Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 silver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
christophe
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: silver   Sam 24 Oct 2009 - 21:16

bon je vais créer une histoire, on verra ou ça m'amener. je laisserais une adresse ou on pourrais discuter, critiquer, conseiller etc....
mais ici il y que moi qui post, je vous remercie pour le respect de ce post.

adresse ou vous pourrez poster:
http://www.forum-religions.org/coin-des-arts-f21/commentaire-de-silvers-t2193.htm#40862
Revenir en haut Aller en bas
christophe
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: silver   Sam 24 Oct 2009 - 21:42

Bon je commence a écrire, mais pourquoi je vais me fatiguer ?
Peut être parce que je sais des choses que nombre de gens ne savent pas, des choses qui valaient mieux ne pas savoir.
Je consignerais ici ce que j'ai découvert et montrerait au monde, même si il devait m'en coûter la vie, les dessous de cette guerre : la face obscure de ce monde.
Pour bien comprendre le pourquoi du comment, il va me falloir commencer par raconter comment tout a commencé, du temps où je n'étais qu'un jeune guerrier impétueux.
Le début de ma quête sur la vérité débuta alors que je n'étais qu'un simple guerrier parmi tant d'autres.
A l'époque, je croyais fortement à mon père et en sa politique que seul les plus fort pouvais vivre.
Mais au fil du temps, alors que le nombre de mes victimes ainsi que ma renommée montaient, je me posais des questions sur ce conflit qui durait depuis si longtemps:
Pourquoi je me bats? Quand cette guerre cessera-t-elle ?
C'est avec ces questions en tête que je décidais d'en apprendre davantage sur les raisons qui ont déclenché cette guerre.
Tout ce que je sais, je ne l'ai appris que de la bouche mon père, mais après tout, ceci ne représente qu'un point de vue parmi tant d'autres, et la curiosité me poussait à en savoir davantage.
Je me suis alors décidé à n'infiltrer une nuit dans la base du Roi liche maître des chevalier de la mort pour y consulter les archives qu'il possédait.
Étant un membre de l'alliance, entrer sans éveiller de soupçons ne fut pas bien difficile.
Rester à savoir si le roi.
Je me savais donc tranquille quand je pénétrais dans ses appartements privés.
Ceux-ci n’avaient pas vraiment quelque chose de particulier, un simple lit en bois des plus communs, un bureau, une chaise et, ce qui attira mon attention, une étagère remplie de document de toutes sortes.
Et parmi ceux-ci, elle était là: une lettre de la main du roi à l'attention du roi Angleterre.
Celle-ci était cachée dans un vieux livre poussiéreux que personne n'aurait pensé à regarder s’il celle-ci n'en avait pas eu l'intention.
L'existence d'une telle lettre n'était pas vraiment surprenante en soi mais lorsque je m'y suis mis à la lire plus attentivement, c’est là que je fus horrifié par son contenu.
La lettre semblait vibrer sous mes doigts tremblants, et au fur et à mesure que je lisais son contenu, je me sentais comme absorbé par celle-ci, je regardais, observais, chaque mot, chaque phrase, avec plus d’attention que jamais auparavant.
Une fois finie, je la relus encore, 3 fois, 5 fois, comme si son contenu me semblait irréel.
Alors que j’étais figé, la lettre à la main, incapable de me ressaisir, j’ai entendu des bruits de pas qui se rapprochaient de la base, il devait certainement s’agir du roi qui revenait de sa visite du Japon.
L’instinct reprit alors le dessus, vite, il me fallait ranger la lettre dans le livre où elle était, vite, il me fallait remettre celui-ci en place, et, avant de sortir de la chambre, je jetais un dernier coup d’œil pour s’assurer qu’elle ne puisse pas s’apercevoir que quelqu’un était passé par là, tout semblait parfait, il ne me restait qu’à repartir vers les quartiers de la base donc j’avais l’accès pour dissiper tout soupçon.
La rencontre avec le roi était toutefois inévitable et elle risquait de se poser des questions sur ma présence tardive en ces lieux, mais tandis que je marchais je mettais déjà trouvé une excuse valable, comme si toute cette agitation avait stimulé mon cerveau. Je me présentais donc devant le roi sans me cacher, faisant feint de l’accueillir pompeusement comme tout soldat qui se respecte.
Alors que je lui laissais le passage en hochant la tête en signe de respect, je sentais son regard qui se posait sur moi, puis ses bruits de pas cessèrent, et j’ai alors entendu les sons émis par son armure qui se rapprochaient lentement de moi.
Se doutait-elle de quelque chose ? S'était-elle aperçu que quelqu’un s’était introduit dans sa chambre ?
Calme, je devais rester calme, je devais rester la tête hochée, mon visage impassible, je suis venu accueillir et saluer notre commandant Du roi, c’est tout ….
Mon cœur battait à tout rompre, et ma respiration s’arrêta brusquement lorsque je l’entendis prendre une inspiration pour dire quelque chose. Était-ce la fin ? Ainsi ma vie se terminait-elle ici et non pas sur un champ de bataille ?
Elle posa soudainement sa main sur mon épaule et me demanda :
- Que fais-tu en ces lieux à cette heure tardive, brave guerrier ?
Et pendant quelques secondes qui durèrent à mes yeux une éternité, mon cerveau retourna toutes les solutions possibles et inimaginables : si elle m’avait découvert, je devais m’enfuir, mais comment ? Il lui suffit d’un mot et tout les chevalier de la mort serait à ma poursuite. La prendre en otage ? La tuer ? Impossible cela reviendrait à me condamner à mort dans tous les cas.
Mais attends un peu, « brave guerrier ? » , pourquoi aurait-elle dit cela si elle se doutait de quelque chose, cela veut dire que si elle demandait cela, ce n’était non pas parce qu’elle avait des soupçons sur moi, mais qu’elle trouvait juste étonnant de voir quelqu’un l’accueillir à une heure aussi tardive.
Et avant que je n’ai eu le temps de réfléchir davantage, la réponse à sa question sortit tout naturellement, comme si je l’avais répété durant des heures et des heures :
- Je me présente ici devant vous afin de vous remercier de tout ce que vous faites pour les chevalier de la mort et jure de dévouer ma lame à votre service, celle de la liberté.
Elle retira alors sa main de mon épaule et me regarda fixement dans les yeux, tout ce que je pouvais faire à présent était de ne pas détourner mon regard du sien et … d’espérer, d’espérer qu’elle est crue mon histoire. C’est alors qu’elle reprit la parole :
- Je te remercie de tes bonnes intentions, brave guerrier, mais il se fait tard, tu devrais aller te reposer en paix maintenant, un boule feu sortir de sa main qui me pulvérise mon estomac.
la seul issus la fenêtre, je fonce et saute.......


http://www.forum-religions.org/coin-des-arts-f21/commentaire-de-silvers-t2193.htm#40872
Revenir en haut Aller en bas
christophe
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: silver   Dim 25 Oct 2009 - 19:58

"Ty ji comment il va? qui est t'il?
Ty ji s'assoie, il fuma une pipe:
"Il va bien, il est pas tout seul avec les moines élite.....
écoute bien ce que je vais te dire:
tout commence a l'époque de la magie.....
Une minute de réflexions puis il reprend; oui une époque ou les plus fort régner, ou les croyance fut balayer.....
tout a commencer à l'automne est arrivé déjà depuis quelques jours, le soleil s'en va déjà tôt en fin d'après-midi.
C'était bientôt mes premiers mois sombres au Repaire, j'ai déjà commencé à installer des lanternes à quelques branches de mon arbre.
La nuit est si sombre et dangereuse, surtout en cette période de l'année.
les chevalier de la mort on fait son apparition dans ce monde pour semer la terreur.
ce monde qui c'est divisée en trois partir, l'exilée qui rejeté les roi, veulent vivre dans la liberté sans contraindre.
Les royaliste qui vénère les roi, donc font tout leur possible qu'il est un seul roi dans ce monde.
Les cartel, des voleur, tueur, violeur, bref des truands qui tue pour leur plaisir et pour s'enrichire, seul les plus fort survire!
Je m'en souviens de cette journée, j'étais resté barricader à l'ile de la tortue (Australie).
Les chevalier écarlate a était crée pour contrée les chevalier de la mort, c'était Amérique, des pays comme Angleterre tenez ferme, l'espagne, la France qui a repousser les écarlate vers le nord, rome aussi tenez ferme pour une contre attaque.
la gréce crée le sanctuaire, d'abord fut une année des chevalier de bronze, puis de l'argent et enfin l'or!
En inde il y avait une école de ninja, l'école de Tigre elle était en guerre contre les ninja du scorpions rouge elle se trouve en chine.
la chine et le japon rester souder et mon ile de la tortue.
pendant 5 ans le monde et passer l'âge de la magie, l'âge de bronze et argent et enfin l'or voilà comment j'ai rencontré silver......

Il se leva et cherche un verre du schott, le jeune apprentis regarda émerveillé, attentif....
tout commence a l'âge de 3 ans, silver avait perdu ses parent à cause les cartel, l'époque entre la magie et le chaos.......
Revenir en haut Aller en bas
christophe
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: silver   Lun 26 Oct 2009 - 0:05

tout commence à l'age de 3 ans de silver.....
L’odeur du sang et de foutre.
Une douleur fulgurante et qui se fait lancinante au niveau de son bassin, des gémissements à demi étouffés par sa gorge, le rires de son père!
-Silver c'est pas comme ça que tu deviendra un chevalier
- de réjouie pas trop vite ô père...
je bougeais mes bras "mille poing"...
mes poings se crispent, plaqués sur le ventre de mon père qui le feras reculer au moins 5 métre.
Cette douleur perforante marquant la déchirure de sa chairs, dans un soupir rauque, L’odeur rance de la sueur, il me félicita par une danse.
j'ai rien vu venir un bon coup sur la nuque et je fut ko.
Au réveille mon pére me demande de me cacher des cartel protège maman je vais les retenir.
un moine, un mage, un chevalier et un archet contre mon père.
les mains du mage tendues se pointent désormais vers lui, un boule de feu qui mon père esquive.
il attrape la gorge du mage espérant en finir. Les flèche retentissent de plus belle tandis que mon père esquive pour laisser place au mage. . on ne peut retenir un cri aigu, un faible sourire du chevalier au de 2 mètre une carrure immense à la pensée que celui-ci est bien plus vaillant que le précédent.
Mon père murmure des mot "pluies de feu" des millier de feu se diriger sur le archet qui se laissa glisser pour se coucher au le sol, Soudain
ses boule feu petit qui passez au dessus de lui explosa sur le archet qui fut tué.
le guerrier accélère son va et vient en ricanant tandis le moine resta derrière le chevalier, Croyant entrevoir la fin de mon père qui ramasse aux sol pour se protéger du mieux qu’il prouver.
Mon père contre attaque avec brutalité sur le chevalier, le moine lance un nova qui blessa mon père dangereusement, c'était une immense lumière, les mains fermes de mon père saisisse le corps du moine et enfonça son épée.
ombre approche, Un tremblement, un hurlement du chevalier, Je voyais pour la première fois mon père qui avait peur et sa douleur, redoutant cette ombre puissante, Un Chevalier de la mort.
Des doigts puants la charogne se plaquent contre la gorge de mon père le condamnant au silence tandis que le corps, est devenue une goule.....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: silver   

Revenir en haut Aller en bas
 
silver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Silver • Des douleurs, des peines y’en aura, mais on restera debout.
» recherche portrait-blâme d'un "méchant" de roman d'aventure!
» Solitary Witch: The Ultimate Book of Shadows for the New Generation
» The Heart of Silver Moon
» Symboles bague

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Forum culturel :: Coin des arts-
Sauter vers: