Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment je vois le monde- Albert Eisntein

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 11:20

Voici un extrait du livre d'Einstein intitulé "Comment je vois le monde".
Peut-être que cet extrait donnera envie à certains d'entre vous d'aller plus loin dans la lecture de cet ouvrage.
J'ai rajouté une possible féminisation à ce texte car je m'y retrouve tellement qu'avec un peu de génie, j'aurais pu l'écrire moi-même.

Extrait:

"Ma condition humaine me fascine. Je sais mon existence limitée et j'ignore pourquoi je suis sur cette terre, mais parfois je le pressens. Par l'expérience quotidienne, concrète et intuitive, je me découvre vivant(e) pour certains autres, parce que leur sourire et leur bonheur me conditionnent entièrement, mais aussi pour d'autres hommes dont, par hasard, j'ai découvert les émotions semblables aux miennes.
Et chaque jour, mille fois, je ressens ma vie, corps et âme, intégralement tributaire du travail des vivants et des morts. Je voudrais donner autant que je reçois et je ne cesse de recevoir. Puis j'éprouve le sentiment satisfait de ma solitude et j'ai presque mauvaise conscience à exiger d'autrui encore quelque chose. Je vois les hommes se différencier par les classes sociales et, je le sais, rien ne les justifie si ce n'est la violence. J'imagine accessible et souhaitable pour tous, en leur corps et en leur esprit, une vie simple et naturelle.

Je me refuse à croire en la liberté et en ce concept philosophique. Je ne suis pas libre, mais tantôt contraint(e) par des pressions étrangères à moi ou tantôt par des convictions intimes. Jeune, j'ai été frappé(e) par la maxime de Schopenhauer : "L'homme peut certes faire ce qu'il veut mais il ne peut pas vouloir ce qu'il veut"; et aujourd'hui face au terrifiant spectacle des injustices humaines, cette morale m'apaise et m'éduque. J'apprends à tolérer ce qui me fait souffrir. Je supporte alors mieux mon sentiment de responsabilité. Je n'en suis plus écrasé(e) et je cesse de me prendre, moi ou les autres, trop au sérieux. Alors je vois le monde avec humour. Je ne puis me préoccuper du sens ou du but de ma propre existence ou de celles des autres, parce que, d'un point de vue strictement objectif, c'est absurde. Et pourtant, en tant qu'homme, certains idéaux dirigent mes actions et orientent mes jugements. Car je n'ai jamais considéré le plaisir et le bonheur comme une fin en soi et j'abandonne ce type de jouissance aux individus réduits à des instincts de groupe.

En revanche, des idéaux ont suscité mes efforts et m'ont permis de vivre. Ils s'appellent le bien, le beau, le vrai. Si je ne me ressens pas en sympathie avec d'autres sensibilités semblables à la mienne, et si je ne me m'obstine pas inlassablement à poursuivre cet idéal éternellement inaccessible en art et en science, la vie n'a aucun sens pour moi. Or l'humanité se passionne pour des buts dérisoires. Ils s'appellent la richesse, la gloire, le luxe. Déjà jeune, je les méprisais.

J'ai un amour fort pour la justice, pour l'engagement social. Mais je m'intègre très difficilement aux hommes et à leur communautés. Je n'en éprouve pas le besoin parce que je suis profondément un(e) solitaire. Je me sens lié réellement à l'Etat, à la patrie, à mes amis, à ma famille au sens complet du terme. Mais mon coeur ressent face à ces liens un curieux sentiment d'étrangeté, d'éloignement et l'âge accentue encore cette distance. Je connais lucidement et sans-arrière-pensée les frontières de la communication et de l'harmonie entre moi et les autres hommes. J'ai perdu ainsi de la naïveté ou de l'innocence, mais j'ai gagné mon indépendance. Je ne fonde plus une opinion, une habitude ou un jugement sur autrui. J'ai expérimenté l'homme. Il est inconsistant. (...)"

Il parle également de la religion avec une finesse exemplaire, mais cette partie était trop longue pour que je la recopie. Néanmoins en voici un extrait :

"Seuls des individus particulièrement riches, des communautés particulièrement sublimes, s'exercent à dépasser cette expérimentation religieuse. Tous, cependant, peuvent atteindre la religion d'un ultime degré, rarement accessible en sa pureté totale. J'appelle cela religiosité cosmique et je ne peux en parler facilement puisqu'il s'agit d'une notion très nouvelle et qu'aucun concept d'un Dieu anthropomorphe n'y correspond.

L'être éprouve le néant des souhaits et volontés humaines, découvre l'ordre et la perfection là où le monde de la nature correspond au monde de la pensée. L'être ressent alors son existence individuelle comme une sorte de prison et désire éprouver la totalité de l'Etant comme un tout parfaitement intelligible (...).

Sa religiosité consiste à s'étonner, à s'extasier devant l'harmonie des lois de la nature dévoilant une intelligence si supérieure que toutes les pensées humaines et toute leur ingéniosité ne peuvent révéler, face à elle, que leur néant dérisoire. (...)"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 17:41

L'ami Einstein était un grand danseur... peu on su, comme lui, faire des étoiles un grand ballet ou l'homme virevolterait autant comme autant, ou au temps.
Il cherchait l'harmonie, et il nous a offert celle qu'il a trouvée en lui, à l'endroit le plus profond de tout l'univers et au milieu de sa vie... en lui-même tout simplement.
Un grand esprit qui n'avait pas de frontière en vérité, et qui voyait le monde avec les yeux du coeur.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6266
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 18:37

Image Hosted by ImageShack.us


"Je me demande si ses dernières paroles n'ont pas été dirigées contre moi et mon côté paradoxal comme si j'étais le complice d'un certain Schrodinger!!!"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6266
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 19:13

Voilà ce que disait Einstein à propos de l'ether et de ces notions du domaine invisible qui ont fait fantasmer des générations de théoriciens.

« En résumant, nous pouvons dire : d'après la théorie de la relativité générale, l'espace est doué de propriétés physiques ; dans ce sens, par conséquent un éther existe. Selon la théorie de la relativité générale, un espace sans éther est inconcevable, car non seulement la propagation de la lumière y serait impossible, mais il n'y aurait même aucune possibilité d'existence pour les règles et les horloges et par conséquent aussi pour les distances spatio-temporelles dans le sens de la physique. Cet éther ne doit cependant pas être conçu comme étant doué de la propriété qui caractérise les milieux pondérables, c'est-à-dire comme constitué de parties pouvant être suivies dans le temps : la notion de mouvement ne doit pas lui être appliquée. » WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 19:33

Tu dis ça pour te mettre en boîte chat-man! Attention, tu aiguises ma curiosité... et tu sais que la curiosité tue le chat Wink

Merci pour ta réponse Génie... ce livre est vraiment bien, et il n'est pas trop compliqué. Pour une néophyte comme moi ça reste accessible. Je ne ferais pas une thèse sur la théorie de la relativité, mais ce livre apporte quelque chose à celui qui le lit.

Le livre qui m'a le plus marqué et que je conseille vraiment aux gens (à lire au moins une fois dans sa vie) c'est "l'éloge de la fuite" d'Henri Laborit.
http://pierre.coninx.free.fr/lectures/laborit.htm
Maigre résumé de ce qui est abordé dans le livre...

Et vous, vous avez un livre préféré à me conseiller?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 19:43

Chat-man, j'avais pas vu ton dernier post.
Oui, et c'est un truc de fou, ça ouvre des possibilités énormes toute cette distorsion généralisée... j'aimerais bien être physicien et avoir le génie pour poursuivre ce chemin. Moi je suis très vite dépassée, mais ça me fascine.
Mais à ton avis quel serait notre lien avec l'Ether?
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6266
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 21:07

90% de matière noire pour expliquer la densité de l'univers ça donne encore de beaux jours ( Wink ) à la théorie de l'ether. On a une matière qui echappe à toute mesure connue et qui a l'air de cohabiter avec les systèmes de matière ordinaire dans le mode gravitationnel et qui potentiellement pourrait mettre en jeu des energies considérables.

Notre lien avec l'ether! J'en appelle à toutes les forces cosmiques pour m'inspirer mais je reste un chat en boite malgré mes 9 vies! Pascal...une idée astrale? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 22:09

Salut,

Hé oui,l'héter existe mais je ne peux vous en dire plus je ne suis pas astrophysicien...

Tiens j'en profite pour vous dire que je dois m'absenter durant une longue période,la vie est tissée de routes qui se croisent et s'étendent à l'infini...
Carpe Diem les amis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 23:31

Salut Pascal! Bien Toi et sache que j'ai été content de faire un bout de route avec Toi, et Ton Savoir a Plus Ami.


J'en profite moi Aussi je vais être absent quelques Jours, le temps de faire des Examens Supplémentaires! A partir de Lundi.

Je vous en reparlerais le moment venue.

a +
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 1:06

Mon cher Chat-man, pourquoi ne pas considérer que l'espace lui-même peserait dans la balance... la matière noire ne serait alors que de l'espace transparent.

On peut remplir l'univers d'espace en ne divisant qu'un point infime si on conserve son volume... un volume sphérique se divisant en 27 volume sphériques identiques plus petits de rayon 3 fois moindre sans perdre une seule goutte du volume initial, ils occupent un espace plus grand au final, tout en ne contenant au total rien de moins que le volume initial ... en reprenant chaque petite sphères et en les divisant encore en 27, et en continuant indéfiniment, on donnerait ainsi de l'expansion au point d'origine par une inflation plutôt cosmique... et avec du temps on en remplirait l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6266
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 1:24

Je demande une expansion de matière grise pour te suivre mais le principe de la sphère cosmique gigogne n'est plus à la mode depuis les grecs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 2:41

Si c'était pour remplacer ce principe par du vide qui n'est pas vide et de la matière pour une danse exotique, Einstein lui-même n'en aurait surement pas apprécié le vague et l'ambigue... reste à voir si ça en valait vraiment la peine. Je vous rappelle que l'on fait encore des bébés comme dans le temps des grecs et que le principe n'en est pas dépassé pour autant.
Dieu serait maintenant une fluctuation du vide quantique... est-ce plus compréhensible ou plus vague.

Et si vous lisiez bien vous auriez vu qu'il n'était pas question de poupées russes... mais de partage de soi.


Dernière édition par Génie le Sam 3 Oct 2009 - 7:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 6:12

Votre thème fait vibrer une de mes cordes sensibles chère Beltane... en théorie du moins.
Il existerait un lien assez simple entre l'éther et nous même... ce ne serait que de l'espace purement et simplement.
Vous êtes-vous déjà demandé si l'espace ne pourrait pas ''être là'' concrètement... qu'au lieu d'être dans l'espace, ce ne serait pas plutôt l'espace qui serait en nous... que plutôt que d'y être, nous en serions réellement... que d'en être fait nous donnerait le fait d'être.

Être... en parlant de l'Espace, ça serait seulement d'avoir de l'espace pour parler... ou et où s'exprimer librement.

Prenez soin de vous cher Gilbert... Il n'y a rien d'insurmontable dans la vie et ça ne peut plus continuer naturellement dans cette voie de toute façon... nos fils feront mieux sans doute, et leur fils encore mieux je l'espère. Un peu de repos et de Metallica vous ferons du bien... ça fera sortir le méchant.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6266
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 13:19

En fait de bébé je crois que tu es allé chercher celui du sophisme grec nourri avec le genie de la vanité discursive.

Autrefois on imaginait la terre plate et elle s'est avérée ronde.
Aujourd'hui on imagine l'univers plat mais peut etre est il sphérique. Il nous faudra sans doute un génie plus scientifique (comme Einstein) qu'un magicien des mots pour le démontrer.

http://www.astronomes.com/c6_univers/p622_univcurvature.html

Mais il y a des univers qui cohabitent, celui du mouvement, du temporel et celui de la passivité et de l'intemporel. Nous comptons sur ton illumination ô genie des limbes et des espaces très refermés pour eclairer nos lanternes!

Et arrête de me vouvoyer!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 14:38

Et bien cher Chat-man, vous n'avez qu'à lire Einstein si vous n'aimez que les génies reconnus.
J'aime le temps et le mouvement... si vous préférez la fixe passivité et l'intemporel alors c'est selon vos goûts voilà tout.
Pour ce qui serait de vous tutoyer alors je vous réfère à votre signature... en ce sens que vous devriez suivre votre propre conseil et ne pas dire aux autre ce qu'il leur faudrait être ni comment il devrait être... Je suis comme je suis, alors si vous ne me suivez pas, retournez simplement sur vos pas et ne faites pas de cas de ma supposée magie, ça vous évitera de tomber inconsciemment sous son charme.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6266
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 15:04

pff! je ne vois qu'un mouvement de retraction dans ton absolue différence et la disparition du génie dans sa lampe! Dommage!

Le chat quantique n'a pas besoin de limites: il est puis il n'est plus! Je n'ai pas dit qu'il nait plus, ça c'est une autre histoire!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 16:50

Je ne me contente pas, pour ma part, de qualifier les autres en regardant passer la parade cher Chat-man, vos sifflets et quolibets ne sont en rien constructif ou édifiant, peut-être amusant, mais sans plus.
Votre chat quantique nécessite un point ou la cohérence de ce qu'il est et de ce qu'il n'est plus doit prendre place en un lieu commun. Et comme vous le dites si bien vous n'avez pas besoin de limites puisque vous êtes vous-même cette limite... là ou se trouve la cohérence en fait.
Peut-être devriez-vous en faire preuve et y mettre un peu de vous-même à la limite... fournir des arguments plutôt que de commenter sans prendre de risque... ça montrera que vous y avez pensé par vous-même plutôt que de laisser ce soin aux génies de ce monde.
Peu importe le jeu, il se joue à deux, et si vous désirez que la magie de mes mots s'assombrisse alors j'en ferez de la magie noire pour vos yeux seulement... vous n'avez qu'à poursuivre en ce sens.

Souhaiteriez-vous reprendre sur de nouvelles bases plus respectueuses cher Chat-man (rassurez-vous je ne vous demande pas de me vouvoyer) ou préférez-vous que l'on continue sur ce chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 18:15

Citation :
Tiens j'en profite pour vous dire que je dois m'absenter durant une longue période,la vie est tissée de routes qui se croisent et s'étendent à l'infini...
Carpe Diem les amis.

J'espère que tu reviendras cher Pascal.
Tu vas manquer ici..!
Bonne route à toi.

Génie et Chat-man, inutile de vous disputer, chacun a le droit à son opinion. Et aucun de nous n'est Einstein, nous ne pouvons donc que supposer, et tenter d'imaginer des erreurs en sursis.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6266
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 18:37

@Genie:

Ta magie opère peut etre en ce lieu cher Genie parce que j'ai quelques problèmes avec forum depuis hier! Very Happy

Je sème des cailloux depuis longtemps déjà et ils ne sont pas difficiles à trouver pour que chacun s'il le souhaite entreprenne de construire ses propres édifications. Je ne propose pas de kit contrairement à certains et ne souhaite aucunement suivre le chemin qu'un Genie voudrait me voir prendre en me definissant des limites qu'aura fixé son orgueil dans son auguste fort intérieur.
Il me prend à parler avec emphase comme toi alors que ce n'est pas du tout dans mon caractère!

Si nous sommes partis sur de mauvaises bases definis donc ce que sont les bonnes bases pour toi et dis moi en quoi j'ai pu te blesser, je tacherai de m'adapter.
N'oublie pas (si ta date de naissance est juste) que nous sommes frères scorpion et que la pretention n'apporte rien de très constructif quel que soit le talent des protagonistes.


Dernière édition par chat-man le Dim 4 Oct 2009 - 0:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 18:58

Quel nid de scorpions! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6266
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 19:05

Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6266
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 19:45

Génie a écrit:

Vous êtes-vous déjà demandé si l'espace ne pourrait pas ''être là'' concrètement... qu'au lieu d'être dans l'espace, ce ne serait pas plutôt l'espace qui serait en nous... que plutôt que d'y être, nous en serions réellement... que d'en être fait nous donnerait le fait d'être.

Peux tu developper ce concept d"'espace en nous" qui a différentes traductions dans le domaine religieux et métaphysique et nous parler du lien qu'il entretient avec le corps ou la matérialité?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 20:34

Aurais-je gagné une crédibilité que je n'avais pas hier cher Chat-man... ou serait-ce que vous auriez enfin reçu l'expansion de matière grise que vous souhaitiez.

Je vous disais ceci un peu plus haut : '' Et comme vous le dites si bien vous n'avez pas besoin de limites puisque vous êtes vous-même cette limite...''

Et vous me répondez tout gaillard : ''et ne souhaite aucunement suivre le chemin qu'un Genie souhaite me voir suivre en me definissant des limites qu'aura fixé son orgueil dans son auguste fort intérieur.''

Qui fixe ou se fixe des limites selon vous...

Ferez-vous de même avec les explications que vous aimeriez me voir fournir cher Chat-man... si c'est par bravade alors tout ceci sera inutile, mais si vous êtes vraiment curieux alors ce serait une autre histoire...

Frères scorpions me conviendrait si on parlait d'astrologie, mais malheureusement il est ici question d'astronomie.

Je ne considère nullement qu'il y aurait blessure... mais sachez que je ne laisse pas passer les dires gratuits à mon sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 21:58

Beltane a écrit,

Citation :
Bonne route à toi.

Chalu,en fait je ne suis pas parti si loin,j'ai un portable mais pas beaucoup de temps pour écrire... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6266
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 22:21

@Genie:

Tu sembles détourner la conversation sur d'autres plans à ton avantage en fin dialecticien mais tout ceci ne m'interesse pas surtout si tu penses avoir raison et que tu te flattes en retour.

Je crois effectivement que nous sommes bien plus prisonniers de nous même que des autres mais c'est une idée tout à fait personnelle.

Penses tu qu'il n'y ait aucune corrélation entre astronomie et astrologie?


Dernière édition par chat-man le Dim 4 Oct 2009 - 1:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment je vois le monde- Albert Eisntein
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment je vois le monde- Albert Eisntein
» Comment je vois mon avenir.
» La pénétration du christianisme dans le monde celtique
» Poster ici comment est venu votre phobie :)
» draconie, dragon et magie pour débutant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Forum culturel :: Littérature-
Sauter vers: