Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anniversaire

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Anniversaire   Lun 10 Jan 2011 - 13:33

Je sais que les TJ ne fêtent pas leurs anniversaire, mais est-il autorisé à un non-TJ de souhaiter bon anniversaire à un TJ ?

Je demande cela afin d'éviter de gaffer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lucretia
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 656
Age : 71
Localisation : .
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Re: Anniversaire   Lun 10 Jan 2011 - 21:13

Personne ne nous interdit de fêter son anniverssaire! cheers
Revenir en haut Aller en bas
alexandre
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 880
Age : 57
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Anniversaire   Mer 27 Avr 2011 - 16:50

La WT pour étayer sont interdiction des anniversaires, que la célébration des anniversaires de naissance est étroitement liée aux coutumes païennes.
Nous pouvons dire que tant de choses sont liées aux coutumes païennes que ce serait une vraie perte de temps que de nous faire du souci pour les retracer.

De plus, ces coutumes que pratiquent les gens, en connaissent-ils encore les racines, les origines ? Les bougies d'anniversaire ne sont-elles pas devenues les objets d'une simple tradition populaire ? Qui, de nos jours, pense vraiment qu'en disposant ces bougies sur un gâteau, il protège des démons ou assure la sécurité future de celui qui va souffler dessus pour les éteindre ?

Mais laissons parler un autre périodique, le " Réveillez-Vous ! " du 8 janvier 2000 (article : "Un point de vue équilibré sur les coutumes" - page 27) :

"Lorsqu'il décidera s'il suivra ou non une telle ou telle coutume, un chrétien devra surtout se demander : Quel est selon la Bible, le point de vue de Dieu ? ... que penser des coutumes autrefois liées à des pratiques discutables, mais qui a présent font surtout partie des convenances ? Par exemple, bien des coutumes observées lors des mariages, y compris l'échange d'alliances et le partage d'un gâteau, ont peut-être des origines païennes. Faut-il en conclure que les chrétiens doivent les rejeter ? Les chrétiens doivent-ils examiner à la loupe chaque coutume pour s'assurer qu'elle n'a pas eu de côté condamnable quelque part ou à une époque ? Paul écrit que "là où est l'esprit de Jéhovah, là est la liberté". (2 Corinthiens 3:17 ; Jacques 1:25). Dieu veut que nous usions de cette liberté non comme une occasion pour satisfaire des désirs égoïstes, mais pour exercer nos facultés de perception à distinguer et le bien et le mal (Galates 5:13 ; Hébreux 5:14 ; 1 Pierre 2:16). Par conséquent, dans les domaines où les principes bibliques ne sont pas transgressés, les Témoins de Jéhovah n'établissent pas de règle rigide. Chaque chrétien doit plutôt réfléchir aux tenants et aux aboutissants, puis prendre une décision personnelle."

Les TdJ devraient suivre ces sages conseils issus de leurs publications.
Revenir en haut Aller en bas
Mistral
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Terre
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Anniversaire   Mer 27 Avr 2011 - 17:42

Et que dire de celui-ci ?

"La piñata, une vieille tradition
DE L’UN DE NOS RÉDACTEURS AU MEXIQUE
LES enfants du voisinage font une fiesta. Nous les entendons crier : “ Dale ! Dale ! Dale ! ” (Vas-y, frappe ! Allez ! Allez !) Nous jetons un coup d’œil dans la cour et là, nous apercevons un âne en papier mâché, aux couleurs vives, suspendu entre deux arbres. Les yeux bandés, un enfant essaie de le percer à coups de bâton, sous les encouragements bruyants des invités. Enfin, l’âne se brise : bonbons, fruits et jouets se répandent à terre. Au milieu des rires, tous les convives s’empressent de ramasser les cadeaux. Ils ont l’air de bien s’amuser. On nous explique que l’objet en forme d’âne s’appelle une piñata et que c’est une tradition, au Mexique et dans d’autres pays sud-américains, de la faire éclater au cours d’une fête.
Nous nous demandons pourquoi la piñata a un tel succès. Quelle est son origine ? Le fait de la casser a-t-il une signification particulière ? Nous décidons de nous renseigner.
L’origine de la piñata
Selon une opinion répandue, les Chinois auraient été les premiers à utiliser quelque chose de semblable à la piñata dans leurs fêtes du Nouvel An, qui marquaient aussi le début du printemps. Ils fabriquaient des coques en forme de vaches, de bœufs et de buffles, qu’ils recouvraient de papier de couleur et qu’ils remplissaient de cinq sortes de graines. À l’aide de bâtons colorés, ils les cassaient pour les ouvrir. Puis ils brûlaient le papier décoratif, rassemblaient les cendres et les gardaient toute l’année en guise de porte-bonheur.
On pense qu’au XIIIe siècle le voyageur vénitien Marco Polo a rapporté chez lui la “ piñata ” chinoise. C’est d’ailleurs là qu’elle a pris son nom actuel, de l’italien pignatta, ou marmite fragile, et que les graines ont été remplacées par des bibelots, des bijoux ou des bonbons. La tradition a ensuite gagné l’Espagne. Il était de coutume de briser la piñata le premier dimanche du carême. Apparemment, c’est au début du XVIe siècle que des missionnaires espagnols ont introduit la piñata au Mexique.
Cependant, les missionnaires ont dû être surpris (tout comme nous) de constater que les peuples indigènes du Mexique avaient déjà une tradition semblable. Les Aztèques, par exemple, célébraient en fin d’année l’anniversaire de Huitzilopochtli, leur dieu du soleil et de la guerre, en plaçant dans son temple un pot d’argile sur un poteau. Ce pot était orné de plumes colorées et rempli de petits trésors. Ils le brisaient avec un bâton, et les trésors se répandaient en offrande pour l’image de leur dieu. Les Mayas aussi avaient un jeu dans lequel les participants devaient, les yeux bandés, cogner un pot d’argile suspendu à une corde.
Dans leur stratégie d’évangélisation des Indiens, les missionnaires espagnols se sont ingénieusement servis de la piñata pour évoquer notamment la lutte des chrétiens contre le Diable et le péché. La piñata traditionnelle était un pot d’argile recouvert de papier coloré auquel on donnait une forme d’étoile à l’aide de sept cônes garnis de glands. Ces cônes étaient censés représenter les sept péchés capitaux : l’avarice, la gourmandise, la paresse, l’orgueil, l’envie, la colère et la luxure. Frapper la piñata les yeux bandés symbolisait la foi aveugle et la volonté de vaincre la tentation ou le mal. Les friandises qu’elle contenait étaient la récompense.
La piñata aujourd’hui
Plus tard, la piñata est devenue partie intégrante des festivités des posadas qui ont lieu à Noël, et c’est encore le cas aujourd’hui. (On utilise une piñata en forme d’étoile pour représenter l’étoile qui a mené les astrologues à Bethléhem.) La piñata est aussi l’invitée indispensable lors des anniversaires. Elle est devenue une telle tradition au Mexique qu’elle s’est exportée dans d’autres pays.
Nous avons constaté que, pour beaucoup de Mexicains, la piñata a perdu sa signification religieuse. Pour la plupart, elle n’est qu’un jeu inoffensif. D’ailleurs, elle sert à de nombreuses occasions, pas seulement lors des posadas ou des anniversaires. En outre, elle peut revêtir bien d’autres formes que celle de la traditionnelle étoile : animaux, fleurs, clowns, etc.
S’ils envisagent d’inclure une piñata dans une réunion entre amis, les chrétiens devraient tenir compte de la conscience des autres (1 Corinthiens 10:31-33). Le plus important n’est pas de savoir ce que cette pratique signifiait il y a plusieurs siècles, mais plutôt comment on la considère aujourd’hui dans la région. Évidemment, les avis varient d’un endroit à un autre. Voilà pourquoi il est sage de ne pas monter en épingle ce genre de question. La Bible déclare : “ Que chacun continue à chercher, non pas son propre avantage, mais celui de l’autre. ” — 1 Corinthiens 10:24.
[Notes]
Dans certaines religions, telles que le catholicisme, le carême est la période de pénitence de 40 jours qui se termine par la célébration de la Semaine sainte, laquelle précède le jour de Pâques.
Au Mexique, les posadas sont des festivités qui s’étalent sur les neuf jours précédant Noël et qui mettent en scène Joseph et Marie cherchant une posada, c’est-à-dire une auberge. À la fin de chaque journée, on brise une piñata.
[Illustration, page 23]
Si vous envisagez d’inclure une “ piñata ” dans une réunion entre amis, tenez compte de la conscience des autres.
"


Voilà une bien curieuse mansuétude envers le mexique.....
Alexandre, toi qui a de bien intéressantes lectures, le mexique, ça ne te dis rien ?
Revenir en haut Aller en bas
alexandre
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 880
Age : 57
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Anniversaire   Jeu 28 Avr 2011 - 10:13

Citation :
Voilà une bien curieuse mansuétude envers le mexique.....
Alexandre, toi qui a de bien intéressantes lectures, le mexique, ça ne te dis rien ?

ta citation est issue d'une publication de la WT...dans l'affirmative pourrais-tu nous en communiquer les references svp ?

Le Mexique ça me rappele certains arrangement de la WT qui pour ne pas payer d'impots avait refusé le statut de religion pendant des années.

L'aspect arbitraire des sentences de la WT est incroyable...en clair la WT s'octroie le droit de décider quelles sont les coutumes d'origine "païennes" acceptables (l'échange d'alliances, le partage d'un gâteau...) et celles inaccepatbles (Noël, anniversaire....)....au nom de quelle autorité ? ? ?

Par contre je suis d'accord avec cette phrase :

"Le plus important n’est pas de savoir ce que cette pratique signifiait il y a plusieurs siècles, mais plutôt comment on la considère aujourd’hui dans la région"
Revenir en haut Aller en bas
Mistral
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Terre
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Anniversaire   Ven 29 Avr 2011 - 12:42

alexandre a écrit:
Citation :
Voilà une bien curieuse mansuétude envers le mexique.....
Alexandre, toi qui a de bien intéressantes lectures, le mexique, ça ne te dis rien ?

ta citation est issue d'une publication de la WT...dans l'affirmative pourrais-tu nous en communiquer les references svp ?

Le Mexique ça me rappele certains arrangement de la WT qui pour ne pas payer d'impots avait refusé le statut de religion pendant des années.

L'aspect arbitraire des sentences de la WT est incroyable...en clair la WT s'octroie le droit de décider quelles sont les coutumes d'origine "païennes" acceptables (l'échange d'alliances, le partage d'un gâteau...) et celles inaccepatbles (Noël, anniversaire....)....au nom de quelle autorité ? ? ?

Par contre je suis d'accord avec cette phrase :

"Le plus important n’est pas de savoir ce que cette pratique signifiait il y a plusieurs siècles, mais plutôt comment on la considère aujourd’hui dans la région"

La citation vient du Réveillez-vous du 22/09/2003.

Si on remplace le mot « Pignatta » par « anniversaire » dans cet article, on se demande pourquoi les anniversaires sont « interdit » par les TJ.
Revenir en haut Aller en bas
salimou
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 366
Age : 46
Localisation : france
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: Re: Anniversaire   Lun 8 Juil 2013 - 18:17

.
Dans un premier temps, les TJ enseignaient que les enfants de Job  fêtaient un anniversaire :

"Job était riche, honoré et dans une situation prospère ... un coup de tonnerre frappa la maison dans laquelle ses fils et ses filles fêtaient un anniversaire ...".

Photodrame de la Création - 1914 - page 52 : http://temoinsdejesus.fr/ANNIV/Job.png
Revenir en haut Aller en bas
Ornicar
Etudiant
Etudiant
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 102
Localisation : Planète Terre (provisoirement)
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: Anniversaire   Mar 16 Fév 2016 - 15:52

florence_yvonne a écrit:
Je sais que les TJ ne fêtent pas leurs anniversaire, mais est-il autorisé à un non-TJ de souhaiter bon anniversaire à un TJ ?

Je demande cela afin d'éviter de gaffer  Very Happy

La réponse est OUI, Florence-Yvonne. Les Témoins de Jéhovah sont habitués à ce qu'on leur dise "bon anniversaire", ou bien plus souvent qu'on leur souhaite "Joyeux Noël" ou encore le fameux "Bonne année", autant de fêtes qu'ils refusent de célébrer.

Dans un tel cas, leur Collège Central leur conseille de répondre simplement "Merci", avec un grand sourire. Ils éviteront soigneusement d'ajouter "Vous aussi", ce qui signifierait qu'ils vous souhaitent quelque chose qu'ils considèrent comme païen, voire satanique.

De même, si vous leur offrez un cadeau pour leur anniversaire ou pour Noël, ils l'accepteront poliment (ce sont les consignes de leur Collège Central), mais ils en profiteront pour vous expliquer pourquoi de leur côté ils ne vous offrent rien. Ils considéreront cette petite conversation comme de la "prédication" et rapporteront à la fin du mois, sur une petite fiche, le temps qu'ils auront consacré à vous expliquer tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Zantafio
Curieux
Curieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Age : 103
Localisation : Sur terre
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Re: Anniversaire   Mar 9 Aoû 2016 - 14:33

Bonjour,

Les Témoins de Jéhovah ne fêtent pas les anniversaires de naissance, parce que les premiers chrétiens et les Juifs des temps bibliques ne les approuvaient pas.

" La célébration des anniversaires était une notion tout à fait étrangère aux conceptions des chrétiens de cette période. " — The History of the Christian Religion and Church, During the Three First Centuries (New York, 1848) de Johann Neander, p. 190.

" Les Hébreux de l’époque postérieure considéraient l’observance des anniversaires comme faisant partie du culte idolâtrique, opinion qui était largement confirmée par ce qu’ils voyaient des observances courantes liées à ces jours. "
The Imperial Bible-Dictionary (Londres, 1874) de Patrick Fairbairn, tome I, p. 225.

Bien sûr, il y aurais encore d'autres choses à dire, mais je m'arrête là pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
http://religionsmondiales.forumprod.com/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Anniversaire   Mar 9 Aoû 2016 - 16:50

Je pense que tout occasion est bonne de se réjouir.
Revenir en haut Aller en bas
Zantafio
Curieux
Curieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Age : 103
Localisation : Sur terre
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Re: Anniversaire   Mar 9 Aoû 2016 - 19:11

Effectivement, toute occasion est bonne de se réjouir. Selon les TJ, les chrétiens peuvent se réjouir sainement en famille ou entre amis, mais pour eux à d'autres moments.

Eccl. 3:12, 13:" Il n’y a rien de meilleur pour eux que de se réjouir et de faire le bien durant leur vie; et aussi que tout homme mange, et boive, et voie le bien pour tout son dur travail. C’est le don de Dieu. "

1 Cor. 10:13:" Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. "
Revenir en haut Aller en bas
http://religionsmondiales.forumprod.com/
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6408
Age : 68
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Anniversaire   Mer 10 Aoû 2016 - 12:20

Zantafio a écrit:

Eccl. 3:12, 13:" Il n’y a rien de meilleur pour eux que de se réjouir et de faire le bien durant leur vie; et aussi que tout homme mange, et boive, et voie le bien pour tout son dur travail. C’est le don de Dieu. "
Je me permets un petit commentaire sur la dernière phrase. Un homme travaille sur une tâche et en récupère les fruits. Disons que c'est la récompense de la part de dieu pour ce travail. Mais il s'agit d'ici un échange et non d'un don. Si l'homme n'avait pas fait le travail, il n'aurait rien reçu. On ne parle là pas d'un don mais d'une récompense ou d'un salaire. Le principe même du don est de donner sans attendre quelque-chose en retour.
Revenir en haut Aller en bas
Zantafio
Curieux
Curieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Age : 103
Localisation : Sur terre
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Re: Anniversaire   Mer 10 Aoû 2016 - 18:08

Donc en fait, l'homme est récompensé pour son dur travail en ayant droit à son salaire. Comme dit le proverbe: tout effort mérite récompense.

Mais Dieu nous a donné la faculté d'aimer, d'apprécier, telle que aimer quelqu'un, apprécier son travail, etc. De plus, nous avons la faculté d'analyser.

Tout ces bienfaits sont des dons de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://religionsmondiales.forumprod.com/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31469
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Anniversaire   Jeu 11 Aoû 2016 - 17:04

Nous on fête les anniversaires en mangeant au restaurant, cela fait office de cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
seb
Curieux
Curieux


Masculin Nombre de messages : 12
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 21/11/2013

MessageSujet: Re: Anniversaire   Sam 11 Fév 2017 - 11:02

Voici un article très complet sur le sujet : http://ex-temoinsdejehovah.org/fetes3.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anniversaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anniversaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bientôt, le 9ème anniversaire des "attentats " du 11 septembre...
» Anniversaire Jean Michel
» Bon anniversaire Jojo
» Joyeux anniversaire
» journée anniversaire super sympa et nature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum Témoins de Jéhovah-
Sauter vers: