Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 relation soignant-soigné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: relation soignant-soigné   Jeu 6 Juil 2006 - 10:03

Certains médecins ne s'intéressent absolument pas aux malades, ils ne voient que la maladie et pour eux le malade n'est que le récipient de la maladie à combattre.

si ces médecins sont efficaces et qu'ils guérissent les malades, doit-ont les considérer comme de mauvais médecins à cause de leur manque d'humanité ?
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Ze Guru
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: relation soignant-soigné   Jeu 6 Juil 2006 - 10:21

C'est la médecin occidentale, elle cherche à soigner la maladie pas sa cause, bien souvent il retirez une tumeur et quelque années plus tards
les malades souffrent de nouveau du même cancer.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: relation soignant-soigné   Jeu 6 Juil 2006 - 10:31

je ne suis pas d'accord avec toi, le médecin n'est pas responsable des rechutes.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Ze Guru
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: relation soignant-soigné   Jeu 6 Juil 2006 - 10:54

florence_yvonne a écrit:
je ne suis pas d'accord avec toi, le médecin n'est pas responsable des rechutes.

Bah si comme en Asie, le médécin te soignerais gratuitement si tu tombe malade, il s'occuperais mieux de nous lors de nos visite de contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
Ange
Etudiant
Etudiant
avatar

Nombre de messages : 126
Localisation : Ariège
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: relation soignant-soigné   Jeu 6 Juil 2006 - 21:19

Le médecin n'est pas responsable des rechutes?????????? :hin1: :hin1: :hin1: :hin1: C'est extrêmement faux, les médecins européens (heu représentants de commerce des gros laboratoires, pardon), pour la plupart, sont des incompétents qui ne savent même pas qu'une maladie est un signal du corps parce qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans ta vie. Ils croient que la maladie est le fruit du hasard et éventuellement d'une hérédité malchanceuse, et sont donc incapables de gérer la cause et de comprendre le véritable problème. Il a été prouvé que, par exemple, soigner un exczéma chez un jeune enfant par de l'allopathie était souvent la cause de l'asthme et autres allergies graves. Les médecins SONT responsables de leur nullité, puisqu'ils donnent des médicaments qui:
1) affaiblissent le corps et donc favorise la rechute (je parle en connaissance de cause...)
2) ne soignent pas réellement le problème mais en diminuent les effets secondaires, et donc ne vont pas à la source du problème.
Certains médicaments ont certes sauvé bien des vie, mais il faut savoir que lorsqu'on arrive à soigner une maladie, une nouvelle plus grave encore apparaît alors.
Certaines techniques de pointe comme la chirurgie peuvent être toutefois bénéfiques, mais elles sont utilisées à outrance, sans se soucier, toujours, de la véritable cause du problème. Les techniques alternatives sont peut-être moins spéctaculaires, mais traitent le problème à sa base, sur tous les plans et non seulement sur le plan physique. Cacher un problème sous un monceau de médicaments ne fait que, au mieux, le déplacer, sinon le mettre en veilleuse ou même l'accentuer, voire en déclancher d'autres en chaîne...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: relation soignant-soigné   Jeu 6 Juil 2006 - 21:52

personnellement, je préfère être guérie par un médecin qui n'en a rien à faire de moi, plutôt que mourir soignée avec attention et amour.
:docteur:
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3434
Age : 74
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: relation soignant-soigné   Jeu 20 Juil 2006 - 18:50

Ange a écrit:
Le médecin n'est pas responsable des rechutes?????????? :hin1: :hin1: :hin1: :hin1: C'est extrêmement faux, les médecins européens (heu représentants de commerce des gros laboratoires, pardon), pour la plupart, sont des incompétents qui ne savent même pas qu'une maladie est un signal du corps parce qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans ta vie. Ils croient que la maladie est le fruit du hasard et éventuellement d'une hérédité malchanceuse, et sont donc incapables de gérer la cause et de comprendre le véritable problème. Il a été prouvé que, par exemple, soigner un exczéma chez un jeune enfant par de l'allopathie était souvent la cause de l'asthme et autres allergies graves. Les médecins SONT responsables de leur nullité, puisqu'ils donnent des médicaments qui:
1) affaiblissent le corps et donc favorise la rechute (je parle en connaissance de cause...)
2) ne soignent pas réellement le problème mais en diminuent les effets secondaires, et donc ne vont pas à la source du problème.
Certains médicaments ont certes sauvé bien des vie, mais il faut savoir que lorsqu'on arrive à soigner une maladie, une nouvelle plus grave encore apparaît alors.
Certaines techniques de pointe comme la chirurgie peuvent être toutefois bénéfiques, mais elles sont utilisées à outrance, sans se soucier, toujours, de la véritable cause du problème. Les techniques alternatives sont peut-être moins spéctaculaires, mais traitent le problème à sa base, sur tous les plans et non seulement sur le plan physique. Cacher un problème sous un monceau de médicaments ne fait que, au mieux, le déplacer, sinon le mettre en veilleuse ou même l'accentuer, voire en déclancher d'autres en chaîne...
Ange, je te trouve bien sévère envers la médecine occidentale. Certes, tu dis pas mal de choses vraies, mais même si certains médecins sont, comme tu le dis, des « représentants de commerce des gros laboratoires » (les brebis galeuses existent dans tous les métiers), la majorité d’entre eux exercent leur métier du mieux qu’ils peuvent. Il ne faut pas oublier que la « machine humaine » est très complexes et qu’on est loin de percer tous les secrets de son fonctionnement. Les médecins ne sont que des êtres humains comme tout le monde ; ce sont des sortes de "techniciens" qui connaissent un certain nombre de choses concernant l’être humain, mais ils ignorent beaucoup d’autres paramètres, probablement les plus importants.

Je ne pense pas que la médecine occidentale se désintéresse des causes des maladies. Chaque fois que cette cause est connue de façon certaine, il est bien évident que cette médecine s’y attaque en premier. Le problème est que dans de nombreux cas, cette médecine ne connaît pas la cause réelle de telle ou telle maladie ; c’est la raison pour laquelle elle s’attaque aux symptômes. Est-il préférable de croiser les bras et de ne rien faire devant la souffrance humaine causée par une maladie donnée (sous prétexte que l’on ne connaît pas son origine) plutôt que d’essayer de soulager le patient en traitant le symptôme ?

L’être humain est tellement complexe qu’il y a de la place pour différentes sortes de médecines. Par exemple, la médecine occidentale est très performante dans certains domaines tels que la chirurgie et ce serait une erreur que de s’en priver. Certaines autres maladies peuvent être mieux soignées par les médecines dites douces, d’autres maladies encore sont d’ordre psychosomatiques et relèvent de la psychothérapie. Ces différentes approches ne sont pas exclusives ou contradictoires, mais complémentaires les unes par rapport aux autres. En fait, c'est au cas par cas ; le tout est, devant chaque cas, de savoir quelle est l'approche médicale la plus efficace et la plus adpatée.

Brahim
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Ryûjin
Curieux
Curieux


Nombre de messages : 35
Age : 32
Localisation : Paname
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: relation soignant-soigné   Dim 4 Mar 2007 - 19:37

quand vous avez l'appendicite, qui allez vous voir ? un chirurgien, ou un accuponcteur ?

voilà tout le problème résumé en une phrase : on va voir les homéopathes, phytothérapeutes, accuponcteurs, etc...etc... quand on a une petite maladie, qui pourrait très bien passer toute seule, ou qu'on a plus d'espoir.

Quand on a une maladie grave, et qu'on sait qu'on peut être soigné, où va t'on ? à l'hospital.

Faut croire que notre mèdecine occidentale, on lui fait plus confiance qu'on ne le croit.
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan l
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 262
Age : 43
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: relation soignant-soigné   Mar 6 Mar 2007 - 10:30

De plus il faut faire la difference entre un medecin de famile (generaliste) et chirurgien (specialiste). Un regardera l'ensemble de la photo, l'autre un détail. Un cherche à guerir et l'autre traitez. Le problème c'est plustôt le manque de medecin de famille qui font des visite a domiciles. S'il y en avait plus, ces médécins pourrait voir les élément environementaux pour aider à soigner leurs patients.

Faut arrètez de demandez aux spécialiste de faire de la médecine generale. Si tu vas voir un généraliste, il peut identifiez de quel problème il semble s'agire, et référez à un spécialiste. C'est comme un méchanicien. Si tu vas voir un spécialiste des silencieux faut pas d'attendre à ce qu'il regle les problemes de freins. Alors lorsque vous allez voir un medecin, assurez-vous de lui demandez de faire le genre de travail pour lequel il est formé.
Revenir en haut Aller en bas
Ashoka
Curieux
Curieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 34
Age : 34
Localisation : Près de Calais (62)
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: relation soignant-soigné   Mar 6 Mar 2007 - 13:08

Avant une période, j'étais soigné par le medecin du village. Jamais de problème, le medecin est très sympathique et il nous soignait très bien. Puis, j'ai été soigné, enfin non, osculté par un medecin de la ville à côté. Je suis tombé sur un medecin qui ne semblait pas vraiment s'interesser aux gens et qui pensait déjà à son prochain patient au bout de 5 minutes. Il a diagnostiqué une depression chez-moi, et en cachette, à était jusqu'à dire à ma mère qu'il me manquait une case (enfin pas dit de cette façon, mais bien compris comme-ça par ma mère). Il m'a automatiquement prescrit des anti-depresseurs sans même chercher la cause de ma depression. Il a juste précisé qu'il faudrait voir un psy. Une autre fois, je souffrais de douleurs au torse. il a à peine taté la zone et sans me poser de questions sauf si ça faisait mal quand il touchait, il a diagnostiqué une inflamation entre le sternum et les cotes (je ne sais plus le nom de ce truc entre les os)...
Finalement, je me suis plein à ma mère du manque de considération manifeste de ce medecin. Elle même m'a répondu qu'elle en avait marre, et qui puisse est, il lui a préscrit des médicaments reconnu pour des effets nocifs, alors qu'il ne lui a rien indiqué là-dessus.
Finalement, on est retourné voir le medecin du village. Au programme, une attention réelle, de l'humour (comme l'histoire d'un alien que j'attendais, qui expliquerait mes douleurs :hihi:)... Et surtout, des diagnostiques jusqu'à maintenant sans erreurs, dans certains cas des doutes émis (car il sait dire qu'il n'est pas sûr)... Dés qu'un patient lui téléphone pour lui demandé ce qu'il lui avait conseillé, il répond tout de suite, car il trouve rapidement la fiche du patient sur son ordinateur. Et oui, medecin de village à la pointe puisse qu'il s'aide d'un ordinateur (écran plat...) relié à un réseau internet pour medecins, avec encyclopédie... D'où les erreurs jusqu'alors semblant inexistant.
Cela fait un moment que je ne vais plus chez le medecin aussi souvent, étant suffisement bien soigné et considéré pour garder la forme plus longtemps Very Happy
A propos, l'inflammation diagnostiqué par le medecin de ville n'existe pas. j'ai trouvé moi-même la cause. Une simple tension musculaire dû à des toc. N'étant plus victime de ces toc, je n'ai plus mal Very Happy Si il m'avait poser des questions, il aurait fait le lien avec ma depression, car tout est lié en fait. Un mal-aise dans ma vie provocant dépression, toc...
Je suis en bonne santé en dehors de ça Very Happy

A oui, le medecin de village qui n'est pas végétarien, respecte tout à fait mon choix et rassure même souvent ma mère en disant que ce n'est pas dangereux et que d'ailleurs, les français en général, mangent trop de viande :) Je pense l'avoir un peu convaincu en fait, quand il voyait mes résultats sanguins et ma santé plus tôt enviable :alien:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: relation soignant-soigné   Jeu 26 Juil 2007 - 20:44

Chaque médicament , qui est un principe actif chimique, est à même de créer des "effets indésirables". On nomme ça l'effet iatrogène d'un médicament. La subtilité du médecin est de considérer le rapport bénéfice-risque d'une thérapie... tirez pas sur l'ambulance....
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 105
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: relation soignant-soigné   Jeu 26 Juil 2007 - 20:50

Tout à fait de l'avis de mon ami Hiram. Le problème vient à mon sens que l'homme d'aujourd'hui ne veut plus courir de risque. Or un médicament est toujours un risque calculé qu'on prend pour soigner une maladie pire encore. Avez-vous pensé au nombre de gens qui meurent dans un accident de voiture en allant faire leurs courses? Est-ce que ça a jamais empêché quiconque d'aller au supermarché?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: relation soignant-soigné   

Revenir en haut Aller en bas
 
relation soignant-soigné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» relation soignant-soigné
» VIH-Sida : Un patient soigné
» ON CHARCUTE !!! ON CHARCUTE !!!... MAIS APRES SI PROBLEME ?
» Citations du Monde: Beauté et Compassion - Kaisen
» Une relation symbiotique fossile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Parlez-nous de vous :: Tout ce que vous avez envie de dire-
Sauter vers: