citation :
Rien n'est normal, ni le fait d'être masculin ni celui d'etre féminin, ni le fait d'etre hétérosexuel ni celui d'etre homosexuel. Ca aussi c'est de la psychanalise.
Tes remarques sur la psychanalyse et la normalité font sourire. C'est très simpliste. Tu affirmes sans citer tes sources et en semblant ignorer la psychanalyse a plusieurs écoles.
Citation :
Je crois que la majorité des hommes sont masculins et la majorité des femmes sont féminines parce qu'ils ont été formés à l'etre depuis leur enfance. Mais ça n'est pas forcément leur vraie personnalité.

Enfin bref, je répete que je n'empeche pas un homme d'etre masculin ni une femme d'etre féminine. Je veux justement que chacun puisse exprimer sa véritable identité. Et pour cela, il faut considérer que chaque personne est unique, ce qui suppose de ne pas l'enfermé dans une "boite".

C'est plus complexe que ça, et c'est toujours une question d'hormones ... Le problème c'est qu'on confond femme et féminin comme homme et masculin.
Une femme a une grosse part de féminité et une petite part de masculinité (et l'inverse chez l'homme). Cette part varie selon les individus. Une femme peut être (c'est une image, naturellement) à 90% féminine ou seulement à 66%. Et l'inverse pour l'homme aussi. Les femmes sont comme ceci et les hommes comme cela sont des clichés qui viennent de ce qu'on confonde femme et féminité, homme et virilité.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Ven 20 Fév 2009 - 18:21

Citation :
Le problème c'est qu'on confond femme et féminin comme homme et masculin.
Une femme a une grosse part de féminité et une petite part de masculinité (et l'inverse chez l'homme). Cette part varie selon les individus. Une femme peut être (c'est une image, naturellement) à 90% féminine ou seulement à 66%. Et l'inverse pour l'homme aussi. Les femmes sont comme ceci et les hommes comme cela sont des clichés qui viennent de ce qu'on confonde femme et féminité, homme et virilité.

Donc tu me rejoint un peu.
Es-tu d'accord que chacun est un mélange unique de féminité et de maculinité ?
Si oui : Alors pourquoi les enferme-t-on dans des "boites", en les classant par genre ?
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Ven 20 Fév 2009 - 18:29

Eh bien, moi, j'ai une tirelire et toi, tu as un robinet (entre les jambes) . lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Ven 20 Fév 2009 - 18:32

Oui mais mon identité n'est pas réductible à ça (je te refait pas le coup de la caractéristique physique banale lol! ). Pourtant la société me réduit à mon sexe.

On attend de moi que je me comporte "comme un homme" et de toi que tu te comportes "comme une femme". On ne nous a jamais demandé notre avis !
Es-tu consciente des préjugés sexistes véhiculés par la société ?
Toi qui est une femme, essaye de faire de la boxe (par exemple), tu verras ce que les gens penseront de toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Ven 20 Fév 2009 - 18:47

Ah bon? Pas de chance, parce que quand je vais postuler pour un emploi, on ne me demande pas quel est mon sexe, mais mon diplôme, mes états de service, un extrait de casier judiciaire, un extrait d'acte de naissance, une composition de ménage, attestation de domiciliation, mon numéro de carte sis, mon numéro national et mon numéro de compte! Que ce soit madame ou monsieur, on s'en fout. Ce qui compte c'est que je sois capable de faire mon boulot convenablement.

Du reste, tu me fais marrer avec tes normes sociales. Je me suis toujours sentie femme, même sans maquillage, sans bijoux, vêtue d'une robe en forme de sac et avec les cheveux rasés sous une coiffe qui ne laissait voir que mon visage.
J'ai horreur de faire de ménage et chez moi règne un fameux désordre. Je n'aime pas repasser, etc. Je ne porte pas de hauts talons, ça me fait mal aux pieds. Je pèse 78 kg pour 1,63m, j'ai des varices et beaucoup de cellulite. J'aurais peut-être fait des ravages au temps de Rubens.. Et j'ai les guiboles super poilues quand j'oublie de me les raser.
Alors, les normes sociales ... Tout ça ne m'empêche pas de me sentir femme, même quand je côtoie un homme très délicat et bien élevé.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 29
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Ven 20 Fév 2009 - 19:15

Citation :
Ah bon? Pas de chance, parce que quand je vais postuler pour un emploi, on ne me demande pas quel est mon sexe, mais mon diplôme, mes états de service, un extrait de casier judiciaire, un extrait d'acte de naissance, une composition de ménage, attestation de domiciliation, mon numéro de carte sis, mon numéro national et mon numéro de compte! Que ce soit madame ou monsieur, on s'en fout. Ce qui compte c'est que je sois capable de faire mon boulot convenablement.

N'oublies quand meme pas qu'en moyenne une femme est moins payée qu'un homme à travail égal.
Si ce n'est pas ton cas, tant mieux pour toi. Mais tu ne peux pas nier que le sexisme existe encore beaucoup (et l'exemple du salaire n'est qu'un exemple parmis d'autres).


Citation :
Du reste, tu me fais marrer avec tes normes sociales. Je me suis toujours sentie femme, même sans maquillage, sans bijoux, vêtue d'une robe en forme de sac et avec les cheveux rasés sous une coiffe qui ne laissait voir que mon visage.
J'ai horreur de faire de ménage et chez moi règne un fameux désordre. Je n'aime pas repasser, etc. Je ne porte pas de hauts talons, ça me fait mal aux pieds. Je pèse 78 kg pour 1,63m, j'ai des varices et beaucoup de cellulite. J'aurais peut-être fait des ravages au temps de Rubens.. Et j'ai les guiboles super poilues quand j'oublie de me les raser.
Alors, les normes sociales ... Tout ça ne m'empêche pas de me sentir femme, même quand je côtoie un homme très délicat et bien élevé.
Et bien je ne te comprends pas lhirondelle, et j'ai l'impression que toi aussi tu ne me comprends pas.
Je ne sais pas ce que c'est "se sentir femme" ou "se sentir homme". Je me sens moi-meme et c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 8033
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   Ven 20 Fév 2009 - 19:37

Citation :
N'oublies quand meme pas qu'en moyenne une femme est moins payée qu'un homme à travail égal.
Si
ce n'est pas ton cas, tant mieux pour toi. Mais tu ne peux pas nier que
le sexisme existe encore beaucoup (et l'exemple du salaire n'est qu'un
exemple parmis d'autres).
Je vis chez les civilisés: à travail égal, salaire égal est un combat gagné depuis plus de trente ans chez nous.


Citation :
Je ne sais pas ce que c'est "se sentir femme" ou "se sentir homme". Je me sens moi-meme et c'est tout.

Ça ne m'étonne qu'à moitié puisque tu n'es qu'un esprit qui habites un corps alors que je suis un être humain qui assume sa sexualité (= fait d'être sexué)
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le féminisme n'est pas allé assez loin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le féminisme n'est pas allé assez loin.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le féminisme n'est pas allé assez loin.
» Le pape François met en garde les jeunes
» Habiter juste à côté de son collège
» Amoris Laetitia... Bergoglio est allé trop loin pour la secte.
» Allées couvertes de Liscuis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Mythes et légendes :: Révélations/Interprétations/Théories :: Médias Actualités :: Politique, économie et société.-
Sauter vers: