Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 de Jésus au christianisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Petit Phils
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 993
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Ven 17 Aoû 2012 - 13:09

Citation :
Le sujet est passionnant c'est tout, et c'est bien!!

Oui ! Wink

Citation :
Ok mais prends conscience que sans cette formidable organisation humaine qui a su maintenir cette gentille histoire jusqu'à nous tu ne parlerais pas ainsi.

Bien sur! Je ne dénonce pas cette organisation, comme je ne dénonce et ne juge pas les Hommes ça conduit vite à la mort! Je dénonce des actes. Heureusement que cette organisation est la !

Citation :
Effectivement tu n'as pas compris, je dis juste que tous les livres dits saints sont tellement contradictoire, et pleins d'erreurs et de contradictions, qu'ils permettent à ceux qui ont envie d'y croire, de faire ressortir ce qu'ils ont le plus profond d'eux même. Et de fait je considére ces textes comme de formidables révélateurs psy, tres efficaces !!!

Autant pour moi. C'est effectivement des révélateur psy très efficaces... :)

Citation :
de mémoire Math 10-34, Luc 14, 26 !!Plus la demande de JC à ses apotres de s'armer !!!

Math 10-34: "Ne croyez pas que je sois venue apporter la paix sur la terre: je ne suis pas venue apporter la paix mais l'épée"

Effectivement ce passage est difficile a comprendre. Jésus nous dis qu’après son arrivée sur la terre, celle ci ne sera pas dans la paix mais dans la division et dans la guerre. Il apporte la paix dans nos cœurs (Jean 14.27, "Je vous laisse la paix. Je vous donne ma paix.") mais pas dans le monde, pas sur la terre. Effectivement les apôtres et beaucoup de chrétiens seront persécutés.

Luc 14, 26 (si je ne me trompe pas): "Si quelqu'un viens a moi, sans me préférer à son père, à sa mère, à sa femme, à ses enfants, à ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple"

Je ne voie aucune contradiction avec le message de la Bible. Cette soumission complète au Christ te gêne? Ou je me suis trompé de passage?

Citation :
Plus la demande de JC à ses apotres de s'armer

Tu a la référence du passage? C'est avant sa prière quand il va être livré par Judas et qu'il demande à ses apôtres de veiller?

Citation :
Sans importance!!! on est incapable de dater sa naissance et sa mort!!!

En quoi cela changerai-t-il son message? Est ce qu'on en a besoin? Donc oui pour moi sans importance !

Citation :
Je n'ai pas besoin de la bible pour avoir certaines connaissances

Non mais l'expérience personnelle aide à la comprendre. Et aide bien sur à devenir sage, qu'on soit croyant ou non :)

Toujours aussi amicalement
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Sam 18 Aoû 2012 - 21:10


Pourparler? La colère empêche le partage...

Citation :
Et alors il faut aller au bout du raisonnement , et dennoncer les actes monstrueux organisés au cours des siècles par cette organisation afin d'etablir son pouvoir temporel .

Mais tu ne peut pas la condamner car elle est dirigée par des hommes et qu'elle est faite d'hommes bons et mauvais, comme toi tu est bon et tu est mauvais. Toi, que sais tu de ce qu'elle a fait de bien par rapport a ce qu'elle a fait de mal, tu ne la connais pas vraiment, tu ne sait que ce que ta vie t'a permis de découvrir...

Citation :
Désolé mais c'est de l'interprétation pure et simple, tu le dis des le depat "c'est dur à comprendre" car tu ne peux l'admettres de la partJC, et de ce fait interprete afin de l'ui oter tout intention béliqueuse !!Tu cherches juste à dedouanner JC des ces paroles de guerre!!

Moi je peut te dire que c'est ton interprétation pure et simple, tu ne peut admettre que cette parole ne soit pas un message de guerre de Jésus Christ car tu veut t'accrocher a ton idée: "Jésus c'est du vide". Pourtant ce raisonnement n'avance finalement pas à grand chose...

Tu parle de paroles de guerre? Ca dépend de comment tu l'entend. C'est écrit qu'il viens apporter l'épée sur la terre: après sa venue viendra la guerre et l'épée, il l'apporte car après ses actions il ne peut certainement pas y avoir de paix sur la terre. Mais il n'a pas dis:"j'aime l'épée", il n'a pas dis "Je veut la guerre", il a dis qu'il venais l'apporter, et c'est au prix de la vérité. Si tu ne l'avais pas compris je pense que c'est effectivement "un peu compliqué", car notre premier raisonnement est parfois illogique.

Si tu pense toujours que je te mens pour dédouaner Jésus Christ, alors peut tu me dire avec calme en quoi ma réponse est illogique, en quoi mon raisonnement ment, je pense l'avoir fait pour le tient.


Citation :
Tu sembles oublier que dans les 10 commandements il est demander d'aimer son père et sa mère!!!

Un bon mari préfère sa femme à ses amis, à sa famille ou à son chien. Pourtant il les aimes. Moi je préfère Jésus à mon père, à ma mère ou à mes frères et sœurs. Pourtant je les aimes énormément !
En découvrant l'amour de Jésus et son importance on comprends cette parole, mais toi tu n'y crois pas...

Citation :
Au moment où il va etre arreté par les romains, il demande aux apotres d'utiliser leurs bourses pour s'armer!!!

Le moment ou il va être arrêter, c'est à partir de quand? Avant sa prière, juste après, pendant qu'il est arrêté, (quand il nait)?

Citation :
Oui c'est tres important car rien ne correspond , et cela met en doute la réalité historique de la vie de JC, et en particulier le masssacre des innocents perpétré par Herode le grand alors qu'il etait mort depuis 4 ans!!!

Je ne peut pas te dire oui ou non je ne sais pas qu'est ce qui ne correspond pas à quoi... D’où viennent tes dates?

Citation :
Je ne comprends pas la sagesse personnelle n'a pas plus besoin de JC, que de bouddha, que de krisna, mohamed, etc etc
amicalement

Je te souhaite de le comprendre un jour ! La bible à ses enseignements, par conséquent elle apprend. Après qu'est ce qu'on appelle sagesse personnelle: ce qu'on a appris par nous même? Ce sont des évènements ou des enseignement qui nous permettent d'apprendre par nous même: un enfant qui à vécu sans professeur et sans famille n'est pas très sage loin de la....
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Dim 19 Aoû 2012 - 9:24

Dan26
Citation :
et la différence d'opinions permet d'avancer .

ah bon ? pourtant toi, tu n'as pas l'air d'avancer ... à moins que tu prétendes faire avancer les autres parce que tu te crois plus avancé ? Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Dim 19 Aoû 2012 - 10:43

appuisclaudius a écrit:
...

chacun se sert de la figure de Jésus pour bâtir à sa propre sauce, en puisant dans les idées à la mode, sa théologie personnelle.

Ce qui est surprenant d'ailleurs lorsque il est donné de lire dans les évangiles qu'il serait conduit dans l'avenir à se manifester à nouveau... On en parle sans y croire et il suffit que l'on en parle de travers pour que le message prenne un tout autre sens, bref, à l'évidence il ne serait pas mort. Cependant la nouvelle est une si grande énormité qu'elle reste en la conscience humaine absolument impénétrable, on s'y refuse. Ce qui se comprend. Avouons qu'il faudrait être en face de lui pour pouvoir en créditer l'idée c'est pourquoi un christ bien mort c'est bien plus confortable.

Cet homme a t-il jamais existé ? J'entends que l'immortallité cela ne nous fait pas un homme nous le savons... La question est résolue. Autre chose, nous trouvons dans ces témoignages un homme different lors de sa resurrection au point de n'être pas reconnu dans ses traits, un autre homme alors, il y a de quoi se retrouver dans une grande confusion pour un historien. Bref, le plus gros des témoignages que nous ayons restent quand même dans les évangiles:

Citation :
L'Évangile selon Jean - Chapitre 20-14 Disant cela, elle se tourne en arrière et contemple Iéshoua' debout, ne sachant pas que c'était Iéshoua'.
15 Iéshoua' lui dit : "Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Elle, croyant que c'était le jardinier, lui dit : "Adôn, si c'est toi qui l'as retiré de là, dis-moi où tu l'as déposé : je l'enlèverai".

Jean 14.21 Qui a mes ordres et les garde, tel est celui qui m'aime. Et qui m'aime sera aimé de mon père. Je l'aimerai, et je me manifesterai à lui".

A l'évidence une telle personnalité ne pouvait que semer la confusion, on comprend qu'il y ait eu des divergences. Mais que voulez-vous dire à travers votre message ? Que tout le monde se trompe ? Mais on ne peut s'interesser au personnage sans-se-tromper tous autant que nous sommes!
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Dim 19 Aoû 2012 - 10:54

dan 26 a écrit:
JR a écrit:
Dan26
Citation :
et la différence d'opinions permet d'avancer .

ah bon ? pourtant toi, tu n'as pas l'air d'avancer ... à moins que tu prétendes faire avancer les autres parce que tu te crois plus avancé ?

Ha bon pourtant au travers mon parcours spirituel, il est facile de voir que j'avance, j'avance , et que j'ai su me remettre en cause . Je n'ai strictement jamais demandé aux autres de me suivre ou de changer, seulement d'essayer de penser en dehors des idées reçues, des dogmes . La liberté de penser par soi même c'est tout .

Amicalement

Avancer, avancer... Que ce soit dans la torah ou les évangiles il n'a jamais été question d'avancer mais de reculer: de faire retour. C'est une requête permanente, une constante de la parole. Autant dire que ceux qui avancent n'iront nulle part:

Citation :
Job 42.10 IHVH-Adonaï fait retourner le retour de Iob, après sa prière pour son compagnon. IHVH-Adonaï ajoute tout ce qu'avait fait Iob, au double.

Ezéchiel 33.11 Dis-leur : Moi, le vivant, harangue d'Adonaï IHVH-Elohîms, je ne désire pas la mort du criminel, mais le retour du criminel de sa route, et qu'il vive. retournez, retournez de vos routes mauvaises ! Pourquoi mourriez-vous, maison d'Israël ?

Jean 12.40 "Il aveugle leurs yeux, il endurcit leur coeur, pour qu'ils ne voient pas de leurs yeux, que leur coeur ne réalise pas, qu'ils ne fassent pas retour; et je les guérirais ?

Affaire d'orientation.... Avancer, reculer et ben non! Ce n'est pas la même chose. Tant que l'on avance on ne peut pas retourner!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Dim 19 Aoû 2012 - 11:04

[quote="zarzou2"]
dan 26 a écrit:
JR a écrit:
Dan26


ah bon ? pourtant toi, tu n'as pas l'air d'avancer ... à moins que tu prétendes faire avancer les autres parce que tu te crois plus avancé ?

Ha bon pourtant au travers mon parcours spirituel, il est facile de voir que j'avance, j'avance , et que j'ai su me remettre en cause . Je n'ai strictement jamais demandé aux autres de me suivre ou de changer, seulement d'essayer de penser en dehors des idées reçues, des dogmes . La liberté de penser par soi même c'est tout .

Amicalement

Tu as un parcours spirituel ??? je croyais que tu avais supprimé ce mot de ton vocabulaire et que tu l'avais remplacé par matérialiste.

Penser par soi même est une illusion, on se réfère toujours aux penseurs qui nous ont précédé, comme toi tu te réfères au scientisme de Renan, qui entre nous est désuet et remis en cause depuis longtemps. Ça fait un moment que tu n'avances plus puisque tu penses avoir trouvé. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Dim 19 Aoû 2012 - 19:28

Ou comme la science est une longue suite d'erreur corigée!
Jr c'est pour Jésus revient?
lol!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Lun 20 Aoû 2012 - 9:03

[quote="dan 26"]
Citation :
zarzou2 a écrit:
Avancer, avancer... Que ce soit dans la torah ou les évangiles il n'a jamais été question d'avancer mais de reculer: de faire retour. C'est une requête permanente, une constante de la parole. Autant dire que ceux qui avancent n'iront nulle part:
Veux tu m'excuser mais cela ne veut strictement rien dire désolé . Avancer dans le domaine de la metaphysique c'est rechercher un certain appaisement afin d'arriver à s'enlever toutes ces fameuses angoises exsitentielles c'est tout pas la peine d'en faire un fromage.
Citation :
Affaire d'orientation.... Avancer, reculer et ben non! Ce n'est pas la même chose. Tant que l'on avance on ne peut pas retourner!
désolé je confirme cela ne veut strictement rien dire , c'est beau on dirait une vérité mais c'est du pipo excuse moi . A moins que tu puisses donner une exemple précis, mais j'en doute sérieusement .

Amicalement

Oui, bon, ce que tu veux dire il me semble c'est qu'il est essentiel de "délier" en soi ce qui nous entrave aux sentiments angoissants qui nous oppressent, ce que je te concède volontier cela relève de la néssécité. Mais en quoi cela fait-il avancer? Tu parles de délivrance, ce n'est pas la même chose. Avancer c'est se construire, c'est se bâtir en allant de l'avant. Peut-être n'avons nous pas le même vocabulaire mais en te lisant c'est à l'acte de délier que tu me fais penser. On ne peut pas avancer en matière de métaphysique, on ne peut pas se construire là-dessus au risque de perdre tout repères existenciels et nécessaire à notre condition. La métaphysique c'est dieu, enfin, à ma connaissance...

Le principe du retour tel qu'il est évoqué dans les écritures tant à exprimer le chemin qu'il faut parcourir pour "se retrouver" dans ses origines en d'autres termes on ne peut avancer que si l'on recule. On ne peut avancer qu'en "renonçant" à se construire, à s'accomplir en tant qu'homme. Ce n'est pas l'accomplissement de l'homme qui fait la présence de dieu mais l'accomplissement de dieu en l'homme pour cela il faut qu'il soit suffisemment vide pour être combler de cette présence. L'homme ne peut strictement rien faire si ce n'est "se délier" lui-même. Ce qui génère en nous des angoisses relève de la faute, qui a l'esprit tranquille, serein lorsqu'il se livre à des conflits permanents? Aucun, la nature de l'homme est bien faite, nous n'aimons pas faire souffrir ou que l'on nous fasse souffrir, or, c'est ce que nous faisons lorsque nous nous bâtissons socialement. Mais délier ce qui nous entrave d'inquiétudes passe nécessairement par une remise en question de ce que l'on "fait" et ne devons pas faire au risque d'être inquiété comme on inquiète...

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Lun 20 Aoû 2012 - 10:53

@Dan 26: Je te prie de m'excuser: au vue de tes derniers messages j'ai cru que tu était énervé, d'ou le petit drapeau blanc. Mais je suis heureux de voir que je me suis trompé: tu est effectivement quelqu'un qui discute posément :)

A propo de ce qu'écrit Matthieu je pense qu'on ne peut pas s'entendre: non pas que je renonce de l'approfondir par peur mais ce que je t'ai expliqué, j'ai toujours l'impression que tu ne l'a pas compris, et que l'expliquer plus simplement ne changera rien à ton idée. Tu continue a me dire que je suis aveuglé par mes croyances, et je continue a me dire que tu est aveuglé par les tiennes, et comme aucun de nous n'a de preuve je le répète débattre la dessus ne mènerai a rien... La aussi ce n'est pas par peur que je te dis ça mais pour éviter encore des messages dans le vide.

A propo de ce qu'écrit Luc: la tu t'emballe: il ne parle pas de haïr qui que ce soit. Il parle de préférer.

Pour les faits historiques, étant donné que ne connais ni la date de la naissance, ni celle de la mort du Christ, je ne vois pas en quoi les autres dates peuvent être contradictoires avec sa vie...


Tu me parle d'un mauvais professeur et d'un mauvais environnement. J'ai vécu des expériences fortes du saint esprit, de l'amour de Dieu, et je suis heureux d'avoir eu la chance de vivre dans cet environnement. Je ne te parle pas dans le vide, je ne suis pas un mouton aveugle comme tu veut le croire. Et c'est bien ce qui te dérange et ce qui te perturbe.


Dernière édition par Petit Phils le Lun 20 Aoû 2012 - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Lun 20 Aoû 2012 - 10:55

Dan. Maintenant que nous avons compris la logique de ta démarche, pourquoi insister davantage.?
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Lun 20 Aoû 2012 - 11:06

Moi c'est quand je me remet toujours en question, surtout lorsque je commence a juger quelqu'un, que j'ai l'impression d'avancer: c'est en voyant mes défauts, mes problèmes, et en essayant de les supprimer que je pense "avancer". Je pense qu'il faut avant tout faire un retour comme le dis zarzou, pour revenir sur le droit chemin quand on s'est égaré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Lun 20 Aoû 2012 - 11:16

Il est des progressions qui nécessitent certaines régressions, mais qui ne sont pas négatives...


Dernière édition par schtroumpf-max le Lun 20 Aoû 2012 - 11:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Lun 20 Aoû 2012 - 11:27

C'est intéressant, tu peut développer? :)
Quelles progressions?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Lun 20 Aoû 2012 - 11:41

Petit Phils a écrit:
C'est intéressant, tu peut développer? :)
Quelles progressions?
Cela rejoint, en partie, ce que tu dis. A savoir qu'il est souvent nécessaire de revenir en arrière (régression temporelle) pour comprendre et dénouer un conflit du présent. Les données d'hier expliquent le résultat d'aujourd'hui. Ce processus est utilisé, par exemple, en psychanalyse.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Lun 20 Aoû 2012 - 11:54

Oui c'est vrais :)
Ca permet de comprendre nos actes, mais pas forcément de les remettre en question...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   Lun 20 Aoû 2012 - 12:10

Petit Phils a écrit:
Oui c'est vrais :)
Ca permet de comprendre nos actes, mais pas forcément de les remettre en question...
Nous remettons, ou non, nos actes en question en fonction de l'importance du "dérangement" qu'ils occasionnent.
La difficulté d'une remise en question s'avère particulièrement délicate lorsqu'elle touche un aspect "dominant" de la personnalité. Cette démarche pouvant provoquer un trouble identitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de Jésus au christianisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
de Jésus au christianisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» clonage et christianisme
» La pénétration du christianisme dans le monde celtique
» genèse du christianisme
» commentaires sur "Paul, le christianisme des origines..."
» Les origines du christianisme - un peu de lecture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum oecuménique-
Sauter vers: