Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les Califes

Aller en bas 
AuteurMessage
yousouf
Professeur
Professeur
yousouf

Masculin Nombre de messages : 789
Age : 42
Localisation : france
Date d'inscription : 17/11/2010

Les Califes  Empty
MessageSujet: Les Califes    Les Califes  EmptyVen 8 Juil 2011 - 18:48

Salam alaykoum,

‘Abu Bakr As-Siddiq premier calife de l’Islam:

Il se nomme ^Abdou l-Lah Ibnou Abi Qouhafah ^Outhman Ibni ^Amir Al-Qourachiyy. Certains ont dit qu’avant son entrée en Islam, il s’appelait ^Abdou l-Ka^bah. Puis, le Messager (SWS) l’a appelé ^Abdou l-Lah. Son arbre généalogique rejoint celui du noble Prophète à Mourrah Ibnou Ka^b, sa mère étant la cousine paternelle de son père.

Il est né 3 ans environ après l’année dite de l’éléphant ( vers 573 ), il était donc plus jeune que le Messager de trois ans. Il avait le visage blanc, le corps fin, les favoris non fournis et le front proéminent. Il était le meilleur des compagnons. Il a été le premier des hommes à embrasser l'Islam à l’âge de 37 ans. Il est rapporté par 'Anas que Abou Bakr se teignait avec du henné ou du katam.

Il faisait partie des notables de Qouraych et comptait parmi leurs savants. Il était aimé d’eux. Il était indulgent et inspirait le respect. Il était courageux, patient, généreux et compatissant. Il était le plus généreux des compagnons. Il a vécu 26 ans dans l’Islam. Il a été désigné calife le jour du décès du Prophète(SWS) en l’an 11 de l’hégire, les compagnons ont tous été unanimes sur son califat et lui ont fait allégeance. Ce serment a eu lieu dans la cour des Bani Sa^idah. Tous les compagnons par la suite lui ont prêté serment, y compris ^Aliyy et Al-^Abbas que Allah les agrée tous deux.

Abou Bakr a réuni les sourates du Qour’an sous forme de feuillets. Le Qour'an n'avait pas été rassemblé auparavant. Mais il était mémorisé par les compagnons qui le connaissaient par cœur. Il avait été noté au moment de la révélation sur des tablettes de pierre ou des peaux qui étaient conservées chez les scribes en différents endroits. C’est Abou Bakr qui a ordonné de les rassembler et de les copier sur des feuilles. Il a été le premier à appeler cet ensemble Mous-haf. Il n’était pas encore relié et a été conservé chez Abou Bakr puis d’autres jusqu’à l’époque de ^Outhman.

Un homme sensible et intelligent. Abou Bakr, que Allah l’agrée, était un homme de foi. Il ne retenait pas ses larmes quand il récitait le Qour’an et il était le meilleur des compagnons et le plus intelligent d’entre eux.

Abou Bakr est le meilleur homme après les Prophètes. Il était un pieux vertueux, il se surveillait pour Dieu (Allah) c'est-à-dire qu’il veillait à ce que ses actes soient en conformité avec la Loi de l’Islam.

A l’âge de 63 ans, Abou Bakr est tombé malade et il est décédé. Son califat a duré 2 ans 3 mois et 13 jours. Il mourut en 13H/634.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
yousouf
Professeur
Professeur
yousouf

Masculin Nombre de messages : 789
Age : 42
Localisation : france
Date d'inscription : 17/11/2010

Les Califes  Empty
MessageSujet: Re: Les Califes    Les Califes  EmptyVen 8 Juil 2011 - 19:07

Salam alaykoum,

^Oumar deuxieme calife de l’Islam :

Il se nomme Abou Hafs, ^Oumar fils de (ibnou) al-Khattab fils de Nafil. Son arbre généalogique rejoint celui du noble Prophète (SWS) à Ka^b fils de Lou'ayy. Sa mère est Houthmah fille de Hachim.

Il est né, que Allah l'agrée, 13 années après l'année de l'éléphant et entra en Islam 3 années après la révélation. Il avait alors 26 ans environ.

Notre maître ^Oumar, que Allah l’agrée, était grand de taille. Il avait le crâne dégarni et était blanc de peau avec de légères rougeurs. Il avait la barbe fournie mais légère au niveau des favoris, très fournie au niveau des moustaches, l'iris des yeux très rouge.

Il était connu pour sa grande modestie, son sérieux et son détachement de ce bas monde, c’était un ascète. Il était pieux vertueux. Wahb, fils de Mounabbih, a dit que la description de ^Oumar avait été mentionnée dans la Torah (At-Tawrah) comme étant « fort comme le fer, un prince ferme. »

Il est entré en Islam alors qu’il avait 26 ans environ, c'est-à-dire 5 ou 6 ans après le début de la révélation. Environ 50 personnes s’étaient converties à l’Islam avant lui.
Ibnou l-Jawziyy a cité dans le livre Sifatou s-Safwah, le récit de l’entrée en Islam de notre maître ^Oumar. D’après ‘Anas fils de Malik, que Allah l’agrée, ^Oumar, armé de son épée, est sorti un jour et il a rencontré un homme de la tribu de Bani Zouhrah qui lui a dit :
- « Où vas-tu donc ^Oumar ? »
- « Je veux tuer Mouhammad , répondit-il.
- « Ne crains-tu pas la vengeance de la tribu de Bani Hachim et celle de Bani Zouhrah en l’assassinant ? »
- « Je vois que tu as changé ta religion », répliqua t-il.
- « Veux-tu que je t'apprenne ce qui est plus surprenant encore ?! Ta sœur et ton beau frère ont également délaissé ta religion (c’est-à-dire qu’ils sont entrés en Islam). »

Après cette discussion avec cet homme de la tribu de Bani Zouhrah, ^Oumar s’est précipité chez son beau frère et sa sœur.

Il les a trouvés en train de réciter sourat Taha. Il leur a dit : « On dirait que vous avez abandonné votre religion. »

Et son beau frère lui a répliqué : « Vois-tu, ô ^Oumar ! Et si la vérité se trouvait dans une autre religion que la tienne ? »

C’est alors que ^Oumar a sauté sur lui et l’a violemment frappé. Sa sœur a accouru et a repoussé ^Oumar de son mari, mais ^Oumar l’a également frappée. Son visage était en sang. Elle a dit : « Vois-tu, ô ^Oumar ! Et si la vérité se trouvait dans une autre religion que ta religion ?! Je témoigne qu’il n’est de dieu que Allah et je témoigne que Mouhammad est le Messager de Allah. »

Ayant perdu tout espoir de les convaincre de retourner vers leur ancienne croyance, ^Oumar leur a dit : « Donnez- moi donc cet écrit que vous avez entre les mains afin que je le lise. » Il a récité ainsi la sourat Taha jusqu’à arriver à la parole de Dieu : 'Innani 'ana l-Lahou la 'ilaha ‘illa 'ana fa^boudni wa 'aqimi s-salata lidhikri) ce qui signifie : « Certes Allah c’est Moi, il n’y a point de dieu sinon Moi. Adore-Moi et accomplis la prière pour M’évoquer » [Taha /14]. C’est ainsi que son cœur s’est ouvert à l’Islam.

^Oumar a été le deuxième calife de l’Islam, il a été désigné par notre maître Abou Bakr. Il a dirigé les affaires du califat avec loyauté et justice. Il a fait preuve d’excellence dans la gestion et la stratégie. Il fait partie des dix compagnons auxquels le Messager de Dieu (Allah)(SWS) a annoncé la bonne nouvelle qu’ils seront des gens du Paradis.

^Oumar était un homme juste, il était connu pour sa bonne gestion des affaires musulmanes. Les récits au sujet de son équité sont si nombreux qu’ils ne peuvent être rassemblés dans un seul livre !

Le calife au service des miséreux.^Oumar avait l’habitude de visiter de nuit la maison d’une vieille femme. Un jour, Talha’ est parti la questionner, il a constaté qu’elle était aveugle et handicapée. Il lui a dit : « Qu’est venu faire cet homme la nuit ? » Elle a répondu : « Il me rend visite et me donne ce dont j’ai besoin depuis longtemps. Et il me ramène ce qui me permet de rester en vie et sort les déchets. » Cette histoire est rapportée par Abou Nou^ayn dans Hiliyatou l-‘awliya’.

Pour ce qui est de son ascétisme, à savoir le fait qu’il n’avait pas le cœur attaché à cette vie, de nombreux récits ont été rapportés. Comme ce qu’a transmis Ibnou l-Jawziyy dans Sifatou s-Safwah : un jour, le calife ^Oumar, que Allah l’agrée, a donné un discours aux gens. Il portait un pagne et sur ce pagne, il y avait 12 retouches (c’est ce qu’on fixe sur le trou d’un vêtement pour le raccommoder) et ‘Anas a dit que sur le vêtement qu’il portait aux épaules, il y en avait 3.

Les bonnes innovations apportées par ^Oumar :

Constitution du calendrier lunaire : Notre maître ^Oumar a été le premier à compter les années lunaires à partir de l’Émigration du Prophète. C’est donc lui qui a instauré le calendrier de l’Hégire.

Prière de al-Qiyam de Ramadan en assemblée : Il a été le premier à rassembler les gens pour accomplir la prière de al-qiyam derrière un seul imam et il s’est exclamé : Quelle bonne innovation que celle-ci ! Auparavant chacun l’accomplissait seul.

Veiller à la sécurité des musulmans : Il a également été le premier à veiller aux affaires des musulmans pendant la nuit, c’est-à-dire à faire des inspections de nuit pour s’assurer de leur sécurité.

Apparition des registres : Il a composé des répertoires pour l’Etat musulman, dans lesquels étaient inscrites les affaires des gens. Il a donc été le premier à utiliser des registres.

L’Emir des croyants : Notre maître ^Oumar a été le premier à être surnommé أمير المؤمنين (Amir al-mou’minin) c’est-à-dire l’Emir des croyants.

Notre maître ^Oumar qui était le deuxième calife, successeur de Abou Bakr, a été tué injustement par un non musulman alors qu’il dirigeait les gens dans la prière.Alors qu’il dirigeait les gens dans la prière de as-Soubh, l’un des esclaves de Al-Moughirah qui était surnommé Abou Lou’lou’ah et qui était mazdéen (c’est une forme de polythéisme) est venu. Il l’a poignardé plusieurs fois avec un couteau en forme de Y, puis il s’est enfui en poignardant tous ceux qu’il croisait . Et lorsqu’il s’est aperçu qu’il ne pouvait pas s’échapper, il s’est poignardé et en est mort. Cela a eu lieu la matinée du 27 de Dhou l-Hijjah de l’an 23 de l’Hégire. Le califat de ^Oumar a donc duré environ 10 ans et demi.

Il a été enterré près du Prophète (SWS)

Amicalement



Dernière édition par yousouf le Ven 8 Juil 2011 - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yousouf
Professeur
Professeur
yousouf

Masculin Nombre de messages : 789
Age : 42
Localisation : france
Date d'inscription : 17/11/2010

Les Califes  Empty
MessageSujet: Re: Les Califes    Les Califes  EmptyVen 8 Juil 2011 - 19:25

Salam alaykoum,

^Outhman troisieme calife de l’Islam :

Il se nomme Abou ^Amr ^Outhman fils de (ibnou) ^Affan, fils de 'Abi l-^As. Sa mère est 'Arwa, fille de Kourayz. Son arbre généalogique rejoint celui du Prophète à ^Abdou Manaf.

Il est né dans la ville de At-Ta'if (en Arabie) 6 ans après l'année dite de l'éléphant. Il a été converti à l’Islam par Abou Bakr As-Siddiq, que Allah les agrée tous les deux. Il avait alors 39 ans et cela s'était produit avant que le Messager ne s'installe dans la maison de al-'Arqam.

Il était, que Allah l'agrée, de taille moyenne. Son visage était beau, blanc sanguin et sa peau était fine. Ses articulations étaient massives et ses épaules larges. Le crâne dégarni, et il avait une grande barbe.


Notre maître ^Outhman, que Allah l'agrée, fait partie des premiers à être entrés en Islam dans cette communauté, Il fait partie des dix hommes auxquels le Prophète a annoncé la bonne nouvelle qu'ils seront au Paradis.

Il a succédé à ^Oumar ibnou l-Khattab en tant que calife la 24ème année de l’hégire, trois nuits après l’enterrement de ^Oumar. Durant son califat, beaucoup de pays ont été conquis.

Trois nuits après l'enterrement de ^Oumar Ibnou l-Khattab , que Dieu (Allah) l'agrée, notre maître ^Outhman Ibnou ^Affan, que Allah l'agrée, est devenu calife. En effet, les gens lui ont prêté allégeance afin qu’il soit à la tête des musulmans. C’était une nuit d’un lundi du mois de Dhou l-Hijjah de l'an 23 de l'hégire. Il a ainsi été calife à partir du mois de Mouharram de la 24ème année de l'Hégire et il est resté calife durant 12 ans.

Il utilisait le même sceau (c'est-à-dire la même signature) que le Messager de Allah (SWS) tout comme Abou Bakr et ^Oumar, que Allah les agrée.

Durant son califat, que Allah l'agrée, les musulmans ont mené des conquêtes. Ils ont conquis beaucoup de pays et la terre d'Islam s'est ainsi étendue. Parmi les terres conquises, il y a :
•l'île de Chypre,
•l’Arménie,
•la Tripoli occidentale (Lybie),
•Karman et Sijistan (deux provinces de l’actuel Iran),
•la ville de Kaboul,
•et des pays d’Afrique.

^Outhman, a joué un rôle décisif dans la diffusion du Mous-haf (le livre du Coran[1] -Qour'an-). Durant son califat, il a repris les feuillets rassemblés par Abou Bakr et les a fait vérifier et confirmer par les compagnons avant de les faire copier en un seul livre. Il a diffusé plusieurs exemplaires de ce livre dans l’empire musulman pour qu’il serve de référence.

Dans le livre "Fat-hou l-Bari" d'Ibnou Hajar Al-^Asqalaniyy, il est écrit : « ^Outhman, que Allah l'agrée a dit :
« Qui parmi les gens écrit le mieux ? »
Ils lui ont répondu : « Zayd Ibnou Thabit »
Et il leur a demandé : « Qui est celui qui prononce le mieux ? »
Ils lui ont dit : « Sa^id Ibnou l-^As ».
Il a dit : « Alors, que ce soit Sa^id qui dicte et Zayd qui écrive ». »

Lorsqu'ils ont fini de transcrire le Mous-haf en un seul livre, il a ordonné à ce qu'on en fasse plusieurs copies qu'il a envoyées aux différentes régions. Il y a eu divergence sur le nombre de copies. Certains ont dit que c'étaient 4 copies, d'autres ont dit 5 voir plus. ^Outhman l’a diffusé aux quatre horizons et a ordonné aux différentes régions d'utiliser les copies envoyées du Mous-haf pour qu’il serve de référence à tous les musulmans.

Notre maître ^Outhman, que Allah l'agrée, avait de grandes qualités telles que l'indulgence, la science, la générosité, la pudeur, la pureté, l’ascèse. Il était parmi les gens celui qui était des plus modestes.

^Outhman : Un homme aimé, modeste et généreux ;L'Imam 'Ahmad a rapporté qu’après avoir été interrogé au sujet de ceux qui faisaient la sieste dans la mosquée (c'est-à-dire ils dormaient ou ils s'allongeaient simplement dans la mosquée au milieu de la journée), Al-Haçan, que Allah l'agrée a dit : « Il m'est arrivé de voir ^Outhman Ibnou ^Affan faire la sieste dans la mosquée alors qu'il était à cette époque calife et les pierres avaient laissé des traces sur ses côtés et on disait : "voici l'Emir des croyants, voici l'Emir des croyants". » Il dormait ainsi avec les pauvres en laissant les lits confortables.

Les pratiques instaurées par notre maître ^Outhman
Parmi les bonnes pratiques innovées par le troisième calife, ^Outhman, que Dieu (Allah) l'agrée, il y a :
•^Outhman est le premier à avoir accompli l'émigration en compagnie de sa femme et de sa famille. Il a accomplit les deux émigrations, la première pour l’Abyssinie (Al-Habachah) et la deuxième émigration pour Médine l'Illuminée.
•Il est le premier à avoir parfumé la mosquée avec de l’encens.
•Le premier à avoir ajouté un deuxième appel avant la prière le vendredi.
•Le premier à avoir donné un salaire à ceux qui appellent à la prière (muezzin).
•Il a été le premier à instaurer un responsable de la police

L’assassinat de ^Outhman ;Lorsqu'il est parvenu à notre maître ^Aliyy, que Allah l'agrée, que les semeurs de discorde avaient assiégé ^Outhman dans le but de l'assassiner, ^Aliyy a dit à ses deux fils Al-Haçan et Al-Houçayn : « Restez tous les deux avec vos épées devant la porte de ^Outhman et ne laissez personne parvenir jusqu'à lui. » Az-Zoubayr et Talhah ont à leur tour envoyé leurs fils. Plusieurs compagnons ont fait de même afin d’empêcher les gens d'entrer pour tuer ^Outhman, que Dieu l'agrée.

Mais certains de ceux qui voulaient du mal à notre maître ^Outhman ont escaladé par le côté la maison des 'Ansar (les Partisans) jusqu'à parvenir à l’intérieur de la maison de ^Outhman. Ils sont entrés tandis que ^Outhman récitait le Qour'an et qu'il jeûnait. L'un d'entre eux lui a alors donné un coup d'épée mais Na'ilah, la femme de ^Outhman, s'est interposée et les doigts de sa main ont été coupés. Elle était seule avec lui à ce moment-là dans la maison.

^Outhman a ainsi été tué et est mort martyr le vendredi, c’était la 18ème nuit du mois de Dhou l-Hijjah de l'an 35 de l'hégire : il avait alors environ 90 ans. Il a été enterré la nuit du samedi entre al-maghrib et al-^icha' dans le cimetière de Al-Baqi^ à Médine l'Illuminée. Az-Zoubayr a dirigé la prière funéraire en sa faveur.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
yousouf
Professeur
Professeur
yousouf

Masculin Nombre de messages : 789
Age : 42
Localisation : france
Date d'inscription : 17/11/2010

Les Califes  Empty
MessageSujet: Re: Les Califes    Les Califes  EmptyVen 8 Juil 2011 - 19:41

Salam alaykoum,

^Aliyy quatrième calife de l’Islam :

Il se nomme ^Aliyy fils de Abou Talib, fils de ^Abdou l-Mouttalib fils de Hachim, fils de ^Abdou Manaf. Il est donc le fils de l'oncle paternel du Messager de Allah (Abou Talib) et le gendre du Prophète puisqu’il était marié à sa fille Fatimah. Il est le père de Al-Haçan et Al-Houçayn. Sa mère est Fatimah fille de 'Açad, fils de Hachim.

Il est né 10 ans avant que notre maître Mouhammad ne reçoive la révélation. Il a grandi dans la maison du Prophète Mouhammad . Il était surnommé Haydarah, qui signifie lion. Il a été dit que c'est sa mère qui lui avait donné ce surnom. Il est le premier des enfants à être entré en Islam.

Le Prophète avait deux oncles paternels. Suite à une grande épreuve qui s'est abattue sur Qouraych, Abou Talib qui est le père de ^Aliyy s’est retrouvé avec peu d'argent pour élever ses enfants. C'est pourquoi le Messager a pris ^Aliyy chez lui tandis que Al-^Abbas, qui est aussi le frère de Abou Talib et l'oncle du Prophète, a pris en charge Ja^far. Ils ont ainsi allégé la charge à Abou Talib.

^Aliyy est le quatrième grand calife de l’Islam, il a succédé à notre maître ^Outhman.

^Aliyy était l'un des conquérants les plus reconnus. Il était un modèle pour les ascètes et faisait partie des plus réputés des orateurs, des éloquents et des savants qui œuvrent conformément à leur science.

Notre maître ^Aliyy, que Dieu (Allah) l'agrée, était mat de peau, de taille moyenne. Il avait un beau visage de grands yeux très noirs et une large barbe blanche qu'il ne teignait généralement pas. Il l'avait teinte seulement une fois avec du henné puis avait abandonné cette pratique. Ses épaules étaient larges. Il avait en outre les mollets développés et fins à leurs extrémités, tout comme ses avant-bras.

Notre maître ^Aliyy était souriant, il était parmi les plus courageux des compagnons. Il était de ceux qui avaient le plus de connaissances pour juger et de ceux qui étaient les plus ascètes dans le bas monde. Il ne s'était jamais prosterné pour une idole. Il n'a jamais combattu quelqu'un sans avoir le dessus, il était toujours victorieux.

Notre maître ^Aliyy était détaché de la vie d’ici-bas, il n’accordait d’importance ni aux biens matériels ni à l’argent (c’est-à-dire que son coeur n’y était pas attaché). Le Prophète Mouhammad (SWS) a demandé à Dieu (Allah) d’accorder à notre maître ^Aliyy de faire preuve d’ascétisme dans ce bas monde.

Le calife ^Aliyy était un saint, il avait un haut degré selon le jugement de Dieu. Dieu lui a accordé certains prodiges, ce sont des actes extraordinaires qui témoignent de sa sainteté.

Abou Dharr, que Allah l’agrée, a rapporté : « Le Messager de Allah m’a envoyé appeler ^Aliyy. Je suis parti chez lui, je l’ai appelé mais il ne m’a pas répondu. Je suis revenu et j’en ai parlé au Messager de Allah qui m’a alors dit : (^oud 'ilayhi d^ouh) ce qui signifie : "Retournes-y et appelle-le". Je suis reparti pour l’appeler et j’ai entendu le bruit d’une pierre à moudre. C’est alors que j’ai regardé et j’ai vu le moulin moudre tout seul sans que personne ne le fasse tourner. Je l’ai appelé. Il est sorti apaisé et je lui ai dit que le Messager de Allah l'appelait. Il est alors venu au Messager.

Après son départ, je suis ensuite resté à regarder le Messager de Allah au point qu’il m’a dit : يا أبا ذر ما شأنك (ya 'aba dharr ma cha'nouk) ce qui signifie : "Qu’est-ce que tu as ?" Je lui ai dit : "Ô Messager de Allah, je suis au comble de l’étonnement. J’ai vu le moulin moudre dans la maison de ^Aliyy alors que personne ne le faisait tourner." »

Une fois, deux hommes qui s'étaient querellés sont venus voir ^Aliyy pour qu’il règle leur différend. Alors que ^Aliyy était assis, appuyé contre un mur, un des deux hommes lui a dit : « Ô Emir des croyants, fais attention, ce mur va s’écrouler. » Alors ^Aliyy lui a répondu : « Poursuis ton affaire, Allah me suffit comme protecteur. » ^Aliyy a prononcé la sentence entre les deux hommes qui s’étaient querellés, il s’est levé et le mur s’est écroulé juste après ! Ceci est un prodige que Dieu a accordé à notre maître ^Aliyy, Il l’a protégé.

La science de ^Aliyy, (‘ana madinatou l-^ilmi wa ^Aliyyoun babouha) ce qui signifie : « Je [le Prophète Mouhammad (SWS) ] suis comme une ville de science et ^Aliyy en serait la porte. »

Et c’est un honneur pour lui qu’il soit le premier des enfants à être entré en Islam. C’est également un mérite pour lui qu’il soit descendu dans la tombe du Messager lorsque celui-ci est décédé afin de l’enterrer, et qu’il ait participé à son lavage. Notre maître ^Aliyy possède d’autres mérites, et d’autres caractères louables. Il fait partie des compagnons auxquels le Messager de Allah (SWS) a annoncé la bonne nouvelle qu’ils seront au Paradis.

Notre maître ^Aliyy, que Dieu (Allah) l’agrée, a dit :
« Que les exhortations sont nombreuses et que ceux qui en tirent des leçons sont rares. Quiconque a de la pudeur ne commet jamais la fornication. La modestie des riches par recherche de ce que Allah donne, est si belle mais que les pauvres se détournent des riches en se fiant à Allah soubhanah est encore plus beau.
Il te suffit comme bon comportement d’éviter ce que tu détestes de la part des autres.
Et celui qui observe les défauts des autres, qui les réprouve, mais les accepte pour lui-même, c’est lui l’idiot. Ne pense pas qu’une parole sortie de la bouche de quelqu’un, serait du mal alors que tu pourrais lui trouver une bonne interprétation. »

Après 4 ans et 9 mois environ de califat, notre maître ^Aliyy est mort martyr. En effet, il a été assassiné par un kharijite à l’aide d’un poignard empoisonné.

Le décès de notre maître ^Aliyy a eu lieu en l’an 40 de l’hégire, c’était le 21ème jour du mois de Ramadan. C’est en se rendant à la prière de l’aube (soubh) qu’il a été lâchement poignardé par un kharijite du nom de ^Abdou r-Rahman Ibnou mouljam Al-Mouradiyy. Les khawarij sont ceux qui se prétendent musulmans mais combattaient l’imam ^Aliyy. Le poignard utilisé était envenimé.

Notre maître ^Aliyy est mort à l’age de 63 ans tout comme le Prophète Mouhammad ainsi que le meilleur des compagnons Abou Bakr. Il est mort, que Dieu (Allah) l’agrée, martyr, heureux, ayant reçu l’annonce de bonne nouvelle du Paradis et de sa félicité. Son califat a duré 4 ans et 9 mois.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les Califes  Empty
MessageSujet: Re: Les Califes    Les Califes  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Califes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum musulman-
Sauter vers: