Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réflexion sur la didactique

Aller en bas 
AuteurMessage
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Réflexion sur la didactique    Dim 15 Mai 2011 - 8:17

Comment l'esprit,ce grand moteur arrive t'il à extrapoler des modes de pensées
aussi diverses et complexes et ce sur tout ce qui existe
et pourquoi l'homme ce complique t'il la vie avec tant de détails ?


La valeur de l'homme se mesure telle à toutes ses tergivations de l'esprit ?
Ses imbriquements de la pensée sont telles garantes de la véritable
connaissance de son être ?
Ou bien n'est-ce que le chemin rocailleux de l'apostasie de la chaire ?


Est-ce vraiment nécessaire dans la vie d'agir ainsi envers soi ?
Car l'intangibilité de l'esprit libre et exent de la pensée de l'autre
me semble être le sacré
de l'individu sain...

Je me demande comment ses pensées complexes
oui comment peuvent t'elles apporter à l'individus
cette équilibre intérieure
voilà cette hésitation qui me taraude...
J'ai un parcours fait en solitude
Mes pensées surgissaient dans l'instant
et puis elles n'étaient plus...
Et le débat ,n'existait pas ...il avait reconnaissance
c'était simplement moi ...je ne luttais pas contre ma personne
j'ai appris à vivre avec moi même
En respect de moi même ...



Vous en pensez quoi ?
La complexité des mots sciants a t'elle un rapport avec
l'esprit savant et ou détenant un plus grand savoir ?

J'ai pris le chemin du coeur et de ma libre pensée avec vous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion sur la didactique    Dim 15 Mai 2011 - 10:24

Pandore a écrit:
Comment l'esprit,ce grand moteur arrive t'il à extrapoler des modes de pensées
aussi diverses et complexes et ce sur tout ce qui existe
et pourquoi l'homme ce complique t'il la vie avec tant de détails ?

En effet, certains se compliquent leur vie à souhait.

Je pense que tu es en recherche d'un équilibre et de la compréhension de la vie.
Et tu as peut-être été déçue de la réponse de certains.
Il me semble que tu pourrais tenter aussi une approche de la philosophie bouddhiste qui est une des bonnes manières d'apprendre à se poser les bonnes questions avant d'attendre des réponses.

Personnellement, je suis toujours surprise de trouver la vie et les choses si simples et si évidentes. Mais je suis peut-être dans l'erreur. Et je suis peut-être complètement débile. Va savoir. Je suis sûre que certains le pensent, ici... !!Very Happy Very Happy

Mais tu auras sûrement d'autres réponses très intéressantes de nos autres amis du forum. Wink
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion sur la didactique    Dim 15 Mai 2011 - 14:02

Si Mansour a écrit:
Pandore a écrit:
La valeur de l'homme se mesure telle à toutes ses tergivations de l'esprit ?
Ses imbriquements de la pensée sont telles garantes de la véritable
connaissance de son être ?
Ou bien n'est-ce que le chemin rocailleux de l'apostasie de la chaire ?
.............................................................................................................
.............................................................................................................
J'ai pris le chemin du coeur et de ma libre pensée avec vous

La compréhension intuitive et immédiate n'est malheureusement pas
donnée a tout le monde. La complexité n'en est donc que suite naturelle
avec ses expressions multiples qui, toutes, reflètent une approche réelle.
Ces réflexions n'ont la priorité d'une manière effective que dans la mesure
ou les comportements peuvent susciter certaines confusions. Vous savez
fort bien qu'arrivé au sommet de la connaissance surtout théologique,
et même métaphysique on entre dans une crise existentielle qui est celle
du doute en toute chose et pour la reprise de conscience tout un mouvement
de pensée devient plus que nécessaire..

Je ne comprends rien à ce que tu racontes. Mais tu dois avoir raison...!!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Réflexion sur la didactique    Dim 15 Mai 2011 - 23:39

La chose qui m'a surprise à la lecture et cette crise existentielle

Vraiment ,fait telle référence à une folie passagère de l'esprit ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Réflexion sur la didactique    Lun 16 Mai 2011 - 19:28

Il est possible que ce soit cela ,la fougue passionnelle et toutes ses bassesses...
L'exploration des idées à l'intérieur de lui et les jets naissant à l'extérieur...mais sous le visage terrible de l'homme ,cette facade sombre de lui ,
il se cache un sombre secret, un part si horrible que quelques minute suffisent pour vouloir s'en retirer et dans cette univers infernal ,les éléments se déchaîne
L'être sous la rage ,les envies de meurtres et la haine et ses émotions déchaînées sont là ,bien tapis dans cette zone osbcure...(prennez le comme il vous plaira..mais c'est du littéral)alors si notre corps et notre âme je jette dans l'abject,si il se permet
cet l'homme de si perde,et qu'il touche le fond...
Que ce passe t'il ?
une violente rencontre de son être ,ce double visage
Moi un être ,parfaitement pur me jettant du haut vers l'enfer ,de moi même
je n'avais jamais explorer cette zone ...et j'ai passé par le chemin du sexe
alors Olivier m'a en quelques sorte ouvert cette porte ...c'était là l'enfer de moi
le rouge,la lave et les volcans...et ce vent de mon esprit méchant...
Et tout ses sentiments déplaisant.
N'étais-ce pas là que Gainsbourg s'en était allé...
Je ne sais pas ,pour vous,mais la liberté d'expression n'est plus
Et voilà pourquoi l'homme se refuse l'enfer.
Les mots doivent connaître l'enfer et l'enfer est différent pour chacun
En refusant cette enfer ,vous refusez votre être et cette pars de mots créatifs.
Comment juger des maux et des mots de l'autre..vous ne le pouvez pas..taisez vous..personne n'attends votre secours ,sauf s'il en fait la demande..
Occupez-vous de vos propres maux et explorez-vous ..c'est ce que je fais et c'est dans cette zone où je suis ...


J'avais dit : ..je suis une artiste et je cherche à découvrir chez moi ,cette aspect,magnus j'ai un parcours de vie et une philosophie de vie
je suis un voyageur et j'aimerai trouver mes propres mots ..
j'étais surprise que cette écrivain si expérimenté n'est pas compris ,ce qui se passait là devant et sous ses yeux.Comme quoi quelques fois et bien on ne voit que la poutre dans l'oeil du voisin ...

Il était nécessaire ce chemin pour moi mais pour eux .

Plusieurs écrivains,chanteurs ect...on une naissance et moi ,je voulais la mienne.
Une nuit après avoir écrit 13 heures..je ne sais plus,sur tout ce qui me venait à l'esprit et bien j'ai touché mon coeur..une petite mort et puis une petite naissance ...
Il ni avait pas de mots mirobolants non,mais par contre,il y avait, ses deux petits textes qui étaient symboliques et il provenait de mon coeur et de mon l'âme...
La douceur et la lenteur avec laquelle, ils s'étaient écrit ,m'a surprise ...
et j'en avais versé des larmes..au petit matin cette femme les avaient retiré ,je voulais hurler...Mais pourquoi Grand Dieu !

Je n'ai pas voulu ça ,Magnus ..car tu écris si bien ,il me fait penser à Foucault..
J'espère ne pas faire faute en lui disant ceci...Mais pourquoi n'a t'il pas vu et compris, ce qui se passait sous son nez...

Je suis narrative et olivier m'a demandé ..Mais pourquoi tel verbe ? participe passée...
Sacré olivier parce que ...Je narre ma vie ,je rapatrie mes souvenirs et je les remets en lumière ...selon toi que ce passe ici ...là ,en ce moment ?

Je crois que l'être d'expérience et qui à bien vécu un jours ce dit ..et moi à 45ans
J'ai entamé ce pas...aucune vie aussi petite soit t'elle ne devrait se considérer comme nulle !
Pourquoi je me dit ,à cette âge et aussi jeune ...Magnus ,parce que je suis malade
et que mon achève ...ce n'était pas une question de faire pitié...
Le temps narritif varie en âge et selon les circonstances particulières...
Il n'a pas été choisi de moi ,il c'est tout simplement mit à vivre en moi ...
Et regrette que personne n'ai saisi la nuance ...

Maintenant ce besoin d'écrire est au partipe présent.
Et ce qui me semble drôle ,c'est que cette écrivain n'a pas compris ma narration ....
Elle se plaint ,elle gémit,elle vit au passée,pauvre elle ....

Maintenant ce sont mes pensées qui prime et ma vie ...Pandore


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 6022
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Réflexion sur la didactique    Mar 17 Mai 2011 - 2:09

Non ,je ne le crois pas ...la vie est un long chemin et puis les maladies apparaissent
tôt ou tard ...
Mais la forme Narritive ,est un peut comme le moment où à l'adolescente vous avez vos règles,on ne le choisi pas ,ce moment arrive en temps et lieux ..
certaines personnes plus tôt que d'autres ..il ni a rien de réellement important
mais écrire sa vie sous forme narritive ,ce n'est pas toutes les personnes qui le font...il faut une bonne mémoire ,la forme narritive de l'écriture recherche
l'évènements ,et puis tout les petits détails, et sentiments,et la solution, et la leçon...
Si vous rencontrez un homme important ,qui était explorateur ...il vous narrera
certains évênements lointain et ceux plus près (seront au temps présent)
Je parle en littéral et de narration ...


La bêtise est grande chez les hommes et j'en fais beaucoup ...
Le fais de se dire et de se raconter ouvertement autant que l'on peut
nous recadre souvent ..ho nenon ..tu as fais pire ..ha bon ,je me croyais parfaite dans le temps ..mais je ne l'étais pas ...

Sa ne fais jamais de tord de repenser à sa vie ..ho que non !
Sa permet aussi de constaté qu'il y a des choses qu'on voulait faire mais ont ne l'ai a pas faites...ils nous reviennent ses choses avec le même engouement ,la même envie ...ha qu'on se dit ,je voudrais le faire ,cette fois il faut que j'essaie ..je ne veux pas l'oublier et passé encore à coté...

Et au réveil le lendemain matin et bien ...on a laissé courrir ...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexion sur la didactique    

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion sur la didactique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur la prière
» Réflexion sur les icônes pour nos pages d'icônes
» Didactique versus Pedagogie
» Une petite réflexion de l'Avent avec coeurtendre...
» Réflexion: un monde sans TV!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Philosophie-
Sauter vers: