Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les mots

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31495
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Les mots   Lun 27 Déc 2010 - 17:27

Faut-il accorder de l'importance aux mots ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les mots   Lun 27 Déc 2010 - 19:36

florence_yvonne a écrit:
Faut-il accorder de l'importance aux mots ?

Pour le Bouddha (ce que je peux être embétant avec ça) les mots et les lettres n'ont aucune importance...
Et pour Jésus (là aussi j'suis envahissant) le mal sort de la bouche et non le contraire.... Pas évident

Aujourd'hui je pense que l'on a compris qu'il fallait bien méditer avant de dire des choses importantes et puisque nous sommes dans l'ère de la communication,les problèmes de dialogues ne sont plus que des souvenirs des temps passés...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les mots   Lun 27 Déc 2010 - 20:12

Code:
les problèmes de dialogues ne sont plus que des souvenirs des temps passés...

Mais il faut le dire vite... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Les mots   Mar 28 Déc 2010 - 9:47

Pascal a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Faut-il accorder de l'importance aux mots ?

Pour le Bouddha (ce que je peux être embétant avec ça) les mots et les lettres n'ont aucune importance...
Et pour Jésus (là aussi j'suis envahissant) le mal sort de la bouche et non le contraire.... Pas évident

Aujourd'hui je pense que l'on a compris qu'il fallait bien méditer avant de dire des choses importantes et puisque nous sommes dans l'ère de la communication,les problèmes de dialogues ne sont plus que des souvenirs des temps passés...

Les prétendus fondateurs de religions auraient mieux fait de se taire, car s'il n'ont rien écrit, légions sont ceux qui ont écrit des conneries en leur nom...

Les mot donnent vie aux choses, dans l'Egypte antique une chose qui n'était pas nommée, n'existait pas. Very Happy (ce qui semble logique)

Si le mot était écrit puis effacé, la chose nommée disparaissait à jamais. Ce qui était écrit prenait vie, existait pour la postérité...

La parole (les mots) sacrée était écrite et était. Pareil dans la bible, la parole divine s'incarne dans la matière et devient visible, les mots du dieu peuvent être interprétés, les mots désignant les choses prennent vie

Le mot hiéroglyphe dérive du grec hieroglúphos, formé lui-même à partir de hierós (« sacré ») et glúphein (« graver »).

Les Égyptiens eux-mêmes nommaient leur écriture medou-netjer (« parole divine ») soit en translittération, mdw nṯr :
Certain traduisent par "parole", "mais "mot" serait une interprétation mieux adaptée.

Citation :
Les signes hiéroglyphiques sont medw-netjer, «mots des dieux», qui détiennent en eux-mêmes le pouvoir des mots. Ceux-ci contiennent la puissance de la création et en posséder la clé signifie accéder aux possibilités du monde divin : la parole, écrite ou lue, peut créer l'offrande de pain pour le défunt, la résurrection ou la renaissance pour une vie éternelle. À cette fin, l'écriture naît et se développe, car elle ne sert initialement que pour les inscriptions commémoratives.
(Ecriture dans l'Egypte antique)

Les incantations répétées, les prières, ont conservées "l'idée créatrice" que l'on accorde au pouvoir des mots...
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Fibonacci
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 675
Age : 52
Localisation : Sous la voûte étoilée
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: Les mots   Mar 28 Déc 2010 - 18:55

Personne a écrit:
Les prétendus fondateurs de religions auraient mieux fait de se taire, car s'il n'ont rien écrit, légions sont ceux qui ont écrit des conneries en leur nom...
Ou ces fondateurs auraient dû eux-même coucher par écrit leur "révélation"... Quoique ce ne soit pas obligatoirement non plus un gage de sérieux!

Personne a écrit:
Les Égyptiens eux-mêmes nommaient leur écriture medou-netjer (« parole divine ») soit en translittération, mdw nṯr :
Certain traduisent par "parole", "mais "mot" serait une interprétation mieux adaptée.

J'ignore si le mot "mot" possède une étymologie indo-européenne (ou "eurindienne", n'est-ce pas, mon cher Personne?), mais l'égyptien "mdw" pourrait fort bien être l'ancêtre du latin "muttum"... les deux rives de la Méditerranée ne sont pas si éloignées, et des échanges intenses ont eu lieu pendant des siècles. A moins qu'il s'agisse une fois encore d'une onomatopée, symbolisant le son qui sort des lèvres entrouvertes... (Mmmmm!)

Personne a écrit:
Les incantations répétées, les prières, ont conservées "l'idée créatrice" que l'on accorde au pouvoir des mots...
D'où l'existence de langues "sacrées", dont la récitation est efficace même si on ne la comprend pas ou mal. Le sumérien chez les Assyriens, le sanskrit dans l'hindouisme ou le latin il y a peu encore dans l'Église catholique...

Fibo.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31495
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Les mots 1   Mar 4 Jan 2011 - 14:19

Un mot est mort quand il est dit
disent certains -
Moi je dis qu'il commence à vivre
De ce jour là.

Emily Dickinson

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31495
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Les mots   Mar 4 Jan 2011 - 14:20

Le Mot

Braves gens, prenez garde aux choses que vous dites !
Tout peut sortir d'un mot qu'en passant vous perdîtes ;
TOUT, la haine et le deuil !
Et ne m'objectez pas que vos amis sont sûrs
Et que vous parlez bas.
Ecoutez bien ceci :
Tête-à-tête, en pantoufle,
Portes closes, chez vous, sans un témoin qui souffle,
Vous dites à l'oreille du plus mystérieux
De vos amis de cœur ou si vous aimez mieux,
Vous murmurez tout seul, croyant presque vous taire,
Dans le fond d'une cave à trente pieds sous terre,
Un mot désagréable à quelque individu.
Ce MOT — que vous croyez que l'on n'a pas entendu,
Que vous disiez si bas dans un lieu sourd et sombre —
Court à peine lâché, part, bondit, sort de l'ombre ;
Tenez, il est dehors ! Il connaît son chemin ;
Il marche, il a deux pieds, un bâton à la main,
De bons souliers ferrés, un passeport en règle ;
Au besoin, il prendrait des ailes, comme l'aigle !
Il vous échappe, il fuit, rien ne l'arrêtera ;
Il suit le quai, franchit la place, et cætera
Passe l'eau sans bateau dans la saison des crues,
Et va, tout à travers un dédale de rues,
Droit chez le citoyen dont vous avez parlé.
Il sait le numéro, l'étage ; il a la clé,
Il monte l'escalier, ouvre la porte, passe, entre, arrive
Et railleur, regardant l'homme en face dit :
"Me voilà ! Je sors de la bouche d'un tel."
Et c'est fait. Vous avez un ennemi mortel.

Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mots   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les mots
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mots croisés
» Super Pédant Man : mille et un mots et expressions français expliqués
» Le rallye des mots
» Petits mots confisqués
» Au cas où Robert emploirait des mots difficiles à comprendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Philosophie-
Sauter vers: