Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment je vois le monde- Albert Eisntein

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 11:20

Voici un extrait du livre d'Einstein intitulé "Comment je vois le monde".
Peut-être que cet extrait donnera envie à certains d'entre vous d'aller plus loin dans la lecture de cet ouvrage.
J'ai rajouté une possible féminisation à ce texte car je m'y retrouve tellement qu'avec un peu de génie, j'aurais pu l'écrire moi-même.

Extrait:

"Ma condition humaine me fascine. Je sais mon existence limitée et j'ignore pourquoi je suis sur cette terre, mais parfois je le pressens. Par l'expérience quotidienne, concrète et intuitive, je me découvre vivant(e) pour certains autres, parce que leur sourire et leur bonheur me conditionnent entièrement, mais aussi pour d'autres hommes dont, par hasard, j'ai découvert les émotions semblables aux miennes.
Et chaque jour, mille fois, je ressens ma vie, corps et âme, intégralement tributaire du travail des vivants et des morts. Je voudrais donner autant que je reçois et je ne cesse de recevoir. Puis j'éprouve le sentiment satisfait de ma solitude et j'ai presque mauvaise conscience à exiger d'autrui encore quelque chose. Je vois les hommes se différencier par les classes sociales et, je le sais, rien ne les justifie si ce n'est la violence. J'imagine accessible et souhaitable pour tous, en leur corps et en leur esprit, une vie simple et naturelle.

Je me refuse à croire en la liberté et en ce concept philosophique. Je ne suis pas libre, mais tantôt contraint(e) par des pressions étrangères à moi ou tantôt par des convictions intimes. Jeune, j'ai été frappé(e) par la maxime de Schopenhauer : "L'homme peut certes faire ce qu'il veut mais il ne peut pas vouloir ce qu'il veut"; et aujourd'hui face au terrifiant spectacle des injustices humaines, cette morale m'apaise et m'éduque. J'apprends à tolérer ce qui me fait souffrir. Je supporte alors mieux mon sentiment de responsabilité. Je n'en suis plus écrasé(e) et je cesse de me prendre, moi ou les autres, trop au sérieux. Alors je vois le monde avec humour. Je ne puis me préoccuper du sens ou du but de ma propre existence ou de celles des autres, parce que, d'un point de vue strictement objectif, c'est absurde. Et pourtant, en tant qu'homme, certains idéaux dirigent mes actions et orientent mes jugements. Car je n'ai jamais considéré le plaisir et le bonheur comme une fin en soi et j'abandonne ce type de jouissance aux individus réduits à des instincts de groupe.

En revanche, des idéaux ont suscité mes efforts et m'ont permis de vivre. Ils s'appellent le bien, le beau, le vrai. Si je ne me ressens pas en sympathie avec d'autres sensibilités semblables à la mienne, et si je ne me m'obstine pas inlassablement à poursuivre cet idéal éternellement inaccessible en art et en science, la vie n'a aucun sens pour moi. Or l'humanité se passionne pour des buts dérisoires. Ils s'appellent la richesse, la gloire, le luxe. Déjà jeune, je les méprisais.

J'ai un amour fort pour la justice, pour l'engagement social. Mais je m'intègre très difficilement aux hommes et à leur communautés. Je n'en éprouve pas le besoin parce que je suis profondément un(e) solitaire. Je me sens lié réellement à l'Etat, à la patrie, à mes amis, à ma famille au sens complet du terme. Mais mon coeur ressent face à ces liens un curieux sentiment d'étrangeté, d'éloignement et l'âge accentue encore cette distance. Je connais lucidement et sans-arrière-pensée les frontières de la communication et de l'harmonie entre moi et les autres hommes. J'ai perdu ainsi de la naïveté ou de l'innocence, mais j'ai gagné mon indépendance. Je ne fonde plus une opinion, une habitude ou un jugement sur autrui. J'ai expérimenté l'homme. Il est inconsistant. (...)"

Il parle également de la religion avec une finesse exemplaire, mais cette partie était trop longue pour que je la recopie. Néanmoins en voici un extrait :

"Seuls des individus particulièrement riches, des communautés particulièrement sublimes, s'exercent à dépasser cette expérimentation religieuse. Tous, cependant, peuvent atteindre la religion d'un ultime degré, rarement accessible en sa pureté totale. J'appelle cela religiosité cosmique et je ne peux en parler facilement puisqu'il s'agit d'une notion très nouvelle et qu'aucun concept d'un Dieu anthropomorphe n'y correspond.

L'être éprouve le néant des souhaits et volontés humaines, découvre l'ordre et la perfection là où le monde de la nature correspond au monde de la pensée. L'être ressent alors son existence individuelle comme une sorte de prison et désire éprouver la totalité de l'Etant comme un tout parfaitement intelligible (...).

Sa religiosité consiste à s'étonner, à s'extasier devant l'harmonie des lois de la nature dévoilant une intelligence si supérieure que toutes les pensées humaines et toute leur ingéniosité ne peuvent révéler, face à elle, que leur néant dérisoire. (...)"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 17:41

L'ami Einstein était un grand danseur... peu on su, comme lui, faire des étoiles un grand ballet ou l'homme virevolterait autant comme autant, ou au temps.
Il cherchait l'harmonie, et il nous a offert celle qu'il a trouvée en lui, à l'endroit le plus profond de tout l'univers et au milieu de sa vie... en lui-même tout simplement.
Un grand esprit qui n'avait pas de frontière en vérité, et qui voyait le monde avec les yeux du coeur.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 18:37

Image Hosted by ImageShack.us


"Je me demande si ses dernières paroles n'ont pas été dirigées contre moi et mon côté paradoxal comme si j'étais le complice d'un certain Schrodinger!!!"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 19:13

Voilà ce que disait Einstein à propos de l'ether et de ces notions du domaine invisible qui ont fait fantasmer des générations de théoriciens.

« En résumant, nous pouvons dire : d'après la théorie de la relativité générale, l'espace est doué de propriétés physiques ; dans ce sens, par conséquent un éther existe. Selon la théorie de la relativité générale, un espace sans éther est inconcevable, car non seulement la propagation de la lumière y serait impossible, mais il n'y aurait même aucune possibilité d'existence pour les règles et les horloges et par conséquent aussi pour les distances spatio-temporelles dans le sens de la physique. Cet éther ne doit cependant pas être conçu comme étant doué de la propriété qui caractérise les milieux pondérables, c'est-à-dire comme constitué de parties pouvant être suivies dans le temps : la notion de mouvement ne doit pas lui être appliquée. » WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 19:33

Tu dis ça pour te mettre en boîte chat-man! Attention, tu aiguises ma curiosité... et tu sais que la curiosité tue le chat Wink

Merci pour ta réponse Génie... ce livre est vraiment bien, et il n'est pas trop compliqué. Pour une néophyte comme moi ça reste accessible. Je ne ferais pas une thèse sur la théorie de la relativité, mais ce livre apporte quelque chose à celui qui le lit.

Le livre qui m'a le plus marqué et que je conseille vraiment aux gens (à lire au moins une fois dans sa vie) c'est "l'éloge de la fuite" d'Henri Laborit.
http://pierre.coninx.free.fr/lectures/laborit.htm
Maigre résumé de ce qui est abordé dans le livre...

Et vous, vous avez un livre préféré à me conseiller?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 19:43

Chat-man, j'avais pas vu ton dernier post.
Oui, et c'est un truc de fou, ça ouvre des possibilités énormes toute cette distorsion généralisée... j'aimerais bien être physicien et avoir le génie pour poursuivre ce chemin. Moi je suis très vite dépassée, mais ça me fascine.
Mais à ton avis quel serait notre lien avec l'Ether?
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 21:07

90% de matière noire pour expliquer la densité de l'univers ça donne encore de beaux jours ( Wink ) à la théorie de l'ether. On a une matière qui echappe à toute mesure connue et qui a l'air de cohabiter avec les systèmes de matière ordinaire dans le mode gravitationnel et qui potentiellement pourrait mettre en jeu des energies considérables.

Notre lien avec l'ether! J'en appelle à toutes les forces cosmiques pour m'inspirer mais je reste un chat en boite malgré mes 9 vies! Pascal...une idée astrale? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 22:09

Salut,

Hé oui,l'héter existe mais je ne peux vous en dire plus je ne suis pas astrophysicien...

Tiens j'en profite pour vous dire que je dois m'absenter durant une longue période,la vie est tissée de routes qui se croisent et s'étendent à l'infini...
Carpe Diem les amis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Ven 2 Oct 2009 - 23:31

Salut Pascal! Bien Toi et sache que j'ai été content de faire un bout de route avec Toi, et Ton Savoir a Plus Ami.


J'en profite moi Aussi je vais être absent quelques Jours, le temps de faire des Examens Supplémentaires! A partir de Lundi.

Je vous en reparlerais le moment venue.

a +
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 1:06

Mon cher Chat-man, pourquoi ne pas considérer que l'espace lui-même peserait dans la balance... la matière noire ne serait alors que de l'espace transparent.

On peut remplir l'univers d'espace en ne divisant qu'un point infime si on conserve son volume... un volume sphérique se divisant en 27 volume sphériques identiques plus petits de rayon 3 fois moindre sans perdre une seule goutte du volume initial, ils occupent un espace plus grand au final, tout en ne contenant au total rien de moins que le volume initial ... en reprenant chaque petite sphères et en les divisant encore en 27, et en continuant indéfiniment, on donnerait ainsi de l'expansion au point d'origine par une inflation plutôt cosmique... et avec du temps on en remplirait l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 1:24

Je demande une expansion de matière grise pour te suivre mais le principe de la sphère cosmique gigogne n'est plus à la mode depuis les grecs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 2:41

Si c'était pour remplacer ce principe par du vide qui n'est pas vide et de la matière pour une danse exotique, Einstein lui-même n'en aurait surement pas apprécié le vague et l'ambigue... reste à voir si ça en valait vraiment la peine. Je vous rappelle que l'on fait encore des bébés comme dans le temps des grecs et que le principe n'en est pas dépassé pour autant.
Dieu serait maintenant une fluctuation du vide quantique... est-ce plus compréhensible ou plus vague.

Et si vous lisiez bien vous auriez vu qu'il n'était pas question de poupées russes... mais de partage de soi.


Dernière édition par Génie le Sam 3 Oct 2009 - 7:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 6:12

Votre thème fait vibrer une de mes cordes sensibles chère Beltane... en théorie du moins.
Il existerait un lien assez simple entre l'éther et nous même... ce ne serait que de l'espace purement et simplement.
Vous êtes-vous déjà demandé si l'espace ne pourrait pas ''être là'' concrètement... qu'au lieu d'être dans l'espace, ce ne serait pas plutôt l'espace qui serait en nous... que plutôt que d'y être, nous en serions réellement... que d'en être fait nous donnerait le fait d'être.

Être... en parlant de l'Espace, ça serait seulement d'avoir de l'espace pour parler... ou et où s'exprimer librement.

Prenez soin de vous cher Gilbert... Il n'y a rien d'insurmontable dans la vie et ça ne peut plus continuer naturellement dans cette voie de toute façon... nos fils feront mieux sans doute, et leur fils encore mieux je l'espère. Un peu de repos et de Metallica vous ferons du bien... ça fera sortir le méchant.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 13:19

En fait de bébé je crois que tu es allé chercher celui du sophisme grec nourri avec le genie de la vanité discursive.

Autrefois on imaginait la terre plate et elle s'est avérée ronde.
Aujourd'hui on imagine l'univers plat mais peut etre est il sphérique. Il nous faudra sans doute un génie plus scientifique (comme Einstein) qu'un magicien des mots pour le démontrer.

http://www.astronomes.com/c6_univers/p622_univcurvature.html

Mais il y a des univers qui cohabitent, celui du mouvement, du temporel et celui de la passivité et de l'intemporel. Nous comptons sur ton illumination ô genie des limbes et des espaces très refermés pour eclairer nos lanternes!

Et arrête de me vouvoyer!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 14:38

Et bien cher Chat-man, vous n'avez qu'à lire Einstein si vous n'aimez que les génies reconnus.
J'aime le temps et le mouvement... si vous préférez la fixe passivité et l'intemporel alors c'est selon vos goûts voilà tout.
Pour ce qui serait de vous tutoyer alors je vous réfère à votre signature... en ce sens que vous devriez suivre votre propre conseil et ne pas dire aux autre ce qu'il leur faudrait être ni comment il devrait être... Je suis comme je suis, alors si vous ne me suivez pas, retournez simplement sur vos pas et ne faites pas de cas de ma supposée magie, ça vous évitera de tomber inconsciemment sous son charme.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 15:04

pff! je ne vois qu'un mouvement de retraction dans ton absolue différence et la disparition du génie dans sa lampe! Dommage!

Le chat quantique n'a pas besoin de limites: il est puis il n'est plus! Je n'ai pas dit qu'il nait plus, ça c'est une autre histoire!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 16:50

Je ne me contente pas, pour ma part, de qualifier les autres en regardant passer la parade cher Chat-man, vos sifflets et quolibets ne sont en rien constructif ou édifiant, peut-être amusant, mais sans plus.
Votre chat quantique nécessite un point ou la cohérence de ce qu'il est et de ce qu'il n'est plus doit prendre place en un lieu commun. Et comme vous le dites si bien vous n'avez pas besoin de limites puisque vous êtes vous-même cette limite... là ou se trouve la cohérence en fait.
Peut-être devriez-vous en faire preuve et y mettre un peu de vous-même à la limite... fournir des arguments plutôt que de commenter sans prendre de risque... ça montrera que vous y avez pensé par vous-même plutôt que de laisser ce soin aux génies de ce monde.
Peu importe le jeu, il se joue à deux, et si vous désirez que la magie de mes mots s'assombrisse alors j'en ferez de la magie noire pour vos yeux seulement... vous n'avez qu'à poursuivre en ce sens.

Souhaiteriez-vous reprendre sur de nouvelles bases plus respectueuses cher Chat-man (rassurez-vous je ne vous demande pas de me vouvoyer) ou préférez-vous que l'on continue sur ce chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 18:15

Citation :
Tiens j'en profite pour vous dire que je dois m'absenter durant une longue période,la vie est tissée de routes qui se croisent et s'étendent à l'infini...
Carpe Diem les amis.

J'espère que tu reviendras cher Pascal.
Tu vas manquer ici..!
Bonne route à toi.

Génie et Chat-man, inutile de vous disputer, chacun a le droit à son opinion. Et aucun de nous n'est Einstein, nous ne pouvons donc que supposer, et tenter d'imaginer des erreurs en sursis.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 18:37

@Genie:

Ta magie opère peut etre en ce lieu cher Genie parce que j'ai quelques problèmes avec forum depuis hier! Very Happy

Je sème des cailloux depuis longtemps déjà et ils ne sont pas difficiles à trouver pour que chacun s'il le souhaite entreprenne de construire ses propres édifications. Je ne propose pas de kit contrairement à certains et ne souhaite aucunement suivre le chemin qu'un Genie voudrait me voir prendre en me definissant des limites qu'aura fixé son orgueil dans son auguste fort intérieur.
Il me prend à parler avec emphase comme toi alors que ce n'est pas du tout dans mon caractère!

Si nous sommes partis sur de mauvaises bases definis donc ce que sont les bonnes bases pour toi et dis moi en quoi j'ai pu te blesser, je tacherai de m'adapter.
N'oublie pas (si ta date de naissance est juste) que nous sommes frères scorpion et que la pretention n'apporte rien de très constructif quel que soit le talent des protagonistes.


Dernière édition par chat-man le Dim 4 Oct 2009 - 0:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 18:58

Quel nid de scorpions! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 19:05

Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 19:45

Génie a écrit:

Vous êtes-vous déjà demandé si l'espace ne pourrait pas ''être là'' concrètement... qu'au lieu d'être dans l'espace, ce ne serait pas plutôt l'espace qui serait en nous... que plutôt que d'y être, nous en serions réellement... que d'en être fait nous donnerait le fait d'être.

Peux tu developper ce concept d"'espace en nous" qui a différentes traductions dans le domaine religieux et métaphysique et nous parler du lien qu'il entretient avec le corps ou la matérialité?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 20:34

Aurais-je gagné une crédibilité que je n'avais pas hier cher Chat-man... ou serait-ce que vous auriez enfin reçu l'expansion de matière grise que vous souhaitiez.

Je vous disais ceci un peu plus haut : '' Et comme vous le dites si bien vous n'avez pas besoin de limites puisque vous êtes vous-même cette limite...''

Et vous me répondez tout gaillard : ''et ne souhaite aucunement suivre le chemin qu'un Genie souhaite me voir suivre en me definissant des limites qu'aura fixé son orgueil dans son auguste fort intérieur.''

Qui fixe ou se fixe des limites selon vous...

Ferez-vous de même avec les explications que vous aimeriez me voir fournir cher Chat-man... si c'est par bravade alors tout ceci sera inutile, mais si vous êtes vraiment curieux alors ce serait une autre histoire...

Frères scorpions me conviendrait si on parlait d'astrologie, mais malheureusement il est ici question d'astronomie.

Je ne considère nullement qu'il y aurait blessure... mais sachez que je ne laisse pas passer les dires gratuits à mon sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 21:58

Beltane a écrit,

Citation :
Bonne route à toi.

Chalu,en fait je ne suis pas parti si loin,j'ai un portable mais pas beaucoup de temps pour écrire... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 22:21

@Genie:

Tu sembles détourner la conversation sur d'autres plans à ton avantage en fin dialecticien mais tout ceci ne m'interesse pas surtout si tu penses avoir raison et que tu te flattes en retour.

Je crois effectivement que nous sommes bien plus prisonniers de nous même que des autres mais c'est une idée tout à fait personnelle.

Penses tu qu'il n'y ait aucune corrélation entre astronomie et astrologie?


Dernière édition par chat-man le Dim 4 Oct 2009 - 1:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 22:27

''Tu sembles détourner la conversation sur d'autres plans à ton avantage en fin dialecticien mais tout ceci ne m'interesse pas surtout si tu penses avoir raison et que tu te flattes en retour.''
Tant que vous débuterez vos textes par des commentaires de ce genre je ne verrai pas d'intérêt à vous répondre intelligemment cher Chat-man... mais je détourne encore surement la conversation... de scorpion je semblerait être passé à cancer.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 22:48

Si ton profil est faux le genie n'est pas ce qu'il pense etre!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 22:58

Génie a écrit:
de scorpion je semblerait être passé à cancer.

Y aurait-il un message pour moi ici?

Ou n'est-ce qu'une balle perdue?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 23:03

Bonsoir Christian.

Et moi je la Balance( c'est mon Signe Astral: jeu de Mot)

a+
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 23:05

Chribou: "Y aurait-il un message pour moi ici?"

Ouuuh... attention ça pique ici! t'as pas ta prothèse! Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
JONAS
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : Dans l'ombre de Rimbaud
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 23:07

Tout ce que je sais de votre "Einstein" c'est qu'il a dit un jour :

"Je connais deux infinis : l'univers et la bétise humaine . Pour l'univers ,je n'ai aucune certitude "

Jonas
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 23:13

Excellent! Einstein n'avait pas de limites dans sa projection avec le cosmos mais un peu plus dans sa vision des femmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Sam 3 Oct 2009 - 23:40

Einstein et la religion
Einstein écrit plusieurs textes traitant des relations entre science et religion. Dans son article paru en 1930[13], Einstein distingue trois formes de religion : la première est due à la crainte et à une incompréhension de la causalité des phénomènes naturels, d’où l’invention d’êtres surnaturels. La deuxième est sociale et morale. La troisième qu’Einstein appelle “religiosité cosmique” est une contemplation de la structure de l’univers. Elle est compatible avec la science et n’est associée à aucun dogme, ni croyance. Einstein déclare être religieux, mais seulement dans ce troisième sens qu'il voit dans le mot religion.
WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Dim 4 Oct 2009 - 1:22

chatman a écrit:
Ta magie opère peut etre en ce lieu cher Genie parce que j'ai quelques problèmes avec forum depuis hier!

Ben moi aussi, mon avatar grenouille avait disparu bien qu'il soit toujours dans mes images...

Génie a écrit:
Vous êtes-vous déjà demandé si l'espace ne pourrait pas ''être là'' concrètement... qu'au lieu d'être dans l'espace, ce ne serait pas plutôt l'espace qui serait en nous... que plutôt que d'y être, nous en serions réellement... que d'en être fait nous donnerait le fait d'être.

Kèkèki raconte lui?

ça doit être un message codé, essayons de le lire à l'envers en partant du bas:

"ertê'd taif el tairennod soun taif ertê euq ...tnemelleér snoires ne soun, ertê euq tôtulp euq ...soun ne taires iuq ecapse'l tôtulp sap teiser en ec , ecapse'l snad ertê'd ueil ua'uq ...tnemetèrcnoc "àl ertê" sap tairroup en ecapse'l is édmaned àjéd souv-setê souV"

(Merci de me signaler si il y a une erreur de transcription)

Ouf.... enfin, là c'est plus clair...
Il s'agit d'un langage, qui au sommet de son évolution ne savait plus exprimer des idées simples à cause d'un cerveau courcircuité par des flux logomachipithéquantropique d' extravagances dégénératices

Bon, si vous voulez faire le même exercice avec çà

Génie a écrit:
On peut remplir l'univers d'espace en ne divisant qu'un point infime si on conserve son volume... un volume sphérique se divisant en 27 volume sphériques identiques plus petits de rayon 3 fois moindre sans perdre une seule goutte du volume initial, ils occupent un espace plus grand au final, tout en ne contenant au total rien de moins que le volume initial ... en reprenant chaque petite sphères et en les divisant encore en 27, et en continuant indéfiniment, on donnerait ainsi de l'expansion au point d'origine par une inflation plutôt cosmique... et avec du temps on en remplirait l'univers.
Bon courage!

Si je voulais je pourrais en sortir une que je pique sur le net, mais qui ça intéresserait?


Génie a écrit:
Ferez-vous de même avec les explications que vous aimeriez me voir fournir cher Chat-man... si c'est par bravade alors tout ceci sera inutile, mais si vous êtes vraiment curieux alors ce serait une autre histoire...
Curieux de quoi?

Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Dim 4 Oct 2009 - 2:27

C'est vraiment pissant mon cher Jean... on peut dire que vous avez l'art de remplir l'espace avec rien du tout vous aussi... C'est d'une générosité remarquable de votre part que de ne rien partagé avec nous. Continuer dans ce sens et à partir de rien vous parviendrez surement nulle part au final, mais c'est doute l'objectif que vous vous êtes fixé...
Quel plaisir tirez-vous de qualifier les gens de cette façon sans vous mouillez le moins du monde en vous cachant derrière votre clavier...

Si vous vous donniez la peine d'essayer, vous comprendriez quelque chose, mais vous semblez vous complaire d'un rien plutôt d'essayer de savoir ce que ce serait... ça ne fait rien, amusez-vous comme vous le pouvez... c'est toujours plus drôle quand c'est au détriment d'un autre... ça évite de se regarder soi-même en face.

Prenez une sphère de volume 36 PI et de rayon 3 (vous savez surement ce qu'est une sphère cher Jean, c'est comme une boule...) et divisez la en 27 parts égales, vous obtiendrez alors 27 sphères de rayon 1... collez-les toutes ensemble de façon compacte et vous verrez qu'elles occuperons un volume plus grand que la sphère de départ mais en ne contenant dans les sphères qu'un volume de 36 PI au total conservant ainsi le volume de la sphère initiale.

J'arrête ici pour voir si je vous ai perdu dans la brûme encore une fois...
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Dim 4 Oct 2009 - 2:31

En vérité je vous le dis,théoriquement parlant plusieurs thèmes ont été abordés ici qui auraient pu être débattus dans le fil ouvert par Claude de Bortoli traitant de son univers de métamatière!
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Dim 4 Oct 2009 - 2:50

Citation :
Prenez une sphère de volume 36 PI et de rayon 3 (vous savez surement ce qu'est une sphère cher Jean, c'est comme une boule...) et divisez la en 27 parts égales, vous obtiendrez alors 27 sphères de rayon 1... collez-les toutes ensemble de façon compacte et vous verrez qu'elles occuperons un volume plus grand que la sphère de départ mais en ne contenant dans les sphères qu'un volume de 36 PI au total conservant ainsi le volume de la sphère initiale.

Et qu'est ce que vous voulez que j'en fasse?

Citation :
C'est vraiment pissant mon cher Jean... on peut dire que vous avez l'art de remplir l'espace avec rien du tout

parce que vous vous le remplissez derrière votre clavier?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Dim 4 Oct 2009 - 5:01

Vous trouverez bien un endroit pour vous les glissez jusqu'à l'intérieur mon cher Jean... avalez-les comme pilules ou en suppositoire, de toutes façons ça remplira ce vide intérieur qui semble vous combler... Au moins votre corps sera plein d'espace plutôt que de vide, à moins que ne soit plutôt de cadavres laissés par quelque guerre intestine... Avec un peu de chance votre esprit en profitera au passage.

C'est plutôt l'univers que je tente de remplir d'espace cher qualificateur de nimporte qui en n'importe quoi... et non l'espace que je remplirais d'univers. Mais continuez à remplir l'espace avec de l'espace si ça vous chante, ou de vider le vide de son vide.

Vous me faites étrangement penser à quelqu'un mon cher Jean... un grand tragédien qui était esclave de son fait et qui se vantait de son humilité tout en rabaissant la prétention... mais il pouvait bien prétendre être humble, son petit jeu ne trompait personne. L'humilité de l'homme est une humiliation devant dieu... auriez-vous cette prétention que d'être humble vous-même mon cher Jean...

C'est un sujet scientifique qui est traité dans ce post... et je tente d'apporter de l'eau à ce moulin... si vous n'avez pas soif alors cessez de cracher dans l'eau mon cher Jean.
Cherchez moi plutôt sous un autre toît, ce n'est pas ce qui manque vous verrez... je ferai face ne vous en faites pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Dim 4 Oct 2009 - 11:30

Bonjour.

Attention les Amis(es), ne brusqué pas trop le Génie.!!!

a+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Dim 4 Oct 2009 - 11:40

Citation :
Prenez une sphère de volume 36 PI et de rayon 3 (vous savez surement ce qu'est une sphère cher Jean, c'est comme une boule...) et divisez la en 27 parts égales, vous obtiendrez alors 27 sphères de rayon 1... collez-les toutes ensemble de façon compacte et vous verrez qu'elles occuperons un volume plus grand que la sphère de départ mais en ne contenant dans les sphères qu'un volume de 36 PI au total conservant ainsi le volume de la sphère initiale.

Moi ça m'intéresse Génie.
Je ne suis pas suffisamment calée pour aller plus loin, mais je lis avec grand intérêt.
Peux-tu expliquer l'importance de cette démonstration?
Comment est-ce possible?


Je suis désolée de la tournure que prend ce post.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Dim 4 Oct 2009 - 14:23

Oui! sors de ta sphère et explique nous ta théorie métaphysique.

Mais quelque chose me gène: tout système se détermine en fonction des éléments qui le composent de leur propriétés et des conditions expérimentales.

Des bulles de savon sur terre se comportent elles comme des bulles d'eau dans l'espace ou comme des bulles d'air dans certaines conditions de pression au fond de l'eau?
C'est tout le problème du vivant qui doit interagir avec un milieu et s'adapter en occupant les niches les plus variées.

Faut il avoir une vision mecanique des choses comme tu sembles le suggérer ou comme l'imaginait les grecs dans leur cosmologie parce l'univers est complexe et malheureusement pour Einstein l'infiniment petit est pour l'instant d'avantage appréhendé que la physique des grands ensembles.

A propos de petit jeu géométrique est ce que quelqu'un peut me dire si la pierre cubique à pointe (cube + pyramide) des franc maçons est aussi reliée par son volume à la sphère telle que r= coté du carré.
Si quelqu'un peut me modeliser ça en 3D je suis preneur.(un petit travail pour Genie peut etre!)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Lun 5 Oct 2009 - 3:28

Citation :
Vous trouverez bien un endroit pour vous les glissez jusqu'à l'intérieur mon cher Jean... avalez-les comme pilules ou en suppositoire, de toutes façons ça remplira ce vide intérieur qui semble vous combler...

Votre ton condescendant vire à la vulgarité...
Mais... cher maître..., auriez-vous un mode d'emploi de la dite sphère pour l'usage que vous m'indiquez?
La surface de l'hypersphère est donc un espace sans limites, ni frontière.
http://www.dialogus2.org/EIN/physiqueetmetaphysique.html

Citation :
Au moins votre corps sera plein d'espace plutôt que de vide, à moins que ne soit plutôt de cadavres laissés par quelque guerre intestine... Avec un peu de chance votre esprit en profitera au passage.
De l'art d'utiliser un langage vide se sens...
Mon esprit, ne se nourrit pas de nébuleuses

Citation :
Vous me faites étrangement penser à quelqu'un mon cher Jean... un grand tragédien qui était esclave de son fait et qui se vantait de son humilité tout en rabaissant la prétention... mais il pouvait bien prétendre être humble, son petit jeu ne trompait personne. L'humilité de l'homme est une humiliation devant dieu... auriez-vous cette prétention que d'être humble vous-même mon cher Jean...

Voilà une remarque qui vous sied, et qui confirme le dicton: "Comme on est on croit les autres".

L’humilité selon des notions religieuses avilissantes n’est pas une valeur pour moi et m’indiffère autant que Dieu.
La prétention qui s’étale avec le mépris nauséabond n'es pas digne d'écoute.

Citation :
C'est un sujet scientifique qui est traité dans ce post... et je tente d'apporter de l'eau à ce moulin... si vous n'avez pas soif alors cessez de cracher dans l'eau mon cher Jean.

Avez-vous bien lu le post initial, ou plutôt, l'avez vous compris?
La maxime de Schopenhauer, elle est où dans votre sphère?
En quoi vos réponses correspondent à ce que dit Einstein dans le sujet initial?


Beltane a écrit:
Voici un extrait du livre d'Einstein intitulé "Comment je vois le monde".
(...) je cesse de me prendre, moi ou les autres, trop au sérieux.
(...)


Citation :
Cherchez moi plutôt sous un autre toît, ce n'est pas ce qui manque vous verrez... je ferai face ne vous en faites pas.

Votre manque d’humour est navrant,

"La seule chose absolue dans un monde comme le nôtre, c’est l’humour"

Albert Einstein

Triste constatation, je suis un terrien, je mourrais en terrien sans avoir rempli l'espace de théories pompeuses et inutiles.

Mais comme je suis bon Prince, je me retire de ce forum et vous laisse à votre public.

Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Lun 5 Oct 2009 - 6:16

Triste constatation en effet mon cher Jean...

Sombres commentaires également... athé souhait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Lun 5 Oct 2009 - 7:59

Citation :
Mais comme je suis bon Prince, je me retire de ce forum et vous laisse à votre public.

Jean, ça veut dire quoi?
Tu quittes le forum?
Mais tu ne peux pas!
Si JP ou toi, quittez le forum, alors ce ne sera plus le forum!

Jean n'a pas tort Génie tu sais. A la base j'avais axé ce post sur la première partie du bouquin, celle qui traite de sa vision du monde, et non sur la deuxième qui traite de la relativité, justement pour que ce soit accessible à tous.
La théorie m'intéresse, mais pas au prix de la déchirure.

Tu n'épargnes pas l'adversaire Génie, et c'est une qualité. Seulement ici il n'y a pas d'adversaire, c'est un petit forum et nous nous connaissons tous. Tu ne peux pas arriver et dire aux personnes qui font vivre ce lieu qu'elles sont des "moins que rien", alors que tu débarques tout juste sur leur "terre".

Je pense que tu as beaucoup de choses à apporter, et je serais navrée de ne pas les entendre. Mais les autres aussi ont des choses à apporter. N'est-il pas possible d'appeler cette petite lumière intérieure divine qui nous porte tous afin de pouvoir converser ensemble sans guerres intestines?


Dernière édition par Beltane le Lun 5 Oct 2009 - 9:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Lun 5 Oct 2009 - 9:10

Beltane a écrit:
Jean a écrit:
Mais comme je suis bon Prince, je me retire de ce forum et vous laisse à votre public.

Jean, ça veut dire quoi?
Tu quittes le forum?.

Non Beltane...
Le forum est un espace de discussions...
Je précise donc que je quitte cet espace. Cette section... Comment dire...???
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Lun 5 Oct 2009 - 9:18

Oui, le sujet...
Ouf, j'ai eu peur!
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Lun 5 Oct 2009 - 9:32

Beltane a écrit:
Oui, le sujet...
...

C'était si simple
Very Happy Faut plus que j'écrive après minuit, les mots s'absentent...
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Lun 5 Oct 2009 - 19:30

Vous savez cher Beltane, j'ai beaucoup de respect pour vous et ce que vous faites entre les lignes... alors j'ai pris soin de relire le tout pour voir si je ne m'étais pas comporté de façon inélégante ou mal intentionné, ou d'y chercher une quelconque adversité.

Je crois que le mot gratuit ne prend pas le même sens selon que l'on se place d'un côté (réflexion) ou de l'autre (commentaire)... j'essaie de donner ce que je peux dans un esprit de partage et d'y laisser un peu de moi-même en passant, et je ne considère pas que de laisser des commentaires sur les autres seraient un acte de partage en soi, si j'ai pris cette voie obscure alors sachez que c'était la seule qui m'apparraissait valable... j'ai pour mon dire qu'on ne fait d'omelette sans casser des oeufs.

Il semblerait que même si je marchais parmi vous, je ne serais jamais des vôtres. (Extrait de la série Lost)... cette petite phrase sera mon sujet de réflexion personnel aucours des prochains jours... je verrai bien ce qui en ressortira.

Je n'oublie pas votre souhait cher Chat-man... et je devrais pouvoir vous ouvrir une perspective (3D) ou vous trouverez un temple formé de sphères, cubes et pyramides intiment liés, et ce dans le courant de ma journée... les trois Tau symboliques de cet ordre et dans cet ordre.

En conclusion, je n'efface aucun de mes dires précédents... mais il n'est pas exclus que ce soit ma propre personne qui en fasse l'objet.

La place d'un chien n'est pas dans un jeu de quilles... alors je ressortirai bientôt au grand air cher Beltane, l'air de cette salle n'en sera ainsi que plus respirable pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6341
Age : 54
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Lun 5 Oct 2009 - 20:37

Mais non, voyons! reste avec nous et ne prends pas ombrage de quelques tournures acides ou de quelques commentaires interrogatifs, ce ne sont que de simples enfantillages qu'un genie de ta trempe peut bien surmonter! Wink Je me demande bien qui ne s'est pas fait charrier ici mais ça reste convivial!

Alors là!... pour la simulation 3D ça serait un supercadeau! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10004
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   Lun 5 Oct 2009 - 20:42

Bravo Chat-Man,t'as trouvé les mots justes qui devraient dans le meilleur des mondes nous permettre de revenir au ton convivial habituel!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment je vois le monde- Albert Eisntein   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment je vois le monde- Albert Eisntein
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment je vois le monde- Albert Eisntein
» Comment je vois mon avenir.
» La pénétration du christianisme dans le monde celtique
» Poster ici comment est venu votre phobie :)
» draconie, dragon et magie pour débutant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Forum culturel :: Littérature-
Sauter vers: