Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Poèmes à rajouter ou à enlever

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30844
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Poèmes à rajouter ou à enlever   Lun 16 Jan 2012 - 15:24

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Lun 16 Jan 2012 - 22:11

désolée, F-Y, mais je n'aime pas lire les poèmes en général, cela ne me parle pas (sauf très rares exceptions: même les classiques n'y figurent pas).

C'est une grave lacune de ma culture, j'en suis consciente...
Donc ne m'en veux pas si je ne donne pas d'avis sur les poèmes...

J'ai traversé quelques lignes... et j'ai vu quelques fautes de grammaire ou d'orthographe, ainsi que de présentation (espace avant et après la ponctuation...).

Je crains que cela fasse mauvaise impression pour présenter à un éditeur.

Je ne suis pas incollable dans le domaine, mais si tu veux, je peux essayer de corriger.

Emploies-tu un correcteur orthographique/grammatical ? Je pense qu'il en repèrera déjà pas mal...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Lun 16 Jan 2012 - 22:24

@Florence ...

Je n'ai pas posté Métemsysmique dans les poèmes à publier , il faut l'enlever comme tu as aussi supprimé un poème de Jonas qui était limite ( noir ) je cite: (Laisse Lucifer).

Donc ce poème est (noir) je ne l'ai pas écris pour qu'il soit publié mais comme d'autres écrivent ce genre de poèmes pour délirer ok .

Merci .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Lun 16 Jan 2012 - 22:36


oups, sorry, je n'avais pas remarqué qu'il y avait plusieurs auteurs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mar 17 Jan 2012 - 9:38

Apparemment Jonas ne se manifeste pas et Christophe non plus ....

Mais bon , ................... moi ça m'est égal .

J'ai encore bien des poèmes a écrire .

Vadébéné.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30844
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mar 17 Jan 2012 - 11:55

J'ai juste mis un échantillon de poèmes, libres aux auteur d'en enlever ou en ajouter de leur liste

Je ferais les rectifications jeudi pour vous laisser le temps de la réflexion

Si j'ai verrouillé le sujet c'est pour éviter les bavardage sur un sujet diont je vais donner le lien à l'éditeur

Christophe m'a donné carte blanche mais votre avis sur mon choix est le bienvenue, car son sujet contient beaucoup de message

La liste doit être représentative de vos talents respectifs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mar 17 Jan 2012 - 12:01

Florence Yvonne :

C'est bien , je ne vois pas de problème , après tout la providence est là je ne sais pas ... Bonne journée à toi . En tout cas bravo .
Revenir en haut Aller en bas
JONAS
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : Dans l'ombre de Rimbaud
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mar 17 Jan 2012 - 16:36

Bonne initiative Florence !

J'espère qu'on aura un délai pour bien faire les choses
Moi je suis un peu pris par une formation de futurs enseignants
C'est stressant presque toute l'année . Il m'arrive de me connecter sans pouvoir
lire une phrase quand à écrire ...

Mais je vais m'engager Florence .Parole de scout ou de Jonas

Ps : pour l'édition , faut-il mettre nos pseudos ou nos vrais noms. Avec les pseudos
il y a souvent de petits problèmes
C'est à discuter

Jonas
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30844
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mar 17 Jan 2012 - 16:49

Je peux prolonger le délai pour que tous les auteurs puissent donner leur poèmes, je voudrais 4 à 5 poème par poète
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mer 18 Jan 2012 - 10:29

ah au fait , je n'ai pas compris parce que je le répète , la rubrique :

"Nos poèmes à publier" contient tous les poèmes à publier sauf ceux de Christophe qui peut les y mettre ... Ils sont donc tous visibles par tout un chacun , un éditeur etc .......

Mais il faut se connecter pour les lire .... hum .



Bonne journée .
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30844
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mer 18 Jan 2012 - 12:58

C'est juste pour éviter que de la conversation s’insère dans le sujet ou seuls les poèmes ont leur place seul le staff peux y poster, pas plus Christophe que le autres
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mer 18 Jan 2012 - 13:03

Ok bon je n'avais pas vu que tu avais transformé les archives désolé .

J'envoies mes poèmes

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mer 18 Jan 2012 - 13:26

Tu as créé

D'où viens tu ô magnificence,
Des cieux,des dessous de la terre,
Est-ce le soleil et sa lumière
En toi qui te donnent la puissance?

Mère de tout homme tu es l'essence,
Père de toutes vies tu es mystère
En toi l'amour et l'univers
Se confondent,tu es providence.

Et comme un ange, immatériel
Tu dessines des arcs en ciel
De ton souffle,juste après la pluie.

Où es-tu ô être magnifique
Qui a fait la terre et le ciel;
Dans un livre?un conte mythique?






Flowers


Ronde,bleue ou meme carrée
De toutes formes et parfumées

Au paradis,brille au soleil
O douce créature de miel,
Savoureuse pensée en éveil

Inclinée vers l'astre solaire
Bercée,par le vent de la mer,
Parsemées sur toute la terre

O fleur d'amour tu es si belle,
Accrochée sous une tonnelle
Au gué d'un cours d'eau en dentelle

Blottie au creux d'une gouttière,
A la forêt printanière
Une fée parmi les fougères...




Lune


Berce la vague blanche
Et la mer d'ivresse
Où tes reflets s'épanchent
Comme une caresse
Tu brilles en silence
O lune,telle une déesse
Voilée en mouvance
Aux miroirs irréels
Qui dansent sur les eaux,
Magique et virtuelle
A la forme d'un joyau,
Ascensionnelle bohème,
Eclaire ton royaume...






Green Peace




Plage sans fin de sable dorée
Exotique,splendide,aérée.
Nucléaires chapiteaux de frayeurs
Dans le désert où vivent de rares fleurs
Narcissiques,sous un soleil d'acier.
Néant grisâtre de nuages viciés
Où des éoliennes s'accrochent
A l'infini, que le vent chevauche.
Mer disparue éventrée à l'est
Comme un cirque lunaire funeste,
Un berceau d'où naîtra une foret?
Esquif écologique en secret,
Vogue sur le chenal des pirates
En vue d'une bataille,disparate.
La mer,le désert et la terre,
En proie, tourmentés délétères,
Sont le théâtre de la vie
Le reflet d'un amour trahi.




Jésus



Aimez-vous les uns les autres
Aimez la vie,chantez l'amour
La joie,sentez en votre coeur
La fougue,des argonautes,
Jolies reines joyeux troubadours
Ivre de vivre parés de fleurs
Epris de vérité de charité.
A chaque jour suffit sa peine,
Le bonheur chante dans les rues
C'est la bohème qui gravite
Débarrassez-vous de vos chaînes!
De vos illusions ambigues
De toutes vos inquiétudes,
La vraie vie belle nous tend ses bras
Le malheur est une illusion.
Les désirs et la servitude
Sont liés comme le magma
Est lié à la stagnation.




Jardin d'eau .



Vert et transparent,blanc et fleuri,jardin d'eau.
Jardin d'amour berce tes flots
Berce la terre bleue du fluide qui t anime
O éternel et grandissime.


Jardin de velours aux prés verts
Aux volutes blanches et bleues
Des horizons immaculés.

Le soleil darde tes déserts
Ton ciel d'or sème des orages
La lune berce tes marées.

Il nous faudra faire des prières
Quand menaceront les naufrages
Les tempêtes et les pluies dorées...




Ecume




Etendue océane,dans sa robe azurée
Mer d'ivresse ourlée de blanches écumes
Aux douces vagues bleues,étreignant les rochers
Déferlant la grève,ou caressant les dunes...

Soumise aux vents elle devient capricieuse,
Se déchaîne et furieuse change d'habit
Le bleu de sa vareuse se transforme en gris,
Dans sa furie la houle s'élève et creuse

Son ventre engloutissant,mante religieuse
Des navires en perdition près des écueils noirs....
Puis tout a coup apaisée la mer houleuse
Maculée de lumière dans le calme du soir,

Rappèle les marins et redonne l'espoir
Quand l'astre flamboyant au couchant disparait,
Elle peint d'or et d'argent les sinueux couloirs,
Qu'empruntent les bateaux qui reviennent à jamais ....




Song



C'est un appel aux vivants
Comme un chant venu du ciel
Un chant d'amour exaltant,
A l'aube d'une ère nouvelle
L'hymne du soleil levant
Pacifique , existentiel.
Des anges portés par le vent
A qui l'entend il se révèle...

Aux fans du monde entier
Aux mélomanes chansonniers
Il parle d'amour et de paix

C'est la symphonie des hommes
Qui dansent le coeur en paix
Et chantent dans tout le royaume






Glaces



L'hiver,le froid glace ma porte
S'insinue et dessinne en blanc
Sur mes glaces des feuilles mortes
Et trace dans l'air envoûtant

Dehors,les champs gelés dorment,
Et le vent,balaye leurs sillons
Des plaines aux forêts d'ormes
La neige couvre les maisons

Le jour est court,éphémère,
La nuit emplie de mystère
Sous les étoiles brillent en blanc

Le temps suspendu à demi,
Passe sous mon regard d'enfant
En somme une saison jolie...




La foi...

Je suis poète, et c'est ma foi.
Le ciel de diamants constellé,
D'un signe m'a tout révélé.
Depuis, voici ce que je vois...

C'est un rayonnement de joie,
D'amour,une voûte étoilée
Qui brille et qui m'a appelé,
Où le soleil me parle de toi,

Quand mon être s'élève,debout,
Que mon regard aux cieux si doux
Se pose où émane ton éclat.

Toi, qui révèle la féérie
Terre ronde aux tons de lilas,

Terre fleurie au coeur de rubis...


L'espérance...

Je cherche l'incréé.
Quand ma foi m'a laissé vivre l'éternité,
Je ne me suis plus retourné,elle m'a conduit
Vers ce qui me semblait être un paradis.

Terre au coeur de rubis...
Enveloppée dans ta guangue bleue,tu frémis,
Et dans mon coeur brûle cette folle espérance
Maintenant,de te voir dévoiler mes chances.

Elle est comme un appel,
Un voyage,une ronde belle et éternelle.
A présent tu peux observer le paysage,
A cet instant tu peux voir l'étoile des mages.

Aimer comme un enfant.
Chercher l'amour qui scintille en toi,au dedans
Après l'espérance vécue et l'éternité,

N'abandonne pas il te faut continuer...


L'amour

A nouveau, un autre passage,
Où l'on tourne des nouvelles pages
D'un livre d'or brodé autour.

La bonne parole du messie
Vraiment celle qui vous ravit,
Maintenant fait naître l'amour.

Naître en nous et s'ouvrir le ciel,
Où plus haut encore se révèle
Un monde nouveau,oublié.

Très vite nous atteignons l'ultime
L'incréé.Il brode les cîmes.
Nos rêves deviennent réalité.

A cet instant la parabole
De l'amour fléchit et s'envole.
Tel un ange ailé, triomphant.

Cette vie doit son idéal,
A une parabole de cristal,

Qui brille au coeur du temps présent...




Pierrot


Une nuit,assis sur son croissant de lune,
Mélancolique et contemplant la terre,pierrot
Ne voyait que de la misère.Il prit sa plume
Un bout de parchemin et d'un bond fit un saut.

Mais il n'avait vu qu'une moitié de ce monde
Et posa à l'aube,ses pieds sur l'autre partie.
Il fut à tel point ému d'une angoisse profonde,
Qu'une larme perla au coin de sa joue blanchie

On ne le remarqua pas au sein de la foule
Car ses pensées étaient ailleurs."Ville de bonheur
Ecrivit-il,toi tu ne peux pas voir la houle
Qui de l'autre coté du monde emporte le malheur.

Pourquoi sur des radeaux perdus la vie s'en va,
Pour rejoindre l'espoir et prend d'autre chemin?...
Je n'ai pas vu ta beauté.Mais d'autres la voient,
Attirés vers toi;tu les sauves du chagrin.

La plume et le parchemin dans un tourbillon
Soudain,furent emportés par le vent déchaîné!
Pierrot pensa;"Ville de beauté,construis un pont
D'amour et vas te poser de l'autre coté...

Espérant contempler la chose,il remonta
Et se mit à regarder de jour comme de nuit,
Les deux faces du monde qui oeuvraient fort déjà...
Car préférant cette pensée à ses écrits,
La terre n'eut pris que les bons fruits.





Chemin



Et par delà ce doux bois,
Coule une eau bleuâtre,
Transparente,limpide.
Un chemin clair long et droit
Bordé de fleurs jaunatres,
Fuyant vers l'horizon fluide.
Une alouette au zénith,
Crépite et danse dans le vent
Avant de piquer au sol.
Plus loin,des pans de granite
Certis de soleil levant.
Un rapace prend son envol.
A l'horizon des cirques,
Des pics,des cols majestueux
Se dressent et défient le ciel.
Dans un décor féerique
Au silence impérieux,
Une Nature révérencièle...






New age




Au passage,
Des fleurs d'été
Un arc en ciel
Un paysage,
Eternisé
Artificiel.
De blancs nuages
Doux,irrisés
Cérémoniels.
Figée et sage,
L'immensité
Révérencielle
Le nouvel age...





Exode




Une frontière ... des barrières austères,
Maintenant à l'aspect précaires,insolubles
Franchie à deux cent à l'heure au crépuscule,
Salut pays étranger, sage éphémère,
Défilé des lignes des croix et des zébras.
Changer de véhicule, d'une autre cité
Repartir une nouvelle fois , identité
Inconnue.Le voyage encore loin,tout là bas
Des murs , des lumières en solidaire
La machine,la vague humaine noctambule.
Mon regard croise un arc boutant qui bascule,
Très haute flèche près d'une tour de verre
Et puis l'aube, apparut en contre bas.
Elle Baigne l'éternité
M'inspire la sérénité,
Le parfum du lilas...






La nuit



La nuit jaune et pailletée
Noire,chaude et langoureuse,
Son aura couvre le monde
Animé, semblable à de l'or.
D'amour enchante l'humanité
Ronde,cubique,danseuse
Funambule sur des fils d'ondes
Magnétiques,elle s'évapore
Se condense pour l'éternité
Au delà des nébuleuses.
Des ombres qui passent,se fondent
La nuit dehors,la nuit encore...





La liberté





La liberté est toute seule,
Abandonnée comme un être
Dont on ne parle plus,blessée
Telle une mère rendue aveugle
Un enfant et sa découverte,
Des troubadours qu'on a croisés.

Elle ne semble pas réelle,seule
Prisonnière des hauteurs inertes
De glace et vertigineuses,habitées
De chimères sur leurs stèles d'or.

Mais aussi pour d'autres êtres
Quelques uns libres enchantés
Et juste, vivre avec des ailes
Avec le vent, il est facile d'être.
C'est pourtant à notre portée;
Contempler la fleur qui fait rêver.






Turquoise



Elle est belle,elle est en noire
Bas sombres et haut de turquoise,
Un regard aux lueurs chinoises
Baigné, des talismans d'ivoire
Et d'or.Une parure d'ange
Semble flotter par une brise
Ethérique,les bras en croix
Elle vocalise,
Sa voix son sourire se mélangent
Elle tourne et danse les bras en croix.
Soudain les rythmes s'apaisent
Seuls,feutrés,des tambours résonnent
La belle danseuse amazone,
Immobile au regard de braise
Fixe mon émoi,
Flux d'une mélodie exquise
Et parfumée de louanges...





Solitude




Je suis un poète seul,dépourvu de poésie
Comme d'autres aussi,perdus par les années passées
Dans ma propre vie,pauvre vie,sans poésie
Où combien de poèmes étaient écrits,mêlés
Que je n'ai pu saisir,isolés sans fleurir
Ils sont restés parmi les champs a demi flétris,
Accrochés à quelques sites gracieux à ravir
A demi mort,dans mes mains et ma plume jaunie.
Je n'ai pas vu passer le temps de la misère
A regarder ces mondes parallèles ancrés,
Béatifiés ou crucifiés et amères.
Nos souvenirs ne sont que poésies fanées...
A jamais,les images flouées du repentir
Me feront elle un passage dénué d'obstacles,
La vie n'est-elle pas le grand poème du désir
L'alchimie véritable source de miracle,
Et le temps,les rouages de son empire?








Time




Les heures passent et les jours
Inexorablement des années,
Les vagues du temps au rythme lourd
Doucement se suivent à jamais.
Dans un océan d'éternité
Le temps comme un compte à rebours
Machine céleste exaltée
Qui n'en fini pas ivre d'amour,
Eprise de vie et d'équité
Passe dans mes nuits et mes jours.
En moi des ondes étoilées
Tourbillonnent et entourent,
Mon regard dans l'espace,alentour...








Le goéland




C'est un oiseau perdu,loin de la tornade.
Sous une pluie battante,il vole au raz de l'eau.
La mer gigantesque,l'écume en arceau,
Au large,des terres ornées d'arcades,
De pics rocheux;mais voler!à l'abris du vent...
L'oiseau blanc épuisé,rejoignit peu à peu
Un écrin de pierre jaune,lové,douceureux...
L'aube proche,et le ciel torturé,discordant
Lui annonçait que ses frères malheureux
Disparurent,dans la tourmente des goélands...








Histoire d'amour





O ton clair visage ma chère
Je ne me lasse pas de toi,
De ton amour,sage de faire
Avec moi ta vie près de moi

Tout cela me rend très heureux,
j'aime ta silhouette frêle
L'air que tu as près de mes yeux,
Tu es une fleur emplie de miel...

Lorsque nous sommes ensembles,
Dans nos bras enlacés qui tremblent
rien n'existe plus que nous deux,

La flamme désireuse d'amour
Nous emporte au delà des cieux,
Pour nous unir,au confin,du jour...






Ange



Ombre et lumière
Dansent dans l'obscurité
D'une clairière...

La nuit,occultée
Dense,dresse des lisières
Bleues,illimitées...













Very Happy



























Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30844
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mer 18 Jan 2012 - 13:38

OK, s'il en a en double tu me le dis ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mer 18 Jan 2012 - 13:58

Oui à condition que les forumeurs soient là .... Very Happy il n'y a pas beaucoup de réactions ...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30844
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mer 18 Jan 2012 - 14:09

De toute façon dimanche j'envoie
Revenir en haut Aller en bas
JONAS
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : Dans l'ombre de Rimbaud
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mer 18 Jan 2012 - 19:48

Salut Teoma

Tes poèmes sont excellents et fort stylisés
J'ai craqué pour Lune , Green Peace , Song , La foi, Exode , et Solitude

Toute ma considération !

Jonas /Walido
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mer 18 Jan 2012 - 19:52

Ok , bin tu les avais déjà un peu parcourus comme ça , c'est vrai que dans ce métier il faut du courage et du temps , c'est long mais ça va j'aime beaucoup écrire , merci à toi et je suis Pascal j'ai changé de Pseudo...
Revenir en haut Aller en bas
JONAS
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : Dans l'ombre de Rimbaud
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mer 18 Jan 2012 - 20:04

Tu m'as "piégé" là mon cher Pascal !

Je t'assure que je ne savais pas que c'était toi vu que je suis "déconnecté"
du forum Je suis trop pris par mes voyages et les formations de profs

Content de te retrouver
Tu vois , j'aime bien ton écriture poétique

Toute mon amitié Pascal

Jonas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Mer 18 Jan 2012 - 20:09

lol! OK , Tout va bien , et cette année je me lance plus sérieusement dans les lettres , donc j'ai du pain sur la planche , Salut chèr Jonas , à plus dans le forum ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Ven 20 Jan 2012 - 17:14

Ok, Jonas non je ne t'ai pas piégé , tu savais pourtant que j'investissais une somme importante dans ce projet (1500 Euros) . Mais ce n'est pas grave car cela ne marchera pas vu le nombre de réponses que nous avons pourtant on a bien cartonné dans les archives cela se voit bien ...

En tout cas , je reste à votre disposition , pour la poésie , mais comme vous avez beaucoup de travail faites comme bon vous semble . La vie est un long fleuve tranquille .

Je préfère partir vu que comme tu le dis si bien les dialogues philosophiques religieux entre athées et croyants sont une impasse .

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30844
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Ven 20 Jan 2012 - 17:59

Teoma a écrit:
Ok, Jonas non je ne t'ai pas piégé , tu savais pourtant que j'investissais une somme importante dans ce projet (1500 Euros) . Mais ce n'est pas grave car cela ne marchera pas vu le nombre de réponses que nous avons pourtant on a bien cartonné dans les archives cela se voit bien ...

En tout cas , je reste à votre disposition , pour la poésie , mais comme vous avez beaucoup de travail faites comme bon vous semble . La vie est un long fleuve tranquille .

Je préfère partir vu que comme tu le dis si bien les dialogues philosophiques religieux entre athées et croyants sont une impasse .


J'espère que non, il y a les déiste pour ouvrir une brèche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Sam 21 Jan 2012 - 7:05

Eh bien tout va bien ...

A+
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30844
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Sam 21 Jan 2012 - 10:00

Teoma a écrit:
Eh bien tout va bien ...

A+

Je ne dirais pas cela, mais tout le monde à son travail à faire
Revenir en haut Aller en bas
JONAS
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 58
Localisation : Dans l'ombre de Rimbaud
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   Lun 23 Jan 2012 - 0:03

Mes poèmes

D ' O U T R E - T O M B E

Cette poussière du silence
Tombe sur mon linceul.
Cette âme en partance
Trompe mes élans vers le ciel.

Je regarde émerveillé, le paradis
De mon écorce narcissique.
Je regrette les coits pudiques
De mon corps, inassouvi.

Rituel absurde , il faut vivre son mirage.
Aucune tentative, l'incommensurable.
Rituelle donne, tu es pris en otage
Aucune alternative de l'irrévocable.


Vent liberté

Le vent emporte les grillons
Jamais la désinvolte
Son parfum fait de grands bruits
Et embaume les coeurs ulcérés
Pour que tombent les paravents

Le vent écrase les avortons
Jamais la révolte
Son arbre donne toujours fruit
Et embrasse soleil dignité
Pour crier "Gens valent gens".

Le vent emporte les nains
Jamais l'absinthe
Son goût amer , ses sensations,
Et son charme roulé dans l'encre,
Pour peindre la liberté au ciel.

Vent de liberté brode les chemins
Jamais les labyrinthes.
Son rêve brave toute aliénation
Et arrose la fureur de vaincre.
Pour brandir la liberté au soleil


ET L'AMOUR FUT

Souffle la frêle brise sensation,
Adam et Eve en fondatrice transe,
Au pied de la fontaine exaltation ;
Depuis, l'amour avait pris sa cadence.

Adam dans sa soif toujours intrépide
D'un geste rassasié, éteint le soleil.
Rien ne fait frissonner son coeur cupide,
Il dort , sur les lèvres la bonne treille.

Eve dans son élan glamour de Femme
D'un regard évasif scrute le vent .
Rien d'évanescent n'attise son âme.
Elle pense , sur son sein un bel enfant.


G A V R O C H E

Des cheveux aux quatre vents
Des yeux myosotis,il survolte les tornades;
Espiègle et ténébreux ,face au soleil levant
Son torse aux barricades .

Aux méandres d'une France fictive,
Il attise,tout de go,la Révolution.
Paria de Paris,il brave seul les deux rives
Force misérable ,fondateur de Nation.

En trombe,tu traverses les âmes pudiques
Tu étais né pour mourir dans un roman.
Tu étais là : figurant hors du temps:
Enfant des songes ,tu es la République!

Au Panthéon des romantiques
Dors,enfant-papier tragique.
Gavroche , ange martyrisé
Tu cours toujours les Champs-Elysées!



DES CENDRES

Derrière vos regards révolver
Une lave embourbe mes illusions
Je m'effrite au contact velours:
Débacle.

L'ame en vadrouille
Je persiste à descendre
Face aux tentacules:
Dérive.

Avec le temps tout se délave
L'artifice pirate les songes
L'hiver verdit les caprices:
Dédale.

Dans un sursaut d'orgueil
Je titille ma dernière flamme
Prise en otage des cendres:
Délire.

Pitié ! Laissez-moi descendre
C'est sombre dans ma jarre
Au fond des cendres:
L'étincelle.



AIME OU CREVE !

Ma fille , ma soeur
Dans la vie tout est décision
Si tu te laisses vivre sans heur
Tu vivras froissée et sans passion.

Secoue tes démons et tes mythes
Sois lucide et brise le cou
À la marionnette qui t'habite
Vois comme tous les amours sont fous

Alors selle ton cheval de mutante
Crois ma parole d'évangile
Certes, ça fait plier les imbéciles
Pas tes lèvres toujours partantes.

Brise les arcanes des détours,
Candide orgueilleuse sans flamme.
Réveille en toi la vraie femme ,
Alors aime ou crève d'amour.


DANTESQUE !

Comment vivre sans gémir
Quand le frisquet des coeurs
Quand la muette terreur
Empoignent nos soupirs ?

Les miroirs froissent mon image
Dans vos yeux vitrifiés
Dans vos cerveaux délavés
Qui sortira indemne du marécage ?

Ces volcans vomissent leur lave
Moi cette artificielle adrénaline
Moi je suis un cas ,on me vaccine
Sur l'autel du désespoir cerné d'épaves.

Les ovniprophètes promettent le caviar
Les mondialistes un paradis sur terre
Tous accélèrent ma descente aux enfers
Dante se perdrait dans nos boulevards.



E G O

Un sourire avilissant court , fatal
Derrière ces yeux froids d'insolence
Devant ces croyances ancestrales
Face aux barbelés de l'intolérance .

Moi , c'est basta ,
Je suis un nomade dans l'ame.
Moi , c'est nec plus ultra,
Je suis une rime sans rame.

Un masque affecté taquine l'indifférence
Derrière ces grimaces remugles
Devant ces barricades de l'arrogance
Face aux chauvinismes débiles .

Moi , c'est basta ,
Je suis malade des autres
Moi , c'est mea culpa
Je suis votre image ivre .

Walido Jonas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes à rajouter ou à enlever   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes à rajouter ou à enlever
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poèmes à rajouter ou à enlever
» Poèmes descriptifs en 6è
» Rajouter son nom sous une photo.
» poèmes comiques 4°?
» Enlever les poils de chat et de chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUMS DIVERS :: La page Blanche :: L'atelier d'écriture-
Sauter vers: