Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les antidépresseurs en question

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 8274
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyMer 1 Fév 2012 - 20:58

Je suis en train de suivre une émission sur les antidépresseurs.

Si parfois, on les prescrit à bon escient, il arrive que leur usage produise des effets diamétralement opposés à ceux recherchés.
Certains antidépresseurs ont pu poussé au meurtre et au suicide.


Citation :
La consommation d'antidépresseurs atteint des sommets en Belgique. Des médicaments pas anodins.

Les derniers chiffres de l'Inami sont sans appel: en 2009, plus d'un million de boîtes d'antidépresseurs ont été vendues dans notre pays. Et rien n'indique que, depuis, la consommation a baissé. Au contraire, le nombre de dépressions a toujours été intimement lié à la solitude et à la situation économique. Et, comme on peut chacun le constater tous les jours, celle-ci n'a pas connu d'embellie ces deux dernières années. Mais est-ce là la seule raison de cette consommation effrénée de pilules du bonheur?

Questions à la une a mené l'enquête. En rencontrant des experts et des consommateurs. Premier constat: si le nom Prozac est entré dans le langage courant, ce n'est pas pour rien. La consommation d'antidépresseurs s'est tout simplement banalisée. Un coup de mou ou de blues? Un petit tour chez le médecin et vous voilà muni sans trop d'effort d'une ordonnance. L'antidépresseur est une solution facile et immédiate. Et nombre de docteurs n'ont pas besoin de se faire prier pour en prescrire, évitant ainsi le risque de perdre un patient déçu et qui ira consulter un confrère plus coulant.

On connaît aussi la force de frappe et de persuasion de l'industrie pharmaceutique. Cette mécanique bien huilée a réussi un coup de maître en nous faisant croire qu'une petite gélule pourra soulager notre mal-être. Finalement, tout cela ne serait pas si grave si les antidépresseurs, comme l'aspirine par exemple, étaient des remèdes "légers", sans trop d'effets secondaires. Ce n'est pas le cas. Par leurs effets désinhibants, les pilules du bonheur peuvent faire du bien à certaines personnes mais pour d'autres, elles favoriseront les comportements violents ou suicidaires. Un vrai problème de santé (mentale) publique.
http://www.moustique.be/television/71333/magazine-questions-a-la-une-antidepresseurs-drogue-legale
Dès que la vidéo est en ligne, je vous met le lien!

Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyMer 1 Fév 2012 - 21:06


je la regarde aussi !

Elle reste visible sur le site longtemps.

C'est super de dénoncer tout cela !

Ma dépression (sévère) a été guérie avec des extraits de plantes, beaucoup de repos et une remise en question de mon mode de fonctionnement général, de l'échelle des valeurs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyMer 1 Fév 2012 - 21:21



aux USA, c'est hallucinant, les écoles reçoivent des subsides des industries pharmaceutiques en fonction du nombre d'enfants qui prennent régulièrement de la Rilatine, qui est évidemment prescrite de façon franchement abusive.

Et maintenant ils font pression pour que la loi qui demande d'attendre 6 ans pour médicaliser les enfants saute, et ils poussent les adultes à en prendre aussi...

Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
Exégète
Exégète
lhirondelle

Féminin Nombre de messages : 8274
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyMer 1 Fév 2012 - 21:30

Il y a une dizaine d'années, une institutrice que pour calmer un enfant hyperactif, il fallait lui donner un excitant (comme du coca) tout simplement parce que son cerveau ne sait pas qu'il est réveillé. Avec l'excitant, le cerveau reçoit le signal qu'il est réveillé et il cesse de donner des stimuli.
Je ne sais pas ce que ça vaut comme théorie.
Mais j'ai connu une femme de mon âge qui ne restait pas en place quand elle était enfant. On la liait sur sa chaise et elle se levait avec sa chaise sur le dos^^.
Aucune tisane calmante ne lui a jamais fait de l'effet. Dieu merci, on ne parlait pas de rilatine à cette époque.
Je trouve dingue qu'on puisse mettre comme ça autant d'enfants sous médocs.
Il y en a qui en ont vraiment besoin, mais à côté de ça, il y en a beaucoup d'autres qu'on fait tenir tranquilles pour avoir la paix.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 32783
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyJeu 2 Fév 2012 - 13:17

Moi je prend de la Ritaline pour mes troubles de l'attention, peut de gens savent qu'on peut le prescrire aux adultes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyJeu 2 Fév 2012 - 13:34



Ca + des antidépresseurs seraient la cause d'idées noires, voire suicidaires, c'est ce qu'ils dénonçaient dans l'émission.
J'espère, FY, que cela n'est que provisoire et que tu pourras t'en passer progressivement... mais vite !






Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 32783
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyJeu 2 Fév 2012 - 13:41

Triskèle a écrit:


Ca + des antidépresseurs seraient la cause d'idées noires, voire suicidaires, c'est ce qu'ils dénonçaient dans l'émission.
J'espère, FY, que cela n'est que provisoire et que tu pourras t'en passer progressivement... mais vite !







Je ne sais pas, si cela m'aide, là j'ai du mal à me concentrer sur les longs textes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyJeu 2 Fév 2012 - 13:51

moi aussi, j'ai ce problème, ainsi que sur toutes les tâches qui demandent une concentration suivie, même légère.

C'est aussi suite à un épisode dépressif d'il y a quelques années. Ce n'était pas le cas "avant".

Je progresse petit à petit, avec l'aide d'une amie qui doit aussi remonter une pente (pire que la mienne !). Nous nous faisons un "rapport" hebdomadaire, sur la façon dont nous avons progressé. Le seul fait de devoir rédiger tous les soirs une rétrospection (sans culpabilisation !!!) et de savoir que quelqu'un va la lire aide énormément.
Les progrès sont lents mais indubitables, et c'est très encourageant, parce que chaque progrès, même petit, fait qu'on se sent mieux et o a envie de continuer.
Quand on a atteint un objectif, on se donne une récompense.

Si tu veux, on peut ouvrir un sujet là dessus et échanger nos expériences. Déjà savoir qu'on n'est pas seul aide aussi.

Les médicaments sont utiles pour passer un cap, mais s'ils masquent l'origine du problème, ils empêchent sa résolution, et on en devient dépendant.

En parlant avec mon fils ce matin, je me suis rendue compte que le dernier petit truc que j'ai trouvé peut l'aider à résoudre un de ses petits problèmes (difficultés à s'y mettre pour quelque chose qu'il aime moins ert repousse tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyJeu 2 Fév 2012 - 14:20

Je copie/colle une réponse que j'ai faite sur un autre forum, pour une dame qui s'inquiétait qu'on prescrive ce médicament à son enfant de 6 ans.

Il y a eu hier une émission à ce sujet, en effet, la plus grande prudence s'impose. Le médicament n'est indispensable que dans de rares cas, mais l'industrie pharmaceutique pousse sa consommation jusqu'à donner des subsides aux écoles en fonction du nombre d'enfants qui suivent un traitement (aux USA!!!).

A ta place, je consulterais plusieurs médecins, surtout "naturopathes".

Vois plutôt aussi un psychothérapeute: il existe des jeux/exercices pour rééduquer l'attention.

Il faut aussi accepter qu'un enfant ait envie de bouger, de jouer... Franchement, à 6 ans, il est tout à fait NORMAL qu'il soit dissipé !!! Ne serait-ce pas notre société qui est trop écrasante, qui formatte tout le monde selon un modèle type, ou nos écoles qui, devant des classes trop nombreuses pour être gérées par un seul professeur, ne supporte plus un enfant qui est simplement "normalement vivant" ? Il faudrait qu'ils soient déjà tous des petits moutons dociles ? Je pense que le problème est surtout là.

Un autre problème est qu'ils restent assis trop longtemps. Ils doivent se dépenser beaucoup, sinon il est normal qu'ils ne tiennent plus en place.

Pour les miens, je leur avait fait faire des arts martiaux dès l'âge de 4 ans, avec un très bon professeur: à la fois ils se défoulaient et se fatiguaient, et ils apprenaient le contrôle de leur corps et la coordination des mouvement.

Voici l'émission: http://www.rtbf.be/tv/emission/detail_questions-a-la-une?id=25&gclid=CLCE7uCu_60CFcdH3god2Az2ug

Résumé:
Citation :
"Questions à la une" vous propose deux enquêtes sur la consommation de médicaments. Le premier reportage se penchera sur l'utilisation de la Rilatine chez les enfants, et le second abordera quant à lui l'augmentation significative des prescritions d'antidépresseurs.

1. Drogue-t-on nos enfants? L'hyperactivité et le déficit d'attention seraient les principaux troubles psychiatriques des enfants et adolescents. Pour y remédier, les médecins prescrivent de plus en plus souvent de la Rilatine. Un dérivé d'amphétamines avalé quotidiennement par 32.000 enfants du royaume. Un nombre qui a doublé en cinq ans. Une enquête captivante et interpellante pour tenter de comprendre le succès d'une pilule que certains croient miraculeuse mais qui peut mener à la dépression voire à l'accident cardiaque.
Une enquête de François Lizen et Christian Leroy.

2. Antidépresseurs : frôle-t-on l'overdose ? Un Belge sur dix est aujourd'hui sous antidepresseurs. Les chiffres sont là, on en prescrit deux fois plus qu'il y a dix ans. Notre équipe a voulu savoir pourquoi cette frénésie à prendre des psychotropes, ces médicaments du cerveau. Nous sommes allés consulter des généralistes... Et n'avons pas eu trop de mal à nous faire prescrire les petites pilules magiques. Nous avons rencontré des patients que l'on doit sevrer de ces drogues légales mais aussi des toxicomanes qui prennent ces tranquillisants parce que dans la rue, ils sont moins chers que l'héroïne ou la cocaïne et permettent d'oublier leur manque, voire de commettre des actes violents. Nous avons aussi rencontré ceux qui combattent la banalisation de ces pilules. Des pilules qui peuvent conduire à des comportements violents ou suicidaires. Nous avons enfin interrogé des chercheurs en psychiatrie. Ceux-ci dénoncent aujourd'hui ce qu'ils appellent le marketing de l'industrie du médicament et la façon dont on a aujourd'hui transformé les émotions les plus banales comme la timidité en maladies mentales...qu'il fallait soigner avec ces psychotropes. Bref, l'épidémie s'expliquerait. Nous ne sommes pas tous devenus subitement dépressifs!
Un reportage signé Pascale Bollekens et Michel Renard.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 32783
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyJeu 2 Fév 2012 - 15:33

Moi, je prend une tonne de médicaments et je n'arrive pas à les arrêter, mais je n'ai pas d'anti-dépresseur, cela serait inutile et même néfaste pour moi, car cela me ferait basculer dans un épisode maniaque
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyMer 11 Nov 2015 - 10:57

POURQUOI LA DÉPRESSION ? COMPRENDRE ET AGIR AVEC EFFICACITÉ :
https://www.youtube.com/watch?v=kyDs7S-dRa0
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
Pandore

Féminin Nombre de messages : 6269
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyMer 11 Nov 2015 - 15:15

Beaucoup de vétéran militaire prennent ce type de médicament et en meurent par une surdose
ils leur prescrivent plus de 23 sortes de médicament et plus d'une centaine de pilule par jour
pour dormir ,anxiété ,narcotique ,benzodiazépines  et ce vétérant dormait 23 heures sur 24


Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyDim 16 Oct 2016 - 12:39

On n'est pas obligé de supprimer les médicaments chimiques tout de suite, on peut commencer par "rajouter" au lieu de "supprimer"... on rajoute une bonne hygiène de vie et on rajoute tous les aliments utiles pour nourrir les organes dévitalisés, épuisés par la chimie et qui ne sont donc plus capables de fonctionner correctement... Plus on sent la force et ses moyens revenir, plus on peut juger de ralentir les médicaments... on fait les choses très lentement en fonction de l'amélioration. Et l'on découvre la guérison. La guérison, c'est quand le corps fonctionne de manière autonome..sans se faire remarquer, il fait silence...On est bien dedans..
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyDim 13 Nov 2016 - 18:48

SOLUTIONS PRATIQUES POUR LA DÉPRESSION , ON RAMÈNE DU SANG AU CERVEAU !

Si vous avez compris que la dépression et la plupart des troubles dits "mentaux" ne sont en fait qu'un défaut d'apport de sang et d'oxygène au cerveau, alors la necessité de mieux alimenter ce cerveau sera évidente pour vous. Voici plusieurs méthodes pratiques, simples, efficaces pour ramener du sang et de l'oxygène au cerveau tandis que le "travail de fond" vous permet de corriger le terrain.

https://regenere.org/videos/depression/solutions-pratiques-pour-la-da-pression-on-rama-ne-du-sang-au-cerveau.html
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
Pandore

Féminin Nombre de messages : 6269
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyMar 15 Nov 2016 - 20:20

il me semblait que des troubles à la thyroïde ,a l'hypophyse ,épiphyse ,la glande pinéale notamment provoquait la chute du cerveau ,d'où la dépression ou les crises psychotiques.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyMar 15 Nov 2016 - 21:08

Quand l'organisme fonctionne bien il n'est pas épuisé et le moral suit...
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
Pandore

Féminin Nombre de messages : 6269
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyMer 16 Nov 2016 - 3:07

évidemment que si l'organisme n'a rien ,aucune maladie ,que tout va bien
les hôpitaux serait vide s'il ne s'agissait que de bien manger
on meurt tous un jour de quelque chose
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyMer 16 Nov 2016 - 20:14

Pandore a écrit:
évidemment que si l'organisme n'a rien ,aucune maladie ,que tout va bien
les hôpitaux serait vide s'il ne s'agissait que de bien manger
on meurt tous un jour de quelque chose
En effet, si l'on s'adaptait à la nature, on ne tomberait pas malade et oui, on mourrait un jour, mais de vieillesse et non d'usure avant l'âge... Mourir de vieillesse ne fait pas souffrir, c'est l'usure qui fait mal...
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
Pandore

Féminin Nombre de messages : 6269
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyMer 16 Nov 2016 - 22:18

mourir de vieillesse ce n'est pas d'usure ,mourir de vieillesse est encore impossible selon la médecine
soit c'est l'insuffisante d'un organe,problème respiratoire dans 25 % des cas ,maladies gastro-intestinales,hémorragie cérébrale,crise cardiaque,lou géhrig ect...
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyMer 16 Nov 2016 - 23:19

Pandore a écrit:
mourir de vieillesse ce n'est pas d'usure ,mourir de vieillesse est encore impossible selon la médecine
soit c'est l'insuffisante d'un organe,problème respiratoire dans 25 % des cas ,maladies gastro-intestinales,hémorragie cérébrale,crise cardiaque,lou géhrig ect...
Je parle d'un corps qui meurt de vieillesse pas d'un corps qui meurt de maladie. Une maladie vient parce qu'il y a un dysfonctionnement, la vieillesse ce n'est pas un dysfonctionnement, c'est la fin du rouleau c'est tout...
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Exégète
Exégète
Pandore

Féminin Nombre de messages : 6269
Age : 53
Localisation : Vaisseau mère
Date d'inscription : 14/05/2011

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyMer 16 Nov 2016 - 23:48

mourir de vieillesse n'existe pas ,on meurt soit d'un organe qui arrête son fonctionnement ,soit d'une défaillance respiratoire dans plus de 25 % des cas,soit de gastro intestinales,hemorragie cérébral.

la fin de vie à une cause spécifique ,elle ne découle pas du vide ,la personne à un problème
une usure naturelle ,la vieillesse a beaucoup de problème et de dysfonctionnement ,la vue les cataractes ,la surdité,la pression ,le cholestérol ,la neurologie beaucoup sont sur les anti dépresseurs
notamment plus de 200 000 Québecois âgé de 65ans ont reçu une prescription en 2015 et dans les CHSLD les aînées sont tous sur anti dépresseur.

De l'usure c'est du dysfonctionnement physique d'ailleurs les comprimés finissent par remplir le quart de la table ,les médecins ne guérissent pas les patients c'est impossible tout simplement ,ils nous font vivre sur les comprimés pour le reste de notre vie .



Revenir en haut Aller en bas
Tala
Admin
Admin
Tala

Féminin Nombre de messages : 2464
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 18/02/2015

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyJeu 17 Nov 2016 - 6:41

Anaïs a écrit:
Pandore a écrit:
évidemment que si l'organisme n'a rien ,aucune maladie ,que tout va bien
les hôpitaux serait vide s'il ne s'agissait que de bien manger
on meurt tous un jour de quelque chose
En effet, si l'on s'adaptait à la nature, on ne tomberait pas malade et oui, on mourrait un jour, mais de vieillesse et non d'usure avant l'âge... Mourir de vieillesse ne fait pas souffrir, c'est l'usure qui fait mal...

A te lire, on penserait que la nature est dépourvue d'agents pathogènes.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyJeu 17 Nov 2016 - 20:02

kawthar a écrit:
Anaïs a écrit:
Pandore a écrit:
évidemment que si l'organisme n'a rien ,aucune maladie ,que tout va bien
les hôpitaux serait vide s'il ne s'agissait que de bien manger
on meurt tous un jour de quelque chose
En effet, si l'on s'adaptait à la nature, on ne tomberait pas malade et oui, on mourrait un jour, mais de vieillesse et non d'usure avant l'âge... Mourir de vieillesse ne fait pas souffrir, c'est l'usure qui fait mal...

A te lire, on penserait que la nature est dépourvue d'agents pathogènes.
Nous sommes la nature et l'équilibre se fait avec elle... Le dysfonctionnement vient de ce déséquilibre. L'homme a inventé l'industrie et le corps à du mal à s'y adapter et il tombe malade si sa capacité à tenir est dépassée..
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyJeu 17 Nov 2016 - 20:04

Quand les symptômes se déclarent c'est que l'organisme est déjà bien mal en point. La maladie ne commence pas avec le premier symptôme.... C'est un soin régulier qui est nécessaire..
Revenir en haut Aller en bas
Tala
Admin
Admin
Tala

Féminin Nombre de messages : 2464
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 18/02/2015

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyJeu 17 Nov 2016 - 21:02

Si tu le dis, je n'ai pour ma part jamais vu un être humain s'équilibrer avec la peste ou la variole.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyJeu 17 Nov 2016 - 22:11

kawthar a écrit:
Si tu le dis, je n'ai pour ma part jamais vu un être humain s'équilibrer avec la peste ou la variole.
Un corps sain n'attrape pas de maladie. La maladie devrait en fait s'appeler "message" ce n'est qu'un message du corps pour nous avertir que notre organisme souffre et qu'il est temps de faire remonter son immunité afin de faire barrière...
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
HorizonB

Masculin Nombre de messages : 2824
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyVen 18 Nov 2016 - 14:30

Anaïs a écrit:
kawthar a écrit:
Si tu le dis, je n'ai pour ma part jamais vu un être humain s'équilibrer avec la peste ou la variole.
Un corps sain n'attrape pas de maladie. La maladie devrait en fait s'appeler "message" ce n'est qu'un message du corps pour nous avertir que notre organisme souffre et qu'il est temps de faire remonter son immunité afin de faire barrière...
Des personnes saines qui ont contracté le sida, par exemple, ça n'existe pas ??
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyVen 18 Nov 2016 - 16:38

Ce ne sont pas des personnes "saine" je pourrais dire plutôt ayant une immunité suffisante...
Tout le monde n'attrape pas le sida même dans ceux qui ont été en contact.. c'est une question d'organisme capable de se défendre ou non. Un organisme très affaibli, attrape tout ce qui passe.....
Mais de toute manière à la base, une bonne immunité et un organisme en bon état nous préserve de bien des maux (de tous les maux mais ça à du mal à rentrer...)
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
HorizonB

Masculin Nombre de messages : 2824
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyVen 18 Nov 2016 - 16:41

Tu essayes de t'en persuader mais c'est faux, archifaux pour certaines maladies, comme le sida ou de très nombreux cancers ! Prends des cours de génétiques avant de déblatérer autant de bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
Râm

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 65
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyVen 18 Nov 2016 - 18:00

Ce sont des croyances, alors que ceux qui y croient les gardent pour eux, c'est leur liberté, mais n'en fasse pas la publicité.
Je trouve même à la limite que c'est grave et criminel de faire de la publicité pour des remèdes de charlatans qui ne sont en rien prouvés, d'inciter les gens à laisser tomber les traitements médicamenteux contre le cancer et autres maladies graves, ou de laisser croire que le sida ne s'attrappe pas si on est sain.  Les antidépresseurs en question Dozey_gi

Comme s'il suffisait d'un apport de sang et d'oxygène au cerveau pour soigner une maladie psy, tiens pourquoi pas s'accrocher la tête en bas ... c'est vraiment prendre les gens pour des gosos  Les antidépresseurs en question 717651

@ Anaïs, un corps sain et une bonne hygiène de vie c'est toujours positif pour la santé, ça, tout le monde le sait, mais avoir une bonne hygiène n'empêchera pas de tomber malade, si c'est dans les gènes et l'hérédité. Tu critiques les médicaments chimiques mais sans ces médicaments on n'aurait pas atteint l'espérance de vie qui n'a jamais été aussi élevée, alors ? Entre 1900 et 2000 l'espérance de vie est passée de 48 à 79 ans ! et elle continue d'augmenter grâce à la science, aux technologies et à la médecine.

Il ne faut pas être extrémiste et sectaire.
Revenir en haut Aller en bas
tango
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 357
Age : 67
Localisation : nulle part
Date d'inscription : 17/10/2016

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyVen 18 Nov 2016 - 18:31

@Râm
il y en a plein qui brandissent des statistiques pour assoir leurs dires.
Je me souviens avoir lu un bouquin d' un biologiste américain, qui disait que seule l' hygiène avait accru l' espérance de vie...et comme son bouquin avait été violemment critiqué, en argumentant qu'il n' était pas médecin pour l' affirmer... il a alors repris ses études, pour obtenir le diplôme qu'il a eu pour rééditer le même bouquin signé= biologiste et toubib.
Mais bon, si tout le monde suivait des principes d'hygiène, on éviterait pas mal de maladies, mais si on s'est fait attraper par le manque d'hygiène des fournisseurs de bouffe, on se retrouve obligé de se soigner et d' aller voir le toubib.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyVen 18 Nov 2016 - 19:51

Ils sont étonnants ces gens qui ne voient pas tomber les gens autour d'eux et à qui l'on donne des preuves que la guérison existe ailleurs mais retombent et préfèrent continuer à soutenir le charlatanisme et les mensonges médicaux. Je conseille de regarder les succès de guérison que remportent depuis des années Robert Morse. Je ne comprends absolument pas ceux qui ne cherchent pas plus loin après avoir vu ces témoignages. C'est un mystère pour moi...


Par ailleurs ,je conseille le film qui sort actuellement "La fille de Brest".....
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
Râm

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 65
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyVen 18 Nov 2016 - 20:32

Anaïs, laisse tomber ton ordi et retourne vivre dans une caverne si ça te chante, sans médicament, sans médecin, mais ne propages surtout pas des traitements qui nont aucune valeur autre qu'un effet placébo. Immagine un instant qu'un gogo lise tes post et les prennent pour paroles d'évangile... on n'a pas le droit de jouer avec la santé d'autrui. Quant à toi tu fais ce que tu veux, je ne te souhaite pas de tomber malade mais peut être qu'un jour tu redescendras de ton niouage ...heu, je voulais dire nuage. Les antidépresseurs en question 717651
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyVen 18 Nov 2016 - 21:21

Râm a écrit:
Anaïs, laisse tomber ton ordi et retourne vivre dans une caverne si ça te chante, sans médicament, sans médecin, mais ne propages surtout pas des traitements qui nont aucune valeur autre qu'un effet placébo. Immagine un instant qu'un gogo lise tes post et les prennent pour paroles d'évangile... on n'a pas le droit de jouer avec la santé d'autrui. Quant à toi tu fais ce que tu veux, je ne te souhaite pas de tomber malade mais peut être qu'un jour tu redescendras de ton niouage ...heu, je voulais dire nuage. Les antidépresseurs en question 717651

on n'a pas le droit de jouer avec la santé des gens... alors fait attention à ce que tu dis... et respecte et attends un peu avant de continuer à déverser tes flots de désinformation alors qu'il y a trois morts suspects dans la semaine de patients sous chimio... un peu de décence...
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
Râm

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 65
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyVen 18 Nov 2016 - 22:05

Qui fait de la désinformation ici sinon toi en propageant des méthodes de charlatans qui ne sont que des effets placébo sans pouvoir apporter aucune preuve. Seulement, tu es tellement sectaire et endoctrinée dans tes croyances new âge, que tu n'as plus de discernement. Combien de personnes guéries du cancer par la médecine ? car aujourd'hui on soigne très bien certains cancers. Et combien d'accidents ? Tu veux que je t'apporte des faits de pratique illégale de la médecine et de son corrolaire "non assistance à personne en danger" ? par des charlatans, sectaires et pseudo gourous, qui ont dissuadé des malades de poursuivre leur traiement.

Au cas ou tu ne le saurais pas, c'est sévèrement puni par la loi.

 http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article545
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyVen 18 Nov 2016 - 22:51

Râm a écrit:
Qui fait de la désinformation ici sinon toi en propageant des méthodes de charlatans qui ne sont que des effets placébo sans pouvoir apporter aucune preuve. Seulement, tu es tellement sectaire et endoctrinée dans tes croyances new âge, que tu n'as plus de discernement. Combien de personnes guéries du cancer par la médecine ? car aujourd'hui on soigne très bien certains cancers. Et combien d'accidents ? Tu veux que je t'apporte des faits de pratique illégale de la médecine et de son corrolaire "non assistance à personne en danger" ? par des charlatans, sectaires et pseudo gourous, qui ont dissuadé des malades de poursuivre leur traiement.

Au cas ou tu ne le saurais pas, c'est sévèrement puni par la loi.

 http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article545
Super, s'il y a un effet placébo !! C'est que ça marche ! Je n'en demande pas plus !!!
Je veux du résultat !! Les antidépresseurs en question 307888
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
HorizonB

Masculin Nombre de messages : 2824
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptySam 19 Nov 2016 - 11:15

Je partage l'avis de Râm, on ne s'amuse pas avec la santé des personnes !
L'effet placebo marche quelquefois sur des problèmes psychosomatiques, mais pas de l'ordre dysfonctionnement organique. Un pancréas cancéreux ne se réparera pas avec de l'imagerie mentale ou avec la méthode Coué. Je ne parle même pas de ceux qui prônent le jus de citron ou autre poudre de perlimpinpin, pour guérir du cancer, ceux-là il faut porter plainte contre eux directement!

Je suis aussi pour la poursuite judiciaire contre tout manquement de la part des laboratoires pharmaceutiques ou de médecins allopathiques ou pas qui ne respectent pas les processus de précautions envers leurs patients.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
Chribou

Masculin Nombre de messages : 10017
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptySam 19 Nov 2016 - 13:45

Râm a écrit:
Qui fait de la désinformation ici sinon toi en propageant des méthodes de charlatans qui ne sont que des effets placébo sans pouvoir apporter aucune preuve.

J'imagine la conversation entre un ''charlatan'' et Râm aux prises avec un cancer foudroyant:

-Grâce à l'effet placébo je pourrais vous guérir en moins de deux avec une recette secrète de plantes sauvages transmise à mon arrière-grand-mère par ses lointains ancêtres tous guérisseurs de générations en générations.

Si ça fonctionne et je sais que ça fonctionnera j'accepterais simplement une modeste contribution volontaire car je me contente de peu et ces dons me suffisent largement mais si c'est trop demandé c'est pas plus grave vous allez guérir aussi vite.

-Placébo vous avez dit?

Espèce de salaud de profiteur,de charlatan tueur en série combien avez-vous fait de victimes jusqu'à maintenant?

Je vais vous faire écrouer jusqu'à la fin de vos jours avec les pires criminels et à votre mort je veillerai à faire brûler vos parties génitales et les faire enfouir profondément sous les lieux d'un dépotoir!

Les antidépresseurs en question 90635




-
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
Râm

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 65
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptySam 19 Nov 2016 - 14:02

Esprit de Dan 26, sors de ce corps ! Les antidépresseurs en question 279563  

Oui ce sont de dangereux charlatans qu'il faut empêcher de nuire. D'ailleurs au Québec, je crois que ça a fait la une des journaux il y a quelques temps, mais leur liste de charlatans est incomplète, il y en a un fameux qui se cache du côté de St Théodore !

http://www.lapresse.ca/la-tribune/justice-et-faits-divers/201405/23/01-4769173-une-liste-noire-des-charlatans-de-la-medecine-mise-en-ligne.php
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
HorizonB

Masculin Nombre de messages : 2824
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptySam 19 Nov 2016 - 17:06

Ce qui est dommage, c'est qu'on n'a jamais de réponses sérieuses, précises et argumentées dans les affirmations d'Anaïs. Elle balance une pseudo-info dégotée ici ou là sur le net et nous savons tous que sur le net il y a peu de sérieux par rapport à tout ce qu'on peut lire comme inepties et contre-informations.
Il me semble que beaucoup de personnes sans aucune connaissance et n'ayant pas fait d'étude dans certains domaines dont ils font échos, vont à la pêche d'infos n'importe où et n'importe comment pour essayer de dénicher un site ou un blog qui amèneraient de l'eau à leur moulin !

C'est exactement le contraire qu'il faut faire à mon sens, c'est-à-dire, faire des recherches sur des sites ou blogs qui ont été visités et validés par des gens compétant, ayant une traçabilité française et/ou internationale qui garantissent la pertinence, le sérieux et la fiabilité de leurs travaux.

Il me semble que ça serait le minimum à faire et à propager comme informations si on veut être crédible, bienveillant avec ceux qui lisent ces écrits. En un mot, être objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
Chribou

Masculin Nombre de messages : 10017
Age : 58
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptySam 19 Nov 2016 - 22:31

C'est Anaĩs qui a raison et d'ailleurs cette fille a toujours raison,que voulez-vous ça fait chier mais c'est comme ça!

Nous n'y pouvons rien alors autant s'y faire Les antidépresseurs en question 0023

Puis comment pensez-vous que Jésus ressuscitera les morts?

Les antidépresseurs en question 0106 Bien il faut vraiment être sans-dessin pour pas comprendre qu'il enverra des prêtres ensemencer les cimetières de fleurs de pissenlits en les faisant manger aux morts par la racine!

C'est pour ça que Dieu est si Bon mais bien sûr parce qu'il a fait en sorte que les pissenlits puissent se propager partout.N'est-ce pas merveilleux?

Et heureusement pas besoin d'attendre de mourir d'un cancer pour en guérir grâce à ces divins pissenlits plus efficaces que la chimio et qui ne ciblent que les cellules cancéreuses:

Citation :
L’infusion de racines de pissenlit désintègre les cellules atteintes en 48 heures, et selon ce que les chercheurs ont trouvé, pas une seule cellule saine n’a été affectée. Les chercheurs en déduisent qu’un traitement continu avec cette racine peut détruire la plupart des cellules cancéreuses, et au vu de ces résultats, l’équipe de chercheurs a reçu des fonds pour poursuivre la recherche sur cette plante miraculeuse.



John DiCarlo, 72 ans, qui est personnellement convaincu des propriétés curatives du pissenlit, a subi des traitements de chimiothérapie intensifs et agressifs dans sa lutte contre le cancer. Au bout de 3 ans, les médecins lui ont fait quitter l’hôpital pour qu’il passe ses derniers jours avec sa famille.

Les médecins luttaient pour trouver une solution efficace pour lui, mais ils avaient peu d’options. Ils ont conseillé à cet homme de boire des infusions de racine de pissenlit, car c’était pour lui la dernière chance dans son combat contre la leucémie. Au bout de quatre mois, il est retourné à la clinique. Il était en rémission, ce qui signifie que le cancer a commencé à régresser, et a fini par disparaître. Cela fait trois ans qu’il est guéri du cancer. Il a dit que son médecin attribue cette guérison aux racines de pissenlit. DiCarlo a été interviewé par CBC News pour faire connaître ce succès.

http://stopmensonges.com/la-racine-de-pissenlit-plus-efficace-que-la-chimiotherapie/


Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptySam 19 Nov 2016 - 23:58

HorizonB a écrit:
Je partage l'avis de Râm, on ne s'amuse pas avec la santé des personnes !
L'effet placebo marche quelquefois sur des problèmes psychosomatiques, mais pas de l'ordre dysfonctionnement organique. Un pancréas cancéreux ne se réparera pas avec de l'imagerie mentale ou avec la méthode Coué. Je ne parle même pas de ceux qui prônent le jus de citron ou autre poudre de perlimpinpin, pour guérir du cancer, ceux-là il faut porter plainte contre eux directement!

Je suis aussi pour la poursuite judiciaire contre tout manquement de la part des laboratoires pharmaceutiques ou de médecins allopathiques ou pas qui ne respectent pas les processus de précautions envers leurs patients.

C'est faux tu n'es pas pour la poursuite judiciaire concernant les manquements de la part des laboratoires pharmaceutiques allopathique, je te trouve au contraire très conciliant et long à la détente.
De plus, personne n'est jamais mort avec les médicaments homéopathiques, ou en médecine chinoise ou par un art de vivre et une nourriture adaptée !!! Ridicule !
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
HorizonB

Masculin Nombre de messages : 2824
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyDim 20 Nov 2016 - 10:07

Anaïs a écrit:
HorizonB a écrit:
Je partage l'avis de Râm, on ne s'amuse pas avec la santé des personnes !
L'effet placebo marche quelquefois sur des problèmes psychosomatiques, mais pas de l'ordre dysfonctionnement organique. Un pancréas cancéreux ne se réparera pas avec de l'imagerie mentale ou avec la méthode Coué. Je ne parle même pas de ceux qui prônent le jus de citron ou autre poudre de perlimpinpin, pour guérir du cancer, ceux-là il faut porter plainte contre eux directement!

Je suis aussi pour la poursuite judiciaire contre tout manquement de la part des laboratoires pharmaceutiques ou de médecins allopathiques ou pas qui ne respectent pas les processus de précautions envers leurs patients.

C'est faux tu n'es pas pour la poursuite judiciaire concernant les manquements de la part des laboratoires pharmaceutiques allopathique, je te trouve au contraire très conciliant et long à la détente.

Tu fais une pétition de principe, car tu ne sais rien de ce que j'ai fait ou pas envers les laboratoires et des médecins qui ont prescrit en toute connaissance de cause des médicaments qu'ils n'auraient pas du donner ( comme la Dépakine par exemple)
Citation :
De plus, personne n'est jamais mort avec les médicaments homéopathiques, ou en médecine chinoise ou par un art de vivre et une nourriture adaptée !!! Ridicule !
Ce qui est ridicule c'est de croire que ces méthodes guérissent des maladies lourdes, la preuve, des Chinois viennent faire des traitements de chimiothérapie pour leur cancer de la prostate, entre autres en France... Les antidépresseurs en question Smilejap
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyDim 20 Nov 2016 - 10:23

HorizonB a écrit:
[
Ce qui est ridicule c'est de croire que ces méthodes guérissent des maladies lourdes, la preuve, des Chinois viennent faire des traitements de chimiothérapie pour leur cancer de la prostate, entre autres en France... Les antidépresseurs en question Smilejap
Les chinois qui ont un cancer ont une qualité de vie qui leur permet d'avoir un organisme qui fonctionne correctement ?
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
HorizonB

Masculin Nombre de messages : 2824
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyDim 20 Nov 2016 - 10:28

Anaïs a écrit:
HorizonB a écrit:
[
Ce qui est ridicule c'est de croire que ces méthodes guérissent des maladies lourdes, la preuve, des Chinois viennent faire des traitements de chimiothérapie pour leur cancer de la prostate, entre autres en France... Les antidépresseurs en question Smilejap
Les chinois qui ont un cancer ont une qualité de vie qui leur permet d'avoir un organisme qui fonctionne correctement ?
C'est quoi cette réponse idiote ? Les antidépresseurs en question 717651
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyDim 20 Nov 2016 - 10:41

Ce n'est pas idiot, question mal posée.. Tu penses que les chinois ont une qualité de vie supérieure à la nôtre ?
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
HorizonB

Masculin Nombre de messages : 2824
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyDim 20 Nov 2016 - 10:47

Anaïs a écrit:
Ce n'est pas idiot, question mal posée.. Tu penses que les chinois ont une qualité de vie supérieure à la nôtre ?
Le problème n'est pas là, la réalité est que lorsqu’une maladie sérieuse apparaît, des personnes ayant même une culture différente en matière de soins, vont, lorsqu'ils le peuvent, se faire soigner en Occident, là où leur chance d'être soigné est la plus efficace. Les plantes ne guérissent pas les cancers, elles peuvent peut-être dans certains cas les éviter, et encore ce n'est pas prouver, mais ne sont pas curatives. C'est la réalité d'aujourd'hui que tu le veuilles ou non!
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyDim 20 Nov 2016 - 11:10

HorizonB a écrit:
Anaïs a écrit:
Ce n'est pas idiot, question mal posée.. Tu penses que les chinois ont une qualité de vie supérieure à la nôtre ?
Le problème n'est pas là, la réalité est que lorsqu’une maladie sérieuse apparaît, des personnes ayant même une culture différente en matière de soins, vont, lorsqu'ils le peuvent, se faire soigner en Occident, là où leur chance d'être soigné est la plus efficace. Les plantes ne guérissent pas les cancers, elles peuvent peut-être dans certains cas les éviter, et encore ce n'est pas prouver, mais ne sont pas curatives. C'est la réalité d'aujourd'hui que tu le veuilles ou non!

Mais les gens qui viennent se soigner en France ont les mêmes croyances que ceux qui sont sur place....
Ce n'est pas le "long" voyage qui augmente la qualité des soins..

Ceci dit, je me demande sur quoi tu te bases pour décréter qu'une voiture dans laquelle on met autre chose que de l'essence pourrait continuer longtemps à rouler très bien sans s'encrasser à la longue..
La comparaison avec l'organisme humain s'arrête là...
C'est seulement pour confirmer que la maladie ne vient pas de l'extérieur mais de l'intérieur.

Explique moi comment un cancer pourrait arriver par hasard sur quelqu'un qui est en bonne santé et puis hop, le lendemain, il serait très malade ! C'est ça qui est incohérent !

Je confirme, qu'une guérison se fait par un art de vivre et donc le respect du fonctionnement de son organisme.
A l'inverse de toi, j'ai des témoignages et mon expérience personnelle qui me permet de prétendre cela..
Je sais donc de quoi je parle.
Je ne comprends même pas que les gens qui entendent ça et qui n'ont rien à perdre car abandonnés par la médecine allopathiques et tout à gagner ne testent pas et ils verraient.. Même les autres auraient tout intérêts a tester en continuant leur traitement afin de voir la différence en peu de temps...

Mais tant que les gens se permettent de parler sans savoir vraiment, je ne les prends pas au sérieux bien évidemment...
Revenir en haut Aller en bas
HorizonB
Expert
Expert
HorizonB

Masculin Nombre de messages : 2824
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyDim 20 Nov 2016 - 11:27

Anaïs,
j'ai 38 ans de médecine derrière moi après 7 ans d'études...Ne me prends pas au sérieux si tu veux. Les antidépresseurs en question Icon_rol
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question EmptyDim 20 Nov 2016 - 11:40

Ca ne veut absolument rien dire !!
Il y a de plus en plus de médecins qui quittent la médecine allopatique pour aller vers la médecine de terrain car ils prennent conscience que tout ce qu'on leur a fait apprendre pendant des année est faux..
Les autres croient encore à ce qu'ils font et d'autres n'ont pas le courage de la reconversion..

De plus mon expérience fait foi ! Car rien de mieux qu'expérimenter quelque chose au moins ce qu'on a expérimente on n'est pas dans la croyance, on a devant soi le résultat de ce que l'on fait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les antidépresseurs en question Empty
MessageSujet: Re: Les antidépresseurs en question   Les antidépresseurs en question Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les antidépresseurs en question
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi un bipolaire ne devrait pas prendre d'antidépresseurs et que prendre à la place...
» reportage TV suisse sur les antidépresseurs, les dangers et le super témoignage de carole
» Traiter la dépression : y-a-t-il un effet placebo ? vidéo l antidépresseurs
» antidépresseurs
» Les antidépresseurs augmentent la plasticité cérébrale - scoop-it trouble bipolaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: Débat de société :: Ouvrons le débat-
Sauter vers: