Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Y H W H et le nouveau testament

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 12 ... 23  Suivant
AuteurMessage
alexandre
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 880
Age : 56
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 15:22

Pour les Témoins de Jéhovah, l’emploi du Nom divin (et, bien sûr, particulièrement sous sa forme moderne “Jéhovah”) est une des conditions nécessaires pour se déclarer pratiquant du vrai culte. Renoncer à user de ce Nom, dans son culte, c’est méconnaitre Dieu, presque un reniement, et celui qui se contente de « Dieu », de « l’Éternel » ou de « Père » pour désigner la personne de Dieu, ne peut donc être approuvé par Lui. Les éditions de la Bible qui renoncent à traduire le Tétragramme sont, pour les TdJ, lourdement fautives.

C’est l’une des doctrines de base du jéhovisme.

Pourtant, nombre de TdJ ignorent que ce problème de traduction ne se pose dans les faits que pour l’Ancien Testament (les Écriture hébraïques) ; en effet, ce Nom n’apparait nulle part dans le Nouveau Testament, tel qu’il nous est parvenu, et les Témoins de Jéhovah sont dans l’incapacité de présenter un seul manuscrit antique du Nouveau Testament (les Écritures grecques chrétiennes) qui nous montrerait Jésus Christ, ou ses premiers disciples, faire usage du Nom Yhwh, sous quelque forme que ce soit !

Si les TdJ ignorent, pour nombre d’entre eux, que ce Nom est absent du texte du NT, c’est parce que le NT qu’ils lisent est celui de la “Traduction du Monde Nouveau” (ou “TMN”) qui est la traduction de la Bible éditée par la Société Watchtower. Or on trouve bien le Nom divin, sous la forme « Jéhovah », dans le NT de la Bible des TdJ, quand bien même il n’apparait pas dans le texte grec. On le trouve précisément 237 fois dans la traduction jéhoviste.

Dans le texte grec du NT, Dieu est systématiquement désigné par les mots grec “Kurios” (c’est-à-dire : “Seigneur”) ou “Théos” (“Dieu”, évidemment). Il y est bien sûr également souvent question du “Père” (“Pater”, en grec), qui est d’ailleurs l’appellation exclusive de Jésus pour s’adresser à Dieu (jusque dans la “prière modèle” reconnue par les TdJ, en Matthieu 6.9s). Ce sont là les seuls termes grecs par lesquels est désigné Dieu dans le NT.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 15:30

Et pour cause, Alexandre!!! Les évangiles nous présentent Jésus comme un juif pieux qui enseigne dans le temple et dont la sagesse est reconnue par des docteurs de la loi comme Nicodème et Joseph d'Arimathie. Il est impensable qu'il ait un jour contrevenu à la règle juive interdisant de prononcer le nom ineffable, que seul le grand prêtre pouvait prononcer à certains moments bien précis de l'année, dans le saint des saints du temple.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30862
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 16:14

Pourquoi chercher à prononcer Y H W H , il n'a pas été conçu pour l'être
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 16:38

florence_yvonne a écrit:
Pourquoi chercher à prononcer Y H W H , il n'a pas été conçu pour l'être
En effet. Il y a deux lectures possibles du tétragramme: la première est "Je suis", mais la deuxième que nous donne l'écrivain Irène Mainguy est passionnante: Yod représenterait selon elle un principe masculin, fécondant, Hé un principe de liaison et Vav le principe féminin, fécondé.
Yod Hé Vav Hé signifierait donc: Masculin ET Féminin, ET...
Et quoi? Ce n'est pas précisé, mais symboliquement on peut y voir la création, le cosmos ou l'homme.
Ce faisant, on rejoint le principe trinitaire classique formé d'une famille de base: père, mère et enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 18:21

@LuKe Sky;

Eh bien moi comme tu le sais, enfin je crois, la lettre Hé + Hé signifierait : Réunion des deux principes; donc Yod force centrifuge et Vav principe de la force centripète ou Masculin-Féminin ou Actif-Passif...
Donc Yod (et)! Vav = Réunion=fécondité qui nous donne: = Le Fils... Puisque Yod veut dire; dieu en hébreux, Vav deviendrait donc le Saint esprit...

Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 18:22

Voilà. Mais le saint-Esprit n'est qu'un avatar asexué de la polarité féminine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 18:32

Lucael a écrit:
Voilà. Mais le saint-Esprit n'est qu'un avatar asexué de la polarité féminine.

C'est très ambigue . Je ne sais pas si nous saurions décoder ce sigle, mais perso j'ai vraiment une très bonne vision de la chose... Et cela me ramène toujours à mes fameuses déductions; vishnu=yod=dieu père=force centripète
civa=vav=st esprit=centrifuge ... Mais civa n'est pas assexué que je sache?
brahma=hé hé,la réunion le fils.

Voilà je ne sais pas si tu aurait un truc à répondre sur ma déduction fais comme tu veux...
C'est effectivement ambigue car il existe une quatrième forme suprême de ce grand architecte et c'est; l'absolu, alors nous entrons dans le domaine de la métaphysique.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11190
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 18:38

Lucael a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Pourquoi chercher à prononcer Y H W H , il n'a pas été conçu pour l'être
En effet. Il y a deux lectures possibles du tétragramme: la première est "Je suis", mais la deuxième que nous donne l'écrivain Irène Mainguy est passionnante: Yod représenterait selon elle un principe masculin, fécondant, Hé un principe de liaison et Vav le principe féminin, fécondé.
Yod Hé Vav Hé signifierait donc: Masculin ET Féminin, ET...
Et quoi? Ce n'est pas précisé, mais symboliquement on peut y voir la création, le cosmos ou l'homme.
Ce faisant, on rejoint le principe trinitaire classique formé d'une famille de base: père, mère et enfant.

Ou bien, pourquoi pas : Yod, principe masculin ; He, principe féminin ; et Vav, le produit de l'union amoureuse de Yod et He ?
On a ainsi la famille trinitaire.
Mais alors, que vient faire le deuxième He ?
Il ouvrirait un cycle nouveau de la famille trinitaire.


Hé est la lettre du souffle de vie.
http://www.alephbeth.net/alphabet/he.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 18:54

Salut Jean Pierre;

Peut-on trouver l'alphabet complet qui correspond à ton lien qui n'en donne que le (HE) ? merci pour ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 7692
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 19:01

Lucael a écrit:
Voilà. Mais le saint-Esprit n'est qu'un avatar asexué de la polarité féminine.
Il y a un peu de ça: ruah (esprit) est un mot féminin.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11190
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 21:05

Pascal a écrit:
Salut Jean Pierre;

Peut-on trouver l'alphabet complet qui correspond à ton lien qui n'en donne que le (HE) ? merci pour ta réponse.
J'ai cherché mais je ne l'ai pas trouvé;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 21:37

La lettre Youd se présenta alors et dit :

"Qu'il te plaise, Maître du monde, de m'utiliser en premier pour la création du monde, puisque je réside en premier dans le nom sacré".
L'Eternel répondit :
"Il est suffisant pour toi d'être gravé et inscrit en moi, tu es le canal de ma volonté ; tu dois rester dans mon nom".

Le Vav entra et s'avanca en disant :

"Maître du monde, qu'il te plaise de m'utiliser en premier pour la création du monde, car je suis une des lettres de ton Nom. L'Eternel lui dit :
"Toi, Vav ainsi que Hé, il vous suffit d'être les lettres de mon Nom, de faire parti du mystère de mon Nom, gravées et inscrites dans mon Nom. Je ne vous donnerais donc pas la première place dans la création du monde".

Symbolisme

A l'origine, l'image du vav représentait un clou ou une cheville. En hébreu, le vav sert de conjonction de coordination et représente tout ce que réunit les choses entre elles ; en liant et en unifiant comme le font la lumière et l'air.
Le vav symbolise la création, l'union, la fécondation entraînant la naissance et la vie; Vav est à la fois le lien et la divergence entre l'être et le néant, le sentiment, l'affection, le désir. Elle symbolise également une complète harmonie intérieure, résultat d'une transformation et d'une persévérance.

Symbolisme

youd vient de yad, la main. C'est la main avec le poignet et les doigt étendus. Cette lettre symbolise, par sa valeur la création du monde par dix paroles. youd, à peine plus grande qu'un point, est la plus petite de lettres de l'alphabet et pourtant c'est elle qui contient le plus de puissance. Enfin, youd symbolise la capacité d'agir, l'expression individuelle, l'intéraction dans le monde, le monde des sens, la matière principale, la création.

Et voici le lien pour les amateurs d'hébreux, c'est très poétique en plus.

http://www.darnna.com/phorum/read.php?13,98460
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 21:38

Voici : http://www.moncelon.com/kabbale.htm

Et j'en profite cher JP, pour corriger en toute amitié ce que tu écrivais plus haut: Vav est bien le principe féminin, qu'on retrouve dans le nom d’Ève, par exemple.
Cette singularité de l’alphabet hébreu fera dire à A-D Grad : « On ne conçoit d’ailleurs pas d’autre langue idéale, où la différence entre l’Homme (Adam : Aleph-Daleth-Mem, soit 1+4+40+45) et la Femme (‘Havah - ‘Heth -Vav - Hé, soit 8+6+5 = 19) peut donner le nombre de Yahweh, c’est-à-dire 26 (45-19=26) ».


En tous cas on est au coeur du mystère et à 100000 lieues du mot Jéhovah qui ne veut strictement rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 21:55

Pascal a écrit:
Et cela me ramène toujours à mes fameuses déductions; vishnu=yod=dieu père=force centripète
civa=vav=st esprit=centrifuge ... Mais civa n'est pas assexué que je sache?
brahma=hé hé,la réunion le fils.

Voilà je ne sais pas si tu aurait un truc à répondre sur ma déduction fais comme tu veux...
C'est effectivement ambigue car il existe une quatrième forme suprême de ce grand architecte et c'est; l'absolu, alors nous entrons dans le domaine de la métaphysique.
Je suis entièrement de ton avis, no comment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11190
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Ven 29 Avr 2011 - 22:39

Lucael a écrit:
Voici : http://www.moncelon.com/kabbale.htm

Et j'en profite cher JP, pour corriger en toute amitié ce que tu écrivais plus haut: Vav est bien le principe féminin, qu'on retrouve dans le nom d’Ève, par exemple.
Bien noté.

Citation :
Cette singularité de l’alphabet hébreu fera dire à A-D Grad : « On ne conçoit d’ailleurs pas d’autre langue idéale, où la différence entre l’Homme (Adam : Aleph-Daleth-Mem, soit 1+4+40+45) et la Femme (‘Havah - ‘Heth -Vav - Hé, soit 8+6+5 = 19) peut donner le nombre de Yahweh, c’est-à-dire 26 (45-19=26) ».
Fabuleux !

Citation :
En tous cas on est au coeur du mystère et à 100000 lieues du mot Jéhovah qui ne veut strictement rien dire.
On pourrait aussi bien dire : Jahévoh ou Jéhuvoh ou Jihavuh ...

Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9806
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Lun 2 Mai 2011 - 8:36

J-P Mouvaux a écrit:


Citation :
En tous cas on est au coeur du mystère et à 100000 lieues du mot Jéhovah qui ne veut strictement rien dire.
On pourrait aussi bien dire : Jahévoh ou Jéhuvoh ou Jihavuh ...


La lettre "J" n'existe ni en hébreu, ni en grec
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
alexandre
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 880
Age : 56
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Lun 2 Mai 2011 - 11:56

Comment expliquer que l’usage d’un nom PRÉCIS, formalisé, prononcé, utilisé comme un mot “normal”, pour désigner Dieu ne fasse l’objet du moindre débat dans les Évangiles ?

Pourquoi les Pharisiens, dans les Évangiles, reprochent-ils à Jésus de ne pas respecter le Sabbat, de ne pas se laver rituellement les mains, de discuter avec des impurs, etc, etc. mais JAMAIS ne lui reprochent de prononcer le Nom divin ?

On peut d’ailleurs inverser le problème : comment Jésus, qui dans les Évangiles ne s’économise pourtant pas pour dénoncer plusieurs des pratiques rituelles et des traditions des Pharisiens, peut ne JAMAIS leur reproche celle consistant à ne plus prononcer le Nom divin, qui serait pourtant, si l’on suit la logique des TdJ, peut-être la pire de toutes ?

Réponse la plus évidente : la question ne s’est jamais posée parce que ni Jésus ni ses disciples ne prononçaient ce Nom, et respectaient eux-mêmes la pratique de leur époque (et comme l’indique d’ailleurs le texte du NT.)
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 62
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Lun 2 Mai 2011 - 12:30

Alexandre, c'est intéressant, j'attends de lire les réponses ("y avé" comme un problème ?)
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Lun 2 Mai 2011 - 13:29

alexandre a écrit:
Réponse la plus évidente : la question ne s’est jamais posée parce que ni Jésus ni ses disciples ne prononçaient ce Nom, et respectaient eux-mêmes la pratique de leur époque (et comme l’indique d’ailleurs le texte du NT.)
Plus évident que ça, tu meurs. Ce fait explique très bien pourquoi les manuscrits grecs contiennent le mot "Kurios" et la malhonnêteté de la TMN qui l'a remplacé partout par le mot "Jéhovah".
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 11190
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Lun 2 Mai 2011 - 13:31

Personne a écrit:


La lettre "J" n'existe ni en hébreu, ni en grec
Alors on pourrait aussi bien dire :
Yahévoh ou Yéhuvoh ou Yihavuh ...

Revenir en haut Aller en bas
alexandre
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 880
Age : 56
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Lun 2 Mai 2011 - 14:04

Mais il n’y a pas que ce vide dans le texte lui-même qui devrait nous interpeler, il y a aussi une absence totale de débat autour de ce texte.

Si vraiment le Tétragramme avait été présent dans la première version du NT, et qu’il n’apparait plus dans aucun de ces manuscrits aujourd’hui, c’est qu’il y a eu décision de le supprimer. Il a fallu que les scribes d’Égypte, de Syrie ou de Grèce acceptent tous d’opérer la même subtilisation aux mêmes endroits.

Mais alors pourquoi ne retrouve-t-on nulle part de traces d’un débat entre les chrétiens du 2nd siècle à ce sujet ?
Pourquoi ne trouve-t-on pas d’échanges d’arguments entre ceux qui seraient pour le remplacement du Nom, et ceux qui s’y opposent ?

Tous les sujets “chauds” de la théologie chrétienne sont clairement exposés par les Irenée, Justin, Tertullien et compagnie. On lit chez eux le combat contre les “hérésies”, on voit les débats sur la divinité du Christ, sur la tradition apostolique, le combat conte la mouvance gnostique, etc… Pourquoi pas une seule fois n’est-il question d’un débat pour ou contre l’usage du Nom divin dans les Écritures ?

Réponse la plus simple : Si les copistes et les théologiens des premiers siècles n’ont pas débattu de cette question, c’est tout simplement parce que ce Nom n’a JAMAIS figuré dans le NT, et que personne n’a jamais eu à se demander si on devait le substituer ou le conserver.

Au passage, on peut encore légitimement s’interroger sur la façon dont sont censés s’y être pris les scribes pour se mettre tous ensemble d’accord, à ce point-là, du seul point de vue “technique”. Ils ont fait comment ? Ils se sont mis d’accord par visio-conférence ?

Et non seulement, ils se seraient mis d’accord pour faire disparaitre le Nom des manuscrits, mais en plus ils se seraient arrangés pour faire disparaitre toute trace de leur malversation. Pour la LXX, par exemple, les différentes écoles n’étaient pas d’accord entre elles sur le traitement du Nom divin, et ça se retrouve dans les manuscrits (jusque relativement tard, d’ailleurs, et pas seulement au 1er ou 2nd siècle).

le cas du NT, il y aurait donc un complot pour subtiliser le nom, un complot si parfaitement mené qu’il aurait pris soin de faire disparaitre les preuves (c’est-à-dire que les comploteurs s’arrangent pour qu’il ne reste pas une seule filière de manuscrits qui leur échappe). Mais comment s’y sont-ils pris ? Et à une époque où il n’y avait même pas de pouvoir ecclésiastique centralisé, qui plus est ? Car il ne faut pas oublier que ces copistes, qui se seraient tous mis d’accord, n’appartenaient pas à UNE église, mais à une constellation de groupes qui luttaient parfois âprement les uns contre les autres, justement à cause de désaccord théologiques. Étrangement, il n’y a donc que sur cette falsification des manuscrits qu’ils se seraient tous entendu…

Les TdJ réalisent-ils les inepties auxquelles les réduisent les conséquences de leur affirmation ?
Revenir en haut Aller en bas
alexandre
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 880
Age : 56
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mar 3 Mai 2011 - 10:24

Il y a aujourd’hui plus de 24 000 manuscrits du Nouveau Testament dont 5400 au moins sont complets. Contrairement à ce que clame certains apologistes chrétiens, les variations sont extrêmement importantes. Suivant les estimations, il y aurait, suivant le système de comptage, entre 200 000 et 400 000 variations soit plus que le nombre de mots dans le NT. (Source : Bart D. Ehrman "Whose word is it ? - p.88-90 . Continuum Editions - ISBN 978-1-84706-314-4).
Malgré ces centaines de milliers de variations, il n’y a pas une seule fois la présence du tétragramme

Cette absence est encore abordée, non sans une certaine ambiguïté, à l’article “Jéhovah” de l’encyclopédie jéhoviste “Étude Perspicace des Écritures” (page 1253) :"Au vu de ces arguments, il semble tout à fait surprenant que les copies manuscrites disponibles du texte original des Écritures grecques chrétiennes ne contiennent pas le nom divin sous sa forme pleine"

Ici, la formulation sous sa forme pleine est volontairement ambiguë. Elle laisse entendre que le Nom apparaitrait sous une autre forme, ce qui est très équivoque : cela fait référence au mot “alléluia” qu’on trouve dans le chapitre 19 du livre de l’Apocalypse (ou Révélation). Or “alléluia” est un mot à part entière, c’est une formule liturgique employée “pour elle-même”, et son rapport avec le Nom divin n’est qu’étymologique (tout comme pour des noms comme celui de Jésus ou celui de Joseph). Il n’est absolument pas utilisé comme une façon de désigner Dieu, pas plus que ne le sont les prénoms Jésus ou Joseph. Soutenir que le Nom divin apparaitrait dans le NT parce qu’il est étymologiquement à l’origine du mot “alléluia” n’a donc pour objectif que de créer un flou, dont le but est de minimiser le plus possible l’absence totale de ce Nom dans le NT pour désigner Dieu
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30862
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mar 3 Mai 2011 - 12:51

Y H W H mais où sont-ils allé chercher un nom pareil ?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe83
Etudiant
Etudiant


Nombre de messages : 240
Age : 54
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 4 Mai 2011 - 16:09

Dis-nous Alexandre et dans les manuscrit hébreux combien de fois figure le nom de YHWH????
Trouve t-on aussi le tétragramme dans des manuscrits de la Septante avant Jésus Christ et après Jésus Christ?
Est-ce que certains auteurs connus avant le quatrième siècle et donc après Jésus ont utilisés une forme du nom de Dieu en donnant un sens au tétragramme????
Et pourquoi alors dans l'AT le tétragramme est resté maintenu puisque ce sont des copies de copies??????
Au fait comment se fait-il que le tétragramme qui apparait pourtant pas dans le Nt reste le nom le plus employé dans la bible????? Beaucoup plus que le nom de Jésus d'ailleurs???
Tu connais l'histoire d'une météorite? Elle laisse une trace n'est-ce pas pourtant si l'empreinte est bien présente le bloc de pierre a disparue...
Qu'en est -il avec le nom de Dieu? Son absence dans une certaine partie de la Bible prouve t-il que sa trace à totalement disparue????
Comment par exemple expliquer que l'on retrouve le tétragramme dans des rouleaux de la Septante très anciens alors que dans d'autres plus récent il a disparu dans les parties ou il apparaissait initialement????

Et puis comment compredre les paroles de Dieu lui-même sur son nom en Exode 3:15 à savoir que YHWH SERA SON NOM POUR L'ETERNITE????????
A+
Revenir en haut Aller en bas
alexandre
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 880
Age : 56
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 4 Mai 2011 - 16:56

Citation :
Dis-nous Alexandre et dans les manuscrit hébreux combien de fois figure le nom de YHWH????0

ça recommence.... à défaut de fournir des réponses précises et argumentées...tu réponds aux questions par d'autres questions...bravo !

Avant de répondre à tes questions, tu n'expliques pas pourquoi la TMN insère l'occurence "Jéhovah" dans le NT, alors qu'aucun manuscrit ne contient ce Nom ???
POURQUOI ?

Citation :
Est-ce que certains auteurs connus avant le quatrième siècle et donc après Jésus ont utilisés une forme du nom de Dieu en donnant un sens au tétragramme????
Et pourquoi alors dans l'AT le tétragramme est resté maintenu puisque ce sont des copies de copies??????
Au fait comment se fait-il que le tétragramme qui apparait pourtant pas dans le Nt reste le nom le plus employé dans la bible????? Beaucoup plus que le nom de Jésus d'ailleurs???

Encore une diversion !
Le sujet est le Tétragramme dans le NT.....PAS dans l'AT !

Citation :
Qu'en est -il avec le nom de Dieu? Son absence dans une certaine partie de la Bible prouve t-il que sa trace à totalement disparue????

OUI ! Je ne vois pas quelle autre conclusion tirer.
Il y a aujourd’hui plus de 24 000 manuscrits du Nouveau Testament dont 5400 au moins sont complets. Contrairement à ce que clame certains apologistes chrétiens, les variations sont extrêmement importantes. Suivant les estimations, il y aurait, suivant le système de comptage, entre 200 000 et 400 000 variations soit plus que le nombre de mots dans le NT. (Source : Bart D. Ehrman "Whose word is it ? - p.88-90 . Continuum Editions - ISBN 978-1-84706-314-4).
Malgré ces centaines de milliers de variations, il n’y a pas une seule fois la présence du tétragramme

Citation :
Comment par exemple expliquer que l'on retrouve le tétragramme dans des rouleaux de la Septante très anciens alors que dans d'autres plus récent il a disparu dans les parties ou il apparaissait initialement????

L’argument de départ avancé par les TdJ pour justifier leur refus de traduire avec exactitude le texte grec du NT tel qu’il est, tient à une théorie qu’ils formulent sur le corpus de la LXX (qui est donc un texte de l’AT).
L’immense majorité des manuscrits de la LXX qui nous sont parvenus ne contiennent pas le Nom divin, eux non plus. Dans ces manuscrits, chaque fois que le texte hébreu contient le Nom יהוה celui-ci est souvent rendu par le mot grec “kurios” (Seigneur), parfois par “théos”.
Toutefois, cette pratique n’est pas totalement généralisée. On a aussi trouvé d’autres manuscrits de la LXX qui montrent un tout autre choix de “traduction”.

Il n’est peut-être pas inutile d’observer que les Témoins de Jéhovah font habilement “glisser” la question de ce qui est écrit noir sur blanc dans le Nouveau Testament, vers celle de ce qui aurait été écrit dans l’Ancien Testament de référence des rédacteurs du NT. On ne parle donc plus de ce qui est effectivement écrit dans le NT par ses rédacteurs, mais de ce qui aurait pu être lu par eux. Il faut bien noter, avant d’accepter d’analyser cette question, qu’on ne parle déjà plus du vrai problème :
les TdJ ne s’intéressent plus à ce que nous disent les témoins directs, mais débattent seulement de témoins indirects, auxquels ils accordent plus d’importance.

Et il faut encore garder à l’esprit, lorsque l’on traite de cette question, que si les TdJ font basculer ainsi la discussion des témoins textuels directs vers des témoins indirects, et surtout que si ils donnent contre toute logique une prééminence aux seconds, c’est uniquement parce que les premiers leur donnent tort sur toute la ligne ! Il ne leur est nécessaire de se référer aux témoins indirects que parce que leur exploitation doit faire l’objet d’un travail d’interprétation. Et on jouit évidemment de bien plus de liberté, pour faire jouer cette interprétation dans le sens souhaité, en choisissant de rester cantonné au domaine des hypothèses plutôt que de s’en tenir aux “vrais” témoins textuels du NT.
La rhétorique des TdJ consiste donc dans le déploiement d’un écran de fumée, qui n’a pour fonction que de brouiller un problème pourtant relativement simple.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y H W H et le nouveau testament
Revenir en haut 
Page 1 sur 23Aller à la page : 1, 2, 3 ... 12 ... 23  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouveau Testament (Texte et sans audio)
» En quelle année le Nouveau Testament a-t-il été imprimé ?
» Y H W H et le nouveau testament
» 2 Timothée 3 (nouveau testament)
» Des erreurs dans le Nouveau Testament ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum Témoins de Jéhovah-
Sauter vers: