Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A Dieu si il existe

Aller en bas 
AuteurMessage
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: A Dieu si il existe   Ven 1 Déc 2006 - 9:09

A DIEU s'il existe...


Si j'avais été toi quand tu fus créateur,
Je n'eusse pas créé tes beaux chefs-d'oeuvre immondes ;
Je n'eusse pas pétri, sculpteur et tourmenteur
De fange et de soleil tes milliards de mondes.
Moins féroce que toi, j'eusse aimé mieux au lieu
D'inventer tant de servitudes,
Rêver sereinement dans ma béatitude,
J'eusse dormi, si j'avais été Dieu !

Je sais que les ennuis de ton oisiveté
Te torturant les nerfs, t'inspiraient la torture,
Qu'il fallait pour charmer ta morne autorité,
Des hochets sanglants ; mais quand on est de nature
Juste, impeccable et forte, on cherche un autre jeu.
Quand on se prétend bon on le prouve, on invente,
Un passe temps plus doux . Eh ! parbleu , je m'en vante,
J'eusse trouvé, si j'avais été Dieu !

Et pourquoi créas-tu l'homme, ce Dieu raté ?
La femme ce démon ? Ces deux bêtes de somme,
Faites pour s'accoupler et qui n'ont enfanté
Jamais que fils comme eux, tes chefs-d'oeuvre, en somme.
Pourquoi nous créas-tu nus, laids, sans feu ni lieu,
Avec des yeux en pleurs, des fronts qui s'humilient,
De la mort dans le sang et des bras qui supplient ?
J'eusse eu pitié, si j'avais été Dieu !

Si tu voulais vouer ma race à tous les maux,
Pourquoi donc nous donner des instincts de génie?
Et créer, en créant le roi des animaux,
Le prêtre qui te vends, le savant qui te nie ?
S'il est vrai que tout tourne autour de ton essieu,
Meilleur, plus Dieu que toi, poète et réfractaire
Moi je te crache au nez les larmes de la terre :
J'en rougirais, si je m'appelais Dieu !

Enfin, si j'étais Dieu, si j'étais toi, tyran,
J'aurais honte et pitié de l'infini qui souffre ;
J'essaierais une fois d'être bon, d'être grand.
Et m'engrossant d'éclair, de lave et de souffre,
Dans un tonitruant rayonnement de feu,
M'irradiant partout, en flamboyante pieuvre,
Je me ferais sauter, moi-même avec mon oeuvre
Prouvant ainsi que j'étais vraiment Dieu !


Paul-Napoléon Roinard
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A Dieu si il existe   Ven 1 Déc 2006 - 10:37

et Dieu est si sûr de lui qu'il te permet de douter de Lui
avoue qu'il doit se sentir hyper fort !!!!!


Hélas nous ne sommes pas Dieu mais un petit dieu ...alors à nous de construire ce Royaume que nous avons dans notre coeur !

te mets une blague en ligne !
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9814
Age : 67
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: A Dieu si il existe   Ven 1 Déc 2006 - 20:29

piotr a écrit:
et Dieu est si sûr de lui qu'il te permet de douter de Lui
avoue qu'il doit se sentir hyper fort !!!!!


Hélas nous ne sommes pas Dieu mais un petit dieu ...alors à nous de construire ce Royaume que nous avons dans notre coeur !

te mets une blague en ligne !
Razz Ce poème est une réaction face aux certitudes de ceux qui s'imagine refaire le monde avec leurs fantasmes, il exprime le doute pour la forme, mais pas dans le fond!
:hihi: Ce poème est censé et lucide!
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A Dieu si il existe   

Revenir en haut Aller en bas
 
A Dieu si il existe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si Dieu n'existe pas c'est pareil ?
» Dieu et les extraterrestres
» De Dieu......Qu'il existe
» Si dieu existe
» Epistémologiquement dieu n'existe pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUMS DIVERS :: La page Blanche :: Coin de la prose-
Sauter vers: