Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Y H W H et le nouveau testament

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 15:37

depuis quand kurios et elle la traduction e du tétragramme car kurios n'est pas un nom propre mais un titre .
et tu évites de répondre a cela sur l'emploi du tétragramme.
t G. Howard de l’université de Géorgie (Journal of Biblical Literature, vol. 96, Boston 1977, p. 63) :
Citation :
“ Des découvertes récentes en Égypte et dans le désert de Juda nous permettent de voir de première main l’emploi du nom de Dieu aux temps préchrétiens. Ces découvertes sont importantes pour les études du N[ouveau] T[estament] en ce qu’elles établissent une analogie littéraire avec les documents chrétiens les plus anciens et qu’elles expliquent peut-être comment des auteurs du NT ont utilisé le nom divin. Dans les pages qui suivent, nous avancerons la théorie que le nom divin, יהוה (et peut-être des abréviations du nom), se trouvait écrit à l’origine dans les citations du NT tirées de l’A[ncien] T[estament] et dans les allusions qu’on y faisait, et qu’avec le temps le nom a été remplacé par le substitut [abréviation de Kurios, “ Seigneur ”]. Cette suppression du Tétragramme a, selon nous, jeté la confusion dans l’esprit des premiers Gentils devenus chrétiens sur la relation entre le ‘ Seigneur Dieu ’ et le ‘ Seigneur Christ ’, ce qui se reflète dans la tradition manuscrite du texte du NT. ”

tu ne l'avais surement pas vue
je te signal que ce monsieur Howard n'est pas tj.
tu vois a mon contacte tu en apprend des choses sur la bible.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 15:49

Kurios veut dire Seigneur et est le mot substitué au nom divin que les Juifs ne pouvaient pas prononcer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 15:54

Lucael a écrit:
Kurios veut dire Seigneur et est le mot substitué au nom divin que les Juifs ne pouvaient pas prononcer.
je sais ce que veux dire ce mot mais depuis quand SEIGNEUR est il en un nom propre?
de quel SEIGNEUR tu parles de LOUIS XIV de Charlemagne ?
SACHE QUE Seigneur EST UN TITRE tout comme DIEU. contrairement au tétragramme qui lui a une signification précise.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10943
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 15:59

alexandre a écrit:
Puisqu’on parle des faits, ceux-ci montrent sans trop de détours que Philon, un Juif d’Alexandrie, par exemple, au début du 1er siècle (avant la rédaction du NT, donc) lisait bel et bien Kurios, et certainement pas יהוה dans sa LXX.
Il ne pouvait évidemment pas y avoir le mot יהוה dans la LXX puisqu'elle était en grec et pas en hébreu ni araméen.
Revenir en haut Aller en bas
alexandre
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 880
Age : 56
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:08

Le professeur Howard, le même qui est si souvent cité par la Watchtower et ses fidèles, tient, lui aussi, à bien avertir le lecteur de cette différence, dès l’introduction de son fameux article (publié dans Journal of Biblical Literature, vol. 96, 1977, N°1). Notons au passage que le professeur Howard n’a jamais eu la prétention que d’exposer une hypothèse, un scénario possible, avec des arguments dont nous avons vu précédemment qu’ils n’étaient pas suffisants pour établir des faits, et qu’ils ne rendaient pas compte de certains traits de la littérature de l’époque (chez Aristobule, par exemple, mais plus encore chez Philon, que nous avons cité). Mais outre le fait que les TdJ cite cette hypothèse comme si elle établissait des faits, ils oublient surtout que cette même hypothèse ne concerne la pratique jéhoviste que dans une certaine mesure, et justement sur un point qui est bien loin d’être essentiel selon l’idée qu’ils s’en font..

En effet avant même de présenter son hypothèse, le professeur Howard tient à avertir son lecteur, dans une note en bas de page :
« Pour éviter toute confusion, il faut préciser dès maintenant que nous traitons avant tout de la question du nom divin tel qu’il a été écrit dans les documents anciens, et non du ou des mots prononcés par le lecteur lorsqu’il rencontrait le nom divin dans le texte. Ce qui a été prononcé constitue une toute autre question, et bien que cette question soit conséquente dans un autre contexte, il n’en sera que rapidement question dans la discussion qui suit. » [C’est le professeur Howard qui souligne le mot « écrit »]


Comme vous le voyez, émettre une hypothèse sur ce qui était écrit dans la Septante ne nous renseigne pas sur la lecture qui était faite de ce texte.



Citation :
Des découvertes récentes en Égypte et dans le désert de Juda nous permettent de voir de première main l’emploi du nom de Dieu aux temps préchrétiens. Ces découvertes sont importantes pour les études du N[ouveau] T[estament] en ce qu’elles établissent une analogie littéraire avec les documents chrétiens les plus anciens et qu’elles expliquent peut-être comment des auteurs du NT ont utilisé le nom divin. Dans les pages qui suivent, nous avancerons la théorie que le nom divin, יהוה (et peut-être des abréviations du nom), se trouvait écrit à l’origine dans les citations du NT tirées de l’A[ncien] T[estament] et dans les allusions qu’on y faisait, et qu’avec le temps le nom a été remplacé par le substitut [abréviation de Kurios, “ Seigneur ”]. Cette suppression du Tétragramme a, selon nous, jeté la confusion dans l’esprit des premiers Gentils devenus chrétiens sur la relation entre le ‘ Seigneur Dieu ’ et le ‘ Seigneur Christ ’, ce qui se reflète dans la tradition manuscrite du texte du NT. ”
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:11

J-P Mouvaux a écrit:
alexandre a écrit:
Puisqu’on parle des faits, ceux-ci montrent sans trop de détours que Philon, un Juif d’Alexandrie, par exemple, au début du 1er siècle (avant la rédaction du NT, donc) lisait bel et bien Kurios, et certainement pas יהוה dans sa LXX.
Il ne pouvait évidemment pas y avoir le mot יהוה dans la LXX puisqu'elle était en grec et pas en hébreu ni araméen.
mais certains manuscrits grec ne traduisent pas le tétragramme il le transcrit en hébreux seulement.
[img] [/img]
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10943
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:14

alain 425 a écrit:

il traduit le tétragramme en hébreu.
autre chose il n'est pas le seul a remettre le tétragramme au grand dam de nos détracteur.
Qui ça, "il" ?

Je ne vois pas ce que viennent faire ici les "versions du Nouveau Testament en langues africaines, américaines, asiatiques et des îles du Pacifique

Et tu ne réponds pas à ma question :
Citation :
dans la Bible de Hutter, ce passage de
Romains 10.3
Citation :
ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu;
est-il le seul où apparaisse ce mot YHWH, dans le texte hébreu ; et par quoi est-il traduit dans le grec et le latin ?

Pour la Tossefta, c'est vrai que j'aurais eu aussi vite fait d'aller voir wikipedia.


Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:18

Mais c'est vraiment incroyable !!! A force d'essayer de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, tu en arriverais à nous faire douter. Je te le répète: personne n'a dit que le tétragramme désignant Dieu n'apparaissait pas par endroits dans l'ancien testament, mais il n'apparaît nulle part dans le nouveau. Ce n'est quand même pas difficile à comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:22

[quote="J-P Mouvaux"]
alain 425 a écrit:

il traduit le tétragramme en hébreu.
autre chose il n'est pas le seul a remettre le tétragramme au grand dam de nos détracteur.
Qui ça, "il" ?
les autres traducteurs que j'ais cité plus haut entre SAVOIR
Bible de Chouraqui (1985)
Évangiles et Apocalypse de C. Tresmontant (parus entre 1984 et 1988)
A Literal Translation of the New Testament... From the Text of the Vatican Manuscript, de Herman Heinfetter (1863)
The Christian’s Bible—New Testament, de George LeFevre (1928)
El Nuevo Testamento de Nuestro Señor Jesucristo, de Pablo Besson (1981)
Die heilige Schrift des neuen Testaments, de D. von Brentano (1791).


Revenir en haut Aller en bas
alexandre
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 880
Age : 56
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:24

L’étude de George Howard



Observations : Il est important que les lecteurs comprennent la portée de l’étude de Howard.

1) La base textuelle de l’étude est l’emploi du nom de Dieu à l’époque pré-chrétienne. C’est-à-dire, l’étude de Howard examine seulement les manuscrits des Écritures hébraïques. (Comme nous le verrons, tous ses exemples textuels sont tirés de la version de la Septante [LXX], laquelle constitue les Écritures hébraïques traduites en grec. La version de la Septante n’inclut pas les Écritures grecques chrétiennes.)

2) L’étude de Howard ne traite pas des 237 références Jéhovah se trouvant dans la Traduction du monde nouveau. Howard dit plutôt que : «… [il avancera] une théorie [voulant] que le nom divin se trouvait écrit à l’origine dans les citations du NT tirées de l’AT et dans les allusions qu’on y faisait.» C’est-à-dire que la théorie de Howard se préoccupe seulement des 112 [5] citations directes et indirectes des Écritures hébraïques.

3) Les lecteurs devraient aussi noter que, en l’absence de preuve textuelle, l’entière prémisse pour la discussion de l’emploi du Tétragramme dans les Écritures grecques chrétiennes est basée sur des phrases telles que «… il y a de bonnes raisons de croire…,» «… nous pouvons imaginer que…,» «… l’emploi de substituts doit avoir exclus…,» «…jusqu’à quel point nous ne le saurons jamais…,» «…si nous permettons à notre imagination de comparer…,» et, «… nous pouvons imaginer que…» Ces déclarations peuvent être difficilement interprétées comme des affirmations d’évidence empirique.

4) Dans son étude, Howard introduit une ambiguïté au sujet du Tétragramme, ambiguité qui est souvent partagée par les publications de la Watch Tower. Une discussion commencera souvent avec des références au Tétragramme dans la Septante et alors elle sera étendue comme si les Écritures grecques chrétiennes étaient le même document. La Septante et les Écritures grecques chrétiennes sont séparées par quelques 300 ans et elle représentent des traditions manuscrites distinctement séparées. Ce qui peut être correctement dit de l’un n’est pas nécessairement vrai de l’autre, malgré l’emploi de la Septante au cours de l’époque de la congrégation chrétienne primitive. De même manière, une discussion des citations des Écritures hébraïques est souvent confondue avec les autres références Jéhovah dans la Traduction du monde nouveau. Un énoncé peut être fait de manière appropriée concernant l’emploi d’une citation des Écritures hébraïques par un rédacteur original, lequel emploie le nom divin, alors qu’un prolongement de cet énoncé aux autres 237 références Jéhovah peut s’avérer être inadéquat. Les lecteurs doivent soigneusement séparer la Septante et les Écritures grecques chrétiennes. Les lecteurs doivent également faire une distinction entre un passage qui provient des (et cite les) Écritures hébraïques et d’une déclaration étant faite par un rédacteur des Écritures chrétiennes dans laquelle il n’y a pas de source de citation.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10943
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:26

[quote="alain 425"]
J-P Mouvaux a écrit:
alain 425 a écrit:

il traduit le tétragramme en hébreu.
autre chose il n'est pas le seul a remettre le tétragramme au grand dam de nos détracteur.
Qui ça, "il" ?
les autres traducteurs que j'ais cité plus haut entre SAVOIR
Bible de Chouraqui (1985)
Évangiles et Apocalypse de C. Tresmontant (parus entre 1984 et 1988)
A Literal Translation of the New Testament... From the Text of the Vatican Manuscript, de Herman Heinfetter (1863)
The Christian’s Bible—New Testament, de George LeFevre (1928)
El Nuevo Testamento de Nuestro Señor Jesucristo, de Pablo Besson (1981)
Die heilige Schrift des neuen Testaments, de D. von Brentano (1791).
Et tu ne réponds pas à ma question :
Citation :
dans la Bible de Hutter, ce passage de
Romains 10.3
Citation:
ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu;

est-il le seul où apparaisse ce mot YHWH, dans le texte hébreu ; et par quoi est-il traduit dans le grec et le latin ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:28

il fait une bonne étude et c'est dure pour toi que quelqu'un puisse reconnaître que le tétragramme était utilisé par les premiers chrétiens.
ça tu l'as a travers de la gorge.
mais tu va t'y faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:30

[quote="J-P Mouvaux"]
alain 425 a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:

Qui ça, "il" ?
les autres traducteurs que j'ais cité plus haut entre SAVOIR
Bible de Chouraqui (1985)
Évangiles et Apocalypse de C. Tresmontant (parus entre 1984 et 1988)
A Literal Translation of the New Testament... From the Text of the Vatican Manuscript, de Herman Heinfetter (1863)
The Christian’s Bible—New Testament, de George LeFevre (1928)
El Nuevo Testamento de Nuestro Señor Jesucristo, de Pablo Besson (1981)
Die heilige Schrift des neuen Testaments, de D. von Brentano (1791).
Et tu ne réponds pas à ma question :
Citation :
dans la Bible de Hutter, ce passage de
Romains 10.3
Citation:
ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu;

est-il le seul où apparaisse ce mot YHWH, dans le texte hébreu ; et par quoi est-il traduit dans le grec et le latin ?

mais si je t'ais déjà répondu tu ma pas bien vue .
il le traduit pas il le transcrit en hébreu tout simplement que se soit en latin ou en grec.
voila un lien qui parle sur cette traduction
http://books.google.com/books?id=lRXWMrgO9K0C&pg=PA226&sig=C2JbJWtupb2Z2x0VI1Pg8203MtA&hl=fr#v=onepage&q&f=false
Revenir en haut Aller en bas
alexandre
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 880
Age : 56
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:39

Citation :
il fait une bonne étude et c'est dure pour toi que quelqu'un puisse reconnaître que le tétragramme était utilisé par les premiers chrétiens.
ça tu l'as a travers de la gorge.
mais tu va t'y faire.

Les lecteurs devraient aussi noter que, en l’absence de preuve textuelle, l’entière prémisse pour la discussion de l’emploi du Tétragramme dans les Écritures grecques chrétiennes est basée sur des phrases telles que «… il y a de bonnes raisons de croire…,» «… nous pouvons imaginer que…,» «… l’emploi de substituts doit avoir exclus…,» «…jusqu’à quel point nous ne le saurons jamais…,» «…si nous permettons à notre imagination de comparer…,» et, «… nous pouvons imaginer que…» Ces déclarations peuvent être difficilement interprétées comme des affirmations d’évidence empiriq
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:44

Le nom divin a été exclu de certaines Bibles. Pourquoi ?

Au premier et au deuxième siècle naissait une superstition en rapport avec le Nom de Dieu. Une confirmation de cela se trouve dans la déclaration de la Mishna rabbinique, qui plus tard devenait la base du Talmud. Après avoir nommé ceux qui ne feraient pas partie du prochain monde, il est écrit dans Sanhédrin 10 : 1 : « Abba Saul dit : Aussi celui qui prononce le Nom avec les lettres exactes ». Donc ceux qui prononceraient le Nom ne participeraient pas au monde nouveau.

Pourquoi cette interdiction de prononcer le Nom ? Pour l’expliquer, les opinions divergent. L’une d’elle veut que les Juifs aient trouvé le Nom de Dieu trop sacré pour le prononcer. Ils hésitèrent finalement même à l’écrire. Un autre avis est qu’ils aient voulu éviter tout abus. Une dernière position entend qu’ils aient eu peur que le document où se trouvait le Nom Divin ne tombe dans les mains d’apostats.

La septante – indiquée comme LXX est une traduction des écritures Hébraïques en grec. Visiblement, les traducteurs commencèrent leur travail pendant le règne de Ptolémée II Philadelphia (285-246 avant JC). La septante est notamment restée dans un bon état de conservation dans 3 écritures onciales : le Codex Vaticanus, le Codex Sinaïticus et le Codex Alexandrinus. Dans ces écrits (4° siècle), le Nom Divin n’apparaît plus. A la place du Nom de Dieu se trouve « Kurios » ou « Seigneur ». Beaucoup de traductions les ont repris.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:50

Des affirmations péremptoires sans l'ombre d'une preuve. On constate une fois de plus, que la WT ne traduit pas le texte tel qu'il existe mais tel qu'elle pense que Dieu l'a conçu. Sur quelle base? Une ligne téléphonique directe?
Revenir en haut Aller en bas
alexandre
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 880
Age : 56
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:53

Citation :
Des affirmations péremptoires sans l'ombre d'une preuve. On constate une fois de plus, que la WT ne traduit pas le texte tel qu'il existe mais tel qu'elle pense que Dieu l'a conçu. Sur quelle base? Une ligne téléphonique directe?

On ne peut pas lutter contre le fanatisme !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 16:55

Lucael a écrit:
Des affirmations péremptoires sans l'ombre d'une preuve. On constate une fois de plus, que la WT ne traduit pas le texte tel qu'il existe mais tel qu'elle pense que Dieu l'a conçu. Sur quelle base? Une ligne téléphonique directe?

Une sorte de téléphone rouge...?!

On ne le saura jamais. C'est triste...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 17:02

[img] [/img]
Des fragments de la fin du Ve siècle ou du début du VIe siècle de n. è. de la version grecque d’Aquila portent aussi le nom divin en caractères hébreux anciens.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 17:48

alain 425 a écrit:
Des fragments de la fin du Ve siècle ou du début du VIe siècle de n. è. de la version grecque d’Aquila portent aussi le nom divin en caractères hébreux anciens.
Qui a dit le contraire? La version d'Aquila, ne contient encore une fois que l'AT et pas le nouveau. Tu es donc hors-sujet, mon cher modérateur, puisque ce fil est consacré au NT.
Revenir en haut Aller en bas
Mistral
Chercheur
Chercheur


Masculin Nombre de messages : 69
Age : 57
Localisation : Terre
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 18:03

alain 425 a écrit:
Au premier et au deuxième siècle naissait une superstition en rapport avec le Nom de Dieu.

En fait la fameuse superstition est apparue avant le premier siècle, chez les Pharisiens et les Samaritains.
http://fr.wikipedia.org/wiki/YHWH

La WT fait partir cette superstion au premier siècle pour qu'il soit le dit que Jésus prononcait le tétragramme.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10943
Age : 90
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 22:19

alain 425 a écrit:

mais si je t'ais déjà répondu tu ma pas bien vue .
T'es bouchée ou quoi ?

Ma question, c'est :
Citation :
dans la Bible de Hutter, ce passage de
Romains 10.3
Citation:
ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu;

est-il le seul où apparaisse ce mot YHWH, dans le texte hébreu ; et par quoi est-il traduit dans le grec et le latin ?
Dis-moi où et quand tu y as répondu ; ça changera de tes baratins redondants.



Dernière édition par J-P Mouvaux le Jeu 12 Mai 2011 - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 23:14

Pfff... A quoi ça rime tout ça!

Le peu que je sais sur la linguistique m'autorise à confirmer que dans l'hébreu les lettres qui composent le tétragramme n'existent pas.

Ceux qui parlent arabe par exemple savent très bien que l'alif que nous translittérons par la lettre latine, d'origine phénicienne "A" n'est qu'une convention, car en réalité nous imageons un son par une lettre.

En latin, le mot Jérusalem est traduit par Hiérosolymorum (relevé dans Tacite -Histoire)
En grec, chez Flavius Josèphe on lit "Ioudaia" pour Judée, "Ioudaious" pour Juifs, "Iesous" pour Jésus

Il faut donc que les TJ démontrent par quelle gymnastique ils peuvent prétendre avec certitude l'orthographe originelle d'un nom en utilisant des lettres qui n'étaient pas encore utilisées ou inventées.



Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Mer 11 Mai 2011 - 23:26

alain 425 a écrit:
[img] [/img]
Des fragments de la fin du Ve siècle ou du début du VIe siècle de n. è. de la version grecque d’Aquila portent aussi le nom divin en caractères hébreux anciens.
C'est de l'hébreu ancien ça ?
Selon les TJ, que représentent ces lettres, bien que l'on remarque sur l'image qu'il semble s'agir du début d'un mot volontairement coupé?

Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
alexandre
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 880
Age : 56
Localisation : sud de la france
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Jeu 12 Mai 2011 - 9:42

Il y a donc, à l’époque qui nous intéresse plusieurs éditions différentes de la LXX, et pas du tout UN texte qui serait standardisé, le même pour tous, comme le sont nos livres d’aujourd’hui.


Le professeur A.Pietersma démontra dans un article fort bien argumenté de 1984, que des papyrus (de la LXX), précisément parmi ceux qui sont cités comme preuves de “l’usage de l’époque” par la Watchtower, portent nettement la marque d’une révision, d’un travail de correction systématique par le scribe, et que le modèle original de ce papyrus ne comportait très probablement pas le Tétragramme.

Il ne s’agit donc pas de “l’usage de l’époque”, mais simplement de l’usage d’une certaine école du judaïsme…

On pourra encore noter soit la malhonnêteté intellectuelle, soit l’ignorance des TdJ (dans les deux cas, c’est bien embrassant pour des personnes qui prétendent au titre d’“enseignants”, comme le revendiquent tous les TdJ…), lorsqu’ils appellent à témoin de leur théorie des papyrus contenant le texte des révisions de Symmaque et d’Aquila.

En effet, ils s’agit là de révisions, comme leur nom l’indique, qui avaient, elles aussi, l’ambition de corriger le texte traditionnel de la LXX considéré comme “altéré” (par rapport à leurs conceptions du judaïsme, essentiellement issues de la branche “pharisienne” qui s’imposera comme “autorité centrale” après la chute de Jérusalem). Ces révisions constituent un remaniement en profondeur du texte traditionnel de la LXX.

Or, ces révisions sont postérieures à la rédaction du NT (en tout cas selon la chronologie qu’en donnent les TdJ). Ces révisions n’ont donc pas pu être utilisées par Paul ou ses contemporains. Citer ces révisions comme preuve -ou même comme indice- que la LXX qu’utilisaient ces chrétiens contenait bien le Nom divin est donc particulièrement fautif.

Le principe même d’une “révision”, c’est qu’elle entend corriger le texte précédent, que le “réviseur” trouve inadapté.
Se référer à un texte corrigé ne nous donne évidemment pas d’indication de ce qu’était le texte avant d’avoir été corrigé ! Affirmer que le Tétaragramme se trouvait dans le texte traditionnel de la LXX avant sa révision puisqu’il s’y trouve après, est donc un non-sens : la présence du Tétragramme en hébreu fait précisément partie de ce que l’on pense avoir été (en autre, bien sûr) l’objet de la correction.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   Jeu 12 Mai 2011 - 10:10

Bien de ton avis, Alexandre. De plus les TdJ du forum pratiquent un enfumage systématique en extrapolant au NT des citations (douteuses par ailleurs) de l'AT, qui ne prouvent absolument pas que dans les épitres et les évangiles le tétragramme était employé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y H W H et le nouveau testament   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y H W H et le nouveau testament
Revenir en haut 
Page 5 sur 23Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouveau Testament (Texte et sans audio)
» En quelle année le Nouveau Testament a-t-il été imprimé ?
» Y H W H et le nouveau testament
» 2 Timothée 3 (nouveau testament)
» Des erreurs dans le Nouveau Testament ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum Témoins de Jéhovah-
Sauter vers: