Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Judaïsme est-il davantage une monolâtrie qu\'un monothéisme ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Pilogy
Etudiant
Etudiant
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Le Judaïsme est-il davantage une monolâtrie qu'un monothéisme ?   Mar 23 Mar 2010 - 18:03

Le monolâtrisme (ou monolâtrie) est une doctrine religieuse qui reconnait l'existence de plusieurs dieux mais qui n'en vénère qu'un. Ce terme est formé à partir du Grec ancien μόνος (monos) qui signifie "un", "unique", et λατρεία (latréïa) qui veut dire "vénération", "adoration".

À la différence du monothéisme, le monolâtrisme reconnaît l'existence d'autres dieux, ressortissant à divers cultes, mais sans pour autant les vénérer. Seul un dieu, celui dont les monolâtres reconnaissent le culte, est considéré comme digne de vénération.

Certaines attaques contre d'autres dieux dans des textes de l'Ancien Testament ont conduit certains historiens des religions à considérer que la religion des anciens Hébreux était au départ un monolâtrisme plus qu'un monothéisme. Cette interprétation, qui rejoint à un certain degré celle du gnosticisme, n'est cependant pas acceptée par les théologiens du judaïsme.

Le monolâtrisme est un cas particulier d'hénothéisme.

L'hénothéisme (grec ancien εἷς θεός [heis theos], « Un dieu ») est un concept introduit par Max Müller pour désigner une forme particulière de polythéisme, où un dieu joue un rôle prédominant par rapport aux autres, ce qui lui vaut un culte préférentiel. Contrairement à la monolâtrie, qui en est un cas particulier, l'hénothéisme n'exclut pas nécessairement la vénération de ces autres dieux.

Psaumes 82 : 1 a écrit:
Psaume d'Asaph. Dieu se tient dans l'assemblée de Dieu; Il juge au milieu des dieux.

Psaumes 135 : 5 a écrit:
Je sais que l'Eternel est grand, Et que notre Seigneur est au-dessus de tous les dieux.


Deutéronome 6 : 14 a écrit:
Vous n'irez point après d'autres dieux, d'entre les dieux des peuples qui sont autour de vous;

Le Judaïsme est-il davantage une monolâtrie qu'un monothéisme ?


Dernière édition par Pilogy le Mar 23 Mar 2010 - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7471
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le Judaïsme est-il davantage une monolâtrie qu\'un monothéisme ?   Mar 23 Mar 2010 - 18:13

Le monothéisme a eu le temps d'évoluer en quatre millénaires. Au point de départ, les nomades adorent le dieu de la tribu et quand les tribus se fédèrent, le dieu de tel tribu est identifié au dieu de la tribu alliée. Le dieu des douze tribus est censé être meilleur et beaucoup plus fort que celui ou ceux qu'adorent les peuples adverses. Et puis le temps passe et la monolâtrie évolue vers le monothéisme.
Le judaïsme est bien un monothéisme mais il n'existe en tant que tel qu'avec l'exil à Babylone, avant, on parle plutôt de yawhisme. http://fr.wikipedia.org/wiki/Yahwisme_%28monol%C3%A2trie%29
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10738
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le Judaïsme est-il davantage une monolâtrie qu\'un monothéisme ?   Mar 23 Mar 2010 - 19:50

Que penser de la religion d’Abram et de Yacob quand on relève des épisodes comme les suivants :

Code:
Genèse 15.9
Yahvé dit à Abram : Prends une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe.
15.10
Abram prit tous ces animaux, les coupa par le milieu, et mit chaque morceau l'un vis-à-vis de l'autre; mais il ne partagea point les oiseaux.
15.11
Les oiseaux de proie s'abattirent sur les cadavres; et Abram les chassa.
15.12
Au coucher du soleil, un profond sommeil tomba sur Abram; et voici, une frayeur et une grande obscurité vinrent l'assaillir.
15.17
Quand le soleil fut couché, il y eut une obscurité profonde; et voici, ce fut une fournaise fumante, et des flammes passèrent entre les animaux partagés.
15.18
En ce jour-là, Yahvé fit alliance avec Abram, et dit: Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d'Égypte jusqu'au grand fleuve, au fleuve d'Euphrate,


Code:
22.1
Dieu mit Abraham à l'épreuve, et lui dit: Abraham! Et il répondit: Me voici!
22.2
Dieu dit: Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t'en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je te dirai.
22.3
Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du bois pour l'holocauste, et partit pour aller au lieu que Dieu lui avait dit.
22.4
Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit le lieu de loin.
22.9
Lorsqu'ils furent arrivés au lieu que Dieu lui avait dit, Abraham y éleva un autel, et rangea le bois. Il lia son fils Isaac, et le mit sur l'autel, par-dessus le bois.
22.10
Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils.

Un rite divinatoire, tel que ceux qui seront par la suite violemment réprouvés par les prophètes du VIIIe-VIIe siècle avant J-C, un sacrifice humain, la religion qui était celle d ‘Abraham ressemble étrangement aux religions « païennes ».


Code:
30.14
Ruben sortit au temps de la moisson des blés, et trouva des mandragores dans les champs. Il les apporta à Léa, sa mère. Alors Rachel dit à Léa: Donne moi, je te prie, des mandragores de ton fils.
30.15
Elle lui répondit: Est-ce peu que tu aies pris mon mari, pour que tu prennes aussi les mandragores de mon fils? Et Rachel dit: Eh bien! il couchera avec toi cette nuit pour les mandragores de ton fils.
30.16
Le soir, comme Jacob revenait des champs, Léa sortit à sa rencontre, et dit: C'est vers moi que tu viendras, car je t'ai acheté pour les mandragores de mon fils. Et il coucha avec elle cette nuit.


Là encore, une pratique pas très « catholique » !

Code:
31.19
Tandis que Laban était allé tondre ses brebis, Rachel déroba les théraphim de son père;
31.20
et Jacob trompa Laban, l'Araméen, en ne l'avertissant pas de sa fuite.
31.21
Il s'enfuit, avec tout ce qui lui appartenait; il se leva, traversa le fleuve, et se dirigea vers la montagne de Galaad.
31.25
Laban atteignit Jacob qui avait dressé sa tente sur la montagne; Laban dressa aussi la sienne, avec ses frères, sur la montagne de Galaad.
31.26
Alors Laban dit à Jacob: Qu'as-tu fait? Pourquoi m'as-tu trompé, et emmènes-tu mes filles comme des captives par l'épée?
31.30
tu es parti, parce que tu languissais après la maison de ton père, pourquoi as-tu dérobé mes dieux?
31.34
Rachel avait pris les théraphim, les avait mis sous le bât du chameau, et s'était assise dessus. Laban fouilla toute la tente, et ne trouva rien.
31.35
Elle dit à son père: Que mon seigneur ne se fâche point, si je ne puis me lever devant toi, car j'ai ce qui est ordinaire aux femmes. Il chercha, et ne trouva point les théraphim.

Rachel possédait donc des sortes d'« amulettes », de "divinités" !

Code:
31.54
Jacob offrit un sacrifice sur la montagne, et il invita ses frères à manger; ils mangèrent donc, et passèrent la nuit sur la montagne.

Ces « sacrifices sur les hauts lieux » contre lesquels se battront les « prophètes »


Code:
32.22
Jacob se leva la même nuit, prit ses deux femmes, ses deux servantes, et ses onze enfants, et passa le gué de Jabbok.
32.24
Jacob demeura seul. Alors un homme lutta avec lui jusqu'au lever de l'aurore.
32.25
Voyant qu'il ne pouvait le vaincre, cet homme le frappa à l'emboîture de la hanche; et l'emboîture de la hanche de Jacob se démit pendant qu'il luttait avec lui.
32.26
Il dit: Laisse-moi aller, car l'aurore se lève. Et Jacob répondit: Je ne te laisserai point aller, que tu ne m'aies béni.
32.29
Jacob l'interrogea, en disant: Fais-moi je te prie, connaître ton nom. Il répondit: Pourquoi demandes-tu mon nom? Et il le bénit là.
32.30
Jacob appela ce lieu du nom de Peniel: car, dit-il, j'ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée.

Et qui était donc ce mystérieux homme-Dieu, puissance des ténèbres, contre lequel Jacob a lutté toute une nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Le Judaïsme est-il davantage une monolâtrie qu\'un monothéisme ?   Mar 23 Mar 2010 - 19:55

Il y a deux aspects, un historique et un contemporain, et seul le contemporain m'intéresse. Abraham, Noé et Moïse sont morts. L'idolâtrie de nos jours, c'est les satisfactions hédonistes, l'argent, la Rolex (petit clin d'oeil à nos amis français), la grosse bagnole, bref tout ce qui nous détourne de l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Le Judaïsme est-il davantage une monolâtrie qu\'un monothéisme ?   Mer 24 Mar 2010 - 12:25

l'ancien testament est obsolète , a quoi à servi la mission de Jesus , si on regarde toujours derrière soi ?
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7471
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le Judaïsme est-il davantage une monolâtrie qu\'un monothéisme ?   Mer 24 Mar 2010 - 12:27

Jésus est venu non abolir mais accomplir, c'est à dire porter à son achèvement, donner un nouveau sens, si tu supprimes le premier testament, que reste-t-il à accomplir, à quoi faut-il donner un nouveau sens?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Judaïsme est-il davantage une monolâtrie qu\'un monothéisme ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Judaïsme est-il davantage une monolâtrie qu\'un monothéisme ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Judaïsme est-il davantage une monolâtrie qu\'un monothéisme ?
» La Lune dans le judaïsme
» La communauté des Béatitudes explore la filiation avec le judaïsme
» Une leçon de judaïsme
» pratiques judaïques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum judaïque-
Sauter vers: