Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le problème du TEMPS dans les religions ...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Sam 9 Jan 2010 - 21:37

Selon la théorie des cordes, notre monde, apparemment tridimensionnel, serait non pas constitué de trois dimensions spatiales, mais de 10, 11, ou même 26 dimensions. Sans ces dimensions supplémentaires, la théorie s'écroule. En effet, la cohérence mathématique impose la présence de dimensionssupplémentaires. La raison pour laquelle elles restent invisibles, est qu'elles seraient enroulées par le procédé de la réduction dimensionnelle à une échelle microscopique (des milliards de fois plus petit qu'un atome), ce qui ne nous permettrait pas de les détecter.

En effet, si on imagine un câble vu de loin, celui-ci ne représente qu'une droite sans épaisseur, un objet unidimensionnel. Si l'on se rapproche assez près, on s'aperçoit qu'il y a bien une deuxième dimension, celle qui s'entoure autour du câble ! D'après la théorie des cordes, le tissu spatial pourrait avoir de très grandes dimensions comme nos trois dimensions habituelles mais également de petites dimensions enroulées sur elles-mêmes.

wikipedia pour plus de détail sur les cordes,brane et espace de Calibi-Yau!

Voici quelque symbole de tradition Celt, bouddhiste, d'école Mystique et de la science (d'autres anciennes traditions ont des symboles semblables aussi) qui pour certains parlera peut-être a leur intuition pour les autres ça viendra peut-être un jour. Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Sam 9 Jan 2010 - 21:50

Cré20diou a écrit:


pitite question : les trous blancs devraient être visibles (dans le sens de : pouvoir être détectés) non ?


Le côté big bang ou point blanc c'est un univers et ça, on le vois!

D'un côté, le trou noir qui aspire un univers le condense a son extrême et de l'autre se qui le recrache serait un big bang l'expansion jusqu'a une autre condensation puis, etc.,, etc. a l'infini, mais le temps existe toujours puisqu'il y a deux temps expansion et condensations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Sam 9 Jan 2010 - 21:58

Code:
Ça c’est vrai, et l'intérêt des trous, c'est qu'on peut y mettre quelquechose.

Vieux cochon, va !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Sam 9 Jan 2010 - 22:06

Code:
la terre n'était que solitude et chaos; des ténèbres couvraient la face de l'abîme,
Dieu dit: "Que la lumière soit!" Et la lumière fut. 

L'exposé sur les cordes,brane et espace de Calibi-Yau pourraient expliquer ça.

Leur description décrirait la phase condensation ténèbre et phase big bang lumière
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 0:07

Temps a écrit,
Citation :
En admettant que l'univers ait été créé ...par une "entité immatérielle" que l'on va appeler Dieu par convention, ce Dieu n'a PAS DE TEMPS :
il n'a pas créé l'univers "à un moment donné" ...puisque le temps commence AVEC l'univers ..r(avec la première particule de matière)

Mouvement et temps,mais qui te dis que ce ("dieu") n'a pas de temps ou qu'il est indépendant de ce mouvement (du multivers dans son infini)?
J'ai tendance à penser le contraire,que ; le grand tout, est espace temps, aucune matière n'y échappe puisque tout, grand tout y compris est matière...
Le temps ne commence pas avec l'univers -car il est triple:objet, espace, conscience- et infini lui aussi il baigne en effet "la vie éternelle" donc; ce multivers infini où des univers parallèles naissent et meurent indéfiniment. La poussière d'un univers mort servira à la création d'un nouvel espace temps...puisque la matière est sans cesse créée et alimente les forges de ce ("dieu")...
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 4:34

J-P Mouvaux a écrit:


Ça c’est vrai, et l'intérêt des trous, c'est qu'on peut y mettre quelquechose.

Vieux cochon, va !


je vois que tu a pensé a la même chose que moi, vieux dégoutant
au fait jp merci pour le rappel de la genèse, y a longtemps que j'ai pas lu et surtout jamais pour la version rabbin (ou alors dans un autre univers, dans une autre vie, un autre temps et la mémoire est tellement volatile)

Citation :
a terre n'était que solitude et chaos; des ténèbres couvraient la face de l'abîme,
Dieu dit: "Que la lumière soit!" Et la lumière fut



pour la terre : elle peut pas être formée avant la lumière sans faire obstacle aux lois naturelles

les élément lourds qui la composent sont issus de matière de super novae =>explosion d'une étoile => donc une étoile qui meurt => donc lumière bien bien avant

(voir article ci dessus ou il est dit que papy-dieu a un peu perdu la notion du temps , on lui pardonne) Very Happy

la supernova c'est zoli flash dans le ciel , ça fait très longtemps qu'on en a pas vu on devrait en voir prochainement une dans le ciel .... enfin statistiquement

apparence d'une nouvelle étoile (plus grosse que toutes) pendant 1mois dans le ciel puis paf plus rien

enfin si , ensuite peut etre .... d'autres vies ... des poussières d'étoiles
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 10:05

Nitrof a écrit:
Code:
Ça c’est vrai, et l'intérêt des trous, c'est qu'on peut y mettre quelquechose.

Vieux cochon, va !


lamentable .... il pense qu'à cela !
Revenir en haut Aller en bas
Temps
Curieux
Curieux


Nombre de messages : 24
Age : 57
Localisation : France Ouest
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 11:29

Citation :
Et, dans notre théorie actuelle de l’origine de l’Univers, le premier évènement, à partir de la matière originelle, n’est-ce pas la lumière qui jaillit des la collision des premiers éléments qui vont former les galaxies.

Non, la lumière n'a pu s'échapper de la matière trop dense que longtemps après le big bang : on estime ce temps à 380.000 ans...
mais bien évidemment, la Terre n'éatit pas encore formée ...loin s'en faut !

Il n'y a donc jamais eu de Terrre dans les ténèbres ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 11:41

évidement ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 11:47

Revenir en haut Aller en bas
Temps
Curieux
Curieux


Nombre de messages : 24
Age : 57
Localisation : France Ouest
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 11:49

Ma réponse aux fameux "trous de vers" ...

(elle vaut ce qu'elle vaut, je ne prétends pas être astrophysicien)

Les photos du fonds diffus cosmologique montre bien l'Univers tel qu'il était à une certaine époque, c'est à dire bien différent d'aujourd'hui :
on ne peut donc pas imaginer un Univers sans début ...s'auto-générant en permanence, comme s'il était éternel ....et sans jamais aucun début ....

Je crois que, en l'absence de confirmation des théories des cordes et supercordes ...il faut s'en tenir à ce que l'on peut constater actuellement et que l'on peut mettre en application ...
à savoir que l'Univers a eu un "début" ...et que le temps est lié à l'espace...

Ce qui me permets de revenir au sujet initial :

des "êtres immatériels" peuvent-ils exister en ayant du temps ...et pas d'espace ?

Ou exister sans temps ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 12:30

je propose que le sujet de la genèse et de la Création soit traité sur le forum de l'ancien testament ....
Revenir en haut Aller en bas
Temps
Curieux
Curieux


Nombre de messages : 24
Age : 57
Localisation : France Ouest
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 12:50

Tout à fait d'accord Piotrus !

Y a t il sur ce fil des gens qui croient en un Dieu éternel et tout puissant, qui pourraient me dire comment ils conçoivent ce Dieu :

a-t-il un passé ? un présent ? un avenir ?

A-t-il été seul "avant" de créer ?????
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6336
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 14:08

Citation :

Il n'y a donc jamais eu de Terrre dans les ténèbres ....

Est ce qu'on peut estimer ce décalage entre un soleil opérationnel et la formation de la terre?

Euh datation admise du soleil: 4,5 milliard d'années et celle de la terre dans la même fourchette donc?

D'après ce document qu'est ce que vous comprenez? http://www.oca.eu/vigouroux/chp1/chp123.html

Lumière avant ou lumière après? Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 16:34

Temps a écrit:
Tout à fait d'accord Piotrus !

Y a t il sur ce fil des gens qui croient en un Dieu éternel et tout puissant, qui pourraient me dire comment ils conçoivent ce Dieu :

a-t-il un passé ? un présent ? un avenir ?

A-t-il été seul "avant" de créer ?????

Toi tu sembles y tenir à ton quelque chose avant! Very Happy

Moi c'est très clair il n'y a pas d’avant et pas d'apres c'est un ensemble qui a toujours été et qui est en perpétuel changement.

Vouloir donner des limites a mon sens, c'est comme quelqu'un qui sur la route dit elle se termine ou ma vision ne voit plus rien en avant et commence ou ma vision se termine en arrière, en route on arrive a une croisée de chemin? On invente un nouveau dogme et la sa ce termine a et a et a et a.

Moi pas de fin la route et j’espère toujours en voir plus.

Les explications et hypothèses que la science apporte pour moi me donnent une vision satisfaisante et logique d'une continuité indéfinie. Le temps est tres différent pour une mouche et un humain, tres différent pour les atomes qui nous composent, etc.

Vouloir quantifier et qualifié le temps c'est comme l'enfant qui voulait vider l'océan avec une chaudière et un trou sur le bord de cet océan.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11429
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 17:26

Nitrof a écrit:


Voici quelque symbole de tradition Celt, bouddhiste, d'école Mystique et de la science (d'autres anciennes traditions ont des symboles semblables aussi) qui pour certains parlera peut-être a leur intuition pour les autres ça viendra peut-être un jour. Very Happy




Quelle beauté dans ces symboles !

"la beauté est vérité, la vérité, beauté" disait le poète Keats, qu'Eric J. Hobsbawn évoque dans "L'âge des extrêmes" (page 695) où il donne ses réflexions sur l'évolution récente de la science ; et il fait remarquer que désormais on ne retient plus une théorie parce qu'elle est "vraie" mais parce qu'elle est "belle" :
"Une belle théorie - ce qui est en soi présomption de vérité - doit être élégante, économique et générale".
C'est ce que rappelait crévingtdiou dans un de ses précédents messages.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11429
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 18:03

Code:
je vois que tu a pensé a la même chose que moi, vieux dégoutant

Code:
lamentable .... il pense qu'à cela !

j’ai pas dit « dégoûtant » ; j’ai dit : « cochon ». Et vas-t’en pas dire du mal des cochons ; il parait que c’est l’animal le plus proche de l’homme.
« vieux cochon », c’est pas une insulte ; par contre : « grosse truie » !!!!!
Il faudrait ouvrir un fil sur ce sujet : la belle complémentarité du tenon et de la mortaise !

Code:
la terre : elle peut pas être formée avant la lumière sans faire obstacle aux lois naturelles

Bien sûr, il en est ainsi pour nous, qui avons « évolué ».

A mon idée, dans la mentalité hébraïque, qui était très « concrète », la terre était l’élément premier, le point de départ ; pourquoi aller imaginer qu’il y aurait eu un temps où elle n’aurait pas encore existé ?

Non, ce qui me frappe, c’est le rapprochement que nous pouvons faire entre le scénario de la Création décrit dans le Livre de la Genèse et la conception que nous avons, nous, de l’évolution.

J’ai parlé, à tort, d’anticipation. Mais ce serait plutôt le contraire. Dans la conception grecque du temps, comme celle du bouddhisme, le temps est « circulaire » : des cycles qui reviennent, et où on « tourne en rond » ; tandis que dans la conception hébraïque, dont nous avons hérité, le temps est linéaire : il y a un commencement et une fin ; d’où la notion de « progrès », d’un but vers lequel on tend.

C’est ainsi du moins que nous le vivons, au plan intermédiaire entre l’infiniment grand des astrophysiciens., et l’infiniment petit des particules élémentaires.

C’est vrai aussi que la notion de « progrès » commence à en prendre un coup dans l’aile.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11429
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 18:41

piotrus a écrit:
je propose que le sujet de la genèse et de la Création soit traité sur le forum de l'ancien testament ....

D'accord alors pour transférer sur ce forum "Ancien Testament" la discussion sur le topo des évangéliques :

pour les passionnés .... une interprétation ....une parmi d'autres ....

http://bible.org/seriespage/la-cr%C3%A9ation-du-ciel-et-de-la-terre-gen%C3%A8se-11-23http:

Mais pour ce qui est de la notion du temps dans la culture hébraïque, je pense qu'elle a bien sa place ici.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11429
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 18:44

Code:
Y a t il sur ce fil des gens qui croient en un Dieu éternel et tout puissant, qui pourraient me dire comment ils conçoivent ce Dieu :

J'ai pas l'impression qu'il y ait ici ce genre de gens.
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 19:25

jp

quelque soit le terme, ma phrase utilisait le paradoxe du fait que je suis identique a ce que ce dont j'accuse l'autre

"tu pensais a la même chose que moi, espèce de ......"

c'était juste le paradoxe , mais tu a s raison

Citation :
« vieux cochon », c’est pas une insulte ; par contre : « grosse truie » !!!!!
Il faudrait ouvrir un fil sur ce sujet : la belle complémentarité du tenon et de la mortaise !

exacte , c'est un peu comme la blague sur la féminisation des nom de métiier ou a chaque proffession honorable masculine, si on la féminise on tombe sur le synonyme de "pute" Very Happy
Quoique même pour "pute" ce n'est pas forcément un gros mot
une femme qui donne du plaisir a tout le monde est aussi respectueuse que celle qui emmerde un seul homme

surtout que les tarifs sont sans commune mesure parfois
lol!


Citation :
Citation :
Y a t il sur ce fil des gens qui croient en un Dieu éternel et tout puissant, qui pourraient me dire comment ils conçoivent ce Dieu :

J'ai pas l'impression qu'il y ait ici ce genre de gens.

tu as raison jp , il faudrait mieux demander aux musulmans des forums islam, car certains prédicateurs utilisent 99 qualificatifs pour Allah
(n'empeiche qu'avec tout cela je me demande s'ils le connaissent mieux)

sinon on peut demander sur rationalisme.org, ça risque d'enrichir encore plus le vocabulaire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 19:35

chat-man a écrit:
Citation :

Il n'y a donc jamais eu de Terrre dans les ténèbres ....

Est ce qu'on peut estimer ce décalage entre un soleil opérationnel et la formation de la terre?

Euh datation admise du soleil: 4,5 milliard d'années et celle de la terre dans la même fourchette donc?

D'après ce document qu'est ce que vous comprenez? http://www.oca.eu/vigouroux/chp1/chp123.html

Lumière avant ou lumière après? Wink

T'as lu ce que j'ai écrit sur les super novae ?
C'est plus simple je pense. Pourquoi tu te prends la tête avec ça ? Very Happy

lis "Patience dans l'azur" de Reeves, ce gars là explique tellement bien, sans forcer, que lorsque je refermais ses livres , je te disais :" je le savais déjà" Very Happy

aussi "poussières d'étoile" "l'heure de s'enivrer" ,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 19:58

J-P Mouvaux a écrit:
Code:
Y a t il sur ce fil des gens qui croient en un Dieu éternel et tout puissant, qui pourraient me dire comment ils conçoivent ce Dieu :

J'ai pas l'impression qu'il y ait ici ce genre de gens.

Il y en a peut-être Jean-Pierre, mais malheureusement l'argumentation qui a souvent cours ici ne leur est pas vraiment favorable pour qu'ils puissent oser parler d'un tel Dieu sans qu'ils finissent par croire qu'on veuille se moquer d'eux.

Je n'ai pas encore rencontré de gens qui avait une telle croyance pouvant apporté des arguments valables et démontrables d'une preuve tangible de ce Dieu, leur discours ce termine toujours par une foi et croyance aveugle généralement ils sont coincés dans une secte et bien endoctriné.

Faudrait peut-être établir une règle qui nous interdise d'intervenir dans leur confession de foi et leur discours.

Personnelemnt cela m'éviterait de blesser ces gens de foi et moi ça leur éviterait de blesser ma logique et mon raisonnement.
Revenir en haut Aller en bas
Temps
Curieux
Curieux


Nombre de messages : 24
Age : 57
Localisation : France Ouest
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 20:12

Tres amusante cette phrase Nitrof
Citation :
Moi c'est très clair il n'y a pas d’avant et pas d'apres c'est un ensemble qui a toujours été et qui est en perpétuel changement.

"qui a toujours été" : cela veut dire "qui a un passé ...illimité, mais un passé tout de même...


"et qui est en perpétuel changement" : cela veut dire qui a une succession d'"après" ...

Donc, en une seule phrase, tu arrives à nier à la fin de ta phrase le début de ta phrase ...
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6336
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 20:41

Cré20diou a écrit:
chat-man a écrit:
Citation :

Il n'y a donc jamais eu de Terrre dans les ténèbres ....

Est ce qu'on peut estimer ce décalage entre un soleil opérationnel et la formation de la terre?

Euh datation admise du soleil: 4,5 milliard d'années et celle de la terre dans la même fourchette donc?

D'après ce document qu'est ce que vous comprenez? http://www.oca.eu/vigouroux/chp1/chp123.html

Lumière avant ou lumière après? Wink

T'as lu ce que j'ai écrit sur les super novae ?
C'est plus simple je pense. Pourquoi tu te prends la tête avec ça ? Very Happy

lis "Patience dans l'azur" de Reeves, ce gars là explique tellement bien, sans forcer, que lorsque je refermais ses livres , je te disais :" je le savais déjà" Very Happy

aussi "poussières d'étoile" "l'heure de s'enivrer" ,

Et ben quoi la génèse ça concerne plus précisément le système solaire non?
Alors? la terre dans l'ombre puis tout s'illumine?

M'en fous de tes supernovae! En plus ça concernera même pas sol en fin de carrière! nah!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 6336
Age : 53
Localisation : Quantiquement vôtre
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 21:06

Temps a écrit:
Tres amusante cette phrase Nitrof
Citation :
Moi c'est très clair il n'y a pas d’avant et pas d'apres c'est un ensemble qui a toujours été et qui est en perpétuel changement.

"qui a toujours été" : cela veut dire "qui a un passé ...illimité, mais un passé tout de même...


"et qui est en perpétuel changement" : cela veut dire qui a une succession d'"après" ...

Donc, en une seule phrase, tu arrives à nier à la fin de ta phrase le début de ta phrase ...

Euh... nitrov! tu t'impliques encore trop comme référent, a dit le temps! peut etre atomisé?

Est ce que la plus petite partie de notre chimie a une mémoire independante de ses propriétés, Temps?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Temps
Curieux
Curieux


Nombre de messages : 24
Age : 57
Localisation : France Ouest
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   Dim 10 Jan 2010 - 21:59

Citation :
Est ce que la plus petite partie de notre chimie a une mémoire independante de ses propriétés, Temps?

Tu peux expliciter un peu cette question s'il te plait ?


"une mémoire independante de ses propriétés"

Pourquoi une "partie de notre chimie" (???) aurait-elle une mémoire ???

Faut-il avoir une "mémoire" pour dépendre du temps ?
(Le moindre caillou a un certain âge, alors qu'il n' a aucune mémoire :
le temps n'est pas une "impression", ni une "perception" : c'est une DIMENSION de notre univers)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le problème du TEMPS dans les religions ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le problème du TEMPS dans les religions ...
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» L'intérêt du jeûne dans les religions/spiritualités qui le pratiquent
» synthèse espace et temps dans Lorenzaccio
» PLACE DES "VIEUX" DANS LES RELIGIONS ?
» La notion du temps dans la bible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: Déisme-
Sauter vers: