Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jésus et les zélotes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Jésus et les zélotes   Mar 16 Oct 2012 - 18:33

Qui étaient les "ZELOTES"


tchar a écrit:

mais c'est d'abord la "quatrième secte" fondée par Judas de Gamala, justement, qu'on retrouve ensuite comme noyau dur de la grande révolte.



Qui (précisément) a dit que Judas de Gamala avait fondé la secte des "zélotes"?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1415
Age : 65
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Jésus et les zélotes   Mar 16 Oct 2012 - 19:11

Personne a écrit:
Qui étaient les "ZELOTES"
tchar a écrit:

mais c'est d'abord la "quatrième secte" fondée par Judas de Gamala, justement, qu'on retrouve ensuite comme noyau dur de la grande révolte.
Qui (précisément) a dit que Judas de Gamala avait fondé la secte des "zélotes"?
J'avoue que l'assimilation des deux me paraissait évidente, et pas qu'à moi d'ailleurs. Cela posé, Josèphe prétend décrire exhaustivement les sectes du Judaïsme de son temps, et il en compte quatre. La quatrième, rigoriste et anti-romaine, est fondée par Judas de Gamala qu'il n'aime pas. Si, par la suite, Menahem, Jean de Giscala, Eleazar ben Yair, etc. (que Josèphe n'aime pas non plus) n'en relèvent pas, de quoi relèvent-ils ?

à+
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 1415
Age : 65
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Jésus et les zélotes   Mer 17 Oct 2012 - 9:27

Pour en remettre une couche, ce qu'il y a de plus flagrant dans Flavius Josèphe sur le mouvement anti-romain (zélote ou pas), c'est que le texte a été mutilé. On devine que la révolte de Judas de Gamala a été écrasée, mais on ne sait pas comment. On devine que lui-même y a trouvé la mort, ce qui est confirmé par l'allusion de Gamaliel dans les Actes, mais on ne sait pas s'il a été exécuté ou s'il est mort au combat ou autrement. Et puis on découvre que, quarante ans après, ses deux fils, Jacob et Simon, sont exécutés par les Romains, mais on ne sait pas pourquoi. Entre les deux, rien, on parle d'autre chose, de manière d'ailleurs très confuse. Un blanc total de quarante ans pour un mouvement qui domine la vie de la région le reste du temps, c'est étrange. Des esprits peu respectueux soupçonnent que si cette histoire a été à ce point censurée, c'est qu'un certain Jésus y était impliqué.

Josèphe est passé par les moines copistes, comme Tacite et les autres.

à+
Revenir en haut Aller en bas
Pythie manquée
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 139
Age : 92
Localisation : languedoc-roussillon
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Jésus et les zélotes   Mer 17 Oct 2012 - 10:08

Les censures ont interdit à jamais des pans d'histoire qui nous seraient précieux aujourd'hui. Les "hérésies" ont été prétexte, pour l'église dominante, à éradiquer tout ce qui pouvait contredire la doctrine officielle .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jésus et les zélotes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus et les zélotes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jésus et les zélotes
» Jésus : un chef zélote ?
» Saint Jean Baptiste: chef, missionnaire de la communauté essénienne et des zélotes?
» L'ange Michel de l'apocalypse: une allégorie de saint Jean baptiste et du corps des esséniens avec ses zélotes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: SCIENCES :: Sciences humaines-
Sauter vers: