Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 angelo branduardi

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 32940
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

angelo branduardi Empty
MessageSujet: angelo branduardi   angelo branduardi EmptySam 20 Mai 2006 - 17:23

la poésie à l'état brut.

Avec un look à démoraliser les coiffeurs, sa voix et sa musique comme venues d'ailleurs, son recours fréquent aux instruments anciens et ses histoires étranges magnifiant la nature et la légende, Angelo Branduardi a fait sensation par chez nous au milieu des années soixante-dix.

Musicien complet et gourmand d'ouverture, synthèse musicale ambulante entre le passé et le futur, amoureux des femmes et de la poésie,

Angelo Branduardi

s'est axé, tout au long de sa vie, sur toutes les formes de musique classique (de formation), médiévale (il recrée des instruments d'époque), nouvelle (sons venus d'ailleurs) et moderne ("la menace").
Italien, celtique et juif comme il aime à le dire, musicien et violoniste au talent reconnu, il a puisé ses connaissances dans toute l'Europe au travers de ses éternels déplacements.

Cet étrange personnage est l'un des rares artistes à avoir réussi le mélange musical de toutes les époques et cultures Européennes...

Pour parvenir à ce rapprochement quasi parfait, il s'est également penché sur le langage des peuples : le Français, l'Anglais, l'Allemand, l'Espéranto (ce qui est rare), l'Italien bien entendu entre autres, sont des moyens d'expression qu'il cultive avec soin. La musique et le langage sont à la base de toute communication et de toute compréhension entre les peuples.

Reconnu dans le monde entier puisque primé par les critiques Italiennes, Françaises et germaniques pour ne citer qu'elles, il représente à l'heure actuelle le plus parfait "mélange" des cultures.Il n'en renie pas pour autant ses origines : participant à la vie politique du village dans lequel il réside, anthropologue, l'économie, la culture et l'histoire de son pays ont peu de secrets pour lui.

Angelo s'occupe également d'enfants maltraités, participe à des opérations humanitaires, ce qui tend à prouver que l'homme est entier,conscient de toutes les barrières humaines contre lesquelles il lutte de toutes ses forces.

Cet artiste représente à lui tout seul le mariage des cultures, de la musique et l'expression du sens des responsabilités avec un grand "R". Il chante dans les langues correspondant aux pays qu'il parcourt et transmet un message de paix universel.

Ses déplacements en France sont extrèmement rares depuis ces dix dernières années bien qu'il adore et ait vécu dans notre pays (Côte d'Azur/Alpes-Maritîmes). Son album "live" Caminando-Caminando" retrace d'ailleurs très bien son parcours de "troubadour" (bien qu'il n'aime pas vraiment ce terme un peu trop classifiant) Européen et prouve que l'on évolue dans la compréhension de l'être humain par le voyage et l'ouverture linguistique.



Angelo Branduardi est né à Cuggiono, près de milan en 1950. A cinq ans, il veut apprendre le piano, mais comme c'est trop cher pour la bourse familiale et trop grand pour l'appartement, il opte pour le violon. Il étudie donc le violon à Gênes et devient membre de l'orchestre du conservatoire
Un véritable coup de foudre : il joue déjà professionnellement à onze ans, décroche le "dîplome" à quinze, et devient bientôt, à Milan, un musicien de studio très prisé.

Ses études le conduisent à l'université où il plonge dans la philosophie (en fait, 3 mois...car il pensait y trouver des réponses aux questions fondamentales posées par la vie...;o), tout en continuant ses cours musicaux.

Curieux de tout, il tâte à différents instruments, découvre d'autres musiques (comme la musique moderne en 1965), écrit sa première chanson à l'âge de 18 ans ("Confession d'un malandrin") et enregistre en 1973 un album qui ne sortira jamais.

Conscient des difficultés qu'il rencontrera pour transformer sa passion en situation professionnelle, il décide de partir en Australie. RCA le découvre alors et le propulse sur un plan national avec son premier album " Angelo Branduardi "
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 32940
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

angelo branduardi Empty
MessageSujet: Re: angelo branduardi   angelo branduardi EmptySam 20 Mai 2006 - 17:23

Bal en Fa mineur



Je suis la mort des hommes,

je porte couronne

et je suis de leur vie

la maîtresse et patronne



Et bien sûr je suis cruelle

et bien sûr je suis très dure

mais rien n'arrêtera mes déchirures



Et devant ma faux qui passe

je vois trembler les figures

Et rien n'arrêtera mes déchirures



Toi maîtresse du monde,

soit bienvenue dans nos maisons

pose la faux au creux de toutes nos musiques

prends place dans nos danses

et si tu danses encore

toute la mort sera morte à l'aurore.
Revenir en haut Aller en bas
Opherem
Etudiant
Etudiant
Opherem

Nombre de messages : 193
Localisation : Jakarta
Date d'inscription : 13/05/2006

angelo branduardi Empty
MessageSujet: Re: angelo branduardi   angelo branduardi EmptySam 20 Mai 2006 - 17:32

J'adore Angelo Branduardi.
Une de mes prefere est "les confessions d'un malandrin.

Les confessions d’un malandrin
Je passe les cheveux fous dans vos villages
la tête comme embrasée d'un phare que l'on allume
Aux vents soumis je chante des orages
aux champs labourés la nuit des plages.

Les arbres voient la lame de mon visage
où glisse la souillure des injures
Je dis au vent l'histoire de ma chevelure
qui m'habille et me rassure.

Je revois l'étang de mon enfance où les roseaux
et toutes les mousses dansent
et tous les miens qui n'ont pas eu la chance
d'avoir un fils sans espérance.

Mais ils m'aiment comme ils aiment la terre
ingrate à leurs souffrances à leur misère
Si quelqu'un me salissait de reproches
il goûterait la pointe de leur pioche.

Paysans pauvres mais père et mère
attachés à la boue de cette terre
craignant les seigneurs et leurs colères
pauvres parents qui n'êtes même pas fiers

d'avoir un fils poète qui se promène
dont on parle chez les rois et chez les reines
qui dans des escarpins vernis et sages
blesse ses pieds larges et son courage.

Mais survivent en moi comme lumière
les ruses d'un voyou de basse terre
devant l'enseigne d'une boucherie campagnarde
je pense aux chevaux morts mes camarades

Et si je vois traîner un fiacre
jaillit d'un passé que le temps frappe
je me revois aux noces de campagne
parmi les chairs brûlées des paysannes.

J'aime encore ma terre bien qu'affligée
de troupes avares et sévères
c'est le cri sale des porcs que je préfère
à tous les discours qui m'indiffèrent.

Je suis malade d'enfance et de sourires
de frais crépuscules passés sans rien dire
Je crois voir les arbres qui s'étirent
se réchauffer puis s'endormir.

Au nid qui cache la couve toute neuve
j'irai poser ma main devenue blanche
mais l'effort sera toujours le même
et aussi dure encore la vieille écorce

Et toi le grand chien de mes promenades
enroué, aveugle et bien malade
tu tournes la queue basse dans la ferme
sans savoir qui entre ou qui t'enferme

Il me reste des souvenirs qui saignent
de larcins de pain dans la luzerne
et toi et moi mangions comme deux frères
chien et enfant se partageant la terre

Je suis toujours le même le sang
les désirs les mêmes haines
sur ce tapis de mots qui se déroule
je pourrais jeter mon coeur à vos poules.

Bonne nuit faucille de la lune
brillante dans les blés qui te font brune
de ma fenêtre j'aboie des mots que j'aime
quand dans le ciel je te vois pleine

La nuit semble si claire
qu'on aimerait bien mourir pour se distraire
qu'importe si mon esprit bat la campagne et
qu'on montre du doigt mon idéal

Cheval presque mort et débonnaire
à ton galop sans hâte et sans mystère
j'apprend comme d'un maître solitaire
à chanter toutes les joies de la terre

De ma tête comme d'une grappe mûre
coule le vin chaud de ma chevelure
de mon sang sur une immense voile pure
je veux écrire les rêves des nuits futures.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 32940
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

angelo branduardi Empty
MessageSujet: Re: angelo branduardi   angelo branduardi EmptySam 20 Mai 2006 - 17:44

je cherche désespérément le titre et les parole d'une chanson, dont tout ce dont je me souvient ce résume à

ce soir la nuit tombe, compagnon c'est fatal
tu n'auras pas de mercenaire
tu verras la fouine, la peur, la vermine
te dire ta mort et tes blesssures.

et dans ton refuge un seul te servira
à voir et à bien reconnaitre..
Revenir en haut Aller en bas
Opherem
Etudiant
Etudiant
Opherem

Nombre de messages : 193
Localisation : Jakarta
Date d'inscription : 13/05/2006

angelo branduardi Empty
MessageSujet: Re: angelo branduardi   angelo branduardi EmptySam 20 Mai 2006 - 19:52

Je n'ai pas trouve la chanson que tu cherche. Aussi, en guise de consolation voici ces vers du meme chanteur que tu reconnaitra peut-etre.


Je suis l'ami des jours qui passent

le contraire du héros

je suis l'ami que l'on oublie sans peine

à son jour le plus beau.



Je marche dans tes allées sombres

et je te vois tranquille et beau

mes espérances d'un nouveau monde

je t'en fais ce soir cadeau



Si à ta porte brille un flambeau...



Je suis l'ami des jours qui passent

le contraire du héros

je suis l'ami que l'on oublie sans peine

à son jour le plus beau...



Dans le vacarme des paroles

sans masque et sans dire un mot

tu reconnaîtras mon visage

ma pâleur et mon manteau


Un regard clair sera ton cadeau


Je suis l'ami des jours qui passent...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 32940
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

angelo branduardi Empty
MessageSujet: Re: angelo branduardi   angelo branduardi EmptySam 20 Mai 2006 - 22:31

j'avoue que je ne connais pas trop les chansons qu'il a pu écrire ses 10 dernières années, maintenant j'écoute plutôt Lionel Richie 🇱🇦
Revenir en haut Aller en bas
Opherem
Etudiant
Etudiant
Opherem

Nombre de messages : 193
Localisation : Jakarta
Date d'inscription : 13/05/2006

angelo branduardi Empty
MessageSujet: Re: angelo branduardi   angelo branduardi EmptySam 20 Mai 2006 - 23:01

florence_yvonne a écrit:
j'avoue que je ne connais pas trop les chansons qu'il a pu écrire ses 10 dernières années, maintenant j'écoute plutôt Lionel Richie 🇱🇦

Le titre est "L'ami oublié"

Moi maintenant j'ecoute "La bottine souriante" (ces Canadiens sont vraiment creatifs) et Tangerine Dream (nostalgie quand tu nous tiens !!)
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 32940
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

angelo branduardi Empty
MessageSujet: Re: angelo branduardi   angelo branduardi EmptySam 20 Mai 2006 - 23:04

j'ai vu angélo Branduardi en concert en 1983 à Montpellier, j'avais emporté tous mes 33 tours (je les avait tous) et il me les a dédicacés, je les ai toujours 🇱🇦
Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

angelo branduardi Empty
MessageSujet: Re: angelo branduardi   angelo branduardi EmptyMer 22 Aoû 2007 - 18:34

florence_yvonne a écrit:
je cherche désespérément le titre et les parole d'une chanson, dont tout ce dont je me souvient ce résume à

ce soir la nuit tombe, compagnon c'est fatal
tu n'auras pas de mercenaire
tu verras la fouine, la peur, la vermine
te dire ta mort et tes blesssures.

et dans ton refuge un seul te servira
à voir et à bien reconnaitre..


Les signes de pistes, les chemins secrets
qui mènent au repos des armures.

(je ne suis meme pas sur du premier vers... ça fait vraiment longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
le serpent
Expert
Expert


Nombre de messages : 1188
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/08/2007

angelo branduardi Empty
MessageSujet: Re: angelo branduardi   angelo branduardi EmptyMer 22 Aoû 2007 - 18:37

Ah j'ai trouvé... "Funérailles" dans l'album "à la foire de l'Est"

Tu as ici les paroles et on peut écouter des extraits:

http://www.angelo-branduardi.com/foire.htm
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 32940
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

angelo branduardi Empty
MessageSujet: Re: angelo branduardi   angelo branduardi EmptyMer 22 Aoû 2007 - 20:10

Merci, en plus, j'ai l'album, j'aurais pu regarder

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




angelo branduardi Empty
MessageSujet: Re: angelo branduardi   angelo branduardi Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
angelo branduardi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» angelo branduardi
» Le cardinal Schonborn accuse le cardinal Sodano.....
» M. J. de St. Martin, maitre d'armes
» Montini-P6, le fils du MAL
» L'Angelo postino - Pupo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: Divers :: La vidéothèque-
Sauter vers: