Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 quelques questions sur la theorie évolutionniste

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 16:28

beaucoup ici pensent que la science a enterré Dieu.
Qu'en est-il vraiment ?
La où les théories transformistes ont elles clos définitivement le débat ?


Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 29768
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 16:42

Non, Dieu a créé une ébauche de monde doté de la faculté de se développer, c'est ce que l'on appelle l'évolution ou encore adaptation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 16:44

belle théorie, mais quelles preuves ??
Revenir en haut Aller en bas
Coeur de Loi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1351
Localisation : France
Date d'inscription : 11/03/2011

MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 16:52

Qui peut croire qu'une cellule a contruit tous les êtres vivants ?
Le hasard construit-il des membres, des organes ?

C'est pas sérieux, même en science-fiction on y croirait pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://libre.spirituel.clicforum.fr/index.php
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 17:06

Dyonisien
Si je te cite des livres qui contredisent ces écrivains, tu les liras ?
non bien sur !
J'ai l'habitude de me faire une opinion sur ce que je découvre moi-même, pas sur les théories d'autres individus dont je ne connais ni la vie, ni l'orientation philosophique, ni les croyances.
Ca évite de se faire manipuler...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 17:24

une première question.
Les mutations sont réputées dans la théorie avoir apporté à leur détenteur de meilleures chances de survie. Ce qui signifie qu'un animal situé au milieu de la lignée évolutive est beaucoup plus adapté à la survie que son ancêtre lointain. Or pour la lignée humaine, il existe encore à notre époque des primates correspondant à ce que la théorie présente comme les caractéristiques de nos lointains ancêtres. Et encore, à écouter certains savants, les australopithèques pouvaient être plus évolués que nos chimpanzés et autres gorilles.
Oui mais voila, chimpanzés et gorilles existent encore aujourd'hui parfaitement adaptés à leur milieu (même si la folie humaine tend à les faire disparaitre). Mais leur homologues en terme d'intelligence se trouvent situés dans la lignée evolutive humaine à une époque très très lointaine.
Pourquoi donc les primates modernes, pas plus avantagés qu'eux, existent-ils encore aujourd'hui ?
Mais admettons une exception qui confirmerait la règle et essayons de nous reporter au milieu de la chaine évolutive humaine entre les primates semblables à leurs cousins modernes et l'homme.
Ces animaux sont réputés être beaucoup plus intelligents que nos chimpanzés et gorilles modernes. ¨Detenir la moitié des capacités de l'intelligence humaine, ce n'est pas rien et cela situe ces spécimens bien au dessus de tout le reste du règne animal. Ce qui leur donne infiniment plus de chances de survivre que les ancêtres des chimpanzés, qui eux, n'ont pas évolués du tout. Or, pourquoi ces demi-homme n'existent-ils plus ?
Mais rapprochons nous de l'homme moderne dit sapiens. Les populations qui étaient arrivés à 90% de l'intelligence moderne avaient, elles aussi, infiniment plus de chance de survie que les membres de la lignée du chimpanzé, désespéremment inchangé ou presque de son prototype initial.
Or, aucun représentant de ces presques-hommes dans la faune moderne ! Toutes les races humaines actuelles sont issues d'un même ancêtre et developpent la même intelligence quelle que soit leur morphologie.
Ceci amène cette reflexion capitale :
Si la selection naturelle n'a pas été capable de sauver des populations ayant developpé une intelligence de loin supérieure à celle des animaux communs, c'est qu'elle est défaillante precisemment là où elle aurait du faire ses preuves.
La logique voudrait que si des chimpanzés ou des gorilles ont traversé les temps avec un QI semblables à celui de nos ancêtres, nous devrions absolument retrouver sur terre des populations d'homo presque sapiens ou développant une intelligence bien au dessus de la moyenne animal pour la simple raison que cette intelligence les rendaient infiniment plus aptes à survivre que tous les autres animaux reunis..
Or ce n'est pas ce que l'on trouve sur terre. Pourquoi ??

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 17:26

Dyonisien a écrit:
Eux se basent sur des découvertes archéologiques.. du concret, pas sur des discours étayés sur rien.

Il y en a des découvertes qui ont été niées par des croyants..

Si quelqu'un avait écrit il y a quelques siècles qu'on aurait pu correspondre avec des humains situés à des milliers de kilomètres en une seconde.. il serait mort sur le bûcher..
C'est facile de nier la science.. et de s'en servir..

Dois je me faire plus agnostique qu'un agnostique ??
Eux se basent... mais d'autres se basent aussi !!!
A ce que je pense, malgré mon age avancé, je n'existais pas il y a plusieurs siècles. Attribue donc à César ce qui appartient à César..
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 106
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 18:44

Une mutation ne représente un avantage sélectif par rapport à une autre que dans la mesure où elle offre un avantage sélectif par une meilleure adaptation au milieu où vit l'espèce. Si ce que tu appelles des "demi-hommes", à savoir si j'ai bien compris les australopithèques qui ont précédé l'espèce homo sapiens, ont disparu, c'est justement parce que la mutation qu'a représentée le passage à notre espèce a amélioré ses chances de survie dans son milieu. L'intelligence n'est qu'un des aspects de cette évolution, il y en a une autre que tu négliges, à savoir la présence d'un pouce opposable aux autres doigts qui lui a permis de fabriquer des outils et des armes pour améliorer ses conditions de vie et échapper aux prédateurs.

Si une forme de vie intermédiaire n'est pas désavantagée par le milieu, elle subsiste et continue à se développer (exemple l'ornithorynque, qui a un bec de canard, pond des oeufs et allaite ses petits, ce qui le place entre les oiseaux et les mammifères).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 19:14

Ta démonstration est l'exemple parfait d'une fausse bonne raison.

Tu excuseras mon langage de vulgarisation car tout le monde ne maitrise pas le vocabulaire scientifique.
J'expliquais qu'il n'est pas crédible que, depuis les primates censés être nos ancêtres, il ne reste nul part au monde, dans la moindre niche géographique, des représentants moins évolués que l'homme du point de vue de l'intelligence comme du point de vue corporel.
D'autant qu'en même temps, nous retrouvons, toujours vivants des primates aussi évolués que nos prétendus ancêtres.
Imagine que l'on ne trouve dans la parc automobile que des "De Dion Boutton" et des modèles 2011, et rien entre deux...
On aura beau dire qu'un modèle 2011 est plus évolué qu'un modèle 1950, mais la même logique veut qu'un modèle 1950 soit plus susceptible d'être présent sur nos routes qu'une "De Dion Bouton"..
Tout cela pour dire qu'un primate disposant de la moitié du QI d'un homme moderne a infiniment plus de chance de subsister que n'importe quel animal primate ou non.
Ton histoire de pouce inversé étant beaucoup moins déterminatrice d'une survie que le QI d'une créature...



Revenir en haut Aller en bas
Coeur de Loi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1351
Localisation : France
Date d'inscription : 11/03/2011

MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 19:19

Super raisonnement Agecanonix

Tu es de retour avec de nouvelles munitions, c'est efficace.

Oui, où sont tous les chainons manquants sensés être plus adaptés que les primates de départ ?

(Super exemple avec les voitures)
Revenir en haut Aller en bas
http://libre.spirituel.clicforum.fr/index.php
Trickster
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 528
Age : 24
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 19:42

Les "hommes singes" n'ont pas survécu à la concurrence des hommes plus évolué. Quand aux chimpanzés... ils n'ont pas besoin de plus d'intelligence qu'ils n'en ont pour survivre dans leurs milieux, sinon ils en auraient plus ou auraient disparut. Par contre, ils ont d'autres avantages que les humains n'ont pas : la capacité de se déplacer dans les arbres par exemple... ainsi que leur force.

Au fait, saviez-vous qu'il y a eu 5 espèces d'humains ? je ne me rappelle plus de chacune, mais il y avait les hommes de Néandertal... qui ne sont pas nos ancêtres, mais bien une espèce différente (aujourd'hui disparu) ! ça me semble difficile à concilier avec la genèse...

Citation :
beaucoup ici pensent que la science a enterré Dieu.
Qu'en est-il vraiment ?
La où les théories transformistes ont elles clos définitivement le débat ?
Enterré Dieu, non. Seulement les interprétations au pied de la lettre de la Bible.
Et en science, le débat n'est jamais clos... lorsqu'un paléontologue trouvera un élément tendant à confirmer la création, n'ayez aucun doute que le sujet reviendra sur scène en puissance !

Citation :
Qui peut croire qu'une cellule a contruit tous les êtres vivants ?
Des gens qui ont passé leur vie à étudier le monde qui les entoures, et qui en ont tiré des déductions logiques en faisant preuve d'esprit critique.

Citation :
C'est pas sérieux, même en science-fiction on y croirait pas.
Oui, alors qu'une mer qui s'ouvre c'est beaucoup plus logique... et nous a permis beaucoup plus de prouesses techniques.

S'il te plait, pourrais-tu me donner ta définition de "science-fiction" ?

je viens de lire les deux derniers messages...
L'intelligence est loin d'être le seul critère permettant de survire à la sélection naturelle ! donnez une intelligence humaine à un escargot et retirez lui sa coquille, je ne pense pas qu'il survive longtemps... et même avec sa coquille, son intelligence lui serrait parfaitement inutile, que pourrait-il bien en faire ? si l'intelligence aurait-été un facteur déterminant de la survie des escargots, nos escargots serraient plus intelligent... et si les chimpanzé auraient eu besoin de plus de la moitié de notre intelligence pour survivre, ils auraient plus de la moitié de notre intelligence.

Citation :
Imagine que l'on ne trouve dans la parc automobile que des "De Dion Boutton" et des modèles 2011, et rien entre deux...
On aura beau dire qu'un modèle 2011 est plus évolué qu'un modèle 1950, mais la même logique veut qu'un modèle 1950 soit plus susceptible d'être présent sur nos routes qu'une "De Dion Bouton"..
Allonge ton exemple sur plusieurs millions d'années... l'évolution ne s'est pas faite en 60 ans. Remplaçons la procréation par la construction intelligente par une tierce espèces (nous), et la sélection naturelle par la demande des clients et le progrès technologique. Les plus vieux modèles ne survivront pas éternellement... pas plusieurs millions d'années en tout cas. Et les nouveaux modèles seront fait en fonction des nouvelles demandes et des nouvelles technologies. Il y aura bien uniquement des voitures récentes, personne ne s'amusera à reconstruire les prototypes.

Citation :
Oui, où sont tous les chainons manquants sensés être plus adaptés que les primates de départ ?
Je suis sur qu'en cherchant un peu tu trouveras plusieurs des fameux "chaînons manquants"... et quant aux chaînons manquants entre les chaînons manquants que l'on à trouvé... et bien évidemment, tous les corps de nos ancêtres n'ont pas été conservé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 20:14

Pourquoi affirmes tu une concurence des plus évolués. Ce serait vrai maintenant car il y a des milliards d'humains, mais à l'époque supposée de l'évolution humaine, les groupes d'hominidés devaient être très épars sur la terre et il y avait de l'espace vital pour tout le monde.
D'autant que les générations précedentes étaient déjà bien implantée car présentes sur le terrain en premier.
Et il n'y aurait nulle part sur toute la terre, une niche où des hominidés moins évolués que nous (même un tout petit peu mais pas assez pour modifier un rapport de force), mais beaucoup plus que les primates d'origine, auraient subsistés ??
On pourrait à la limite penser comme toi si des primates sensiblement aussi évolués que nos ancêtres lointains n'existaient pas encore de nos jours.
D'ailleurs, tu donnes toi même le baton pour te frapper en disant que les chimpanzés n'ont pas besoin de plus d'intelligence pour survivre. Mais pourquoi pas des primates avec 10% de QI supplémentaires qui aurait gardé les caractéristiques physiques des premiers primates mais avec une intelligence les rendant plus aptes à survivre que les chimpanzés ??
pourquoi 5 espèces (à vérifier évidemment) seraient inconciliable avec la genèse. Tout dépend de ce que vous appelez espèce. La définition biblique n'est pas forcement celle de la zoologie. Mais là n'est pas notre propos !!
Je ne suis pas aussi optimiste que toi sur l'avenir de la théorie de l'évolution prétendument prouvée. C'est l'objet de ce fil.
Sais tu que de l'aveu d'éminent savants, rien ne prouve, en paléontologie comme en laboratoire, que la vie soit apparue sur la terre.. ce qui oblige à envisager une hypothèse spatiale beaucoup plus improbable ?

En fait, ton argumentation semble être la suivante : pas possible que ce soit faux car ce sont des savants qui le disent !! Cette argument d'autorité est loin de me satisfaire, car XXI siècle ou pas, un savant est aussi susceptible de se tromper que ceux qui enseignait que la saignée était un remède souverain contre le mal de pieds.
Parlons donc logique et découvertes, et évitons les effets de manches.






Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Trickster
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 528
Age : 24
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 20:53

Citation :
Pourquoi affirmes tu une concurence des plus évolués. Ce serait vrai maintenant car il y a des milliards d'humains, mais à l'époque supposée de l'évolution humaine, les groupes d'hominidés devaient être très épars sur la terre et il y avait de l'espace vital pour tout le monde.
D'autant que les générations précedentes étaient déjà bien implantée car présentes sur le terrain en premier.
Petit détail : toutes les espèces évoluent, même si elles sont isolé... il y a quelques exception, bien entendu, comme ces espèces de poissons-bizarres-dont-j'oublie-toujours-le-nom. Mais ce genre de cas particulier demande des conditions très particulières... je doute qu'on puisse comparer l'environnement quasi-abyssale (voir abyssale tout court) des "fossiles vivants" à ceux dans lesquels ont dû évoluer nos lointains ancêtres et leurs cousins.
Il y a effectivement sûrement dû y avoir des espèces d'humains isolé... mais elles ont évolué différemment, tout simplement. C'est ainsi que l'on en est arrivé aux hommes de néandertal, aux hommes de java etc... qui ont ensuite disparut, probablement à cause de l'expansion de notre ligné.

Citation :
Et il n'y aurait nulle part sur toute la terre, une niche où des hominidés moins évolués que nous (même un tout petit peu mais pas assez pour modifier un rapport de force), mais beaucoup plus que les primates d'origine, auraient subsistés ??
Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire... déjà, il ne se serrait pas agit d'hominidés "moins évolués", mais d'hominidés ayant évolué différemment. Il y a bien entendu quelques personnes qui s'imagine que de tel espèces existent encore planqué dans l'himalaya, mais bon, sa vaut ce que ça vaut.
Je ne comprend pas ce que tu veux dire par "mais beaucoup plus que les primates d'origine, auraient subsistés ?"

Citation :
Mais pourquoi pas des primates avec 10% de QI supplémentaires qui aurait gardé les caractéristiques physiques des premiers primates mais avec une intelligence les rendant plus aptes à survivre que les chimpanzés ??
l'australopithèque avait déjà perdu un certains nombres de ces capacités... nos ancêtres les ont progressivement perdu alors que leur environnement ne leur demandait plus. Ils ont ensuite dû trouver de nouveaux atouts, approprié à leur nouvel environnement.
Pour répondre à ta question, si 10% d'intelligence supplémentaire auraient été déterminant dans la survit des chimpanzé, et bien ils auraient 10% d'intelligence de plus...
Citation :

Sais tu que de l'aveu d'éminent savants, rien ne prouve, en paléontologie comme en laboratoire, que la vie soit apparue sur la terre.. ce qui oblige à envisager une hypothèse spatiale beaucoup plus improbable ?
En générale, quand un chercheur dit ça, il laisse insinué qu'il est possible que les premières cellules vivantes soient arrivé sur Terre via une météorite. Je ne connais pas par contre beaucoup d' "éminent savant" qui nient l'évolution.

Citation :
En fait, ton argumentation semble être la suivante : pas possible que ce soit faux car ce sont des savants qui le disent !! Cette argument d'autorité est loin de me satisfaire, car XXI siècle ou pas, un savant est aussi susceptible de se tromper que ceux qui enseignait que la saignée était un remède souverain contre le mal de pieds.
Parlons donc logique et découvertes, et évitons les effets de manches.

Je pense que tu ne m'as pas très bien compris... effectivement, je fait plus confiance aux chercheurs qu'aux anciens récits cosmogoniques. La science n'est pas un dogme, elle est justement le fruit d'un consensus logique prenant en compte toutes les découvertes faites. Je ne suis moi même pas chercheurs, j'ai des connaissances très limité... mais je me fie effectivement plus ceux qui disent émettre leurs hypothèses en se servant de la logique et des faits observables qu'à ceux qui disent tenir leurs théories de révélations divines. D'autant plus que tous les chercheurs, dans leurs impartialité, aboutissent à des déductions similaires, alors que tous les récits créationnistes (la genèse n'est pas seul, loin de là) n'ont en comment que le incohérence avec nos connaissances actuelles du monde.
Effectivement, les scientifiques peuvent se tromper, et ils ne prétendent pas le contraire (contrairement aux livres de révélation divine). Ils tentent même de le faire en permanence, c'est ce en quoi consiste leurs métier : proposer des hypothèses en accord avec nos observation, faire des expériences et des expériences qui pourrait les contredire, et avancer de nouvelles théories lorsque c'est le cas.
C'est cette rigueur qui manquait justement aux médecins de l'époque des saignés (époque dominé justement par le créationnisme). Car à cette époque, les connaissances du monde étaient encore dicté et contrôlé par les ecclésiastiques... et quiconque tentait de faire preuve d'un minimum d'empirisme et d'esprit critique passait au bûcher.
Et comme par hasard, c'est maintenant, lorsqu'il est possible d'avancer librement n'importe quel théorie et de les vérifier sans craindre de représentable, lorsque grâce à cela notre technologie à grimpé en flèche et permis la création de moyen d'observation extrêmement performant, que la théorie de l'évolution se met à faire du succès...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 21:13

Dyonisien a écrit:
Tu ne comprends pas, Agecanonix, que dans la théorie de l'évolution, les chercheurs anthropologues procèdent par paliers.. Quand on recherche, on n'a pas la foi du charbonnier.. qui est sûr de tout sans avoir cherché. Il y a forcément des ajustements..
Prenons les néanderthaliens : font-ils partie de nos ancêtres ou pas ??? ou ont-ils disparu sans descendance ?

Quand j'étais gamin, dans mon village, il y avait des mulets, des mules... espèces animales nées de l'âne mâle et de la jument.. et les bardots nés de l'étalon et de l'ânesse.. Ces deux espèces, très utiles dans l'agriculture, étaient stériles..
Donc, les néanderthaliens ont-ils eu des rapports sexuels avec les homo sapiens sapiens ?? Et ces deux espèces humaines ont-elles eu des enfants communs ?? Ces enfants sont-ils nos ancêtres ou non ?
Nous, humains des temps présents, avons-nous des ancêtres néanderthaliens ?
Tu vois, Agecanonix, cette question devrait te traverser l'esprit !

je ne me place pas sur le plan de la recherche, mais sur celui de la logique..je ne vois pas ce que les néanderthaliens viennent faire ici car rien ne prouve qu'ils étaient moins évolués que nous..
une théorie qui se base (en autre) sur la survivance du plus adapté, devrait pouvoir m'expliquer pourquoi des primates plus adaptés que les chimpanzés ou des gorilles, ont tous disparus pour ne laisser survivre que le sommet de cette évolution sur une terre aux niches géographiques innombrables, ce qui rend obsolète l'hypothèse d'une élimination partout par les plus adaptés des formes un peu moins évoluées. Sachant que ces formes les moins adaptées n'étaient pas moins capables de se défendre d'autant qu'elles avaient la loi du nombre pour elles.
Quand le moteur de cette théorie ( survivance du plus adapté) ne sera pas contredit par les faits (survivances aujourd'hui de primates moins adaptés que les chainons de la lignée évolutive) alors, j'exprimerai des doutes légitimes..

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Trickster
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 528
Age : 24
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 21:53

Citation :
je ne me place pas sur le plan de la recherche, mais sur celui de la logique..je ne vois pas ce que les néanderthaliens viennent faire ici car rien ne prouve qu'ils étaient moins évolués que nous..
Je ne dis pas qu'ils étaient moins évolué... seulement, qu'il y ait eu plusieurs espèces humaines semble assez incompatible avec cette idée saugrenue des animaux créé un jour, et les humains le lendemain.
Citation :

une théorie qui se base (en autre) sur la survivance du plus adapté, devrait pouvoir m'expliquer pourquoi des primates plus adaptés que les chimpanzés ou des gorilles, ont tous disparus pour ne laisser survivre que le sommet de cette évolution sur une terre aux niches géographiques innombrables, ce qui rend obsolète l'hypothèse d'une élimination partout par les plus adaptés des formes un peu moins évoluées.
Des primates plus adaptés que les chimpanzés et les gorilles ? Il n'y a pas UNE échelle d'évolution, avec des espèces plus évolué que d'autre. On peut toujours s'amuser à les trier par rapport à leur proximité génétique avec nous, mais appeler "être plus évolué" le fait d'être plus proche de nous n'a aucune objectivité. On ne peut dire d'une espèce qu'elle est plus évolué qu'une autre que si elle en est issue. Pour survivre à la sélection naturelle, il ne faut pas être plus évolué, il faut être plus adapté à son environnement. Effectivement, si il y avait eu des espèces jouant dans le même terrain de jeu que les gorilles et les chimpanzés, et qui auraient été plus adapté à leur milieu qu'eux, et bien ces derniers auraient disparût.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 21:55

Trickster
tu m'as mal compris.
Restons simples et parlons de la théorie.
la survivance du plus adapté.
Qui est le plus à même d'avoir subsisté.
Le primate d'origine ou celui qui aurait développé une certaine intelligence.
La théorie suppose le second. Et les faits indique le premier sauf pour l'ultime échelon car seul l'homme et des primates ordinaires subsistent.
Curieux pied de nez à la théorie qui se fonde sur un principe (survivance du mieux adapté ) et qui s'assoie dessus quand on passe au concret.
Remarque par exemple l'humanité d'aujourd'hui. Tous les humains, je dis bien, tous les humains ont atteint le même niveau supposé d'évolution. Ils peuvent notamment se reproduire entre eux. Mais pourquoi ne trouve t'on pas, dans une niche inaccessible géographiquement des représentants d'hominidés moins évolués que nous.
Certains affirment que les plus évolués ont éliminés les autres. Mais partout ????
Alons donc, le monde est si vaste..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 22:09

Trickster
oublie la création en 7 jours de 24 heures. ça n'a rien de biblique.
L'espèce dans la bible n'a rien à voir avec la définition que nous en donnons actuellement. Elle est beaucoup plus large..
Tu essais de banaliser une anomalie.
Que tu le veuilles ou non, il y a une lignée vers l'homme selon la théorie.
Pas voulue, aléatoire, mais avec SA logique.
Et le maillon au milieu de la chaine n'a surement pas plus de raisons d'avoir disparu que les primates d'origine ou leurs égaux, je dirais même moins de raisons. Or les primates sont là, faisant un jolie pied de nez à toute cette théorie qui voulait que plus on approche de l'homme, plus nos chances de survie augmentent..



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 22:23

une petite réflexion.
imagine le premier primate qui va développer une certaines évolution.
il va la transmettre à ses petits .
ils vont donc croitre en nombre.
l'un de ses descendants va développer une autre mutation.
il va la transmettre à ses petits lui aussi.
ils vont aussi croitre en même temps que les premiers types de primates.
reproduis cela des milliers de fois et tu imagines le nombre..
C'est donc bien ma chance à la fin de ne voir subsister que le dernier échelon de cette lignée.
Je ne crois pas au hasard, et rien ne me convaincra pour m'affirmer que tout ce petit monde a eu la gentillesse de disparaitre pour ne laisser subsister que le dernier maillons.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Trickster
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 528
Age : 24
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Jeu 8 Sep 2011 - 22:37

Au contraire, je pense que c'est toi qui ne m'a pas compris...

Citation :
Le primate d'origine ou celui qui aurait développé une certaine intelligence.
La théorie suppose le second. Et les faits indique le premier sauf pour l'ultime échelon car seul l'homme et des primates ordinaires subsistent.
Les "primates ordinaires" (i.e. tous sauf nous ?) ne sont pas les "primates d'origines". Les humains se sont développé au terme d'une longue évolution dans une certaine partie du monde (le débat est toujours ouvert au sujet de cette dernière). Ils (nous) se (nous) sont (sommes) développé d'une certaine manière... favorisant l'intellect plutôt que la force, la rapidité, l'endurance ou autre chose. Dans d'autres coins du globes, d'autres primates ont évolué de différentes façons... s'adaptant à leur milieux le mieux possible. Les chimpanzés et les gorilles ne sont pas du tout moins évolué... ils sont la fleure de longs millions d'années d'évolution optimale, au même titre que nous.

Citation :
Tous les humains, je dis bien, tous les humains ont atteint le même niveau supposé d'évolution. Ils peuvent notamment se reproduire entre eux. Mais pourquoi ne trouve t'on pas, dans une niche inaccessible géographiquement des représentants d'hominidés moins évolués que nous.
Certains affirment que les plus évolués ont éliminés les autres. Mais partout ????
Cette remarque prouve bien que tu n'as rien compris à ma réponse précédente. Il n'y a pas d'espèce actuelle moins évolué que d'autre... les espèces ne cesse pas d'évoluer. Et effectivement, dans les différents endroits du globes, les humains ont évolué de façon différentes. Certains ont la peau noir, d'autre blanche ; certain ont un nez proéminent, d'autres plats...
Aucune n'est plus évolué que les autres (même si certaines personnes affirment le contraire et en profitent pour génocider gentiment).
Et si on laisse quelques millions d'années passer sans se mêler aux autres ethnies, ont finira par aboutir à d'autres espèces... mais aucune "plus évolué que les autres" (ce concept est une abération), et toute adapté le mieux possible à leur environnement (bon, ce ne serra pas vraiment le cas puisqu'on ne peux pas dire qu'il y ait encore beaucoup de sélection naturelle dans notre société... mais bon, j'espère que tu comprends ce que je veux dire).

Citation :
rien ne me convaincra pour m'affirmer que tout ce petit monde a eu la gentillesse de disparaitre pour ne laisser subsister que le dernier maillons.
Qui disparaît ? les individus meurent. Qu'ils soient gentil ou non.
Et si certaines lignés évoluent d'une certaines façons, il ne faut pas croire que les autres stagnent. Déjà, les espèces les moins aptes à survivre et à se reproduire survivront moins et se reproduiront moins. C'est tellement logique que c'en est une tautologie. Il va donc y avoir de plus en plus d'individu qui vont naître porteur de la mutation au sein de la population. Et quand à ceux qui n'auront pas cette chance... et bien ils ne pourront pas tenir la concurrence car les autres seront les premiers à avoir accès à la nourriture et à tout le reste. Et ils disparaîtrons donc progressivement, à moins de se trouver une place dans le système en évoluant différemment. Sinon, ils disparaissent. Gentiment ou non, ils disparaissent et ne peuvent pas faire autrement car ils partagent leur territoire avec une autre espèce qui prendra la nourriture avant eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   Ven 9 Sep 2011 - 9:22

Trickster a écrit:
Les "primates ordinaires" (i.e. tous sauf nous ?) ne sont pas les "primates d'origines". Les humains se sont développé au terme d'une longue évolution dans une certaine partie du monde (le débat est toujours ouvert au sujet de cette dernière). Ils (nous) se (nous) sont (sommes) développé d'une certaine manière... favorisant l'intellect plutôt que la force, la rapidité, l'endurance ou autre chose. Dans d'autres coins du globes, d'autres primates ont évolué de différentes façons... s'adaptant à leur milieux le mieux possible. Les chimpanzés et les gorilles ne sont pas du tout moins évolué... ils sont la fleure de longs millions d'années d'évolution optimale, au même titre que nous
Eh bien voila, nous avançons puisque tu reconnais que des évolutions parallèles et différentes se sont faites sur l'ensemble de la terre.
Des humains comme nous d'un côté, et des primates "modernes" de l'autre, tous issus d'un ancêtre commun.
Mais pourquoi donc n'avons nous aujourd'hui que les représentants des deux bouts de cette chaine évolutive, car excuse moi mais les primates d'aujourd'hui n'auraient pas fait tâche au côté des primates du début.
Nous avons donc les représentants du nec plus ultra de l'évolution d'un côté, et les représentants du niveau qu'avaient nos lointains ancêtres.. (car tu ne m'enlèveras pas de l'idée que découvrir les restes fossiles d'un chimpanzé avec un outil taillé dans les mains conduirait immanquablement à le désigner comme notre ancêtre).
Mais où sont ces milliers d'intermédiaires, et même ces centaines de milliers, qui, tout en n'étant plus aussi primaires que les primates, n'en seraient pas pour autant à notre niveau.
Pourquoi diable (lol) faut il qu'ils aient tous disparu alors que tu reconnais que les niches géographiques ont permis la subsistance d'autres représentant non évolué de notre famille zoologique..
Ce serait comme affirmer une évolution entre la "De Dion Bouton" et la dernière "Ferrari", en affirmant qu'il est normal de ne trouver aucune trace des dizaines de milliers de modèles de voiture qui ont existées sur terre entre deux, avec en plus, aucun modèle roulant encore...
Tu avoueras que la hasard joue vachement bien à cache cache..

Tu parles d'évolutions de certains humains par la couleur par exemple. Désolé, mais nous restons dans la même espèce et la couleur noire ou autre n'est pas une évolution, mais la mise en avant d'une adaptation au soleil que toutes les races possèdent.
Il suffit de laisser le temps agir. Mais pour devenir noir, une nouvelle fonction n'est pas apparue chez les seuls africains. Il s'agit d'une option que toutes les races possèdent en commun et qui se met en action à force de temps..
Et en effet, tous les humains ont le même niveau génétique. C'est cela qui est anormal justement...
Ou sont ces humains qui seraient les représentants de la phase précedente de l'évolution.
Et quelque part tu reconnais la pertinence de ma question puisque tu dis qu'avec le temps de nouvelles espèces d'humains devraient apparaitre.. Mais elle devrait déjà exister aujourd'hui, car ce qui est vrai dans ton hypothèse pour demain, devrait être vrai pour hier, pour avant hier, pour il y a une semaine à l'échelle de l'évolution..
Pour terminer ton hypothèse sur la nourriture qui obligerait les maillons faibles à disparaitre.
Je suis désolé mais des milliers d'espèces animales ont subsisté pendant très très longtemps jusqu'à nos jours en ayant besoin du même type de nourriture.
Tu nous parles comme si l'hypothèse voulaient que la terre soit remplie de milliards de primates en compétition pour la survie..
Ce n'est pas la réalité de la théorie. Et la terre était suffisamment grande pour que de petites populations (de plus en plus intelligentes) puissent s'en sortir en parrallèle...

a+
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quelques questions sur la theorie évolutionniste   

Revenir en haut Aller en bas
 
quelques questions sur la theorie évolutionniste
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» quelques questions sur la theorie évolutionniste
» Programmes du collège en français et en latin : quelques questions
» [résolu] Français - quelques questions sur les première et BTS.
» Quelques questions sur le latin en terminale et au bac
» CAPLP LETTRES HISTOIRE QUELQUES QUESTIONS...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum Témoins de Jéhovah-
Sauter vers: