Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guérir la dépression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
ify
Invité



MessageSujet: Re: Guérir la dépression   Mer 6 Déc 2006 - 7:55

Ze Guru a écrit:
mais donc maintenant, t'as plus le droit de déprimé puisque tu connais tout les méchanisme ?

Je vois que je n'avais pas répondu...

Je déplore d'abord que malgré toutes les explications qui aient été données ici, tu confondes encore déprime et "dépression nerveuse", qui sont aussi différentes qu'une verrue et un cancer.

La déprime, je ne connais pas: ce n'est pas dans mon caractère.

L'asthénie nerveuse, en effet, je ne veux plus jamais vivre cela, c'est épouvantable, il faut l'avoir vécue pour s'en rendre compte. J'ai eu d'autres épreuves dans la vie : je sors d'une maladie qui m'a rivée au lit pendant 8 mois avec des douleurs terribles, et je préfère encore celà à la dépression! Je le répète: une des grosses difficultés de la dépression est qu'elle est mal connue, mal perçue... et mal vécue par l'entourage. Quand une personne est en asthénie, c'est tout l'entourage qui en souffre et devait être soutenu psychologiquement.

Je n'ai jamais eu de tendance suicidaires même à ce moment là, mais j'ai compris pourquoi les personnes dans cet état se suicident: d'une part on n'est plus capable de ressentir la moindre sensation de plaisir (donc on n'a plus de raison de vie: je me suis rendue compte à quel point le plaisir était nécessaire pour vivre) parce que ces sensations passent aussi par les nerfs, qui ne fonctionnent plus, et d'autre part le moindre problème devient insurmontable puisqu'on n'a plus non plus la force d'y faire face. Et puis la guérison est si lente, si lente, et on est si mal compris par son entourage qui en souffre aussi, donc: culpabilité.... c'est effroyable.

Non, vraiment, il n'est plus QUESTION de revivre cela. J'ai eu 2 collègues qui est sont morts (suicide), les larmes me viennent là, maintenant, en parlant d'eux: s'ils avaient été bien soignés, bien entourés, ils seraient encore là, heureux, comme moi. Tous les 2 étaitent des types formidables, dynamiques, travailleurs, honnêtes, chaleureux, pères de famille, doués...

Je vais m'arrêter là sur ce sujet, cela ne me fais pas de bien d'y repenser et d'en parler. J'ai quand même voulu le faire parce que je sais que cela peut aider certaines personnes, même si elles ne se manifestent pas.

Et tant pis si cela en a ennuyé d'autres: celles-là ne sont pas concernées et, après tout, ne sont pas obligées de me lire ! Razz

Excellente journée à tous !


Dernière édition par le Mer 6 Déc 2006 - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guérir la dépression   Mer 6 Déc 2006 - 8:26

cela ne m'ennuie pas .....
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Guérir la dépression   Mer 6 Déc 2006 - 9:59

non, cela ne nous ennuie pas, cela fait aussi partie de la vie et cela ne sert à rien de l'occulter, il faut l'admettre et accepter d'en parler.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Guérir la dépression   Mer 6 Déc 2006 - 10:06

Citation :
ify a écrit:

Et tant pis si cela en a ennuyé d'autres: celles-là ne sont pas concernées et, après tout, ne sont pas obligées de me lire !


Mais on lit tout avec plaisir, il y a toujours quelque chose à apprendre!
Toute réflexion peut amener a raisonner autrement.
Il n'y a point de certitudes.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3434
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Guérir la dépression   Mer 6 Déc 2006 - 12:50

Désolé ify de revenir la-dessus, mais ce sujet m'interpelle car j'ai, dans mon entourage, deux personnes dépressives. Ne te sens pas obligée de me répondre si tu n'as plus envie de parler de çà.

L'une des personnes que je connais est maniaco-dépressive depuis plus de vingt ans et a été hospitalisée à plusieurs reprises en psychiatrie pour accès maniaques. La seconde est un jeune qui a une dépression assez sévère et a déjà fait plusieurs tentatives de suicide.

Ce que j'ai remarqué chez ces deux personnes (une mère et son fils), c'est d'une part, qu'elles refusent de se reconnaitre comme malades et d'autre part elles refusent d'être aidées par les autres.

Personnellement, je reste convaincu que, pour ces deux personnes, le meilleur moyen de s'en sortir serait d'avoir une double prise en charge et un suivi, à la fois médical et psychothérapeutique. Le problème c'est que ces deux personnes, et en particulier le jeune (à la longue, la maman a fini par plus ou moins accepter sa maladie), refusent catégoriquement d'être aidés par leur famille. Comment aider ce jeune qui refuse d'être aidé par sa famille, se ferme complètement sur lui-même, refuse d'aller voir le médecin et de prendre des médicaments et refuse de faire une psychothérapie ? C'est terrible car on ressent qu'il faut faire quelque chose pour lui, mais on se heurte à un mur et on se sent complètement désarmés.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
ify
Invité



MessageSujet: Re: Guérir la dépression   Mer 6 Déc 2006 - 14:02

évidemment, je ne peux pas rester insensible...
Une des raisons de leur fermeture est sans doute justement que l'ensemble de la société ne reconnais pas la dépression, en a peur, et/ou la considère comme une maladie mentale, ce qui est évidemment faux. Ils culpabilisent, esayent d'en sortir seuls, et ont peu de chances d'y arriver. Le problème est peut-être très complexe, parce que souvent l'entourage enfonce (inconsciemment) les dépressifs. Si mon fils avait vécu avec son père, qui affirmait qu'il jouait la comédie..., il se serait sûrement suicidé.

Quand on a eu une dépression qui a été mal soignée, le problème est qu'elle devient récurrente ou, dans le cas que tu cites: définitive. Je ne suis pas compétente pour donner des conseils dans ce cas. Elle est prise en mains, et j'espère qu'elle est entre de bonnes mains.

Pour le plus jeune, il faut absolument faire quelque chose:le mettre en confiance, lui expliquer que le malaise qu'il ressent n'est pas "lui" mais dû à une fatigue nerveuse, que c'est guérissable.

Le dépressif a tendance à s'identifier à sa maladie, à croire qu'il "est comme cela". S'il peut comprendre que sa maladie n'est pas lui, un grand pas est fait. S'il rencontre un médecin ou une personne compétente avec qui il a un bon contact, cela peut démarrer le processus d'acceptation/guérison. Un médecin est indispensable pour traiter chaque cas de façon adptée: il y a autand de sortes de dépression qu'il y a de dépressifs. Il est infiniment préférable de choisir un médecin pratiquant les médecines douces pour éviter les médications excessives, et surtout, considérer l'ensemble de la personne et pas seulement les symptômes de la maladie. Le psy est également indispensable pour remettre la personne sur des rails, lui faire abandonner ses complexes, les obligations imposées par elle-même ou l'entourage, etc. La société actuelle qui presse les gens comme des citrons, et propose des idéaux de vie irréalisables (apparence extérieure impeccable) est responsable de l'épidémie de dépressions, ou de "décrochages", marginalisation...
Il faut trouver un BON psy ! Pas un trop jeune ! Nous avions un médecin+psy "familial", on y a été ensemble quelques fois: 2 ou 3 séances ont suffit.

Je me souviens des larmes de soulagement de mon fils quand je lui ai expliqué qu'il n'était pas responsable de ses problèmes (sommeil, concentration, échec scolaire, enfermement) il se sentait enfin compris, accepté, et c'est alors qu'ils peuvent comprendre qu'ils sont malades et peuvent guérir. Il a arrêté les études que son père le forcait à faire et est maintenant un excellent ardoisier couvreur, heureux, fiancé, en train de bâtir sa maison... Il rayonne la joie de vivre, l'équilibre, la gentillesse...

Les caractères à tendance maniaco-dépressive sont les inventeurs, les artistes, les passionnés, les perfectionnistes... qui doivent apprendre à tirer parti des avantages de ce très beau caractère, apprendre à en connaître les excès à les éviter (les hauts et les bas trop accentués) pour pouvoir donner le meilleur d'eux-même.

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Guérir la dépression   Mer 6 Déc 2006 - 14:08

Je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression que ces états souvent sont liés à un mode de vie et à l'entourage, des évènements divers difficiles à supporter.....
Souvent le malade se sent incompris et considère toute aide comme inutile.
Pas évident de repartir. Ce malade a besoin de sentir qu'il est réellement compris.
(ify, si j'ai dit des âneries, dis- le- mois gentiment, sinon je risque une déprime!)
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Guérir la dépression   Mer 6 Déc 2006 - 23:49

je crois que l'on devrais ce calmer un peu, le sujet ne se prête pas trop au flood.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Ashoka
Curieux
Curieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 34
Age : 34
Localisation : Près de Calais (62)
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Guérir la dépression   Sam 10 Mar 2007 - 22:26

Il parait que je suis depressif. Je dis il parait, car je ne suis jamais sûr quand il s'agit des diagnostiques sur le psychisme. Il faut dire que contrairement aux maladies physiques, c'est pas évident.
Revenir en haut Aller en bas
nuage
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 51
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Guérir la dépression   Sam 10 Mar 2007 - 22:37

D'après mon Doc, la dépression viendrai de neuronne qui ne se connecte plus très bien au bon endroit, ils prendraient des chemins de traversent , ce qui crérai ce bazard: la dépression.
Il existe plusieurs dépressions, presque autant qu'il y a de personnes.
Mon mari est passé par là, cela était dû au rythme de travail (3x8).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guérir la dépression   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guérir la dépression
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Millepertuis contre la dépression
» Anxiété ou dépression?... Ou les 2 ?
» Les églises d`orient sous la pression de l`islam radical
» L'Ennui ou la dépression spirituelle (l'acédie)...
» Je fais une dépression et ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Parlez-nous de vous :: Tout ce que vous avez envie de dire-
Sauter vers: