Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Ces routiers qui conduisent sur l'autoroute les yeux rivés sur un film

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 32792
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Ces routiers qui conduisent sur l'autoroute les yeux rivés sur un film Empty
MessageSujet: Ces routiers qui conduisent sur l'autoroute les yeux rivés sur un film   Ces routiers qui conduisent sur l'autoroute les yeux rivés sur un film EmptyLun 16 Jan 2012 - 13:38

Depuis une semaine, l'amende est multipliée par dix contre une pratique inquiétante qui s'amplifie. L'Aude en pointe. C’est pas du Godard. C’est pour ça qu’ils restent éveillés..." Olivier Tainturier, sous-préfet de Limoux (Aude), a le sens de la formule. Tout commence il y a deux ans. Lors d’un banal contrôle routier sur l’A9, une dangereuse fantaisie est mise au jour : un écran encastré dans le cockpit d’un camion. À Olivier Tainturier, "tombé des nues", les gendarmes expliquent qu’un chauffeur regardant un film en conduisant, c’est monnaie courante.

Régulateur enclenché, il roule à l’oreille calant la roue avant droite sur le relief de la bande d’arrêt d’urgence, ce qui génère un bruit continu. Si ce fond sonore s’interrompt, cela signifie que le camion dévie de sa route. Étonné de la faiblesse des amendes, le sous-préfet a écrit au ministère qui a créé de nouvelles sanctions dix fois plus sévères (lire ci-contre).

"Ce sont des criminels en puissance"

Christophe Charlon, de la FNTR "C’est un phénomène récent qui s’amplifie depuis deux à trois ans. En 2011, nous avons dressé 130 amendes dans l’Aude contre 102 en 2009, soit un tiers des 324 PV pour la France entière, décrypte Fara N’Doye, commandant de l’escadron départemental de sécurité routière de l’Aude. Nous soupçonnions cette pratique en 2008 quand un piéton s’est fait renverser par un camion équipé d’un écran, près de l’aire de la Palme, sur l’A9." Vérification : lors d’un contrôle, trois PV seront dressés en trois minutes ! "Relever ce genre d’infraction, c’est compliqué", reconnaît le colonel Gérard Escolano, responsable de la sécurité routière à la Direction générale de la gendarmerie. "Il faut trouver un point fixe haut, en scrutant, de nuit, le reflet bleuâtre de l’écran sur le pare-brise, depuis une passerelle ou une aire de repos en surplomb". Il ajoute : "Nous n’avons pas relevé d’accident imputable à cette pratique. Mais c’est très difficile à établir." Pour autant, le danger est réel et fait partie des priorités des forces de l’ordre. "Le décret punit tout système “distractif” pouvant être détourné pour visionner un film : GPS et même smartphone", précise Éric Steiger, patron des gendarmes de l’Hérault dont la portion de l’A9 absorbe 15 000 poids lourds quotidiens (10 % du trafic). Ses troupes, qui ont relevé 1 400 infractions en 2011 mais pas pour film au volant, commencent à s’intéresser au phénomène.

"Ce sont des criminels en puissance", juge Christophe Charlon, responsable régional de la Fédération nationale des transports routiers. "La pratique est courante à bord des “roule-toujours” : ces camions conduits principalement par des chauffeurs qui traversent l’Europe trouvent toutes les parades pour ne pas s’arrêter." A propos d’artifices, un chauffeur complète : "Il y a le film au volant mais aussi la double carte à puce ; le boîtier électronique qui trompe le tachymètre lui faisant croire que le camion est à l’arrêt ; l’aimant sur la boîte de vitesse pour la même raison, etc. Certains se font même la tambouille en roulant !"

(1) Visionner un film en conduisant, c’est, depuis une semaine, risquer de perdre trois points (contre deux avant) sur le permis et payer 1 500 € d’amende (contre 135 €) : le gouvernement a frappé fort la semaine dernière en décidant de durcir les sanctions. A cela s’ajoute le franchissement de la BAU sanctionné de deux points (contre aucun aujourd’hui) et de 135 € (contre 90 €). « Ces sanctions vont de pair puisque le conducteur se guide avec la BAU », note Olivier Tainturier, sous-préfet de Limoux.

OLIVIER SCHLAMA
Revenir en haut Aller en bas
 
Ces routiers qui conduisent sur l'autoroute les yeux rivés sur un film
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2008: Le 15/10 à 22h05 - Roquefort des Corbières 11 (Autoroute A9 Km211)
» Un transport d'Ovni sur l'autoroute près de Dallas ?
» remboursement frais péage autoroute
» Une autoroute se transforme en culture d'algues pour réduire la pollution
» Baromètre Santé 2005 : les Français se conduisent mieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: Débat de société :: Ouvrons le débat-
Sauter vers: