Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Ven 14 Oct 2011 - 9:30

Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?

C’est étrange comme on peut parler librement du judaïsme ou du christianisme en France sans que cela ne choque personne, mais qu’il soit impossible de tenir le moindre propos sur l’islam. Mais au fait, où est-il le racisme, dans cette histoire ? J’aimerais bien le savoir.
Un article de Amada sur le blog "Révoltes".
http://revolte.eklablog.com/est-ce-etre-raciste-que-de-critiquer-l-islam-par-amada-a5870672
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Jeu 22 Déc 2011 - 21:42

d'ailleur il n'y a qu'une race : la race humaine ! qu'on se le dise
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Jeu 22 Déc 2011 - 23:01

Bof, les primates plutôt
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Jeu 22 Déc 2011 - 23:21

je ne comprends pas la question: des critiques sur l'Islam il y en a des tonnes et des tonnes, tout passe même les mensonges, les amalgames, aussi bien à la TV que dans les journaux et les forums, au point qu'on ne s'en rend plus compte, cela fait partie du "décor".
Je demanderais, au contraire: où peut-on dire du bien de l'Islam sans se faire descendre en flammes ?
Mais critiquer une religion n'est pas du racisme; même si c'est blessant pour les musulmans, dont la pluspart sont tolérants, modérés et honnêtes, et qui reçoivent très mal ce harcèlement de critiques.
Je suis POUR la critique des religions, et de l'Islam en particulier.

Les critiques "généralisantes" sur les musulmans par contre, même s'il y en a autant, sont beaucoup moins acceptables, parce que là on franchit la limite du racisme religieux.

Et essaie de dire le moindre mal ou même seulement évoquer la possibilité que les sionistes ne sont pas des gentils jolis, et tu risque la prison. C'est plutôt cette question là que je poserais : pourquoi la loi condamne "l'antisémitisme" et pas "l'anti islamisme", l'anti-christianisme" etc ?
Pourquoi ont-ils droit à une mention spéciale, eux ? Pourquoi, si on ose critiquer la POLITIQUE sioniste, on se fait traiter d'antisémite ???

"Racisme et xénophobie" devrait suffire, non ? Et que tout le monde puisse en profiter de la même manière !

--------------

Il y a une façon de maniuler la critique qui est particulièrement perverse. Voici le procédé, hélas courant.


Ses étapes:

1. critiquer la religion musulmane dans ce qui est indiscutable. Ca marche très bien (je surenchéri aussi, à ce stade)

2. en rajouter quitte à inventer (ex: de façon habile, mélanger coutumes "locales" atroces, qui n'ont rien de musulman, en prétendant que c'est "en terre d'Islam", pour induire la confusion dans les esprits; comme la castration, qui est réprouvée par l'Islam, mais on racontera qu'elle se passe "en terre d'Islam"

3. démontrer par des discours copiés/collé que les musulmans ne peuvent qu'être des intégristes, sinon ils ne sont pas bons musulmans. (donc on "pousse" les musulmans à l'intégrisme au lieu de les aider à se modérer")

4. quand la toile est bien tissée, on lâche de temps en temps une phrase du genre "tous les musulmans sont des terroristes en puissance", ce qui transforme tout le discours précédent en une incitation à la peur et à la haine du musulman.

Et voilà comment on glisse habilement de la saine critique des excès religieux à l'incitation à la haine et au racisme.
Revenir en haut Aller en bas
Roxappho
Banni une semaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Jeu 22 Déc 2011 - 23:55

C'est le problème des lois "opportunes".
Trop vite faites, bâclées, parfois faites pour de mauvaises raisons et trop spécifiques.
Tu ajoutes à cela le fait que la loi du 9 décembre 1905 n'est pas adaptée aux religions qui n'étaient pas présentes ou sur le territoire ou suffisamment minoritaires à l'époque pour ne pas avoir un impact.

Il faudrait donc réactualiser la loi du 9 décembre 1905 pour intégrer l'ensemble des phénomènes religieux ayant monté.
Il faudrait aussi réorganiser les lois sur les discriminations et potentiellement la loi du 29 juillet 1881 sur l'injure et la diffamation selon les autres réorganisations législatives.

Hors, tout cela ne peut se passer que par une loi "technique" nécessitant elle-même de repenser l'ensemble.
Autant dire qu'on va continuer avec ce qu'on a un bout de temps...
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 27
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Ven 23 Déc 2011 - 0:13

Triskèle a écrit:
je ne comprends pas la question: des critiques sur l'Islam il y en a des tonnes et des tonnes, tout passe même les mensonges, les amalgames, aussi bien à la TV que dans les journaux et les forums, au point qu'on ne s'en rend plus compte, cela fait partie du "décor".
Je demanderais, au contraire: où peut-on dire du bien de l'Islam sans se faire descendre en flammes ?
Mais critiquer une religion n'est pas du racisme; même si c'est blessant pour les musulmans, dont la pluspart sont tolérants, modérés et honnêtes, et qui reçoivent très mal ce harcèlement de critiques.
Je suis POUR la critique des religions, et de l'Islam en particulier.

Les critiques "généralisantes" sur les musulmans par contre, même s'il y en a autant, sont beaucoup moins acceptables, parce que là on franchit la limite du racisme religieux.

Et essaie de dire le moindre mal ou même seulement évoquer la possibilité que les sionistes ne sont pas des gentils jolis, et tu risque la prison. C'est plutôt cette question là que je poserais : pourquoi la loi condamne "l'antisémitisme" et pas "l'anti islamisme", l'anti-christianisme" etc ?
Pourquoi ont-ils droit à une mention spéciale, eux ? Pourquoi, si on ose critiquer la POLITIQUE sioniste, on se fait traiter d'antisémite ???

"Racisme et xénophobie" devrait suffire, non ? Et que tout le monde puisse en profiter de la même manière !

--------------

Il y a une façon de maniuler la critique qui est particulièrement perverse. Voici le procédé, hélas courant.


Ses étapes:

1. critiquer la religion musulmane dans ce qui est indiscutable. Ca marche très bien (je surenchéri aussi, à ce stade)

2. en rajouter quitte à inventer (ex: de façon habile, mélanger coutumes "locales" atroces, qui n'ont rien de musulman, en prétendant que c'est "en terre d'Islam", pour induire la confusion dans les esprits; comme la castration, qui est réprouvée par l'Islam, mais on racontera qu'elle se passe "en terre d'Islam"

3. démontrer par des discours copiés/collé que les musulmans ne peuvent qu'être des intégristes, sinon ils ne sont pas bons musulmans. (donc on "pousse" les musulmans à l'intégrisme au lieu de les aider à se modérer")

4. quand la toile est bien tissée, on lâche de temps en temps une phrase du genre "tous les musulmans sont des terroristes en puissance", ce qui transforme tout le discours précédent en une incitation à la peur et à la haine du musulman.

Et voilà comment on glisse habilement de la saine critique des excès religieux à l'incitation à la haine et au racisme.
Magnifique analyse!
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Ven 23 Déc 2011 - 1:26

Le problème du racisme est un problème semantique , tout est dans le mot : RACE

mais si on démontre , ce quà fait la science , qu'il n'y a qu'une seule et unique race : La race humaine et bien on a le droit de ne pas s'aimer entre Frère , du moins c'est mon avis

seulement il y a les LOBBYS de la pensée : ça c'est bien de le penser , ça c'est pas bien de le penser !!

Pourquoi une loi sur l'antisemitisme et pas sur l'anti-chrétienneté ??? LOBBY , si les curaillons se mettaient ensemble avec le pape et les 2,5 milliards de chrétiens de part le monde pour faire voter une loi interdisant de blasphémer sur le Christ ou même le Pape , une loi verrait le jour probablement

Tout est une question d'impacte sur les masses : les arméniens ont réussit grace à Charles aznavour et son entrée à l'élyzée parcequ'entre nous , combien se sentent vraiment concernés par le génocide Arménien ?

si tu as l'Impact , tu as le pouvoir c'est assez simple
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 9:57

Ce qui est regrettable dans ce que l'on qualifie de racisme c'est la haine que certains vont nourrir à l'égard d'une communauté ou d'un groupe d'individus dont certaines particularités les dérangent personnellement. Il ne s'agit donc pas d'incriminer autrui dans un acte malveillant qu'il aurait commis mais de l'incriminer dans ce qu'il est humainement, en tant qu'homme il sera haï pour adhérer à des idées qui dérangent le raciste: personnellement.

Ce qui fait un problème des religions c'est qu'elles reposent sur des textes incompréhensibles de par leur contradiction, non, que leurs écrits soient contradictoire mais semble l'être en cela qu'il y soit fait mention et d'amour et de haine dans la même dimension, or, nous le savons les deux sont incompatibles. Certains auront l'intelligence de s'en détourner sans pour autant en invalider la richesse, reconnaissant humblement qu'ils ne comprennent pas cette contradiction, d'autres (nombreux) préfèreront "choisir" d'en appliquer le contenu comme il leur apparait être. Ce sont des choix individuels...

Comme d'autres feront le choix de haïr ceux qui font le choix qui leur déplait sans pour autant se rendre à l'évidence qu'ils font le même choix mais en s'abstenant seulement de quelques éléments qui viendront les opposer. Ceci pour les religions... Mais nous connaissons ceux qui n'aiment pas les noirs, qui n'aiment pas les homosexuels, qui n'aiment pas les femmes, qui n'aiment pas... etc.

Bref, le racisme, n'est jamais que le choix que nous faisons individuellement de haïr ce qui ne nous plait pas.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 10:49

yacoub a écrit:
L'islam n'est pas une race.

C'est une religion qui a même cessée d'être arabe depuis des siècles même si son fondateur est arabe.
20% des arabes sont chrétiens.
20% des musulmans sont arabes.

Tant que l'islam ne passera pas par la critique, il continuera à humilier les femmes, à mutiler les enfants et les décerveler par le biais des écoles coraniques, à dhimmiser les arabes chrétiens qui vivent dans une angoisse perpétuelle comme les coptes par exemple.

Exactement !!
Merci yacoub pour ces paroles sensées et bonne année à toi ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 11:34

Moué, si la critique est constructive et non destructive...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 12:08

zarzou a écrit:
Moué, si la critique est constructive et non destructive...


La critique constructive, de la part de Yacoub, on l'attend toujours.
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 13:01

on ne peut pas empêcher les gens de hair , c'est comme ça
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 13:08

Triskèle a écrit:
zarzou a écrit:
Moué, si la critique est constructive et non destructive...


La critique constructive, de la part de Yacoub, on l'attend toujours.

( Alors il faut être patient.) Ce qu'il ne faudrait pas c'est que les propos de Yacoub fasse le bonheur de celui qui s'y justifierait pour détruire, saccager etc... Ce qu'il se plairait à démollir sous pretexte que la critique est bonne. A mon avis. Sinon, la reflexion de Yacoub bien sûr est une bonne idée surtout en ce qui concerne l'ignorance. Critiquer doit se limiter à une remise en question de ce qui n'es pas compris ou reste incompréhensible de même que la tora le coran est une pensée complexe dont la violence est omniprésente, mais comment faire autrement?? Lorsqu'il s'agit de l'homme et de tout ce qui le caractérise on n'échappera pas à ce qui domine sa nature de violence justement...

Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 13:13

obie 1 a écrit:
on ne peut pas empêcher les gens de hair , c'est comme ça

La haine résulte souvent d'un mélange étrange d'incompréhension et d'idées préconçues, éclairer que ce qui est préconçu peut-être indigne de celui qui le porte, c'est mettre sous son nez un aspect carrencé. Moi, j'en ai vu s'illuminer pour avoir reçu une bonne idée. Je pense qu'il faut s'en préoccuper...
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 14:12

bien sur mais tu peux pas le faire à l'echelle mondiale , tout le monde n'est pas prêt à s'ouvrir à la tolérance
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 14:42

obie 1 a écrit:
bien sur mais tu peux pas le faire à l'echelle mondiale , tout le monde n'est pas prêt à s'ouvrir à la tolérance

Oui, bien sûr surtout si les intolérants sont pour la plupart brisés de douleurs. J'entends bien que la plupart de ceux qui manifestent de l'intolérance ont un référentiel vivant et douloureux lié à cette intolérance, c'est surtout par la souffrance que les hommes en viennent à haïr. Je te parlais essentiellement de ceux qui haïssent sur des préjugés ou en empruntant à autrui les dits référentiels pour attiser la haine... Dans ces manifestations du racisme nous trouverons plusieurs schéma de motivations, ceux qui ont fait l'objet de violences sur eux-mêmes ou l'un de leurs proches et peuvent justifier leur colère, leur haine et d'autres (beaucoup plus nombreux) n'ayant fait l'objet d'aucune violence de la part de ceux qu'ils vont haïr et dont les justifications ne seront que prétextes empruntés.

C'est cette seconde catégorie qui est la pire parcequ'elle ne repose sur aucun référentiel émotionnel mais seulement des idées noires dont le seul objectif sera de nuire. Appelons cela la haine gratuite...

Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 15:14

la haine gratuite , je suis d'accord mais je me souviens que je faisais partie de cette catégorie et avec ma vision du monde rien n'est venu me prouver que j'avais tord.

c'etait pas en me disant que c'était pas bien je ça allait me faire changer d'avis , il a fallut des choses de l'ordre du surnaturel pour que mon être se modifie et crois moi que j'étais vraiment haineux à un haut degrés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 15:49

zarzou et obie

C'est de la psychologie élémentaire: la haine est le résultat d'une souffrance non résolue, ou d'un orgueil doublé de peur...
Elle est de toutes façons une émotion perturbatrice qui empêche de voir clair, et donc empêche d'avoir l'action juste.


Dernière édition par Triskèle le Dim 1 Jan 2012 - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 15:49

obie 1 a écrit:
la haine gratuite , je suis d'accord mais je me souviens que je faisais partie de cette catégorie et avec ma vision du monde rien n'est venu me prouver que j'avais tord.

c'etait pas en me disant que c'était pas bien je ça allait me faire changer d'avis , il a fallut des choses de l'ordre du surnaturel pour que mon être se modifie et crois moi que j'étais vraiment haineux à un haut degrés

Dans la mesure où tu t'exprimes ici par circonlocution, c'est à dire en ne disant pas tout ce qu'il faudrait dire pour que cela sois bien compris. Je vais essayer de deviner ce que tu "manifestes" et arrête moi si j'me trompes...

Il m'apparait que tu y exprimes ce que je nomme la division. C'est un processus psychologique qui laisse notre sujet dans le sentiment mitigé ( angoisse et soulagement) de percevoir en lui deux choses très déconcertantes: La première étant ce qu'il représente en apparence à travers sa personna ( masque social ou égo ) et la seconde ce qu'il représente comme lui-même ( l'esprit, l'être.) avec tout ce que cela implique de complications tant sont grandes les divergeances: de celui qui parait être ce qu'il n'est pas.

Tiens Jung disait à ce sujet: ce n'est pas moi qui vit mais c'est cela qui me vit. Bien sûr il va de soi que quiconque rencontre en lui un tel schéma va passer de sales moments. Je crois bien que c'est cela la voie du milieu que j'ai lu je ne sais plus où, bref, t'ai-je bien entendu ou pas du tout pour poursuivre correctement notre conversation??



Dernière édition par zarzou le Dim 1 Jan 2012 - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 15:55

Triskèle a écrit:
zarzou et obie

C'est de la psychologie élémentaire: la haine est le résultat d'une souffrance non résolue, ou d'un orgueil doublé de peur...
Elle est de toutes façons une émotion perturbatrice qui empêche de voir clair, et donc empêche d'avoir l'action juste.

Voui, c'est tellement simple exprimé comme cela, c'est à se demander pourquoi on s'obstine dans la mauvaise action, haha!, c'est vrai quoi, on sait pourquoi, comment ça marche MAIS on ne peut pas faire vivre ou réaliser l'action "juste"

Pourquoi??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 16:28

justement parce qu'on est aveuglé par la peur.

Le plus grand service qu'on peut rendre et de leur faire réaliser cela, pour qu'ils soignent leur traumatismes et puissent "voir clair".

Mais ce n'est pas sur un forum qu'on y arrivera, surtout si la personne n'est pas réceptive. Il lui faut soit un choc (comme pour Obie), soit une psychothérapie.

Donc sur un forum, il convient de bien définir les limites des propos qu'on peut tenir, sinon la porte est ouverte pour tous les délires... et les amateurs pour s'y engouffrer sont nombreux. Non seulement il y a ceux qui le font volontairement dans un but précis (voir mon post ICI, page 19, 12h15), soit ce sont des personnes souffrant de divers désordres mentaux, des plus légers au plus lourds...

La solution pour la peur et l'ignorance, c'est l'Amour et la connaissance, les deux étant intimement liés. Dresser des barrières entre les humains, c'est justement inciter à la peur de l'autre (=xénophobie), ce qui tue l'Amour ET la connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
obie 1
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3683
Age : 47
Localisation : loire
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 16:34

zarzou a écrit:
obie 1 a écrit:
la haine gratuite , je suis d'accord mais je me souviens que je faisais partie de cette catégorie et avec ma vision du monde rien n'est venu me prouver que j'avais tord.

c'etait pas en me disant que c'était pas bien je ça allait me faire changer d'avis , il a fallut des choses de l'ordre du surnaturel pour que mon être se modifie et crois moi que j'étais vraiment haineux à un haut degrés

Dans la mesure où tu t'exprimes ici par circonlocution, c'est à dire en ne disant pas tout ce qu'il faudrait dire pour que cela sois bien compris. Je vais essayer de deviner ce que tu "manifestes" et arrête moi si j'me trompes...

Il m'apparait que tu y exprimes ce que je nomme la division. C'est un processus psychologique qui laisse notre sujet dans le sentiment mitigé ( angoisse et soulagement) de percevoir en lui deux choses très déconcertantes: La première étant ce qu'il représente en apparence à travers sa personna ( masque social ou égo ) et la seconde ce qu'il représente comme lui-même ( l'esprit, l'être.) avec tout ce que cela implique de complications tant sont grandes les divergeances: de celui qui parait être ce qu'il n'est pas.

Tiens Jung disait à ce sujet: ce n'est pas moi qui vit mais c'est cela qui me vit. Bien sûr il va de soi que quiconque rencontre en lui un tel schéma va passer de sales moments. Je crois bien que c'est cela la voie du milieu que j'ai lu je ne sais plus où, bref, t'ai-je bien entendu ou pas du tout pour poursuivre correctement notre conversation??


je suis d'accord avec Jung , la recherche de la voie du milieu est une route longue et sinueuse, je crois être arrivé au panneau qui m'indiquait la bonne route à suivre Very Happy

je suis honnête avec moi-même , tant que je me serais pas " tué " moi-même pour réellement renaître sous un jour nouveau spirituellement parlant je ne serais pas tout à fait moi-même , il reste des scories encore au fond de moi mais je progresse c'est l'essentiel
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 17:41

Triskèle a écrit:
justement parce qu'on est aveuglé par la peur.

Le plus grand service qu'on peut rendre et de leur faire réaliser cela, pour qu'ils soignent leur traumatismes et puissent "voir clair".

Mais ce n'est pas sur un forum qu'on y arrivera, surtout si la personne n'est pas réceptive. Il lui faut soit un choc (comme pour Obie), soit une psychothérapie.

Donc sur un forum, il convient de bien définir les limites des propos qu'on peut tenir, sinon la porte est ouverte pour tous les délires... et les amateurs pour s'y engouffrer sont nombreux. Non seulement il y a ceux qui le font volontairement dans un but précis (voir mon post ICI, page 19, 12h15), soit ce sont des personnes souffrant de divers désordres mentaux, des plus légers au plus lourds...

La solution pour la peur et l'ignorance, c'est l'Amour et la connaissance, les deux étant intimement liés. Dresser des barrières entre les humains, c'est justement inciter à la peur de l'autre (=xénophobie), ce qui tue l'Amour ET la connaissance.

Oui, en lisant tes reflexions (pour avoir suivi le lien.) je vois bien que les choses sont claires en ce qui te concerne pour ce qui est des maux des hommes dans ce qui peut être un vecteur de haine. Cependant, il réside tout de même dans le sentiment de haine quelque chose de pernicieux que l'on ne découvre pas toujours lorsque l'ion ne s'entend plus soi-même non plus qu'autrui: c'est le plaisir. L'homme dans sa nature jouit de tout, j'entends bien mâle et femelle, homme et femme, de même que nous prenons plaisir à aimer nous prenons plaisir aussi à haîr et c'est ici à mon avis qu'il va falloir guérir le mal qui peut sous les blessures, la peur et tout ce que nous connaissons venir se dissimiler comme une vilaine plaie.

Ce que nous entendons par amour n'étant que des sentiments complexes qui nous attirent les uns aux autres et la haine ce qui nous repousse en nous dressant les uns contre les autres. L'un comme l'autre étant motivés par des intérêts soigneusement dissimulés. Serions nous d'énormes z'hypocrites qui ne se reconnaissent pas?? Il y a beaucoup de cela et plus encore. La peur de se reconnaitre comme jouisseur de plaisirs défendus?? Aussi, cela va de soi...

Pourquoi les hommes ne soulèvent-ils pas cet aspect de ce que nous sommes bien plus chercheur de plaisir que de vérités en ce qui nous concerne? Jouir du plaisir que procure la défaite de celui que l'on hait est tout ce que le haineux peut espérer, rien de moins. Nous comprendrons alors comment la sexualité chez l'homme peut être affectée. Il prendra son pied de bien des façons par de troublantes manières.

Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   Dim 1 Jan 2012 - 18:05

obie 1 a écrit:
zarzou a écrit:
obie 1 a écrit:
la haine gratuite , je suis d'accord mais je me souviens que je faisais partie de cette catégorie et avec ma vision du monde rien n'est venu me prouver que j'avais tord.

c'etait pas en me disant que c'était pas bien je ça allait me faire changer d'avis , il a fallut des choses de l'ordre du surnaturel pour que mon être se modifie et crois moi que j'étais vraiment haineux à un haut degrés

Dans la mesure où tu t'exprimes ici par circonlocution, c'est à dire en ne disant pas tout ce qu'il faudrait dire pour que cela sois bien compris. Je vais essayer de deviner ce que tu "manifestes" et arrête moi si j'me trompes...

Il m'apparait que tu y exprimes ce que je nomme la division. C'est un processus psychologique qui laisse notre sujet dans le sentiment mitigé ( angoisse et soulagement) de percevoir en lui deux choses très déconcertantes: La première étant ce qu'il représente en apparence à travers sa personna ( masque social ou égo ) et la seconde ce qu'il représente comme lui-même ( l'esprit, l'être.) avec tout ce que cela implique de complications tant sont grandes les divergeances: de celui qui parait être ce qu'il n'est pas.

Tiens Jung disait à ce sujet: ce n'est pas moi qui vit mais c'est cela qui me vit. Bien sûr il va de soi que quiconque rencontre en lui un tel schéma va passer de sales moments. Je crois bien que c'est cela la voie du milieu que j'ai lu je ne sais plus où, bref, t'ai-je bien entendu ou pas du tout pour poursuivre correctement notre conversation??


je suis d'accord avec Jung , la recherche de la voie du milieu est une route longue et sinueuse, je crois être arrivé au panneau qui m'indiquait la bonne route à suivre Very Happy

je suis honnête avec moi-même , tant que je me serais pas " tué " moi-même pour réellement renaître sous un jour nouveau spirituellement parlant je ne serais pas tout à fait moi-même , il reste des scories encore au fond de moi mais je progresse c'est l'essentiel

Mmm, en fait je crois que l'on n'en vient jamais à bout ( je ne fais que le supposer sans l'affirmer pour ne pas l'avoir vécu puisque je me traine lamentablement là-dedans (sic) ) Bref, mais qu'il se produit dans ce processus que seule la psyché est à même d'engendrer des mutations successives qui faisaient dresser à certains hommes des schémas, histoire je pense d'illustrer, de schématiser un tel phénomène qui il va sans dire est tout simplement édifiant (je pense à l'échelle des Séphirots.) . Jung en fait une excellente démonstration selon ma perception, non seulement il en connaissait tout le déroulement mais aussi ce qu'il en résulte. Le connait toi, toi-même; ici excelle en sa définition de l'homme-double qui sait reconnaitre sa double nature. L'une dont il connait le début en imaginant fort bien la fin (par la mort) et l'autre dont il ne sait rien et va devoir tout apprendre. Le vrai bien sûr c'est l'inconnu, l'étranger, celui qui réalise qu'il a été vécu en place de son propre corps.






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Est-ce être raciste que de critiquer l'islam?
» Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?
» Pourquoi critiquer l'Islam est un acte raciste et criminel.
» pourquoi cherche-on toujours à critiquer l'ISLAM ?
» il est interdit de critiquer l'islam ..............

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Mythes et légendes :: Révélations/Interprétations/Théories :: Médias Actualités :: Actualités des religions-
Sauter vers: