Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La communication...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
zarzou1
Expert
Expert


Nombre de messages : 2832
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Lun 26 Mar 2012 - 7:42

Bleu_Marine a écrit:
zarzou a écrit:
Elle est le terreau idéal de l'amour pour ce qui est de le recevoir et d'en faire la gestion, elle en possède les fondements, les piliers principaux. L'amour ce n'est pas quelque chose que l'on peut définir en quelques mots, plutôt est-ce quelque chose qui se montre et qui se voit. Se préoccuper de la vie d'autrui, de son bien être, de sa sécurité sont autant de signes d'amour, non pas d'affection, mais véritablement d'amour.
Oui et ça c'est humain et non typiquement féminin. Ton exemple du père qui joue le protecteur montre bien que l'homme aussi se préoccupe de la vie d'autrui, de son bien-être et de sa sécurité. Je pense que tout est culturel. Nos sociétés nous ont dénaturé, diviser en donnant à chaque sexe un rôle et une attitude à jouer alors que les deux sont capables d'accomplir les mêmes choses (je parle pas du plan physique).

Pour ma part, la femme n'est pas meilleur réceptacle que l'homme à l'amour. Tout être est en mesure de recevoir et de donner l'amour. Il y a que nos sociétés ont décidé que l'homme serait moins sensible que la femme. Du coup formatage oblige la construction et la manière de gérer les choses sont différentes et ancrées dans les mentalités ce qui se répercute sur nos comportements.

J'aimerais te poser juste une question pour essayer de mieux comprendre ton point de vue. Quelles sont les fameux fondements et piliers principaux de l'Amour que possède la femme et non l'homme?

Et bien, ils ont trait à l'enfantement, c'est à dire que nous avons nous les femmes quelque chose en notre psyché que les hommes n'ont pas et s'attache étroitement à la fonction de notre matrice qui est de bâtir un nouvel individu et que les hommes n'ont pas non plus; Comme on le voit les fonctions de reproduction sont differentes entre hommes et femmes, radicalement opposées. Un homme ne connaitra jamais ces sentiments étranges qui peuvent lier une mère et son enfant lorsqu'ils sont dénués totalement d'intérêts ou d'envies. Il est à souligner que certaines mères n'éprouveront aucune envie, aucun intérêt à l'égard de l'enfant, c'est cet amour là qui est interessant et constructif pour le couple qu'ils formeront;

Cet amour par exemple sera composé par un sentiment de rejet de la mère à l'égard de l'enfant. Ce sentiment fait l'objet d'un tabou en occident en particulier pour n'être pas conforme à l'idée que l'on se fait en général de l'amour, on pense que l'amour est accueillant mais sans savoir ce que signifie accueillir. Beaucoup de mères en éprouvent une certaine culpabillité, voir un certain désespoir pour ne pas comprendre pourquoi elles éprouvent ce sentiment de rejet nécessaire à l'annulation de toute envie. Lorsque nous éprouvons du rejet à l'égard d'un homme nous n'irons pas dans ses bras, nous ne le désirons pas mais ce sentiment de rejet va se révéler entre la mère et l'enfant pour prendre une forme plus ou moins forte. Je comprends aujourd'hui pourquoi certaines mères se livrent à l'infanticide, de même que je comprends les arguments de cette femme qui lors de son procés se défendait en cela qu'elle considérait que les nourrissons de quelques heures que l'on retrouvait dans son congélateur n'avaient jamais existé pour être selon ses termes: comme un rejet de son corps. Ce qui fut retenu par le tribunal comme une réalité cruelle mais justifiée...

Revenons à ce fameux sentiment que représente l'accueil pour être un pilier de l'amour lorsque sa forme initiale est révélé pour être vécu dans ses "bornes" et non comme nous nous l'imaginons. L'idée générale qui fut induite par les hommes d'ailleur sur l'accueil est de recevoir, or, c'est en part inégale incomplet, erroné, contraire, pour ne pas nous avoir écouté au cours de siècles nous qui leur sommes opposées dans les fonctions reproductrices. Rien n'est plus formateur en matière d'amour que de devoir accueillir un enfant après avoir vécu cette aventure de la grossesse qui fait que l'enfant existe et n'existe pas pour n'être qu'en soi seulement. On découvre alors bien malgré soi qu'accueillir ce n'est pas recevoir mais donner, donner tout ce que l'on est, tout ce que l'on a au point de s'effacer, de devenir totalement dépendante comme une esclave faite pour nourrir, pour veiller, pour tranquilliser. L'enfant est un puit sans fond de demandes insatiables. Les depressions qui suivent une naissance pour beaucoup de mères ( une trop grande majorité ) sont induites par le conflit que vont générer ces sentiments de rejet pour ne pas avoir été préparée, non pas à recevoir mais à donner et à tout donner, nombre d'entre nous seront désapointée pour ne pas être prête à-le-réaliser, à le faire... Accueillir c'est se donner: c'est se livrer corps et biens !

En découvrant ses émotions à la naissance de ma fille je fus très étonnée de trouver le contraire de tout ce que l'on m'avait enseigné et je comprenais mieux l'amertume de ses mères qui se cachent de leurs sentiments de rejet qui peut durer toute l'enfance de leurs petits parcequ'elles n'étaient pas prêtes à accueillir et voulait vivre leurs vies sans être assujetties à leur enfant. Ce jour là, je me suis dit en voyant ma fille pour la première fois: ce n'est pas moi qui lui ai donné la vie, c'est elle qui me la donne. Parceque je venais d'être projeté à la vitesse de l'éclair de femme responsable d'elle même, de femme libre, indépendante à celle de femme dépendante pour être contrainte de veiller, de prendre soin de l'enfant. J'éprouvais un rejet à l'idée de n'être plus que l'ombre de cette petite fille... Paradoxalement c'est en me sentant m'effacer devant elle que je découvrais la vie et l'amour. Parceque l'amour est une forme de vie particulière, celle de vivre pour autrui, de le nourrir et non de se nourrir de lui.

Dans les écritures, tout tourne autour de cela: la naissance et l'amour. Que la figure principale de la torah soit féminine telle que la cité de Jérusalem cité de l'adhérence est incontournable en cela qu'elle est la gardienne, la protectrice de ses fils; ses remparts s'érigent autour de ce qu'elle garde en son sein qui existe et n'existe pas à la fois. Elle est faite de pierres parcequ'elle est ainsi rendue comme une mère qui perd jusqu'à sa forme humaine pour n'être plus qu'un abri sur... Une mère est comme une tente dans laquelle s'abritent toujours ses petits mais où aucun mal ne survient en toute sécurité; elle offre sa protection et sa vie elle-même. Toujours dans les écritures la figure de l'enseignant, du formateur est celle du père parceque sa psychologie est differente en cela qu'il ne connait pas le sentiment de dépendance, le père n'est pas dépendant de son enfant, il ne lui est pas assujetti mais l'enfant lui est assujetti au père.

Il faut nécessairement les deux, le père et la mère pour une naissance, c'est lorsqu'ils sont unis tous deux en un seul ( esclave et libre) que l'alchimie de la vie est possible... Tiens, ma fille qui va avoir quatre ans cet été, c'est allongée hier sur le sol pour enlacer ma cheville en disant: Tu es ma prisonnière ! Je lui répondais: Tu as raison, tu fais si bien le petit boulet que je n'ai aucun doute d'être ta prisonnière...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La communication...   Lun 26 Mar 2012 - 11:52

@ zarzou
.
zarzou,
.
Déjà ceci...
Je vous ai lue quatre fois, de quatre façons : culturelle, psychologique, humanimale, en sensibilité.
En fin, résume celle spirituelle... (Libre de toute référence morale et/ou religieuse.)
---
Communiquer avec nos divers états de conscience élargit l'horizon d'autant.
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Lun 26 Mar 2012 - 18:17

Merci beaucoup zarzou pour ce développement. Je suis d'accord sur certaines choses et d'autres que j'aimerais approfondir si tu le veux bien.

Citation :
Un homme ne connaitra jamais ces sentiments étranges qui peuvent lier une mère et son enfant lorsqu'ils sont dénués totalement d'intérêts ou d'envies.
Est-ce qu'une femme peut connaitre les sentiments étranges qui peuvent lier un père et son enfant lorsqu'ils sont dénués totalement d'intérêts ou d'envies? Qu'elle est la différence entre le lien qu'à une mère et son enfant et celui qu'à un père et son enfant? Est-ce la matière qui crée le lien (porter l'enfant) ou est-ce l'amour? Si c'est l'amour ce n'est pas une question de physique ou de psyché mais de sentiments. et un père peut parfois être plus aimant qu'une mère dans ce cas le lien sera plus fort avec le père. Ce sera donc l'homme dans cette situation-là qui sera le plus apte à être le fourreau de l'amour, n'est-ce pas?
Citation :

Cet amour par exemple sera composé par un sentiment de rejet de la mère à l'égard de l'enfant. Ce sentiment fait l'objet d'un tabou en occident en particulier pour n'être pas conforme à l'idée que l'on se fait en général de l'amour, on pense que l'amour est accueillant mais sans savoir ce que signifie accueillir. Beaucoup de mères en éprouvent une certaine culpabillité, voir un certain désespoir pour ne pas comprendre pourquoi elles éprouvent ce sentiment de rejet nécessaire à l'annulation de toute envie. Lorsque nous éprouvons du rejet à l'égard d'un homme nous n'irons pas dans ses bras, nous ne le désirons pas mais ce sentiment de rejet va se révéler entre la mère et l'enfant pour prendre une forme plus ou moins forte.
Là j'ai du mal à comprendre. Tu parles du baby blues? Je ne pense pas que toutes les mères rejete leur enfant ou leur mari. Certaines après l'accouchement retombe enceinte quelques mois plus tard. ^^ Je pense que c'est du cas par cas.
Citation :
Je comprends aujourd'hui pourquoi certaines mères se livrent à l'infanticide, de même que je comprends les arguments de cette femme qui lors de son procés se défendait en cela qu'elle considérait que les nourrissons de quelques heures que l'on retrouvait dans son congélateur n'avaient jamais existé pour être selon ses termes: comme un rejet de son corps. Ce qui fut retenu par le tribunal comme une réalité cruelle mais justifiée...
Il me semble qu'elle a fait un déni de grosses à la base. Comme certaines mères qui se rendent compte qu'elles sont enceintes le jour de l’accouchement là il y a un rejet à bloc. Puisque mentalement elle le nie déjà. C'est des cas particuliers.

Citation :
Rien n'est plus formateur en matière d'amour que de devoir accueillir un enfant
D'accord mais un père accueille aussi son enfant au sein de la famille, non ? (il n'y a pas que des familles monoparentales)
Alors si accueillir un enfant c'est un fondement de l'amour ce n'est pas réserver aux femmes. De plus avec la grossesse je ne comprends pas en quoi porter un enfant c'est de l'amour? Que fais tu des mères qui abandonne leur enfant à la naissance? Que fais tu des mères porteuses? Ont elle de l'amour pour le bébé qu'elles portent qui n'est pas le leur? Je repose cette question l'amour c'est quoi les sentiments ou la matière? (Les liens du coeur ou les liens du sang?) Ce n'est pas en donnant naissance à ton enfant que tu deviens mère mais en l'élevant et surtout en l'aimant.

Citation :
Accueillir c'est se donner: c'est se livrer corps et biens !
D'accord et se donner corps et âmes pour leurs enfants certains pères le font. C'est pour ça que j'ai du mal à comprendre en quoi se serait réserver qu'à la femme puisque dans la réalité ce n'est pas le cas. Des hommes nous le démontrent chaque jour qu'ils aiment leurs enfants et qui se sacrifie pour eux, pour leur bien-être. Qui s'inquiète pour leur avenir, leur santé etc...être parent ce n'est pas réserver qu'aux mamans. Aimer ses enfants aussi.
Citation :
Toujours dans les écritures la figure de l'enseignant, du formateur est celle du père parceque sa psychologie est differente
Pourtant il y a beaucoup plus d'enseignante que d'enseignant. Suffit de regarder les écoles primaires pour le comprendre. Comme quoi cliché, cliché, loin de la réalité.

Citation :
le père n'est pas dépendant de son enfant, il ne lui est pas assujetti mais l'enfant lui est assujetti au père.
Pas d'accord. Un père qui ne s'occupe pas de son enfant peut-être, mais un père présent est comme la mère dépendant de son enfant puisque comme la mère, il s'en occupe. Et je le répète il y a des mères qui abandonnent leur enfant, preuve que la mère n'est pas à chaque fois dépante de son enfant. C'est un choix. Que fait l'homme comme la femme en décidant d'être parent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La communication...   Lun 26 Mar 2012 - 20:56

@ zarzou

Bonsoir zarzou,

A quelques nuances près, je rejoins les propos de Bleu Marine.
Ayant été père-mère de mon fils, j'ai vécu cette relation intime avec le bébé, puis l'enfant.
Cette reliance est le plus beau vécu amour de ma vie, dans la relation humaine.
Je n'ai pas ressenti réellement de "dépendance", mais le suivi naturel d'un accomplissement.
A quelques exceptions près, parfois...
La complicité qui s'établit alors est à la fois simple et merveilleuse.
Je n'ai pas eu, non plus, le sentiment de "m'abandonner" pour autant. Si cela avait été, la relation aurait été autre...
Ceci dit, il est vrai qu'un enfant peut être "accaparant", plus ou moins selon son âge et sa déjà personnalité.
.
Témoignage d'un homme, d'un père...
Revenir en haut Aller en bas
Cygnus
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 42
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: La communication...   Mar 27 Mar 2012 - 10:26

Si Mansour a écrit:

Bleu_Marine a écrit:
Mais si Mansour pourquoi la divinité ne communique qu'avec les hommes? Vois-tu dans le Coran on ne parle que des femmes (houris) pour les hommes quand est-il des femmes musulmanes? Elles auront leurs houris (au masculin) elles aussi?

Cela aurait été vrai s'il s'agissait de pure sexualité mais ce n'est point le cas..Ce n'est pas un partage entre l'homme et la femme dans un cadre sexuel.. C'est une image paradisiaque ou l'homme découvre les grands secrets ésotériques de la vision béatifique de Dieu...Les représentations de la vie dans l'au-delà se différencient nettement de notre monde d'ici bas et justement vous venez de le découvrir amplement...Les houris n'ont rien à voir dans leurs sens profond avec la féminité sexuelle mais constituent bien sur le support physique idéal pour la représentation du Bonheur..

Mais plus pratiquement puisque vous le désirez au paradis, Allah accordera bien sur à la femme son époux qu'elle avait dans le monde ici-bas. Il dit à ce sujet : "Seigneur ! Fais-les entrer aux jardins d'Eden que Tu leur as promis, ainsi qu'aux vertueux parmi leurs ancêtres, leurs épouses et leurs descendants, car c'est Toi le Puissant, le Sage" (40:8).

Si la femme ne s'est pas mariée dans la vie présente, Allah lui accordera le mari qui la rendra heureuse dans le Paradis.

De même que l'accouplement est une chose purement humaine et terrestre, ne pensez-vous pas que dans l'autre dimension il n'y a ni hommes ni femmes, pas de sexes et de différences de ce genre entre les Esprits et les âmes ?
C'est juste le temps de son incarnation sur terre que l'on revêti une moitié âme, divisée et incomplète, ou masculine ou féminine. (A ce propos, connaissez-vous le concept d'âmes soeurs ?)
Dieu lui-même n'est pas masculin, il est d'ailleurs nommé dans l'ésotérisme : "La Force magnétique Supérieure".
(Cela va plaire aux femmes Wink )
Enfin, les Houris sont seulement une image, celle des âmes pures et vertueuses, auxquelles nous devrions ressembler pour entrer dans ce Paradis ouvert aux "vertueux"...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Mar 27 Mar 2012 - 16:24

Cygnus a écrit:
De même que l'accouplement est une chose purement humaine et terrestre,
Heu... Seuls les humains s'accouplent? Quant au plan terrestre peut être qu'il existe d'autres plan où deux polarités s’unissent aussi.
Cygnus a écrit:
ne pensez-vous pas que dans l'autre dimension il n'y a ni hommes ni femmes, pas de sexes et de différences de ce genre entre les Esprits et les âmes ?
Pour moi il n'y a pas de différence entre les esprits et les âmes dans notre dimension. C'est une barrière qu'on n'a pas encore franchi voir au-delà du physique c'est la prochaine étape. Avant c'était avec la couleur de peau qu'on bloquait là c'est avec le sexe. On fait d'un critère physique un critère intérieur, alors qu'on est pareil.

Cygnus a écrit:
C'est juste le temps de son incarnation sur terre que l'on revêti une moitié âme, divisée et incomplète, ou masculine ou féminine. (A ce propos, connaissez-vous le concept d'âmes soeurs ?)
Pourquoi on s'incarne pas complètement? Pourquoi on se divise en deux avec un bout dans un corps et l'autre bout dans l'autre? Les âmes soeurs sont elles de sexes opposés? Ont elles le même âge? Peuvent elles être de la même famille? Et si les plantes et les animaux ont aussi des âmes, les âmes soeurs s'incarnent-elle dans la même espèce?

Cygnus a écrit:
Dieu lui-même n'est pas masculin, il est d'ailleurs nommé dans l'ésotérisme : "La Force magnétique Supérieure".
(Cela va plaire aux femmes Wink )
Enfin, les Houris sont seulement une image, celle des âmes pures et vertueuses, auxquelles nous devrions ressembler pour entrer dans ce Paradis ouvert aux "vertueux"...
Dans ce Paradis sorti tout droit des fantasmes d'hommes et non de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Cygnus
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 42
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: La communication...   Mar 27 Mar 2012 - 17:34

[quote="Bleu_Marine"]Pourquoi on s'incarne pas complètement? Pourquoi on se divise en deux avec un bout dans un corps et l'autre bout dans l'autre? Les âmes soeurs sont elles de sexes opposés? Ont elles le même âge? Peuvent elles être de la même famille? Et si les plantes et les animaux ont aussi des âmes, les âmes soeurs s'incarnent-elle dans la même espèce?

Cygnus a écrit:
Dieu lui-même n'est pas masculin, il est d'ailleurs nommé dans l'ésotérisme : "La Force magnétique Supérieure".
(Cela va plaire aux femmes Wink )

Très cher Bleu_Marine,
Voilà ce que je sais...si tu es romantique, tu vas apprécier !

En cherchant à percer les mystères l’âme on découvre qu’à l’origine elle est asexuée.
Ce n’est que suite à la séparation des sexes que l’on doit la création des « Âmes-sœurs ».
Mais au cours de la chute dans la matière, cette séparation fut suivie d’une multitude d’autres et, de ce fait, les 2 âmes-sœurs finirent par se perdre de vue dans les générations…alors qu’en plus, la Divinité de l’homme s’estompait dans le temps et que l’esprit pénétrait plus profondément dans sa prison de chair !

L’homme porte donc en lui comme une « profonde blessure », la nostalgie de cette partie féminine à laquelle il était habitué, il lui semblait que son âme avait été mutilée !
Ceci nous permet d’imaginer l’immense bonheur, la Divine félicité de cette âme masculine retrouvant dans un autre corps cette partie féminine de son âme dont il avait été séparé depuis une éternité !
Imaginez quelle frénésie d’Amour surhumain va secouer ces deux âmes enfin réunies en une seule, et, comme dit la Bible : « Ils ne feront plus qu’un seul corps et Âme ! »

Les grandes amours de l’histoire : Tristan et Yseult, Roméo et Juliette, Dante et Béatrice, etc., illustrent ces retrouvailles d’âmes-sœurs, et cet amour Divin va les inciter à rejeter le corps physique, devenu un obstacle à l’épanouissement d’un Amour qui ne veut plus de limites. (Pour les humains, ces Amours finissent tragiquement, tandis que pour les couples réunis, la mort représente la délivrance, l’accomplissement de leur destinée selon les normes Divines, jusqu’à l’apothéose représentée par la Fusion avec leurs Guides Divins !)
Cet Amour, dont la puissance a fait craquer toutes les attaches avec le corps, ne peut plus se réaliser que dans l’infini ; leur mutuel sacrifice ne leur donne d’autre issue qu’en la mort de ce corps physique qui, comme un boulet, rend impossible la réalisation totale de leur amour et la fusion des âmes !

Que de cœurs ont battu en accord avec ceux de Tristan et Yseult, que de larmes ont coulé avec les leurs, et pourtant ils avaient la meilleur part, la part royale : tous les deux étaient à la recherche du Divin et c’est cette fusion de leurs âmes qui les projeta dans un accord parfait, dans la sphère de l’Amour Absolu !
Cet Amour humain que nous cherchons n’a d’autre but qu’à préparer la place à l’Amour Divin.

Il n’est qu’une marche inférieure du grand escalier qui aboutit à l’Absolu : la source inépuisable de l’Amour Infini …
Un temps viendra, dans la vie de chacun de nous, où l’Amour humain ne saura plus nous satisfaire ; nous aspirerons alors, souvent à notre insu, à l’union mystique que l’Eternité même ne suffit plus à rassasier, à cette ultime union avec Dieu…et nous saurons, alors, ce que signifie pleinement le mot : « Amour » !

Beaucoup plus tard, une faible partie de l’humanité connaitra une forme de l’Amour qui nous est encore impensable : l’Amour créateur, à la manière de Dieu… Ce sera vers la Fin de la « Sixième époque » (nous sommes dans la cinquième), lorsque l’homme sera à nouveau divinisé, qu’il retrouvera l’usage de la puissance du Verbe.
Il lui sera alors possible de procréer sans aucun contact physique, « par la parole » renouvelant l’action des entités Créatrices…

Cependant -vu que rencontrer son âme-sœur reste très rare-, concernant le coup de foudre, il est toujours possible…
Bien qu’on dise encore souvent : « le cœur a parlé », fréquemment ce n’est pas le cœur mais les « sens » ! C’est pourquoi il existe tant d’unions boiteuses et de divorces…!
Le coup de foudre entre deux humains est dû au contact de deux champs magnétiques, qui peuvent être complémentaires ou contraires, car il existe aussi des coups de foudre de la haine…!
Ainsi, que nous trouvions notre âme-sœur ou pas, l’union que nous scellerons avec notre moitié sera une école où chaque conjoint sera tour à tour maître et élève, l’Amour étant le lien qui arrondira les angles afin de nous faire développer les qualités qui nous manquent ou absentes chez le conjoint.

Par cette fusion avec une autre âme complémentaire, nous préparons notre Fusion avec le Créateur !
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Mar 27 Mar 2012 - 21:41

Wouaa merci cygnus pour ton post! Une vrai dissertation.

Plusieurs questions se posent à nouveau.
Citation :

En cherchant à percer les mystères l’âme on découvre qu’à l’origine elle est asexuée.
Ce n’est que suite à la séparation des sexes que l’on doit la création des « Âmes-sœurs ».
Est-ce possible d'avoir un corps d'homme et une âme féminine et un corps de femme et une âme masculine? Et c'est quoi la différence entre une âme masculine et une âme féminine?

Citation :
L’homme porte donc en lui comme une « profonde blessure », la nostalgie de cette partie féminine à laquelle il était habitué, il lui semblait que son âme avait été mutilée !
Est-il possible pour toi (c'est-à-dire dans ta perception) d'envisager la possibilité que des personnes ne sentent ou ressentent pas cette profonde blessure? Si oui qu'est-ce qui amène certains à se sentir mutilé et d'autres à se sentir pleinement sans pour autant avoir trouvé l'âme soeur?

Citation :
Les grandes amours de l’histoire : Tristan et Yseult, Roméo et Juliette, Dante et Béatrice, etc., illustrent ces retrouvailles d’âmes-sœurs, et cet amour Divin va les inciter à rejeter le corps physique, devenu un obstacle à l’épanouissement d’un Amour qui ne veut plus de limites. (Pour les humains, ces Amours finissent tragiquement, tandis que pour les couples réunis, la mort représente la délivrance, l’accomplissement de leur destinée selon les normes Divines, jusqu’à l’apothéose représentée par la Fusion avec leurs Guides Divins !)
Cet Amour, dont la puissance a fait craquer toutes les attaches avec le corps, ne peut plus se réaliser que dans l’infini ; leur mutuel sacrifice ne leur donne d’autre issue qu’en la mort de ce corps physique qui, comme un boulet, rend impossible la réalisation totale de leur amour et la fusion des âmes !
Ce que je comprends pas trop c'est en quoi le corps est un obstacle pour l'amour divin si cet amour et sans limite? Normalement que ça soit dans un corps ou dans l'invisible ou autres encore cet amour sera. Si cet amour ne peut être à cause du corps alors il est limité et non l'inverse.

De plus si je comprends bien les âmes ne peuvent fusionner dans la matière? Alors il ne sert à rien de retrouver son âme soeur puisse qu'on ne peut fusionner avec elle que dans l'autre monde. Autant que chacun vive sa vie et on se retrouva las bas, ça nous évitera de nous suicider bêtement. Et pourquoi on doit fusionner avec nos guides (l'apothéose)? C'est quoi cette partouze spirituelle? À la base on retrouve notre moitié alors pourquoi les guides s'incrustent?

Et pour finir. Les histoires que tu viens de nous citer n'ont jamais existé à part dans les livres. Du coup je me demande si cet amour divin entre âmes soeurs existe? Si oui tu as des exemples de cas réel à me citer. Car les contes de fées et roman à l'eau de rose ça va deux minutes. Razz

Citation :
Cet Amour humain que nous cherchons n’a d’autre but qu’à préparer la place à l’Amour Divin.
C'est quoi la différence entre l'amour humain et l'amour divin? Est-il impossible d'aimer un humain divinement et dieu humainement?




Désolée pour ce tas de question. C'est un sujet que je connais pas alors la curiosité et l'envie de savoir me font agir ainsi. Si tu ne te sens pas d'y
répondre je comprendrais. Wink



Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Mer 28 Mar 2012 - 6:09

max a écrit:
@ zarzou

Bonsoir zarzou,

A quelques nuances près, je rejoins les propos de Bleu Marine.
Ayant été père-mère de mon fils, j'ai vécu cette relation intime avec le bébé, puis l'enfant.
Cette reliance est le plus beau vécu amour de ma vie, dans la relation humaine.
Je n'ai pas ressenti réellement de "dépendance", mais le suivi naturel d'un accomplissement.
A quelques exceptions près, parfois...
La complicité qui s'établit alors est à la fois simple et merveilleuse.
Je n'ai pas eu, non plus, le sentiment de "m'abandonner" pour autant. Si cela avait été, la relation aurait été autre...
Ceci dit, il est vrai qu'un enfant peut être "accaparant", plus ou moins selon son âge et sa déjà personnalité.
.
Témoignage d'un homme, d'un père...

Je sais bien que vous êtes un homme peu ordinaire Max... Comprenez que je faisais mention de ces choses dans un cadre trés général, peu d'homme ont le don de la maternité. Nombreux sont ceux qui dans votre situation se seraient déchargé du bébé chez leur mère pour se sentir incapable d'affronter les nuits blanches, les douleurs intestinales, les purées diverses et variées, les poussés dentaires, les calins du matin, du midi, du soir et d'entre le matin, d'entre le midi, d'entre le soir, enfin, vous savez de quoi je parle...

Bien à vous. (Oui, vous êtes un homme peu ordinaire de même que l'amour n'a rien d'ordinaire.)
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Mer 28 Mar 2012 - 8:12

@ Bleu Marine

Bien, je re-résume ce qui m'apparait être un exemple remarquable de l'amour dans la maternité et que l'on découvre chez quelques individus ( homme aussi ) puisque selon les constats que je faisais de notre vie il m'apparait à l'évidence que l'amour ne soit pas (justement) aussi-évident que cela. Nous ne pouvons qualifier d'amour ces phénomènes divers et variés qui font la plupart du temps nos rapprochements, nos attirances qui sont surtout pour la plupart des choses-séduisantes selon nos critères personnels... L'amour ce n'est pas ça, ce n'est pas être attiré ( séduit ) par l'autre mais apte à accueillir en toute bienveillance sans porter le moindre jugement.

Je faisais le lien sur mon propre référentiel en matière de maternité parcequ'il y a matière à cette reconnaissance qui se porte sur plusieurs paramètres dont le premier sera dans la chair. J'avais à ce sujet avec Si Mansour une discution justement sur la question de la valeur de la chair et du sang que je considère comme tout à fait secondaire d'un point de vue ontologique mais aussi comme égale en tout homme; non point de sang pur en matière de couverture, de vêtement qui nous recouvre parcequ'en soi tout homme est animé de son être. L'amour vient de l'être non pas de la chair mais certains aiment la chair et tout ce qui lui est apparenté bien plus que l'être.

L'amour finalement, est en cela qu'il s'érige nécessairement dans la connaissance, ce n'est pas quelque chose d'inné pas plus qu'un instinct mais une véritable connaissance. L'amour érige, construit, fortifie, élève, il est comparable à la maternité ou paternité dans une représentation grossière à mon avis. Il est enseignant surtout parceque sa principale fonction consiste à bâtir fermement et durablement, il est avant tout serviable mais craint la proximité puisqu'il s'exerce surtout dans le non-manifesté c'est à dire sans présence, sans affection; l'amour n'est pas affectueux, il n'est pas tendre... L'amour tend à donner ce qui est nécessaire, utile, or notre nature ne recherche pas ce qui est utile mais ce qui lui plait et dans lequel elle se complet comme les animaux se complaisent mais ce qui est bon pour les écureils ne l'est pas pour nous les hommes dont les besoins sont differents et que seul l'amour peut combler en nous batissant comme il convient que nous soyons humains et non pas à l'image de ce monde tel qu'une meute de hiène peuvent s'affectionner parcequ'il leur est vital que d'établir cette proximité.

L'homme combat l'amour parcequ'il tend à le hisser hors de lui-même dans sa nature, à le sortir de sa condition naturelle pour le bâtir en être humain et non comme un petit chien. C'est pourquoi je pense que l'amour est un état contre-nature ce qui nous place dans une situation défensive, nous aimons la proximité, l'affection, la tendresse dont nous tirons beaucoup d'intérêt mais peu en matière d'utilité. L'amour et l'affection sont deux choses differentes... l'affection est à la chair ce que l'amour est à l'être. Nous sommes surtout très affectueux.

Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Mer 28 Mar 2012 - 19:22

zarzou à te lire on dirait qu'une majorité des hommes ne s'investissent pas pour leurs enfants. C'est étrange je travaille en école et en centre certains jours, je garde aussi des enfants. Il y a plus de pères qui sont présents que l'inverse. En général c'est souvent papa qui participe aux activités sportives avec les enfants. De même dans ma famille, mon père comme mes oncles aussi bien paternels que maternelles ont toujours était très investis par leur rôle de parent. C'est pour ça que j'aimerais un peu savoir ton point de vue par rapport à ça. Dans ton vécu, dans ton entourage, famille etc... Il y a plus d'hommes qui s'occupent de leurs enfants ou d'hommes qui ne s'en occupent pas? (si c'est trop personnel tu peux ne pas répondre, il n'y a pas de soucis)


Je voulais te remercier pour ton post de 8h12. Je suis assez d'accord avec l'ensemble.
zarzou a écrit:
L'amour ce n'est pas ça, ce n'est pas être attiré ( séduit ) par l'autre mais apte à accueillir en toute bienveillance sans porter le moindre jugement.
J'aime bien cette phrase. Je pense aussi qu'on a tendance à confondre dans les relations de couple en partie entre amour et désir.
zarzou a écrit:
L'amour vient de l'être non pas de la chair mais certains aiment la chair et tout ce qui lui est apparenté bien plus que l'être.
Totalement d'accord.
zarzou a écrit:
L'amour finalement, est en cela qu'il s'érige nécessairement dans la connaissance, ce n'est pas quelque chose d'inné pas plus qu'un instinct mais une véritable connaissance.
Ca c'est intéressant. L'amour n'est pas inné mais une connaissance, comme quelque chose qu'on apprend. Alors comment on apprend à aimer? Qui nous apprends? Et à partir de quel âge?
zarzou a écrit:
L'amour érige, construit, fortifie, élève, il est comparable à la maternité ou paternité dans une représentation grossière à mon avis.
Et quand est-il de l'amour fraternel? Y a-t-il un seul amour qui change de nom (maternelle, fraternel, paternel etc...) selon vers qui cet amour est orienté ou il y a autant d'amour différant que de nom?
zarzou a écrit:
l'amour n'est pas affectueux, il n'est pas tendre...
Pas à chaque fois. Car certaines fois l'amour est affectueux et tendre ça dépend des situations. Et surtout du point de vu des acteurs.
zarzou a écrit:
notre nature ne recherche pas ce qui est utile mais ce qui lui plait
Rien empêche de joindre l'utile à l'agréable. Very Happy
zarzou a écrit:
L'homme combat l'amour parcequ'il tend à le hisser hors de lui-même dans sa nature, à le sortir de sa condition naturelle pour le bâtir en être humain et non comme un petit chien.
Là j'ai un peut de mal à comprendre. L'homme combat l'amour c'est à dire? De quel façon? Si tu as exemple à me citer dans la vie de tout les jours ça m'aiderais un peu.
zarzou a écrit:
C'est pourquoi je pense que l'amour est un état contre-nature ce qui nous place dans une situation défensive, nous aimons la proximité, l'affection, la tendresse dont nous tirons beaucoup d'intérêt mais peu en matière d'utilité. L'amour et l'affection sont deux choses differentes... l'affection est à la chair ce que l'amour est à l'être. Nous sommes surtout très affectueux.
L'affection découle de l'amour. C'est la suite de l'être qui se manifeste dans la matière si tu veux. De même avec la tendresse c'est montrer matériellement que tu aime la personne. Par contre j'ai un peut de mal avec la première phrase. Si tu peux me donner un exemple où l'amour nous place dans une situation défensive?
Revenir en haut Aller en bas
Cygnus
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 42
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: La communication...   Mer 28 Mar 2012 - 20:12

Bleu_Marine a écrit:

Est-ce possible d'avoir un corps d'homme et une âme féminine et un corps de femme et une âme masculine? Et c'est quoi la différence entre une âme masculine et une âme féminine?

Est-il possible pour toi (c'est-à-dire dans ta perception) d'envisager la possibilité que des personnes ne sentent ou ressentent pas cette profonde blessure? Si oui qu'est-ce qui amène certains à se sentir mutilé et d'autres à se sentir pleinement sans pour autant avoir trouvé l'âme soeur?

Ce que je comprends pas trop c'est en quoi le corps est un obstacle pour l'amour divin si cet amour et sans limite? Normalement que ça soit dans un corps ou dans l'invisible ou autres encore cet amour sera. Si cet amour ne peut être à cause du corps alors il est limité et non l'inverse.

De plus si je comprends bien les âmes ne peuvent fusionner dans la matière? Alors il ne sert à rien de retrouver son âme soeur puisse qu'on ne peut fusionner avec elle que dans l'autre monde. Autant que chacun vive sa vie et on se retrouva las bas, ça nous évitera de nous suicider bêtement. Et pourquoi on doit fusionner avec nos guides (l'apothéose)? C'est quoi cette partouze spirituelle? À la base on retrouve notre moitié alors pourquoi les guides s'incrustent?

Et pour finir. Les histoires que tu viens de nous citer n'ont jamais existé à part dans les livres. Du coup je me demande si cet amour divin entre âmes soeurs existe? Si oui tu as des exemples de cas réel à me citer. Car les contes de fées et roman à l'eau de rose ça va deux minutes. Razz

C'est quoi la différence entre l'amour humain et l'amour divin? Est-il impossible d'aimer un humain divinement et dieu humainement?

- Eh bien, pour répondre à ta première question, tu peux le constater dans des cas d'homosexualité (voir exposé en mp).
Par rapport à l'âme, imagine de briser un "aimant", tu te retrouves avec un pôle négatif d'un côté et un pôle positif de l'autre.
C'est ainsi qu'une très forte attirance se produit quand 2 âmes soeurs se rencontrent.
Après, même si les qualités d'une âme ont été reparties dans une âme masculine et dans une âme féminine, l'évolution de ton esprit demande un perfectionnement et donc de regagner toutes les qualités au cours de tes incarnations successives, tantôt homme, tantôt femme.

- Tu peux donc avoir assimilé toutes les tendances et les qualités de chacun si tu es une vieille âme, en fin d'évolution.
Ton âme étant la somme des expériences vécues au travers d'existences féminines et masculines.
Cela répond à ta troisième question, tu peux être un esprit très sage, jouissant de toutes les qualités, et donc, vivre dans un corps dont tu domines les pulsions et les tendances à chercher en l'autre ce que tu n'as pas...tout en recherchant la compagnie appréciée de ceux qui aiment ce que tu aimes et qui partagent tes qualités.

- Le corps est un obstacle à l'épanouissement de l'amour dans le sens où l'on vit la séparation physique (comme elle l'était cruellement imposée aux amoureux cités plus haut), l'esprit étant indissociablement lié au corps pendant l'état de conscience de la vie terrestre. Le manque de l'autre est tellement insuportable qu'on est poussé à le rejoindre en Esprit en se dégeant du corps.

- Effectivement, les âmes ne fusionnent pas dans la matière, étant dans deux corps séparés, mais peuvent par un vie vécue l'un près de l'autre, consommer cette fusion, tandis que leurs esprits fusionnent déjà (ex: ils pensent les mêmes choses, prononcent en même temps les mêmes paroles...).
Quand au Guides, c'est grâce à eux que les hommes peuvent devenir des Dieux car ils leurs transfèreront le potentiel inhérent au Créateur (comme l'ubiquité...voir exposé en mp).

- Combien d'histoires tragiques sont aujourd'hui adaptées et romanceés en livres ou films ? Beaucoup d'histoires et d'Amours impossibles ont été vécues à cause de moeurs et de principes contraires au libre-choix des êtres humains... (ex: mariages forcés...). D'autres exemples d'histoires : "Décaméron" de Boccace, ou Pyrame et Thisbé...

- L'amour humain est lié au sens et se sont souvent eux qui parlent quand on dit : "le coeur a parlé", mais cet amour peut-être possesif et dévastateur, lié au sentimentaliste.
L'Amour divin est plus absolu, débordant d'altruisme, de compassion, de désintéressement...c'est créer, donner, porter secours, assiter...
Revenir en haut Aller en bas
alleluia
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 158
Age : 67
Localisation : sud-est
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Re: La communication...   Mer 28 Mar 2012 - 20:40

  • Merci Cygnus de toutes ces explications que j'avais hâte de lire, comme je te l'avais exprimé sur ta page de présentation. Pour l'instant je bois du petit lait en te lisant, et je te lis comme un joli conte...

    J'avais amorcé une réponse hier soir à ton post répondant à Bleu_Marine, mais cette réponse s'est ... "volatilisée" à un moment donné... et comme le dit Prophète Elie dans un autre discours, il n'y a pas de hasard, et je crois beaucoup à ces petits signes, donc je me suis abstenue de recommencer une réponse...

    Mais... ça me titille de te reposer la question quand même, Very Happy alors je vais y aller et on verra bien si elle s'envole à nouveau !

    En gros je disais (en répondant à Bleu_Marine qui disait que ça ne servait à rien de revenir dans la matière si on ne pouvait pas fusionner avec notre âme soeur) que nos incarnations successives servaient à nous perfectionner au fur et à mesure et à apprendre, que c'était comme une école permanente qui servait de lieu d'expérimentations nous permettant de nous élever vibratoirement, au fur et à mesure des leçons apprises, (souvent dans la douleur) jusqu'à devenir des Etres parfaits (enfin, c'est un peu comme ça que je le ressens) puis m'adressant à toi, je te disais que cette histoire d'âmes-soeurs (on parle aussi parfois d'âmes-jumelles) était un peu une nébuleuse pour moi, et je voyais surtout se profiler là les histoires new-âgeuses comme on en lit beaucoup de nos jours, et je ne sais trop qu'en penser...

    Ton histoire d'aimants me parle bien cependant, et fait le lien avec ce que je crois être le but de nos différentes incarnations, le retour à l'Etre Un...

    Merci en tout cas pour tous ces partages en toute simplicité et générosité. C'est en cela que je reconnais un être authentique

Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Mer 28 Mar 2012 - 22:11

Cygnus a écrit:
Par rapport à l'âme, imagine de briser un "aimant", tu te retrouves avec un pôle négatif d'un côté et un pôle positif de l'autre.
Notre âme soeur serait notre total opposé à tous les niveaux? Comment on peut s'entendre alors, si en rien on a des points communs qu’allons-nous partager. On risque de passé son temp à se disputer et à se mettre d'accord.
Cygnus a écrit:
Le manque de l'autre est tellement insuportable qu'on est poussé à le rejoindre en Esprit en se dégeant du corps.
Je ne comprends pas quand tu aimes intensément une personne tu es lié plus fort à elle. Tu la ressens plus, ses joies comme ses peines deviennent les tiennes et vis versa. On croirait que ces âmes soeur ne peuvent développer de l'empathie ressentir l'autre elles ne le peuvent pas même en s'aimant infiniment, c'est étrange. Où peut être que ressentir l'autre pleinement c'est pas assez. Pour comprendre de toute façon faudrait ressentir ce manque de l'autre. Et comme c'est pas mon cas âme soeur ou non. Je crois que je comprendrais jamais. Razz
Cygnus a écrit:
Quand au Guides, c'est grâce à eux que les hommes peuvent devenir des Dieux car ils leurs transfèreront le potentiel inhérent au Créateur
Est-ce qu'on peut le refuser? Cette fusion avec les guides.
Cygnus a écrit:
L'amour humain est lié au sens et se sont souvent eux qui parlent quand on dit : "le coeur a parlé", mais cet amour peut-être possesif et dévastateur, lié au sentimentaliste.
L'Amour divin est plus absolu, débordant d'altruisme, de compassion, de désintéressement...c'est créer, donner, porter secours, assiter.
Comme l'homme sait être altruiste, plein de compassion, désintéresser, donner et porter secours on peut dire qu'il aime déjà divinement.
Quant à la possession ce n'est pas de l'amour mais de la possession de l'égoïsme et du manque de confiance en soi. Quand on aime on emprisonnement pas. Pa contre quand on est possessif et qu'on considère l'autre comme un objet et non un être ça dérape.


Je te remercie pour tes réponses. Par contre je n'ai pas reçu de MP.
Revenir en haut Aller en bas
alleluia
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 158
Age : 67
Localisation : sud-est
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Re: La communication...   Mer 28 Mar 2012 - 22:32


    Bleu_Marine : D'après ce que je perçois de ce qu'a expliqué Cygnus, (mais il développera sans doute par la suite) notre âme soeur, est la moitié de nous-même, en fait c'est la moitié d'âme, qui unie à soi forme un tout indissociable et indivisible une fois la fusion réalisée.

    C'est ainsi que je comprends que non, ce n'est pas notre opposé, c'est justement le contraire, c'est notre complémentarité, le supplément qui manque, et sans lequel on est incomplet et on erre comme... une âme en peine Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Cygnus
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 42
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: La communication...   Mer 28 Mar 2012 - 22:39

alleluia a écrit:

    Bleu_Marine : D'après ce que je perçois de ce qu'a expliqué Cygnus, (mais il développera sans doute par la suite) notre âme soeur, est la moitié de nous-même, en fait c'est la moitié d'âme, qui unie à soi forme un tout indissociable et indivisible une fois la fusion réalisée.

    C'est ainsi que je comprends que non, ce n'est pas notre opposé, c'est justement le contraire, c'est notre complémentarité, le supplément qui manque, et sans lequel on est incomplet et on erre comme... une âme en peine Very Happy


Parfaitement Alleluia !
Revenir en haut Aller en bas
Cygnus
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 42
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: La communication...   Mer 28 Mar 2012 - 22:54

Bleu_Marine a écrit:

Notre âme soeur serait notre total opposé à tous les niveaux?

Je ne comprends pas quand tu aimes intensément une personne tu es lié plus fort à elle. Tu la ressens plus, ses joies comme ses peines deviennent les tiennes et vis versa. On croirait que ces âmes soeur ne peuvent développer de l'empathie ressentir l'autre elles ne le peuvent pas même en s'aimant infiniment, c'est étrange. Où peut être que ressentir l'autre pleinement c'est pas assez. Pour comprendre de toute façon faudrait ressentir ce manque de l'autre. Et comme c'est pas mon cas âme soeur ou non. Je crois que je comprendrais jamais. Razz

Est-ce qu'on peut le refuser? Cette fusion avec les guides.

Comme l'homme sait être altruiste, plein de compassion, désintéresser, donner et porter secours on peut dire qu'il aime déjà divinement.

- Notre âme soeur n'est pas l'opposé mais le complément. Souviens-toi des aimants. Ils sont du même bloc. Une moitié est l'un, l'autre moitié est l'autre.
- Quand elles se retrouvent, elles deviennent inséparables, leur égo s'efface, elle vivent l'un pour l'autre, pensant à l'autre à chaque instant. C'est une telle joie que lorsqu'on les sépare ou quand un des 2 meurt, c'est un tel déchirement qu'elles prérèreraient cesser de vivre pour aller le rejoindre !
Mais je te rassure, je n'ai jamais connu cela moi non plus...car malheureusement, la mère de mes enfants ne s'est pas révélée être cette perle...je l'attendrai peut-être longtemps tellement ce genre d'union est rare !
- Oui tu peux refuser la Fusion, cela arrive malheureusement quelquefois.
- On est sur terre pour apprendre à connaitre et développer l'Amour Divin malgré nos handicaps humains !
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 5:09

Bleu_Marine a écrit:
zarzou à te lire on dirait qu'une majorité des hommes ne s'investissent pas pour leurs enfants. C'est étrange je travaille en école et en centre certains jours, je garde aussi des enfants. Il y a plus de pères qui sont présents que l'inverse. En général c'est souvent papa qui participe aux activités sportives avec les enfants. De même dans ma famille, mon père comme mes oncles aussi bien paternels que maternelles ont toujours était très investis par leur rôle de parent. C'est pour ça que j'aimerais un peu savoir ton point de vue par rapport à ça. Dans ton vécu, dans ton entourage, famille etc... Il y a plus d'hommes qui s'occupent de leurs enfants ou d'hommes qui ne s'en occupent pas? (si c'est trop personnel tu peux ne pas répondre, il n'y a pas de soucis)

Cela tient à la psychologie masculine que de voir apparaître des comportements recurrents chez l'homme dans sa paternité dont Max par exemple est un cas particulier tant il est vrai qu'il est rare qu'un homme seul trouve les capacités d'élever son nouveau-né. Peu d'hommes le feraient mais en règle générale ils s'en séparent parceque l'homme dans sa nature n'est pas fait pour prendre soin d'un nourrisson. Ces choses reposent en grande majorité sur des impératifs naturels dont la mère chez le mamifère est le sujet principal étant doté de tous les attributs nécessaires aux premières années de vie de son petit ce qui n'est pas le cas du mâle. La relation entre la mère et le petit sera naturellement plus amoureuse qu'entre le père et l'enfant, un lien beaucoup plus fort doit les unir par voie de necessité. Il s'agit bien sûr de généralités qui tendent à éclairer le rapport affectif naturel qui n'est pas de l'amour mais lui ressemble.

Maintenant que les pères s'investissent davantage dans l'éducation de leurs enfants bien plus souvent que les mères est aussi dans l'ordre de la nature, chose que l'on voit apparaitre dans nombre d'espèces de primates où le père représente très souvent la figure d'autorité comme on le découvre chez le gorille ou le chimpanzé. Ce sont des sociétés dites patriarcales dont la famille est organisé autour du mâle. Il est donc normal de voir dans notre espèce les pères éduquer davantage leurs enfants, on comprend pourquoi cette image d'autorité et d'éducateur fut reprise dans les textes de la torah, des évangiles ou du coran mais en matière de rapport affectif naturel ( ce que nous entendons par amour) c'est surtout à la mère que la nature confiait ce rôle, elle est représentative de la tendresse, de la douceur, de la nourriture par l'allaitement, de la sécurité pour bâtir l'enfant émotionnellement quand le père lui enseigne comment devenir un homme. Ce sont des généralités bien sûr, l'exception ne fait pas la règle mais la règle naturelle est ainsi faite que père et mère ont un rôle different et complémentaire dans le devenir de leur enfant...

Citation :
zarzou a écrit:
L'amour finalement, est en cela qu'il s'érige nécessairement dans la connaissance, ce n'est pas quelque chose d'inné pas plus qu'un instinct mais une véritable connaissance.
Ca c'est intéressant. L'amour n'est pas inné mais une connaissance, comme quelque chose qu'on apprend. Alors comment on apprend à aimer? Qui nous apprends? Et à partir de quel âge?

Agréablement, je vois que tu vas au coeur de notre sujet et c'est là que je te surprendrais en te disant que l'amour est donc davantage une affaire d'homme ( de mâle ) que de femmes parceque l'amour maternel s'il est un exemple remarquable représente aussi une faiblesse pour appréhender ce que signifie aimer. Une femme devra se battre beaucoup plus contre sa nature que l'homme parceque c'est à l'homme que la nature a donné d'appréhender plus efficacement tout ce qui touche à la connaissance, à la compréhension quand la tendance naturelle de la femme tourne autour des affects. Cependant et ce qu'il faut comprendre c'est que l'amour nécessite de réunir les deux, la connaissance de l'homme et les affects de la femme. C'est par la réunion des deux qu'émerge la connaissance de l'amour parceque les deux sont indissociables en cela que les affects naturels sans connaissance ne sont rien d'autres que des rapports d'intérêts propres à notre environnement naturel mais impropre à notre être ou à notre existence ontologique. C'est ainsi que nous sommes faits comme assis entre deux mondes: celui de ce monde auquel nous apartenons dans la chair et l'autre monde auquel nous appartenons tout autant par l'être qui nous habite mais le problème c'est que nous sommes à ce point divisés que nous vivons bien plus de ce monde que de l'autre au point d'avoir développé l'égo qui se représente comme un succedané de notre être au point de nous empêcher de vivre: pleinement. Nous vivons à moitié, nous aimons à moitié... Nous ne faisons, ne réalisons que la moitié des choses.

Tant que les hommes et les femmes n'uniront pas leurs forces respectives qui est à l'une les affects et l'autre la connaissance: nous les femmes règneront sur les hommes parcequ'elle est plus puissante notre force pour être l'essence ( les piliers) même de l'amour ! Nous sommes plus fortes qu'ils ne le sont et ce monde en témoigne largement...

Citation :
zarzou a écrit:
L'homme combat l'amour parcequ'il tend à le hisser hors de lui-même dans sa nature, à le sortir de sa condition naturelle pour le bâtir en être humain et non comme un petit chien.
Là j'ai un peut de mal à comprendre. L'homme combat l'amour c'est à dire? De quel façon? Si tu as exemple à me citer dans la vie de tout les jours ça m'aiderais un peu.

De tous temps, l'homme a considéré la femme comme étant moindre qu'il ne l'est par méconnaissance de ce qu'elle représente en connaissance pour lui. Ce n'est pas faute pourtant de la voir tout au long de sa vie exercer son pouvoir, terrible, pour en avoir tué beaucoup pour n'être pas aimé elle le séduisait et le faisait tomber. Elle le ruine, l'assujettie, elle en fait un esclave, elle en fait ce qu'elle veut... Oui, beaucoup sont alors rendus comme de petits chiens et plutôt que de faire usage de ce que la nature leur a attribuée de talents, de forces d'apprentissages: ils ne savent toujours rien de nous ! Nous sommes le mystère insondable de leurs pathétiques existences.

Nous les femmes représentons ce qui les rétribue et les prive tout autant: les deux.

Citation :
zarzou a écrit:
C'est pourquoi je pense que l'amour est un état contre-nature ce qui nous place dans une situation défensive, nous aimons la proximité, l'affection, la tendresse dont nous tirons beaucoup d'intérêt mais peu en matière d'utilité. L'amour et l'affection sont deux choses differentes... l'affection est à la chair ce que l'amour est à l'être. Nous sommes surtout très affectueux.
L'affection découle de l'amour. C'est la suite de l'être qui se manifeste dans la matière si tu veux. De même avec la tendresse c'est montrer matériellement que tu aime la personne. Par contre j'ai un peut de mal avec la première phrase. Si tu peux me donner un exemple où l'amour nous place dans une situation défensive?

Oui l'affection est l'état immature de l'amour, mais l'affection sans la connaissance servira beaucoup et à bien mauvais escients. J'aime beaucoup cette reflexion que tu fais en disant : de même avec la tendresse c'est montrer matériellement que tu aimes quelqu'un; Oui, la tendresse est manifeste pour qu'elle puisse faire l'objet d'une étude, pour être étudiée, la tendresse est une force qui donne la vie comme une magnifique journée d'été où les fruits mûrissants se gorgent de leurs sucres. Je disais contre-nature eut égard à notre être qui vit reclu derrière nos égos comme prisonnier de sa tombe charnelle, ignorant que nous sommes de tout ce qu'il représente, de sa richesse, de son potentiel, des ses aptitudes pour aimer pleinement et en tout connaissance...

Bien à toi.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 5:49

La connaissance de l'amour se trouve dans l'union des forces dont la nature nous a doté hommes et femmes séparément... L'amour est la plus puissante des forces qui régissent notre monde, or, nos amours pour être divisés nous tuent en nous nourrissant d'amertume nous nous ampoisonnons mutuellement.

Connais-toi toi-même et tu connaitras l'univers... tel est ce qu'il faut apprendre dès le commencement pour savoir ce qu'est l'amour. J'ai lu un peu plus haut cette hypothèse toute relative que l'on donne de façon générale à l'idée d'âme-soeur et sur laquelle je ne suis pas d'accord en cela que l'âme-soeur n'est pas l'idée qu'un homme corresponde à une femme auquel cas nous n'en sortirons pas de notre amertume, mais l'idée assurément que l'homme et la femme sont fait pour se compléter.

Sur ce post justement, il est question de communication et pour cause c'est assurément par la communication que l'homme et la femme pourront brîser les entraves qui les lient à ne jamais pouvoir-se-rejoindre pour s'animer bêtement de pensées contraires. Il faudra donc beaucoup d'affection, beaucoup de tendresse et un jour peut-être alors tout homme et toute femme s'érigeront-ils enfin dans l'amour pour se connaitre parfaitement l'un et l'autre, réunissant ainsi tout ce qui en compose l'énergie...

L'hamour est harmonie, un parfait équilibre entre deux forces. Lorsque un homme et une femme font l'amour avec tendresse et qu'ils fusionnent, ils sont dans le parfait exemple de cette réunion des forces. ( Mais ce n'est qu'un exemple... ) Il est a déplorer que l'exemple ne serve pas à grand chose parceque nos sommes de mauvais élèves qui trouvons l'exemple très attachant pour nous retirer toute envie d'aller chercher la réalité qui s'y attache comme de bien entendu. Forniquer, c'est tellement bien que l'on ne pense plus qu'aux travaux pratiques, ce qui est dommage puisqu'au-delà de cet exemple réside quelque chose d'encore mieux dont on ne se lasse pas et vous laisse le coeur apaisé pour toujours et non pas un instant...

l'âme soeur de la femme est l'homme, l'âme soeur de l'homme, la femme. Un seul homme/femme suffit à connaître son âme soeur, il ne s'agit pas de trouver une association parfaite à nos égos auquel cas nous allons droit dans le mur, non, une association parfaite en-la-nature ontologique de l'être humain suffit à découvrir l'amour; il en résulte que l'on aime tous les hommes et toutes les femmes pour n'avoir qu'un désir prendre soin de chacun parcequ'il est reconnu comme soi-même étant de même nature bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Cygnus
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 42
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 11:14

zarzou a écrit:

Connais-toi toi-même et tu connaitras l'univers... tel est ce qu'il faut apprendre dès le commencement pour savoir ce qu'est l'amour. J'ai lu un peu plus haut cette hypothèse toute relative que l'on donne de façon générale à l'idée d'âme-soeur et sur laquelle je ne suis pas d'accord en cela que l'âme-soeur n'est pas l'idée qu'un homme corresponde à une femme auquel cas nous n'en sortirons pas de notre amertume, mais l'idée assurément que l'homme et la femme sont fait pour se compléter.

l'âme soeur de la femme est l'homme, l'âme soeur de l'homme, la femme. Un seul homme/femme suffit à connaître son âme soeur, il ne s'agit pas de trouver une association parfaite à nos égos auquel cas nous allons droit dans le mur, non, une association parfaite en-la-nature ontologique de l'être humain suffit à découvrir l'amour; il en résulte que l'on aime tous les hommes et toutes les femmes pour n'avoir qu'un désir prendre soin de chacun parcequ'il est reconnu comme soi-même étant de même nature bien entendu.


Exact, je ne dis pas le contraire, j'ai d'ailleurs dit plus haut :

"Cependant -vu que rencontrer son âme-sœur reste très rare-, concernant le coup de foudre, il est toujours possible…
Bien qu’on dise encore souvent : « le cœur a parlé », fréquemment ce n’est pas le cœur mais les « sens » ! C’est pourquoi il existe tant d’unions boiteuses et de divorces…!
Le coup de foudre entre deux humains est dû au contact de deux champs magnétiques, qui peuvent être complémentaires ou contraires, car il existe aussi des coups de foudre de la haine…!
Ainsi, que nous trouvions notre âme-sœur ou pas, l’union que nous scellerons avec notre moitié sera une école où chaque conjoint sera tour à tour maître et élève, l’AMOUR étant le lien qui arrondira les angles afin de nous faire développer les qualités qui nous manquent ou absentes chez le conjoint.

Par cette fusion avec une autre âme complémentaire, nous préparons notre Fusion avec le Créateur !"

En attendant, vous pouvez trouver deux âmes-soeurs qui soient 2 femmes ou bien 2 hommes...dans cette vie !

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31646
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 13:13

@ Cygnus

Citation :
En attendant, vous pouvez trouver deux âmes-soeurs qui soient 2 femmes ou bien 2 hommes...dans cette vie !

Tu as raison

On peut trouver l’aimant opposé dans une personne du même sexes, l'amour n'est pas sexué, c'est un sentiment qui nait entre deux êtres compatibles.

Et l'âme soeur n'existe pas, puisque l'on peut tomber profondément amoureux plusieurs fois dans sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 13:37

Comprendre qu'en chacune, chacun, se trouvent une part masculine et une féminine.
De pourcentage varié, selon les personnalités...
Alors, dire les femmes sont comme ceci et les hommes comme cela est, bien sûr, réducteur.
---
Envisager aussi la possibilité que nous pouvons être l'âme soeur de nous-même.
Ce "nous" étant il-elle, elle-il, pluriel singulier = Un.


Dernière édition par max le Jeu 29 Mar 2012 - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 14:15

.
L'Amour, n'est pas l’ultime finalité...
Mais il n'est pas moins une étape palier sur la voie de la spiritualité.

Revenir en haut Aller en bas
Cygnus
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 42
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 16:47

florence_yvonne a écrit:

Et l'âme soeur n'existe pas, puisque l'on peut tomber profondément amoureux plusieurs fois dans sa vie.

Oui, je confirme, moi-même j'ai été plusieurs fois très amoureux, et à part 2 fois, j'ai toujours vécu longtemps avec ma partenaire... Je n'ai jamais été adepte des aventures sans lendemain car je suis un romantique et je m'attache beaucoup, cherchant tout suite à construire quelques chose...
Cependant, je ne remettrai pas en doute le principe de la soeur parceque mon romantisme m'a joué des tours...

L'essentiel, qu'on y croit ou pas, c'est de bien faire la distinction entre "l'âme" et "l'esprit".
Les expériences que nous faisons de vies en vies, d'un corps à l'autre s'enregistrent dans notre âme et font évoluer notre esprit.
Ainsi, un Esprit évolué, quelque soit le corps dans lequel il est incarné, développe toutes les qualités féminines ou masculines sans subir outre mesure les instinct grégaires mâle ou femelles...
Après avoir évolué jusqu'au Saint-Esprit, deux autres stades seront à franchir avant de nous identifier à Dieu...à ce moment là, l'humain fusionnera avec son Guide Divin et lui offrira son âme (la somme de ses expériences et donc une forme d'identité)...
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 16:53

alleluia a écrit:

    Bleu_Marine : D'après ce que je perçois de ce qu'a expliqué Cygnus, (mais il développera sans doute par la suite) notre âme soeur, est la moitié de nous-même, en fait c'est la moitié d'âme, qui unie à soi forme un tout indissociable et indivisible une fois la fusion réalisée.

    C'est ainsi que je comprends que non, ce n'est pas notre opposé, c'est justement le contraire, c'est notre complémentarité, le supplément qui manque, et sans lequel on est incomplet et on erre comme... une âme en peine Very Happy

Merci beaucoup alleluia pour tes explications. Cela dit je n'ai pas l'impression d'erré dans la peine. Pour te dire la vérité je me fiche complètement de trouver ou non l'âme soeur, c'est le cadet de mes soucis plus une perte de temps qu'autre chose. Je ne ressens pas ce manque, je me sens pas incomplète au contraire c'est sûrement pour ça que l'âme soeur ça me passe au-dessus de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Cygnus
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 42
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 17:13

Effectivement, on peut être complet et se suffir à soi-même sans chercher, mais si on la croise, la donne peut changer, car c'est "magnétique" (comme je disais par rapport aux aimants)...
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 17:16

Cygnus a écrit:
Notre âme soeur n'est pas l'opposé mais le complément. Souviens-toi des aimants. Ils sont du même bloc. Une moitié est l'un, l'autre moitié est l'autre.
Pourquoi on n'aurait qu'une seule âme soeur? Toutes les âmes viennent de la même source de la même unité du même bloc (Dieu) non? Toutes les âmes sont mes soeurs et non une spécifique. Toutes ont de la valeur même si j'en préfère une aux autres. Elles sont toutes importantes. Comme les membres d'une famille on a toujours une préférence pour un des membres ça ne nous empêche pas d'aimer les autres. C'est peut être pour ça que je ne suis pas à la recherche de l'âme soeur mais de la paix pour tous.

Cygnus a écrit:
Quand elles se retrouvent, elles deviennent inséparables, leur égo s'efface, elle vivent l'un pour l'autre, pensant à l'autre à chaque instant. C'est une telle joie que lorsqu'on les sépare ou quand un des 2 meurt, c'est un tel déchirement qu'elles prérèreraient cesser de vivre pour aller le rejoindre !
Avant il y avait beaucoup plus de couple comme ça. Tu sais ces gens qui vivent ensemble pendant 40 ans et quand l'un meurt l'autre meurt pas longtemps après. Pourquoi ces gens-là se font rare? Est-ce notre société de débauche à tout va qui à briser cela?
Cygnus a écrit:
Mais je te rassure, je n'ai jamais connu cela moi non plus...car malheureusement, la mère de mes enfants ne s'est pas révélée être cette perle...je l'attendrai peut-être longtemps tellement ce genre d'union est rare !
Je n'ai pas envie de trop me mêler de ta vie perso. Prends ça comme une supposition, peut-être que tu as trop idéalisé et fantasmé une relation type âme soeur et la réalité ta déçue.
Je peux te poser une question après si c'est trop perso répond pas il n'y a pas de soucis. Tu es vraiment en attente de ce type de relation où tu penses pouvoir t'en passer et ne plus y penser?
Cygnus a écrit:
Oui tu peux refuser la Fusion, cela arrive malheureusement quelquefois.
Pourquoi malheureusement Very Happy ? Ça va changer quoi qu'on accepte ou non? Les anges gardiens vont souffrir?
Cygnus a écrit:
On est sur terre pour apprendre à connaitre et développer l'Amour Divin malgré nos handicaps humains !
Oui on est là pour aimer. Car c'est à partir de l'amour qu'on créait.

Revenir en haut Aller en bas
Cygnus
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 42
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 17:58

Bleu_Marine a écrit:

Pourquoi on n'aurait qu'une seule âme soeur? Toutes les âmes viennent de la même source de la même unité du même bloc (Dieu) non?

Pourquoi ces gens-là se font rare? Est-ce notre société de débauche à tout va qui à briser cela?

peut-être que tu as trop idéalisé et fantasmé une relation type âme soeur et la réalité ta déçue.
Tu es vraiment en attente de ce type de relation où tu penses pouvoir t'en passer et ne plus y penser?

Pourquoi malheureusement Very Happy ? Ça va changer quoi qu'on accepte ou non? Les anges gardiens vont souffrir?

- Oui, toutes les âmes sortent de Dieu. Elles sont toutes nos soeurs, mais pour habiter dans des êtres sexués, elles ont été divisées deux fois. Mais peu importe si à la fin elles refondent toutes en Dieu. L'important est que par elles, l'Esprit aura grandi (souviens-toi des étincelles qui deviennet des feux...)
- Oui, notre société compte de moins en moins d'êtres évolués, c'est ainsi qu'elle décline d'ailleurs...car on est dans une fin d'époque. Le tri a été fait...du moins, presque.
- Je ne recherche plus l'âme soeur, même si j'aime l'amour et que je reste romantique au fond de moi.
J'attends, mais mon choix sera vite fait si je dois reprendre une relation sérieuse, ce sera avec quelqu'un qui cherche Dieu.
En tout cas, la vie de couple est une superbe école pour évoluer car on apprend énormément de l'autre.
Pour moi, la femme de la destinée c'est la femme qui te même à Dieu ! (et pas...qui t'en détourne...)
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 18:00

zarzou a écrit:
La relation entre la mère et le petit sera naturellement plus amoureuse qu'entre le père et l'enfant, un lien beaucoup plus fort doit les unir par voie de necessité.
Faux! Pas dans tous les cas. Il y a des familles où les enfants sont plus unis avec le père que la mère. Il y a des mères qui battent leurs enfants, il y a des mères pédophiles aussi. Donc ces histoires de lien plus fort avec la mère c'est un cliché. Car je le redis c'est l'amour qui fait le lien et non le fait de porter le bébé. Couche et biberon câlin, tout ça un homme peut le faire comme une femme qui n'est pas mère, c'est-à-dire qui n'a pas porter le bébé dans son ventre et qui n'a pas de lait. C'est vraiment cliché tout ça et ça rejoint une discussion que j'avais abandonner sur les symboles de la femme et les symboles de l'homme. C'était pareil rempli de cliché.
zarzou a écrit:
on comprend pourquoi cette image d'autorité et d'éducateur fut reprise dans les textes de la torah, des évangiles ou du coran
C'est surtout du au fait que la femme n'avait pas le droit à l'éducation à une certaine époque et dans certains pays c'est toujours d'actualité. Donc qu'elle en soit le symbole..ah..ah autant rêver.
zarzou a écrit:
c'est surtout à la mère que la nature confiait ce rôle, elle est représentative de la tendresse, de la douceur, de la nourriture par l'allaitement, de la sécurité pour bâtir l'enfant émotionnellement quand le père lui enseigne comment devenir un homme.
Ce n'est pas la nature qui à confier ce rôle mais la culture, la société, qui veut que la femme élève les enfants et le père aille travailler. Le père est aussi un protecteur et assure la sécurité de son enfant de même qu'une mère lui enseigne certaines valeurs. L’allaitement s'est fini avec le biberon tout le monde peut nourrir le bébé. Et je le redis il y a des mères plus sévères que les pères. Il y a des mères qui battent leurs enfants donc faut arrêter les clichés. En essayant de mettre dans des cases avec une liste de caractéristiques les gens en les classant par sexe. Alors que quel que soit leur sexe chacun est capable de faire ou d'être (tendre, autoritaire etc.) ce qu'on attribue comme propre à un sexe.

Toi qui parles d'union de l'homme et de la femme plus loin quand les gens arrêteront de diviser le monde en les groupant par sexe. Tu verras ça ira mieux. On sera tous ensemble et non les hommes d'un côté qui sont censé être comme si comme ça et faire comme si comme ça et les femmes de l'autre qui sont censé être comme si comme ça et faire comme si comme ça.

zarzou a écrit:
De tous temps, l'homme a considéré la femme comme étant moindre qu'il ne l'est par méconnaissance de ce qu'elle représente en connaissance pour lui. Ce n'est pas faute pourtant de la voir tout au long de sa vie exercer son pouvoir, terrible, pour en avoir tué beaucoup pour n'être pas aimé elle le séduisait et le faisait tomber. Elle le ruine, l'assujettie, elle en fait un esclave, elle en fait ce qu'elle veut... Oui, beaucoup sont alors rendus comme de petits chiens et plutôt que de faire usage de ce que la nature leur a attribuée de talents, de forces d'apprentissages: ils ne savent toujours rien de nous ! Nous sommes le mystère insondable de leurs pathétiques existences.

Nous les femmes représentons ce qui les rétribue et les prive tout autant: les deux.
Déjà tous les hommes n'ont pas méprisé les femmes. Beaucoup leur ont rendu de bel hommage beaucoup sont des amoureux des femmes et défendent leur cause et ça de tout temps. Ensuite tous les hommes ne sont pas des chiens chiens.. Ceux qui le sont j'appelle ça des pigeons. La fille s'amuse avec leur argent et eux s'amuse avec son corps c'est des canards. Ils sont pitoyables tout comme la fille qui s'amuse avec eux et qui ne se respect pas pour se vendre et en plus de ça elle ne respect par l autre puisse quelle joue avec. L'inverse existe aussi où c'est l'homme qui joue avec la fille et qui la balade bien souvent il la jette une fois qu'il la mit dans son lit. Tel un kleenex. Pour finir il y a des hommes qui connaissent mieux les femmes et leur corps qu'elle-même. Ça s’appelle des bons coups! (je te souhaite de tomber sur un) Par contre j'ai l'impression que tu as une dent contre le masculin. "Leurs pathétiques existences"..Comme si tout les hommes avaient une vie pathétique.


zarzou a écrit:
Oui l'affection est l'état immature de l'amour, mais l'affection sans la connaissance servira beaucoup et à bien mauvais escients.
Connaissance mais de quoi?
zarzou a écrit:
J'aime beaucoup cette reflexion que tu fais en disant : de même avec la tendresse c'est montrer matériellement que tu aimes quelqu'un; Oui, la tendresse est manifeste pour qu'elle puisse faire l'objet d'une étude, pour être étudiée, la tendresse est une force qui donne la vie comme une magnifique journée d'été où les fruits mûrissants se gorgent de leurs sucres. Je disais contre-nature eut égard à notre être qui vit reclu derrière nos égos comme prisonnier de sa tombe charnelle, ignorant que nous sommes de tout ce qu'il représente, de sa richesse, de son potentiel, des ses aptitudes pour aimer pleinement et en tout connaissance...

Bien à toi.
Ok. Merci beaucoup pour l'explication. Bien à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 18:11

Bleu_Marine a écrit:
Merci beaucoup alleluia pour tes explications. Cela dit, je n'ai pas l'impression d'errer dans la peine. Pour te dire la vérité, je me fiche complètement de trouver ou non l'âme soeur, c'est le cadet de mes soucis, plus une perte de temps qu'autre chose. Je ne ressens pas ce manque, je me sens pas incomplète au contraire c'est sûrement pour ça que l'âme soeur ça me passe au-dessus de la tête.
Arrête de te taper sur la tête, tu me donnes mal à la tête ! Razz
"je me fiche complètement de trouver ou non l'âme soeur...
je ne me sens pas incomplète, au contraire, c'est sûrement pour ça que l'âme soeur ça me passe au-dessus de la tête."

Pourquoi pas.?
Estimes-tu être ton meilleur ami.?
---
Y aurait-il en toi une certaine déception...
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 18:12

max a écrit:
Comprendre qu'en chacune, chacun, se trouvent une part masculine et une féminine.
De pourcentage varié, selon les personnalités...
Alors, dire les femmes sont comme ceci et les hommes comme cela est, bien sûr, réducteur.
Ta vision de chacun à une part de masculin et de féminin c'est aussi réducteur. Puisque c'est la même chose la part féminine et comme ceci et la part masculine et comme cela. Tant qu'on fera une distinction entre féminin masculin sa sera réducteur. Puisse qu'on attribuera des caractéristiques propres à tout le monde à un seul sexe. Et selon le critère on dira "Ah ba tiens tu es généreuse c'est ta part féminine tu es ambitieuse c'est ta part masculine." Non c'est ma part humaine.

PS : ce truc est encore plus vicieux puisse qu'il divise intérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 18:36

Cygnus a écrit:
Effectivement, on peut être complet et se suffir à soi-même sans chercher, mais si on la croise, la donne peut changer, car c'est "magnétique" (comme je disais par rapport aux aimants)...
Comme tu dis si on se croise... Je n'ai pas l'envie de la chercher, ni l'espérance de la trouver. Elle où une autre peu importe du moment qu'il y a de l'amour. Pourquoi se focaliser que sur une personne au monde? Alors qu'il y en a tant qui en valent la peine?
Cygnus a écrit:
Oui, notre société compte de moins en moins d'êtres évolués, c'est ainsi qu'elle décline d'ailleurs...car on est dans une fin d'époque. Le tri a été fait...du moins, presque.
La société a été pervertie et abrutit surtout. Et tout ça à des fins de pouvoir, de domination par la manipulation.
Cygnus a écrit:
Je ne recherche plus l'âme soeur, même si j'aime l'amour et que je reste romantique au fond de moi.
J'attends, mais mon choix sera vite fait si je dois reprendre une relation sérieuse, ce sera avec quelqu'un qui cherche Dieu.
En tout cas, la vie de couple est une superbe école pour évoluer car on apprend énormément de l'autre.
Pour moi, la femme de la destinée c'est la femme qui te même à Dieu ! (et pas...qui t'en détourne...)
Oui chacun ses critères. Pour moi ça ne sert à rien d'attendre l'âme soeur c'est encore plus inaccessible que d'attendre le prince charmant. Du moment que l'amour est réciproque, que le respect va avec et qu'il y a de la complicité et ce petit truc qui fait qu'on est bien avec la personne qu'il y a une certaine alchimie c'est bon, pourquoi allaient chercher les complications à la recherche d'une âme soeur qui sa se trouve n'existe pas. Bref..Chacun gère sa vie.
max a écrit:

"je me fiche complètement de trouver ou non l'âme soeur...
je ne me sens pas incomplète, au contraire, c'est sûrement pour ça que l'âme soeur ça me passe au-dessus de la tête."

Pourquoi pas.?
Estimes-tu être ton meilleur ami.?
---
Y aurait-il en toi une certaine déception...
Bah non j'estime que mon conjoint n'a pas à être mon âme soeur forcément. Comme dit plus haut du moment qu'on s'aime, qu'on est bien ensemble. Que sa soit ma moitié d'âme ou je ne sais quoi. Je m'en fiche ce n'est pas ça qui compte. Après chacun ses principes si pour certains ils ne peuvent faire leur vie qu'avec leur âme soeur. C'est bien bonne recherche. J'espère que si certains ou certaines la trouvent cette âme soeur ils n'iront pas la tromper. La fidélité s'est devenu un mythe même pour les âmes soeur, j'en ai bien peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 18:54

Bleu_Marine a écrit:
max a écrit:
Comprendre qu'en chacune, chacun, se trouvent une part masculine et une féminine.
De pourcentage varié, selon les personnalités...
Alors, dire les femmes sont comme ceci et les hommes comme cela est, bien sûr, réducteur.
Ta vision de chacun à une part de masculin et de féminin c'est aussi réducteur. Puisque c'est la même chose la part féminine et comme ceci et la part masculine et comme cela. Tant qu'on fera une distinction entre féminin masculin sa sera réducteur. Puisse qu'on attribuera des caractéristiques propres à tout le monde à un seul sexe. Et selon le critère on dira "Ah ba tiens tu es généreuse c'est ta part féminine tu es ambitieuse c'est ta part masculine." Non c'est ma part humaine.

PS : ce truc est encore plus vicieux puisse qu'il divise intérieurement.
A bornée de chez bornée, Bleu Marine est abonnée. (veut être abonnée...)
Te paraît-il réducteur de dire que l'on puisse être père et mère d'un enfant.?
On ne sent pas divisé pour autant.! On ne se pose même pas la question, d'ailleurs.
Pourquoi cela ne me dérange-t-il pas de comprendre qu'il y a une part féminine en moi.?
La main droite et la main gauche, ne sont-elles pas d'un même corps.?
Ah, au fait ! Si tu veux être logique avec toi-même, modifie aussi ton pseudo... Tu sais pourquoi.?


Un peu de respect SVP florence-yvonne
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 19:08

La main droite et la main gauche sont dans un même corps mais on n'attribue pas des caractéristiques propre aux deux qu'à une seule. C'est ça qui me pose problème. Dire que les femmes sont comme ça et que donc si un homme et comme ça c'est sa part féminine. Pour reprendre l'exemple des mains c'est comme dire la main droite à 5 doigts si la main gauche en a 5 c'est pare ce qu'elle a une main droite intérieure. Bref...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 19:36

Bleu_Marine a écrit:
La main droite et la main gauche sont dans un même corps mais on n'attribue pas des caractéristiques propre aux deux qu'à une seule. C'est ça qui me pose problème. Dire que les femmes sont comme ça et que donc si un homme et comme ça c'est sa part féminine. Pour reprendre l'exemple des mains c'est comme dire la main droite à 5 doigts si la main gauche en a 5 c'est pare ce qu'elle a une main droite intérieure. Bref...
Là, tu te crayonnes les mélanges... "The bug"
Bref...

.
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 20:50

Le bug c'est qu'il y a une mauvaise communication entre nous. Peu importe les explications de l'autre on ne se comprends pas. Que veux-tu si je m'en tiens à ce que dit le bel ange il y a des aimants qui se repoussent, ça doit être le cas.

Au faite je viens de réaliser que ta blague est tout à fait en accord avec le sujet du soi. Je vais donc y répondre dans le thread qui convient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 21:57

Bleu_Marine a écrit:
La main droite et la main gauche sont dans un même corps mais on n'attribue pas des caractéristiques propre aux deux qu'à une seule. C'est ça qui me pose problème. Dire que les femmes sont comme ça et que donc si un homme et comme ça c'est sa part féminine. Pour reprendre l'exemple des mains c'est comme dire la main droite à 5 doigts si la main gauche en a 5 c'est pare ce qu'elle a une main droite intérieure. Bref...
Peux-tu mieux m'expliquer, s'il te plaît.?
.
merci...
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 22:29

Dans mon esprit c'est simple. Un homme sait être doux une femme sait être douce c'est humain et non spécifique à un sexe. Puisque les deux sont capables de l'être. Attribuer à un sexe un critère propre aux deux, c'est une sorte de discrimination moins puissante mais elle est présente. On ne veut pas la lâcher cette étiquette qui veut que le féminin soit comme ça et pas autrement et le masculin soit comme ça et pas autrement. On ne veut pas avouer que les hommes savent être sensible, tendre, on ne veut pas avouer que les femmes savent être sévère et autoritaire car ça renverserait toute notre belle illusion préfabriquée où chacun doit rentrer dans la boîte qu'on lui a conçue. À la place on fait les hypocrites car la vérité devient difficile à cacher au fur et à mesure que les libertés s’acquiert. Comme on a remarqué que les hommes savent être sensible que les femmes savent être autoritaire pour faire semblant d'être ouvert pour donner l'illusion d'avoir lâché le préjugé on ne va pas avouer que c'est humain car là on perd tout..tout ce qui nous sépare, on fait tout tomber. On va dire que la sensibilité c'est le côté féminin et l'autorité c'est le côté masculin.

Tu vois c'est comme dire que le foot c'est pour les garçons et la danse c'est pour les filles. Tous les deux sont capables de faire ces sports mais comme la société à décider que ceci doit être masculin et que cela doit être féminin . Qu'est-ce qu'ont dit comme des hypocrites pour ne pas avouer que c'est humain. Un garçon qui fait de la danse est une fille manquée et une fille qui joue au foot est un garçon manqué. C'est toujours le même schéma. Voilà j'ai essayé de développer. Je peux pas faire plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La communication...   Jeu 29 Mar 2012 - 23:25

Marine. Comme beaucoup, j'ai conscience de ces conditionnements; et de leur dangerosité...
Y compris dans certains schémas psychologiques référentiels couramment enseignés.
Une approche comparative entre les comportements humains et ceux dominants chez les animaux te paraîtrait-elle inadaptée.?
Ressentant, peut-être à tort, qu'il y a en nous aussi une part animale. (comme de végétal et de minéral)
Revenir en haut Aller en bas
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Ven 30 Mar 2012 - 6:48

Bleu_Marine a écrit:
[justify]Dans mon esprit c'est simple. Un homme sait être doux une femme sait être douce c'est humain et non spécifique à un sexe.

Dans la mesure où le chien, le rat ou le porc savent être doux, affectueux, ce n'est pas une particularité humaine mais propre à tout le règne animal... Et bien sûr non plus sexuelle.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La communication...   Ven 30 Mar 2012 - 8:37

Si Mansour a écrit:
max a écrit:
"je me fiche complètement de trouver ou non l'âme soeur...
je ne me sens pas incomplète, au contraire, c'est sûrement pour ça que l'âme soeur ça me passe au-dessus de la tête."
.[/color]

Hadith cité par Mouslim sous le numéro 6376 et rapporté par Abou Hourayra en ces termes: « Les âmes sont des soldats regroupés; celles d’entre elles qui se connaissent vivent en harmonie, celles qui s’ignorent demeurent en discordance. » ...
M'sieur Si Mansour, ce n'est pas max qui a écrit ça, c'est la soldate miss Navy Blue. Very Happy ("matelotte" serait plus adapté...)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La communication...   Ven 30 Mar 2012 - 11:31

Si Mansour a écrit:
max a écrit:
"je me fiche complètement de trouver ou non l'âme soeur...
je ne me sens pas incomplète, au contraire, c'est sûrement pour ça que l'âme soeur ça me passe au-dessus de la tête."
.
Hadith cité par Mouslim sous le numéro 6376 et rapporté par Abou Hourayra en ces termes: « Les âmes sont des soldats regroupés; celles d’entre elles qui se connaissent vivent en harmonie, celles qui s’ignorent demeurent en discordance. » ...
M'sieur Si Mansour, ce n'est pas max qui a écrit ça, c'est la soldate miss Navy Blue. Very Happy ("matelotte" serait plus adapté...)

Si Mansour a écrit:
Ah bon et moi qui pensait que max était "coupable" de cette parole..

A la coupable matelotte de se débarboter...


Si Mansour a écrit:
Et donc ..souhaitons lui de trouver son "âme soeur."..
Là, tu prends un risque... (L'âme soeur, aussi, d'ailleurs...)

Si Mansour a écrit:
C'est pas difficile il suffit d'aimer son prochain...Pardon pour la morale...
Et voilà ! Et voilà ! C'est reparti pour un tour ! C'est plus fort que lui..
Dis, tu connais le boléro de Ralbol Ravel ?
.
Si toutes les âmes sont soeurs, dans l'âmebsolue..., sur terre il en est différemment.
Tiens, pourquoi pas l'âme frère ?

.
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cygnus
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 42
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: La communication...   Ven 30 Mar 2012 - 15:39

Hmmmm...
Je profite des "embrouilles" pour apporter quelques précisions à propos des âmes.
Il faudra par contre concevoir le principe de réincarnation.

Depuis les origines de la création, jusqu'aux époques les plus récentes, il y a eu plusieures vagues de création d'âmes.
Seulement celles qui ont été attribuées au humains (au moment de l'évolution où la terre voyait séparation des sexes) ont été scindées en deux.
D'où le concept "d'âmes soeurs" ou ,on pourrait, dire "d'âmes jumelles"...(et pas "d'âmes frère" Wink ).
Imaginez un esprit, évoluant dans un corps asexué avec une âmes complète, qui, la vie suivante, se retrouve dans un corps différent avec seulement une partie de son âme...tandis qu'un autre esprit en attente, hérita de l'autre partie.

Cette séparation est apparue à l'époque dite "Lémurienne", après que la Lune se soit détachée de la Terre... (voir le livre "Chroniques de l'Akasha" de Rudolf Steiner)...
L'époque suivante "Atlantéenne" vit l'apparition d'une nouvelle vagues d'âmes conçues par le Christ et qui étaient complètes.
A notre époque, nous provenons quasiment tous de cette famille d'âmes. Les autres sont devenues presque introuvables...
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Ven 30 Mar 2012 - 16:20

max a écrit:
Marine. Comme beaucoup, j'ai conscience de ces conditionnements; et de leur dangerosité...
Y compris dans certains schémas psychologiques référentiels couramment enseignés.
Une approche comparative entre les comportements humains et ceux dominants chez les animaux te paraîtrait-elle inadaptée.?
Ressentant, peut-être à tort, qu'il y a en nous aussi une part animale. (comme de végétal et de minéral)
L'homme est un animal alors ça colle tout à fait. Le fait de dire que ceci c'est masculin et que cela c'est féminin alors qu'ils sont critères propres aux deux et non à un, créait une division dont le but conscient ou inconscient est de dominer?! On fait vraiment pitié ma parole. Car on se dit évolué alors qu'on ne l'ait pas. Pas socialement. Mentalement on est d'ailleurs très proche des rats. Je crois que je vais les observer ça m'aidera peut-être à comprendre certains comportements chez l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Ven 30 Mar 2012 - 16:23

zarzou a écrit:
Bleu_Marine a écrit:
[justify]Dans mon esprit c'est simple. Un homme sait être doux une femme sait être douce c'est humain et non spécifique à un sexe.

Dans la mesure où le chien, le rat ou le porc savent être doux, affectueux, ce n'est pas une particularité humaine mais propre à tout le règne animal... Et bien sûr non plus sexuelle.
Tout comme la prise d'initiative, le courage, l'ambition etc...
Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Ven 30 Mar 2012 - 16:40

Si Mansour a écrit:
max a écrit:
Si Mansour a écrit:


Hadith cité par Mouslim sous le numéro 6376 et rapporté par Abou Hourayra en ces termes: « Les âmes sont des soldats regroupés; celles d’entre elles qui se connaissent vivent en harmonie, celles qui s’ignorent demeurent en discordance. » ...
M'sieur Si Mansour, ce n'est pas max qui a écrit ça, c'est la soldate miss Navy Blue. Very Happy ("matelotte" serait plus adapté...)

Ah bon et moi qui pensait que max était "coupable" de cette parole..Et donc ..souhaitons lui de trouver son "âme soeur."..C'est pas difficile il suffit d'aimer son prochain...Pardon pour la morale...
Tu peux m'expliquer le rapport entre aimer son prochain et trouver son âme soeur? Ce n'est pas pare ce qu'on ne cherche pas l'âme qui comblerait le manque de certains qu'on est incapable d'aimer son prochain. J'ai du mal à piger la logique de ta phrase. De plus en quoi c'est un crime de ne pas rechercher l'âme soeur? Surtout que ton hadith parle de groupe d'âme. Et non de duo d'âme. Comme pour moi toutes les âmes sont mes soeurs et non une spécifique je suis en harmonie avec le monde et non l'inverse. D'ailleurs ce qui considère n'avoir qu'une âme soeur sont en harmonie qu'avec elle et en dissonance avec toutes les autres. AH! AH! Coupable d'aimer le monde je suis... Very Happy

Cygnus a écrit:
L'époque suivante "Atlantéenne" vit l'apparition d'une nouvelle vagues d'âmes conçues par le Christ et qui étaient complètes.
A notre époque, nous provenons quasiment tous de cette famille d'âmes. Les autres sont devenues presque introuvables...
Ah bah voilà tout s'explique, si on est en majorité des âmes complètes, il est complètement bête de rechercher son âme jumelle puisqu'elle n'existe pas étant déjà en nous et non divisé comme à l'époque lémurienne. Ce qui confirme bien ce que je disais hier que c'est une perte de temps que de chercher quelque chose qui comme tu dis est devenus presque introuvable.
Revenir en haut Aller en bas
Cygnus
Etudiant
Etudiant
avatar

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 42
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: La communication...   Ven 30 Mar 2012 - 17:18

Bleu_Marine a écrit:

Ah bah voilà tout s'explique, si on est en majorité des âmes complètes, il est complètement bête de rechercher son âme jumelle puisqu'elle n'existe pas étant déjà en nous et non divisé comme à l'époque lémurienne. Ce qui confirme bien ce que je disais hier que c'est une perte de temps que de chercher quelque chose qui comme tu dis est devenus presque introuvable.

Ca ne doit pas t'empêcher non plus de rechercher à aimer et être aimé de quelqu'un...c'est toujours très enrichissant au moins du point de vue évolutif)...
Un peu plus haut j'avais écrits :
Cependant -vu que rencontrer son âme-sœur reste très rare-, concernant le coup de foudre, il est toujours possible…
Le coup de foudre entre deux humains est dû au contact de deux champs magnétiques, qui peuvent être complémentaires ou contraires, car il existe aussi des coups de foudre de la haine…!

Ainsi, que nous trouvions notre âme-sœur ou pas, l’union que nous scellerons avec notre conjoint sera une école où chacun des 2 sera tour à tour maître et élève, l’Amour étant le lien qui arrondira les angles afin de nous faire développer les qualités qui nous manquent ou absentes chez le conjoint.

Par cette fusion avec une autre âme complémentaire, nous préparons notre Fusion avec le Créateur !

Revenir en haut Aller en bas
Bleu_Marine
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 881
Age : 28
Localisation : Partout et ailleur
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: La communication...   Ven 30 Mar 2012 - 20:38

"Ca ne doit pas t'empêcher non plus de rechercher à aimer et être aimé de quelqu'un..."

Je n'ai jamais dit le contraire. Surtout qu'on peut aimer et être aimé de tout le monde (famille, ami, entourage, animaux etc...) et non que de son conjoint. ^^ Sinon pour parler de la relation conjugal. Comme dit plus haut je privilégie l'amour, le bien-être, le contact que j'ai avec la personne plutôt que de savoir si il est mon âme soeur ou non. On n'aime pas forcément une personne par un coup de foudre. Mais le plus souvent en la découvrant et surtout en passant du temps avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La communication...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La communication...
Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment être en communication avec nos guides spirtuels ?
» Communication sociale
» Communication ou espionnage
» COMMUNICATION AVEC DIEU : A SENS UNIQUE ?
» Communication sur le bien-être animal???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Psychologie-
Sauter vers: