Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Mariine
Expert
Expert


Nombre de messages : 1128
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Sam 29 Sep 2012 - 21:42

S'il serait parfaitement bon et ignorant il n'aurait pas créé un système de survie où les plus forts sont forcés de manger les plus faibles pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Sam 29 Sep 2012 - 21:43

Je suis d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Sam 29 Sep 2012 - 22:25

Tu pense sans doute me surprendre. Pourquoi veut tu toujours donner l'impression de tout savoir mieux que tout le monde? Je me fiche de te surprendre ou non, et je ne te prend pas pour un idiot Tatonga. Tu me parle d'autres personnes, et qu'en est-il de toi?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 0:20

Tatonga a écrit:
Pourquoi se rapprocher de l'amour, pourquoi pas de Dieu directement
Je le redis Dieu est aussi bien l'amour que la haine si tu veux te rapprocher de la source, de son coeur rapproches-toi de l'amour si tu veux visiter ses extrémités, rapproches-toi de la haine.
Tatonga a écrit:
pourquoi ne pas nous départir nous aussi de la notion de bien et de mal pour être comme lui. C'est mieux, non?
Si chacun vivrait seul et comme dieu serait l'unique oui, mais on vit en communauté agir ainsi est égoïste, il faut prendre en compte que ce qui est bien pour toi peut être un mal pour un autre. Ta victoire (ton bien personnelle) fera des perdants (du mal universel).

Plus précisément, des hommes dans leurs esprits ont enlevé la notion du mal. On les appelle les psychopathes ainsi tuer, violer, voler et bien d'autres torture infligé à l'autre sont pour eux normales puisque ni bien, ni mal n'existe. L'homme est dénaturé il n'écoute plus la nature et ses instincts qui avant l'empêchaient de frapper un homme à terre, étant perçus comme un signe de soumission, le dominant s'arrêter là et n'allait pas jusqu'à tuer ou frapper sa victime. Il sait aussi mis à coucher avec des enfants, voir des bébés alors que ses instincts l'en empêchent un enfant ne produisant pas d'hormones sexuels. Sans parler du fait de tuer ou faire souffrir juste pour le plaisir.

La notion du mal sert à marquer les limites, à respecter l'autre. Aujourd'hui limites et respect ne sont plus dans la tête de beaucoup d'hommes voilà pourquoi le monde est un tel chaos et que l'humanité court à sa destruction.
Tatonga a écrit:
Ce que je n'entends pas comme conneries!!!!
Entre nous pourquoi se fatiguer à parler avec toi et a t'expliquer notre point de vue puisse que tous ceux qui ne pensent pas comme toi ne disent que des conneries?! Tu ne seras jamais un guerrier, ni même son ombre tant que ton ego te dominera. Tu resteras un homme de plus qui cache ses faiblesses dans le mépris des autres.

Tatonga a écrit:
Oui, Dieu est amour, mais comme ce n'est pas un homme, son amour n'a rien avoir avec l'amour humain, contrairement à ce que t'expliques tes apprentis théologiens.
Dieu est amour dans le sens qu'il agrège tout, pour tout faire tenir ensemble, ce qui s'oppose, ce qui se contrarie et ce qui se contredit, afin que tout soit et que rien ne soit omis. Pas dans le sens qu'il va te serrer dans ses bras, va!
Depuis enfant je sais ce qu'est l'amour pas celui de la chair mais du coeur. Plus tard j'ai appris ce qu'était l'amour pas celui du désir mais du coeur. J'ai eu la chance de connaitre cet amour infini, cette énergie constructive qui par l'intention et la volonté peut soigner, rapprocher et qui est encore plus complexe que ça. Alors concernant le sujet de l'amour je n'ai pas besoin des paroles méprisantes d'un homme qui n'écoute et ne vois le monde qu'à travers son ego et non son coeur.

Comme si la mort pouvait expliquer à la vie comment vivre?! Tu es plus destructeur que ceux que tu appelles apprentis théologiens étant moins ouvert à l'autre qu'eux. Tout ce qui froisse ton ego est perçu comme une menace à éliminer. Tu ne sers que le diable (l'ego), le côté destructif de la vie. C'est ce que tu aimes, la guerre, les mensonges, tout ce qui divise t'excite et donne un sens à ta vie d'enfant roi.

Plus je parles avec toi plus je me demande pourquoi m'obstiner à cette perte d'énergie, aussi bien pour toi que pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 0:27

Citation :
Pourquoi se rapprocher de l'amour, pourquoi pas de Dieu directement, pourquoi ne pas nous départir nous aussi de la notion de bien et de mal pour être comme lui. C'est mieux, non?
Ce que je n'entends pas comme conneries!!!!

J'ai déjà réussit à aimer, j'ai déjà réussi à détester, mais rester neutre, ça jamais. Et tu est tout sauf neutre Tatonga. Tu peut décider d'être bon un moment, mauvais un autre, de ne pas pencher ni pour l'un ni pour l'autre mais dire que ni que bien ni le mal n'existent c'est être aveugle et être désespéré.

Citation :
Je te l'ai déjà dit.
Moi, dieu ne m'a pas parlé, c'est moi qui lui parle, et jusqu'ici ça marche, il me reçoit très bien sans fritures sur la ligne.
Et s'il ne me parle pas, c'est sans doute qu'il ne le juge pas nécessaire, il sait que j'ai compris tout seul.
Alors il s'occupe des bourricots de la classe . Voilà la bonne explication, meilleure que l'autre stupide selon laquelle ils parlerait aux uns et bouderait les autres.

Et après un tel discours tu imagine qu'en croyant en un dieu bon et miséricordieux nous choisissons la facilité plutôt que la vérité? La facilité c'est de se mettre au dessus de tous comme tu est en train de le faire.
Tu admet que dieu parle: a tu considéré ce qu'il dit? Si je te montre le ciel tu va regarder mon doigt?

Citation :
Des élus!!! ho! là! là! Tu n'y as pas pensé, n'est-ce pas?

J'ai surtout l'impression que tu te prends pour un élu. Aucun saint n'a déclaré l'être, seul Jésus a affirmé être le Fils de Dieu parce que nous devions le connaître. Peut être qu'il y aura des élus, que dieu choisira, lui pas toi. Mais ces élus ne déclareront pas être le chemin: il parleront de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 0:38

J'aime ta manière de parer Mariine :)

Mais, dis moi: le bien et le mal fixent les limites. Alors comment Dieu peut il être le mal dans les extrémités et le bien à la source? Regarde ta fleur. Ses pétales ont des extrémités, aussi blanches qu'a la source. Je vois Dieu comme une blancheur infini: on peut toujours le regarder de plus en plus près, sa profondeur n'a aucune limite. Il n'a aucune tache noire.
Revenir en haut Aller en bas
lolivier
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2442
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 1:42

Le mal n'en est pas un.

En fait, vois la vie comme si elle était dirigée par elle-même.

La Vie est Dieu,
pas le contraire.

La Vie s'exprime dans une onde, vibration, magnétisme, qui s'appelle Amour.
La Vie s'écoule instant par instant, le long d'une grande ligne qui est le Temps.
Le Destin se fait dans le Temps.
La Vie est l'équilibre.
Elle construit les Univers, les systèmes galactiques, les systèmes solaires, les planètes, la Terre, les Terriens depuis la nuit des temps.
Les scientifiques ont raison. La terre est née, il y a 4.000.000.000 d'années.
La vie a germé sur la planète. Un être originel est apparu.
Le Temps a fait son oeuvre.
La grande architecte de la Vie, Dame Nature est venue.
Elle nous a fait évoluer.
Nous avons été ver, poisson, saurien, mammifère, marsupiaux, lémuriens, primates, hominidé.
Dame Nature nous a doté de tout ce qui nous est utile à la vie.
Un corps
Pour y arriver, a force d'expérience de vie, nous avons modifié l'utilisation de nos différents organes pour se mettre a ressembler a ce que nous sommes aujourd'hui.
La Nature est l'Evolution.
Nous n'avons pas été les premiers "élus" par la Vie.
Il y a eu d'autres espèces animales qui ont eu dominé le monde.
Or, la Vie veut la vie.
Si la Vie passe par la mort, .... alors elle l'a donne.
la Vie = la vie + la mort
Il 'y a pas de vie sans mort.
Il n'y a pas de mort sans vie.

Le bien et le mal est ta vision.
Si tu vois un bébé mourir
tu penses "Non, c'est mal" et tu as mal de le voir .
Pourtant combien de bébés sont morts pour que nous soyons ici, choisis par la Nature, par la Vie ?
Qui êtes vous pour croire que vous êtes différents de la Vie ?
En vous est le bien , est le mal

Mais la Vie n'est pas matérielle.
La Vie est une idée.
Une impulsion, une étincelle, une énergie.
Elle a construit le monde matériel.
Où la matière reste un concentré d'énergie.
La matière dépend de l'immatériel.
Dame Nature a horreur du vide.
Nous vivons un environnement lumineux, gazeux, matériel, où nous devons évoluer.
Dame Nature nous a doté de la vue, des oreilles, du toucher, du goût et de l'odorat pour nous aider a vivre.
Nous habitons une planète tellurique et nous savons qu'elle deux pôles magnétiques.
Question :
Avons nous, en nous, un organe sensoriel captant l'information portées par le magnétisme ?
si oui, nous ne l'entendons pas, sommes sourds.
Si non, Dame Nature est une conne
au choix
Je crois que nous avons un organe sensoriel
je l'appelle ..... âme
Par elle, nous "entendons" le monde magnétique, comme le pigeon, le chien, le dauphin, le chat et tous les autres.
Car nous sommes des animaux.
Nous avons nous le même sens que ceux que nous appelons "animaux". Nos frères terrestres.
Puis nous sommes devenus des homo sapiens sapiens.
et avons commencé a apprendre le monde, la vie.
Notre capacité naturelle sur-développée dans notre règne animale est l'intelligence.
Que comprenez vous aujourd'hui ?
Que vous êtes des Hommes ?
mais en devenant Humain, nous nous sommes créés une conscience.
si conscience alors inconscience
et dans l'inconscience nous avons remisé ce qui est si difficile a comprendre.
l'âme
qui nous relie à la Vie. notre dieu à tous

Les peuples anciens ne savaient pas ce que l'on sait aujourd'hui;
et en même temps, car ils étaient moins savant que nous, ils étaient plus proches de la Vie que nous aujourd'hui.
Ils ont essayés de nous le dire dans de textes sacrés.
comment l'ont ils dit ? comme ils l'ont compris !
Nous nous sommes éloignés de notre âme, de plus en plus jusqu'à aujourd'hui.
La pomme du savoir doit cesser de nous tuer l'âme.
Maintenant, elle est capable de nous aider à comprendre.
Le trait d'union entre la religion et la science.
Tout ce qui est concept est mental.
Les concepts Dieu, Satan, Bien, Mal, Moi, Toi, Eux, etc......

C'est dans tout ce fatras que vous devez trouver la Voie qui mène à l'âme.
C'est psychique.
Dès que vous aurez su vous créer le Chemin alors l'idée de Dieu, la Vie, vous envahira comme vous ne l'avez jamais ressenti, dans votre corps. l'idée prend corps, elle est réelle.
Une grande chaleur, des vibrations, de l'ivresse euphorisante.

Alors vous aurez compris

La Compréhension est la Conscience.

L'Esprit

Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 2:20

Le mal nous permet de connaitre la valeur du bien, en cela je suis d'accord avec toi. Mais il reste le mal. Devons nous accepter qu'il est la et ne pas lutter contre? Ca, pour moi c'est la mort. Lutter c'est la vie. Pourtant faire des sacrifices et se battre, ce n'est pas ce qui te rendra heureux une fois couché chez toi: il faut te nourrir du pain de la vie, la vie que tu défends. Et ce pain de la vie c'est l'amour. Lorsqu'un être cher est blessé, ou meure, c'est normal de pleurer. Pleurer n'est pas mauvais. Mais le mal qui lui a été fait est mauvais.

Citation :
Il 'y a pas de vie sans mort.
Il n'y a pas de mort sans vie.

Je dirais plutôt: Il y a la vie dans la mort et la mort dans la vie. Mais je crois à la vie sans mort et je crois à la mort sans vie. Et ce n'est pas ce qui m'éloigne de la vie.
Un bébé n'est pas mort pour que d'autres puissent vivre. Il est mort parce que la mort lui est tombé dessus, et d'autres on eu la chance de tomber sur la vie. Pourtant la mort reste la mort et la vie reste la vie. La mort permet d'avoir conscience de la vie, mais elle n'apporte pas la vie. Nous pouvons nous aimer sans connaître la mort, et nous serions heureux.
Revenir en haut Aller en bas
lolivier
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2442
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 2:44

tu peux aussi regarder un Walt Disney, si tu veux.

Je t'ai donné un résumé.

Si tu souhaites comprendre plus avant tu dois apprendre a vivre tes souffrances.
Les souffrances psychologiques ne sont pas les plus simples.
Je suis d'accord pour dire que c'est "mauvais" de voir partir un bébé.
simplement parce que ça fait mal.
après les cas de figure où un bébé meurt sont très multiples.
Certaines sont acceptables, d'autres non.
Accepte ce que tu dois accepter
et combat ce qui est inacceptable.
Mais ce sont des jugements qui nous appartiennent.
L'équilibre est entre les 2.

mauvais et bon doivent rester des sensations, pas des impressions.

Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 10:13

Petit Phils a écrit:
Le mal nous permet de connaitre la valeur du bien, en cela je suis d'accord avec toi. Mais il reste le mal. Devons nous accepter qu'il est la et ne pas lutter contre? Ca, pour moi c'est la mort. Lutter c'est la vie. Pourtant faire des sacrifices et se battre, ce n'est pas ce qui te rendra heureux une fois couché chez toi: il faut te nourrir du pain de la vie, la vie que tu défends. Et ce pain de la vie c'est l'amour. Lorsqu'un être cher est blessé, ou meure, c'est normal de pleurer. Pleurer n'est pas mauvais. Mais le mal qui lui a été fait est mauvais.

Citation :
Il 'y a pas de vie sans mort.
Il n'y a pas de mort sans vie.

Je dirais plutôt: Il y a la vie dans la mort et la mort dans la vie. Mais je crois à la vie sans mort et je crois à la mort sans vie. Et ce n'est pas ce qui m'éloigne de la vie.
Un bébé n'est pas mort pour que d'autres puissent vivre. Il est mort parce que la mort lui est tombé dessus, et d'autres on eu la chance de tomber sur la vie. Pourtant la mort reste la mort et la vie reste la vie. La mort permet d'avoir conscience de la vie, mais elle n'apporte pas la vie. Nous pouvons nous aimer sans connaître la mort, et nous serions heureux.

C'est juste le mal c'est la mort et il faut rejeter ce que tout mal manifeste mais notre vie, notre existence en ce monde contraint à commettre le mal sans que l'on y échappe, que l'on puisse y échapper. Cela est injuste pour nos enfants parceque à peine né nous savons qu'ils seront contraints de fauter, tôt ou tard, nous le faisons tous... Mais il y a faute et faute et il y a la justification. Petit Phils, le pain qui descend du ciel est avant tout nourriture comme la parole nécessaire à la construction de l'homme, l'amour est secondaire, il est le vecteur, l'élan, la raison pour laquelle une colombe descend du ciel... L'homme ne se nourrit pas seulement de pain mais de tout ce qui sort de la bouche de dieu: tel est le pain. Ce qui sortait de la bouche de Jésus et faisait office de nourriture pour l'instruction, la compréhension.

Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 11:27

Petit Phils a écrit:
J'aime ta manière de parer Mariine :)

Mais, dis moi: le bien et le mal fixent les limites. Alors comment Dieu peut il être le mal dans les extrémités et le bien à la source? Regarde ta fleur. Ses pétales ont des extrémités, aussi blanches qu'a la source. Je vois Dieu comme une blancheur infini: on peut toujours le regarder de plus en plus près, sa profondeur n'a aucune limite. Il n'a aucune tache noire.
Pourtant la fleur en aura des taches noires quand elle fanera.
Les limites de la fleur comme de n'importe quel être vivant ne sont pas celle qui délimite son corps du reste du décor, de son moi mais celle de sa vie. Sa vie qui dans ce monde est voué à se consumer et à un jour disparaitre. Là sont les limites du matériel mais quand est-il de la conscience de cette vie qui anime les corps? C'est le grand débat concernant la possibilité d'une vie après la mort.

Oui Dieu est illimité étant énergie étant immortel et non physique mortel. Il expérimente le mal (les limites) à travers le matériel, nous en partie.
Sa création mortelle qui évolue, s'adapte de génération en génération le rend immortel. Le cycle de la vie : naissance/vie/mort lui permet de s'adapter et de vivre éternellement. Il est un peu comme un mécanisme qui maintient le tout, tout en étant (dans) ce tout.

-----------

Petit Phils a écrit:
Le mal nous permet de connaitre la valeur du bien, en cela je suis d'accord avec toi. Mais il reste le mal. Devons nous accepter qu'il est la et ne pas lutter contre? Ca, pour moi c'est la mort. Lutter c'est la vie.
Pourtant que tu luttes ou non un jour la mort te frappera. C'est inévitable une règle de ce monde matériel. La vie emmène forcément à la mort comme le début à la fin. Tout est question de temps d'où l'importance de ce que tu as fait, vécu du point A (naissance) au point B (mort). Chacun est libre de construire un paradis ou un enfer pour lui même et les générations futures. D'aller vers la continuité de l'espèce humaine ou sa finalité.

Aujourd'hui plus qu'avant le monde manque d'amour. Il y a des gens qui idolâtrent le mal et qui le répandent. Il y a des savoirs cachés, oubliés, négligés qui par certains sont utilisés pour manipuler leurs semblables. Pourquoi tant d'hommes courent après le pouvoir? Pourquoi dans une société évoluée, la richesse d'un homme équivaut à la richesse d'une quarantaine de pays réunis? Pourquoi ne pas donner au lieu de prendre? Pourquoi détruire au lieu de comprendre? Nous baignions dans l'illogisme et la déraison. L'ego nous a faits oublié qu'en réalité nous sommes tous liés et que la perte des uns entrainera la perte des autres. Effet domino de notre auto-destruction.

Petit Phils a écrit:
c'est normal de pleurer. Pleurer n'est pas mauvais.
Au contraire pleurer libère. Comme on dit "plus amères sont les larmes qui ne coulent pas."

Petit Phils a écrit:
Un bébé n'est pas mort pour que d'autres puissent vivre. Il est mort parce que la mort lui est tombé dessus, et d'autres on eu la chance de tomber sur la vie.
Le bébé mort est d'abord tombé sur la vie lui aussi puis la mort est tombé sur lui laissant plus de temps aux autres qui en attendant l'inévitable continuent de vivre.

Petit Phils a écrit:
Nous pouvons nous aimer sans connaître la mort, et nous serions heureux.
Et nous aimer tout en ayant conscience de la mort serait encore mieux. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2164
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 11:44

Nom de Dieu, belle enfant, tu as passe un super week end dis donc!! Very Happy

Tu es super inspire la!!

pleins de bisous jeune fille ;
etonnantes, tu es!
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 12:13

L'Olivier a écrit:
Nous n'avons pas été les premiers "élus" par la Vie.
Il y a eu d'autres espèces animales qui ont eu dominé le monde.
Or, la Vie veut la vie.
Si la Vie passe par la mort, .... alors elle l'a donne.
la Vie = la vie + la mort
Il 'y a pas de vie sans mort.
Il n'y a pas de mort sans vie.
Le Vie élu des dominants qui ont pour but de semer la mort, elle qui pour rester Vie doit passer par la mort de certaines cellules, passe son temps à créer et détruire. humm il me manque l'essentiel. Un bout de compréhension m'a échappée.
A quel moment et pourquoi la Vie passe par la mort? Quel est l’élément déclencheur qui lui dit "cette création il est temps que je la détruise"?

L'Olivier a écrit:
Question :
Avons nous, en nous, un organe sensoriel captant l'information portées par le magnétisme ?
si oui, nous ne l'entendons pas, sommes sourds.
Oui et c'est voulu par ceux qui dominent et idolâtre le mal. C'est dominant ont tout intérêts à nous divertir et saturer notre cerveau avec des pulsions primaires qui stimulent nos bas instincts (comme sexe et violence à outrance), et non le sens qui nous ferait prendre conscience de ce monde énergétique. Les dominants en perdraient leur pouvoir. On comprend pourquoi les indiens et autres peuples très sages car très aimants ont était massacré par les dits civilisés.

L'Olivier a écrit:
après les cas de figure où un bébé meurt sont très multiples.
Certaines sont acceptables, d'autres non.
Accepte ce que tu dois accepter
et combat ce qui est inacceptable.
Des gens qui opèrent consciemment pour la destruction sont-ils acceptables (respectables)? L'intelligence, le vice et la ruse de l'homme ont évolué et du simple grognement et coup de croc pour soumettre l'autre on est passé à la manipulation mentale et l’asservissement programmé.

---------

Merci Moi , étonnante je ne peux l'être qu'au travers de mon interlocuteur. C'est ses écrits qui révèlent les miens et les miens qui révèlent les siens. Je ne suis pas seule, le mérite ne me reviens pas à moi seulement mais à mes interlocuteurs aussi.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2164
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 12:26

Mariine a écrit:
...ne me reviens pas à moi seulement mais à mes interlocuteurs aussi.
Oui

Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 13:04

l'olivier a écrit:
Tu peux aussi regarder un Walt Disney, si tu veux.

Je t'ai donné un résumé.

Si tu souhaites comprendre plus avant tu dois apprendre a vivre tes souffrances.
Les souffrances psychologiques ne sont pas les plus simples.
Je suis d'accord pour dire que c'est "mauvais" de voir partir un bébé.
simplement parce que ça fait mal.
après les cas de figure où un bébé meurt sont très multiples.
Certaines sont acceptables, d'autres non.
Accepte ce que tu dois accepter
et combat ce qui est inacceptable.
Mais ce sont des jugements qui nous appartiennent.
L'équilibre est entre les 2.



mauvais et bon doivent rester des sensations, pas des impressions.

L'olivier qu'est ce qui te fait penser que je n'ai pas vécu comme toi des souffrances difficiles a accepter? Oui, j'aime wall disney parce qu'il m'a offert beaucoup de bonnes choses quand j'étais petit. J'aime l'art et l'imagination. Mais ne va pas croire que je vit fermé dans mon monde, comme toi j'ai souffert pour en arriver la, et je n'ai aucune intention de me cacher pour éviter de souffrir.
Je suis d'accord avec ce que tu me dis la. Mais je ne crois pas que sans le mal il ne puisse y avoir de bien. Si tu le pense, quelle raison a tu de te battre pour supprimer le mal? Je n'y vois que du désespoir.

Mariine a écrit:
Les limites de la fleur comme de n'importe quel être vivant ne sont pas celle qui délimite son corps du reste du décor, de son moi mais celle de sa vie. Sa vie qui dans ce monde est voué à se consumer et à un jour disparaitre. Là sont les limites du matériel mais quand est-il de la conscience de cette vie qui anime les corps? C'est le grand débat concernant la possibilité d'une vie après la mort.

Justement, comme toi je ne cherche pas à te parler d'un corps, mais d'un esprit. L'esprit d'un être immortel appelé Dieu. Je crois qu'il n'est pas enchaîné comme nous à la mort.

Mariine a écrit:
Oui Dieu est illimité étant énergie étant immortel et non physique mortel.

Je crois que l'énergie de Dieu est illimité et que c'est celle de la vie et que Dieu est un esprit d'amour.

Mariine a écrit:
Il expérimente le mal (les limites) à travers le matériel, nous en partie.
Sa création mortelle qui évolue, s'adapte de génération en génération le rend immortel. Le cycle de la vie : naissance/vie/mort lui permet de s'adapter et de vivre éternellement. Il est un peu comme un mécanisme qui maintient le tout, tout en étant (dans) ce tout.

Ce n'est pas mon avis. Tu imagine qu'il pense comme un homme, mais sans vivre ce que vivent les hommes. Non, je ne crois pas qu'il soit ignorant, comme un scientifique qui expérimente pour connaître. Parce qu'il ne vaudrais alors pas plus que toi ou moi, et il serait détestable de nous faire ainsi souffrir sans savoir ce qu'il fait.

Mariine a écrit:
Pourtant que tu luttes ou non un jour la mort te frappera. C'est inévitable une règle de ce monde matériel. La vie emmène forcément à la mort comme le début à la fin. Tout est question de temps d'où l'importance de ce que tu as fait, vécu du point A (naissance) au point B (mort). Chacun est libre de construire un paradis ou un enfer pour lui même et les générations futures. D'aller vers la continuité de l'espèce humaine ou sa finalité.

C'est le grand débat de la vie après la mort.

Mariine a écrit:
Aujourd'hui plus qu'avant le monde manque d'amour. Il y a des gens qui idolâtrent le mal et qui le répandent. Il y a des savoirs cachés, oubliés, négligés qui par certains sont utilisés pour manipuler leurs semblables. Pourquoi tant d'hommes courent après le pouvoir? Pourquoi dans une société évoluée, la richesse d'un homme équivaut à la richesse d'une quarantaine de pays réunis? Pourquoi ne pas donner au lieu de prendre? Pourquoi détruire au lieu de comprendre? Nous baignions dans l'illogisme et la déraison. L'ego nous a faits oublié qu'en réalité nous sommes tous liés et que la perte des uns entrainera la perte des autres. Effet domino de notre auto-destruction.

Tu a raison Mariine. Après tout cela comment espérer en une vie plus forte que la mort? Pourtant tu y crois comme moi. Wink

Mariine a écrit:
Le bébé mort est d'abord tombé sur la vie lui aussi puis la mort est tombé sur lui laissant plus de temps aux autres qui en attendant l'inévitable continuent de vivre.

Pourquoi laisse-t-il plus de temps au autres? Quel rapport avec lui?
Oui la mort du corps est inévitable et nécessaire. Mais pas celle de l'esprit.

Mariine a écrit:
Et nous aimer tout en ayant conscience de la mort serait encore mieux. Very Happy

C'est bien pour ça que je crois que Dieu sait ce qu'il fait.

Tatonga a écrit:
Tous sont formidables et disent que Tatonga retarde.

Tu recherche comme nous tous: ce que tu a vécu entraîne ce que tu pense et ce que tu pense n'est pas inintéressant. Je suis content de discuter avec toi, et je suis ici pour ça.


Dernière édition par Petit Phils le Dim 30 Sep 2012 - 13:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 13:05

zarzou2 a écrit:

C'est juste le mal c'est la mort et il faut rejeter ce que tout mal manifeste mais notre vie, notre existence en ce monde contraint à commettre le mal sans que l'on y échappe, que l'on puisse y échapper. Cela est injuste pour nos enfants parceque à peine né nous savons qu'ils seront contraints de fauter, tôt ou tard, nous le faisons tous... Mais il y a faute et faute et il y a la justification. Petit Phils, le pain qui descend du ciel est avant tout nourriture comme la parole nécessaire à la construction de l'homme, l'amour est secondaire, il est le vecteur, l'élan, la raison pour laquelle une colombe descend du ciel... L'homme ne se nourrit pas seulement de pain mais de tout ce qui sort de la bouche de dieu: tel est le pain. Ce qui sortait de la bouche de Jésus et faisait office de nourriture pour l'instruction, la compréhension.

Heureusement que tu est la zarzou. Merci
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 13:43

Mais non Tatonga tu ne retardes pas, tu stagnes en reprochant à autrui ce que tu fais toi-même. Qu'est ce que cela signifie ? Si ce n'est que tu nous reste comparable en tout point... Non point de difference.
Revenir en haut Aller en bas
lolivier
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2442
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 14:59

le ch'ti fil a écrit:
Je n'y vois que du désespoir.
c'est une vision qui t'appartient à toi et à toi seul.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 15:52

Justement j'aimerai comprendre la tienne Wink
Ou trouve tu, toi, la force d'espérer avec ces idées?
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2164
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 15:55

Tatonga a écrit:

Elle a complètement changé. Ce sont là les miracles de l'amour.

Sois content pour elle Wink


Tatonga a écrit:
Tu as Zarzou qui fait tranquillement la causette au Très Haut en tricotant des layettes pour ses petits enfants.

trop drôle,..mais sinon ; et si Zarzou arrive vraiment à faire la causette avec son très Haut à elle? c'est génial pour elle non? Very Happy

Tatonga a écrit:
Tous sont formidables et disent que Tatonga retarde.

Tu ne retarde pas, arrête de t'autoflageller Wink
tu es juste un peu provocateur Wink Wink Wink assumes! (ce n'est ni un bien, ni un mal pour moi)
moi, je ne te vois pas avec un mauvais fond, ou disons, nocif pour autrui ; je te vois juste un brin provocateur ;-) et donc je te dis juste : Assumes
Pour ce qui est de "Tatonga retarde" : Tu retarderas juste si tu n'accepte pas d'avoir tord des fois


Revenir en haut Aller en bas
lolivier
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2442
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 16:12

Petit Phils a écrit:
Justement j'aimerai comprendre la tienne Wink
Ou trouve tu, toi, la force d'espérer avec ces idées?
L'espoir, je l'ai car je sais
J'ai compris
Je n'espères plus depuis longtemps.
ce que j'énonce deviendra de plus en plus des vérités partagées.
Ce sont des principes.
On me croit ? on ne me croit pas ?
et alors ?
Je sais ce que je sais
La Vie me l'a montré
et chaque jours qui passe me le montre un peu plus
Je serais dément si j'étais seul dans mon monde
mais ce que j'affirme devient parfois une vraie vérité chez certaines personnes
personnes élues par Dame Nature
C'est dans le corps, biologique

Alors .... après ....
Tu me crois ou non ... Cela ne modifie en rien le futur, le Destin
Il est déjà amorcé

Pour ma part, je délivre un message
Ce que je vis
Si tu veux essayer de comprendre ce que je vis .... retapes toi les centaines de posts que j'ai essaimés un peu partout et revient après
Revenir en haut Aller en bas
lolivier
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2442
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 17:56

Pensée de l'instant

Un jour d'un bar un client
pars, un peu pompette
il s'en revient
avec sa mobylette

Dans la nuit noire
et les meubles sols
le virage illusoire
point ne rigole

Paf, dit le bruit assassin
pinpon dit l'ambulance
aîe aïe dit le médecin
ouf il est en latence

Adieu ma conscience
pendant ces longs mois
pendant que la science
s'occupait de moi

Il ne se respectait pas
La Vie dans ses besoins
Son destin ne le rata pas
Et puis ... grâce aux soins

De loin, il revint
La Vie, il ré-apprit
consomma moins de vin
le Destin le reprit

Ses vertèbres sont brisées
La Vie l'handicapa
les mains insensibilisées
la douleur n'y est pas

Tous les jours, les mains
se cognent, se blessent
hier et demain
il n'y a de cesse

Finalement, le mal
est là pour l'attention
Si tu n'as pas mal
fais tu attention?

(histoire vraie)

Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 18:39

Vous voulez dire que vous avez été victime d'un accident, aujourd'hui dans un fauteuil roulant ?? Ce sont des histoires désolantes. Nous courons tous le risque que cela nous arrive. Nous pouvons être fauché par un véhicule, faire une chute de cheval ou d'un arbre au temps des cerises... Se faire tuer n'est pas exclu non plus.

Nos vies se résument à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 18:45

Le mal, la douleur sert à nous dire qu'on s'éloigne du bon chemin. De cette façon le mal sert le bien. Ce que je ne comprends pas c'est quand le mal est utilisé à mauvais escient (perversité), quand certains s'obstinent à faire souffrir les autres et en jouissent.

-----------
Petit Phils a écrit:
Ce n'est pas mon avis. Tu imagine qu'il pense comme un homme, mais sans vivre ce que vivent les hommes.
Au contraire il vit lui aussi ceux que vivent les hommes comme les autres êtres, puisse qu'il expérimente la matière, la mortalité à travers eux.
Petit Phils a écrit:
Après tout cela comment espérer en une vie plus forte que la mort?
Tant que tu vis, la vie est plus forte que la mort. Mais quand la mort t'emporte c'est elle qui remporte.
Petit Phils a écrit:
Pourquoi laisse-t-il plus de temps au autres? Quel rapport avec lui?
Selon les conditions, les choix, les épreuves et bien d'autres paramètres certains meurent à la naissance et d'autres à 90 ans. Le rapport avec lui?! Pour toi qui à créer la mort, la donne et pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
lolivier
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2442
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 19:07

Ma belle, (je savais qu'il aurait fallu que je détaille)
Tu n'as rien compris
1/ je suis patron de bistrot
2/ j'ai un client qui a eu un accident , il y a longtemps (avant moi)
3/ Il a failli mourir (alcoolisé) et a eu beaucoup de chance
4/ coma 3-6 mois (je ne sais plus)
5/ Réveil + ré-éducation
6/ longtemps plus tard, il a perdu irrémédiablement 2 choses
- l'équilibre, il est plus simple pour lui de courir que de marcher. Il perd moins l'équilibre en courant
- L sensibilité dans les mains (voire les bras)
Il se blesse ses mains sans cesse
Toujours elles sont abimées avec des bleus, des coupures, des pinçons (énormes)
Il ne ressent plus la douleur dans les mains.

D'où la question que je me pose :
et si le "mal" est là pour nous prévenir de quelque chose ?
Par extension
Sans le "mal", ferions nous attention a ce qui nous est dangereux ?
partant du principe que "mal" = "douleur"

car le ch'ti mi a mal quand ses douleurs se réveillent à lui.
J'admets pleinement que l'on peut souffrir de sa psychologie puisque ça m'est arrivé.

PS : ma belle, ton chemin de la Compréhension est long
Sur le plan que je propose tu es à l'étape " L'Idée naissante"
http://www.forum-religions.org/t3445-le-chemin?highlight=L+id+e+naissante
Sauf que tu ne l'aura jamais, vu la voie que tu as choisi
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 19:37

« Celui qui sait commander trouve toujours ceux qui doivent obéir. » Friedrich Nietzsche

Extrait du La Volonté de puissance. Mieux vaut ne rien choisir je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 24
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 19:42

Citation :
Selon les conditions, les choix, les épreuves et bien d'autres paramètres certains meurent à la naissance et d'autres à 90 ans. Le rapport avec lui?! Pour toi qui à créer la mort, la donne et pourquoi?

Pour moi Dieu à permis la mort lorsqu'il a créé le bien. Mais le Diable la répands tandis que Dieu donne la vie et seulement la vie. Sa ne dois pas beaucoup te surprendre.
La vie après la mort est devenu évidente lorsque j'ai comprit que l'amour était plus fort. Nous pouvons monter dans le ciel plutôt que rester cloué sur la terre avant de finir sous la terre, parce que je crois au pardon. La aussi je parle de notre esprit et de notre âme, pas de notre corps. On peut le voir comme une métaphore, mais je le vois comme une réalité. En tout cas je sais que tu a compris la force de l'amour qui permet la vie Wink


L'olivier je suis d'accord avec beaucoup de tes idées. Mais je te trouve triste d'être enchaîné sans pouvoir te délier. J'espère que tu avancera vers la vie malgré cela.
Ton ch'ti fil qui t'aime Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
lolivier
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2442
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 20:06

zarzou2 a écrit:
« Celui qui sait commander trouve toujours ceux qui doivent obéir. » Friedrich Nietzsche

Extrait du La Volonté de puissance. Mieux vaut ne rien choisir je crois...
Donc tu as choisi ...
rien
tu vois , je te l'avais dit
Nulle part, tu iras
dans ton bastion, tu es
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 20:50

Petit Phils a écrit:
Pour moi Dieu à permis la mort lorsqu'il a créé le bien. Mais le Diable la répands tandis que Dieu donne la vie et seulement la vie.
D'accord Dieu n'a pas crée la mort et il ne la donne pas il l'a seulement permis. Est-ce que le Diable ne fait que la répandre ou il en est le créateur et le donneur? Si oui pourquoi Dieu laisse le diable ou un autre saccagé ce qu'il a construit?

Petit Phils a écrit:
Nous pouvons monter dans le ciel plutôt que rester cloué sur la terre avant de finir sous la terre, parce que je crois au pardon. La aussi je parle de notre esprit et de notre âme, pas de notre corps.
Selon toi, comment on monte au ciel et qu'est qui nous y attend? Comment on descend sous terre et qu'est-ce qui nous y attend? De même pour les âmes qui décide de rester sur terre.

Le pardon est accordé à qui par qui et pourquoi?

(Beaucoup de question je sais )
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2164
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 21:17

Mariine a écrit:
Est-ce que le Diable ne fait que la répandre ou il en est le créateur et le donneur? Si oui pourquoi Dieu laisse le diable ou un autre saccagé ce qu'il a Construit

c'est une tres bonne question mes amis.
Pourquoi laisserai t'il faire ca?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mariine
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : entre ciel et terre
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 21:29

moi a écrit:
Mariine a écrit:
Est-ce que le Diable ne fait que la répandre ou il en est le créateur et le donneur? Si oui pourquoi Dieu laisse le diable ou un autre saccagé ce qu'il a Construit

c'est une tres bonne question mes amis.
Pourquoi laisserai t'il faire ca?
Mais aussi d'une autre perception pourquoi lui-même ferait ça?
L'olive nous a donné un début de réponse, première phrase de son poste de 1:42 "Le mal n'en est pas un."

Dieu est comme un enfant qui a détruit son château de sable après avoir passé tout l'après-midi dessus. Very Happy Razz
Non ce serait réduire cette superbe intelligence. Il doit avoir quelque chose qui nous échappe.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2164
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Dim 30 Sep 2012 - 21:43

Dis donc mon indien ; tu parles au nom de dieu maintenant? Wink

Reprens toi Wink

sinon, dans l'absolue, j'ai envie de dire que c'est pas idiot ce que tu dis!
j'ai envie d'encherir en transformant un peu et te demander :

au lieu de "dieu ne plaisante pas" j'ai envie de demander :

et si Dieu laissait tout faire? (pour une raison precise evidemment)

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lolivier
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2442
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Lun 1 Oct 2012 - 0:21

Mariine a écrit:
Non ce serait réduire cette superbe intelligence. Il doit avoir quelque chose qui nous échappe.
La réponse est dans l'équilibre
La complétion des dualités
L'équilibre se fait dans la rencontre des extrêmes.

La Vie est un équilibre.
Il faut peu de déséquilibre pour le faire vaciller.
Il n'y qu'à voir les écosystèmes et la rapidité avec laquelle nous sommes capable de les faire basculer vers la mort ......
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Lun 1 Oct 2012 - 7:07

Mariine a écrit:
moi a écrit:
Mariine a écrit:
Est-ce que le Diable ne fait que la répandre ou il en est le créateur et le donneur? Si oui pourquoi Dieu laisse le diable ou un autre saccagé ce qu'il a Construit

c'est une tres bonne question mes amis.
Pourquoi laisserai t'il faire ca?
Mais aussi d'une autre perception pourquoi lui-même ferait ça?
L'olive nous a donné un début de réponse, première phrase de son poste de 1:42 "Le mal n'en est pas un."

Dieu est comme un enfant qui a détruit son château de sable après avoir passé tout l'après-midi dessus. Very Happy Razz
Non ce serait réduire cette superbe intelligence. Il doit avoir quelque chose qui nous échappe.

C'est très juste Marine quelque chose nous échappe. A mon avis, je pense que l'on ne doit pas échafauder de personnalité en l'occurence du diable qui n'est ni quelqu'un, ni quelque chose c'est pourquoi le mal ne peut pas en être un: il n'est pas cela. Nous trouvons dans les textes deutérocanoniques une reflexion pour le moins interessante, il y est écrit : qui hait Satan, se hait lui-même. Cela devrait immiscer l'idée que nous le sommes mais je pense que c'est plus complexe que cela, disons alors que le mal est en nous, que nous pensons mal. Le mal est l'erreur... L'erreur engendre la peur, l'angoisse, les blessures, les larmes, la mort; bref tout ce qui nous affecte.

Le mal est destructeur, l'erreur est comme le mal. Il ne faut pas commettre l'erreur de penser que le mal n'existe pas, puisque nous savons que nous le faisons exister et c'est nous qui le faisons exister, pas dieu, mais nous les hommes...
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Lun 1 Oct 2012 - 7:24

lolivier a écrit:
Mariine a écrit:
Non ce serait réduire cette superbe intelligence. Il doit avoir quelque chose qui nous échappe.
La réponse est dans l'équilibre
La complétion des dualités
L'équilibre se fait dans la rencontre des extrêmes.

La Vie est un équilibre.
Il faut peu de déséquilibre pour le faire vaciller.
Il n'y qu'à voir les écosystèmes et la rapidité avec laquelle nous sommes capable de les faire basculer vers la mort ......

Pour résoudre nos problèmes vous suggérez de projeter une rencontre entre le soleil et la lune, histoire de les faire se rencontrer ?? Soyons sérieux, ce monde est comme il est vous ne pourrez rien y changer, le cycle des saisons poursuivra son chemin, le chaud s'opposant au froid. De même que la nature de l'homme ne peut être changée mais seulement gouverné comme le soleil est au jour ce que la lune est à la nuit. La nature humaine doit être tenue pour être rendue inoffensive au risque de libérer le surprédateur que nous sommes en ce monde. Non pas des anges, non pas des enfants de dieu mais les animaux les plus dangereux que cet univers ait jamais connu.

La nature connait son propre équilibre, ses propres lois... Déstabiliser notre environnement va générer un enchaînement qui conduira des réactions à l'échelle planétaire et détruira notre espèce tout simplement. Sans ce qui peut nous gouverner afin de désamorcer notre igorance qui est tout notre mal, notre erreur, nous serions voués à l'auto destruction. Il va sans dire que la seule chose qui puisse nous gouverner soit le bien qui est à l'opposé du mal. C'est le soleil qui fait le jour et la nuit par son absence ou sa présence, la lune est sous ses ordres et n'apparait que s'il l'éclaire auquel cas nous ignorerions qu'elle est là. L'homme est comme la lune, il lui est comparable, il n'existerait même pas si dieu ne l'éclairait pas.

On ne choisit pas de vivre, on ne choisit pas sa nature, on ne choisit rien en ce monde tout s'impose de lui-même et il en est ainsi que nous choisissons toujours ce qui s'impose à nous.

Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Lun 1 Oct 2012 - 7:35

lolivier a écrit:
zarzou2 a écrit:
« Celui qui sait commander trouve toujours ceux qui doivent obéir. » Friedrich Nietzsche

Extrait du La Volonté de puissance. Mieux vaut ne rien choisir je crois...
Donc tu as choisi ...
rien
tu vois , je te l'avais dit
Nulle part, tu iras
dans ton bastion, tu es

Ce n'est pas parceque vous éprouvez l'euphorie de choisir que cela est une réalité ce pourrait être une illusion. Je vous laisse y réfléchir comme la lune réfléchit. Je suggère que ce qui vous éclaire ne soit tout simplement pas de vous. Entendons nous lorsque nous cherchons quelque chose, ce quelque chose le créons nous ? ou le trouvons nous ? Si nous le créons alors nous le faisons, mais si nous le trouvons c'est qu'il ne peut pas être de nous puisque cela nous précède. Ne dit-on pas que les idées germes ?? Mais qui les a semé ?? Voilà la bonne question... Vous n'êtes pas le maitre chez vous, c'est à dire en vous et il en est ainsi pour nous tous.
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2164
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Lun 1 Oct 2012 - 8:50

zarzou2 a écrit:

.. c'est pourquoi le mal ne peut pas en être un: il n'est pas cela. Nous trouvons dans les textes deutérocanoniques une reflexion pour le moins interessante, il y est écrit : qui hait Satan, se hait lui-même

Réflexion plus qu'interessante.
Reflexion essentiel

Je trouve ce que tu dis zarzou pas mal du tout lorsque tu écris celà :
zarzou2 a écrit:

Il ne faut pas commettre l'erreur de penser que le mal n'existe pas, puisque nous savons que nous le faisons exister ; pas dieu, mais nous les hommes...

zarzou2 a écrit:

A mon avis, je pense que l'on ne doit pas échafauder de personnalité en l'occurence du diable qui n'est ni quelqu'un, ni quelque chose
Ca me donne envie de te poser une question Zarzou, car dans ce que tu dis, il peut y avoir quelque chose de paradoxal pourtant (même si je partage ton avis sur cette phrase qui précède).
Qui ou qu'est -ce que Jésus à rencontré alors? (tu sais, lorsqu'il dit qu'il a rencontré le diable).

Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2164
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Lun 1 Oct 2012 - 9:02

Tiens Tatonga, je m'installe un peu sous ta tente, tu veux bien?
J'espère que tu as du bon café.

Tatonga a écrit:

Si tu es de ceux-là ...

Je ne partage aucun dogme.
Je respecte les croyants ("religieux"), car il ne peut et ne doit en être autrement.
Ils sont là, comme tous, à la recherche de leur vérité
Tatonga a écrit:

Es-tu un château croulant?
Ce sera à toi de me le dire mon Indien,..mais, ça en vrai, ça n'a aucune importance, tu le sais bien.

N'est pas important celui qui a raison ou tord, si personne n'entend.
La chose importante, est de faire avancer le débat
Fais avancer la conscience ; pour celà, tu as des choix à faire..et on en revient à la question que j'ai posé : Et si Dieu laissait tout faire?
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Lun 1 Oct 2012 - 9:14

@ Moi

Pour rebondir sur ce que tu soulèves, il ajoutait: que sachant ce qu'il y a en l'homme, il ne pouvait y adhérer. Il ne pouvait dire en moi au risque de semer une confusion mais en l'homme tel que lui-même était fait homme il savait ce qu'il s'y trouvait.

Je pourrais te dire Jésus dans le désert a rencontré "ce qui est en l'homme" que cela serait conforme pour ne pas y adhérer. Mais l'exemple que tu soulèves est en tout point comparable au désert de Moïse lorsque le peuple est comme abandonné lui aussi "à lui-même". Les hommes du peuple vont se plaindre de crever de faim et de soif là où Jésus sera affamé et assoiffé de même. Le peuple recevra la manne qui est comparable à ce qui sort de la bouche de dieu que Jésus met en exergue dans son exemple.

Le: Ne nous soumet pas à la tentation est ce qu'il convient de discerner "en soi" parceque celui qui est soumis à la tentation n'est ni plus ni moins que celui quie st comme livré à lui-même, comme seul dans son désert avec ses scorpions et les bêtes qui se cachent de la lumière et de l'ardeur du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 51
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Lun 1 Oct 2012 - 9:21

Moi a écrit:
Et si Dieu laissait tout faire?

Il ne peut laisser tout faire. Mais il laisse faire beaucoup, trop à mon goût, trop selon moi mais qui suis-je pour me plaindre de cette mauvaise nourriture dont nous nous nourrissons parcequ'il nous livre à notre cuisine de la raison sans que l'on ne puisse discerner ce qui se tient en nous auquel on ne doit pas adhérer ??

En ce monde, dans ce désert le pain est vieux, dur, point de pain frais, de cailles fraiches. J'espère que cela va tomber parceque sinon je crèverais...
Revenir en haut Aller en bas
lolivier
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2442
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Lun 1 Oct 2012 - 10:44

Notre Destin nous appartient
Revenir en haut Aller en bas
moi
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2164
Age : 45
Localisation : ici
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   Lun 1 Oct 2012 - 11:33

zarzou2 a écrit:
@ Moi

Pour rebondir sur ce que tu soulèves, il ajoutait: que sachant ce qu'il y a en l'homme, il ne pouvait y adhérer. Il ne pouvait dire en moi au risque de semer une confusion mais en l'homme tel que lui-même était fait homme il savait ce qu'il s'y trouvait. .

il me semble aussi

zarzou2 a écrit:
Je pourrais te dire Jésus dans le désert a rencontré "ce qui est en l'homme" que cela serait conforme pour ne pas y adhérer. Mais l'exemple que tu soulèves est en tout point comparable au désert de Moïse lorsque le peuple est comme abandonné lui aussi "à lui-même". Les hommes du peuple vont se plaindre de crever de faim et de soif là où Jésus sera affamé et assoiffé de même. Le peuple recevra la manne qui est comparable à ce qui sort de la bouche de dieu que Jésus met en exergue dans son exemple..

c'est une bonne image oui, effectivement.

zarzou2 a écrit:
Le: Ne nous soumet pas à la tentation est ce qu'il convient de discerner "en soi" parceque celui qui est soumis à la tentation n'est ni plus ni moins que celui qui s'est comme livré à lui-même, comme seul dans son désert avec ses scorpions et les bêtes qui se cachent de la lumière et de l'ardeur du soleil.

Peut-être bien oui Very Happy ; et puis tu sais, la culpabilité, c'est d'enfer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?
Revenir en haut 
Page 6 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bac Philo 2012 : Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?
» Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?
» Avons-nous une liberté totale d'expressions?
» Avons-nous perdu le sens des fêtes et saisons?
» Avons-nous été lavés ? (1 Cor. 6:9-11)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines :: Philosophie-
Sauter vers: