Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 14:29

Pourtant la pédérastie ou homosexualité est l'amour entre deux adultes du même sexe consentants ce qui n'a rien à voir avec la pédophilie qui est une pratique sexuelle entre un adulte et un mineur pas consentant du tout
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 14:48

J-P Mouvaux a écrit:
Tu ne crois pas, Pandore, que tu confonds homosexualité et pédophilie
C'est la même chose.
Ce n'est qu'une question d'âge.

Des grecs célèbres se plaisaient en présence d'hommes plus ou moins jeunes.

Le mot à évolué et il est vrai, a pris des connotations différentes selon les cas.

Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 15:10

Personne a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:
Tu ne crois pas, Pandore, que tu confonds homosexualité et pédophilie
C'est la même chose.
Ce n'est qu'une question d'âge.

Des grecs célèbres se plaisaient en présence d'hommes plus ou moins jeunes.

Le mot à évolué et il est vrai, a pris des connotations différentes selon les cas.


La pédophilie est une crime, car l'enfant n'est pas consentant
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 16:31

florence_yvonne a écrit:
Pourtant la pédérastie ou homosexualité est l'amour entre deux adultes du même sexe consentants
Non, la pédérastie n'est pas pas le synonoyme d'homosexualité masculine, même si on emploie malheureusement l'un pour l'autre, dans la vie courante. La pédérastie (paid =enfant) "désigne l'attirance sexuelle d'un homme pour les garçons adolescents ou préadolescents" http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9d%C3%A9rastie
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 17:30

Alors pédéraste et pédophile c'est pareil ?
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 18:24

Non. Un pédéraste est obligatoirement un homme, qui s'intéresse aux jeunes adolescents (de sexe masculin), grosso modo, la tranche 12-17 ans.
Un pédophile s'intéresse aux enfants qui n'ont pas encore passé la puberté et des enfants des deux sexes, petites filles et/ou petits garçons.
Quand un adulte s'intéresse à des adolescents de l'autre sexe, on parle d'éphébophilie.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Roxappho
Banni une semaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 18:48

lhirondelle a écrit:
Un pédéraste est obligatoirement un homme, qui s'intéresse aux jeunes adolescents (de sexe masculin), grosso modo, la tranche 12-17 ans.
Presque.
Il y a des conventions éducatives passées entre les parents et l'éraste.
Cela dit, ça existait aussi au féminin dans de nombreuses cités

lhirondelle a écrit:
Un pédophile s'intéresse aux enfants qui n'ont pas encore passé la puberté et des enfants des deux sexes, petites filles et/ou petits garçons.
En fait toute personne n'ayant pas atteint sa majorité sexuelle légale.

lhirondelle a écrit:
Quand un adulte s'intéresse à des adolescents de l'autre sexe, on parle d'éphébophilie.
Presque.
Toute personne s’intéressant à des adolescents de sexe masculin.

Quand à l'homosexualité, il s'agit de personnes ayant impliquée dans une attirance amoureuse ou sensuelle envers des personnes de son sexe/genre.
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9113
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 19:16

Personne a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:
Tu ne crois pas, Pandore, que tu confonds homosexualité et pédophilie
C'est la même chose.
Ce n'est qu'une question d'âge.

Des grecs célèbres se plaisaient en présence d'hommes plus ou moins jeunes.

Le mot à évolué et il est vrai, a pris des connotations différentes selon les cas.


J'ai un copain homosexuel qui serait pas très content de lire ça et pour cause étant donné certaines rumeurs faisant de la plupart des homosexuels des pédophiles il a renoncé à sa profession d'enseignant pour ensuite aller gagner difficilement sa vie comme courrier à vélo!

Y a donc encore beaucoup d'éducation à faire en ce sens là.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 19:21

Roxappho a écrit:
lhirondelle a écrit:
Un pédéraste est obligatoirement un homme, qui s'intéresse aux jeunes adolescents (de sexe masculin), grosso modo, la tranche 12-17 ans.
Presque.
Il y a des conventions éducatives passées entre les parents et l'éraste.
Cela dit, ça existait aussi au féminin dans de nombreuses cités
Je parle de l'acception actuelle, pas de la Grèce antique
Citation :

lhirondelle a écrit:
Un pédophile s'intéresse aux enfants qui n'ont pas encore passé la puberté et des enfants des deux sexes, petites filles et/ou petits garçons.
En fait toute personne n'ayant pas atteint sa majorité sexuelle légale.
Ce qui constitue à mes yeux, un abus de langage.
Citation :
La pédophilie désigne une attirance ou préférence sexuelle d'un adulte envers les enfants prépubères ou en début de puberté.
Classification internationale des maladies de l'OMS

Je ne peux pas considérer comme pédophile un homme qui s'intéresse à une très jeune fille de treize ans, est tout à fait formée et paraît trois ans de plus de son âge. Même si cette attirance est anormale.


Citation :

lhirondelle a écrit:
Quand un adulte s'intéresse à des adolescents de l'autre sexe, on parle d'éphébophilie.
Presque.
Toute personne s’intéressant à des adolescents de sexe masculin.
Cela considère les adolescents des deux sexes. Pas seulement les adolescents masculins.
Citation :

L'éphébophilie est parfois confondue avec la pédophilie par des
personnes qui, s'inscrivant dans une perspective de défense de l'ordre
moral, désapprouvent tout rapport sexuel avec un adolescent de la même
façon qu'avec un enfant. Toutefois, la pédophilie dans le sens précis qui est donné à ce terme aujourd'hui est l'attirance pour des enfants pré-pubère . L'éphébophilie ne doit donc pas lui être assimilée.
Wikipedia à défaut de mieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
J-P Mouvaux
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 10734
Age : 89
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 19:36

florence_yvonne a écrit:
la pédophilie est une pratique sexuelle entre un adulte et un mineur pas consentant du tout
Il n'y a pas des cas où le "mineur" est consentant ? voire demandeur ?
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 19:53

Avant quatorze ans, (en Belgique) le mineur est considéré comme incapable de donner son consentement.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Roxappho
Banni une semaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 21:04

lhirondelle a écrit:
Je parle de l'acception actuelle, pas de la Grèce antique
Mais il n'y a aucune acceptation actuelle.
Avec la "banalisation" de l'homosexualité, le terme de pédérastie est revenue à sa définition originelle car ne correspondant pas à la réalité des homosexuels.

lhirondelle a écrit:
Ce qui constitue à mes yeux, un abus de langage.
Mais ce n'est pas tes yeux qui comptent, c'est ceux de la loi.

lhirondelle a écrit:
Je ne peux pas considérer comme pédophile un homme qui s'intéresse à une très jeune fille de treize ans, est tout à fait formée et paraît trois ans de plus de son âge. Même si cette attirance est anormale.
Tu comprendras que je te trouves malsain sur ce coup là?

lhirondelle a écrit:
Citation :
lhirondelle a écrit:
Quand un adulte s'intéresse à des adolescents de l'autre sexe, on parle d'éphébophilie.
Presque.
Toute personne s’intéressant à des adolescents de sexe masculin.
Cela considère les adolescents des deux sexes. Pas seulement les adolescents masculins.
Par définition le terme "éphèbe" ne désigne que des personnes de sexe masculin.
De même, des femmes peuvent être concernées par l'éphébophilie.

J-P Mouvaux a écrit:
Il n'y a pas des cas où le "mineur" est consentant ? voire demandeur ?
Tu parles de majorité sexuelle ou de majorité civile?
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 22:25

Roxappho a écrit:
lhirondelle a écrit:
Je parle de l'acception actuelle, pas de la Grèce antique
Mais il n'y a aucune acceptation actuelle.
Avec la "banalisation" de l'homosexualité, le terme de pédérastie est revenue à sa définition originelle car ne correspondant pas à la réalité des homosexuels.
Pourtant, je n'ai pas sorti ça de mon chapeau: il y a une définition actuelle de la pédérastie, ce n'est pas moi qui l'ai inventée.

Figure-toi qu'avant d'avancer quelque chose, je fais des vérifications!

Citation :
lhirondelle a écrit:
Ce qui constitue à mes yeux, un abus de langage.
Mais ce n'est pas tes yeux qui comptent, c'est ceux de la loi.
La pédophilie est-elle un terme légal? Je ne le pense pas. Cette terminologie relève de la psychiatrie, cf. les références citées plus haut.

Citation :
lhirondelle a écrit:
Je ne peux pas considérer comme pédophile un homme qui s'intéresse à une très jeune fille de treize ans, est tout à fait formée et paraît trois ans de plus de son âge. Même si cette attirance est anormale.
Tu comprendras que je te trouves malsain sur ce coup là?
Non. D'abord, parce que je suis une femme et que le féminin "malsaine" s'imposait.:p
Ensuite parce qu'il s'agit de terminologie et pas de considération morale.

Citation :
Par définition le terme "éphèbe" ne désigne que des personnes de sexe masculin.
De même, des femmes peuvent être concernées par l'éphébophilie.
Je sais ce qu'est un éphèbe, merci! Mais là encore, je te donne la définition de la psychiatrie.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Roxappho
Banni une semaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 22:57

Je vais essayer de limiter les quotes au minimum, ça devient le bazar...

Honnêtement, qui utilise encore le terme de pédérastie de nos jours hors son contexte historique?
OK, quelques allumés tradis, à part ça?

Tu viens aussi de m'apprendre que dans le milieu de la psychiatrie nous avons des ignares culturels, car le terme d'éphèbe est indissociable de la masculinité. Tant pis pour l'hébéphilie...

Sinon, il est certain que les gendarmes ne considèrent pas le terme de pédophile quand ils en traquent les réseaux...
C'est certainement un abus de langage de ne pas parler de délinquants sexuels liés à des délits sur mineurs en dessous de l'âge égal de la majorité sexuelle. Un peu lourd, non?

lhirondelle a écrit:
Citation :
lhirondelle a écrit:
Je ne peux pas considérer comme pédophile un homme qui s'intéresse à une très jeune fille de treize ans, est tout à fait formée et paraît trois ans de plus de son âge. Même si cette attirance est anormale.
Tu comprendras que je te trouves malsain sur ce coup là?
Non. D'abord, parce que je suis une femme et que le féminin "malsaine" s'imposait.:p
Ensuite parce qu'il s'agit de terminologie et pas de considération morale.
Autant pour moi pour le malsain au lieu de malsaine... Ca ne change rien au fond pourtant.
En quoi le fait qu'un homme adulte s'intéressant à une fille de 13 ans n'entrerait pas dans la définition?
D'ailleurs pourquoi seulement pour une fille?

Là où je trouve ça malsain, c'est justement ce déni de pédophilie au profit de juste une "anormalité".
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Lun 21 Nov 2011 - 23:35

J-P Mouvaux a écrit:
florence_yvonne a écrit:
la pédophilie est une pratique sexuelle entre un adulte et un mineur pas consentant du tout
Il n'y a pas des cas où le "mineur" est consentant ? voire demandeur ?

Non, mais en cas d'agression on dit toujours mineur non consentant
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Mar 22 Nov 2011 - 18:39

Roxappho a écrit:
Je vais essayer de limiter les quotes au minimum, ça devient le bazar...

Je vais essayer de te répondre, le plus objectivement possible. Quand je parle de termes, de mots, de leur contenu, je ne parle pas d'éthique, de morale ou de droit, je parle de définition et de dictionnaire.
J'ai l'impression que c'est une chose qui t'a échappée jusqu'à présent.

Citation :

Honnêtement, qui utilise encore le terme de pédérastie de nos jours hors son contexte historique?
OK, quelques allumés tradis, à part ça?
J'ai vu des homosexuels insister sur la distinction entre homosexuel et pédéraste. Je ne pense pas qu'on puisse les taxer de "tradis allumés". Je vais reposer la question à un ami homosexuel.
De toute façon, il existe bel et bien une définition que l'on peut trouver dans les dictionnaires faisant références aujourd'hui, comme le TLF
A ce propos, quand j'aurais aimé voir sur quelles sources tu t'appuies quand tu argumentes.

Citation :
Tu viens aussi de m'apprendre que dans le milieu de la psychiatrie nous avons des ignares culturels, car le terme d'éphèbe est indissociable de la masculinité. Tant pis pour l'hébéphilie...
L'hébéphilie s'emploie généralement pour désigner l'attirance pour des mineurs en train de passer le cap de la puberté, entre le moment où l'enfant prend des formes plus spécifiques, où la pilosité apparaît et où la transformation s'est complètement opérée.
Le terme éphébophilie s'applique
— soit aux adolescents en général
— soit, plus de manière plus restrictive, aux adolescents qui ont passé le cap de la puberté.
Et cela même si éphèbe désigne un jeune homme et non une jeune fille, en grec. Ce n'est pas parce que les psychiatres ne s'intéressent pas à la culture grecque, mais parce qu'il fallait trouver un terme pour désigner cette paraphilie.

Citation :
Sinon, il est certain que les gendarmes ne considèrent pas le terme de pédophile quand ils en traquent les réseaux...
C'est certainement un abus de langage de ne pas parler de délinquants sexuels liés à des délits sur mineurs en dessous de l'âge égal de la majorité sexuelle. Un peu lourd, non?
Pédophil(i)e est un terme qui relève des sciences humaines (psychologie, psychiatrie, sexologie). C'est un terme que s'est approprié la presse puis le grand public.
Une fois qu'on est devant un magistrat on emploiera un autre langage, en employant des termes empruntés au code pénal: viol, attouchement, attentat à la pudeur, débauche de mineur, etc.
Pédophile n'est pas un terme qui relève du droit pénal. Et ça se comprend: il y a des pédophiles qui ne passent jamais à l'acte!

Citation :

lhirondelle a écrit:
Citation :
Tu comprendras que je te trouves malsain sur ce coup là?
Non. D'abord, parce que je suis une femme et que le féminin "malsaine" s'imposait.:p
Ensuite parce qu'il s'agit de terminologie et pas de considération morale.
Autant pour moi pour le malsain au lieu de malsaine... Ca ne change rien au fond pourtant.
En quoi le fait qu'un homme adulte s'intéressant à une fille de 13 ans n'entrerait pas dans la définition?
D'ailleurs pourquoi seulement pour une fille?

Là où je trouve ça malsain, c'est justement ce déni de pédophilie au profit de juste une "anormalité".
Encore une fois, je parle de terminologie et de rien d'autre.
Un adulte, homme ou femme, est attiré par un mineur qui a l'apparence d'un enfant, cette paraphilie s'appelle pédophilie, quelque soit l'âge réel du mineur.
Si cette attirance donne lieu à un passage à l'acte, le droit pénal va s'intéresser à l'âge réel de ce mineur.
Pédophile n'est pas un terme employé par le code pénal.

Un adulte, homme ou femme, est attiré par un mineur présentant les signes de la puberté achevée ou en train d'avoir lieu., cette paraphilie s'appelle éphébophilie, quelque soit l'âge réel du mineur.
S'il est attiré uniquement par les adolescents en train de passer le cap de la puberté, on emploiera parfois le terme hébéphilie.

Le fait de définir en quoi consiste l'attirance ne relève ni de l'éthique, ni de la morale, ni du droit pénal. Cela relève de la terminologie des sciences humaines.

Je pense mettre suffisamment étendue sur ce point.


Dernière édition par lhirondelle le Mar 22 Nov 2011 - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Mar 22 Nov 2011 - 19:08

Histoire du mot pédérastie (Source Wikipédia.)

La pédérastie (du grec ancien παιδ- paid- « enfant mâle, garçon » et ἐραστής erastès « amant »)

Désigne à l'origine une institution morale et éducative de l'Antiquité bâtie autour de la relation particulière entre un homme mûr et un jeune garçon.

Le mot pédérastie n'est attesté en langue française qu'à partir de la fin du XVIe siècle. Il a très vite connu une série d'évolutions sémantiques qui l'ont considérablement éloigné de son sens d'amour des garçons.

Quasiment abandonné au début du XXIe siècle, il est peu à peu réintroduit avec le sens de préférence sexuelle d'un homme adulte pour les garçons adolescents

Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Roxappho
Banni une semaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Mar 22 Nov 2011 - 21:08

Il faudrait peut-être que tu changes de référence de dictionnaire, il semble avoir quelques erreurs, comme la dernière fois...

Citation :
J'ai vu des homosexuels insister sur la distinction entre homosexuel et pédéraste.
C'est ce que je dis depuis le départ aussi, je te signale...

Citation :
Quasiment abandonné au début du XXIe siècle
Ce qui va dans mon sens.
Je ne l'ai cependant pas vu se réintroduire dans l'usage courant.
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Mar 22 Nov 2011 - 21:21

À propos de références, pourquoi ne cites-tu jamais les tiennes?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Roxappho
Banni une semaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Mar 22 Nov 2011 - 22:03

Prends n'importe quel bouquin d'histoire quelque peu sérieux abordant le sujet, il convient. Je n’invente pas l'eau froide sur ce sujet.

Sinon, pour ce qui est de l'usage courant, juste le fait d'avoir des relations sociales, mais là, c'est relatif aux milieux que tu fréquentes.
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Mar 22 Nov 2011 - 22:08

Citation :
Prends n'importe quel bouquin d'histoire
1. Encore une fois, tu ne cites aucune source précise.
2. Nous ne parlons pas d'histoire, nous parlons de terminologie des sciences humaines.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Roxappho
Banni une semaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Mar 22 Nov 2011 - 22:17

"n'importe quel", je ne peux pas te dire mieux question impartialité.
Tu n'as pas besoin d'une source particulière pour savoir qu'on est au 21e siècle aussi?

Sauf que tes termes trouvent leur origine dans l'histoire et font référence à celle-ci...
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Mar 22 Nov 2011 - 22:22

Ecoute, je n'ai pas envie de prolonger perpétuellement ce dialogue de sourds.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Roxappho
Banni une semaine
avatar

Féminin Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Mar 22 Nov 2011 - 22:23

Ca tourne à ça effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6603
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   Mer 23 Nov 2011 - 19:05

Voici un cas concret:
Citation :
Un ressortissant burkinabé vivant à Ath, qui était poursuivi pour le viol d'une adolescente de 13 ans, a bénéficié jeudi de la suspension simple du prononcé pour une durée cinq ans. Le tribunal correctionnel de Tournai l'a condamné à verser une somme de 1.000 euros sur un compte au nom de la victime, que celle-ci ne pourra toucher qu'à sa majorité.

09 Juin 2011 16h52

Dans la nuit du 19 au 20 février 2011, le prévenu, âgé de 21 ans, a été appelé par la victime, avec qui il correspondait via le réseau social Facebook, pour aller boire un verre. Vu que les cafés d'Ath étaient fermés, le prévenu a emmené la victime et l'une de ses amies, mineure également, dans son appartement où ils ont consommé des boissons alcoolisées.


Durant la soirée, le prévenu a entretenu une relation sexuelle non protégée avec la victime, sous les yeux de son amie. La victime s'est retrouvée enceinte et a avorté. "Depuis, elle est en état de dépression", avait souligné son avocate.

L'avocat de la défense avait plaidé la suspension simple du prononcé de la condamnation, estimant que son client ne représentait pas un danger public pour la société mais qu'il était quelqu'un d'honnête, apprécié par son patron. Par contre, il avait chargé la jeune fille: "Elle a prétendu avoir 15 ans et même les policiers furent étonnés d'apprendre qu'elle n'avait que 13 ans. De plus, malgré son jeune âge, il semblerait qu'elle ait déjà eu des rapports sexuels avec d'autres hommes."


Légalement, la fille ayant moins de 14 ans, il y a viol. Dans les faits, elle était consentante et paraissait plus que son âge.
La majorité sexuelle en Belgique est fixée à 16 ans (à 15 ans en France, à 13 ans en Espagne).
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paraphilie: terminologie, éthique, droit et psychiatrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» psychiatrie : droit des patients - usagers
» Master 2 - Droit de la bioéthique et de la santé
» Cours d’éthique et de culture religieuse, les parents ont perdus leur droit sur leurs enfants
» Les Difficultés de l'accès au Droit pour les patients sous contrainte psychiatrique l CRPA vs FNAPSY & UNAFAM
» PETITION :: Le changement est indispensable en psychiatrie pour une éthique de l’hospitalité !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Ouvrons le débat :: La famille-
Sauter vers: