Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la mort

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30588
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: la mort   Lun 27 Nov 2006 - 22:56

Matthieu 2:18 On a entendu des cris à Rama, Des pleurs et de grandes lamentations : Rachel pleure ses enfants, Et n'a pas voulu être consolée, Parce qu'ils ne sont plus.

pourquoi Rachel pleure-t-elle ? ne devrait-elle pas se réjouir de savoir ses enfants dans le royaume de Dieu ?

PS : on retrouve 524 fois le mot mort dans la bible
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la mort   Ven 15 Déc 2006 - 22:23

mais mon ange, les juifs n'ont pas la même conception que nous de la mort ni d'ailleurs d'une survie possible !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la mort   Ven 15 Déc 2006 - 22:32

Le point de vue le plus répandu dans le monde juif, clairement exposé dans la Bible hébraïque comme dans la littérature rabbinique, est que Dieu récompensera ceux qui observent ses prescriptions et punira ceux qui les transgressent de façon volontaire. Les exemples parsèment la Bible et la littérature rabbinique classique.

Cependant, l'interprétation de philosophes rationalistes, comme Maïmonide, estime que Dieu ne distribue pas les rétributions des actes au sens "mécanique" du terme.
Selon leurs vues, la nature de la récompense est que, si l'on perfectionne son intellect aux plus hautes degrés dans tous les domaines possibles, alors l' Esprit créatif, qui est la part de l'intellect "en connexion avec" Dieu, devient immortelle, et jouit pour l'éternité de la "Gloire de Sa Présence".
La punition serait simplement que ceci ne se produise pas; qu'aucune part de l'intellect ne s'unisse avec Dieu, et ce manque de connexion avec Dieu pour l'éternité serait en soi un purgatoire.
Des philosophes comme Juda Halevi s'élevèrent farouchement contre ces doctrines.

Ce principe (dans sa compréhension "commune" et non "philosophique") est accepté par la plupart des courants théologiques du judaïsme, à l'exception des Juifs reconstructionnistes.

Selon la Kabbale (un ensemble de doctrines qui ne sont pas universellement acceptées), Dieu juge qui a et qui n'a pas suivi Ses commandements, et à quel degré. Ceux qui ne sont pas jugés dignes se retrouvent dans le Sheol, le Tombeau, un monde froid, obscur et silencieux pour "apprendre leur leçon". Le Sheol peut être considéré comme une sorte de purgatoire, mais la "damnation" est rarement éternelle, et dure souvent moins d'un an (raison pour laquelle, selon certains, les Juifs prient pour leurs morts).

Le judaïsme a toujours considéré le Tikkoun Olam (perfection, ou réparation, du monde) comme l'une des raisons fondamentales pour lesquelles Dieu a créé le monde. C'est pourquoi le concept de "vie après la mort" selon le judaïsme, tout en étant finalement une récompense ou punition éternelle pour tous, n'est pas considéré comme une raison majeure pour accomplir les prescriptions du judaïsme. En fait, il est enseigné qu'on peut atteindre la proximité avec Dieu en ce monde, au travers de la perfection morale et spirituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la mort   Ven 15 Déc 2006 - 22:42

Sheol (שאול) est un terme hébraïque intraduisible, désignant le "séjour des morts", la "tombe commune de l'humanité", le puits, sans vraiment pouvoir statuer s'il s'agit ou non d'un au-delà. La Bible hébraïque le décrit comme une place sans confort, où tous, juste et criminel, roi et esclave, pieux et impie se retrouvent après leur mort pour y demeurer dans le silence et redevenir poussière.

Dans quelques sources, par exemple Deutéronome 32:22, Sheol semble être synonyme de "profondeurs de la Terre". On compare parfois le Sheol à l'au-delà sombre et glauque de l'Hadès ou du Tartare de la mythologie grecque. Le Sheol est la destination commune des justes et des impies; le pieux et juste Job voit en effet le Sheol comme sa destination (Job 3).

Cependant, dans de nombreuses occurrences, le Sheol ne semble pas être une destination ou même un lieu, mais simplememt "la tombe". Dans l'Ecclésiaste, par exemple, "...les morts ne savent rien; ils n'ont plus de récompense, et jusqu'à leur souvenir est oublié." De même, "Quoi que tes mains trouvent à faire, fais-le pleinement car dans le Sheol, où tu vas, il n'y a ni travail, ni plan, ni connaissance, ni sagesse." (Ecc. 9:5-10)

Jacob, éploré à l'annonce de la mort supposée de Joseph, s'exclame: "Je veux descendre faire mon fils, endeuillé dans le Sheol" (Genèse 37:35). Le Sheol peut être personnifié: Sheol n'est jamais rassasiée (Proverbes 30:20); elle "a agrandi son désir et ouvert sa bouche sans mesure," (Isaïe 5:14), mais il s'agit vraisemblablement d'allégories.

Enfin, le Psaume évoque deux faits assez exceptionnels : en Ps. 18:5-7, la voix de David parvenant à l'Éternel : "Les liens de la mort m'avaient environné, et les torrents de la destruction m'avaient épouvanté; les liens du Sheol (traduit "sépulcre" dans la version LSG 1910 m'avaient entouré, les filets de la mort m'avaient surpris. Dans ma détresse, j'ai invoqué l'Éternel, J'ai crié à mon Dieu; de son palais, Il a entendu ma voix, et mon cri est parvenu devant Lui à Ses oreilles;" et dans Ps. 86:13: "Ton amour pour moi est grand; Tu m'as sauvé des profondeurs du Sheol."

Le concept hébraïque de l'au-delà se retrouve dans les ténèbres de la culture sumérienne dans lequel Inanna descend.

Comme tu le vois, pas question d'aller dans un paradis quelconque.

le Sheol est un lieu de "rien", dont les racines plongent dans la Bible hébraïque.

Le Pr Tabor, titulaire de la chaire de Département d'Études Religieuses de l'Université de Caroline du Nord, écrit dans son What the Bible says about Death, Afterlife, and the Future:

"Les anciens Hébreux n'imaginaient nullement l'idée d'une âme immortelle, vivant une pleine vie après la mort, pas plus qu'une résurrection ou ressucitation quelconque. Les hommes comme les bêtes provenaient de la poussière et retournaient à la poussière (Gen. 2:7; 3:19). Le mot nefesh, traditionalement traduit "âme vivante" mais plutôt compris comme "être vivant," est le même mot utilisé pour toutes les créatures et n'implique aucune idée d'immortalité...Tous les morts s'en vont dans le Sheol, et ils y reposent ensemble, bons ou mauvais, riches ou pauvres, libres ou esclaves (Job 3:11-19). On le décrit comme une région "sombre et profonde," "la Fosse," "le pays de l'oubli," coupé de Dieu et de toute vie humaine plus haut (Ps. 6:5; 88:3-12). Bien que dans certains textes, le pouvoir de YHWH atteigne le Sheol (Ps. 139:8), l'idée dominante est que les morts restent, abandonnés à jamais. Ce concept du Sheol peut paraître négative en contraste avec la vie qui se passe "là-haut" chez les vivants, mais il n'y a pas non plus de notion de jugement ni de rétribution. Lorsqu'on mène une vie d'extrêmes souffrances et misère, comme ce fut le cas de Job, le Sheol peut même apparaître comme un soulagement bienvenu à la douleur – voir Job chap. 3.
Néanmoins, il s'agit à la base d'une sorte de "néant," une existence qui est à peine existence, dans laquelle une "ombre" ou "nuance" de l'ancien soi survit (Ps. 88:10)."

Le débat sur le paradis est un débat typiquement pagano-chrétien et non judéo-chrétien.

Tu comprends maintenant pourquoi les juifs se lamentent sur la mort au contraire du chrétien qui croit en une vie éternelle un enfer, un purgatoire et un paradis sans parler de la résurrection des corps ..ben voyons !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la mort   Ven 15 Déc 2006 - 22:43

ceci dit ...fais de beaux rêves .... mon ange ... le royaume est en nous et autour de nous ... le royaume est actuel et non à projeter dans un futur problématique. Les Quakers se foutent éperdument de ce futur ....agis maintenant et agis bien .... demain est un autre jour !
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30588
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: la mort   Ven 15 Déc 2006 - 23:05

je ne me fie à aucun écrit existant pour savoir ce qu'est la mort, car pour me fier aux écrits, il faudraient que leurs auteurs en sachent plus que moi sur le sujet hors je suis persuadée que personne ne sait, personne n'a jamais su plus que moi sur la mort.

alors, je fais comme tout le monde je spécule : le néant ? le vide ? le rien ? pourquoi pas, cela sera certainement paisible, l'enfer ? peu plausible, le paradis ? vivre éternellement son meilleurs souvenir ? je prends, retrouver tous les membres de ma familles qui sont mort ? cela me va aussi, me fondre dans l'énergie divine pour retrouver mon état initial, c'est à dire immatériel ? bien, très bien, en fait, quoi que j'envisage, cela me va, alors pourquoi avoir peur ?
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: la mort   Mer 3 Jan 2007 - 18:43

florence_yvonne a écrit:
Matthieu 2:18 On a entendu des cris à Rama, Des pleurs et de grandes lamentations : Rachel pleure ses enfants, Et n'a pas voulu être consolée, Parce qu'ils ne sont plus.
La prophétie de Jérémie (31,15) attribue à Rachel, la grande aïeule, mère symbolique de tout Israël, des larmes inconsolables sur ses descendants déportés par le roi d'Assour après la chute de Samarie:"les cris de douleur sont entendu jusqu'à Rama" (Ville de).

L'évangéliste Matthieu évoque l'accomplissement de cette prophétie à propos du massacre des innocents ordonné par hérode à l'annonce de la naissance de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la mort   Sam 6 Jan 2007 - 10:51

massacre des innocents qui n'a jamais eu lieu ....faut-il le préciser !
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: la mort   Sam 6 Jan 2007 - 11:14

piotr a écrit:
massacre des innocents qui n'a jamais eu lieu ....faut-il le préciser !
Oui, il faut le préciser d'autant que c'est toujours enseigné et que le croyant ne doit pas douter .
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la mort   Dim 14 Jan 2007 - 18:38

llooooooollll ... te tracasse pas il se doute et doute et même à la fin il doute de tout puis comme il doute de tout ...il a deux options : il laisse tomber et s'occupe d'autre chose ....sa vie ....ses forums ... ou comme nous il veut savoir alors il se met en marche comme nous 4 et prend un chemin et chemine dans sa quête de savoir mais qui est ce Jésus .... a-t-il existé .....si oui ...qui est il .... c'est comme dans le bois ....y en a des chemins .... et parfois ils se retrouvent tous sur une colline jaune ..... hasard .... pas certain .....enfin sont bien contents de tailler une bavette, de se taquiner et de continuer en se regardant de loin ou de près ....tu as trouvé quoi ...moi que Madgala est la mère de Jésus ....fais voir ...montre .... et toi .... et chacun montre ses champignons spirituels .... belle maman elle a mauvais souvenir des champignons ...lllloooolllll ....
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30588
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: la mort   Dim 14 Jan 2007 - 19:13

j'ai toujours associé l'idée de la mort avec celle de la sérénité, c'est grave docteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: la mort   Dim 14 Jan 2007 - 20:23

Citation :
... te tracasse pas il se doute et doute et même à la fin il doute de tout puis comme il doute de tout

J'ai rarement rencontré des croyants qui doutent, un jour, j'ai voulu prêter un livre à un copain TJ il était persuadé que c'était une tentation du diable, et il a refusé de le prendre, par contre, j'ai pris son livre.
T'as vu ton smiley préféré qui tire la langue ce que j'en fais?




Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la mort   Lun 15 Jan 2007 - 8:40

oui et mon ptit diable renait à chaque fois

l'autre c'est toi .... qui .....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la mort   Lun 15 Jan 2007 - 8:42

le croyant qui ne doute pas , c'est celui qui a la foi de charbonnier.... il est prêt à croire n'importe quoi et est prêt à suivre n'importe qui aveuglément
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 30588
Age : 57
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: la mort   Lun 15 Jan 2007 - 20:50

je ne sais plus en quoi je crois, il faut que je réfléchisse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
la mort
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prières pour l'heure de la mort...
» Méditation de Powa pour le moment de la mort
» Prières pour les morts ou pour faire face à la mort
» Daniel est mort
» La préparation du mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: Théologie-
Sauter vers: