Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La « religion » frappée par la rigueur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La « religion » frappée par la rigueur   Ven 24 Juin 2011 - 9:02

La « religion » frappée par la rigueur
L’enseignement religieux, officiellement obligatoire en Moselle, fait les frais de la rigueur budgétaire. L’évêché prend acte, tout en émettant des craintes et des réserves.
Héritage historique du Concordat, l’enseignement religieux en Moselle est victime des restrictions budgétaires qui touchent le rectorat de nancy-Metz. Photo Reuters

Grégory est professeur de religion sous contrat depuis cinq ans. Il n’aura plus de poste à la rentrée. Il est l’une des « victimes » des restrictions budgétaires qui touchent tout particulièrement le rectorat de Nancy-Metz, sans épargner, cette fois, l’enseignement religieux, officiellement obligatoire sous-réserve de dispense en bonne et due forme dans le département de la Moselle, selon l’héritage historique du Concordat. Geneviève Rehlinger, directrice de l’enseignement religieux, assure ne rien trouver à redire à l’effort demandé. « Nous avons le meilleur dialogue possible avec le rectorat », assure-t-elle avec empressement. La situation est néanmoins inédite et implique un mouvement de fond sans précédent au sein de cet enseignement. « 45 % des collégiens suivent cet enseignement en Moselle, alors qu’ils ne sont que 42 % en Alsace », indique l’abbé Jean-Christophe Meyer, vicaire épiscopal, chargé de la catéchèse. Les deux départements alsaciens, également sous régime concordataire, ne sont pas soumis aux mêmes restrictions. « Au total à la rentrée, laLorraine perd 880 postes d’enseignants toutes matières confondues, l’Alsace en perd à peine 9 », précise Geneviève Rehlinger.
Parlementaires alertés

Jusqu’à présent, cinq élèves étaient nécessaires pour constituer une classe, quinze élèves par niveau, deux classes, et trente pour en constituer trois. A la rentrée prochaine, les règles de calcul sont plus drastiques, soit : 20 élèves pour une classe, 26 pour deux et 46 pour trois. Des collèges à Woippy et Moulins-lès-Metz, faute du nombre minimal, sont d’ores et déjà privés de professeur de religion. Cette année, soixante-dix-sept enseignants dispensaient cette matière, dont soixante sont titulaires d’un CAPES, donc assurés de retrouver un poste. Six des quatorze contractuels en CDI ont été placés, les autres peuvent soit démissionner avec indemnités soit se reconvertir Trois CDD, dont Grégory, n’auront plus de poste à la rentrée.
M gr Pierre Raffin, évêque de Metz, a fait part de son sentiment, mitigé, à tous les parlementaires mosellans. A ce jour, les plus véloces sur ce dossier ont été le député Marie-Jo Zimmermann et le sénateur Jean-Louis Masson, qui ont interpellé le gouvernement sur ce sujet.
Il regrette, notamment, l’absence d’une enveloppe budgétaire spécifique qui permettrait de compenser le déséquilibre de traitement avec les voisins alsaciens. Car même énoncée avec prudence, le souci est bien de préserver le statut concordataire en Moselle. « Nous nous assurerons à la rentrée prochaine que toutes les matières sont logées à la même enseigne », prévient Jean-Christophe Meyer. L’évêché veut bien « jouer le jeu » mais ne souhaite en aucun cas « être le dindon de la farce ».
P. R.
http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2011/06/24/la-religion-frappee-par-la-rigueur
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Ven 24 Juin 2011 - 12:24

Et alors ?
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Inqualifiable
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 50
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Ven 24 Juin 2011 - 14:21

Ben oui, et alors?

Dis nous au moins ce que tu en penses, Alain. Ou ce qui te pousse à nous livrer cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Ven 24 Juin 2011 - 14:44

que vont devenir les élèves qui n'on plus d'enseignement religieux?
et je croyais la république une est indivisible ce qui n'est pas le cas car les curés et pasteurs sont payé par l'état.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6578
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Ven 24 Juin 2011 - 15:48

Et pourquoi est-ce que LA religion, c'est obligatoirement le catholicisme romain?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Inqualifiable
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 50
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Ven 24 Juin 2011 - 16:39

Citation :
que vont devenir les élèves qui n'on plus d'enseignement religieux?
Mmmmhhh?... Meilleurs! Very Happy



Plaisanterie mise à part, je pense que l'état ne devrait subventionner aucune organisation religieuse en raison justement de la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

L'éducation "religieuse" d'un enfant ne saura pas être grand chose d'autre que du bourrage de crâne avec des contes de fées. Il est bien difficile de philosopher sur de grandes questions existentielles avec un enfant. Laissons le donc profiter de son insouciance, il se penchera très vite de lui même sur ces grandes questions à l'adolescence.


I.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Ven 24 Juin 2011 - 18:33

alain 425 a écrit:
que vont devenir les élèves qui n'on plus d'enseignement religieux?
et je croyais la république une est indivisible ce qui n'est pas le cas car les curés et pasteurs sont payé par l'état.

Et les cours de catéchisme donnés a la paroisse tu en fait quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Sam 25 Juin 2011 - 14:37

lhirondelle a écrit:
Et pourquoi est-ce que LA religion, c'est obligatoirement le catholicisme romain?
je pense que c'est la religion dominante dans cette région.[u]
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 105
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Sam 25 Juin 2011 - 14:43

Les cours de religion sont un conditionnement, un formatage. Il me semblerait plus productif et plus intelligent d'ouvrir l'esprit des enfants aux autres cultures. Pourquoi pas des cours de religion, donnés par un prêtre catholique, un pasteur, un rabbin, un imam, un moine bouddhiste où chacun viendrait expliquer sa foi aux élèves, en respectant leur choix futur? Ou des cours de philosophie?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Sam 25 Juin 2011 - 14:46

lhirondelle a écrit:
Et pourquoi est-ce que LA religion, c'est obligatoirement le catholicisme romain?

C'est ce que l'on t’apprends au catéchisme et en France, t'es tu demandé pourquoi seules les grandes fêtes catholiques sont jours fériés en France ? La séparation de l'église et de l'état en France n'est pas si vieille que cela, pendant combien de temps le catholicisme a t-il été la religion officielle d'état ?

Les mentalités sont longues à changer
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 105
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Sam 25 Juin 2011 - 15:07

Les grandes fêtes catholiques sont des reprises syncrétiques de fêtes païennes qui existent de tout temps: la Noël est la fête du "sol invictus" (soleil invaincu) des Celtes, Pâques celle de l'équinoxe de printemps, etc.

Je ne sais plus quel pape a décidé de placer la naissance de Jésus le 25 décembre dans un but symbolique: il est assimilé à la lumière qui croît inexorablement à cette date jusqu'au solstice d'été.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Sam 25 Juin 2011 - 15:26

Lucael a écrit:
Les grandes fêtes catholiques sont des reprises syncrétiques de fêtes païennes qui existent de tout temps: la Noël est la fête du "sol invictus" (soleil invaincu) des Celtes, Pâques celle de l'équinoxe de printemps, etc.

Je ne sais plus quel pape a décidé de placer la naissance de Jésus le 25 décembre dans un but symbolique: il est assimilé à la lumière qui croît inexorablement à cette date jusqu'au solstice d'été.

Cela ne change rien au fait que c'est en tant que fêtes catholiques qu'elles sont devenues jour fériés
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 105
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Sam 25 Juin 2011 - 15:29

C'est sûr. L'homme a besoin de s'arrêter de temps en temps. Que ce soit un jour fixé par une tradition ancienne reprise par les chrétiens ou un autre ne change rien à l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Sam 25 Juin 2011 - 15:47

Lucael a écrit:
C'est sûr. L'homme a besoin de s'arrêter de temps en temps. Que ce soit un jour fixé par une tradition ancienne reprise par les chrétiens ou un autre ne change rien à l'affaire.

Je pense que ces jours sont devenus fériés pour permettre aux hommes de participer aux commémorations religieuses
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Mar 28 Juin 2011 - 12:05

florence_yvonne a écrit:
Lucael a écrit:
C'est sûr. L'homme a besoin de s'arrêter de temps en temps. Que ce soit un jour fixé par une tradition ancienne reprise par les chrétiens ou un autre ne change rien à l'affaire.

Je pense que ces jours sont devenus fériés pour permettre aux hommes de participer aux commémorations religieuses
Très certainement. Mais pour notre plus grand bonheur, c'est passé dans le folklore local et devenu des privilèges sociaux.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6578
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Mar 28 Juin 2011 - 13:33

florence_yvonne a écrit:
Lucael a écrit:
Les grandes fêtes catholiques sont des reprises syncrétiques de fêtes païennes qui existent de tout temps: la Noël est la fête du "sol invictus" (soleil invaincu) des Celtes, Pâques celle de l'équinoxe de printemps, etc.

Je ne sais plus quel pape a décidé de placer la naissance de Jésus le 25 décembre dans un but symbolique: il est assimilé à la lumière qui croît inexorablement à cette date jusqu'au solstice d'été.

Cela ne change rien au fait que c'est en tant que fêtes catholiques qu'elles sont devenues jour fériés
Noël et Pâques ne sont pas des apanages catholiques.
Quant aux fêtes vétéro-testamentaires elles ont aussi supplanté des cultes païens (agneau pascal, etc.)
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Mar 28 Juin 2011 - 15:18

lhirondelle a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Lucael a écrit:
Les grandes fêtes catholiques sont des reprises syncrétiques de fêtes païennes qui existent de tout temps: la Noël est la fête du "sol invictus" (soleil invaincu) des Celtes, Pâques celle de l'équinoxe de printemps, etc.

Je ne sais plus quel pape a décidé de placer la naissance de Jésus le 25 décembre dans un but symbolique: il est assimilé à la lumière qui croît inexorablement à cette date jusqu'au solstice d'été.

Cela ne change rien au fait que c'est en tant que fêtes catholiques qu'elles sont devenues jour fériés
Noël et Pâques ne sont pas des apanages catholiques.
Quant aux fêtes vétéro-testamentaires elles ont aussi supplanté des cultes païens (agneau pascal, etc.)

Ce n'est qu'une fois devenues catholiques que ces fêtes sont devenue férié, qui se préoccupe de leur origines païennes ?
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Pandore
Exégète
Exégète
avatar

Féminin Nombre de messages : 5578
Age : 52
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Ven 1 Juil 2011 - 16:53

Oui paienne et beaucoup de personnes l'ignore
Moi personnelement ,je n'adhère plus ..
Rien n'empêche de se voir régulièrement et de se gâter en famille
Revenir en haut Aller en bas
Inqualifiable
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 50
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Sam 2 Juil 2011 - 12:04

Citation :
Ce n'est qu'une fois devenues catholiques que ces fêtes sont devenue férié, qui se préoccupe de leur origines païennes ?

Sauf erreur de ma part, je pense que le 25 décembre était déjà un jour férié avant qu'il ne soit Noël. Sol Invictus était une fête officielle. Selon Wikipédia "La religion chrétienne récupéra ensuite ce culte et l'absorba en faisant du 25 décembre la fête de Noël.".
Il eu été délicat pour l'empereur romain d'annoncer que la fête païenne de Sol Invictus allait être purement et simplement abrogée. Le peuple n'aurait pas été content. Il était plus simple de garder la fête en la "colorant" d'une autre manière...


I.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Sam 2 Juil 2011 - 15:23

Moi je parle des jours fériés en France, à l'époque actuelle
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Inqualifiable
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 50
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   Dim 3 Juil 2011 - 1:45




En France, Noël c'est catholique et férié depuis des siècles non? Ou je me trompe?

Et sinon, tu aurais un exemple?


I.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La « religion » frappée par la rigueur   

Revenir en haut Aller en bas
 
La « religion » frappée par la rigueur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» Une religion est-elle une secte qui a réussi ?
» LA SUPERSITION ennemie de la Religion: SPINOZA
» Le "tsunami solaire" a frappé la terre dans la nuit du 3 au 4 août
» B-L'Animal et la religion : Diable et Démon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum oecuménique-
Sauter vers: