Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kabbalisme.......

Aller en bas 
AuteurMessage
maktub
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 102
Age : 59
Localisation : 03360
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Kabbalisme.......   Mer 27 Mai 2009 - 11:09

Etant ésotériquement initié mais n'appartenant à aucune loge occulte et n'étant lié à nul secret et comme je pars quelques semaines dans l'hémisphère sud je vais laisser sur ce sujet de quoi plancher à ceux qui le désirent et j'imagine que frère Jean ou frère Lucaël y répondront au quel cas à mon retour et tout en préservant ce qui ne puis être dévoilé, encore que ce dogme cessait avec la fin des temps du secret intervenant sous le signe du verseau ( 1936 selon mes calculs mais les loges s'obstine à préserver ce qui fait d'eux une élite) j'effectuerai par la suite la relation existant entre ce que les hommes nomment '' Dieu '' et la mécanique quantique en incluant les élohim comme intermédiaires ( tout un programme ) ...

La gnose hébraïque qu’est la Kabbale, ou Mékabael signifiant révélation reçue, est comme toutes les gnoses une école de pensée totale englobant à la fois l’homme microcosme et l’univers macrocosme dans un courant syncrétique où science, foi, et magie se rejoignent pour sécréter une vérité unique à l’origine de la tradition hébraïque.

La Kabbale, ou " Chalchelet ha Kabbalah " signifiant chaine de tradition, fut transmise à des initiés qui faisaient la chaine tels des maillons pour que la somme des connaissances perçues parviennent aux générations suivantes sans que la transmission des textes originaux s’accomplissant jusqu'à nos jours ne soit changée d'un seul trait de lettre, la vérité ne pouvant être ainsi déformée par des hommes qui ne comprenant pas ce dont il s'agissait essayent de l'expliquer à leur façon, ci fait la tradition a été transmise aux travers le temps parfois sans même que les maillons en comprennent le sens réel afin que la génération qui dans le futur acquerrait des connaissances scientifiques et technologiques élevées parviennent en lisant un texte intact à rétrospectivement comprendre ce dont il s'agissait car les écrits sont destinés à préserver la correspondance entre les mondes célestes et terrestres ainsi que les mondes intemporels et temporels et le mysticisme Kabbaliste présente deux approches...

L'une philosophique étudie les rapports entre le monde spirituel et celui d'ici bas et l'autre initiation, plus secrète, consiste à faire agir les énergies spirituelles dans ce monde physique car la Kabbale, trait d'union commun aux mythes et aux religions de toutes les premières civilisations, est la source de l'ésotérisme qui est la doctrine consistant à ne communiquer la connaissance du non apparent qu'à un nombre restreint d'initié

De l’antique Babylone à Sion le mysticisme Hébraïque et en particulier l’ésotérisme Kabbaliste, notamment l’art de lire l’avenir dans les astres mais aussi la correspondance numérale lettres-chiffres masquant le sens réel des textes aux non initiés, découle d’une interaction entre les cultures Chaldéenne et Hébraïque les mages de la Kaldée ayant transmis aux oracles et aux rabbis une science hermétique issue de l’ancienne Égypte et c’est ainsi que l’astrologie égyptienne, cosmogonie et hiérarchie céleste incluses, pénétra en Europe par l’entremise des Chaldéens qui la transmirent aux colonies Grecques d’Asie mineure qui à leur tour la communiquèrent aux Grecs continentaux puis ces sciences initiatiques débouchèrent, par ricochets historiques et culturels, sur des traductions latines et la trace historique de l’initiation exotérique des mages Chaldéens, et donc de la tradition hermétique égyptienne sur la religion Hébraïque, se situe dans le fait que le prophète Daniel fut nommé chef des mages par Nabuchodonosor en personne puis confirmé dans cette dignité par Balthazar...

Kabbale vient étymologiquement du Chaldéen KBL signifiant recevoir et entendre, dans le sens d’une doctrine reçue et acceptée, et cette doctrine occulte présente des concordances avec d’autres traditions remontant aux origines primordiales cependant ce qui caractérise l’ésotérisme hébraïque c’est son caractère doublement hermétique ainsi Jacob reçu initialement en héritage une initiation primordiale au lieu dit penuel prés du gué de Yabboq, cour circuitant à l’occasion dans la succession spirituelle ésotérique un Esau-Sumer voué à l’extinction, et ce pour effectuer la continuité de la transmission originelle en devenant dés cet instant Israël qui signifie celui qui est assez fort pour recevoir l’initiation et possède des yeux pour voir et des oreilles pour entendre puis Moïse fut à son tour au cours de sa vie initié à deux sciences ésotériques, l’une la science des rouges acquise en Égypte à la cour de Pharaon comme prêtre d’Osiris et l’autre la science des noirs acquise auprès de Jethro son beau père dans le temple du désert lors de sa fuite d’Égypte, et c’est la synthèse de ces deux sciences que le créateur intellectuel des hébreux transmis à son peuple en constituant à l’image d’un organisme ses livres en corps, âme, et esprit, la chair étant la Massora qui sont les règles établies pour écrire ou copier les caractères secrets avec défense d’en changer aucun sous peine de mort spirituelle puis l’âme, double et indéfiniment extensible comme toutes les âmes, qui est le Talmud avec ses deux pôles la Mishna et la Ghémara et enfin l’esprit de l’œuvre, que seul Moïse transmis de son vivant, qui est la Kabbalah dans laquelle la création du monde est expliquée grâce à l’image des trente deux voies que sont les 22 lettres de l’alphabet hébreu, formant les dérivations découlant de l’absolu, et les 10 séphirots qui sont des émanations représentant les dix échelons les plus proches de la divinité, la première de ces émanations étant la couronne, la seconde la sagesse, la troisième l’intelligence, la quatrième la miséricorde, la cinquième la justice, la sixième la beauté, la septième le triomphe, la huitième la gloire, la neuvième la base et enfin la dixième la royauté.

L’apparition au grand jour de la Kabbakah Hébraïka, en tant que doctrine mystique restée secrète jusqu’au 3ème siècle av. J.C, fut d’abord enseignée sous le nom de Thannaïm, qui désignait les théologiens Hébraïques, avant qu’une seconde génération d’érudits nommés les amoraïm réinterprètent ce qui devint le Zohar ou Clarté ( le livre des révélations et des splendeurs ) en réalité simple commentaire des cinq livres de Moïse et pour comprendre comment la Kabbale devint le corps des spéculations métaphysiques éparpillées en Europe après la grande diaspora il faut se remémorer les persécutions auxquelles furent soumises au cour des siècles ces communautés qui se consolèrent des misères infligées dans ce monde physique en recourant à la mystique au travers un enseignement initiatique qui concernant sa face temporelle puis pour l’essentiel ainsi se synthétiser...

Le Maasseh bereschit, ou histoire de la genèse, est résumé dans le sepher jésirah de rabbi aqiba et le Maasseh merkabad, ou histoire du char céleste, est quand à lui dévoilé dans le zohar ce dernier étant le code universel de la kabbale et de la bible, qui ne puis être interprétée sans lui, cependant pour y parvenir faut-il au préalable s’éclairer avec des clavicules, des clés hermétiques, donnant une explication ne pouvant s’effectuer qu’au travers la thémurah (permutation), le notarikon (signe) , et la gématria ( géométrie) le tout constituant une gymnastique grammaticale consistant à changer la valeur des mots, en remplaçant la première lettre par la dernière, puis à étudier chaque lettre séparément pour former un nouveau mot qui en révèle le sens et enfin chercher le signification de chaque mot en substituant aux lettres dont il est formé les nombres qui y correspondent dans la numération hébraïque...
En effet la langue hébraïque possède une structure interne étrange et une caractéristique insolite...

Chaque lettre de l’alphabet est également un chiffre...
1 à 9 pour les neuf premières lettres, 10 à 90 pour les neuf suivantes puis 100 à 900 pour les quatre dernières et pour les cinq qui ont une graphie spéciale lorsqu’elles se trouvent à la fin d’un mot.

En résumé chaque lettre de l’alphabet hébreu correspond a une valeur chiffrée coïncidant numéralement à un nombre concordant lui-même à une lettre indiquant à son tour un mot ci fait cette sorte d’écriture offre toute sorte d’interprétation mystique à l’opérateur effectuant les liaisons littérales consistant à remplacer dans les écrits étudiés certains mots par d’autres ayant la même valeur algébrique mais donnant le sens caché du texte, les éléments de l’alphabet représentant métaphysiquement telles des mathématiques divines les éléments constitutifs du monde physique, et quel meilleur moyen que de graver le temps et l’espace que ces chiffres et ces lettres qui définissent le mieux ce qu’est l’esprit évolutif de l’homme, les arts occupant une place privilégiée du fait de plonger créativement l’artiste au-delà de l’aspect physique de la raison, ci fait le but occulte de la bible Hébraïque était de transmettre aux initiés des secrets numériques dans des domaines aussi divers que la médecine, la chimie, les mathématiques, l’astrophysique, la physique nucléaire, la biologie, la génétique et d’autres secteurs scientifiques qui au cour de ces deux derniers siècles firent évoluer nos sociétés ainsi nonobstant le fait d’avoir avec le Judaïsme ancré dans le cœur des hommes la dimension éthique du bien, en transmettant avec les dix commandements les valeurs sociales et morales qui cimentèrent l'humanité et permirent sur les plans culturels, spirituels, philosophiques et sociologiques à inculquer au monde entier l'esprit du monothéisme et de ses lois qui sont la base de notre civilisation occidentale, ce minuscule peuple représentant moins de 0,5 pour cent de la population mondiale engendra à lui seul dans le courant du dix neuvième et du vingtième siècle la moitié des inventions et des découvertes qui débouchèrent sur les mutations technologiques et industrielles actuelles. En effet combiner des mots dont on connait le sens numéral réel afin de leur donner un sens temporel c’est agir sur l’univers et la bible est un puits de science pour ceux qui savent l’interpréter et grâce à leur initiation ésotérique les juifs, descendants du peuple hébreu, parvinrent le moment venu grâce à ces fondements de connaissance à donner à l’humanité une impulsion technologique planétaire novatrice du simple fait de savoir transcrire les écrits anciens derrière lesquels se dissimulaient les secrets de l’avenir et c’est en cela que même si une tradition primordiale existait auparavant, et que les hyperboréens précédèrent probablement dans l’initiation à la connaissance cachée les sémites, le fait est que c’est ce peuple et nul autre qui fut élu pour évolutivement entrainer l’humanité à sa suite et que c’est aux hébreux, et eux seul, que fut délivré le message céleste permettant de reproduire un savoir faire enfoui dans la mémoire collective, une méthode évolutive inculquée massivement par la logique il y a douze mille ans aux générations Adam et Ève par des êtres célestes nommés élohim ayant choisis cette élite parmi des troglodytes qui depuis des centaines de millénaires stagnaient sur la taille d’un simple silex ainsi le tri s’effectua au cour des millénaires à la surface de cette planète entre les roses et les églantiers, d’un coté le bon grain qui conserva puis se transmis l’enseignement selon lequel JHVH est nombre, et de l’autre l’ivraie qui céda aux facilités des croyances idolâtres.

Du fait d'être issue de l'un de mes ouvrages la propriété intellectuelle de ce texte est enregistrée à la société des gens de lettres de France Wink

Maktub
Revenir en haut Aller en bas
http://bilkiss.artblog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Mer 27 Mai 2009 - 21:41

Intéressant! Very Happy

La Kabbale dévoilée et le Sepher Yesirah ou encore la Kabbale de Papus donnent des enseignements précis sur cette Tradition depuis déjà longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
maktub
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 102
Age : 59
Localisation : 03360
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: JHVH ou YHWH et la mécanique quantique...   Mar 21 Juil 2009 - 17:09

Comme promis en cas de réponse à cet exposé sur le Kabbalisme ( merci nitrof ) j'expose publiquement une modeste théorie personnelle tenant compte du fait que tant pour les hébreux que les grecs dieu est nombre..........

Jésus, qui selon la prophétie d'Isaïe avait également pour nom Emmanuel qui signifie " el ( Elohim ) est avec nous " enseigna et proclama que le premier de tous ses commandements était l’antique...

" Shéma Israël, Adonaï Elohenou, Adonaï Ehad "

Ce qui signifie " écoute Israël, Adonaï est notre Dieu, Adonaï est un " cependant qu’en réalité il se cache depuis des millénaires un message derrière ce commandement ainsi en langage Hébreu Kabbaliste Israël signifie " Assez fort pour recevoir l'initiation " et voici la traduction Kabbaliste du premier commandement de Jésus…

" Shem " Le verbe formule expliquant la création !
" A " Sache l'entendre !
" Israël " Si tu es assez fort pour être initié !
" Adonaï " La formule de l'ineffable !
" Elohenou " Doit toujours rester le guide de notre lignée !
" Adonaï " Cette formule !
" Ehad " Est la loi de la conservation de l'énergie, loi unitaire de la matière et de l'esprit, qu'on appelle unité !

Le système binaire gouverne l’actuelle mécanique quantique, il régit nos systèmes informatiques et s’apparente à une langue interstellaire puisque c’est en binaire que sont gravées les plaques envoyées sur les fusées dans le cosmos pour renseigner d’éventuelles civilisations extraterrestres sur notre système planétaire et notre civilisation hors la tradition hébraïque a pour prétention de transmettre un enseignement venu du ciel et c’est la raison pour laquelle Adonaï s’apparente pour les Kabbalistes à une formule, ainsi le principe découlant de la loi unitaire de la matière et de l’esprit que Moïse interdit de prononcer s’écrit en quatre lettres YHWH qui ont pour valeur numérale 26 mais ce principe éternel appelé unité est avant tout unique ou un c'est-à-dire en hébreu ehad, qui s’écrit aleph, heith, daleth ( 1 , 8 , 4 ) groupe de lettres qui en système décimal ont pour valeur numérale 13 hors en binaire 13 s’écrit également 1 101 ou ++0+ et lorsque l’on sait que le volume de la terre est égal à 1/13,01.10 puissance 5 du volume du soleil on soupçonne que le lien entre évolution et êtres célestes s’effectue mathématiquement à la fois en numération usuelle et binaire au travers YHWH, ou ce que les croyants nomment dieu, quatre lettres qui à l’origine étaient selon la légende un nombre sacré réservé à l’usage des élohim pour indiquer au sein du cosmos notre terre dans le système solaire et ce savoir qui n’a pu en ces temps lointains être communiqué à l’humanité que par des galaxiens possédant une technologie que la prophétie annonçait possible de reproduire lorsque l’âge d’or serait venu, et qui nous est accessible du fait d’entrer désormais dans le cadre de notre physique nucléaire, était destiné sous couvert d’un culte déiste voué en réalité aux êtres célestes à être transmis de génération en génération pour apporter la preuve d’une connaissance venue des cieux enfin il existe une seconde constante universelle en l’espèce du heleq, l’unité de mesure utilisée par les hébreux, qui vaut environ 44 millisecondes et ne pouvait leur servir à rien sauf à transmettre une unité reliant une caractéristique essentielle de notre planète à la vitesse de la lumière et si Josué divisa il y a quatre millénaires la journée sidérale en deux fois douze heures, chaque heure en 1 080 fractions nommées réga soit environ 3,324 secondes et chaque fraction en 76 instants nommées heleq c’est tout simplement parce que cette unité de temps inutile à cette époque, et insaisissable à qui ne savait pas manier les microsecondes, était destinée à être transmise de génération en génération par un peuple nomade « élu de dieu » pour qu’en bout de chaine, grâce à une science et une technologie égalant celle des dieux, des hommes parviennent par l’intermédiaire des horloges atomiques à surpasser dans la seconde moitié du vingtième siècle une précision permettant si ils le souhaitaient de réutiliser l’antique heleq comme unité de mesure cosmologique permettant l’interprétation dynamique des mouvements des corps célestes naturels et artificiels dans l’univers...


Maktub Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://bilkiss.artblog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Mar 21 Juil 2009 - 17:18

maktub a écrit:
Comme promis en cas de réponse à cet exposé sur le Kabbalisme ( merci nitrof ) j'expose publiquement une modeste théorie personnelle tenant compte du fait que tant pour les hébreux que les grecs dieu est nombre..........
Maktub Wink

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Mar 21 Juil 2009 - 22:04

Citation :
l’astrologie égyptienne, cosmogonie et hiérarchie céleste incluses, pénétra en Europe par l’entremise des Chaldéens qui la transmirent aux colonies Grecques d’Asie mineure qui à leur tour la communiquèrent aux Grecs continentaux puis ces sciences initiatiques débouchèrent, par ricochets historiques et culturels, sur des traductions latines et la trace historique de l’initiation exotérique des mages Chaldéens, et donc de la tradition hermétique égyptienne sur la religion Hébraïque, se situe dans le fait que le prophète Daniel fut nommé chef des mages par Nabuchodonosor en personne puis confirmé dans cette dignité par Balthazar...
Ce sont des bêtises! Où es-tu allé pécher ces absurdités?

Les grecs n'ont pas eu besoin des Chaldéens pour connaître l'astrologie Egyptienne ou autres croyances, puisqu'ils sont devenus les maîtres de l'égypte et sont devenus les pharaons de la dynastie des Ptolémées .
Citation :
Moïse fut à son tour au cours de sa vie initié à deux sciences ésotériques, l’une la science des rouges acquise en Égypte à la cour de Pharaon comme prêtre d’Osiris et l’autre la science des noirs acquise auprès de Jethro son beau père dans le temple du désert lors de sa fuite d’Égypte,
Moîse prêtre d'Osiris... Voilà qui est intéressant...

Qui étaient les prêtres d'Osiris? Quelles étaient leurs fonctions?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Mer 22 Juil 2009 - 16:02

Première impression à chaud (il faudra que je me pose ensuite pour réfléchir plus en profondeur).

Le plus grand mystère de l'Egypte est que sa puissance fut soudaine. Cela ne ressemble pas à une évolution, mais plutôt à un héritage.
Osiris fut un roi ayant existé il y a plus de 30 000 ans. Il aurait contribué au développement très élevé de la civilisation Atlante. Il aurait été déifié par les égyptiens par la suite.

L'empire d'Egypte est le deuxième coeur, c'est à dire que des migrants Atlantes, (notamment Thot, ou Enoch, fils d'un prêtre Atlante) auraient proclamé l'Empire dans le respect de la tradition d'Osiris. (Rê repose en Osiris et Osiris repose en Rê)
Thot correspond à Hermès chez les grecs. Les templiers affirment d'ailleurs que les philosophes grecs ont puisé toutes leurs connaissances dans l'Egypte ancienne qui aurait eu un lien particulier avec Athènes.

Thot aurait caché les secrets car il semblerait que la destruction de l'Atlantide n'est pas été naturelle, mais issue d'une guerre (type atomique?), et que pour ne pas reproduire la même erreur, les Atlantes ne souhaitaient pas que ce savoir arrive entre les mains de n'importe qui (on les comprend). D'où le principe de l'initiation afin de transmuter la matière et transformer l'âme du profane en or (alchimie) avant qu'il ne puisse accéder au secrets cachés.

Toutes les bases de l'ésotérisme se rejoignent en Egypte. Cet héritage vient-il des Atlantes? D'une race extraterrestre?
(théories de Slosman à lire)

Ensuite, concernant les hyperboréens, le druidisme prétend qu'ils seraient à l'origine de la religion, et que celle-ci trouve son origine dans la découverte des cycles du soleil et de la Lune (premières religions solaires). Le reste ne serait qu'invention des hommes par la suite afin d' installer pouvoir et contrôle des peuples (impulsion reptilienne) pour mieux les soumettre, notamment par la peur (enfer).
Certains chiffres magiques sont expliqués à travers cette découverte. Ils sont allés beaucoup plus loin dans la découverte de l'astronomie et des sciences par la suite.

Puis, pour finir, juste un passage magnifique (c'est mon goût pour la poésie, dsl pour ceux qui n'aiment pas) du Zohar (où il y a de nombreux points intolérables qui sont "limites" concernant les non-juifs par contre).
"Si tu veux, tu le pourras.
Fils de l'homme, regarde !
Contemple la lumière de la présence qui réside dans tout l'existant !
Contemple la force joyeuse de la vie des mondes d'en haut !
Vois comment elle descend et imprègne toute parcelle de vie que tu perçois avec tes yeux de chair et tes yeux de l'esprit.
Contemple les merveilles de la création et le Source de tout vivant qui rythme chaque créature.

Apprends à te connaître.
Apprends à connaître le monde, ton monde.
Découvre la logique de ton coeur et les sentiments de ta raison !

Ressens les vibrations de la Source de la vie qui est au plus profond de toi et au-dessus de toi et tout autour de toi.

L'amour qui brûle en toi, fais-le monter vers sa racine puissante, étends-le à toute l'âme de tous les mondes.

Regarde les lumières...
Regarde à l'intérieur des lumières...

Monte et monte
Car tu possèdes une force puisante.

Tu as des ailes de vent, de nobles ailes d'aigle...

Ne les renie pas de peur qu'elles te renient.
Recherche-les et immédiatement elles te trouveront...."

Voilà pour l'instant. Moïse l'Egyptien est une hypothèse que je pense tout à fait cohérente. Elle avait été avancée par Slosman.
Une autre hypothèse : Jésus serait un initié de l'école Pythagoricienne (comme Baptiste). Il connaissait le secret suprême (maîtrise des vibrations, on sait ce que cela donne sur la matière). Et Pythagore connaissait ce secret des Egyptiens.

Maintenant j'ai besoin d'un peu plus de recul pour aller plus loin et revenir (ou pas) sur ce que je viens d'écrire.
J'ai tout mis en vrac, à chacun d'y puiser ce qu'il veut, je n'affirme rien, mais ce que j'écris est une synthèse de nombreux travaux ésotériques et même pour certains, scientifiques. Toutefois, comme je l'ai écris dans ma présentation, chaque vérité n'est qu'une erreur en sursis!

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Mer 22 Juil 2009 - 20:49

Beltane a écrit:

Puis, pour finir, juste un passage magnifique (c'est mon goût pour la poésie, dsl pour ceux qui n'aiment pas) du Zohar (où il y a de nombreux points intolérables qui sont "limites" concernant les non-juifs par contre).
"Si tu veux, tu le pourras.
Fils de l'homme, regarde !
Contemple la lumière de la présence qui réside dans tout l'existant !
Contemple la force joyeuse de la vie des mondes d'en haut !
Vois comment elle descend et imprègne toute parcelle de vie que tu perçois avec tes yeux de chair et tes yeux de l'esprit.
Contemple les merveilles de la création et le Source de tout vivant qui rythme chaque créature.

Apprends à te connaître.
Apprends à connaître le monde, ton monde.
Découvre la logique de ton coeur et les sentiments de ta raison !

Ressens les vibrations de la Source de la vie qui est au plus profond de toi et au-dessus de toi et tout autour de toi.

L'amour qui brûle en toi, fais-le monter vers sa racine puissante, étends-le à toute l'âme de tous les mondes.

Regarde les lumières...
Regarde à l'intérieur des lumières...

Monte et monte
Car tu possèdes une force puisante.

Tu as des ailes de vent, de nobles ailes d'aigle...

Ne les renie pas de peur qu'elles te renient.
Recherche-les et immédiatement elles te trouveront...."


Bon texte!
Citation :
Contemple la lumière de la présence qui réside dans tout l'existant

Il y a quelque chose de semblable écrit par le maître zen Dogen dans le Shobogenzo.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Mer 22 Juil 2009 - 21:50

La civilisation egyptienne n'a pas surgi de nulle part et il est fort propable comme le soumet ce reportage qu'il y a eu migration d'une population avec un savoir faire technique certain et une culture structurée depuis la région mésopotamienne vers le Nil.
Comme le souligne Maktub les chaldéens étaient plutot en avance dans certains domaines comme celui de l'astrologie ou de l'architecture.

https://www.dailymotion.com/relevance/search/l%27egypte+predynastique/video/x7bcce_mi-angemi-dieules-origines-de-legyp_tech
https://www.dailymotion.com/relevance/search/l%27egypte+predynastique/video/x7bd9l_mi-angemi-dieules-origines-de-legyp_tech
https://www.dailymotion.com/relevance/search/l%27egypte+predynastique/video/x7bgbq_mi-angemi-dieules-origines-de-legyp_tech?hmz=746162736561726368

Personnellement je ne crois pas à la civilisation superévoluée des atlantes et d'un heritage selectif confié à des initiés mais au maillage des echanges, du à l'extreme mobilité de certains peuples comme les vikking ou le peuple maori par exemple, ou à la migration forcée de populations plutot sedentaires et hierarchisées vers des contrées plus hospitalières suite à des conditions climatiques desastreuses (mythe du déluge) et qui ont fini par fusionner avec les peuples autochtones.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Jeu 23 Juil 2009 - 11:30

Merci Chaman pour les liens.
Pour ma part, je ne sais pas vraiment à quoi je crois. Je cherche, je lis, je médite, et le temps est mon ami. Après différentes recherches, j'espère pouvoir un jour définitivement me poser et me dire "ma Vérité, c'est ça". Mais en l'état actuel des choses, je continue de chercher.

Homet, dans "à la poursuite des dieux solaires" (très intéressant), décrit l'origine de la religion. un élément de sa thèse, issue de recherches est le suivant:
Il y a environ 30 000 ans avant la naissance du Christ, les tribus du Nord ne connaissaient rien à l'agriculture et l'élevage. Elles chassaient le renne. Cependant, à certaines périodes, celui-ci disparaissait mystérieusement. leurs sages remarquèrent que les disparitions et réapparitions coincidaient avec les mouvements du soleil. Avant que le roi des cieux ne disparaisse pour plusieurs semaines, un grand manteau blanc de neige couvrait la terre, alors que les rennes émigraient vers le sud. A le même époque, de grandes troupes d'oiseaux blancs volaient loin de leurs habitat coutumier pour accompagner le soleil dans sa disparition, et revenir avec lui. (char d'Apollon, char du soleil, et les cygnes, supposés pourtant appartenir à l'héritage méditerranéen).
Aujourd'hui nous pouvons très bien expliquer ce phénomène, mais à l'époque, c'était un grand mystère.
Puis le soleil revient, la neige fond, la nature renait, le cygne et le renne sont de retour. Ce n'est qu'un cycle, mais pour eux c'était un miracle, aussi inexplicable qu'un tour de magie.

Plus tard, les sages constatèrent que le soleil se levait 2 fois par an au même endroit. Ils eurent l'idée d'indiquer par un moyen concret quelle était sa position et c'est pourquoi ils plantèrent une grosse pierre dans le sol.
Puis ils s'aperçurent que la course du soleil variait tantôt à gauche, tantôt à droite de la pierre, mais toujours de la même distance. Ils indiquèrent donc ces distances à l'aide de pierres plus grosses. C'est ce que la science moderne appelle des "menhirs équinoxiaux".

Puis le temps passe encore. Plusieurs siècles sans doute. La civilisation se perfectionnait. Les hommes de ce temps avaient déifié la Lune, dont ils observait le déplacement nocturne sur le fond de ciel étoilé. Ils remarquèrent qu'un certain groupe d'étoiles, toujours les mêmes, se levait entre les deux grandes pierres et que le phénomène se renouvelait assez régulièrement à la même époque, quand le soleil avait accompli sa course à gauche et à droite de la grande pierre. Ils s'aperçurent que les mouvements de certains groupes, d'étoiles différents se montaient aussi à 12.

Pour s'en souvenir il était nécessaire d'enregistrer les faits de façon concrète et matérielle. Puisque le soleil et la lune décrivaient une demi-circonférence, ils crurent que "de l'autre côté de la nuit" se trouvait une autre demi-circonférence, et ils eurent l'idée de donner une forme matérielle à une circonférence entière, en plantant en cercle 12 pierres. Quant à l'astre suprême, il fut représenté par une pierre plus importante, placée soit au centre du cercle, soit près de sa circonférence, et indiquant l'endroit ou se levait le soleil. L'ensemble ainsi disposé forme ce que nous appelons aujourd'hui des cromlechs.
(Notes perso : A noter : découverte du cercle et de son symbole, de la roue etc... A noter le chiffre 12 + 1)

D'autres siècles passèrent. Le savoir scientifique se consolidait. Chacune des 12 pierres reçut un nom particulier. C'est l'origine du zodiaque dans lequel l'imagination des indigènes (encore accrue dans les civilisations modernes) reconnut des lions, des poissons etc. Ces choix furent le résultat de certains évènements mystérieux, non la reconnaissance de ces animaux dans la disposition des groupes d'étoiles. Ex : la capture d'un énorme poisson considéré comme sorcier, un combat avec la femelle d'un ours, au moment où certaines étoiles passaient dans le ciel etc... Ou encore la lueur de quelques comètes : tout ce qui frappait leur imagination recevait une concrétisation; ils projetaient dans le cosmos les noms affectés au 12 pierres de leur cercle solaire.
Et ce fut le début des relations entre microcosme et macrocosme. Ce fut également l'origine des 12 dieux mineurs entourant le dieu suprême, ce que l'on retrouve dans toutes les religions, y compris dans le christianisme ou les 12 apôtres entourent le Christ (grecs : 12 dieux mineurs et un majeur dans le panthéon, 12 tribus et un dieu pour Israel etc... cherchez, vous trouverez)

Puis ils constatèrent que le mouvement du soleil n'était pas en harmonie avec ceux de la lune et des étoiles. Pour ne pas bousculer leur théorie religieuse, ils firent de la lune le "Père des Dieux", et changèrent le seoleil en un de ses enfants de sexe féminin. (recherche allemagne, soleil féminin, lune masculin; très marqué aussi en Amérique et dans le bassin méditerranéen).

toujours plus tard, et toujours dans les pays hyperboréens, le soleil prit le genre masculin et fut nommé Crom, le Père du Temps. Il continuait à être entouré de ses 12 dieux inférieurs, chacun d'entre correspondant à une pierre du cromlech. de là naquit le concept du premier Fils de Dieu, représenté par un rayon de lumière, pétrifié et venant du grand Dieu Cosmos, le soleil, source de la création. ce rayon était en même temps le symbole du membre perpétuant la race humaine, c'est à dire le phallus (pierre dressée à l'identique, fécondation de la terre par le soleil).

Les hommes migrèrent ensuite, transmirent leur savoir qui fut transformé à travers les siècles, créant le mythe de la religion, des religions.



Je m'arrête là. Cette théorie est intéressante. En partant de là j'ai puisé un nouvel axe pour mes recherches et j'ai trouvé des choses intéressantes, voire fascinante à travers les religions, confirmant la crédibilité de cette théorie.
Mais j'ai également choisi d'autres axes, ne voulant pas me limiter à une seule voie. en tout cas, concrètement, celle-ci est la plus objective, et c'est celle choisie par les druides. D'où leur culte de la nature et de sa connaissance, seule religion à leurs yeux.
Voilà pour ce volet. Vos avis m'intéressent.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Jeu 23 Juil 2009 - 12:13

L'observation du ciel et la correspondance des cycles naturels ont donné lieu comme tu l'as dit à l'etablissement d'une cosmogonie empreinte de religiosité pour de nombreux peuples et les dieux ont commencé comme dans la théogonie grecque à avoir leur vie propre calquée sur le mode humain.
Le dernier en date s'appelait jesus christ je crois Very Happy
A propos du chiffre 12 j'ai noté que 12 cosmonautes avaient marché sur la lune ce qui en fait 12 apotres de la technologie et un symbole de plus dans la comprehension du monde par l'homme. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Jeu 23 Juil 2009 - 12:51

Slosman : (je sais, encore lui)
Moïse l'Egyptien


Est ce que cette histoire est celle de l'enfant sauvé des eaux qui, plus tard, a été imputée à Moïse ?
Moïse était Prince d'Egypte. Il était aussi Egyptien que Juif.
Il est né au XVIème siècle avant JC.
En 1500 avant JC, Moïse franchit la Mer Rouge avec son peuple qui était aussi bien composés de juifs que d'égyptiens (car il était prince d'Egypte). "Son" peuple comprenait tous les opprimés vivant sur les deux rives du Nil. Il croyait au monothéisme des "Ainés" (Atlantide), qu'ils soient nés d'Abraham ou d'Osiris, car ils avaient tous le même Dieu-Un.
Moïse a été éduqué dans les "Maisons-de-Vie" des temples égyptiens qui en ont fait un initié (un sage doublé d'un grand prêtre).
Les Commandements ont été amenés d'Egypte. "Les Dix Commandements de la Loi du Dieu-Un existaient déjà bien avant que Moïse les remette d'actualité dans le Sinaï".
D'après Jean Salvador, "Moïse, élevé parmi les prêtres égyptiens, savait tout de leur science. Si donc les Hébreux emportèrent leurs vêtements, des vases d'or et d'argent, des instruments pour dresser leurs tentes, Moïse emporta aussi de quoi écrire, ainsi que les lois écrites sur des rouleaux de papyrus conservés dans des sanctuaires d'Egypte" (Jean Salvador, 1881, Les Institutions de Moïse)


Moïse aurait tout codé dans la Kabbale.



Pour Chat-man.
12 hommes ont marché sur la lune? hm ;-)
Sais-tu ce qu'en dit le sixième? Edgar Mitchel?
Ecoute... (A prendre comme on le souhaite, j'ai écouté, et comme toujours, je ne sais pas, et je n'affirme rien)
http://www.neotrouve.com/?p=78
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Jeu 23 Juil 2009 - 14:49

La science permet d'expliquer beaucoup de choses maintenant et les hommes pris à différentes epoques pourraient être pris pour des "aliens" les uns envers les autres. Je pense que l'homme doit faire son apprentissage comme l'indique le retrait de nos visiteurs de l'espace (oui trop de preuves accumulées etablissent la réalité ufologique) et la question est de savoir si notre evolution est guidée par petite touche de façon indirecte.
Maintenant la surenchère des miracles, le débordement imaginatif de certains mythes, le surnaturel de certains rites sont souvent le fait d'une duperie qui sert un pouvoir religieux et politique. Seul compte le message subliminal qui servira de liant inconscient pour les générations futures.
Après les campagnes de moralisation des grandes religions monothéistes qui ont marqué le psychisme humain, les guerres technologiques à grande echelle qui ont martelé son corps, je pense que l'homme est à un carrefour pour se poser des questions interactives et constructives sur la bonne marche du petit monde qu'il habite et cette ère de la communication l'y aidera.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Jeu 23 Juil 2009 - 15:47

Il est probable que cette glaciation a regroupé des peuples fuyant les glaces à des endroits plus propices à la vie et qu'il y a eu des échanges culturels et probablement des guerres de survie.
il y a 18 000 ans environ les inlandsis ont alors augmenté de volume ; celui de l’hémisphère Sud, l’Antarctique, s’est étendu sur la plate-forme continentale émergée ; dans l’hémisphère Nord, les glaces continentales couvraient une partie de la plate-forme de l’océan Arctique, du détroit de Béring à la mer de Barents, s’étendant de plus en plus bas en latitude sur le continent, depuis la Sibérie jusqu’à la Scandinavie ; la plus grande partie des îles Britanniques disparaissait sous les glaciers. La banquise reliait ce premier ensemble au Groenland et aux lobes de l’inlandsis qui submergeaient la moitié de l’Amérique du Nord. En montagne, les glaciers, plus nombreux, plus épais et plus longs qu’aujourd’hui, enveloppaient la haute montagne ; leur front était en moyenne 1 000 m plus bas que l’actuel ; les piémonts (Bavière, Dauphiné, Piémont, Moyen Pays suisse) étaient envahis par des langues et des lobes de glace. Au maximum de la glaciation, presque un tiers de la surface des continents était englacée.

Glaciaire, période, Encarta.


Dans un avenir rapproché, un phénomène semblable risque de se reproduire.

https://www.dailymotion.com/video/x5o0xu_extinction-de-masse-en-2050-sur-la_webcam

http://video.google.com/videoplay?docid=-790527655503883980
Revenir en haut Aller en bas
maktub
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 102
Age : 59
Localisation : 03360
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Lun 3 Aoû 2009 - 20:28

Mais mon cher Jean les ptolémés ont régné des siècles après les évènements dont je parle et l'intiation à l'ésotérisme s'est produit bien avant eux ainsi même les druides était bien auparavant le règne de ces grecs invités à compléter leur initiation en Égypte enfin si jamais il m'arrive comme cela puis arriver à tout un chacun d'écrire une incongruité inutile d'en faire un fromage car je ne prétend pas détenir la vérité mais simplement y tendre
Et le fait est que 1500 ans avant les ptolémés les grecs ont bénéficié d'une initiation ésotérique identique à celle que recu Moïse l'égyptien devenu Juif pour sauver la tradition primordiale...
Face à un peuple Egyptien individualiste s'égarant dans le polythéisme et l'idolâtrie Moise, qui avait été initié à la tradition primordiale (venu du grand nord) auprès de pharaon en recevant à la cour royale l’éducation scientifique et ésotérique réservée à la classe sacerdotale, fut séduit par la force collective et la cohésion des Hébreux qui avait des convictions monothéistes alors qu'à l'inverse au fil des siècles l'Egypte était tombée dans l'égarement et l'obscurantisme et c'est ce qui l’obligea à créer un shiisme, pour sauver la tradition tombée dans l'idolâtrie, ainsi la Religion Abrahamique fut Judaïsé et Moïse associa à cette tache le peuple Hébreu qu'il jugea digne de conserver et de transmettre la tradition
En réalité tant les Egyptiens que les Grecs ou les Hébreux ont tour à tour dissimulé leurs sources spirituelles originelles facilitant sans le savoir la tache de scribes et de moines copistes qui par la suite à force palimpsestes durant les mille premières années de l’ère Chrétienne œuvrèrent à faire disparaitre tous les ouvrages traditionnels authentiques, ainsi les manuels d’histoire furent inféodés aux ukases Catholiques, et pendant que les dieux bienveillants d’autrefois devenaient cruels et pornographes, du fait de se voir sous une plume puritaine prêter une nature diabolique on ne peut plus humaine, la terre que 1000 ans avant notre ère les civilisations hindous, Grecs, et Egyptiennes savaient sphérique et en rotation redevenait en occident plate et inerte cette allégation chimérique façonnant ainsi schématiquement sur ce modèle inanimé les cerveaux et les consciences de tous ceux qui de génération en génération se retrouvaient alors pris dans la nase d’un dictat obscurantiste spirituel léonin car si les Dix Commandements stipulent qu'il est formellement interdit de porter un faux témoignage contre son prochain en revanche rien n'interdit explicitement de lui mentir !
Conclusion... il est pour le moins mystérieux qu’en dehors du continent américain, qui rata l’explosion novatrice planétaire pour ne découvrir la roue qu’au cours du dix neuvième siècle, la machine évolutive s'emballe tout à coup sur notre planète aux alentours de - 8 500 voyant les sociétés disséminées sur le globe terrestre prendre une forme différente de celle qu'elles connaissaient depuis les origines pour qu'enfin le monde primitif des chasseurs-cueilleurs nomades face place sans que l’on ne sache pourquoi aux éleveurs-agriculteurs sédentaires qui planifient ainsi leur consommation puis que toutes les communautés humaines subissent dans le même temps une accélération évolutive continue leur permettant de passer en onze millénaires de l'âge de la pierre taillée à celui de la cosmonautique d'ailleurs au regard de l’évolution, et si l’on y réfléchit un tant soit peu, ce n’est pas tant l’apparition des hominidés à la surface de notre planète que la naissance de l’intelligence émergeant du chaos primitif qu’il importe de découvrir car les dinosaures vécurent 150 millions d’années sur terre sans pour autant au fil des millénaires qui virent leur domination faire preuve d’une évolution intellectuelle et culturelle débouchant sur une quelconque civilisation aussi est-il essentiel de comprendre pourquoi l’humanité a évolutivement passé 99 pour cent de son temps à fabriquer puis améliorer l’outil en pierre cependant que les hommes conçurent la bombe atomique et l’outil informatique dans un intervalle temporel des milliers de fois plus éphémère...
Tout problème donné est à la base qualifié être indéterminé lorsqu'il comporte davantage d'inconnus que de certitudes et dans le cas des connaissances énigmatiques acquises, dans les domaines des mathématiques et de l'astronomie, par les hommes de l'antiquité l'unique certitude est le fait qu'ils les ont acquises et les deux inconnus sont soit par un enseignement venu du ciel, soit par un autodidactisme humaniste génial sans pouvoir toutefois rationnellement expliquer ce bond subite en avant de l'espèce humaine, aussi concernant l’énigme évolutive de notre espèce à la surface de cette planète deux doctrines s’opposent officiellement depuis toujours l’une humaniste, rattachant vaniteusement l'évolution de l'humanité à l'humanité elle même et elle seule, et l’autre rattachant la création à dieu sans plus l’une et l’autre fournir d’explications cohérentes mais en réalité il existe une troisième doctrine qualifiée d’hermétique, car ne se transmettant que de la bouche du maître aux oreilles d’un nombre restreint d’initiés, et cette doctrine évoluant dans l’ombre des deux premières découle de préceptes mystiques qui ont toujours subjugué les esprits profanes ou scientifiques prétendument les plus cartésiens ainsi Marie curie s'adonnait au spiritisme et faisait tourner les tables, Newcomb fréquentait assidument les médiums, Marconi était persuadé de l'existence des extra terrestres et Thomas Edison tenta de construire un appareil pour communiquer avec les morts et si tous ces éminents savants, et bien d'autres encore, s’adonnaient dans le cadre empirique privé à des activités ésotériques c’est parce que tous savaient à quel point notre perception de la réalité est imaginaire, et qu'il existe une vérité autre dont il suffit de posséder les clés et le mode d'emploi pour que aussitôt le domaine de l'impossible devienne scientifiquement et physiquement possible
Maktub
Revenir en haut Aller en bas
http://bilkiss.artblog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Mar 4 Aoû 2009 - 1:34

Bonjour Maktub,

Bien heureuse de te croiser ici, puisque "c'est écrit"...
En tant que femme, je ne peux pas prétendre à une quelconque appartenance à l'Adam Céleste, mais en tant que Conscience, cela m'est possible.

Fraternité Blanche (fondée par les Aryens) et fils d'Is-Ra-El sont liés.
Rites de Bacchus, origine Egyptienne, et "Hymnes d'Orphée". Très grande similitude avec des évènement de l'Exode.

Citation :
Face à un peuple Egyptien individualiste s'égarant dans le polythéisme et l'idolâtrie Moise, qui avait été initié à la tradition primordiale (venu du grand nord) auprès de pharaon en recevant à la cour royale l’éducation scientifique et ésotérique réservée à la classe sacerdotale, fut séduit par la force collective et la cohésion des Hébreux qui avait des convictions monothéistes

La Tradition enseigne que nulle preuve d'existence des Hébreux avant l'Exode n'a pu être démontrée. Il y avait des descendants d'Aryens parmi le peuple. Les prêtres, qui dominaient la politique et le peuple (en grande majorité illettré et en état de servitude) au delà même du pouvoir Pharaonique, craignaient que la FB ne prenne le pouvoir, or que ce n'était pas son but.
C'est Amenhotep qui instaura le monothéisme, et qui aida les 10 tribus dites "mystiques" (pour la plupart inter-communautaires, venus d'Atl. et de Lem. et spirituellement avancés) face aux fléaux, en secret des prêtres. Toute une série de règle fut ensuite élaborée, mais la grande Cité du Soleil fut abandonnée précipitamment.
J'avoue que certaines zones d'ombres subsistent encore, mais je cherche à les combler.

Citation :
il existe une troisième doctrine qualifiée d’hermétique
Les Ptolémées ont officialisé Hermès, qui était Thot.
Et c'est là où, peut-être, tu peux m'aider, si bien sur, il te sied de le faire.

Qu'en est-il vraiment de Vril et de Thulé?
Et Pythagore, les Templiers, Kepler... l'implosion... en est-il fait mention dans la kabbale?


Amicalement,
Beltane.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Mar 4 Aoû 2009 - 15:32

La kabbale a ses racines dans les traditions ésotériques judaïque elle a été écrite à la période talmudique.

Quelles sont les racines du judaïsme?
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 138
Age : 61
Localisation : Dans le Monde
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Mar 4 Aoû 2009 - 18:15

Bonsoir Nitrof.


De nos jours on assiste, dans les Eglises comme dans les Milieux Juifs, à une prise de
Conscience de plus en plus marquée des Origines Juives du Christianisme. C’est en effet
comme une sorte de retour aux « sources », l’Apôtre Paul affirmant déjà clairement à la
Première Génération de Croyants d’Origine Païenne : « Cest la Racine qui Vous Porte»
(Romains 11.18).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Mar 4 Aoû 2009 - 22:25

Hello Nitrof,

Le Judaïsme puise son origine dans les enseignements de Moïse, tout simplement.
Mais les premières pierres avaient été posées par Abraham, père du monothéisme.

Cependant, suivant l'axe de recherche, il y a plusieurs points de discordes sur ces origines.

La Kabbale (tradition) dont le Zohar est un des livres fondamentaux, a pour principale hypothèse que Dieu ne peut être connu que par ses 10 attributs (séphirots), aussi appelés éléments de la Création. Le but étant d'atteindre des "réalités supérieures".

C'est passionnant, mais je ne suis pas initiée.

Pour ma part, c'est donc impatiemment que j'attends la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Mar 4 Aoû 2009 - 22:30

Les égyptiens appelaient fils d'El certaines tribus Aryennes (fils de Dieu).
Israël signifie "Prince aux yeux de Dieu" C'est un tître de noblesse apparu avec Jacob.

A Maktub de me corriger si nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Mar 4 Aoû 2009 - 23:32

Beltane a écrit:
Hello Nitrof,

Le Judaïsme puise son origine dans les enseignements de Moïse, tout simplement.
Mais les premières pierres avaient été posées par Abraham, père du monothéisme.

Cependant, suivant l'axe de recherche, il y a plusieurs points de discordes sur ces origines.

La Kabbale (tradition) dont le Zohar est un des livres fondamentaux, a pour principale hypothèse que Dieu ne peut être connu que par ses 10 attributs (séphirots), aussi appelés éléments de la Création. Le but étant d'atteindre des "réalités supérieures".

C'est passionnant, mais je ne suis pas initiée.

Pour ma part, c'est donc impatiemment que j'attends la suite...

Je n'y suis plus particulièrement initié moi non plus...
Revenir en haut Aller en bas
maktub
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 102
Age : 59
Localisation : 03360
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Lun 24 Aoû 2009 - 16:49

A ma connaissance Jacob fut initié israel au lieu dit penuel prés du gué de Yabboq et il le fut auprès de la source à laquelle je m'abreuve quand à Israél cela signifie ésotériquement '' celui qui est assez fort pour recevoir l'initiation '' ainsi les initiés deviennent '' ceux qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre '' quand à savoir que fut cette initiation originelle on puis résumer cela à connaitre l'alpha et l'oméga et surtout se le transmettre entre intié


Concernant le vril et thulé je conseil de lire les deux sujets précédemment écrits par mes soins intitulés '' la face mystique du national socialisme '' ainsi ceux que cela intéressent pourront relier l'aryannisme et le Sémitisme et comprendre l'essentiel concernant la Shoah à savoir non '' où, qui quand, comment '' maintes fois ressassés par les historiens mais ce que les mémorialistes borgnes s'évertuent tous de cacher depuis six décennies à savoir l'essentiel...
Pourquoi ???
Revenir en haut Aller en bas
http://bilkiss.artblog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Ven 28 Aoû 2009 - 13:17

Bonjour.

Petit message a Toniov.


je ne t'oublie pas!

je prépare un article sur la fatalité.
a+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Dim 30 Aoû 2009 - 23:31

Bonsoir Ou Bonjour selon le cas.Toniov

Comme promis voici un petit exposée sur la fatalité, dans L'antiquité un domaine que j'aime, beaucoup l'Antiquité pour Moi et surtout pour la Philosophie, j'ai commercer par L'Antique, car je pense que les Philosophes de ce Temps avez une autres vision que Nous percevons, la Notre.


Fatalité dans Antique. Selon les Anciens, les dieux conduisaient les événements selon les principes compréhensibles de la morale, selon l'équité, et le destin (fatum), puissance supérieure aux dieux et aux hommes, selon les lois impénétrables de l'ordre éternel du monde. La religion proclamait que le coupable serait puni pendant sa vie, ou que, s'il se dérobait lui-même au châtiment, ses descendants porteraient la peine de son iniquité. Cette vengeance des dieux était justice à l'égard de ceux qui l'avaient méritée, et fatalité par rapport à ceux qui avaient recueilli ce funeste héritage. La volonté du destin, traduite par la fatalité, plane sur toute l'histoire des temps héroïques de la Grèce : Les héros d'Homère semblent quelquefois à peine responsables de leurs actes : c'est un dieu qui tour à tour leur donne ou leur ôte le courage, qui tantôt leur inspire la prudence, tantôt les abandonne à leur faible raison; et les dieux eux-mêmes se plaignent souvent de n'être pas libres, et d'exécuter les arrêts d'une volonté supérieure, c.-à-d. du destin, qui les soumet aux lois de la fatalité. Le destin régna dans l'histoire comme dans la poésie : Hérodote montre au-dessus des révolutions du monde une puissance fatale qui les conduit au gré de son caprice ou de sa passion, plus rarement selon les lois de la sagesse et de la justice. Le destin est même un rival jaloux qui punit les humains aussi bien de leurs prospérités que de leurs crimes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Lun 31 Aoû 2009 - 10:36

"Avec le monde a commencé une guerre qui doit finir avec le monde, et pas avant : celle de l'homme contre la nature, de l'esprit contre la matière, de la liberté contre la fatalité."
Michelet

Hum...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   Lun 31 Aoû 2009 - 11:12

Bonjour Beltane.

Pourquoi Pas!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kabbalisme.......   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kabbalisme.......
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kabbalisme.......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Philosophie-
Sauter vers: