Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'interdiction du sang

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31193
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 11:43

L'interdiction alimentaire du sang des animaux offerts en sacrifice s'applique t-il à la transfusion ?

De quand date la première transfusion ?
Revenir en haut Aller en bas
lucretia
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 656
Age : 71
Localisation : .
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 11:54

Citation :
De quand date la première transfusion ?

Du 16 Octobre 1914 , à l'Hôpital de Biarritz.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 12:03

1667: 1e transfusion de sang animal à un être humain à l'époque moderne.
Mais la transfusion remonte à l'Egypte ancienne, on en retrouve des traces dans le traité d'anatomie d'Hérophile.
En 1492, le pape Innocent VIII se soigne en buvant le sang de trois enfants de dix ans trois fois par jour, ce qui ne l'empêche pas de mourir peu après (ainsi que les garçons, bien sûr)
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre, Baha'i
Curieux
Curieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 36
Localisation : Bergerac, France
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 12:19

La transfusion a pu sauver des vies.
Aujourd'hui, c'est tout un business.
Savez vous que le "plasma de Quinton" qui est de l'eau de mer ramenée à l'isotonie, microfiltrée et non chauffée peut parfaitement remplacer le sang dans les transfusions. Comme par hasard, la forme injectable en a été interdite en france après six décennies d'utilisation fructueus, notamment en pédiatrie.

Il parrait que les témoins de Jéhova arrivent à avoir cela à la place du sang dans certainnes cliniques.

Sachant l'importance du Sang d'après tous les textes saints, comme d'après les médecines traditionnelles (véhicule de l'esprit, c'est ce qui lie, ce qui apporte l'esprit dans tous les recoins de la chair, en médecine chinoise...) j'aime pour ma part rester prudent...

En homéopathie, l'on considère qu'un transfusé a perdu son intégrité énergétique, un traitement curatif ne pourra porter de fruits, ce qui implique une traitement palliatif à vie...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.trois-tresors.com
lucretia
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 656
Age : 71
Localisation : .
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 12:20

Lucael a écrit:
1667: 1e transfusion de sang animal à un être humain à l'époque moderne.

Je parlait de tranfusion "médicale d'homme à homme"!
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 12:40

lucretia a écrit:
Lucael a écrit:
1667: 1e transfusion de sang animal à un être humain à l'époque moderne.

Je parlait de tranfusion "médicale d'homme à homme"!
Toujours en 1667, Denis et Emmeretz réalisent la première transfusion d'homme à homme.
Revenir en haut Aller en bas
lucretia
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 656
Age : 71
Localisation : .
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 12:47

Lucael a écrit:
lucretia a écrit:
Lucael a écrit:
1667: 1e transfusion de sang animal à un être humain à l'époque moderne.

Je parlait de tranfusion "médicale d'homme à homme"!
Toujours en 1667, Denis et Emmeretz réalisent la première transfusion d'homme à homme.

Vous avez raison!

On peut situer les débuts de la transfusion sanguine vers 1665, mais les premiers essais s'effectuent tout d'abord soit entre animaux (deux chiens sont transfusés cette année-là, mais l'un des deux meurt), soit entre un homme et un animal (par exemple lorsqu'un médecin transfusa le sang d'un agneau à un garçon atteint du typhus ; l'intervention fut un échec : le garçon mourut). Cependant, toujours en 1667, deux autres médecins, Denis (mathématicien et philosophe français) et Emmeretz (chirurgien) tentent enfin d'établir une transfusion entre deux hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 12:48

Alexandre, Baha'i a écrit:
La transfusion a pu sauver des vies.
Aujourd'hui, c'est tout un business.
Savez vous que le "plasma de Quinton" qui est de l'eau de mer ramenée à l'isotonie, microfiltrée et non chauffée peut parfaitement remplacer le sang dans les transfusions. Comme par hasard, la forme injectable en a été interdite en france après six décennies d'utilisation fructueus, notamment en pédiatrie.

Il parrait que les témoins de Jéhova arrivent à avoir cela à la place du sang dans certainnes cliniques.

Sachant l'importance du Sang d'après tous les textes saints, comme d'après les médecines traditionnelles (véhicule de l'esprit, c'est ce qui lie, ce qui apporte l'esprit dans tous les recoins de la chair, en médecine chinoise...) j'aime pour ma part rester prudent...

En homéopathie, l'on considère qu'un transfusé a perdu son intégrité énergétique, un traitement curatif ne pourra porter de fruits, ce qui implique une traitement palliatif à vie...
Je ne peux pas rester sans réagir à ces propos. La transfusion se fait toujours dans des conditions d'anémie extrême, par exemple, mais pas forcément suite à une hémorragie. Dans ce cas, il y a (au moins) un double problème: celui de l'hypovolémie et de l'état de choc, dû à une brutale perte du volume circulant, et celui de la carence en globules. Le sérum physiologique, ce que tu appelles le plasma de Quinton, permet tout au plus de maintenir une certaine hydratation, mais sûrement pas de maintenir le volume plasmatique puisque pour des raisons de pression osmotique, le liquide injecté partirait vers le liquide extracellulaire.
On peut utiliser des expanseurs plasmatiques comme le bon vieil Hémacel qui reste à l'intérieur du lit vasculaire et en maintenant le volume plasmatique permet de lutter contre l'état de choc, mais ça ne corrige pas les carences globulaires. J'aimerais avoir là-dessus l'avis de mon ami Brahim.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31193
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 13:06

Que deviendraient les hémophiles sans la transfusion ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre, Baha'i
Curieux
Curieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 36
Localisation : Bergerac, France
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 13:10

L'eau de mer est un milieu très différent du simple sérum physiologique...
Renseigne toi s'il te plait avant d'avancer de tels propos.

La preuve de la capacité du sérum à remplacer le sang a été faite dès le début par René Quinton lui même, aprsè avoir saigné un chien A BLANC, la bête est sauvé avec le plasma marin. L'expérience a depuis été refaite, toujours avec succès.
Les leucocytes ne survivent pas longtemps dans le sérum physiologique, dans le plasam marin isotonique, si...

Ne soit pas trop endoctriné par la "nomenklatura" moderne, s'il te plait, étudie sincèrement le sujet dont tu veux parler AVANT de le faire.

Sans rancune
Revenir en haut Aller en bas
http://www.trois-tresors.com
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 13:16

...


Dernière édition par Lucael le Dim 28 Mar 2010 - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre, Baha'i
Curieux
Curieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 36
Localisation : Bergerac, France
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 13:18

florence_yvonne a écrit:
Que deviendraient les hémophiles sans la transfusion ?

La même chose qu'avec : ils resteraient hémophiles.
Comme je l'ai dit, ceux qui en ont besoin pourraient être sauvés avec de l'eau de mer, pas chère, par de questionnement religieux s'y rattachant, pas de sang d'autrui dans leurs veines... pas de bénéfices faramineux sur le dos des donateurs non plus, bref, pas intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.trois-tresors.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 13:40

Bonjour Baha'i,

C'est nouveau je ne connaissais pas ; transfuser de l'eau de mer!??? à la place du sang...
j'avoue être perplexe. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31193
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 13:41

Alexandre, Baha'i a écrit:
L'eau de mer est un milieu très différent du simple sérum physiologique...
Renseigne toi s'il te plait avant d'avancer de tels propos.

La preuve de la capacité du sérum à remplacer le sang a été faite dès le début par René Quinton lui même, aprsè avoir saigné un chien A BLANC, la bête est sauvé avec le plasma marin. L'expérience a depuis été refaite, toujours avec succès.
Les leucocytes ne survivent pas longtemps dans le sérum physiologique, dans le plasam marin isotonique, si...

Ne soit pas trop endoctriné par la "nomenklatura" moderne, s'il te plait, étudie sincèrement le sujet dont tu veux parler AVANT de le faire.

Sans rancune

Comment transporter le fer et l'oxygène sans les globules rouges ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31193
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 15:44

Quel est le plus grand risque ? mourir de suite ou bien dans 20 ans des suites d'une maladie attrappée pendant la transfusion ?
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 16:50

Alexandre, Baha'i a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Que deviendraient les hémophiles sans la transfusion ?
La même chose qu'avec : ils resteraient hémophiles.
Non, ils mourraient.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 17:45

Lucael a écrit:
Je ne peux pas rester sans réagir à ces propos. La transfusion se fait toujours dans des conditions d'anémie extrême, par exemple, mais pas forcément suite à une hémorragie. Dans ce cas, il y a (au moins) un double problème: celui de l'hypovolémie et de l'état de choc, dû à une brutale perte du volume circulant, et celui de la carence en globules. Le sérum physiologique, ce que tu appelles le plasma de Quinton, permet tout au plus de maintenir une certaine hydratation, mais sûrement pas de maintenir le volume plasmatique puisque pour des raisons de pression osmotique, le liquide injecté partirait vers le liquide extracellulaire.
On peut utiliser des expanseurs plasmatiques comme le bon vieil Hémacel qui reste à l'intérieur du lit vasculaire et en maintenant le volume plasmatique permet de lutter contre l'état de choc, mais ça ne corrige pas les carences globulaires. J'aimerais avoir là-dessus l'avis de mon ami Brahim.
Par principe, je suis du même avis que toi mon cher Lucael.
En fait, je connais très peu de choses sur le plasma de Quinton, si ce n'est qu'il était utilsé au début du 20ème siècle pour faire du remplissage vasculaire et pour "traiter" (ou plutot pour aider l'organisme à lutter contre la maladie, selon son inventeur) un grand nombre d'affections très variées. Actuellement, il est commercialisé par des laboratoires aussi lucratifs que les laboratoires pharmaceutiques et fait partie des "thérapies douces". N'ayant aucune expérience avec ce produit (un peu passe partout), je ne m'avancerais pas sur son eficacité quant au traitement de l'hémophilie.

PS : je ne savais pas que les Bahaïs étaient opposés à la transfusion sanguine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 18:15

Concernant l'hémophilie elle est un déficit de la coagulation du sang, dû à l'absence génétique d'un facteur de coagulation du sang: le facteur VIII, le facteur IX ou le facteur XI. Les malades atteints saignent et peuvent se vider de leur sang à la moindre blessure. Il n'y a à l'heure actuelle pas d'autre moyen de les soigner que de leur fournir les facteurs de coagulation manquants qui ne peuvent actuellement qu'être extraits du sang humain. Il est probable que dans un avenir pas trop lointain on arrivera à les synthétiser par génie génétique, ce qui serait tout de même mieux. En tous cas, il y a une certitude c'est que l'eau de mer ne sert à rien en l'occurrence.
D'une façon générale les idéologies, quand elles vont à l'encontre des vérités scientifiques ont toujours tort, et ce sont les malades qui paient la note, pas les gourous.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 18:36

Lucael a écrit:
Concernant l'hémophilie elle est un déficit de la coagulation du sang, dû à l'absence génétique d'un facteur de coagulation du sang: le facteur VIII, le facteur IX ou le facteur XI. Les malades atteints saignent et peuvent se vider de leur sang à la moindre blessure. Il n'y a à l'heure actuelle pas d'autre moyen de les soigner que de leur fournir les facteurs de coagulation manquants qui ne peuvent actuellement qu'être extraits du sang humain. Il est probable que dans un avenir pas trop lointain on arrivera à les synthétiser par génie génétique, ce qui serait tout de même mieux. En tous cas, il y a une certitude c'est que l'eau de mer ne sert à rien en l'occurrence.
D'une façon générale les idéologies, quand elles vont à l'encontre des vérités scientifiques ont toujours tort, et ce sont les malades qui paient la note, pas les gourous.
Ceci est la position scientifique actuelle, position que je partage entièrement, bien entendu.

Ma réponse un peu nuancée est due au fait que, sur le plan philosophique (et non pas scientifique), j'aime bien laisser la porte entrouverte à l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 18:56



Ceci est une gravure de Goya intitulée "le sommeil de la raison produit des monstres".
Comme Brahim, j'ai un côté rêveur philosophiquement parlant, mais je maintiens qu'on n'a pas le droit de donner de faux espoirs aux malades, et je sais qu'il est d'ailleurs de mon avis. Le sérum de Quinton fait un buzz sur internet, il est utilisé dans les indications les plus farfelues par des praticiens douteux, par exemple dans les cancers, la tuberculose et j'en passe. J'ai été voir dans la littérature médicale sérieuse (mais non, pas vendue à l'industrie pharmaceutique) et je n'ai pas trouvé la moindre étude validant ces supercheries.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 19:09

Je suis entièrement de ton avis Lucael, à ma connaissance il n'y a pas d'étude scientifique sérieuse attestant la supériorité du plasma de Quinton sur la transfusion sanguine dans le traitement de l'hémophilie. Donc autant s'en tenir à ce qui scientifiquement prouvé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31193
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 19:17

Brahim a écrit:
Lucael a écrit:
Concernant l'hémophilie elle est un déficit de la coagulation du sang, dû à l'absence génétique d'un facteur de coagulation du sang: le facteur VIII, le facteur IX ou le facteur XI. Les malades atteints saignent et peuvent se vider de leur sang à la moindre blessure. Il n'y a à l'heure actuelle pas d'autre moyen de les soigner que de leur fournir les facteurs de coagulation manquants qui ne peuvent actuellement qu'être extraits du sang humain. Il est probable que dans un avenir pas trop lointain on arrivera à les synthétiser par génie génétique, ce qui serait tout de même mieux. En tous cas, il y a une certitude c'est que l'eau de mer ne sert à rien en l'occurrence.
D'une façon générale les idéologies, quand elles vont à l'encontre des vérités scientifiques ont toujours tort, et ce sont les malades qui paient la note, pas les gourous.
Ceci est la position scientifique actuelle, position que je partage entièrement, bien entendu.

Ma réponse un peu nuancée est due au fait que, sur le plan philosophique (et non pas scientifique), j'aime bien laisser la porte entrouverte à l'inconnu.

Pendant une transfusion, on peut attraper, certaines maladies dont : le SIDA et l'hépatite C heureusement, maintenant ce risque est moindre.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31193
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   Dim 28 Mar 2010 - 19:18

Brahim a écrit:
Je suis entièrement de ton avis Lucael, à ma connaissance il n'y a pas d'étude scientifique sérieuse attestant la supériorité du plasma de Quinton sur la transfusion sanguine dans le traitement de l'hémophilie. Donc autant s'en tenir à ce qui scientifiquement prouvé.

Il n'y a pas besoin d'étude pour comprendre que l'eau de mer ne contient pas les éléments indispensables que l'on perd lors d'une hémorragie, les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'interdiction du sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'interdiction du sang
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'interdiction du sang
» PRIÈRE D`INTERDICTION- DE PROTECTION ET RECOUVREMENT
» Le sang du christ un roman qui m'a choquée
» Fausse couche et priére
» Le don d'organe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum Témoins de Jéhovah-
Sauter vers: