Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 16 moyens bibliques de trouver une épouse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Chribou
Exégète
Exégète


Nombre de messages : 9073
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Dim 7 Fév 2010 - 20:39

lhirondelle a écrit:
Je maintiens "éclaire". Je n'ai pas envie de me faire passer pour une illuminée.
Par ailleurs éclaire compte moins de syllabes que illumine, il est donc plus concis.

Consacrez-moi alors le terme d' "illuminé" puisque si j'ai bien été circoncis je compenserai en telle circonstance ce manque de chair par un surplus de lux !
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Dim 7 Fév 2010 - 20:55

Je reviens une fois encore sur ma question :

Code:
Je me suis tout de même toujours demandé pourquoi c'est l'Occident, nourri à ces différentes sources : la religion judéo-chrétienne, la rationalité gréco-romaine, pour ne citer que les plus évidentes, a inventé la "mondialisation"
La question a été reformulée par Nitrof dans son message du Hier à 13:46

Code:
Qui est derrière l'économie mondiale depuis plusieurs générations?

Code:
Les libéraux
répond lhirondelle.

Je dirais « le capitalisme » ; à moins que lhirondelle ne tienne à ce terme de « libéraux » ; et il faudrait alors s’expliquer sur la différence entre « libéralisme » et « capitalisme ».

Wikipedia donne les définitions suivantes :

Code:
Le capitalisme est un système économique et social.
Les définitions du terme se distinguent par les poids différents qu'elles accordent aux caractéristiques suivantes :
•   la propriété privée des moyens de production,
•   la recherche du profit et de sa justification,
•   la liberté des échanges économiques et de la concurrence économique au sein du marché,
•   l'importance du capital, les possibilités de l'échanger (spécialement en bourse), de l'accumuler et de spéculer et
•   la rémunération du travail par un salaire.

Code:
Le libéralisme est un courant de pensée de philosophie politique, né d'une opposition à l'absolutisme et au droit divin dans l’Europe des Lumières (XVIIIe siècle), qui affirme la primauté des principes de liberté et de responsabilité individuelles sur le pouvoir du souverain. Il repose sur l’idée que chaque être humain possède des droits fondamentaux qu'aucun pouvoir ne peut violer. En conséquence, les libéraux veulent limiter les obligations sociales imposées par le pouvoir et plus généralement le système social au profit du libre choix de chaque individu.
Le libéralisme repose sur un précepte moral qui s'oppose à l'assujettissement de l'individu, d'où découlent une philosophie et une organisation de la vie en société permettant à chaque individu de jouir d'un maximum de liberté, notamment en matière économique. Pour la plupart des libéraux, la dichotomie entre « libéralisme économique » et « libéralisme politique » n'existe donc pas, puisqu'il s'agit de l'application d’une même doctrine dans des domaines différents.

cré20diou reprend alors :

Code:
la mondialisation n'est pas fondée sur la colonisation ce sont deux choses de domaines différents
mondialisation = une conséquence évolutive du libre marché

Je me corrige donc :

La mondialisation dont nous voyons aujourd’hui la réalisation, comme aucune autre époque ne l’avait encore fait, prend son départ, à mon avis, avec la colonisation du continent qui sera baptisé « Amérique », par les anglo-saxons au Nord, et les latins : espagnols et portugais au Sud. A partir de là, les « pays occidentaux » vont développer un système économique et des échanges commerciaux qui vont aboutir à la mondialisation.

Mais la question est de savoir ce qui a poussé les européens à engager ce processus de colonisation et d’exploitation du « Nouveau Monde », et la place des déterminants religieux dans cette entreprise.

Mais c’est vrai que l’Histoire n’a pas commencé avec le XVIe siècle, comme le rappellent Personne et cré20diou. Les romains avaient déjà réalisé une certaine « mondialisation » ; et ils n’étaient alors ni juifs ni chrétiens.

Que penser de ces deux phases de « mondialisation » et des ressorts qui les ont produites ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Dim 7 Fév 2010 - 21:35

Brahim,merci je viens de comprendre, une petite méditation m'a suffit... c'est très clair. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Dim 7 Fév 2010 - 21:55

Citation :
Je me suis tout de même toujours demandé pourquoi c'est l'Occident, nourri à ces différentes sources : la religion judéo-chrétienne, la rationalité gréco-romaine, pour ne citer que les plus évidentes, a inventé la "mondialisation", fondée sur la colonisation.

C'est simple pourtant. Le christianisme, tout comme la raison et la science, sont censés être universel. C'est pourquoi l'occident veut l'apporter (ou l'imposer) au monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6578
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Dim 7 Fév 2010 - 22:50

Citation :
La mondialisation dont nous voyons aujourd’hui la réalisation, comme aucune autre époque ne l’avait encore fait, prend son départ, à mon avis, avec la colonisation du continent qui sera baptisé « Amérique », par les anglo-saxons au Nord, et les latins : espagnols et portugais au Sud. A partir de là, les « pays occidentaux » vont développer un système économique et des échanges commerciaux qui vont aboutir à la mondialisation.

Mais la question est de savoir ce qui a poussé les européens à engager ce processus de colonisation et d’exploitation du « Nouveau Monde », et la place des déterminants religieux dans cette entreprise.

Mais c’est vrai que l’Histoire n’a pas commencé avec le XVIe siècle, comme le rappellent Personne et cré20diou. Les romains avaient déjà réalisé une certaine « mondialisation » ; et ils n’étaient alors ni juifs ni chrétiens.

Que penser de ces deux phases de « mondialisation » et des ressorts qui les ont produites ?

Il y a des causes diverses, les choses ne sont pas simples.
Pour l'Espagne, c'est un peu la suite de la reconquista. Après la reconquête de l'Espagne et la chute de Grenade, les gens qui se sont lancé dans un mouvement ont trouvé leur but mais reste sur leur insatisfaction. La découverte des Amériques entretient le désir de conquête et l'illusion de l'argent facile. On veut une vie meilleure ailleurs.
Paradoxalement cette conquête va précipiter l'Espagne dans une crise économique dont elle aura du mal à se relever.
Il y a aussi la fissure de la chrétienté: le nord de l'Europe passe à la réformation, l'Angleterre fait sécession, la papauté essaie de sauver les meubles ... de nouveaux mouvements religieux naissent et ne trouvent pas l'espace pour s'exprimer: les anabaptistes, les puritains en Grande-Bretagne, etc.
Il y a donc plusieurs moteurs: l'appât du gain, l'espoir d'une vie meilleure, le désir de pouvoir vivre selon sa foi sans être inquiéter ... C'est cela qui a lancé les Européens sur les mers. La technique et les sciences étaient à un point de leur développement qu'elles permettaient cette exploration du monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Lun 8 Fév 2010 - 2:55

Citation :
Voici ce qu’écrit Gabriel Sivan dans The Bible and Civilization (p. 236) :
Aucune communauté chrétienne dans l’histoire ne s’est davantage identifiée au Peuple du Livre que les premiers colons du Massachusetts, qui croyaient que leurs propres vies étaient une reconstitution littérale de l’épopée biblique de la nation juive… Ces émigrés puritains définissaient leur propre situation comme celle de vertueux survivants de l’Eglise, corrompue par le « malheur babylonien », et se considéraient comme des instruments de la Providence divine, comme un peuple choisi pour construire leur nouvel Etat sur l’alliance contractée au Mont Sinaï.
Déjà pendant la Révolution puritaine en Angleterre (1642 1648), les extrémistes puritains avaient formé le projet de remplacer la common law anglaise par les lois bibliques de l’Ancien Testament, mais ils en furent empêchés. En Amérique, en revanche, les colons disposaient de beaucoup plus de liberté pour procéder à une telle expérimentation, consistant à introduire la loi biblique dans les codes de lois des colonies, et c’est exactement ce qu’ils ont entrepris de faire.
Les premiers textes législatifs dans les colonies de la Nouvelle Angleterre étaient tous inspirés par l’Ecriture. A la première assemblée de New Haven, en 1639, John Davenport énonça clairement la primauté de la Bible en tant que fondement moral et légal de la colonie :
Les Ecritures stipulent des règles parfaites pour la direction et le gouvernement de tous les individus dans tous les devoirs qu’ils doivent rendre à Dieu et aux hommes, ainsi que dans le gouvernement des familles et de l’Etat et dans les affaires de l’Eglise… La parole de Dieu sera la seule règle à être suivie dans l’organisation du gouvernement dans cette plantation.

En ce qui concerne l’Amérique du Nord, l’histoire juive enregistrée y commence en 1654 avec l’arrivée à la Nouvelle-Amsterdam, la future New York, de 23 réfugiés juifs venus de Recife (Brésil), une possession hollandaise passée aux mains des Portugais. La Nouvelle-Amsterdam appartenait aussi aux Pays-Bas, mais le gouverneur Peter Stuyvesant n’a pas voulu de ces immigrants. Voici ce qu’écrit Arthur Hertzberg dans The Jews in America (p. 21) :
Deux semaines après qu’ils eurent débarqué, Stuyvesant reçut une plainte des commerçants locaux et de l’Eglise selon laquelle « les Juifs qui étaient arrivés resteraient presque tous ». Stuyvesant décida de les expulser. Utilisant les formules habituelles d’invective religieuse où il qualifiait les Juifs de « répugnants », de « fourbes » et d’« ennemis et blasphémateurs de Christ », Stuyvesant recommanda à ses directeurs… « de leur demander amicalement de s’en aller ».
La seule raison pour laquelle les Juifs n’ont pas été refoulés a été l’opposition de la Dutch West Indian Company, qui dépendait dans une large mesure des investissements juifs.


Citation :
Au moment de la Guerre d’Indépendance, en 1776, il n’y avait aux Etats-Unis qu’environ 2 000 Juifs, hommes, femmes et enfants, ce qui n’a pas empêché leur contribution d’être significative. Par exemple, à Charleston (Caroline du Sud), presque chaque adulte mâle juif a lutté dans le camp de la liberté. En Géorgie, le premier patriote à être tué a été un Juif, Francis Salvador. En outre, les Juifs ont largement financé les combats engagés par les patriotes.

Les plus important des financiers était Haym Salomon, qui prêta de fortes sommes d’argent au Congrès Continental. Dans les derniers jours de la guerre, il avança au gouvernement américain 200 000 Dollars qui ne lui ont jamais été remboursés, et il est mort en état de faillite.
Le Président George Washington se souvint de la contribution juive quand la première synagogue fut inaugurée à Newport (Rhode Island) en 1790. (De rite séfarade, elle était appelée la Synagogue Turo.) Il envoya la lettre suivante, datée du 17 août 1790 :
Puissent les enfants issus de la lignée d’Abraham qui habitent dans ce pays continuer de mériter et de savourer la bonne volonté des autres habitants. Que chacun soit assis en sécurité sous sa vigne et sous son figuier, et que personne ne l’effraye !

http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=954
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Lun 8 Fév 2010 - 14:46

Un éclairage historique intéressant de lhirondelle et de Nitrof sur l'histoire de la colonisation de "l'Amérique".

Pour ce qui est de l'influence du christianisme, je retiens la remarque de Tibouc :

Code:
Le christianisme, tout comme la raison et la science, sont censés être universel. C'est pourquoi l'occident veut l'apporter (ou l'imposer) au monde.

Deux "modes de pensée" à visée universelle, à la fois complices et concurrents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Lun 8 Fév 2010 - 15:00

ET de cette concurrence sont sorties les opportunistes qui manipulent les politiques et l'économie mondiaux. Ce n’est pas la richesse qui rend les gens heureux, mais le pouvoir qu'elle donne sur les autres! Qui est derrière les banques?

Il y a aussi se jeu a la con, nous les cons on prête de l'argent a 3% les opportunistes la prête a 6 % et et plus, empochent des bénéfices ils nous font payer un bonus pour avoir joui de notre argent, plus l'impôt sur le revenu et au bout, le petit con paye pour qu'on s'enrichisse avec ses biens. Et on trouve ça, tout a fait normal!
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Lun 8 Fév 2010 - 16:08

les banques prètent a 6% des sommes sans commune mesure avec les dépôts a 3 % Very Happy


Tibouc a raison, la science n'est pas universelle

il a testé lui-même l'effet de la gravitation n'est pas la même a Pékin qu'a Paris

je lui propose une thèse sur l'eau qui ne boue pas a la même altitude et de prouver ainsi que la science n'est pas universelle
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Lun 8 Fév 2010 - 16:26

Pascal a écrit:
Slogan écrit en gros caractère de Cré20,bonsoir...

{Un dieu nous crée avec une raison qui n'est as en concordance avec "ses messagers"}

C'est idiot ce que tu dis,n'importe quel enfant pourrait comprendre ce qu'à enseigné le Christ Jésus;le partage et le pardon...etc.De même que celui du Bouddha ou de Mahomet...Tu n'as pas encore compris que des versets furent falsifiés qui au cours du temps ont servis la politique et non la spiritualité véritable.Et tu utilises ces fameuses falsifications et imbroglios hiératiques à ton avantage; juxtaposés à tes raisonnement rationnels...


la raison est la chose la mieux partagée au monde, toute personne sans problème grave en est pourvue, mais bien évidement , comme pour tout (P.e. comme pour ses doigts)il faut s'en servir et s'entrainer

la falsification bah c'est ême pas la le problème, le problème est justement que les gens ne se servent pas de leur raison pour le christ comme pour les autres charlatanisme


Qu'est ce qui n'est pas contraire a la raison en religion ? le mot même de religion est e croire en des choses non prouvées, non établie et sans rapport a une approche rationaliste
c'est pour cela qu'on utilise le verbe croire et le mot foi, juste pour bien signifier que cela n'a rien a voir avec ce qui est raisonnable

le fait même que quelqu'un se dise "prophète", dis moi comment tu détermines cela rationnellement
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Lun 8 Fév 2010 - 18:50

pas grave je pensais que " illuminé" est plus précis et concis , en sort que cela résumait bien la chose a mon sens

J'ai quand même du mal a considéré comme des lumière ceux qui font l'apologie de l'irrationelle, tant en sciences ocultes, en médecine paralléles, en divination, en religions diverses

j'avais plus l'impression qu'il y avait un éblouissement qui interdisait (plus ou moins) d'avoir recours a la raison

hors, le siècle des lumières se distingue justement par l'approche rationnelle et non pas religieuse de notre environnement
c'est justement en se sortant de la scolastique et en philosophant en minimisant la croyance que les choses ont avancées

vous lisez "le philosophe ignorant" de voltaire, il se pose en quazi agnostique, ses questions sont de bon sens et remettent tout en question, mais vous pourriez facilement voir que la seul chose sur laquelle il refuse de mettre la question (existence de dieu et notion de dieu), l'oblige a être un dogmatique sectaire
lisez vous verrez
vous verrez même que par rapport a ce qui le gène , le panthéisme par exemple, il élude, transforme Spinoza comme s'il ne voulait pas le lire et ne se fondait que sur des spéculation sur des études de seconde main
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Lun 8 Fév 2010 - 19:00

@Cré20

Si tout est matière tout est vérifiable,et comme je te l'avais déjà suggéré le rationnel rattrape l'irrationnel par le fait que chaque découverte vient en son temps ...
Un prophète des temps moderne se doit donc d'être rationnel et matérialiste...


Code:
le fait même que quelqu'un se dise "prophète", dis moi comment tu détermines cela rationnellement

rationnellement,il est visionnaire... mais il y a 20ans de cela BHL avait déjà annoncé la mort des prophètes ... Moi je lui aie enlevé le: r , p , h , et ça donne poète c'est préférable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Lun 8 Fév 2010 - 19:15

J-P Mouvaux a écrit:
Un éclairage historique intéressant de lhirondelle et de Nitrof sur l'histoire de la colonisation de "l'Amérique".

Pour ce qui est de l'influence du christianisme, je retiens la remarque de Tibouc :

Code:
Le christianisme, tout comme la raison et la science, sont censés être universel. C'est pourquoi l'occident veut l'apporter (ou l'imposer) au monde.

Deux "modes de pensée" à visée universelle, à la fois complices et concurrents.

Donc, remontons un peu l'histoire!

Citation :
Pour bien comprendre la pensée juive - son rapport avec la richesse - il faut remarquer que c'est depuis le Sinaï que ce peuple a mis au point les principes de la spéculation intellectuelle, qui ira jusqu'au discours scientifique, finalement. Cette capacité d'abstraction a été la première richesse du nomade. La langue hébraïque n'a pas de verbe "avoir". La chose possédée ne se distingue pas de celui qui la possède; les objets vivent de la vie de leur possesseur. Le mot argent apparaît 350 fois dans l'Ancien Testament ( = KSF, kossèf, qui signifie aussi "envie). L'argent permet d'obtenir ce pour quoi on est prêt à tout - sauf le vol qui est interdit. Il a encore de nombreux autres sens, car la langue hébraïque permet d'introduire entre les consonnes n'importe quelle voyelle... Le peuple juif fait ainsi de la monnaie l'instrument unique et universel des échanges, tout comme il fait de son Dieu l'instrument unique et universel de la transcendance.

Pour la première fois, les Hébreux vont donc maintenant s'organiser en un pays doté d'un État... avec des impôts, un budget, une monnaie, et des règles de propriété; d'où une impressionnante éclosion de lois et les principes d'une économie de marché qui serviront de base aux lois de l'Occident pour 3 millénaires!

http://www.natmark.qc.ca/gold/livres/attali/index.shtml

S'ouvre ensuite une nouvelle et longue ère heureuse de complémentarité avec les musulmans: les califes ne recrutent leurs conseillers et experts économiques que parmi les juifs.
Cela tient à une nécessité: il y a dans l'islam la même interdiction du prêt à intérêt que chez les chrétiens. Et les juifs sont parmi les rares à savoir lire et écrire. Ils sont donc les seuls capables d'organiser ces prêts, dont l'économie commence alors à avoir besoin: les marchands lettrés juifs constituent même le seul réseau mondial de courtiers, de commerçants et de changeurs. Tout en relevant d'un statut humiliant - selon la «dhimmitude» du Coran, on protège un «inférieur» - la compétence juive s'impose très vite. Le ministre des Finances du troisième calife, à Damas, est juif! C'est l'apparition d'un nouveau personnage: le juif de cour, qui n'existait pas sous l'Empire romain. Mais cette élite aspirée vers le haut ne constitue qu'une infime minorité du peuple juif, essentiellement composé d'artisans, de paysans, de vignerons, de marins, de commerçants, qui vivent dans l'angoisse des conséquences possibles de la jalousie que peuvent susciter ceux d'en haut.

Pourquoi cette spécialisation économique se reproduit-elle de manière beaucoup plus tragique tout au long du Moyen Age européen?
Avec le déclin de Bagdad, le centre de gravité se déplace vers l'Europe. Le continent souffre d'un manque de monnaie métallique: il n'y a pas assez d'or et d'argent pour assurer les transactions. Vers l'an mille, il n'y a guère plus de 150 000 juifs en Europe, qui, pendant trois siècles, se retrouvent dans la situation extraordinaire d'être les seuls à avoir le droit de faire des prêts alors que le besoin d'argent est considérable. C'est d'ailleurs l'une des rares activités qui leur sont autorisées au milieu d'un océan d'interdictions professionnelles. Mais c'est aussi une obligation: souvent, une communauté n'est tolérée dans une ville que si elle accepte d'assurer ce service. Les juifs, tous les juifs, vont donc jouer le rôle de prêteurs; les paysans, bouchers, et artisans juifs sont aussi prêteurs. Ce sont en général des prêts entre voisins. Dans l'Europe du Sud, cela se passe parfois très bien. Ils sont utiles et les chrétiens le reconnaissent. Mais à cette époque se constituent aussi les Etats; les souverains vont, à leur tour, recourir aux prêteurs juifs, forcés de leur prêter pour tout, même pour financer les guerres et les croisades.

Les rabbins ne mettent-ils pas en garde contre le développement de cette spécialisation sociale très piégée?

http://www.denistouret.fr/textes/Attali.html
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Lun 8 Fév 2010 - 20:32

Pascal a écrit:
@Cré20

Si tout est matière tout est vérifiable,et comme je te l'avais déjà suggéré le rationnel rattrape l'irrationnel par le fait que chaque découverte vient en son temps ...
Un prophète des temps moderne se doit donc d'être rationnel et matérialiste...


Code:
le fait même que quelqu'un se dise "prophète", dis moi comment tu détermines cela rationnellement

rationnellement,il est visionnaire... mais il y a 20ans de cela BHL avait déjà annoncé la mort des prophètes ... Moi je lui aie enlevé le: r , p , h , et ça donne poète c'est préférable...




Ha bon ? c'est sur ces critéres là que tu te fies à un prophéte ?


Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Lun 8 Fév 2010 - 22:50

Code:
Ce n’est pas la richesse qui rend les gens heureux, mais le pouvoir qu'elle donne sur les autres!

C’est vrai que la richesse, outre qu’elle permet de se procurer des tas de choses dont on a envie, donne aussi un pouvoir sur les autres.

Mais tu dirais « Bienheureux les riches » ?

Code:
Qui est derrière les banques?

Les banquiers.

Je n’ai pas un attrait immodéré pour Jacques Attali, mais j’ai trouvé l’extrait de son ouvrage : « Les juifs, les chrétiens et l'argent » fort intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4369
Age : 52
Localisation : France (paca)
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Lun 8 Fév 2010 - 23:16

Cré20diou a écrit:

Qu'est ce qui n'est pas contraire a la raison en religion ? le mot même de religion est e croire en des choses non prouvées, non établie et sans rapport a une approche rationaliste
c'est pour cela qu'on utilise le verbe croire et le mot foi, juste pour bien signifier que cela n'a rien a voir avec ce qui est raisonnable

Tu preches à des spiritualistes mais pas à des fondus de religions sur ce site ce qui donne un certain décalage à ton discours! maintenant que ton blabla est rodé peux tu me dire si l'on doit exclure tout esprit de finesse et réagir comme des robots qui avalent de la logique validée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Lun 8 Fév 2010 - 23:20

Cré20, depuis Thomas Kuhn le caractère universel de la science est remis en cause.
Mais ça emmerde beaucoup de monde évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Mar 9 Fév 2010 - 1:53

@Cré20diou;
Code:
Ha bon ? c'est sur ces critéres là que tu te fies à un prophéte ?

Il y a prophète et faux ou vrai,pour répondre à ta question:
Code:
le fait même que quelqu'un se dise "prophète", dis moi comment tu détermines cela rationnellement

S'il fait une prophétie et qu'elle se réalise...pas de doute l'information fournit vient réellement d'une source déjà définie et connue , du sujet ; en tant que personne soumise à cette autorité souveraine.
Autrement dit la vison du "vrai" prophète vient d'en haut... etc
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Mar 9 Fév 2010 - 19:49

Tibouc a écrit:
Cré20, depuis Thomas Kuhn le caractère universel de la science est remis en cause.
Mais ça emmerde beaucoup de monde évidemment.

il ne suffit pas de dire ce qui passe par la tête ou avancer l'argument fallacieux d'autorité
par exemple un philosophe des sciences trés connu (Karl Popper)qui dissertait sur les théorie vrai ou fausse ect ,il pondit des ecrits qui équivalait a prendre au même niveau des théorie scientifique et des fable superstitieuse (selon comment on le lisait, mais il est vrai qu'il n'étais pas trés clair dans ses attendus)

on le cite souvent en cela encore malgrés que :

Citation :
. Les créationnistes tentèrent notamment d'utiliser les thèses poppériennes pour discréditer la théorie de l'évolution. Le philosophe finit par rectifier ces interprétations dans une lettre adressée au magazine scientifique The New Scientist.
le problème c'est qu'il a revu sa copie en la précisant

Autre exemple : Tu as Einstein qui s'était prononcé sur le hasard et les loi de infiniment petit, on peut le citer là dessus (beaucoup de croyant ne s'en privent pas Very Happy ). Que dire si ensuite a regretté ce qu'il avait dit ?

l'argument d'autorité "machin a dit" n'a aucune valeur,, ce qui a de la valeur (éventuellement) c'est les élément probants qu'il a apporté

Tu vois tibouc l'énorme différence qu'il y a entre rationalisme et croyance
Rationnellement on doit argumenter son opinion, et seule l'argument peu avoir de la valeur
en croyance il suffit que n'importe quoi soit écrit ou dit pour qu'on s'y réfère (évidement cela donne du cachet en plus si tu pense que c'est dieu, ou un prophète qui te l'a dit)
le summum c'st l'argument du nombre en croyance "tout le monde le dit alors c'est que c'est vrai"


je ne sais pas comment tu as lu Thomas Kuhn ou si moi même je me suis trompé en le lisant , mais je ne vois pas une contradiction dans ce que je dis
Thomas Kuhn met il la raison et la croyance au même degré de fiabilité ?
relativise-t-il les théorie qui sont "prédictives " ?
je ne vois pas ou tu veux en venir
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Mar 9 Fév 2010 - 20:27

Pascal a écrit:
@Cré20diou;
Code:
Ha bon ? c'est sur ces critéres là que tu te fies à un prophéte ?

Il y a prophète et faux ou vrai,pour répondre à ta question:
Code:
le fait même que quelqu'un se dise "prophète", dis moi comment tu détermines cela rationnellement

S'il fait une prophétie et qu'elle se réalise...pas de doute l'information fournit vient réellement d'une source déjà définie et connue , du sujet ; en tant que personne soumise à cette autorité souveraine.
Autrement dit la vison du "vrai" prophète vient d'en haut... etc

en dehors des prophétie style concordisme
est ce que tu as un exemple d'une vrai prophétie ? Quelque chose de vérifiable !
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Mar 9 Fév 2010 - 20:36

chat-man a écrit:
Cré20diou a écrit:

Qu'est ce qui n'est pas contraire a la raison en religion ? le mot même de religion est e croire en des choses non prouvées, non établie et sans rapport a une approche rationaliste
c'est pour cela qu'on utilise le verbe croire et le mot foi, juste pour bien signifier que cela n'a rien a voir avec ce qui est raisonnable

Tu preches à des spiritualistes mais pas à des fondus de religions sur ce site ce qui donne un certain décalage à ton discours! maintenant que ton blabla est rodé peux tu me dire si l'on doit exclure tout esprit de finesse et réagir comme des robots qui avalent de la logique validée.

je ne prêche pas quelque opinion que ce soit, j'invoque simplement le raisonnable

Tu as des critère de jugement du blabla et du fondamentalisme bien ancré , alors je me renseigne :

S'accrocher a une idées qui n'a pas de fondement logique, c'est du fondamentalisme ou pas ?

moi, je suis un robot parce que je cherche a discerner les choses raisonnablement, et un autre qui crois aux esprit des morts parce qu'on lui en a parlé sans preuve , lui il n'est pas un robot , c'est çà ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Mar 9 Fév 2010 - 21:07

@Cré20,
Code:
est ce que tu as un exemple d'une vrai prophétie ? Quelque chose de vérifiable !

Le prophètes ne sont pas forcément des faiseurs de prophéties,dans l'histoire certes des prophéties se sont réalisées.Encore faut-il croire l'histoire. Le voyant qui reçoit des informations les donnent à un consultant et bien souvent elles se réalisent...
Revenir en haut Aller en bas
chat-man
A.A
avatar

Masculin Nombre de messages : 4369
Age : 52
Localisation : France (paca)
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Mar 9 Fév 2010 - 21:19

S'attacher toujours au fondement logique c'est regarder un peu dans son c... pour savoir comment il est fait!
Désolé je n'ai rien d'un fondamentaliste parce que je ne prône aucune forme de méthode ni aucun principe dont tu es friand à l'evidence, en matière de religion ou de spiritualité.
Je ne raisonne pas dans le maintenant comme toi en système clos et considère qu'il y a plusieurs plans de réalité. Des preuves pourquoi devrais je t'en donner, certains signes me suffisent pour comprendre des choses personnelles.


Dernière édition par chat-man le Mer 10 Fév 2010 - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phim-sculpture.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Mer 10 Fév 2010 - 1:37

Soyez gentils avec Cré20diou, personnellement je trouve qu'il est le meilleur entraîneur de patience que j'ai rencontré à ce jour, on appelle ça un petit tirant dans le nagualisme et il est rare d'en trouver un comme ça!

Ça demande une grande maîtrise pour survive a ses inlassables questionnements et si on s'y arrête ne sont souvent pas si bête qu'il en paraît.

Un maître soufi a dit un jour que ce n’est pas la réponse qui est difficile a trouver, mais la bonne question.


Very Happy Celui qui était considéré le stupide du village étais assis sur un muret aux bords de la route à pêcher dans un seau d'eau.
Il arriva dans les parages le docte du pays, qu'avec un air de vanité ricana :
«Race de stupide, aujourd'hui combien ont mordu?»

«Pas beaucoup, Éminence. Vous êtes le premier!».


Et pour demeurer dans sujet épouse :

Oh ! Fatima chérie, dit Djeha, la boisson te rend si belle.
- Mais je n'ai rien bu, dit sa femme.
- Bien sûr, rétorqua Djeha, c'est moi qui ai bu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Mer 10 Fév 2010 - 13:20

Et la femme de Djeha eut une crise passionnelle.

Le voisin de Djehase précipita chez lui en demandant quel était ce terrible bruit qu'il venait d'entendre.
- Ce n'est pas grave, dit Djeha, c'est juste ma femme qui a jeté ma tunique dans l'escalier.
- Et ça a fait un bruit pareil ?
- Oui... J'étais dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9073
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   Mer 10 Fév 2010 - 14:33

Et dans quel livre Djeha trouvera t-il maintenant 16 moyens de se débarrasser de sa femme? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 16 moyens bibliques de trouver une épouse   

Revenir en haut Aller en bas
 
16 moyens bibliques de trouver une épouse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» 16 moyens bibliques de trouver une épouse
» Où trouver un calendrier de l'avent en feutrine/tissus?
» Pourquoi si peu de films et de photos d'ovnis (évolution des moyens techniques)?
» Comment trouver du plaisir et de la motivation à enseigner quand...
» Savez-vous où je pourrais trouver sur Internet d'immenses feuilles?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Rions ensemble :: Humour :: Sur le net-
Sauter vers: