Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La grotte des demoiselles

Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Admin
Admin
florence_yvonne

Féminin Nombre de messages : 33816
Age : 59
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

La grotte des demoiselles Empty
MessageSujet: La grotte des demoiselles   La grotte des demoiselles EmptyMer 29 Nov 2006 - 16:45

Le visiteur, première surprise, ne descend pas, mais monte au grand plaisir des tous petits et des moins jeunes, grâce au funiculaire souterrain qui les transporte presque au sommet de la montagne en passant devant la reconstitution grandeur nature de l'"Ursus Spelaeus".
La visite guidée se poursuit dans un véritable dédale de salles aux noms évocateurs : salle "du manteau royal " chère à l'écrivain surréaliste André BRETON dans son roman "l'amour fou", de la "salle à manger" des pionniers et premiers explorateurs ...pour déboucher comme sur un belvédère au-dessus de "la cathédrale des abîmes".

Le parcours emprunte, en toute sécurité, les traces des découvreurs : par "le pas du diable" et descend au cœur de la grande salle à 70 mètres sous le niveau du plateau du Thaurac.
Les légendes des "fées ou demoiselles", les anecdotes, les récits des découvertes scientifiques les plus récentes en matière de milieu souterrain naturel et de spéléologie vous accompagnent en passant entre les gigantesques coulées stalagmitiques comme les "grandes orgues", les hautes colonnes parfois translucides, et les stalactites étincelantes qui constellent la voûte, 52 m au-dessus de nos têtes. Le spectacle est total.

De balcons harmonieusement distribués en passerelles hardiment lancées au -dessus du vide, où flotte parfois une légère brume, la visite vous réserve, une heure durant, une véritable émotion grandeur nature.

Le funiculaire vous reconduit ensuite sur la terrasse panoramique entourée d'un jardin au 160 espèces de la flore méditerranéenne et exotique dominant la haute vallée de l'Hérault.



L'émotion Grandeur Nature
Dans la haute vallée de l'Hérault, entre la Méditerranée, les garrigues et les Cévennes côté sud, le massif du Thaurac sert d'écrin à la Grotte des Demoiselles.

Au pied de sa falaise haute de plus de 80 mètres, la Société des Sites et Monuments du Languedoc Méditerranéen décida en 1929, de percer un tunnel dans la montagne et d'y construire un funiculaire, pour permettre au plus grand nombre de découvrir cette merveille de la nature. Celui-ci, long d'environ 160 mètres et sur une pente de 36% vous conduit depuis lors, sans effort physique, dans la grotte elle-même. Jusqu'à cette date, on y pénétrait par une entrée naturelle, un trou béant (l'Aven) situé sur le plateau.



Affiche PLM : la Grotte des Demoiselles
Affiche de la Grotte des Demoiselles pour le PLM (1931) par Joseph de la Nézière (Ci-contre)

L'imagination des paysans et des premiers téméraires du pays avait peuplé la caverne d'êtres fantastique et de créatures mystérieuses, l'appelant "la bauma de las fadas, de las damiselas" ; ce qui signifie en langue d'Oc la grotte des fées ou demoiselles. Une des légendes sur l'origine de ce nom a traversé les siècles pour nous ; celle d'un jeune berger, appelé Jean, parti à la recherche d'une brebis égarée et qui, victime d'une chu te, retourna au village en racontant qu il avait vu des milliers de fées dansant autour de lui.

Ce bloc montagneux est un horst soumis à une forte compression qui a plissé en profondeur les assises plus plastiques de l'Oxfordien et du Raucarien, tandis que les couches supérieures du Kiméridgien et du Tithonique, plus massives, réagissaient en se déversant et en se cassant.



Géologie
Outre les grandes failles marginales qui limitent le Thaurac au-dessus des bassins crétacés de Ganges et oligocènes de Montoulieu, d'autres cassures ont disloqué probablement la masse interne calcaire.

C'est aux dépens d'un bloc intermédiaire où les fentes avaient été multipliées, que les eaux de percolation ont pu aisément pourrir la masse ainsi brisée jusqu'au moment où, ayant dissous la roche, elles se sont éclipsées brusquement par un puits s'ouvrant plus bas: il s'est produit alors un affaissement gigantesque analogue à une ampoule qui crève, qui a ouvert l'immense vide de la grande salle de la Vierge. Les galeries qui lui sont superposées, sont liées à la corrosion, à l'intersection des diaclases et des joints de stratification. L'Aven qui s'ouvre à 530 mètres sur le plateau, au lieu d'être, comme on l'a admis longtemps, la forme initiale par où toutes les eaux se seraient englouties, ne serait que le résultat d'un épisode final d'affaissement, la percolation s'étant faite par une infinité de fissures.

La preuve en est administrée par l'éboulis étalé au bas de ce puits et dans la masse duquel on a trouvé des andouillers attribués à un cervidé mégacéros, dont les fossiles ont été repérés dans les tourbières de l'Islande, et datent vraisemblablement du quaternaire. Il est intéressant de noter que dans la salle du vestibule, au bas de l'Aven, sur le talus d'éhoulis, s'est dressée une audacieuse colonne de stalagmite.

On a trouvé, en outre, dans la Grotte des Demoiselles une intéressante faune cavernicole : coléoptère bathysciné, le diplopode, l'opilion et le pseudoscorpion.


La grotte des demoiselles Grottedemoiselles_1075
la "vierge à l'enfant"

La grotte des demoiselles Grottedemoiselles_8797 La grotte des demoiselles Grottedemoiselles_6029
Revenir en haut Aller en bas
 
La grotte des demoiselles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grotte des demoiselles
» Blandas, la grotte aux 1000 secrets
» Versailles, la Grotte de Téthys
» Découverte d'une grotte de 700 ans utilisée par les Templiers
» La grotte du Bichon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: La terrasse :: Parlez-nous de vous-
Sauter vers: