Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le texte "Mère-Nature" de Amada

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9999
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Lun 27 Sep 2010 - 18:38

Voici le commentaire et le texte d'Amada:


Moi, ma religion est celle de Mère Nature. Elle est là tous les jours à mes côtés, elle me montre ses plus belles créations, ses couchers de soleil, ses arbres en fleur, ses cimes enneigées, les sourires d'un enfant. Et elle n'a aucun prêtre pour me faire c... !!!

"Mère-Nature" serait un substitut acceptable, doux, poétique et universel au concept hermétique de "Dieu". Mère-Nature est fille du cosmos, de l'espace et de l'univers. Elle a donné la vie sur notre planète, parce que des conditions fantastiquement exceptionnelles l'ont permis. Cela n'est-il pas aussi merveilleux et plus réaliste que le récit de la Genèse et de la création du monde ?
D'ailleurs, tout n'est-il pas merveilleux dans toute forme de vie animale ou végétale, sur notre planète… ?

Mère-Nature nous donne tout et parfois nous reprend tout aussi. Mais elle ne nous ment jamais. Elle ne nous promet rien. Elle ne nous trompe pas. C'est à nous de la comprendre et de prévoir ce que l'on peut. Elle ne nous a jamais promis une terre de félicités. Elle ne nous a jamais dit d'aller massacrer nos ennemis. Mère-Nature nous dit de vivre et de nous protéger. Pas de faire la guerre et de piller nos voisins. Elle ne nous leurre pas avec une supposée vie éternelle, mais nous offre une vie matérielle temporaire qu'il est de notre devoir et de notre liberté de vivre le plus intensément et le plus intelligemment possible.

Elle nous a donné la vie et les moyens de la conserver et de la pérenniser.
Nous lui devons tout, nous devons la remercier, l'honorer et la respecter. Celui qui ne respecte pas la nature fait une grave offense à la vie, aux hommes, à Mère-Nature et à l'univers.

Ce concept n'est-il pas aussi merveilleux, poétique, lumineux, imagé, que toutes les "bondieuseries" de la création ?
Serait-il plus vain, plus dérisoire, plus incongru ou naïf de prier Mère-Nature, de l'invoquer, de l'implorer, de lui parler comme à une amie, de lui confier nos tourments et d'espérer sa compassion plutôt que de le faire avec Dieu, comme les hommes le font depuis des millénaires ?

Le soir, sous les étoiles, les amoureux ne pourraient-ils pas lui demander de protéger leur union, ou bien le malade de l'aider à trouver la guérison, ou encore pour celui qui a atteint les limites de l'insupportable de le soutenir dans sa peine et dans sa douleur ou de rendre plus douce la fin de son existence.
Ne vous y trompez pas, certains le font depuis longtemps.

Depuis des millénaires, les chamanes sont émerveillés par la nature, la respectent, la vénèrent, communient avec elles, ont appris à lui prendre et à toujours lui redonner en contrepartie. Lorsqu'ils coupent un arbre, ils en replantent un autre. Combien d'hommes, de nos jours, savent ainsi rendre à la nature ce qu'ils lui ont pris? La plupart des hommes ne font jamais que piller la nature, les autres et la vie sans jamais payer leur dette. Le lion tue et mange une gazelle car ils n'a pas d'autre alternative. Il vit selon les règles que la nature lui a prescrites et les moyens qu'elle lui a donnés. L'homme, lui, sait et peut rendre ce qu'il prend à la nature. Mais il ne le fait pas.

Toute la poésie du monde est dans la nature. Le spectacle de la nature ne sera jamais égalé par les fastes des cathédrales, la splendeur des plus beaux vitraux, les vêtements sacerdotaux, les bronzes et les ors des instruments du culte.
Ne pourrait-on pas imaginer, aussi, que Mère-Nature, dont le double genre féminin présente déjà tous les attributs de la maternité, mère de toute vie sur notre terre, puisse être considérée comme l'ont été jusqu'à ce jour les dieux inventés par les hommes. Hommes créés à l'image des dieux créés par les hommes… et donc dieux très masculins, très machos, très arrogants et très peu sensibles à la nuance, à la tendresse, à l'amour et à la beauté d'un enfant.

Chaque homme pourrait ainsi s'adresser à elle comme à la mère de toutes les mères, et non plus comme un esclave à son maître.

Les hommes ne pourraient plus se prévaloir d'avoir reçu de la mère de toutes les mères la mission de massacrer tous les enfants, toutes les mères et tous les pères, au nom de lois iniques et absurdes, comme toutes celles qui ont été générées par les dieux et les hommes jusqu'à ce jour.

Et de même que les chrétiens ont eu leurs dix commandements on peut imaginer des commandements de Mère-Nature, dans le même esprit. Inutile d'aller chercher bien loin d'ailleurs. Les lois humaines qui découlent, de nos jours, des dix commandements de la chrétienté, hormis ceux qui font allusion à Dieu, sont acceptables. On peut les améliorer et les augmenter.

Mère-Nature ne veut pas qu'on lui crée des statues, des effigies à son image. Elle est partout, visible, accessible et demande seulement qu'on l'aime un peu et qu'on la respecte. Mère-Nature, ne demande pas qu'on lui bâtisse des monuments, des lieux de culte, des temples ou des pyramides. On peut la voir et s'adresser à elle, lui rendre hommage et la remercier, chacun à sa manière, en tout lieu de la Terre. Les grandes forêts, les hautes futaies, les montagnes, les prairies sont ses églises, ses temples, ses mosquées, ses synagogues et ses pagodes.

Les océans, berceau de la vie, le ciel et le vent soufflant sur les immenses étendues désertiques sous la chaude caresse des rayons de l'astre radieux ou encore la voie lactée, arc boutant de l'immense voûte étoilée, invitation au voyage ésotérique, sont ses cathédrales.

Mère-Nature voudrait que l'on ne détruise pas la vie, que l'on ne pollue pas les océans, les fleuves, les lacs, l'air et la terre. Que l'on respecte le règne animal, dont nous sommes issus, et le monde végétal. Mère-Nature nous implore de la respecter afin que nous-mêmes puissions toujours profiter de ses bienfaits.

Mère-Nature ne veut pas que l'homme s'autodétruise, comme il le fait trop souvent. Chaque guerre, chaque bataille, chaque conflit entre les hommes est une autodestruction de l'humanité et un échec pour Mère-Nature. L'homme doit trouver le moyen de vivre en paix avec les ressources que lui offre la terre, de les partager équitablement, de les économiser et de les faire fructifier, si cela est possible. C'est à l'homme de réguler ses propres naissances et le développement de ses populations afin que les besoins naturels de celles-ci ne dépassent pas les capacités de production de la Terre. Ces capacités ne sont pas extensibles à l'infini.

Quoi qu'il en soit, quelles que soient les philosophies, les religions, les traditions que pratiquent les hommes, si l'humanité n'a jamais su se sortir du bourbier de l'obscurantisme, c'est probablement parce que les hommes n'ont pas encore atteint un niveau suffisant de sagesse pour s'affranchir de toutes les idées qui lui ont toujours été néfastes et lui ont interdit tout épanouissement moral et intellectuel. L'homme et l'homme seul est le fléau que l'humanité doit subir et les "dieux" n'y ont jamais rien eu à voir.

Le seul travail sérieux que l'homme doive accomplir est de progresser vers les voies de la sagesse et de la raison et de devenir meilleur et plus éclairé.
C'est un travail intérieur, c'est une démarche individuelle tout autant que collective. C'est une œuvre, c'est la Grande Oeuvre, c'est ce que Mère-Nature attend de tous les humains, à travers les cycles de l'évolution et du progrès moral et intellectuel.

Extrait d'un écrit de Amada.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Lun 27 Sep 2010 - 18:49

Chribou a écrit:
Voici le commentaire et le texte d'Amada:


Moi, ma religion est celle de Mère Nature. Elle est là tous les jours à mes côtés, elle me montre ses plus belles créations, ses couchers de soleil, ses arbres en fleur, ses cimes enneigées, les sourires d'un enfant. Et elle n'a aucun prêtre pour me faire c... !!!

"Mère-Nature" serait un substitut acceptable, doux, poétique et universel au concept hermétique de "Dieu". Mère-Nature est fille du cosmos, de l'espace et de l'univers. Elle a donné la vie sur notre planète, parce que des conditions fantastiquement exceptionnelles l'ont permis. Cela n'est-il pas aussi merveilleux et plus réaliste que le récit de la Genèse et de la création du monde ?
D'ailleurs, tout n'est-il pas merveilleux dans toute forme de vie animale ou végétale, sur notre planète… ?

Mère-Nature nous donne tout et parfois nous reprend tout aussi. Mais elle ne nous ment jamais. Elle ne nous promet rien. Elle ne nous trompe pas. C'est à nous de la comprendre et de prévoir ce que l'on peut. Elle ne nous a jamais promis une terre de félicités. Elle ne nous a jamais dit d'aller massacrer nos ennemis. Mère-Nature nous dit de vivre et de nous protéger. Pas de faire la guerre et de piller nos voisins. Elle ne nous leurre pas avec une supposée vie éternelle, mais nous offre une vie matérielle temporaire qu'il est de notre devoir et de notre liberté de vivre le plus intensément et le plus intelligemment possible.

Elle nous a donné la vie et les moyens de la conserver et de la pérenniser.
Nous lui devons tout, nous devons la remercier, l'honorer et la respecter. Celui qui ne respecte pas la nature fait une grave offense à la vie, aux hommes, à Mère-Nature et à l'univers.

Ce concept n'est-il pas aussi merveilleux, poétique, lumineux, imagé, que toutes les "bondieuseries" de la création ?
Serait-il plus vain, plus dérisoire, plus incongru ou naïf de prier Mère-Nature, de l'invoquer, de l'implorer, de lui parler comme à une amie, de lui confier nos tourments et d'espérer sa compassion plutôt que de le faire avec Dieu, comme les hommes le font depuis des millénaires ?

Le soir, sous les étoiles, les amoureux ne pourraient-ils pas lui demander de protéger leur union, ou bien le malade de l'aider à trouver la guérison, ou encore pour celui qui a atteint les limites de l'insupportable de le soutenir dans sa peine et dans sa douleur ou de rendre plus douce la fin de son existence.
Ne vous y trompez pas, certains le font depuis longtemps.

Depuis des millénaires, les chamanes sont émerveillés par la nature, la respectent, la vénèrent, communient avec elles, ont appris à lui prendre et à toujours lui redonner en contrepartie. Lorsqu'ils coupent un arbre, ils en replantent un autre. Combien d'hommes, de nos jours, savent ainsi rendre à la nature ce qu'ils lui ont pris? La plupart des hommes ne font jamais que piller la nature, les autres et la vie sans jamais payer leur dette. Le lion tue et mange une gazelle car ils n'a pas d'autre alternative. Il vit selon les règles que la nature lui a prescrites et les moyens qu'elle lui a donnés. L'homme, lui, sait et peut rendre ce qu'il prend à la nature. Mais il ne le fait pas.

Toute la poésie du monde est dans la nature. Le spectacle de la nature ne sera jamais égalé par les fastes des cathédrales, la splendeur des plus beaux vitraux, les vêtements sacerdotaux, les bronzes et les ors des instruments du culte.
Ne pourrait-on pas imaginer, aussi, que Mère-Nature, dont le double genre féminin présente déjà tous les attributs de la maternité, mère de toute vie sur notre terre, puisse être considérée comme l'ont été jusqu'à ce jour les dieux inventés par les hommes. Hommes créés à l'image des dieux créés par les hommes… et donc dieux très masculins, très machos, très arrogants et très peu sensibles à la nuance, à la tendresse, à l'amour et à la beauté d'un enfant.

Chaque homme pourrait ainsi s'adresser à elle comme à la mère de toutes les mères, et non plus comme un esclave à son maître.

Les hommes ne pourraient plus se prévaloir d'avoir reçu de la mère de toutes les mères la mission de massacrer tous les enfants, toutes les mères et tous les pères, au nom de lois iniques et absurdes, comme toutes celles qui ont été générées par les dieux et les hommes jusqu'à ce jour.

Et de même que les chrétiens ont eu leurs dix commandements on peut imaginer des commandements de Mère-Nature, dans le même esprit. Inutile d'aller chercher bien loin d'ailleurs. Les lois humaines qui découlent, de nos jours, des dix commandements de la chrétienté, hormis ceux qui font allusion à Dieu, sont acceptables. On peut les améliorer et les augmenter.

Mère-Nature ne veut pas qu'on lui crée des statues, des effigies à son image. Elle est partout, visible, accessible et demande seulement qu'on l'aime un peu et qu'on la respecte. Mère-Nature, ne demande pas qu'on lui bâtisse des monuments, des lieux de culte, des temples ou des pyramides. On peut la voir et s'adresser à elle, lui rendre hommage et la remercier, chacun à sa manière, en tout lieu de la Terre. Les grandes forêts, les hautes futaies, les montagnes, les prairies sont ses églises, ses temples, ses mosquées, ses synagogues et ses pagodes.

Les océans, berceau de la vie, le ciel et le vent soufflant sur les immenses étendues désertiques sous la chaude caresse des rayons de l'astre radieux ou encore la voie lactée, arc boutant de l'immense voûte étoilée, invitation au voyage ésotérique, sont ses cathédrales.

Mère-Nature voudrait que l'on ne détruise pas la vie, que l'on ne pollue pas les océans, les fleuves, les lacs, l'air et la terre. Que l'on respecte le règne animal, dont nous sommes issus, et le monde végétal. Mère-Nature nous implore de la respecter afin que nous-mêmes puissions toujours profiter de ses bienfaits.

Mère-Nature ne veut pas que l'homme s'autodétruise, comme il le fait trop souvent. Chaque guerre, chaque bataille, chaque conflit entre les hommes est une autodestruction de l'humanité et un échec pour Mère-Nature. L'homme doit trouver le moyen de vivre en paix avec les ressources que lui offre la terre, de les partager équitablement, de les économiser et de les faire fructifier, si cela est possible. C'est à l'homme de réguler ses propres naissances et le développement de ses populations afin que les besoins naturels de celles-ci ne dépassent pas les capacités de production de la Terre. Ces capacités ne sont pas extensibles à l'infini.

Quoi qu'il en soit, quelles que soient les philosophies, les religions, les traditions que pratiquent les hommes, si l'humanité n'a jamais su se sortir du bourbier de l'obscurantisme, c'est probablement parce que les hommes n'ont pas encore atteint un niveau suffisant de sagesse pour s'affranchir de toutes les idées qui lui ont toujours été néfastes et lui ont interdit tout épanouissement moral et intellectuel. L'homme et l'homme seul est le fléau que l'humanité doit subir et les "dieux" n'y ont jamais rien eu à voir.

Le seul travail sérieux que l'homme doive accomplir est de progresser vers les voies de la sagesse et de la raison et de devenir meilleur et plus éclairé.
C'est un travail intérieur, c'est une démarche individuelle tout autant que collective. C'est une œuvre, c'est la Grande Oeuvre, c'est ce que Mère-Nature attend de tous les humains, à travers les cycles de l'évolution et du progrès moral et intellectuel.

Extrait d'un écrit de Amada.

Amen !!! Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9999
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Lun 27 Sep 2010 - 18:52

Merci donc Amada pour ce très beau texte et de m'avoir accordé la permission de la placer à un endroit plus approprié.

Ne reste plus qu'à te convaincre d'en discuter avec ceux que cela intéressera. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Lun 27 Sep 2010 - 19:24

Chribou a écrit:
Merci donc Amada pour ce très beau texte et de m'avoir accordé la permission de la placer à un endroit plus approprié.

Ne reste plus qu'à te convaincre d'en discuter avec ceux que cela intéressera. Wink

Je les attends de pied ferme !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Lun 27 Sep 2010 - 19:57

c'est mettre la création avant le créateure .
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11138
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Lun 27 Sep 2010 - 20:04

La nature est là !

Mais qui dit qu'il y ait un créateur ?

Et pourquoi serait-il masculin plutôt que féminin ?

Et qu'avons-nous gagné au remplacement de la religion de la déesse Mère par celle du dieu Père ?
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9999
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Lun 27 Sep 2010 - 20:17

alain 425 a écrit:
c'est mettre la création avant le créateure .
Ca y est c'est ce que je craignais!Mais si justement le respect et l'amour de la Nature nous induisait une réelle spiritualité tu ne penses pas que ça nous rapprocherait aussi du Créateur s'il y a lieu de le faire?Personnellement c'est ce qui m'est arrivé à 31 ans lorsque j'ai tourné le dos à la grande ville pour aller vivre dans la nature, quelques mois plus tard ce fut l'éveil spirituel accompagné de plein de phénomènes tenant du merveilleux et la conscience d'une réalité Providentielle n'a pas tardé à faire son apparition.  
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Lun 27 Sep 2010 - 20:22

Merci Amada, pour tes pensées d'une grande beauté et d'une grande richesse au sujet de "Mère-Nature".
Cela me rappelle un peu le chamanisme et la philosophie de vie des Amérindiens, auxquels je m'intéresse beaucoup. Je voudrais te dire que je partage totalement les idées que tu développes dans ton écrit.

J'ajouterais juste une petite nuance : en observant, en admirant et en méditant sur "Mère-Nature", je perçois Quelque Chose à la fois inhérent et sous-jacent à Celle-ci et que l'on pourrait appeler le "Grand Mystère".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Lun 27 Sep 2010 - 20:29

Ne craint rien je ne mords pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Mar 28 Sep 2010 - 14:04

Brahim a écrit:
Merci Amada, pour tes pensées d'une grande beauté et d'une grande richesse au sujet de "Mère-Nature".
Cela me rappelle un peu le chamanisme et la philosophie de vie des Amérindiens, auxquels je m'intéresse beaucoup. Je voudrais te dire que je partage totalement les idées que tu développes dans ton écrit.

J'ajouterais juste une petite nuance : en observant, en admirant et en méditant sur "Mère-Nature", je perçois Quelque Chose à la fois inhérent et sous-jacent à Celle-ci et que l'on pourrait appeler le "Grand Mystère".

Bonjour les amis,

Je ne crois pas à un créateur.
Tout le monde veut des dieux, un Dieu, un créateur. Parce que l'homme ne peut pas concevoir qu'une chose existe sans avoir été créée. Oui, certes, mais pas forcément par un créateur. La nature, par essence, est créatrice. Elle est en perpétuel mouvement, mutations, spasmes et convulsions. L'univers en expansion, les galaxies, la vie des étoiles et de leurs systèmes stellaires, tout cela n'est-il pas vivant? Si on croit au Big Bang, qui est, ne l'oublions pas, une hypothèse d'école que nos astrophysiciens ont émise, on peut considérer que tout était dans la particule primordiale. Mais d'où venait-elle?
Il est possible qu'elle fût le résultat de la précédente contraction de l'univers après sa dilatation. Flux et reflux. L'agrégation fabuleuse, une nouvelle fois, de toute la matière et de toute l'énergie de l'univers. C'est aussi une hypothèse d'école. Et ainsi un éternel recommencement. Mais les humains n'aiment pas les choses éternelles, ni les choses infinies (comme le temps ou l'espace), et les humains aiment pouvoir tout expliquer pour se sentir moins petits, moins seuls, moins insignifiants.
Mais je ne crois pas que l'on puisse tout expliquer. Il y aura toujours des réponses que nous n'auront pas. Cela ne nous empêche pas de vivre, et de vivre dans la paix et la fraternité, de préférence...! Wink


Merci Brahim. Et je sens un peu aussi ce "Grand Mystère" comme la suprême question que les humains peuvent se poser une fois qu'il ont éliminés tous les dieux de pacotille. Comment? Pourquoi?
Et si la réponse était que, précisément, il n'y a pas de réponse...?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Mar 28 Sep 2010 - 14:43

tu ne crois pas au créateur alors pourquoi quand les gens parlent sur la nature il parle de création . peu t il avoir une création s'en créateur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Mar 28 Sep 2010 - 15:03

alain 425 a écrit:
tu ne crois pas au créateur alors pourquoi quand les gens parlent sur la nature il parle de création . peu t il avoir une création s'en créateur ?

Il faut parfois être intellectuellement créatif !
S'il n'y a pas de créateur, c'est que l'univers et l'ensemble des univers qui cohabitent à l'infini ont toujours existé et existeront toujours. C'est ce fameux infini qui chiffonne l'esprit humain.
Pour l'homme, tout doit avoir un début, une fin et des limites. Mais l'univers et le "multivers" n'ont rien à voir avec ce que veut ou ne veut pas l'homme. L'homme est arrivé là par hasard et voudrait tour mettre en équation. Mais tout s'est fait avant l'homme et tout continuera d'être après l'homme.
A ce niveau, il n'y a même plus de mots pour le dire. Le présent, la passé, le futur, les limites, rien de tout ça n'a plus de sens.
L'homme peut créer. Mais l'univers a créé l'homme.
Je sais que ce sont des concepts difficiles à accepter.
Nous ne sommes rien, nous ne maîtrisons rien, nous ne savons rien. Nous sommes inexistants pour l'univers.
L'homme est probablement à classer parmi les incidents, les accidents de l'univers. Mais tout n'est qu'incident pour l'univers.
C'est parce que l'homme a le vertige lorsqu'il pense à ces choses qu'il se cherche des dieux pour ne plus avoir mal à la tête.........................
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Mer 29 Sep 2010 - 17:40

Amada a écrit:
Si on croit au Big Bang, qui est, ne l'oublions pas, une hypothèse d'école que nos astrophysiciens ont émise, on peut considérer que tout était dans la particule primordiale. Mais d'où venait-elle?
Il est possible qu'elle fût le résultat de la précédente contraction de l'univers après sa dilatation. Flux et reflux. L'agrégation fabuleuse, une nouvelle fois, de toute la matière et de toute l'énergie de l'univers. C'est aussi une hypothèse d'école. Et ainsi un éternel recommencement.
C'est exactement ce que je pense et la conclusion à laquelle je suis arrivé.
Pour moi, Le Big bang, puis l'univers en expansion sont analogues à une "expiration"
L'univers en contraction, puis le big crunch sont analogues à une "inspiration".
Ainsi, la période allant d'un Big bang à un autre serait l'équivalant d'un seul "cycle respiratoire" comprenant une expiration (univers en expansion) et une inspiration (univers en contraction). Ces cycles peuvent se suivre et se succéder à l'infini.
L'instant infinitésimal où l'ensemble de l'univers se résume à la particule primordiale n'est rien d'autre que l'intant qui se trouve entre la fin d'une inspiration et le début d'une expiration.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Mer 29 Sep 2010 - 18:42

Brahim a écrit:
Amada a écrit:
Si on croit au Big Bang, qui est, ne l'oublions pas, une hypothèse d'école que nos astrophysiciens ont émise, on peut considérer que tout était dans la particule primordiale. Mais d'où venait-elle?
Il est possible qu'elle fût le résultat de la précédente contraction de l'univers après sa dilatation. Flux et reflux. L'agrégation fabuleuse, une nouvelle fois, de toute la matière et de toute l'énergie de l'univers. C'est aussi une hypothèse d'école. Et ainsi un éternel recommencement.
C'est exactement ce que je pense et la conclusion à laquelle je suis arrivé.
Pour moi, Le Big bang, puis l'univers en expansion sont analogues à une "expiration"
L'univers en contraction, puis le big crunch sont analogues à une "inspiration".
Ainsi, la période allant d'un Big bang à un autre serait l'équivalant d'un seul "cycle respiratoire" comprenant une expiration (univers en expansion) et une inspiration (univers en contraction). Ces cycles peuvent se suivre et se succéder à l'infini.
L'instant infinitésimal où l'ensemble de l'univers se résume à la particule primordiale n'est rien d'autre que l'intant qui se trouve entre la fin d'une inspiration et le début d'une expiration.

Oui, Brahim, c'est bien imagé. On peut se demander quelle est la durée de vie de la particule primordiale...
A la fin de l'inspiration, compte tenu des masses quantiques et de la vitesse phénoménales attractive, tout doit se passer entre la fin de la contraction et le début de l'explosion (Bang) dans un délai de durée de vie de la particule de 10 puissance -44 secondes...! Autant dire que c'est très court...!! Very Happy
Enfin, je dis ça, mais je n'en sais rien du tout...! Wink
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11138
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Mer 29 Sep 2010 - 19:05

Amada a écrit:

Pour l'homme, tout doit avoir un début, une fin et des limites. Mais l'univers et le "multivers" n'ont rien à voir avec ce que veut ou ne veut pas l'homme. L'homme est arrivé là par hasard et voudrait tour mettre en équation. Mais tout s'est fait avant l'homme et tout continuera d'être après l'homme.
A ce niveau, il n'y a même plus de mots pour le dire. Le présent, la passé, le futur, les limites, rien de tout ça n'a plus de sens.
L'homme peut créer. Mais l'univers a créé l'homme.
Je sais que ce sont des concepts difficiles à accepter.
Nous ne sommes rien, nous ne maîtrisons rien, nous ne savons rien. Nous sommes inexistants pour l'univers.
L'homme est probablement à classer parmi les incidents, les accidents de l'univers. Mais tout n'est qu'incident pour l'univers.
C'est parce que l'homme a le vertige lorsqu'il pense à ces choses qu'il se cherche des dieux pour ne plus avoir mal à la tête.........................

Très juste, ce que tu dis là, Amada.

Mais ce qu'il faut ajouter de remarquable, c'est que l'être humain, produit de l'Univers, s'avère capable de "penser" cet Univers, de "l'interroger" sur le sens qu'il pourrait avoir, de tenter de lui donner un sens. Il le fait, maladroitement, bien sûr, en tâtonnant, mais il le fait. Par quel "prodige", l'univers a-t-il pu produire de la pensée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Mer 29 Sep 2010 - 19:42

J-P Mouvaux a écrit:


Très juste, ce que tu dis là, Amada.

Mais ce qu'il faut ajouter de remarquable, c'est que l'être humain, produit de l'Univers, s'avère capable de "penser" cet Univers, de "l'interroger" sur le sens qu'il pourrait avoir, de tenter de lui donner un sens. Il le fait, maladroitement, bien sûr, en tâtonnant, mais il le fait. Par quel "prodige", l'univers a-t-il pu produire de la pensée ?

Oui, par quel prodige, J-P ?
Le hasard, je pense. Je crois que le hasard gère tout ce qui se passe dans l'univers. Pour les humains, le hasard est incertain. Pourtant les mathématiciens peuvent le quantifier.
Le hasard a ses lois. Il est lui-même une des grandes lois de l'univers.
Beaucoup de gens affirment ne pas croire au hasard, parce que ça les gêne de le croire.
Mais si on y réfléchit bien, une fois qu'on a mis les dieux à la poubelle, il ne reste que ce bon vieux hasard qui fait que nous ne savons pas de quoi sera fait demain!
Croire que le hasard n'existe pas est bien candide. Et bien imprudent. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Jeu 30 Sep 2010 - 2:41


la nature c'est du concret, mais on peut aussi s'en extasier, s'en émerveiller, poétiser ça et là ..... mais dés qu'on sort du concept concret de la nature on déraisonne

Notre conaissance avance est dieu qui expliquait si mal cette nature recule, on le mettait partout, il n'y plus nul part a sa place
Laplace disait " nous n'avons pas besoin de cette hypothése" oui la nature s'explique bien mieux sans concept de dieu

rien n'empêche la poésie, ainsi les grecs pensaient que tout ce qui bouge émet du bruit et ils s'imaginaient que les étoiles émettaient une merveilleuse musique céleste Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Jeu 30 Sep 2010 - 2:48

Citation :
Par quel "prodige", l'univers a-t-il pu produire de la pensée ?

pourquoi les capacités cognitives humaines nécessiteraient plus d'attention que l'oeuil du poulpe ?
beaucoup de chose merveilleuses se sont faite bien plus spectaculairement que le cerveau humain qui, en fait, n'est que développement de choses préexistantes et courantes
pourquoi tout ramener a une spécificité humaine ?
on s'extasiait sur les animaux sociaux autrefois, explication faite lors de découvertes, cela est toujours aussi merveilleux mais sans démiurges

Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11138
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Jeu 30 Sep 2010 - 14:18

Amada a écrit:

Le hasard a ses lois. Il est lui-même une des grandes lois de l'univers.
Dire ça, c’est aussi très « anthropomorphique » ; l’idée de « loi » est une idée issue du cerveau humain ; c’est croire que l’Univers est régi selon une espèce de dieu imaginé à l’image de l’être humain, comme c’est le cas pour l’être imaginé que les « croyants » appellent « Dieu », ou « Allah ». Que peut-on faire d’autre que de plaquer sur le mystère de l’Univers des concepts humains ? Et de même que les « croyants s’émerveillent à la pensée de ce « dieu » qu’ils imaginent, de même ceux qui « croient au hasard » ont tout lieu de s’émerveiller de ce que produit « le hasard ».

Citation :
ce bon vieux hasard qui fait que nous ne savons pas de quoi sera fait demain!
Et là, effectivement, il est plus rassurant de s’imaginer qu’il y a un dieu censé se préoccuper de l’avenir de l’espèce humaine.

Comme dit crévaindiou,
Citation :
« rien n'empêche la poésie »
et la religion est du même ordre de connaissance que la poésie : produit de l'imagination.

Et crévaindiou poursuit :
Citation :
pourquoi les capacités cognitives humaines nécessiteraient plus d'attention que l'oeuil du poulpe ?
beaucoup de chose merveilleuses se sont faite bien plus spectaculairement que le cerveau humain qui, en fait, n'est que développement de choses préexistantes et courantes
pourquoi tout ramener a une spécificité humaine ?
Réponse :
Parce nous nous pensons forcément comme le centre de l’Univers, puisque c’est à partir de notre regard que nous le contemplons.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9999
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Jeu 30 Sep 2010 - 15:14

Amanda a dit: "Je crois que le hasard gère tout ce qui se passe dans l'univers. Pour les humains, le hasard est incertain. Pourtant les mathématiciens peuvent le quantifier."-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Il y a souvent de la confusion au sujet du mot "hasard" et moi pour comprendre ton texte j'aurais besoin de savoir si tu prêtes au hasard un certain pouvoir derrière un voile opaque qui continue de faire obéir les évènements aux causes cachées ou bien si comme pour moi le mot hasard a pour fonction de définir ces circonstances où les évènements surgissent fortuitement sans qu'ils n'aient été provoqués par aucune volonté ni aucune loi.Personnellement c'est le sens que je prête au mot hasard mais je ne crois pas que le hasard existe car je pense que tout peut s'expliquer même si nous n'en connaissons pas les explications. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Jeu 30 Sep 2010 - 18:40

Cré20diou a écrit:
Citation :
Par quel "prodige", l'univers a-t-il pu produire de la pensée ?

pourquoi les capacités cognitives humaines nécessiteraient plus d'attention que l'oeuil du poulpe ?
beaucoup de chose merveilleuses se sont faite bien plus spectaculairement que le cerveau humain qui, en fait, n'est que développement de choses préexistantes et courantes
pourquoi tout ramener a une spécificité humaine ?
on s'extasiait sur les animaux sociaux autrefois, explication faite lors de découvertes, cela est toujours aussi merveilleux mais sans démiurges


Nous sommes partie intégrante de la nature.
Et on peut vivre très heureux juste avec la nature et sans se prendre la tête avec des religions à la noix...! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Jeu 30 Sep 2010 - 18:42

J-P Mouvaux a écrit:
Amada a écrit:

Le hasard a ses lois. Il est lui-même une des grandes lois de l'univers.
Dire ça, c’est aussi très « anthropomorphique » ; l’idée de « loi » est une idée issue du cerveau humain ; c’est croire que l’Univers est régi selon une espèce de dieu imaginé à l’image de l’être humain, comme c’est le cas pour l’être imaginé que les « croyants » appellent « Dieu », ou « Allah ». Que peut-on faire d’autre que de plaquer sur le mystère de l’Univers des concepts humains ? Et de même que les « croyants s’émerveillent à la pensée de ce « dieu » qu’ils imaginent, de même ceux qui « croient au hasard » ont tout lieu de s’émerveiller de ce que produit « le hasard ».

Citation :
ce bon vieux hasard qui fait que nous ne savons pas de quoi sera fait demain!
Et là, effectivement, il est plus rassurant de s’imaginer qu’il y a un dieu censé se préoccuper de l’avenir de l’espèce humaine.

Comme dit crévaindiou,
Citation :
« rien n'empêche la poésie »
et la religion est du même ordre de connaissance que la poésie : produit de l'imagination.

Et crévaindiou poursuit :
Citation :
pourquoi les capacités cognitives humaines nécessiteraient plus d'attention que l'oeuil du poulpe ?
beaucoup de chose merveilleuses se sont faite bien plus spectaculairement que le cerveau humain qui, en fait, n'est que développement de choses préexistantes et courantes
pourquoi tout ramener a une spécificité humaine ?
Réponse :
Parce nous nous pensons forcément comme le centre de l’Univers, puisque c’est à partir de notre regard que nous le contemplons.

Bonjour J-P,
On peut considérer que l'univers a des lois. Des lois physiques, des lois matérielles. Mais évidemment personne ne les a créées. Elles existent dès la naissance de l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Jeu 30 Sep 2010 - 18:46

Chribou a écrit:
Amanda a dit: "Je crois que le hasard gère tout ce qui se passe dans l'univers. Pour les humains, le hasard est incertain. Pourtant les mathématiciens peuvent le quantifier."-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Il y a souvent de la confusion au sujet du mot "hasard" et moi pour comprendre ton texte j'aurais besoin de savoir si tu prêtes au hasard un certain pouvoir derrière un voile opaque qui continue de faire obéir les évènements aux causes cachées ou bien si comme pour moi le mot hasard a pour fonction de définir ces circonstances où les évènements surgissent fortuitement sans qu'ils n'aient été provoqués par aucune volonté ni aucune loi.Personnellement c'est le sens que je prête au mot hasard mais je ne crois pas que le hasard existe car je pense que tout peut s'expliquer même si nous n'en connaissons pas les explications. 

Je parle de ta deuxième partie. Mais le hasard a aussi ses lois...
Tout peut s'expliquer si on a toutes les données du problème. Le hasard est facilement explicable ou démontrable. Ce n'est pas un truc ésotérique. Les scientifiques cherchent toujours l'explication la plus simple. Le hasard est parfaitement connu. Il n'a rien de mystérieux.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11138
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Jeu 30 Sep 2010 - 18:46

Amada a écrit:

Bonjour J-P,
On peut considérer que l'univers a des lois. Des lois physiques, des lois matérielles. Mais évidemment personne ne les a créées. Elles existent dès la naissance de l'univers.

Qu'est-ce que tu en sais ?

Et pourquoi affubler les religions du qualificatif "à la noix" ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   Jeu 30 Sep 2010 - 18:50

J-P Mouvaux a écrit:
Amada a écrit:

Le hasard a ses lois. Il est lui-même une des grandes lois de l'univers.
Dire ça, c’est aussi très « anthropomorphique » ; l’idée de « loi » est une idée issue du cerveau humain ; c’est croire que l’Univers est régi selon une espèce de dieu imaginé à l’image de l’être humain, comme c’est le cas pour l’être imaginé que les « croyants » appellent « Dieu », ou « Allah ». Que peut-on faire d’autre que de plaquer sur le mystère de l’Univers des concepts humains ? Et de même que les « croyants s’émerveillent à la pensée de ce « dieu » qu’ils imaginent, de même ceux qui « croient au hasard » ont tout lieu de s’émerveiller de ce que produit « le hasard ».

Citation :
ce bon vieux hasard qui fait que nous ne savons pas de quoi sera fait demain!
Et là, effectivement, il est plus rassurant de s’imaginer qu’il y a un dieu censé se préoccuper de l’avenir de l’espèce humaine.

Comme dit crévaindiou,
Citation :
« rien n'empêche la poésie »
et la religion est du même ordre de connaissance que la poésie : produit de l'imagination.

Et crévaindiou poursuit :
Citation :
pourquoi les capacités cognitives humaines nécessiteraient plus d'attention que l'oeuil du poulpe ?
beaucoup de chose merveilleuses se sont faite bien plus spectaculairement que le cerveau humain qui, en fait, n'est que développement de choses préexistantes et courantes
pourquoi tout ramener a une spécificité humaine ?
Réponse :
Parce nous nous pensons forcément comme le centre de l’Univers, puisque c’est à partir de notre regard que nous le contemplons.

J-P, je ne "crois" pas au hasard. Il est là, il est visible et compréhensible.
On croit dès qu'on n'a pas de preuve. Croire, c'est douter. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le texte "Mère-Nature" de Amada   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le texte "Mère-Nature" de Amada
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand Mère Nature est en Colère : c'est Splendide !!
» Le texte "Mère-Nature" de Amada
» de mère Teresa
» Les lois de la destinée - Binah, Mère Nature, Jehovah, Seigneurs de la destinée
» connection a mère nature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Ouvrons le débat :: La vie-
Sauter vers: